Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Borderlands 3 pour PS4
Voir le deal
8.32 €

 

- Friends and confidences -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Clelia Grimaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Clelia Grimaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t7396-never-run-when-youre-scared-cl http://www.ciao-vecchio.com/t7398-clelia-sweet-disaster
Faceclaim : Jameela Jamil (@Cinderella)
Messages : 1041 - Points : 960
Âge : 30 ans depuis le 22 août.
Métier : Propriétaire d'un hôtel de luxe dans le centre de Naples
Friends and confidences Empty
Sujet: Friends and confidences ( le Lun 19 Oct 2020 - 20:51 )

Friends and confidences
Juliana & Clelia


Une soirée à l'opéra. Une proposition que Clelia ne refusait jamais, elle qui aimait tant ce genre de divertissement. Ce n'était pas du goût de tout le monde l'opéra, elle le savait, mais elle, elle adorait ça. Sûrement parce qu'elle avait vu son premier spectacle très jeune, quand sa mère avait décidé de l'y emmener avec sa soeur aînée. Pas pour leur faire découvrir ce magnifique art, non, juste pour se montrer en tant que femme de politicien, rien d'autre. Mais la petite fille qu'était alors la Grimaldi était tombée sous le charme de la cantatrice, et avait demandé à y retourner assez rapidement. Et depuis ce premier contact, la brune tentait d'y aller régulièrement. Alors quand elle avait entendu que l'opéra donnait une soirée caritative pour récolter des fonds après le tremblement de terre qui a secoué la ville, Cle' avait immédiatement pris deux billets. Et c'est à Juliana, sa vieille amie rencontrée lors de voyages par le passé, à qui elle avait proposé le second billet. Les deux amies avaient renoué peu après le retour de la blonde en ville, et c'était un vrai plaisir pour Clelia, qui avait donc pensé à elle pour la soirée à l'opéra. Qui bien entendu se poursuivrait pour une soirée entre amies chez Juliana. Une soirée durant laquelle la Grimaldi pourrait penser à autre chose et s'amuser.

Une soirée qui se passa vraiment bien. La représentation à l'opéra fut magnifique, et comme à chaque fois, l'indo-pakistanaise eut des étoiles plein les yeux. Bon, et comme à chaque fois, elle tomba sur des connaissances de ses parents, qu'elle salua poliment et rapidement, notamment au moment de partir. Alors, elle pressa le pas et Juliana pour vite quitter les lieux et rejoindre le domicile de son amie. Domicile où Cle' était déjà venue une fois, et où elle se faisait un plaisir de revenir, saluant dès son arrivée les deux chiens et le chat de son ami, qui vinrent se frotter à la robe de Clelia.

- Salut vous trois !

Dit-elle doucement, avant de se retourner vers Ju'.

- Alors cette soirée tu en as pensé quoi ? Et désolée si je t'ai pressé pour partir, mais devoir saluer et parler avec toutes les connaissances de mes parents, non merci...

Et elle ponctua ses mots d'une grimace comique, qui voulait tout dire.


(c) DΛNDELION


@Juliana Alesi




Smile everyday, because you are a ray of sunshine
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Alesi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Juliana Alesi
http://www.ciao-vecchio.com/t7639-juliana-alesi-l-art-n-est-jama http://www.ciao-vecchio.com/t7649-juliana-we-can-be-friends-if-you-want-or-not
Faceclaim : Jodie Comer - (c) juicesfaces avatar
Messages : 317 - Points : 345
Friends and confidences Tumblr_oc9u11fBHV1tt92pwo7_400
Âge : 31
Métier : Galeriste
Friends and confidences Empty
Sujet: Re: Friends and confidences ( le Sam 24 Oct 2020 - 21:56 )

Friends and confidences
Clelia&Juliana


Ce soir, c’était soirée cent pour cent filles. Son amie Clelia lui avait proposé de venir avec elle à l’opéra, ayant un billet de plus. La blondinette en était plus que ravie surtout que c’était une soirée caritative pour récolter des fonds après le tremblement de terre. Juliana et sa mère n’avait pas été trop touché ce qui était une bonne chose car elle ne savait pas ce qu’elle aurait fait sinon. Elle aurait probablement dû retourner à la ferme ou sa mère venir chez elle bien qu’elle l’ait accueillit quelques jours pour éviter que sa mère ne soit toute seule après ce choc. Elle avait donc accepté avec grand plaisir, se mettant sur son 31. On ne sait jamais ce qui peut se passer bien qu’elle doutait d’y trouver le grand amour. Elle était donc arrivée à l’heure accompagnée de son amie et elles quittèrent assez précipitamment à la fin de la représentation. Elle trouvait ça un peu étrange car elle avait suivi le rythme de la Grimaldi mais elle ne s’en offusqua pas. Après tout, chacun à ses envies.

Elles se dirigèrent vers l’appartement de Juliana. C’était peut être plus sur le chemin ou une facilité. En plus, ça lui permettait de vérifier que tout allait bien avec les trois boules de poils qu’elle avait adopté pas si longtemps que ça. A peine arrivée, que déjà ses deux chiens et son chatons se précipitaient vers elle comme si elle était partie depuis des années. Elle les caressa pendant quelques instants, les embrassant sur la tête avant de se mettre à l’aise. « Mets toi à l’aise surtout. Tu fais comme chez toi. » L’espace n’était pas très grand mais assez pour elle et ses animaux. Enfin elle, elle trouvait l’espace suffisant mais Clelia était d’un autre standing alors bon, elle trouvait peut être cela trop petit. Connaissant la jeune femme elle en doutait mais même si c’était le cas, elle ne pourrait rien y changer. Elle répondit alors à sa question qui répondit elle-même à l’interrogation posée un peu plus tôt par ce départ précipité. « Oh j’ai beaucoup aimé. C’était vraiment très joli comme représentation. Ils ont mis le paquet. Enfin je pense, je n’y suis pas allée très souvent. J’aime bien l’opéra, ça change du reste même si je ne comprends pas toujours ce qui est raconté ou chanté. » Il fallait dire que lorsqu’elle était plus jeune, Juliana n’avait pas vraiment eu l’occasion d’aller à l’opéra ou vraiment où que ce soit d’ailleurs. Elle était plutôt du genre à rester à la ferme. L’opéra était venu bien plus tard lorsqu’elle avait eu la curiosité d’y aller. Seule certes mais ça ne l’avait pas dérangé. Elle savait se débrouiller toute seule, indépendante comme elle était. Et puis au moins, on ne lui avait pas demandé de lui faire un résumé sur ce qu’elle avait vu car elle aurait été perdu pour tout avouer. Enfin c’était du passé, maintenant elle comprenait un peu mieux et surtout lisait les résumés avant. Elle reprit en souriant à la grimace son amie. « Il n’y a pas de soucis. Je comprends que tu n’ai pas forcément envie de passer tout le monde en revue à chaque fois. » Après tout, ça ne devait pas être évident de devoir toujours se justifier ou énoncer des banalités pour prouver des faits ou que tu allais bien. Elle ne s’imaginait pas dans la peau de Clélia a toujours jouer un rôle qui n’était pas forcément celui qu’elle désirait. Juliana était généralement entière. Ce que vous voyez, c’est ce que vous avez. Cela ne voulait pas dire qu’elle était France à ne plus finir et même trop, juste qu’elle était entièrement elle. Elle se dirigea vers la cuisine. « Je te sers quelque chose à boire ? » Elle était en train de sortir deux verres avant d’aller vérifier si les gamelles de ces compagnons à quatre pattes étaient remplies.

(c) DΛNDELION


@Clelia Grimaldi[/color]


life as always

Since the origins, nobody has been safe and never will be. At least try to be.
Revenir en haut Aller en bas
Clelia Grimaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Clelia Grimaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t7396-never-run-when-youre-scared-cl http://www.ciao-vecchio.com/t7398-clelia-sweet-disaster
Faceclaim : Jameela Jamil (@Cinderella)
Messages : 1041 - Points : 960
Âge : 30 ans depuis le 22 août.
Métier : Propriétaire d'un hôtel de luxe dans le centre de Naples
Friends and confidences Empty
Sujet: Re: Friends and confidences ( le Sam 31 Oct 2020 - 20:15 )

Friends and confidences
Juliana & Clelia


Quitter l'opéra où les gens commençaient à l'accoster fut une sorte de soulagement pour Clelia, sinon, elle aurait dû y passer le reste de la soirée, à parler de tout et de rien, du beau temps et de l'actualité. Autant dire, pas sa tasse de thé. Et puis une bien meilleure soirée l'attendait avec Juliana, au domicile de celle-ci. Un moment bien plus amusant et convivial, où elle pourrait parler de tout et de rien, un bon verre de vin à la main, et non du tremblement de terre qui avait secoué leur belle ville. Un sujet que tout le monde avait sur les lèvres depuis des semaines, et dont on parlait à longueur de journée à la Grimaldi.

L'appartement de Juliana étant le plus proche, c'est chez elle que les deux amies s'étaient accordées pour passer le reste de la soirée, avec les trois adorables boules de poil de la blonde. D'ailleurs Cle' avait un amour infini pour les chiens de son amie. Elle avait toujours aimé les chiens, mais comme elle n'en avait pas, elle reportait son amour sur ceux de son amie, toujours amicaux et gentils. Elle les caressa d'ailleurs durant de longues secondes, répondant à leurs sollicitations comme celle du chat de la maisonnée, avant de se redresser pour enlever la veste qu'elle avait passé par-dessus sa robe. Il ne faisait pas froid, mais disons que l'automne était bien présent désormais. Veste qu'elle suspendit à la paterre juste à côté, se mettant ainsi à l'aise, comme son amie venait de lui permettre.
Et tout en faisant cela, la brune se renseigna sur la soirée, sur ce que Juliana en avait pensé, avant de s'excuser de l'avoir pressé à la fin de la représentation. Elle lui devait bien une petite explication sur ce coup, bien que les deux se connaissaient depuis un moment et que la Alesi était au courant pour la famille Grimaldi, et notamment le père politicien de grande envergure. Qui demandait à ses enfants de toujours bien faire, de veiller à leur tenue, à ce qu'ils faisaient. Une sacré pression, qui pesait de plus en plus à l'indo-pakistanaise.

- Oui, la représentation était splendide, et les voix des chanteurs magnifiques !

Commenta-t-elle en hochant la tête, bien d'accord avec son amie.

- Mais c'est vrai qu'on ne comprend pas toujours ce qu'il chante. Surtout quand ils ne chantent pas en italien. Mais comme tu dis, ils ont mis le paquet. J'espère qu'ils ont récolté autant de fonds qu'espérés.

Que cette soirée ait atteint son but, c'était bien ça le plus important. En tout cas, elle avait passé une belle soirée à l'opéra, ce qui lui donnait envie d'y retourner assez vite, enfin si la situation le permettait. Ca c'était bien autre chose.

- Pas envie de passer tout le monde en revue, c'est la bonne expression.

Dit-elle en hochant la tête pensive, tout en donnant machinalement un coup sur le jupon de sa robe pour enlever les quelques plis qu'il y avait dessus.

- Disons que c'est assez pesant à chaque fois de devoir faire le tour de toutes ces personnes. Sans compter que les sujets de conversations sont rarement passionnant, et en plus, toujours les mêmes et anodins...

La météo, l'actualité, la politique et leurs familles. Et le pire c'était les parents qui se vantaient des génies qu'étaient leurs chers bambins. Alors que ce n'était pas le cas. Elle espérait ne pas être ainsi, ni ne devenir ainsi... Elle deviendrait presque la caricature parfaite de ce qu'elle détestait aujourd'hui. Quant à jouer le même rôle de la bonne et gentille Clelia Grimaldi, ce soir, elle n'en avait pas envie. Elle voulait juste profiter de Juliana et d'une bonne soirée ensemble.
Juliana qu'elle suivit doucement jusqu'à la cuisine, hochant la tête quand celle-ci lui proposa à boire.

- Avec plaisir ! Qu'as-tu à me proposer de bon ? Alcoolisé ou non, bien entendu !

Bien qu'elle dirait plus oui à un mojito ou une margarita qu'à un jus de fruit, mais tout lui irait. Elle ne ferait pas la fine bouche.

- Bon sinon, comment ça se passe pour toi en ce moment, avec tout ce qu'il s'est passé ?

Demanda-t-elle assez rapidement. S'étant retrouvé pile à l'heure pour l'opéra, elle n'avait pas pu prendre des nouvelles correctement, alors autant en profiter maintenant qu'elles n'étaient que toutes les deux. Enfin, avec les chiens qui étaient à leurs côtés bien sur.
(c) DΛNDELION


@Juliana Alesi




Smile everyday, because you are a ray of sunshine
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Alesi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Juliana Alesi
http://www.ciao-vecchio.com/t7639-juliana-alesi-l-art-n-est-jama http://www.ciao-vecchio.com/t7649-juliana-we-can-be-friends-if-you-want-or-not
Faceclaim : Jodie Comer - (c) juicesfaces avatar
Messages : 317 - Points : 345
Friends and confidences Tumblr_oc9u11fBHV1tt92pwo7_400
Âge : 31
Métier : Galeriste
Friends and confidences Empty
Sujet: Re: Friends and confidences ( le Ven 6 Nov 2020 - 14:24 )

Friends and confidences
Clelia&Juliana


Juliana avait rencontré Clélia par hasard il y avait plusieurs années de ça. Elles s’étaient retrouvées dans le même pays à discuter et Juliana avait même été le guide de la jeune femme. Elles s’étaient bien amusées. L’italienne avait aimé passé du temps avec Clelia et lorsqu’elles s’étaient rencontrées à nouveaux dans d’autres pays, cela ne pouvait pas être que des coïncidences, le destin leur disait qu’il fallait qu’elle reste en contact. Elle en était persuadée. Il fallait qu’elles restent amies. C’était pourquoi, Juliana avait recontacté la jeune femme lorsqu’elle était rentrée. Pas tout de suite par contre. Elle avait passé d’abord du temps avec sa famille, repris contacts avec ses amis avant de prendre le téléphone et de se retrouver à appeler l’indienne. Tout s’était remis en place comme si elles ne s’étaient pas quittées et elle en était bien contente. Cela lui faisait une nouvelle connaissance et surtout, elles étaient de milieux différentes ce qui lui permettait de voir les choses différemment. En tout cas, elle n’avait pas pût dire non à une invitation à l’opéra. Juliana aimait ça et être en compagnie de son amie plus expérimentée dans la matière et donc qui pouvait l’aider lors de certains passages étaient bien mieux. Bien que l’Alesi soit plus novice dans l’art des opéras, les deux filles semblaient avoir apprécié celui auquel elles venaient d’assister. Elle ajouta alors à la remarque de son amie. « Oui c’est sûr, je ne suis pas assez polyglotte pour tout comprendre mais c’est l’ensemble qui compte. Heureusement qu’il y a un tout à regarder. » En tout cas, elle aussi espérait qu’ils avaient récoltés ce qu’ils désirant en officiant cet opéra. Au vue du gratin autour d’elles, Juliana n’en avait pas vraiment douté. « J’espère aussi qu’ils ont récoltés ce qu’ils espéraient. Il va falloir du temps pour tout reconstruire et de l’argent. » Le tremblement de terre n’avait pas fait du bien à Naples et encore moins à de nombreux quartiers. Juliana avait eu de la chance, elle n’avait pas été touché ou tout du moins pas son appartement. Elles s’étaient cependant vite éclipsées à la fin de la représentation. Juliana ne comprit la raison que lorsque Clelia la lui expliqua. Elle se mit à sa place, comprenant tout à fait. Elle n’était pas du monde de Clelia et n’avait elle-même jamais fait l’expérience de ce qu’elle pouvait subir comme conversations banales à longueur de temps. « Ca t’aurait pris du temps vu le monde que tu connais. La pluie et le beau temps, tu aurais pu la raconter en fermant les yeux. » Elle sourit, elle imaginait bien la scène avec Clelia lui racontant la météo comme une vraie professionnelle aux yeux bandés.

Elle s’attela alors à la cuisine, demande à son amie ce qu’elle voulait boire. Elle n’était pas difficile. Juliana aimait bien ça, au moins, c’était plus facile comme ça. « Je te proposes sois du jus de fruits qui sera fraichement pressée par mes soins, soit niveau alcool, j’ai du whiskey que j’ai ramené de Thaïlande. Il devrait encore être bon. De la bière et tadam. » Elle ouvrit un placard rempli de bouteilles. Il y avait de l’alcool mais aussi des boissons softs qu’elle avait ramené de plusieurs pays ou juste du magasin. Ce n’était pas que Juliana soit du genre à boire énormément mais elle aimait que ses invités aient du choix. Elle laissa donc son amie choisir tandis qu’elle caressait Boston arrivé à ses jambes après avoir déjà profité de Clelia qui elle ne le doutait pas allait avoir droit au boxer rapidement.

Lorsque la brune lui demanda comme ça se passait, elle sourit. Il y avait eu pire qu’elle et elle le savait. « Oh ça va pas trop mal. Ca a été un peu dure chez ma mère, la ferme en a pris un coup et on dû remonter pas mal de chose. Heureusement, j’ai des amis qui ont put m’aider. Enfin on a pas eu à se plaindre, on a encore toutes les bêtes. La galerie a été épargnée, heureusement. Pour le reste, ce ne sont que des détails. Vivre à l’étranger pendant sept ans te donnent d’autres perspectives sur ce qui es important. » La ferme de sa mère restait une source de soucis. Cette dernière se retrouvait seule depuis que son mari était mort et Juliana venait alors l’aider régulièrement. Elle avait travaillé à la ferme toute sa jeunesse et n’avait pas non plus arrêté lorsqu’elle était partie à l’étranger. Elle savait ce que c’était que le dur labeur et même s’il était vrai que parfois elle aurait voulu une vie plus simple, elle n’abandonnerait jamais la seule famille qui lui restait. Elle comptait même engager quelqu’un pour aider sa mère mais pour le moment, elle n’avait toujours pas accepté que sa fille l’aide. Quant au reste, ce n’était pas bien grave. Elle avait perdu quelques petites choses mais rien de bien important par rapport au reste. Elle lui retourna la question, soucieuse de savoir comment ça se passait dans la vie de son amie. « Et toi ? Comment ça se passe ? Tu n’as pas eu trop de dégâts. » Leurs deux mondes étaient différents mais cela ne voulait pas forcément dire qu’elle avait été épargné.

(c) DΛNDELION


@Clelia Grimaldi


life as always

Since the origins, nobody has been safe and never will be. At least try to be.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Friends and confidences Empty
Sujet: Re: Friends and confidences ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Friends and confidences -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut