Revenir en haut
Aller en bas


 

- Pardonner. feat Matteo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Augusto Rinaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Augusto Rinaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une http://www.ciao-vecchio.com/t3996-penser-a-l-avenir-si-c-etait-la-seule-porte-de-sortie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © leftovers (vava) frimelda (sign) / Ingrid (crackship)
Messages : 5667 - Points : 10215
Pardonner. feat Matteo 3d97d1af8d93cb6da8e8c91cb85527ef0efb2770
Âge : 33 ans né le 17/09/1987
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familiale. .
Pardonner. feat Matteo Empty
Sujet: Pardonner. feat Matteo ( le Mar 6 Oct 2020 - 10:38 )
Oublier la colèrefeat Matteo
Il y a eu du monde ce soir, la preuve ils finissent à peine le second service. Gus ne va pas s'en plaindre, la trattoria marche très bien et il en est fier. Et puis il va bientôt être père alors les rentrées d'argent supplémentaire il ne va pas y cracher dessus. Surtout avec le projet de l'achat de la maison qui se finalise et puis ce projet de monter un labo et un autre restaurant. Mais chaque chose en son temps, même si l'esprit du cuisinier grouille d'idées toutes validées par sa famille, sa belle et ses amis proches. Même ceux qui bossent pour lui apportent leurs soutiens. Et la banque semble bien également partante. Alors c'est sourire aux lèvres que Gus, comme à son habitude, vient saluer les derniers clients. Parle un peu avec eux, même s'il reste encore du boulot de rangement et de nettoyage en cuisine. Et même au niveau de la salle. Mais le relationnel le brun y accorde beaucoup d'importance, c'est l'image aussi qu'il donne de lui et de son entreprise. Il retourne en cuisine pour finir le gros du nettoyage, pendant qu'une partie de son personnel s'occupe de remettre en place la salle. « Ne nettoyez pas la machine à café je vais m'en faire un dernier. Merci. » Il ne veut pas non plus trop traîner pour pouvoir rejoindre Vera, qui vu l'heure c'est peut être endormie. Surtout que leur fille bouge pas mal en ce moment, ce qui fatigue la future maman. Il met les divers restes en boites et le distribue comme toujours à ses employés. Pas question de travailler le lendemain avec des aliments cuisinés de la veille. Le personnel part peu à peu et il finit par se retrouver seul, épuisé, mais content de sa journée. Il doit encore compter sa caisse.

Gus pose son tablier, la cuisine est propre et rangée. Il n'aura plus qu'à récupérer ce qu'il a préparé pour Vera, comme ça demain elle aura tout ce qu'il lui faut pour bien manger. Pas qu'il doute de ses talents de cuisinière, mais il ne veut pas qu'elle se fatigue alors il la gâte autant qu'il peut. Et vu qu'il ne peut être présent aux repas, il  l'est au moins en pensées. Il va dans la salle il passe directement derrière le bar pour se faire un café, il le boira en faisant ses comptes et en préparant ses commandes de produits frais pour demain. Avant il fumait une cigarette mais avec la grossesse de Vera il a réduit sa consommation, pensant à la santé de sa douce et de sa fille. Et puis cela ne fait pas de mal à la sienne de réduire son taux de nicotine dans ses poumons. Il est en train de faire couler son café quand il entend la porte du restaurant. Tient il a oublié de la fermer après le départ du dernier client, vu que le personnel passe par l'entré de service. « Désolé ... » Il ne s'est pas encore retourné quand il commence sa phrase. « C'est fermé .. » Et là face à l'homme qui vient de rentrer il stoppe net ses mots. Son cousin Matteo est là. Il reste silencieux. Cela fait un bail qu'ils ne se sont pas vus. La rancœur l'a souvent caressé en pensant à son cousin, absent au moment ou il en aurait eu tant besoin. Pourtant ils étaient liés ses deux là, comme les doigts d'une main. Mais la mort du jumeau de Gus n'a même pas fait revenir Matteo, parti à l'étranger. Et il lui en a voulu, énormément voulu. Comment il avait pu le laisser seul dans un moment pareil ?

« Matteo.. » Gus l'observe sa voix marquant sa surprise. « Tout va bien ? » Il ne sait pas trop quoi dire. Si son cousin est là c'est que peut être il y a une tuile. Gus pourrait lui dire de sortir, de partir, qu'il n'a pas envie de le voir. D'ailleurs il n'avait pas, par le passé, répondu à ses messages, pour bien lui faire comprendre combien il avait été blessé par son comportement. Mais de l'eau est passée sous le pont de sa vie. La rancœur et la douleur qu'il éprouvait contre le monde entier c'est apaisée. Il fallait bien qu'il avance avec ce vide. Et puis à présent il a Vera et bientôt une fille. Alors il ne peut refermer cette porte. « Tu veux un café ? » Il ne sait pas pourquoi il l'est là, mais s'il le fout dehors il n'en apprendra pas plus. Il a tourné pas mal de page de sa vie passée, mis fin à des chapitres. Commencé même en à écrire d'autre. Peut être qu'il peut laisser une chance à Matteo ? L'écouter au moins et juger après au lieu de juger direct sans savoir.



L'AVENIR

s'écrit dans la vie qui grandit.
Revenir en haut Aller en bas
 
- Pardonner. feat Matteo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut