Revenir en haut
Aller en bas


 

- Sauvetage de chatons; (Aileen) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
https://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir http://www.ciao-vecchio.com/t7475-le-connard-de-service-a-votre-service-declan
Faceclaim : Vinnie Woolston © Sandrine (vava)
Messages : 1608 - Points : 3375
Sauvetage de chatons; (Aileen) Tumblr_oz0g6eZJHW1smbe8no3_400
Âge : 32 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
Sauvetage de chatons; (Aileen) Empty
Sujet: Sauvetage de chatons; (Aileen) ( le Mer 14 Oct 2020 - 10:51 )
The softness in banner.
aileen & declan

Je traîne dans les rues sans but précis. La ville vient de passer quelques jours difficiles et elle se remet, tout comme sa population, avec douceur et lenteur. C'est comme si on sortait d'un mauvais rêve et qu'on essayait de reprendre le cours d'une vie normale. Pas mal ont frôlé la mort, d'autres le sont et l'hôpital est encore bien rempli de blessés. J'ai eu de la chance, je n'ai eu que quelques égratignures, rien de bien méchant. L’œil au beurre noir que mon visage arbore est le signe d'une de mes dernières bagarres. Même si je mets doucement le haut là. Faut dire que Elio a su me montrer une autre facette de la vie. Mais j'ai encore du mal et la moindre provocation ou regard de travers me fait partir en vrille. Je suis instable je le sais, j'en prends conscience de plus en plus. Avec cet amer constat qu'il me sera compliqué et complexe de changer. Je ne peux oublier le mal fait, cette destruction massive qu'il a opéré dans mon âme de gosse et dans mon cœur mal aimé. Pas évident de passer au dessus tous ses abus injustifiés qui ont juste servi à faire de moi un être déchiré. Je ne vois que le mal et il n'y a qu'au prés des animaux que je trouve la paix. Eux je sais qu'ils n'agiront jamais en traîtres. Mais sur la terre il y a aussi les humains et il faudrait que je me décide à apprendre à vivre avec. A ne pas tous les mettre dans la même case, surtout qu'au final comme Elio me l'a démontré ils ne sont pas tous mauvais. C'est juste moi qui suis à côté de la plaque et qui ne sait pas comment rectifier le tir.

Alors je pars à la dérive, je bois pour oublier. Je marche sans but, le cœur lourd de mon passé et d'un avenir que je ne peux voir qu'en noir. Que je ne sais comment construire. Je ne trouve pas la lumière et même si Stella souvent me donne le sourire, elle n'efface pas tout. Et puis avec elle je ne sais même pas si j'aurais au final une réelle relation. La belle préférant les filles. De toute façon si je poussais plus loin, je finirais sûrement par tout foutre en l'air. Avec les femmes je ne suis qu'un monstre, peut être même pire que lui. Enfin je devrais rentrer au lieu de laisser divaguer mes pensées. Rien de bien ne sort et je m'enfonce d'avantage. Et puis je bosse demain, pas mal de travaux à faire et d'animaux à soigner. Le tremblement de terre ayant aussi amené l'enfer dans cette oasis de paix.

Je vais pour faire demi tour, mais un échange de voix me fait prêter l'oreille. On dirait qu'un homme plutôt énervé, se dispute avec une femme, qui elle aussi semble énervée. Je ne saisis pas tout, mais j'entends le mot chaton. Alors je m'avance pour voir ce qu'il en est vraiment. Gardant quand même mes distances pour ne pas intervenir si au final c'est juste une question de cul et que le mot chaton est un doux petit nom donné. Oui ce genre de nom débile que les gens se filent quand ils sont en couple. Puis je vois cette blonde, je ne la reconnais pas tout de suite. La rue n'est pas bien éclairée. Et puis je regarde plus ses seins, son cul que son visage. Toujours les pensées perverses qui passent en premier. Et il y a ce mec à qui elle semble tenir tête et le mot chaton qui revient. Puis mon regard se baisse et j’aperçois un carton et des boules de poil qui semblent terrifiés. Alors je m'avance. Si le mec avait mis sur la gueule de la belle ou l'inverse je serais resté en retrait, mais là les chatons semblent être l'enjeu de cet échange virulent. Et je ne peux l'accepter. En m'approchant je reconnais la blonde, même si elle ne fait pas partie de mes grandes connaissances, je l'ai déjà croisé. Je ne peux pas dire que cela se soit bien passé, mais bon si elle m'envoie chier et bien je chope le carton et je les laisse se démerder. « Un coup de main ? » Je la regarde, puis je regarde le mec avec plus de rage dans les yeux. Car je sens bien que c'est lui qui tient le rôle du méchant. « On juge des chatons ? C'est ça. Sans leurs demander leurs avis. Pauvres bêtes quand même. » Et je me baisse pour les caresser, des petits miaou sortent. Ils sont tous craquants. « Ne vous ne faites pas il ne vous fera pas de mal. » Et je me relève prêt à cogner s'il le faut. « Alors c'est quoi l'embrouille ? Tu décides du droit de vie ou de mort de ces pauvres êtres innocents et sans défense ? Attaque toi à une personne de ton gabarit au lieu de martyriser des chatons. » Et j'attends, je ne sais pas même pas ce qui se passer vraiment, mais je m'en moque s'il faut donner de ma personne pour sauver ces bébés chats et bien je suis prêt.


vmicorum. / Eden Memories & Electric Soul


Espérer
que la rage s'apaisera pour que la haine ne finisse pas par gouverner tout son être.
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Da Valle10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Aileen Da Valle
http://www.ciao-vecchio.com/t7716-aileen-save-me-from-darkness http://www.ciao-vecchio.com/t7732-aileen-we-all-need-some-friends#257805
Faceclaim : Jennifer Lawrence
Messages : 119 - Points : 348
Sauvetage de chatons; (Aileen) Tumblr_pekk8h8rsG1rd915do4_r1_400
Âge : 31 ans
Sauvetage de chatons; (Aileen) Empty
Sujet: Re: Sauvetage de chatons; (Aileen) ( le Ven 16 Oct 2020 - 10:33 )
The softness in banner.
aileen & declan

Furieuse, oui, Aileen l’était. Elle n’était qu’une boule de rage à elle seule et ça l’avait énervée de voir cet homme balancer ces chatons aussi violemment sur le sol. C’était vrai que l’espace d’un instant, elle avait hésité à intervenir et se mêler de cette histoire à cause des conséquences qu’une telle action pourrait avoir sur elle. Hors au bout du compte, elle n’avait pas trop réfléchi, elle était à côté de lui lorsqu’il les avait jetés et elle n’avait pu que s’emporter en lui disant à quel point ça ne se faisait pas, que des bébés chats étaient également des êtres-vivants, qu’ils ne méritaient pas tant d’infamies. En plus de se permettre de les abandonner sans ménagement, l’inconnu osait les maltraiter. Est-ce que la police le punirait si Aileen décidait de le dénoncer ? Seulement, elle ignorait si elle serait capable d’aller jusque là, la simple idée de devoir se rendre au commissariat lui mettait la boule au ventre. Alors à la place, elle le réprimandait, elle lui faisait la morale et s’énervait, encore plus quand son interlocuteur donna un coup de pied dans le carton des chatons, les insultant de tous les noms. Surprise par tant de violence, la blonde avait reculé d’un pas, d’autres images circulant dans son esprit tandis qu’elle pensait ô combien cet homme était fou. De telles personnes ne devraient pas être en liberté, s’il pouvait frapper sans honte des animaux, il n’agirait probablement plus différemment avec les humains. Cela la terrifiait plus que ce qu’elle n’affichait et lorsqu’elle avait pris la décision de s’emparer de la boîte avec les boules de poils, l’autre ne la laissa pas faire. Il avait sûrement peur de ce qu’elle comptait faire avec et qu’elle les utilise contre lui, ce qui exaspéra la jeune femme encore plus. Pour qui est-ce qu’il se prenait cet imbécile ?!

Et alors qu’elle s’apprêtait à répliquer, une autre voix s’interposa à leur conversation, obligeant Aileen à écarquiller fébrilement les yeux. Voilà qu’il y avait deux hommes contre elle maintenant ! Peut-être devrait-elle prendre la fuite, c’était ce qu’elle avait sincèrement pensé avant de réaliser que le nouvel arrivant semblait être de son côté. Ô bien sûr que la blonde restait méfiante, elle connaissait ce type et autant dire qu’elle ne le portait pas grandement dans son cœur. Il ne lui avait jamais fait une bonne impression et elle le craignait comme elle craignait cet homme qui se permettait d’attaquer des pauvres animaux sans défense. « De quoi je me mêle ?! » S’était énervé l’inconnu, soufflant d’agacement devant la situation. « Vous n’avez qu’à pas être si con ! » Avait machinalement interagi Aileen, les sourcils froncés et toute sa colère se lisant dans ses yeux bleus. Toutefois, l’autre homme aussi était intervenu, s’attaquant au vaurien qui s’en était pris au chaton. « Qu’est-ce que tu me veux connard ?! » Dans un soupir, la jeune femme s’était abaissée afin de tirer le carton vers elle et éloigner les petits chats de cet abruti. « La violence ne résoudra rien, calmez-vous. » Sa voix était sévère, sûre d’elle, alors que dans le fond elle n’était pas sereine du tout. « Vous allez leur faire peur ! Faîtes juste partir cet imbécile. » Certes, elle n’était à l’aise avec aucun d’eux cependant elle avait conscience qu’elle ne parviendrait pas à s’en débarrasser toute seule.



vmicorum. / Eden Memories & Electric Soul


≈ Just take, one step, closer. Put one foot in front of the other. You'll, get through this, just follow the light in the darkness, you're gonna be okay. You never know just what tomorrow holds and you're stronger than you know
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
https://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir http://www.ciao-vecchio.com/t7475-le-connard-de-service-a-votre-service-declan
Faceclaim : Vinnie Woolston © Sandrine (vava)
Messages : 1608 - Points : 3375
Sauvetage de chatons; (Aileen) Tumblr_oz0g6eZJHW1smbe8no3_400
Âge : 32 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
Sauvetage de chatons; (Aileen) Empty
Sujet: Re: Sauvetage de chatons; (Aileen) ( le Mer 28 Oct 2020 - 16:30 )
The softness in banner.
aileen & declan

J'aime bien me mêler de ce qui ne me regarde pas. J'aime bien venir mettre les pieds dans la merde, encore plus quand au centre il y a une beauté blonde. Même si pour le moment je ne la distingue pas entièrement. Je m'avance car j'entends l'échange de voix monter. Et je saisis la situation au moment ou je me trouve plus proche des deux protagonistes. Un homme m'a élevé fait face à la jolie blonde énervée, qui semble prête à tout pour sauver des petits chatons. Je la comprends sa réaction. Comment peut-on penser faire du mal à de pauvres petites peluches qui n'ont rien demandé ? Et bien entendu je ne fais pas dans la dentelle. Je réalise aussi que la blonde ne m'est pas inconnu, tant pis je me lance et je verrais bien. De toute façon là je suis en mission sauvetage de chatons, alors si cela se retourne contre moi je braque le carton et ouste je disparais aussi vite que je suis apparu. Le mec n'apprécie pas trop, peut être qu'il avait l'intention de kidnapper la belle après avoir zigouiller les pauvres petites bêtes. Mais je n'ai pas le temps de répliquer que tornade blonde joue la caïd. Ce qui me fait sourire. Elle a du cran ou alors le fait que je sois là, la sécurise un peu. Même si j'ai la sensation que ma présence l'a fait aussi flipper. Mais je verrais ce problème plus tard. Les peluches vivantes d'abord et puis je m'occupe de la blonde si besoin. Et j'arme mes poings après avoir mis un brin à l'abri les chatons.

« Te montrer ce que ça fait d'avoir à faire à un autre connard. » Et je lui fais un clin d’œil, je pourrais me barrer et emporter les chats, mais autant lui passer l'envie de recommencer. Parce que ce genre de mec je le connais et je sais que si on ne lui donne pas une bonne leçon il recommencera. Et va savoir à quoi il s'attaquera la prochaine fois. Et voilà que miss atomic blonde récidive. Elle va m'apprendre à agir. « Et c'est lui qui a voulu user de violence envers ses pauvres bêtes. Moi je viens juste filer un coup de main ok. Et vous étiez bien remontée tout à l'heure. » J'essaie de ne pas m'énerver contre elle car ce n'est pas le but de mon intervention. « Bon tu as pigé mec faut que je me débarrasse de toi imbécile, et ce n'est pas moi qui le dit. Tu fais peur aux chatons. » Et je jette un coup d’œil à la demoiselle qui veille sur les bébés. Puis je regarde le mec. « Alors je te laisse une chance, pour épargner les chats de violences inutiles. Tire toi et tu gardes ta gueule intacte. Si tu persistes et bien je l’abîme et je te jure qu'à ce genre de jeu je suis doué. » Et avant même qu'il n'ouvre la bouche je lui envoie une droite dans la mâchoire pour appuyer mes mots. Et pour montrer à la blondinette que je fais tout pour chasser l'imbécile. Sans être certain qu'elle l'est remarqué vu qu'elle s'occupe des petites merveilles que j'entends miauler. Je pourrais les garder, enfin au moins un. Sinon je les porterais au refuge, monsieur le flic pourra leurs trouver des familles où ils seront en sécurité. Mon petit moment sentimental fait que monsieur l'imbécile m'en retourne une. « Mais tu tapes comme une femmelette. » Et je lui en renvoie un plus forte cette fois, ses dents claquent et il se met à pisser le sang. « Je t'ai dis que j'étais plus doué. » A voir si ce nouveau coup va lui faire lâcher prise et le faire se barrer en nous laissant les chatons. Je pourrais passer pour le héros aux yeux de la belle.


vmicorum. / Eden Memories & Electric Soul


Espérer
que la rage s'apaisera pour que la haine ne finisse pas par gouverner tout son être.
Revenir en haut Aller en bas
Aileen Da Valle10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Aileen Da Valle
http://www.ciao-vecchio.com/t7716-aileen-save-me-from-darkness http://www.ciao-vecchio.com/t7732-aileen-we-all-need-some-friends#257805
Faceclaim : Jennifer Lawrence
Messages : 119 - Points : 348
Sauvetage de chatons; (Aileen) Tumblr_pekk8h8rsG1rd915do4_r1_400
Âge : 31 ans
Sauvetage de chatons; (Aileen) Empty
Sujet: Re: Sauvetage de chatons; (Aileen) ( le Mer 11 Nov 2020 - 16:29 )
The softness in banner.
aileen & declan

Non, Aileen n’était pas fervente de violence et ce même si elle passait ses journées dans un club de self-défense, et qu’elle était la première à frapper si elle se sentait attaquer. Hors la situation ici était différente, cet homme qui s’en était pris à ces pauvres chatons n’était violent que pour le plaisir, elle détestait cela et ça l’effrayait beaucoup plus que ce qu’elle exprimait. Il en était d’ailleurs de même pour le second individu qui les avait rejoints et qui ne lui avait jamais laissé une bonne impression le peu de fois où leurs routes s’étaient croisées. Elle espérait sincèrement que tout se calme, qu’elle puisse s’en aller avec les bébés chats et ne pas avoir à affronter ces deux hommes à la fois, Aileen n’était pas aussi forte que ce qu’elle en donnait l’air. Ce n’était qu’une armure qu’elle portait pour se protéger, pour ne pas avoir à revivre ce qu’elle avait traversé par le passé et parce qu’elle préférait toujours mordre en première plutôt que prendre le risque d’être blessée. « Oui mais répondre de la même manière que lui n’est pas la solution. » Avait machinalement riposté la jeune femme, gardant fermement le carton auprès d’elle tandis qu’elle tentait au mieux de résonner son interlocuteur. Ce n’était pas tant qu’elle n’avait pas envie qu’il lui donne une sacrée correction hors assister à cette scène, voir toute cette violence, la ramenait automatiquement à une époque plus lointaine et elle n’était pas sereine face à tout ça. Il pouvait le frapper ailleurs s’il le souhaitait mais pas devant elle, elle n’aimait pas ça. Vraiment pas.

Les chatons toujours près d’elle, Aileen également observait les deux hommes du coin de l’œil et priait à ce que l’abruti finisse par déguerpir sauf que malheureusement les poings s’étaient soudainement mis à voler. Cela avait été un réflexe pour la blonde de détourner légèrement le regard et soupirer avant de se concentrer sur les boules de poils qui, elles, n’avaient rien demandé. Le vaurien a marmonné quelques mots, râlant face au dernier arrivant, non pas sans lui déclarer qu’il ne s’arrêterait pas là pour finalement décider à s’en aller. Et bien… Il était temps. Cela avait été plus fort qu’elle, elle n’avait pu que foudroyer le regard du dos de cet homme qui s’éloignait, elle lui souhaitait le pire à cet imbécile. Quel connard franchement ! Encore sur ses gardes malgré tout, elle caressait les chatons qui miaulaient et qui semblaient la regarder comme si elle était la plus jolie merveille du monde, des regards qui avaient le don de l’attendrir et faire naître un tendre sourire au coin des lèvres. « Merci. » Sur ses dires, elle avait reporté son attention sur le garçon restant, un peu réticente à l’idée de devoir discuter avec lui néanmoins il l’avait aidé et même si ça lui brûlait la gorge, c’était normal de le remercier. « Ca va maintenant, je vais m’occuper d’eux. » Son ton restait neutre, un brin distant, tandis qu’elle s’adressait à lui. Il était clair dans ses réactions que la blonde était loin d’être motivée à la discussion et qu’elle n’aimait pas plus cet homme que celui qui s’était enfui quelques instants plus tôt. A ses yeux, ils étaient tous pareils.



vmicorum. / Eden Memories & Electric Soul


≈ Just take, one step, closer. Put one foot in front of the other. You'll, get through this, just follow the light in the darkness, you're gonna be okay. You never know just what tomorrow holds and you're stronger than you know
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sauvetage de chatons; (Aileen) Empty
Sujet: Re: Sauvetage de chatons; (Aileen) ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Sauvetage de chatons; (Aileen) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut