Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -50%
Echo Flex : contrôle des appareils ...
Voir le deal
14.99 €

 

- se retrouver... comme avant | ft Luca -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Lettura Passione
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Tian GrimaldiLa jeunesse dorée et éclatante
Tian Grimaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t7669-tian-there-s-someone-right-beh http://www.ciao-vecchio.com/t7687-tian-wish-you-were-here
Faceclaim : Byun Baekhyun + myself
Messages : 118 - Points : 438
se retrouver... comme avant | ft Luca SUg0NgV
Âge : 27 ans
Métier : Bibliothécaire à l'université
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le Mer 30 Sep 2020 - 0:12 )


Tu l'avais encore, cette désagréable sensation. Ce frisson le long de ton dos. Tu l'avais encore et tu l'avais depuis ce matin. T'avais pas réussi à t'en défaire. Peu importe l'allée dans laquelle tu te rendais, tu l'avais senti, ce regard sur ton dos. A chaque fois ton ventre se nouait et ta gorge se serrait. A chaque fois, quand tu te retournais, personne n'était là. Ca faisait battre ton cœur. Que se passerait-il si un jour tu te tournais, et quelqu'un était là ? En train de te fixer ? Tu craignais, non, tu redoutais ce moment. Tu ne savais alors jamais si tu devais être soulagé que ce soit le vide qui t'accueille ou non. Si c'était une personne, tu pourrais alors mettre un visage sur cette sensation. Tu pourrais la décrire, la nommer. Mais là... là, rien. C'était toi, l'air, ton ombre et tes craintes qui faisaient trembler tes mains. C'était juste toi et ton imagination en plein combat contre le néant qui te tendait les bras. Même sur le chemin pour aller vers la bibliothèque tu l'avais senti. Même en quittant la bibliothèque, tu l'avais senti. Même jusqu'à chez toi, tu l'avais senti.
Tu savais pas quoi en penser, sérieusement. Une fois chez toi, tu te pressas à la fenêtre pour regarder dehors. Tu voyais rien d'anormal, rien de particulier. Pourtant t'avais encore le cœur lourd, le cœur qui battait à cent l'heure, la tête qui tournait à cause de ce trop plein de choses qui le perturbait. T'avais encore les yeux qui te brûlaient, des larmes invisibles qui naissait dans ton regard presque fou qui cherchait mais qui ne trouvait rien. Tu savais pas quoi en penser. Tu savais plus quoi en penser.

T'étais sorti, plus tard. L'avantage de ne travailler que la matinée, tu pouvais aller te promener un peu l'après-midi. T'avais pas hésité à regarder plusieurs fois derrière toi en avançant. Tu sentais rien, à. T'avais pas d'impressions louches. T'avançais, le pas plus léger que ce matin.. mais le pas perturbé.  Et si tu devenais fou ? Et si tu perdais la tête ? Et si tu t'inventais des ombres, des présences ? Et si rien n'était vrai ? Et si tout se passait dans ta tête ? T'essayais de ne pas y penser mais ça commençait à t'inquiéter. Tu semblais être le seul à capter quelque chose. Le seul à croire que quelque chose se passait. Tu savais vraiment plus quoi en penser...
Voulant te changer les esprits, tu entras dans ce magasin. T'avais envie de lecture, t'avais envie de savoir. Quelque chose qui t’emmènerait loin. Quoi de mieux que les étoiles ? Longeant la longue rangée de livres, tes doigts effleurèrent brièvement chaque couverture dans un petit sourire. Tu t'arrêtas soudainement, laissant tes prunelles dévalant sur les titres, les noms, les couleurs, cherchant ce livre qui semblait t'attendre.

Et tu le trouvas, la moue contentée, ta main s'avançant vers lui... en même temps qu'une autre main sur ta droite. Pardon ? T'avais un bras qui avait poussé de l'autre côté ou quoi ? Tu tournas rapidement le visage quand tes doigts frôlèrent les autres et t'étais franchement horrifié, voire apeuré. Tu savais pas à quoi t'attendre en tournant la tête : t'allais tomber sur qui ? « Ex... Excusez-moi », que tu balbutias, gêné mais aussi grandement perturbé, lâchant le livre, écartant ta main. Tu t'humectas les lèvres, tes yeux cavalant à gauche puis à droite, observant rapidement le visage du jeune homme. « Vous... », tu désignas le livre. « Vous pouvez le prendre », t'allais en prendre un autre, c'était pas grave. Tu relevas lentement les prunelles, étudiant avec plus d'attention les traits de son visage. Un léger froncement de sourcils vint étirer ta moue avant que tu ne te mettes à sourire poliment. Tu te retins de demander si c'était lui qui t'avais suivi ce matin, et les jours d'avant – mais tu supposais que ça le faisait moyen comme conversation... surtout qu'il semblait juste vouloir le bouquin. Mais c'était quoi, le taux de probabilité de vouloir le même livre qu'un autre type au juste hein ? Tu plissas quelque peu les yeux, suspicieux. Donc quoi, il savait que t'aimais les livres, il savait que t'allais prendre celui-là pour... que tu lui laisses ?
Tu savais vraiment plus du tout quoi penser de tout ça. 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Luca Wang10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Luca Wang
http://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown http://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Messages : 435 - Points : 1617
se retrouver... comme avant | ft Luca 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: Re: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le Mer 30 Sep 2020 - 10:26 )


L’astronomie. C’était une véritable passion pour Luca qui ne se lassait jamais de s’instruire sur les étoiles, sur le système planétaire et tout ce qui se rapprochait de près ou de loin à ces sciences là. Peu importait les années qui s’étaient écoulées, il ne s’en était jamais lassé et il serait capable de rester des heures le soir rien qu’à observer le ciel. Ces derniers temps, il pensait de plus en plus à faire découvrir cette passion à sa femme, histoire de lui apprendre de nouvelles choses mais aussi de pouvoir passer un bon moment ensemble. Na Young était bien plus formidable qu’elle ne le pensait et Luca lui était sincèrement reconnaissant de tout l’intérêt qu’elle lui portait. Personne ne s’était jamais autant intéressé à lui et ce qu’il faisait par le passé – mis à part son meilleur ami bien sûr mais lui était une exception à l’état pur, personne ne pourrait le remplacer – que cela soit pour son travail, pour ce qu’il aimait ou simplement comment était sa journée. Est-ce que Serena le lui avait déjà demandé un jour ? Il ne s’en rappelait plus. Les souvenirs qu’elle lui avait laissés étaient si désagréable qu’il avait tout oublié, ne gardant en mémoire que ses mots acerbes et sa violente trahison. Son épouse n’était pas comme ça, même sans le connaître, elle lui avait accordé une attention énorme et s’il restait sur ses gardes malgré lui, Luca ne pouvait s’empêcher de constater leur complicité qui se développait au fil des jours. Elle lui faisait découvrir l’équitation depuis pas mal de temps, il avait envie de l’emmener dans son monde à lui maintenant, ils en avaient déjà parlé et Na Young avait eu l’air enchanté.

Quand il avait quitté la villa ce matin-là, une nouvelle enveloppe était arrivée, à son nom cette fois-ci, et il n’avait pu que soupirer en lisant le contenu. Si le but avait été de le déstabiliser ou de le tracasser, ça n’avait pas marché. Luca avait beau être gentil et fragile sur certains points, il ne l’était pas pour des lettres de menaces. Il travaillait dans la police, il voyait ce genre de choses tous les jours et même s’il s’avérait que cette personne avait des preuves pour leur mariage arrangé, ils pourraient toujours les contredire. Il n’y avait qu’à voir le couple Wang ensemble pour prouver la force de cette union, sans avoir besoin de jouer la comédie, ils étaient complices et se soutenaient, se respectaient plus que quiconque. Nullement inquiet, son unique geste avait été d’arracher le courrier en mille morceaux puis de le jeter dans une poubelle en ville. Et à peine avait-il pénétré à l’intérieur de la bibliothèque, se perdant au milieu des livres d’astronomie, qu’il avait déjà oublié cette histoire.

De ses doigts, il faisait défiler les différents titres qui se présentaient sous ses yeux, sortant parfois un bouquin pour avoir un meilleur aperçu avant de le remettre en place. Puis, il y avait eu ce livre, celui qui lui avait tapé dans l’œil de part son titre mais aussi les couleurs… Sans hésitation, il avait posé sa main, prêt à l’attraper hors ce n’était pas l’objet qu’elle avait touché mais une autre main, le faisant sursauter légèrement sous la surprise. Ne se souciant pas du livre qui était tombé au sol, il avait machinalement incliné son visage en guise d’excuse et se sentait quelque peu idiot par cette situation. « Non, non, je vous en prie, prenez-le. » Avait-il aussitôt rétorqué alors qu’il s’abaissait pour ramasser l’objet puis le tendre à son interlocuteur. Il n’allait pas se battre pour un bouquin, il ne choisirait un autre, ce n’était pas grave. Alors qu’il relevait enfin les yeux pour observer son vis-à-vis, ses pupilles s’écarquillèrent légèrement aussitôt, n’ayant pas trop de mal à le reconnaître. Seulement trois ans s’étaient écoulés et il n’avait visiblement pas trop changé… S’il y avait bien une personne que Luca s’en était souvent voulu d’avoir mis de côté, c’était bien ce jeune homme. Parce qu’il ne méritait pas son indifférence, parce qu’il ne méritait pas de payer pour les égards de son frère hors l’officier s’en excusait, à cette époque, c’était juste trop compliqué. « Tian ? » Lui avait-il alors demandé, un peu de surprise dans sa voix malgré tout même s’il était quasi sur qu’il s’agissait de ce garçon, ce petit bout d’homme qui partageait la même passion que lui et avec qui il s’était très vite entendu. « C’est toi, pas vrai ? » Bien que sa voix pouvait peut-être lui mettre la puce à l’oreille, Luca se rendait compte d’un détail, si son vis-à-vis était plus ou moins le même en dehors des années en trop, lui avait beaucoup changé physiquement. Il n’était plus aussi frêle, ses lunettes avaient disparu de son nez, son style vestimentaire bien plus présentable et distingué, il aspirait plus la confiance en lui également. Même si ce n’était pas forcément le cas intérieurement, certes. « Luca, je suis Luca. » S’était-il alors présenté à nouveau, une esquisse chaleureuse au bord des lèvres. « Tu vas bien ? » Peut-être que son ami lui en voulait de l’avoir abandonné de la sorte, peut-être serait-il fâché puis déciderait de lui tourner le dos à son tour néanmoins il ne s’était pas posé question, il était sincèrement curieux de savoir ce que Tian était devenu.  
AVENGEDINCHAINS


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Tian GrimaldiLa jeunesse dorée et éclatante
Tian Grimaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t7669-tian-there-s-someone-right-beh http://www.ciao-vecchio.com/t7687-tian-wish-you-were-here
Faceclaim : Byun Baekhyun + myself
Messages : 118 - Points : 438
se retrouver... comme avant | ft Luca SUg0NgV
Âge : 27 ans
Métier : Bibliothécaire à l'université
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: Re: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le Jeu 1 Oct 2020 - 22:13 )


T'avais du mal à dormir, parfois. Hier soir n'avait pas échappé à la règle. Quand tu commençais à tourner dans ton lit, tu savais que les idées ridicules allaient commencer à pleuvoir dans ta petite tête. Si t'étais vraiment suivi ? T'imaginais alors pourquoi. Pourquoi on te suivait ? Pourquoi on s'acharnait sur toi comme ça ? T'avais vexé personne dernièrement... T'étais parfois un sale gosse mais de là à t'attirer les foudres de quelqu'un.. Non. T'étais pas méchant à ce point. T'avais ton caractère, certes, mais t'étais pas méchant. Tu ferais même pas de mal à une mouche. Alors pourquoi ? Voulait-on juste te faire une blague ? Peut-être. Après tout, les gens avaient un humour parfois très douteux. Toi aussi, d'ailleurs. T'avais un humour bien à toi, mais t'irais pas jusqu'à faire croire à quelqu'un qu'il était suivi au point de le faire devenir dingue. Est-ce que tu l'étais, dingue ? T'avais l'impression. Parce qu'il n'y avait jamais personne derrière toi quand tu te tournais. Parce que parfois t'étais seul. Tu te demandais si t'imaginais pas tout, pour une raison inconnue. Peut-être que c'était juste dans ta tête. C'était ce que t'avais entendu, quand tu le disais. Le peu de personnes à qui tu t'étais indirectement confié. Tu te faisais des idées. Pourquoi voudrait-on te suivre ? Toi en particulier ? T'avais rien de plus que ton voisin. T'avais rien qui te faisait briller en société. T'étais bibliothécaire, pas banquier. T'avais pas les codes pour coffre – peut-être qu'on s'était mal renseigné. T'étais pas non plus un agent sous couverture – qu'est-ce que tu ferais dans une bibliothèque universitaire sérieux ? T'étais pas Indiana Jones ou tout autre aventurier du genre. Tu ne comprenais plus rien.

Et tu comprenais encore moins quand un inconnu a voulu prendre le même livre que toi. T'avais beau réfléchir le taux de probabilité restait bas. Pourquoi voulait-il ce livre et pas un autre ? Pourquoi vers celui que tu voulais ? C'était bizarre, non ? Ou peut-être que tu sur-analysais simplement les choses ? Pas impossible, dans le fond. T'étais fatigué et stressé, voilà. A ses mots tu secouas le visage, faisant signe vers le livre pour lui dire de le prendre. Tu voulais pas qu'on t'en veuille parce que t'avais pris un livre convoité par quelqu'un d'autre. Tu gardas ton sourire poli aux lèvres, le regardant, attendant qu'il prenne le livre et qu'il s'en aille pour que tu puisses en choisir un autre loin de son regard. Au cas où ça lui viendrait à l'idée de vouloir reprendre le même – comment ça t'étais suspicieux ?? Ta moue se fit plus surprise à l'entente de ton prénom, tes paupières clignant vivement alors que tu le fixais comme un animal pris au piège. Tu jetas un regard sur ta gauche puis sur ta droite, tentant d'évaluer les possibles chemins de sortir si tu devais courir. Comment il connaissait ton prénom ??? Là, ça devenait de plus en plus bizarre et de plus en plus flippant et si t'étais pas paralysé tu serais certainement en train de t'agiter dans tous le sens. Comment il connaissait ton prénom ??? T'avais envie de dire non, que c'était pas toi. Tu connaissais pas de « Tian », il devait confondre, tout ça mais tu couinas un petit « Oui ? » hésitant. Parce que t'étais pas sûr d'être toi, là. T'étais tellement perturbé et anxieux que tu ne faisais pas vraiment attention au jeune homme. Tu ne remarquas pas tout de suite que tu le connaissais, en réalité. Ce ne fut que lorsque son prénom parvint à tes oreilles que tu écarquillas les yeux, l'index se pointant vers lui. « Luca ?? », que tu répétas intelligemment. Tu le fixas avec un peu plus d'attention, détaillant chaque trait de son visage. Le soupir de soulagement que tu lâchas fut tout sauf discret – et le petit rire nerveux qui suivit le fut tout autant. « Je vais.. oui ça va », tu perdais la tête mais tout allait très bien. « Et toi ? Tu vas bien ? Ca fait longtemps », et tu l'aurais pas reconnu s'il avait rien dit. Pas tout de suite du moins. Tu redressas les prunelles vers lui dans une esquisse timide mais rassurée. Dans une esquisse nostalgique, aussi. « Qu'est-ce que... qu'est-ce que tu fais là ? Enfin tu deviens quoi ? Enfin... », tu fis un rapide geste avec tes mains, gêné. « Je suis content de te revoir »
AVENGEDINCHAINS


we had the world at our feet
remember the times, when we were kids just running round, full of hope
Revenir en haut Aller en bas
Luca Wang10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Luca Wang
http://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown http://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Messages : 435 - Points : 1617
se retrouver... comme avant | ft Luca 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: Re: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le Lun 5 Oct 2020 - 9:28 )


Ca, pour une surprise, c’en était une belle. Luca avait beau en avoir marre de Francesco et commençait sérieusement à le détester au plus haut point, ce n’était pas la faute du cadet d’avoir un frère aussi stupide. C’était vrai qu’il l’avait mis de côté à l’époque parce qu’il n’était pas en mesure de surmonter cette peine qui le tiraillait ; il ne voulait plus entendre parler de ce mousquetaire qui l’avait piétiné et blessé alors ça avait été naturel pour lui de s’éloigner. Il s’en était voulu plus tard alors qu’il allait mieux petit à petit néanmoins il n’était jamais revenu, il n’avait jamais recontacté Tian non plus. Parce que malgré tout, Luca était bien loin de Francesco et il voulait continuer d’y être. Cela lui arrivait de songer à ce jeune homme, à cette belle amitié qu’il avait perdue et à se demander comment il allait également cependant ça s’arrêtait là. Aujourd’hui c’était différent, non pas car le hasard avait obligé leur route à se croiser mais parce que Luca était passé outre cette histoire, parce qu’il menait sa propre vie désormais et qu’il n’avait plus rien à faire de ce que devenait Francesco. Il l’avait rayé pour toujours de son existence et il refusait de sacrifier d’autres personnes pour les conneries que cet imbécile avait fait. Tian ne méritait pas ça et il était bien trop content de le revoir pour vouloir l’ignorer puis faire comme s’il ne l’avait pas reconnu. La surprise s’était aussitôt lue sur ses traits, incapable de la cacher alors qu’un doux sourire avait pris forme sur ses lèvres. La réaction du plus jeune n’était pas passé inaperçu aux yeux du lieutenant qui avait arqué un sourcil, ne comprenant pas pourquoi Tian semblait tout à coup si soulagé. Luca n’avait rien dit toutefois il gardait malgré tout cette action dans un coin de sa tête. « Tu es sûr ? » L’avait-il interrogé néanmoins, peu certain de ce qui arrivait ici… Ce n’était peut-être que son esprit qui lui jouait des tours hors il avait préféré s’en assurer malgré tout.

Une esquisse plus amusée, plus touchée aussi, avait dessiné son visage ensuite, son interlocuteur s’embrouillait et c’était mignon. Luca lui était également reconnaissant de ne pas le rejeter en cet instant puis de rester fidèle à ce doux garçon qu’il avait connu autrefois. « Moi aussi, ça me fait plaisir de te revoir. » Avait-il répondu honnêtement, souriant. Probablement devrait-il s’excuser de ses actions passées cependant l’officier préférait prendre son temps puis profiter un minimum de ses retrouvailles avant d’aborder un sujet plus sérieux. « Mais sinon je vais bien. » Il était plus stressé dernièrement parce qu’il avait beaucoup de choses qui lui occupaient l’esprit toutefois en dehors ça, oui, il allait bien. « Je suis toujours dans la police et toujours passionné d’astronomie. » Sur ses dires, il avait agité doucement le livre qu’il tenait entre les doigts et que son camarade n’avait pas encore pris. « Et toi alors ? Tu en es où maintenant ? » En trois ans, il avait dû s’en passer des choses et du temps à rattraper, ils en avaient tout autant.
 
AVENGEDINCHAINS


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Tian GrimaldiLa jeunesse dorée et éclatante
Tian Grimaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t7669-tian-there-s-someone-right-beh http://www.ciao-vecchio.com/t7687-tian-wish-you-were-here
Faceclaim : Byun Baekhyun + myself
Messages : 118 - Points : 438
se retrouver... comme avant | ft Luca SUg0NgV
Âge : 27 ans
Métier : Bibliothécaire à l'université
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: Re: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le Ven 9 Oct 2020 - 22:51 )


Tu te rappelais de tous ces moments passés avec lui. Tu te rappelais aussi que tu l'avais perdu. Cette amitié que tu voyais comme un trophée. Un trophée à chérir, à garder. Tu te rappelais toutes vos conversations, vos rires, vos sourires, vos rêves. Tu te souvenais que t'étais toujours senti bien avec lui. A l'aise, écouté, entendu. Tu t'étais toujours dit que ça, ce que vous aviez, c'était fait pour durer. Peut-être que c'était ridicule. Peut-être que c'était naïf. L'amitié avait une place particulière dans ton cœur et jusque là la plupart de tes liens amicaux n'avaient mené à rien. Alors celui-là, t'avais voulu le garder, le chérir. T'avais pensé que Luca serait l'exception, celui qui resterait. Tu te rappelais tout ce que t'avais gagné, avec lui. Tu te rappelais aussi tout ce que tu avais perdu. Et t'aurais compris si ça avait été ta faute, t'aurais compris si t'avais fait un faux pas. T'en aurais été capable et t'aurais pu en vouloir qu'à toi-même. Mais là... Là t'avais fait que subir les actions de ton frère. Et tu trouvais ça injuste de payer pour quelque chose que t'avais pas fait. Tu payais pour des pots cassés que t'avais même pas fait tomber. C'était pas juste... Mais t'avais accepté. T'avais entendu la demande muette de Luca. Tu avais compris. Et même si t'avais pas voulu, t'avais pas eu le choix. Même si t'avais été pas d'accord, t'aurais pas pu dire que tu voulais qu'il reste. C'était trop égoïste et c'était pas ton genre. Puis ce serait allé contre tout ce que Luca voulait. Alors t'avais dit oui, t'avais hoché la tête et t'avais accepté.
Mais t'avais jamais dit que ça faisait pas mal.

« Je euh... oui », pour quelqu'un qui voulait montrer qu'il était certain, tu démarrais clairement très mal. Mais t'essayais, au moins. C'était pas de ta faute si t'étais trop perturbé par ta peur. Encore secoué par l'impression désagréable qu'on te suivait. Une esquisse soulagée leva le coin de tes lèvres avant que tu ne les pinces doucement. Tu devrais peut-être pas te montrer aussi heureux de le voir. Peut-être que ce serait la seule fois que t'allais revoir. Mais ça te faisait plaisir de l'entendre. « Tant mieux », commentas-tu simplement, l'observant à nouveau, clignant brièvement des yeux avant de rire discrètement. Ah oui, le livre. « J'ai eu mon diplôme, je travaille à la bibliothèque de l'université et... », la bouche ouverte tu restas silencieux, une petite grimace au visage. T'avais pas accompli des trucs de folie. « J'ai un chat ? », pourquoi c'était une question ? Bon cela dit t'étais fier de ton chat. Tu l'aimais ton chat, même s'il te faisait parfois tout tomber. « Et euh... », ton index vint tapoter ton menton, ton regard se levant dans une moue songeuse. « J'aime toujours me renseigner sur les étoiles aussi », dis-tu finalement en riant. « J'aime toujours lire tout court », t'aimais apprendre, savoir, reconnaître. T'étais du genre à dire qu'il n'y avait pas d'âge pour s'intéresser à quelque chose. Il n'y avait pas d'âge pour apprendre. « Et hm... voilà ? », tu penchas ton visage, perplexe. Vraiment, t'avais rien accompli de merveilleux. Mais tu faisais ton chemin, tranquillement, doucement. Tu prenais ton temps. T'allais arriver à faire quelque chose un jour. « Tu peux... Tu peux garder le livre si tu veux d'ailleurs », tu désignas le bouquin d'un signe de main, souriant discrètement ton regard se tournant vers le rayon plein. « Je vais en trouver un autre. T'en as un à me conseiller ? », tu lui lanças un regard, l'esquisse fine, détendue, presque nostalgique.
AVENGEDINCHAINS


we had the world at our feet
remember the times, when we were kids just running round, full of hope
Revenir en haut Aller en bas
Luca Wang10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Luca Wang
http://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown http://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Messages : 435 - Points : 1617
se retrouver... comme avant | ft Luca 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: Re: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le Jeu 15 Oct 2020 - 16:41 )


Luca n’était pas vraiment convaincu par la réponse de son vis-à-vis qui semblait sincèrement perturbé. Toutefois, il avait préféré ne pas lui mettre la pression ni le harceler de questions alors qu’ils venaient tout juste de se retrouver et qu’il y avait également une possibilité à ce qu’il se monte la tête tout seul. Il avait donc trouvé plus judicieux de s’interroger en silence pour le moment puis si l’attitude de Tian devenait réellement douteuse alors dans ce cas là, il le questionnerait avec plus d’intensité. L’esquisse qui dessinait les lèvres du plus jeune l’avait motivé à en faire de même, lui rendant son geste sans la moindre hésitation. Après tout lui aussi était heureux de le voir, autant qu’il ne pouvait faire autrement que culpabilisait de l’avoir mis de côté à l’époque. C’était vrai que Francesco était l’unique fautif dans l’histoire, que son cadet ne méritait pas de perdre une amitié à cause d’action qu’il n’avait pas commis, hors c’était tellement plus compliqué que ça. Luca ne lui avait jamais reproché d’être le frère de son ancien ami cependant à cette époque, il ne parvenait pas à réfléchir rationnellement. Il avait sincèrement touché le fond et tout ce qu’il souhaitait était de sortir de la vie de Serena et du troisième mousquetaire. Il ne voulait plus être lié avec eux, de près comme de loin, il n’en était pas capable. S’il désirait se relever, il ne pouvait pas les accepter près de lui ou même en entendre parler… Voilà pourquoi, il avait naturellement tourné le dos à tous ceux qui étaient bien trop proches d’eux et risquaient de lui rappeler des souvenirs qu’il souhaitait oublier. Pendant un long moment, il n’avait pas mis les pieds à la guest house, endroit où vivait son meilleur ami, et ce dernier avait parfaitement compris qu’il ne fallait plus mentionner leur nom. Nolan croisait Serena régulièrement puisque ses copines habitaient également dans cette maison néanmoins, pas une seule fois, il ne l’avait soulevé devant Luca. Et il s’agissait d’ailleurs d’une énième chose pour laquelle l’officier lui était reconnaissant. En ce qui concernait Tian, dés qu’il avait commencé à aller un peu mieux, évidemment qu’il s’en était voulu toutefois il n’avait pas été en mesure de trouver le courage de le contacter. Parce que qui disait Tian disait Francesco et ça lui compressait le cœur à la simple idée d’y songer. A présent, tout ceci était du passé parce qu’il avait revu le troisième mousquetaire, parce qu’il l’avait rayé pour toujours de son existence et qu’il se fichait bien de ce qu’il décidait de faire de sa vie désormais. Luca ne s’en mêlerait plus et il ne lui accorderait plus aucune importance.

A son tour, le lieutenant ne put que rire doucement devant les rétorques de son interlocuteur, amusé de ses réactions mais sincèrement touché aussi de l’avoir sous ses yeux en cet instant. « C’est déjà pas mal tout ça. » Tian avait encore toute sa vie à tracer et il pouvait certainement être fier d’en être déjà arrivé jusque là. « Du moment que tu es bien, c’est le principal. » C’était ce qu’il supposait en tout cas même si malheureusement il n’était pas devin pour savoir tout ce qui se passait dans la vie du garçon ces derniers temps. « Mais non, prends le. Tu l’avais vu en premier. » Certes, ils l’avaient sûrement vu au même moment hors quelle importance. « Je n’étais même pas sur de le prendre. Je cherche quelque chose qui pourrait plaire à ma femme pour lui faire découvrir tout ça. » Et il avait parlé si naturellement qu’il ne s’était même pas rendu compte qu’il avait mentionné Na Young comme si c’était tout à fait normal qu’il soit marié. Il semblait accorder plus d’importance à ce mariage que ce qu’il imaginait puisque pour penser à elle en son absence et vouloir lui faire plaisir, ce n’était certainement pas un comportement anodin. Cela démontrait simplement que doucement la jeune femme se faisait une petite place dans le creux de son cœur et qu’il pensait sérieusement à poursuivre sa vie à ses côtés.

 
AVENGEDINCHAINS


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Tian GrimaldiLa jeunesse dorée et éclatante
Tian Grimaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t7669-tian-there-s-someone-right-beh http://www.ciao-vecchio.com/t7687-tian-wish-you-were-here
Faceclaim : Byun Baekhyun + myself
Messages : 118 - Points : 438
se retrouver... comme avant | ft Luca SUg0NgV
Âge : 27 ans
Métier : Bibliothécaire à l'université
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: Re: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le Dim 18 Oct 2020 - 12:59 )


Tu pouvais pas en vouloir à Luca. Tout ce qui était arrivé n'était en rien sa faute. L'idée de n'avait même pas frôlé ton esprit. Tu ne pouvais pas vraiment t'en vouloir non plus. Même si d'une certaine façon tu te sentais coupable pour une raison inconnue. T'étais son ami et t'avais pas pu le protéger, ou l'aider. Cela ne faisait-il pas de toi un mauvais ami ? T'avais manqué à ton devoir. Tu n'aurais jamais voulu qu'il soit blessé ainsi. Tu n'aurais jamais voulu l'être, non plus. T'avais tant chéri votre amitié que la voir disparaître avait été douloureux. Ca l'était toujours. Un peu. T'avais pas masse d'ami.e.s. T'avais pas masse d'amitiés qui duraient ou dureraient. T'avais pas vraiment ce « quelqu'un » spécial à qui tu pouvais tout dire. Cet ami que t'avais choisi pour être celui dont tu ne pourrais plus te passer. T'avais toujours eu du mal à l'avoir et quand tu crus l'avoir... tout s'était fini. Tu ne savais pas vraiment ce que tu devais en conclure. Tu ne savais pas vraiment ce que tu devais en penser. Peut-être n'étais-tu pas fait pour avoir des ami.e.s. Peut-être que tu étais fait pour rester seul. Sans raisons particulières. Juste parce que c'était comme ça, c'était écrit. Juste parce que t'avais pas tiré le bon numéro en ouvrant les yeux. Tu savais pas pourquoi mais c'était comme ça. Tu ne pouvais pas en vouloir à Luca. Tu ne devrais pas t'en vouloir, non plus. Inconsciemment. Indirectement. Tu ne devrais pas te sentir coupable. T'en voulais à ton frère, par contre. Tu lui en voulais d'avoir réussi à t'enlever ce que t'avais tant cherché. Ce que tu cherchais encore. Ce que tu n'espérais plus, peut-être.
T'étais peut-être pas fait pour avoir des amitiés qui duraient. Luca en était la preuve, non ?

Tu étais cependant vraiment content de le revoir, d'entendre qu'il allait bien. De l'entendre tout court. Ca te rappelait tous ces moments, tous ces bons moments. Ca te rappelait aussi qu'il était parti. « Je trouve aussi oui », commentas-tu dans un léger rire gêné, ton index frottant rapidement ton nez, intimidé. T'avais pas accompli des exploits de dingue mais t'allais y arriver. Un jour. Probablement. Peut-être. Un léger son roula dans ta gorge alors que tu bougeas doucement le visage, un sourire doux aux lèvres. Oui, c'était le principal. Un petit « Oh » quitta tes lèvres, tes yeux s'écarquillant faiblement avant que tu n'agites les mains. « Non non vas-y », que t'insistas dans un mouvement d'épaules. Il l'avait probablement vu avant toi, en plus. Non ? Ton visage se pencha doucement d'un côté puis de l'autre comme un chiot qui tentait de comprendre ce que son maître racontait. « T'es marié ?? » que tu t'exclamas, la bouche ouvert et les yeux ronds. Il s'en passait des choses en trois ans, pas vrai ? Il s'en passait des choses... Tu ne sus pas quoi rajouter tout de suite, ton regard cavalant sur son visage puis dans le vide. T'avais loupé son mariage. T'avais loupé une étape importante dans sa vie et ça te rappelait bien que votre amitié s'était rompue. « Je veux dire.. », que tu te repris dans un raclement de gorge. « Félicitations », tu lui offris une petite esquisse avant de te pincer les lèvres, hésitant. « Est-ce... Est-ce que ça fait longtemps ? », demandas-tu, incertain. Combien de choses avais-tu loupé ? Combien de choses ignorais-tu ? Des tas, tu supposais. Bien trop, tu songeais. « Elle aime les étoiles aussi ? », que tu le questionnas encore dans une petite voix, pointant les livres du doigt. La liste des choses que t'avais loupé semblait être trop longue à porter.
AVENGEDINCHAINS


we had the world at our feet
remember the times, when we were kids just running round, full of hope
Revenir en haut Aller en bas
Luca Wang10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Luca Wang
http://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown http://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Messages : 435 - Points : 1617
se retrouver... comme avant | ft Luca 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: Re: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le Mer 21 Oct 2020 - 16:51 )


Parler de sa femme n’avait pas été dans le but de s’en vanter ou faire culpabiliser son vis-à-vis, c’était juste sorti naturellement sans même que Luca ne s’en rende compte. Cela signifiait qu’inconsciemment Na Young commençait à prendre un peu de place dans sa vie mais également dans son cœur ; lentement, sûrement, elle s’y frayait un chemin et si ça devait l’interpeller, le jeune homme ne s’en tracassait pas vraiment. Il laissait le temps passer et profiter du présent qu’on lui accordait. Son épouse était quelqu’un de bien, il ne cessait d’y penser et c’était donc normal de vouloir lui faire plaisir. Elle lui avait appris plein de trucs sur les chevaux, c’était à son tour de lui faire découvrir son monde qui le passionnait. Les étoiles l’avaient toujours accompagné, depuis qu’il était tout petit elles étaient celles qui l’avaient rassuré, enlacé et parce qu’elles avaient ce don de le réconforter, il les avait toujours aimées. Probablement que c’était difficile pour autrui de comprendre de tels sentiments hors Luca n’avait personne à l’époque et le ciel était naturellement devenu son refuge.

Le sourire aux lèvres, il n’avait pas commenté plus les paroles du plus jeune, simplement content de voir qu’il semblait bien se porter et mener une vie convenable. Il avait voulu lui rendre le livre mais encore une fois Tian avait refusé avant de s’exclamer de surprise face aux nouvelles révélations. Une réaction qui fit légèrement rire l’officier qui se rendait compte de ce qu’il venait de déclarer à haute voix. Oui, il était marié depuis quelques mois cependant ce mariage n’avait rien de commun puisqu’il n’était pas basé sur des réels sentiments. Hors pas un seul instant, Luca n’avait regretté son choix ; quand il s’observait Na Young et lui aujourd’hui, il se disait qu’il avait pris la bonne décision. Certes, il ignorait ce que l’avenir lui réservait et à quel genre de déceptions il devrait faire face toutefois il ne s’interrogeait pas sur tout ça, il préférait profiter de chaque moment qu’ils passaient ensemble puis voir où tout cela les conduirait. « Je suis marié. » Avait finalement déclaré le lieutenant dans un hochement de tête, souriant un peu plus devant les félicitations du cadet Grimaldi. « Merci. » Il y avait tant de choses dont il souhaiterait parler avec ce garçon, lui expliquer comment il avait vécu ces trois ans, comment il avait changé et comment il allait mieux désormais. Tout comme il aurait désiré savoir comment Tian avait vécu, connaître ses joies, ses peines et même ses craintes, simplement pour rattraper le temps perdu par sa faute. « Non, depuis avril. Mais on a fait ça qu’entre nous, ce n’était pas vraiment prévu au départ. » Pas du tout même. Sur ses propos, Luca avait passé sa main derrière ses cheveux, les secouant légèrement. « Elle ne s’y connaît pas trop mais elle aimerait connaître. Disons que c’est un prétexte pour faire de nouvelles choses ensemble. » Avec Na Young, ils cherchaient à se découvrir constamment, ils s’intéressaient à l’autre et se respectaient. C’était quelque chose de nouveau pour Luca parce que jamais, ô grand jamais, il n’avait partagé quoi que ce soit avec Serena… Il n’avait fait que donner sans rien recevoir en retour et il le constatait un peu plus chaque jour. « Si tu veux, on peut aller se caler quelque part après, ça sera peut-être plus confortable pour discuter ? » Parce qu’en effet, rester debout au milieu des rayons de livres, ce n’était sûrement pas la meilleure solution qui soit.

AVENGEDINCHAINS


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Tian GrimaldiLa jeunesse dorée et éclatante
Tian Grimaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t7669-tian-there-s-someone-right-beh http://www.ciao-vecchio.com/t7687-tian-wish-you-were-here
Faceclaim : Byun Baekhyun + myself
Messages : 118 - Points : 438
se retrouver... comme avant | ft Luca SUg0NgV
Âge : 27 ans
Métier : Bibliothécaire à l'université
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: Re: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le Dim 15 Nov 2020 - 23:09 )


Marié... Ca devait être une sacré étape, de se marier, non ? La vie à deux, la vie avec la bonne personne. Partager les passions, échanger, communiquer. Rêver à deux, s'épanouir. Ca donnait envie, ce genre de choses. Ca laissait rêveur, ce genre de choses. C'était une surprise pour toi de l'apprendre et en même temps t'étais content que Luca ait trouvé quelqu'un pour lui. Une bonne personne, quelqu'un qui lui apportait autant qu'il pouvait en apporter. Quelqu'un qui l'aimait autant qu'il aimait. C'était un lien unique et sacré et trop de personnes le bafouait. T'étais heureux pour lui. Vraiment. Même si t'arrivais pas à le montrer comme tu le voudrais. Même si t'avais mis du temps à réagir. T'étais heureux pour lui. Tu te rendais juste compte de là où était ta place... Mais où était-elle, ta place ? Plus à ses côtés, sans doute. Ou du moins plus comme avant. C'était le hasard de se croiser ici. Si t'étais pas venu, tu l'aurais pas revu. Aurais-tu alors su, qu'il était marié ? Aurais-tu alors su tout ce qu'il était en train de dire ? Non. T'avais songé plusieurs fois à envoyer un message. Pour avoir des nouvelles, pas plus, pas moins. T'avais souvent voulu savoir comment il allait, s'il se portait bien, s'il prenait soin de lui. T'avais souvent hésité avant de te dire que ce n'était pas la peine, que tu ne ferais que remuer le couteau dans la plaie, que tu ne ferais que soulever une plaie du passé. T'avais pas envie de lui faire du mal, de le blesser, de lui rappeler ce qu'il voulait oublier. Pourtant t'avais envie de le retrouver, cet ami.

Tu secouas doucement le visage quand il le confirma. Marié... ça te faisait bizarre. Il était marié. Il avait sa « famille » – et toi t'étais encore là à fuir une ombre que tu ne voyais même pas. Ca te faisait bizarre.. ça te laissait un goût amer en bouche, ça te rajoutait un poids au cœur. T'avais loupé son mariage. T'avais pas su qu'il s'était marié. Tu ne savais pas d'autres choses. Tu ignorais tout, maintenant, et la réalisation de savoir que t'étais face à un inconnu t'alourdit le cœur. Le temps était passé, vous aviez changé... Triste constatation, non ? « Oh c'est récent », que tu soufflas, les yeux un peu écarquillés. Peut-être que si tu l'avais croisé plus tôt... ? Non. Tu ne devais pas partir de ce côté-là. Même si tu l'avais croisé plus tôt, peut-être qu'il ne se serait pas arrêté pour te parler. Peut-être que t'aurais rien su, non plus. « C'est mieux entre vous. Enfin c'est plus... », tu fis un vague geste avec tes mains. « Convivial ? », t'étais pas sûr d'utiliser le bon vocabulaire. Et en l'écoutant parler, tu te demandais si toi aussi, tu rencontreras quelqu'un avec qui partager. Si tu rencontreras quelqu'un qui s'intéressera à ce que tu aimes, qui voudra comprendre ce que tu apprécies. Quelqu'un qui ne dira pas non à tenter de voir à travers tes yeux. Quelqu'un qui te laisserait entrer dans « ton » univers. La rencontreras-tu, aussi, cette personne ? Le coin de tes lèvres se leva dans une esquisse crispée. Et en pensant à tes précédents échecs, t'étais sûr que non, tu la rencontrerais pas, cette personne.

« Avec plaisir » dis-tu sans hésiter dans un léger sourire. Tu voulais réapprendre à le connaître. Tu voulais savoir ce qu'il s'était passé durant ces trois années. Tu voulais retrouver ce que vous aviez avant. Tu laissas ton regard balayer les livres. « Je reviendrai plus tard pour un livre. C'est pas important pour le moment », t'avais personne à qui le montrer, ce soir. Tu pouvais patienter quelques jours. « Il y a un petit café pas loin... On peut aller là-bas ? », tentas-tu dans une petite esquisse timide. « On peut d'abord passer à la caisse. Pour le livre », livre que tu pointas rapidement du doigt. « Tu... Tu me diras si... si il est bien... ? », que tu l'interrogeas, incertain, comme dans une promesse de se revoir, de se reparler, de se recroiser. Parce que toi t'en avais envie mais...
Mais s'il disait non, tu n'insisterai pas. T'étais pas là pour lui faire du mal, et tu te contenterais de ce qu'il te donnait. Et s'il devait seulement t'accorder de son temps aujourd'hui... eh bien tu voulais en profiter. Tu partis lentement vers les caisses, les yeux allant et venant entre l'espace devant toi et Luca.
AVENGEDINCHAINS


we had the world at our feet
remember the times, when we were kids just running round, full of hope
Revenir en haut Aller en bas
Luca Wang10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Luca Wang
http://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown http://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Messages : 435 - Points : 1617
se retrouver... comme avant | ft Luca 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: Re: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le Mar 17 Nov 2020 - 10:27 )


Et oui, aussi surprenant soit-il, Luca était bel et bien marié. Certes, ce dernier avait volontairement émis quelques détails néanmoins même si cette union avait été un arrangement au début, il ne regrettait toujours pas d’avoir accepté aujourd’hui. Na Young et lui se comportaient vraiment comme un couple de jeunes mariés et ils le faisaient sans forcer, tout venait naturellement. Il n’était pas en mesure de l’expliquer cependant c’était toujours reposant à ses côtés, c’était plaisant et à chaque jour qui avançait, il avait envie d’en connaître plus sur son épouse autant qu’il éprouvait sincèrement le désir de la rendre heureuse. Ce mariage n’avait peut-être pas été totalement comme les autres néanmoins il valait le détour, il valait probablement mieux que d’autres où les mariés se disputaient seulement trois mois après de vie commune et perdaient petit à petit d’intérêt l’un pour l’autre. Avec la cavalière, c’était tellement différent, parce qu’ils s’écoutaient, se comprenaient et se respectaient… Bien sûr, ils ne se connaissaient pas au départ donc avoir une telle attitude n’était pas particulièrement étonnante toutefois pour Luca ça l’était. Parce que c’était la première fois qu’une femme lui accordait de l’attention en retour, qu’elle ne prenait pas pour acquis sa gentillesse et qu’elle essayait de le satisfaire également. C’était donnant donnant avec elle et même s’il se doutait qu’il y aurait des jours plus gris à l’avenir, il était persuadé au fond de lui qu’ils parviendraient toujours à se réconcilier sans jamais manquer de respect à l’autre.

Chaleureusement, l’officier avait confirmé son mariage à son vis-à-vis, heureux malgré tout de lui partager cette nouvelle. Tian était quelqu’un qu’il avait toujours estimé et même s’ils ne s’étaient pas vus ces dernières années, Luca ne l’avait jamais oublié, il avait souvent pensé à lui également. Le seul dont il avait regretté d’avoir coupé contact sans pour autant jamais trouvé le courage pour l’appeler à nouveau, parce qu’il avait peur de l’ombre de Francesco qui traînait derrière lui, il avait peur de s’écraser une nouvelle fois… Aujourd’hui, c’était différent puisque de l’eau avait coulé sous les ponts depuis et qu’il ne désirait plus ignorer des personnes qu’il aimait à cause d’un imbécile qui n’en valait pas la peine. Un sourire avait bordé ses lèvres en réponse aux paroles du plus jeune, acquiesçant de cette façon quant au fait que le mariage était plutôt récent. Et c’était vrai, le temps passait tellement vite, il n’en revenait pas d’être déjà à cette période de l’année. « Oui, ça l’est. Mais peut-être qu’on fera une cérémonie plus tard si l’envie nous prend. » D’accord, il n’en avait pas parlé avec la concernée mais vu comment leur relation évoluait, ils pourraient peut-être se le permettre s’il continuait à prendre autant soin de l’autre. Même s’il n’y avait pas de sentiments amoureux, ça n’empêchait pas que ce mariage était plein de respect et de sincérité.

Luca lui avait proposé ensuite d’aller se caler autre part, dans un lieu plus agréable et confortable, car bien qu’il était heureux de retrouver Tian, discuter entre deux rayons de livres n’était pas ce qu’il y avait de plus pratique. Le jeune homme avait accepté, accentuant l’esquisse qui égayait le visage de l’officier avant qu’il n’acquiesce à son tour. « Ca me va, faisons ça. » Lui-même avait pensé à poser son livre puis revenir plus tard cependant le garçon lui en parla avant que Luca ne puisse faire quoi que ce soit. Ses lèvres s’étaient étirés dans un nouveau sourire, plein de douceur, en voyant l’embarras de son vis-à-vis et comprenant aussi certainement où il voulait en venir. « Je te le prêterais même si tu veux, ça sera plus simple. » De cette façon, il lui confirmait lui aussi qu’il n’avait pas l’intention de laisser ces retrouvailles être les dernières et qu’il avait également envie de le revoir, réapprendre à le connaître puis retrouver cette amitié d’antan. « On y va ? » Sur ses mots, il lui avait signe de prendre la route direction la caisse ; il était particulièrement content de s’être arrêté dans cette librairie aujourd’hui, il y avait tant de choses qu’il souhaitait dire à Tian.


AVENGEDINCHAINS


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
se retrouver... comme avant | ft Luca Empty
Sujet: Re: se retrouver... comme avant | ft Luca ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- se retrouver... comme avant | ft Luca -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Lettura Passione
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant