Revenir en haut
Aller en bas


 

- La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Charlie DagostinoVous vous bonifiez avec l'âge... ou pas
Charlie Dagostino
http://www.ciao-vecchio.com/t7085-charlie-dagostino#240349 http://www.ciao-vecchio.com/t7457-charlie-o-38-ans-o-palefrenier-ex-militaire#250636
Faceclaim : Chad Michael Murray (.TAG)
Messages : 946 - Points : 2441
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Tumblr_niv4yaKvnt1tbr62eo3_400
Âge : 38 années (24 août)
Métier : Ancien militaire devenu Palefrenier dans un centre équestre
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le Ven 30 Oct 2020 - 23:03 )
Dimanche 1er novembre, jour de la Toussaint. C’est un jour particulier, où les vivants rendent hommage aux personnes qui ne sont plus là. Est-ce qu’il faut attendre ce jour pour le faire ? Pour Charlie, nullement, il s’y rend souvent sur la tombe de son meilleur ami, ainsi que sur celle de son père. La seule différence, c’est qu’en ce jour particulier, il se vêtit de son uniforme de soldat pour réellement avoir une pensée pour eux, pour ce qu’ils ont fait et pour la vie qu’ils ont menée. Il est dans sa chambre et il se prépare. Il veut être présentable comme toujours. Et il le sera. C’est tellement important à ses yeux. Quand il termine enfin, il descend jusqu’au salon. Retrouvant sa mère assise dans son fauteuil habituel. « - Tu ne viens pas ? » Il est un petit peu surprit. Mais il comprends que cette année, elle n’ait pas envie de venir. Avec le tremblement qu’il y a eu il y a peu, ses émotions ont déjà été mises à l’épreuve. Et elle préfère se reposer. A la place, elle a allumée une bougie. « - Très bien. Alors on se retrouve tout à l’heure. » Il lui sourit et pose un baiser sur sa joue. Il attrape sa veste rapidement et quitte la ferme sans plus attendre.

Sur le chemin, il s’arrête à un fleuriste et dans une supérette. Les fleurs sont pour son père et pour son meilleur ami, il opte toujours pour une bouteille de Jack Daniels. Simplement parce que c’était une petite tradition entre eux et qu’ils parlaient souvent d’aller boire un verre une fois revenu à Naples ensemble. Ils l’ont fait pendant certaines permissions. Et c’était toujours des moments agréables ou les horreurs de la guerre étaient oubliés le temps de quelques heures. Qu’est-ce que ça lui manque… Qu’est-ce qu’il lui manque… En tout cas, après avoir récupérer ce qu’il cherchait, il s’est mit en route vers le cimetière et y arriva sans problème. Il y a quelques personnes sur place, ce qui est normal. C’est en silence qu’il se rend vers la tombe de son meilleur ami. Mais il constate que sa famille et là. Sa femme, son enfant. Bien sûr, il les salue, il fait un câlin au petit directement. Il parle un peu avec eux, mais ne dérange pas plus longtemps. Il reviendra après. Il se rend plutôt sur celle de son père. Il prendra son temps sur celle-ci en attendant d’être seul pour aller voir son ami. Il pense que ses proches ont envie de l’être tout comme lui. Car il aime lui parler.

Il dépose les fleurs sur la tombe de son père. Il reste silencieux un moment avant de dire quelques mots. Pour sa mère, pour lui. Peut-être que c’est ridicule de parler à une tombe. Mais ça le mettrait mal à l’aise d’être là sans rien dire. Il prend son temps. Puis après un moment il en vient à son meilleur ami. Et il se pose pour pouvoir mettre la bouteille et bien la cacher et reprendre celle de l’année dernière. Il s’autorise à en boire un peu. Il ne se soulera pas c’est juste pour le geste. Pour Tiago.  





♛ Une partie de moi s'est envolé avec toi au front
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo GalliniBon pour te remonter le moral
Lorenzo Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t7538-lorenzo-gallini http://www.ciao-vecchio.com/t7563-lorezo-o-39-ans-o-boxeur#253997
Faceclaim : Chris Evans, © Little Wildling
Thème·s abordé·s : violence, deuil
Messages : 426 - Points : 948
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Tumblr_inline_nrho6ykcaM1qlt39u_250
Âge : 40 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel depuis quelques mois, ancien aide-soignant
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: Re: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le Mer 11 Nov 2020 - 21:41 )
Tous les ans, c'était le même rituel. Tous les ans, depuis dix-neuf ans maintenant, tu rendais visite à Roberto. Tu pourrais venir à un autre moment, seulement, tu n'en avais pas tellement le courage. C'était presque un supplice de venir ici quand tu sais que tu n'avais pas pu assister aux funérailles à l'époque. Tout cela te paraissait tellement loin et tellement proche à la fois. D'ici quelques temps, tu rendrais visite aux parents de Roberto, comme tous les ans. Tu savais qu'ils préféraient se recueillir sur la tombe de leur fils un peu avant la Toussaint, afin de croiser le moins de monde possible. Les Cometti ne s'étaient jamais vraiment remis de leur seul enfant et tu ne pouvais que les comprendre. Tu avais perdu ce jour-là ton meilleur ami, tu avais perdu celui qui comptait le plus pour toi à cette période, celui sans qui tu ne pouvais pas avancer. Tu en pinçais pour lui à l'époque, tu ne lui avais jamais dit et tu t'en étais toujours voulu. Mais près de vingt ans après, tu avais guéri de cette blessure, mais pas de sa perte. Alors comme tous les ans, tu lui rends visite.

Tu connaissais le chemin par cœur. Tu prends l'allée principale que tu parcours pendant une centaine de mètres avant de bifurquer sur la droite, puis sur la gauche. Tu croises quelques personnes, tu fais un signe de tête par politesse et tu continues ta route en direction de sa tombe. Tu avais beaucoup à lui dire cette année, ça aussi c'était ton petit rituel. Tu ne croyais pas en l'existence d'une toute puissance, mais tu croyais en certaines choses notamment le hasard des rencontres ou encore le fait que les personnes disparues veillent sur ceux qui restent, ça tu y crois, tu en as envie du moins. C'est justement pour cela que tu te confies à Roberto tous les ans, tu lui fais part de tes malheurs ou tes bonheurs, tu te libères de tout ce poids. Et tu avais beaucoup à dire. Tu avais justement prévu de venir accompagné aujourd'hui, mais tu es bien seul. Aiden était retourné en Ecosse il y a maintenant trois semaines et la seule chose que tu avais ressenti, c'était du soulagement. Tu étais soulagé que toute cette mascarade soit maintenant terminée, même si tu en souffrais encore un peu à cette heure. Mais tu chasses cet homme de son esprit, il ne méritait même pas qu'il effleure tes pensées. Tes pas t'ont mené presque automatiquement devant la stèle de marbre noir et tu soupires, rattrapé par la réalité. « Salut vieux. » tu dis simplement en relevant la tête, cherchant par où commencer, mais tu sens une présence tout près, un homme qui semblait se recueillir lui aussi. Un homme que tu n'avais jamais vu, mais tu te sens un peu gêné pour le coup, tu te vois mal te livrer alors que des oreilles trainent près de toi. Alors tu te tais et tu t'accroupis afin de remettre l'une des plaques qui menaçait de s'effondrer à tout instant.

Revenir en haut Aller en bas
Charlie DagostinoVous vous bonifiez avec l'âge... ou pas
Charlie Dagostino
http://www.ciao-vecchio.com/t7085-charlie-dagostino#240349 http://www.ciao-vecchio.com/t7457-charlie-o-38-ans-o-palefrenier-ex-militaire#250636
Faceclaim : Chad Michael Murray (.TAG)
Messages : 946 - Points : 2441
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Tumblr_niv4yaKvnt1tbr62eo3_400
Âge : 38 années (24 août)
Métier : Ancien militaire devenu Palefrenier dans un centre équestre
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: Re: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le Mar 24 Nov 2020 - 15:42 )
Qu’est-ce qu’il fait calme dans ce genre d’endroit, parfois un peu trop. Mais c’est le respect des choses, c’est logique et ça sera, normalement toujours ainsi. En tout cas, il y a beaucoup plus de monde que d’habitude, mais le jour se veut d’être comme ça. C’est très difficile de venir là pour certains. Pour lui aussi ça a été longtemps difficile, bien qu’il avait l’habitude de venir sur celle de son père. Être là, ça fait remonter les souvenirs, heureux comme joyeux. Bien que Charlie préfère cent fois se concentrer sur les bons moments. C’est ça qu’il faut avoir dans la tête, pas le reste. Il n’a connu Tiago que durant l’armée, ce qui est bien dommage. Il aurait aimé pouvoir le rencontrer avant et faire des milliers de choses civils. Mais il a été un ami exceptionnel, son meilleur ami. Un  homme remarquable, même s’il parlait parfois un peu trop. Il lui manque beaucoup. Il avait imaginé pouvoir l’invité à sa table pour un dîner. Invité sa famille durant les fêtes de fins d’années. Pourquoi pas devenir le parrain d’un futur enfant, même s’il avait déjà un petit garçon. Ca n’arrivera jamais, c’est plutôt triste. Mais ça rappel à tous que le temps est précieux et qu’il faut profiter de chaque instant à fond et arrêté de remettre au lendemain les choses qu’on peut faire de suite.

Il reste posé là. Il aime habituellement prendre le temps. Parler. Boire ce verre comme s’il le faisait avec son ami comme avant. Il se demande souvent ce qu’il dirait, s’il était devant lui. Quels conseils il lui donneraient par rapport à sa vie en général et les questions que Charlie se pose sans cesse. Il est un peu distrait par la voix d’un homme non loin. Il relève donc la tête et pose le regard sur lui. Et il comprend rapidement que ça rend les choses un peu gênante. « - Je vais m’éclipser, ne vous en faites pas. » Dit-il calmement, ne voulant pas l’empêcher de rendre visite à la personne qu’il a perdue. Ni l’empêcher de dire ce qu’il a envie. Il se redresse doucement, en arrangeant rapidement la tombe de Tiago. Prenant l’ancienne bouteille. Il réfléchit un peu, allant vers cet inconnu pour lui offrir. « - Cadeau. A boire avec modération. Mais un verre ne peut que faire du bien en ce jour. » Il lui adresse un sourire. Non, il ne le connaît pas et rien ne le poussait sans doute à agir de la sorte. Mais il en a envie. Et puis, sa compassion et son amabilité prend souvent le dessus sur tout le reste. « - Courage. » Il ne sait pas à qui il rend visite, mais c’est quelqu’un d’important pour qu’il se donne la peine de venir jusqu’ici.

Il bouge ensuite. Il lui a dit qu’il le laisserait tranquille pour se recueillir alors il le fait. Il rejoint la sortie du cimetière en saluant quelques personnes au passage. Et une fois en dehors, il retire au moins le chapeau de sa tenue. Il le pose sur le dessus de sa voiture, s’adossant à celle-ci pour prendre le temps de fumer une cigarette puis de faire redescendre ce sentiment de tristesse et ce poids qu’il a sur le cœur.




♛ Une partie de moi s'est envolé avec toi au front
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo GalliniBon pour te remonter le moral
Lorenzo Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t7538-lorenzo-gallini http://www.ciao-vecchio.com/t7563-lorezo-o-39-ans-o-boxeur#253997
Faceclaim : Chris Evans, © Little Wildling
Thème·s abordé·s : violence, deuil
Messages : 426 - Points : 948
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Tumblr_inline_nrho6ykcaM1qlt39u_250
Âge : 40 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel depuis quelques mois, ancien aide-soignant
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: Re: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le Jeu 26 Nov 2020 - 13:18 )
Tu n'aimais pas tellement venir ici, mais c'était devenu un petit rituel depuis presque vingt ans. Un rituel qui te rappelait sans cesse que tu avais survécu et lui non. Cette pensée te faisait horreur. Mais le pire dans tout cela, c'est que les parents de Roberto n'avaient pas une once de ressentiment envers toi, bien au contraire. Ils auraient pu d'ailleurs et tu l'aurais compris. Pourquoi lui et pas toi ? Tu te l'es demandé pendant des années. C'étaient eux qui t'avaient rassuré, entre autres, te demandant de passer régulièrement si tu le souhaitais, ce que tu faisais souvent au début. Seulement les Cometti faisaient une fixette, voulant te voir de plus en plus souvent et tu avais dû t'éloigner à regret avant que cela ne vire au malsain. Des parents déchirés qui avaient perdu leur enfant unique, voilà ce qu'ils étaient. Roberto et toi aviez le même âge alors évidemment, tu aurais été parfait, mais tu avais ta famille à toi et tu avais l'impression de trahir ton meilleur ami en prenant une quelconque place que tu ne voulais pas. Le temps avait fait son œuvre, mais les Cometti n'avaient pas changé, toujours très heureux de te voir débarquer chaque année pour un week-end et le malaise était toujours présent, la maison restait la même, un sanctuaire pour Roberto. Tu avais pris la décision de prendre plus de recul, notamment en ne voyant que ses parents au cimetière et une dernière fois chez eux, cette année. C'était le moment de tourner la page.

C'est ce que tu te dis alors que tu t'adresses à sa tombe en marbre avant de repérer la présence d'un homme situé non loin de là ce qui te freine. Tu avais l'habitude de parler sans retenue à Roberto, mais tu te voyais mal faire un monologue à cet instant avec un inconnu à quelques mètres. « Je vais m’éclipser, ne vous en faites pas. » Tu esquisses un sourire, tu étais soulagé à vrai dire et tu te remets à fixer la tombe un instant, attendant patiemment qu'il s'en aille pour dire tout ce que tu avais à dire, tu avais tout ton temps. Du coin de l'œil, tu le vois se redresser et se diriger vers toi avec ce qui semble être une bouteille. « Cadeau. À boire avec modération. Mais un verre ne peut que faire du bien en ce jour. » Tu ouvres la bouche pour répliquer que tu ne bois pas, mais tu la refermes aussitôt, touché par un tel geste venant d'une personne que tu ne connaissais même pas. « Je... merci. » tu te contentes de dire en prenant la bouteille entre tes doigts alors que l'inconnu s'éloigne peu à peu. « Courage. » De nouveau tu souris, agréablement surpris par un tel comportement qu'on ne pouvait pas croiser tous les jours. C'était quand même dingue d'être étonné par la politesse des gens, mais ainsi était le monde. Alors qu'il quitte l'allée et qu'il est à une distance suffisante pour qu'il ne t'entende pas, tu te mets à parler.

Tu parles encore et encore, pas très longtemps en fin de compte. Tu as l'impression de ne plus avoir grand chose à lui dire dernièrement, mis à part cette histoire totalement stupide avec Aiden qui était sorti de ta vie aussi vite qu'il n'y était entré. Une déception de plus à vrai dire. À croire que tu n'auras pas la chance de croiser la personne idéale pour toi, même si cela s'avère faux, mais ça tu ne le sais pas encore. Tu ne t'éternises pas très longtemps et après avoir redressé un pot de fleurs sur la tombe de Roberto, tu quittes l'allée à ton tour, rejoignant tranquillement la sortie, la bouteille toujours dans les mains et l'air morose. Tu aperçois finalement l'homme que tu avais croisé dans le cimetière et tu t'approches doucement, un peu hésitant. Sa compassion t'avait clairement fait plaisir et tu comptais lui rendre la bouteille qu'il t'avait donnée. Tu arrives à quelques mètres de l'autre homme, esquissant un léger sourire et hochant de la tête poliment. « Encore merci pour la bouteille, mais je viens vous la rendre. Même si la situation pouvait s'y prêter, je ne bois pas. » tu expliques en lui tendant la bouteille. « Les gens ici sont sûrement plein de compassion, mais pas à ce point. Ou alors je suis tombé sur les mauvaises personnes. » tu ajoutes avec un léger rire histoire d'alléger l'atmosphère un peu pesante.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie DagostinoVous vous bonifiez avec l'âge... ou pas
Charlie Dagostino
http://www.ciao-vecchio.com/t7085-charlie-dagostino#240349 http://www.ciao-vecchio.com/t7457-charlie-o-38-ans-o-palefrenier-ex-militaire#250636
Faceclaim : Chad Michael Murray (.TAG)
Messages : 946 - Points : 2441
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Tumblr_niv4yaKvnt1tbr62eo3_400
Âge : 38 années (24 août)
Métier : Ancien militaire devenu Palefrenier dans un centre équestre
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: Re: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le Mer 2 Déc 2020 - 10:19 )
Dire tout et n’importe quoi, c’est l’habitude qu’a prise Charlie en venant devant la tombe de son meilleur ami. Avec le temps, il arrive à dire les choses plus facilement et ne pas s’effondrer à chaque fois. Ca a été tellement difficile de l’avoir perdu. Et bien sûr qu’il s’en veut toujours. Mais il doit vivre avec. Il voit toujours sa psychologue qui lui donne ce genre de conseils. Et quand les informations et les pensées lui tournent trop dans la tête, il a besoin d’aller lui parler pour vider son sac. Il se prendrait bien trop la tête autrement, il se connait. Toujours dans sa quête de réponses alors qu’au final, les avoir ne changerait rien au fait que Tiago n’est plus là et qu’il ne reviendra pas. Il s’est éclipsé un peu plus tôt qu’à son habitude aujourd’hui mais il trouve ça mieux de laisser cet homme se livrer. Il aura tout le temps de revenir une autre fois pour continuer à discuter. Il rejoint sa voiture, s’appuyant contre le temps de fumer une cigarette. Il a clairement besoin de se détendre un peu. Et il en profite pour retirer le bonnet de sa tenue de soldat qui commence à lui donner réellement chaud, encore plus maintenant qu’il a un peu plus de cheveux que lorsqu’il était à l’armée.

Il en profite pour pouvoir regarder les gens sortirent. Ils ont pratiquement tous le même visage. En même temps, au vu de l’endroit ça peut se comprendre. Ca n’a rien de joyeux. Lui-même ne rayonne pas même s’il essaie de rester positif quand même. Il vit l’homme à qui il a parlé il y a quelques minutes venir vers lui. Et sans attendre il lui rend son sourire. Il pose les yeux sur la bouteille avant de hocher la tête. « - Désolé dans ce cas de vous l’avoir mise entre les mains. » Dit-il en la récupérant. « - Je ne bois pas souvent non plus. C’est juste devenu une petite tradition. » Rien de plus. Enfin, il boit quand même de temps en temps. Mais il n’est pas alcoolique en tout cas. C’est juste occasionnelle. Surtout qu’il prend un médicament et que les mélanges ne sont pas favorable. La preuve, il n’a bu qu’un seul petit verre, et ça lui va parfaitement. Surtout avec un alcool comme celui-là, il préfère faire attention et ne pas se retrouver mal. « - Et bien. Merci du compliment. Ca me paraissait juste naturel. » C’est sans doute pour ça qu’il le fait sans se poser de question. Ca n’était pas grand-chose à ses yeux. Mais il est content que ça ait pu lui faire plaisir.

Il réfléchit en jouant un peu avec la bouteille dans ses mains alors qu’il se redressait après avoir terminé sa cigarette. « - Vous ne buvez pas d’alcool. Mais peut-être qu’un café vous intéresserait ? Ou un soda ce que vous voulez. » Il s’arrête un instant, réfléchissant à ce qu’il venait de dire. « - Enfin tout ça pour dire que je vous invite à boire un verre. Si vous en avez envie et si vous avez le temps. » Pourquoi pas apprendre à connaître cet homme ? Sans arrière-pensée. Il lui semble juste sympathique et ça lui permettra peut-être qu’ils se changent les idées aussi bien l’un que l’autre.  




♛ Une partie de moi s'est envolé avec toi au front
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo GalliniBon pour te remonter le moral
Lorenzo Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t7538-lorenzo-gallini http://www.ciao-vecchio.com/t7563-lorezo-o-39-ans-o-boxeur#253997
Faceclaim : Chris Evans, © Little Wildling
Thème·s abordé·s : violence, deuil
Messages : 426 - Points : 948
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Tumblr_inline_nrho6ykcaM1qlt39u_250
Âge : 40 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel depuis quelques mois, ancien aide-soignant
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: Re: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le Jeu 10 Déc 2020 - 13:45 )
Lorsque tu sors du cimetière, tu as la même tête que tous ceux qui y entrent ou en sortent, un peu normal vu l'endroit, mais tu avais quand même connu de meilleures visites. Aujourd'hui, la situation avec les parents de ton meilleur ami décédé te travaillait. Tu ne savais pas encore comment tu allais leur annoncer que tu n'allais plus passer du temps avec eux. Tu avais l'impression de les trahir, mais d'un côté, tu ne pouvais clairement plus leur servir de substitut, l'ambiance était devenue trop pesante, limite malsaine. Mais tu avais vraiment de la peine pour eux, jamais ils ne se remettraient de la mort de leur fils et cette simple idée t'attristait profondément. Voilà pourquoi il fallait que tu te changes les idées, cette visite au cimetière n'était pas forcément la meilleure idée que tu avais eu. Tu retrouves l'homme que tu avais croisé près de la tombe de Roberto et tu en profites pour lui rendre la bouteille d'alcool qu'il t'avait gentiment laissé, lui expliquant que tu ne buvais pas et c'est à cet instant que tu remarques sa tenue qui était difficile à manquer, mais tu ne le vois que maintenant. « Désolé dans ce cas de vous l’avoir mise entre les mains. » Tu fais un léger signe de la main, ce n'était pas grave, ce n'est pas comme s'il l'avait mise dans les mains d'un alcoolique. « Je ne bois pas souvent non plus. C’est juste devenu une petite tradition. » Tu esquisses un sourire compatissant et compréhensif, lorsque tu n'étais pas pro ou même lorsque tu étais plus jeune, cela t'arrivait aussi de boire un verre lorsque tu revenais d'ici. « Je comprends tout à fait. Et ce n'est pas grave, je suis juste un régime strict. » Tu te justifies alors que tu n'avais pas à le faire, mais tu le fais quand même.

Le militaire ou ancien militaire, tu ne savais pas trop, te parait vraiment sympathique, plus que n'importe quelle personne croisée comme cela au hasard dans la rue. Il a su te redonner le sourire alors que la situation ne se prêtait pas forcément et surtout, il s'est montré généreux alors qu'il n'en était pas obligé, c'était assez rare pour le souligner. « Et bien. Merci du compliment. Ça me paraissait juste naturel. » Tu ris légèrement avant de sourire toi aussi. « Et modeste en plus de ça.» C'était triste, mais les personnes qui agissaient de la sorte de manière totalement désintéressée, tu en connaissais peu, ou alors tu étais trop méfiant pour le voir. « Vous ne buvez pas d’alcool. Mais peut-être qu’un café vous intéresserait ? Ou un soda ce que vous voulez. » Tu relèves les yeux vers lui, ton air légèrement choqué trahissait largement ta surprise, tu t'attendais à tout sauf à ça. « Enfin tout ça pour dire que je vous invite à boire un verre. Si vous en avez envie et si vous avez le temps. » Tu hoches de la tête avec un léger sourire, mettant tes mains dans les poches de ta veste. « J'ai du temps devant moi oui. Je dois avouer que cette invitation me surprend un peu, mais j'en serai ravi. » Tu ne t'attendais pas à te faire offrir un verre à la sortie du cimetière, mais pourquoi pas ? Vous étiez en plus dans le centre de Naples donc il n'était pas difficile de trouver quelque chose non loin de là.

Tu entames la marche, l'invitant à te suivre en direction d'une rue un peu plus bondée, là vous pourriez trouver un café ou un bar où vous pourrez vous poser. Et alors que vous marchez côte à côte, silencieux, tu ne peux t'empêcher de revenir sur un détail qui t'avait marqué un peu plus tôt. « Vous servez dans quel corps d'armée, si ce n'est pas indiscret ? » Tu n'y connaissais rien à vrai dire, tu savais qu'il existait sûrement des tenues ou même des éléments de la tenue qui permettait de distinguer les différents corps de l'armée, mais tu ne les connaissais pas et tu ignores même qu'il n'est plus en service.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie DagostinoVous vous bonifiez avec l'âge... ou pas
Charlie Dagostino
http://www.ciao-vecchio.com/t7085-charlie-dagostino#240349 http://www.ciao-vecchio.com/t7457-charlie-o-38-ans-o-palefrenier-ex-militaire#250636
Faceclaim : Chad Michael Murray (.TAG)
Messages : 946 - Points : 2441
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Tumblr_niv4yaKvnt1tbr62eo3_400
Âge : 38 années (24 août)
Métier : Ancien militaire devenu Palefrenier dans un centre équestre
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: Re: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le Mer 16 Déc 2020 - 14:41 )
Gardant la bouteille dans la main, Charlie laisse les yeux sur l’homme du cimetière avant de lui adresser un regard surprit. « - Il y a une raison particulière ? » Demanda-t-il sans aucune arrière-pensée. Il sait que les raisons d’une non consommation d’alcool peut avoir de multiple raison. Le choix est respectable et tout à fait raisonnable. Il est tout de même curieux d’en savoir un peu plus. Mais peut-être qu’il n’aura pas envie d’en parler et il comprendra puisque ça ne le regarde pas. Il retiendra que la prochaine fois, offrir une bouteille d’alcool n’est pas toujours le bienvenu. Même si ça reste une tradition quoi qu’on en dise. Un nouveau sourire se hisse sur son visage et il répond d’un haussement d’épaule. Il s’est que la population est devenue plus égoïste, plus centrée sur elle-même mais comme il le dit toujours, il ne doit pas être né à la bonne époque puisqu’il n’agit pas de cette façon. Et d’autres sont également comme lui, il l’a déjà remarqué. Il ne demande rien en retour en tout cas, c’est de bon cœur. Il a juste envie de voir autour de lui des personnes joyeuses et souriantes quitte à s’oublier un peu parfois mais il se sent bien dans sa vie donc ça ne l’inquiète pas.

Plutôt que de rester sur ça, il préfère invité l’inconnu à se joindre à lui pour aller boire un café. Il place d’ailleurs le Whisky qu’il a encore entre les mains dans la voiture pour ne pas s’en encombrer plus longtemps. « - Je me dis que ça ne peut que faire du bien après une visite à nos proches. » Il est peut-être mieux de ne pas aller se morfondre seul quelque part. Bien qu’il aurait probablement rebrousser chemin pour retourner auprès de sa mère. Il peut se permettre de prendre un peu de temps avant de le faire. Il ferma la voiture avant de lui emboîter le pas et commencer à marcher à ses côtés. « - Je servais dans l’armée de terre. Voilà quatre ans que j’ai dû arrêté. » Dit-il dans un premier temps avant de se rendre compte que la tenue peut porté à confusion et donc reprendre. « - La tenue, c’est parce que les personnes à qui je viens rendre hommage ce jour, étaient toutes les deux dans l’armée. Et le 1 mai, je me permet de remettre l’uniforme. » Ca lui manque tellement. Pas qu’il aime voir des horreurs, loin de là, mais il aimait beaucoup son travail dans l’armée. Il regrette de ne pas avoir pu aller jusqu’au bout de sa carrière.

Quand ils arrivent devant un café ouvert, qui semble sympathique, il s’arrête et pousse la porte pour entrer. Il maintient celle-ci pour qu’il ait aussi le temps de passer et avance dans la salle, saluant le personnel avant d’aller s’asseoir à une table. « - C’est moi qui offre, bien entendu. » Il invite, c’est logique que ça soit le cas mais il préfère le lui dire à nouveau. Il lui adresse un sourire tout en se mettant à l’aise. « - Je m’appelle Charlie au fait. C’est quand même plus agréable si on sait qui est qui. » D’autant plus qu’il n’a rien a caché.




♛ Une partie de moi s'est envolé avec toi au front
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo GalliniBon pour te remonter le moral
Lorenzo Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t7538-lorenzo-gallini http://www.ciao-vecchio.com/t7563-lorezo-o-39-ans-o-boxeur#253997
Faceclaim : Chris Evans, © Little Wildling
Thème·s abordé·s : violence, deuil
Messages : 426 - Points : 948
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Tumblr_inline_nrho6ykcaM1qlt39u_250
Âge : 40 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel depuis quelques mois, ancien aide-soignant
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: Re: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le Lun 4 Jan 2021 - 19:17 )
Ta consommation d'alcool était inexistante depuis que tu étais passé pro et il t'arrivait encore de croiser des regard surpris lorsque tu annonçais que tu avais renoncé aux boissons alcoolisées. L'exception se faisait pendant les fêtes de fin d'année et encore ce n'était que pour un verre, ta famille en avait bien entendu l'habitude, mais lorsqu'il t'arrivait parfois de sortir, il t'arrivait de te confronter à des railleries, mais tu t'en fichais pas mal. « Il y a une raison particulière ? » Tu hoches légèrement de la tête, pas forcément gêné par sa question, car tu sens qu'il n'y a aucun a priori ou quoi derrière. « La boxe. Je suis passé pro en début d'année, j'ai donc un entraînement et un régime particulier pour rester au même poids. » Et un poids bien précis, voilà pourquoi il était difficile, parfois, de faire comprendre à certaines personnes que tu ne pouvais pas te resservir lors d'un repas ou que tu ne pouvais pas manger de pain à certaines périodes de la journée. C'était l'un des inconvénients de passer pro d'ailleurs et parfois, il t'arrivait de vouloir tout lâcher juste pour manger une pâtisserie qui te faisait envie.

Pour le moment, tu t'intéresses à cet homme que tu venais de rencontrer lors d'un moment assez personnel, il faut le dire, mais il te semblait vraiment sympathique, c'était assez rare pour le souligner. Désormais, les gens ne se regardaient plus, ne se parlaient plus, tu le ressentais comme cela. Et dans un moment comme celui-ci, sa sympathie était vraiment la bienvenue, même si ta tristesse avait laissé place à de la nostalgie. C'était un sentiment particulier qui te mettait mal à l'aise, car tu te demandais si l'absence de tristesse n'était pas la preuve d'un oubli. Oublier Roberto était vraiment la dernière chose que tu voulais, mais tu savais aussi qu'il te fallait avancer parce que c'était ce qu'il voudrait. Alors une invitation te surprend, mais te fait plaisir aussi. « Je me dis que ça ne peut que faire du bien après une visite à nos proches. » Tu te contentes de hocher la tête, signe de ton accord avec lui. Vous marchez tranquillement en direction d'un quelconque café non loin de là et tu lui poses finalement la question sur son uniforme. Tu n'avais rien osé dire jusqu'à maintenant, ce n'était pas le lieu ni le moment, mais maintenant que vous alliez boire un verre, pourquoi pas. « Je servais dans l’armée de terre. Voilà quatre ans que j’ai dû arrêté. La tenue, c’est parce que les personnes à qui je viens rendre hommage ce jour, étaient toutes les deux dans l’armée. Et le 1 mai, je me permet de remettre l’uniforme. » Tu fais une légère moue. « C'est une belle façon de leur rendre hommage. » Tu ne sais pas quoi dire d'autre, car tu te doutes que cela doit être encore frais pour lui, tu le sens aussi dans son regard.

Vous voilà arrivés au café dans lequel tu entres en premier puisqu'il te laisse passer et vous vous installez à une table. Tu en profites pour enlever ta veste, la température était assez bonne à l'intérieur. « C’est moi qui offre, bien entendu. » Tu esquisses un sourire avec un léger hochement de tête. « Merci. » Est-ce que des hommes aussi serviables et sympathique existaient à tous les coins de rue ? « Je m’appelle Charlie au fait. C’est quand même plus agréable si on sait qui est qui. » Tu ris doucement, réalisant qu'effectivement, tu l'avais suivi jusqu'ici sans même avoir demandé son nom. « Je m'appelle Lorenzo. Enchanté Charlie. » Tu souris de nouveau, attendant patiemment qu'un serveur vienne prendre votre commande. « Si vous n'êtes plus dans l'armée, vous faites quoi maintenant ? » Tu ne veux pas paraître trop envahissant, mais maintenant qu'il savait ce que tu faisais dans la vie, il te paraissait normal de demander. « Ca va peut-être vous paraître bizarre, mais... est-ce que ça vous manque ? » Encore une fois, tu espères ne pas avoir fait une maladresse, mais c'était une question que tu te posais, car après tout, il avait revêtu l'uniforme pour ce jour particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie DagostinoVous vous bonifiez avec l'âge... ou pas
Charlie Dagostino
http://www.ciao-vecchio.com/t7085-charlie-dagostino#240349 http://www.ciao-vecchio.com/t7457-charlie-o-38-ans-o-palefrenier-ex-militaire#250636
Faceclaim : Chad Michael Murray (.TAG)
Messages : 946 - Points : 2441
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Tumblr_niv4yaKvnt1tbr62eo3_400
Âge : 38 années (24 août)
Métier : Ancien militaire devenu Palefrenier dans un centre équestre
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: Re: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le Dim 24 Jan 2021 - 13:37 )
Charlie écoute la raison de ce jeune homme et ça le fait donc sourire. « - Félicitation. C’est une très bonne raison en tout cas. Je vous souhaite du succès dans votre profession. » Lui dit-il directement. Les métiers sportifs ne sont pas facile à faire. Il faut aussi avoir une force mentale et physique. Lui a fait beaucoup de sport durant sa carrière mais ça n’était pas la même chose. Ce n’était en rien professionnel, c’était parce qu’il n’avait pas le choix. Et qu’il faut pouvoir être solide quand tu pars dans une zone de guerre. Enfin du moment que le sportif ne met pas sa santé à mal, c’est tout ce qui compte tant qu’il pratique une activité qui lui plait réellement.

L’homme n’oublie pas, il a un peu de mal. Surtout quand il revient ici. Même s’il reste fort, dans son cœur ça lui laisse quand même un pincement. Il aurait aimé que ces deux hommes ayant fait partie de sa vie, soit encore présent aujourd’hui pour l’accompagner. Que son père soit là pour le guider et son meilleur ami pour lui apporter son soutient comme toujours. Il approuve les mots de l’homme. Il en a envie en réalité, de faire ça de cette manière, au moins une fois dans l’année. Puis il est fier de pouvoir remettre l’uniforme de temps en temps. Ca lui fait du bien. Même si ça le ramène dans le passé inévitablement.

Il se pose à la table avec lui. Content de pouvoir le faire. Faire autre chose de sa vie. Il hoche la tête, ça lui fait plaisir de lui offrir. Il l’invite, c’est normal qu’il paie lui-même après tout. « - Enchanté également. C’est drôle… Le fils d’une amie s’appelle Lorenzo lui aussi. » Enfin, c’est juste une remarque comme ça. Puis il ne sait pas s’il peut dire que Serena est une amie. Mais c’est ainsi qu’il la voit pour le moment en tout cas. Après tout, ils s’entendent bien. « - Je suis palefrenier, au domaine de Na Young Wang. » Il est tout de même fier de travailler dans un endroit aussi beau et bien. Un endroit qu’il connait depuis son enfance. Et qu’il a à cœur. « - Vous avez déjà fait de l’équitation ? » Demande-t-il par curiosité surtout Puisqu’il lui parle de son métier. Puis s’il peut faire venir des visiteurs aux domaines pourquoi pas ? Il s’ennuie moins comme ça. Puis il sourit légèrement à sa question et approuve. « - Oui, ça me manque. Même si on y voit des horreurs. Enfin ce qui me manque le plus c’est de me sentir utile, d’être là pour mes frères d’armes, d’aider… D’essayer de faire revenir la paix dans des endroits en guerre même si c’est très compliqués à faire. L’adrénaline des mission aussi me manque. » Il aurait aimé que ça continue, mais c’est impossible. Puis peut-être que c’était un signe pour lui ? Il n’en sait rien. Mais il essaie de trouver du positif dans la situation qu’il s’est passé.

Il salue le serveur, puis lui demande un café et laisse Lorenzo prendre ce qu’il lui fait envie. Il joue un peu avec le sous verre, histoire de s’occuper les mains, et de s’occuper tout court. « - Vous êtes de Naples ? Vous avez de la famille ici ? Une femme ? Des enfants ? » Il a envie de le connaître un peu. Puis de pouvoir le placer dans un contexte aussi. De l’imaginer en dehors de ce cimetière car après tout il a envie. Ce n’est pas qu’une personne qui rend visite à une personne disparue. Heureusement d’ailleurs.




♛ Une partie de moi s'est envolé avec toi au front
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo GalliniBon pour te remonter le moral
Lorenzo Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t7538-lorenzo-gallini http://www.ciao-vecchio.com/t7563-lorezo-o-39-ans-o-boxeur#253997
Faceclaim : Chris Evans, © Little Wildling
Thème·s abordé·s : violence, deuil
Messages : 426 - Points : 948
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Tumblr_inline_nrho6ykcaM1qlt39u_250
Âge : 40 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel depuis quelques mois, ancien aide-soignant
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: Re: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le Jeu 4 Fév 2021 - 17:48 )
« Merci. » Lorenzo se contente de brefs remerciements concernant sa carrière qui arrivait de toute manière à son terme. Elle n'avait commencé que récemment au final, mais elle était déjà sur le déclin et cela ne l'attristait même plus. Plus tellement en tout cas, tout simplement parce qu'il s'était une raison. La quarantaine approchant, il avait déjà de la chance d'être devenu pro à son âge. Mais justement, son âge se faisait ressentir. C'était dans la tête, comme le disait de monde beaucoup, mais le physique ne trompait pas. Il avait beau avoir un bon mental, un boxeur dix ans plus jeune avait plus de chances de le mettre KO. Cela ne le surprendrait même pas à vrai dire, mais son ego n'aimerait sûrement pas tester cette expérience. Se retirer de la profession était donc préférable, mais il ne quitterait pas le métier, il ne voulait pas de toute manière.

Alors qu'ils étaient enfin installés à cette table, les deux hommes échangent finalement leur prénom et le boxeur sourit poliment lorsque l'ancien militaire lui apprend que le fils d'une amie s'appelle comme lui. De mémoire, il ne connaissait aucun Charlie, mais il se garde bien de le dire. Il hausse les sourcils cependant, surpris. « Palefrenier ? C'est un métier qui existe encore ça ? » Il rit doucement, il n'y avait rien de méchant dans sa question, mais il fallait avouer que lorsqu'il entendait un tel terme, c'étaient plutôt des temps anciens qui lui venaient en tête. En réalité, il n'y connaissait rien en chevaux, donc Charlie pouvait lui sortir tous les termes qu'il voulait, il le croirait bien volontiers. « Je n'ai jamais fait de cheval. À vrai dire, je suis un peu méfiant, du moins, je ne sais pas... ça ne me rassurerait pas vraiment. » Est-ce qu'il avait peur des chevaux ? On ne pouvait pas dire ça, mais il ne se sentirait pas tellement à l'aise près de l'un d'eux ou même dessus. C'était la peur de l'inconnu qui parlait, rien de plus. Lorenzo écoute attentivement l'homme répondre à sa question et lorsqu'il lui parle d'adrénaline, il ne peut s'empêcher de hocher de la tête, il comprenait ça. Lorsque l'adrénaline montait lors d'un combat ou juste avant, il avait cette sensation d'invulnérabilité, tout était possible, c'était incroyable. L'inconvénient, c'est que cette sensation retombait aussi vite qu'elle n'était montée. « Votre visite au cimetière.. c'est la raison pour laquelle vous avez arrêté ? » Ou alors il avait réformé suite à une blessure ? Il ne voulait pas trop entrer dans les détails de peur de le braquer et ce n'était clairement pas son intention.

Le serveur vient prendre la commande et le boxeur opte pour un café lui aussi, avec un grand verre d'eau. « Je suis de Naples oui. J'y suis né même. » Un Napolitain dans l'âme. « J'y ai grandi avec mes deux sœurs et mon frère et je n'ai jamais quitté la ville. » A part pour des combats, mais il est vrai que Naples a toujours eu son cœur, quoiqu'il arrive. « Je n'ai pas de femme, ni de petite-amie, on va dire que je ne suis pas de ce bord. Quant aux enfants, je ne peux pas en avoir pour les mêmes raisons. » Il sourit tranquillement. Il reste subtil, même s'il ne cache rien. « Et de votre côté ? » Histoire que vous soyez tous les deux sur la même page.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo Empty
Sujet: Re: La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- La Toussaint n'est qu'une excuse pour vous rendre visite •• Lorenzo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut