Revenir en haut
Aller en bas

-30%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 30% sur les baskets Nike Air Max 90 FlyEase
98 € 140 €
Voir le deal

 

- [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Caruso Club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Jeu 5 Nov 2020 - 16:09 )
Call me when myself has reappeared I'm so sorry, I'm not sober anymore... @Isaac Calderini

Il y a quelques jours de cela, Serena avait revu Francesco. Forcément, elle n’en avait parlé à personne car elle s’était fortement douté que ses meilleures amies la désapprouveraient, mais voilà… Elle avait eu besoin de le revoir, d’entendre ce qu’il avait à lui dire, voir ce que cela pouvait lui faire ressentir. Résultat des courses ? Elle était encore plus perdue qu’elle ne l’était avant et ce n’était pas peu dire… Il fallait bien avouer que dès l’instant où elle l’avait vu toquer à sa porte il y a plusieurs semaines de cela, comme un fantôme surgissant de son passé, tout son petit univers s’était soudainement mis à tanguer. Enfin, était-ce vraiment à cause de Francesco ou alors à cause de tout l’alcool qu’elle avait le malheur d’ingurgiter jours après jours ? Un peu des deux sûrement… En tout cas, Serena était perdue, déboussolée, car lorsqu’elle avait accepté d’aller boire un verre avec le fantôme de son passé elle ne s’était clairement pas attendu à ce que cela fasse remonter en elle tant de souvenir. Car oui, dès l’instant où ses yeux s’étaient posés sur lui qui l’attendait devant le San Calisto, elle avait eu envie de se réfugier dans ses bras comme à l’époque, elle avait senti son parfum avec délectation et pire que tout, elle avait eu envie de se perdre contre son corps sans penser au lendemain. Beaucoup d’émotions fortes donc, qu’elle avait essayé de refouler au plus profond d’elle-même pour la simple et bonne raison qu’elle ne pouvait juste pas agir comme s’il n’y avait pas eu des antécédents entre eux. Il l’avait abandonné alors qu’elle attendait son enfant, il ne lui avait pas donné signe de vie pendant trois ans, il s’était de ce fait comporté comme le pire des salopards et le pire dans tout cela ? Très certainement le fait que même s’il avait agit ainsi, elle n’arrivait juste pas s’arrêter de penser à lui.

Voilà donc pourquoi depuis quelques jours sa consommation d’alcool avait encore une fois grimpé en flèche. Si elle évitait de boire lorsque son petit trésor, Lorenzo, était dans les parages, c’était tout le contraire qui se produisait lorsqu’il n’était pas chez elle. Ainsi enchaînait-elle soirées sur soirées, comme si l’alcool pourrait lui permettre d’oublier à quel point elle était paumée, sauf que cela ne faisait qu’accentuer son sentiment d’impuissance. Et même si l’alcool ne l’aidait pas vraiment, Serena n’arrivait juste pas se détacher de son appel qui ressemblait au chant d’une sirène. Ce soir ne faisait donc pas exception, car après avoir déposé son fils chez sa mère, Serena avait donc choisit de rejoindre des amis de beuverie au Caruso Club, non sans avoir enfilé une petite robe noir et des talons avant. Certains étaient des collègues, d’autres des personnes rencontrées au détour d’une boisson, et tous étaient donc liés à son besoin de fêtes et de boisson pour noyer sa douleur intérieure. « Oh Serena te voilà enfin ! » Et ni une ni deux, la brune s’était retrouvée avec un verre entre ses mains. Puis deux. Puis trois… Et elle dansait au milieu du club parmi la foule de tous ces êtres désespérés de vouloir se défouler. Mais en vérité, elle était aussi désespérée qu’eux. La journée du lendemain ne lui faisait pas peur, car elle savait qu’elle parviendrait à gérer même en se mettant une murge la veille, ce qui lui faisait véritablement peur c’était de rentrer seule chez elle et de se rendre compte à quel point son lit était froid… En effet, la belle Serena qui n’avait eu de cesse de clamer à ses meilleures amies qu’elle était très bien toute seule, commençait à ressentir les affres de la solitude et tout ça… c’était la faute des retrouvailles de Francesco. Enfin tout du moins préférait-elle dire que c’était de sa faute pour ne pas avoir à se regarder en face.

Les heures s’étaient mises à défiler sans que Serena n’aient vraiment la main mise dessus, entre danse et alcool, tout son petit monde intérieur commençait à trembler et elle avait de ce fait grandement besoin d’un peu d’air frais. Et c’était ainsi qu’elle avait prévenu ses amis de beuverie qu’elle sortait prendre l’air avant de se faufiler à travers la foule pour enfin gagner la libération. Ses poumons respiraient enfin, mais elle comptait bien les étouffer à nouveau. Une cigarette, son zippo, et une bonne dose de nicotine dans son être qui masquait les biens faits de se retrouver en extérieur. Et elle s’accrochait à cette cigarette comme si c’était la chose la plus importante sur terre, mais dans un sens… C’était le cas… Puis, les minutes s’étaient à nouveau mises à défiler jusqu’à ce que son regard vienne à se poser sur un visage qui lui semblait familier. Un peu sous le joug de l’alcool, elle avait fait un pas vers cette cible familière en se disant qu’elle arriverait certainement mieux à la reconnaître de plus près, sauf que… Le visage familier venait de capter son regard et maintenant elle regrettait de l’avoir approché. « Ah… Isaac… Si je m’attendais à te voir là. Ca doit faire quoi… ? Six ans ? » Autrement dit depuis que Zaphira et lui avaient rompu, une éternité. Clairement, Serena aurait préféré faire comme si elle ne l’avait pas vue, sauf que bon, c’était un peu elle qui s’était approchée par curiosité. Foutu alcool. Et voilà qu’elle reprenait une bonne bouffée de sa cigarette. Enfin, sa cigarette, c’était déjà la troisième qu’elle venait d’allumer. La belle perdait le compte des minutes, des verres, des clopes, de sa vie…


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 740 - Points : 1684
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Jeu 5 Nov 2020 - 17:35 )
Call me when myself has reappeared Serena & Isaac

Adossé contre le mur, la cigarette entre les lèvres, Isaac profitait de l’air frais du soir alors qu’à l’intérieur, la discothèque battait son plein. Le concernant, il avait terminé pour aujourd’hui et prenait ainsi donc une pause bien méritée. Il en avait sérieusement besoin avec sa vie qui ne cessait d’être mouvementé et tout son passé qui resurgissait. Revoir Fenrir ne l’avait pas aidé non plus, la simple idée d’y penser le faisait soupirer alors que ça le désespérait. Il avait fait de son mieux pour le sortir de son existence, pour ne plus à être mêlé à ce dernier et ne pas avoir à révéler tous les mensonges qu’il avait inventé seulement à croire que le destin aimait s’amuser de lui puis lui mener la vie dure. Il était désolé envers son ancien collègue de l’avoir blessé de la sorte, il regrettait même de l’avoir rencontré et de s’en être rapproché. S’il avait su que cela se terminerait ainsi, il n’aurait rien tenté au départ et au moins, il n’aurait pas eu à connaître tout ce sentiment de culpabilité. C’était de sa faute, il s’était servi de lui pour obtenir tout ce qu’il désirait et il ne pouvait malheureusement pas lui avouer toute la vérité. L’officier ne s’en remettrait sûrement pas, surtout pas avec tout ce qu’il traversait en ce moment et la perte de ses parents. Fenrir ne le réalisait pas encore seulement c’était mieux qu’il reste loin de lui puis continue de lui verser toute sa haine. Isaac était prêt à tout encaisser, cela faisait bien longtemps qu’il avait abandonné l’idée de pouvoir mener une vie normale. Tant que ses malfrats seraient présents dans son existence, il n’aurait pas d’autres choix que de vivre en ne dépendant que de l’argent et rien d’autre. Peu importait les moyens de comment il s’en faisait, peu importait à quel point il se devait d’être mesquin et cruel avec son entourage, il s’en fichait à présent. Les sentiments, il devait les mettre de côté et ne pas se soucier du reste. Chose qui s’avérait plus facile à dire qu’à faire certes cependant au moins il essayait. Il n’était pas du même monde que tous ces gens, il frôlait l’illégalité chaque jour et il se satisfaisait très bien de cette façon. On se contentait de ce qu’on avait après tout, n’est-ce pas ?

A l’entente de bruit auprès de lui, le jeune homme avait détourné son regard vers la provenance de ce dernier et ses yeux s’étaient naturellement perdus dans ceux d’une cliente. Une cliente qui lui était plus que familière d’ailleurs, non pas parce qu’elle était régulière dans cette discothèque même s’il l’avait déjà repéré à plusieurs reprises, mais parce qu’elle était la meilleure amie de Zaphira. Cette amie avec qui ça n’avait jamais accroché sans qu’il ne puisse réellement expliquer pourquoi, il ne l’avait jamais senti et jamais apprécié. Peut-être à cause de son côté peste et superficiel qui ne correspondait pas du tout à l’homme qu’il était. Un sourire narquois avait dessiné ses lèvres alors qu’elle lui adressait la parole. « C’est bien, au moins tu sais encore compter. » Avait aussitôt échappé le serveur après avoir retiré la cigarette de sa bouche, laissant tomber quelques cendres sur le sol. « T’es toujours aussi conne également ? » Des années s’étaient écoulées, il n’avait plus besoin de faire semblant ou de se retenir, gardant cette esquisse moqueuse accrochée à son visage.


Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Jeu 5 Nov 2020 - 17:57 )
Call me when myself has reappeared I'm so sorry, I'm not sober anymore... @Isaac Calderini

Intérieurement, Serena s’insultait, car de toutes les personnes avec qui elle aurait préféré ne pas parler ce soir, Isaac se trouvait très certainement dans le top du classement. Bon bien évidemment, Francesco et Luca aussi, car elle n’avait tout simplement pas envie de plus de drama cette semaine, mais il n’en demeurait pas moins qu’elle aurait préféré ne pas croiser Isaac. Et le pire c’était très certainement le fait que c’était elle qui s’était dirigée vers lui. Foutu alcool qui ne lui avait pas fait comprendre plus tôt qui il était. Oh un visage familier, approchons-nous pour voir, tu parles ! Encore une idée à la con Serena… D’ailleurs, s’il ne l’avait pas regardé, très certainement qu’elle aurait fait demi tour et qu’elle serait allée se planquer au milieu de la foule dans la discothèque, sauf qu’il l’avait regardé et il n’y avait donc plus de retour possible. Elle avait donc arboré un sourire totalement hypocrite pour ainsi l’aborder. Après tout, elle n’allait tout de même pas rester plantée devant lui comme une idiote et ne pas du tout lui adresser la parole, si ? En tout cas, ce n’était clairement pas dans sa nature et elle avait donc fait comme si de rien était, comme si c’était fait exprès qu’elle s’approche de lui, alors qu’en fait, elle aurait préféré fuir. A croire que sa vie actuelle n’était peuplée que des fantômes de son passé. Isaac en était un lui aussi. Certes, pas au même niveau que Francesco, car personne ne pouvait égaler ce qu’il avait fait subir à la brune, mais il n’en demeurait pas moins qu’elle n’appréciait pas particulièrement le fait de le croiser. En même temps, comment aurait-elle pu sachant que c’était là l’ex petit ami de Zaphira qu’elle n’avait jamais particulièrement apprécié.

« C’est bien, au moins tu sais encore compter. » Serena avait alors levé les yeux au ciel face à sa boutade qui ne lui plaisait absolument pas, surtout avec ce petit sourire narquois qui trônait sur les lèvres d’Isaac. Oh comme elle aurait aimé retirer ce sourire de son faciès, mais c’était sans compter la remarque suivant de ce dernier qui eut raison de la faire bouillir de l’intérieure. « T’es toujours aussi conne également ? » Mais si intérieurement son sang n’avait fait qu’un tour, extérieurement elle avait gardé une apparence tout ce qu’il y avait de plus froid. Elle avait donc arqué l’un de ses sourcils, le toisant avec son petit air de princesse peste qu’il avait ô combien détesté à l’époque et qu’elle ne faisait actuellement qu’en de très rares occasions, pour finalement porter sa cigarette à ses lèvres. « Et toi visiblement tu es toujours aussi inintéressant. Si tu penses que tes remarques à deux balles vont m’atteindre, c’est bien que tu as un ego surdimensionné. » Bon d’accord, ses remarques l’avaient atteintes, mais Serena avait bien fait en sorte que cela ne se voit pas sur son visage. Elle s’était alors mise à l’observer de bas en haut avant de replonger une nouvelle fois son regard dans le sien. « Tu bosses ici ? Ou alors tu ne sais pas t’habiller pour sortir ? » Oui bon, lorsqu’elle s’y mettait Serena pouvait être véritablement agaçante, mais en même temps, il avait commencé en la traitant de conne, non ?


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 740 - Points : 1684
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Jeu 5 Nov 2020 - 19:54 )
Call me when myself has reappeared Serena & Isaac

Le monde était décidemment beaucoup trop petit, à moins que cela ne soit que la ville de Naples. En six ans, il n’avait jamais croisé son ex et ses amis cependant en si peu de temps, voilà que sa route se mêlait à celles de Zaphira et de Serena. Certes pour cette dernière, il l’avait déjà revu plusieurs fois depuis qu’il travaillait à la discothèque toutefois ils ne s’étaient jamais adressés la parole pour autant. Pourquoi le faire lorsqu’on savait qu’ils ne se portaient pas dans le cœur de l’autre et que plus loin se trouvait l’autre, mieux ils se sentaient ? Seulement le destin en avait décidé autrement aujourd’hui puisque la jeune femme avait choisi de venir lui parler. Certes, il avait bien remarqué qu’elle n’était pas totalement sobre non plus hors ça ne le concernait absolument pas. Ce n’était pas la première fois qu’elle buvait et ce ne serait certainement pas la dernière. Il n’allait pas s’empêcher d’exprimer le fin fond de sa pensée juste pour ses beaux yeux, en venant lui faire la conversation, Serena avait bien dû se préparer au fait qu’Isaac ne serait probablement pas réceptif. Lui comme elle faisaient des efforts à l’époque, ils contentaient de se détester à coup de regards noirs ou avec des piques mal placées, néanmoins ils n’avaient jamais cherché à être franc l’un envers l’autre. Il n’y avait de toute façon pas besoin de mettre des mots sur ce qu’ils ressentaient puisque leurs expressions parlaient d’elle-même à chaque fois. Ils ne s’appréciaient pas, c’était ainsi. Il y avait ces visages qui ne nous revenaient pas parfois et la jeune femme faisait partie de ceux-là… Certes, elle avait également une personnalité qui ne lui convenait pas, une fille qui s’imaginait être sur un piédestal alors qu’elle n’avait rien et qui se croyait supérieur à tout. Isaac en riait nerveusement à chaque fois qu’il la voyait cette pimbêche et il n’avait jamais compris comment Zaphira pouvait s’entendre avec une fille comme elle. Elles étaient si différentes toutes les deux, à des années lumières l’une de l’autre, néanmoins la styliste lui avait toujours dit que ses meilleures amies lui étaient très précieuses. Ils n’en avaient rien dit parce qu’il y avait sûrement de nombreuses choses à leur sujet qu’il ignorait cependant même s’il avait essayé de comprendre, il n’avait jamais été en mesure de voir Serena en peinture.

« Parce que tu crois vraiment que j’ai que ça à foutre de chercher à t’atteindre ? » Lui avait-il déclaré au tac en tac en la toisant du regard. « Ce n’était qu’une constatation, je voulais savoir si t’avais changé. » Il haussa les épaules avant de lui offrir un grand sourire plein de sarcasme et de porter à nouveau sa cigarette à ses lèvres. « Oui, je bosse ici. Pourquoi ? Elle n’est pas bien ma tenue ? » Faussement choqué, il s’était détaillé de haut en bas pour ensuite hausser les épaules. Serena faisait juste preuve de mauvaise foi parce qu’il y avait clairement bien pire comme style vestimentaire. Il portait un jean foncé accompagné d’une chemise blanche dont les boutons du haut étaient détachés, laissant apercevoir la chaîne accrochée autour de son cou. « Je ne cherche pas à te plaire de toute manière. » Encore heureux d’ailleurs.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Jeu 5 Nov 2020 - 22:09 )
Call me when myself has reappeared I'm so sorry, I'm not sober anymore... @Isaac Calderini

Pourquoi avait-il fallut qu’elle le croise ? Qu’elle lui parle ? Surtout sachant que rien que les traits du visage d’Isaac parvenaient à l’agacer… En même temps, c’était déjà le cas lorsqu’ils avaient fait connaissance il y a maintenant presque huit ans via Zaphira et cela n’avait pas changé depuis lors. Certes, elle ne l’avait pas revu pendant six ans, mais il fallait croire que c’était l’univers qui aimait se moquer d’elle en remettant sur sa route des personnes qu’elle préférerait oublier. Oh ce n’était pas tant qu’elle détestait Isaac, c’était juste qu’elle le trouvait inintéressant au possible et qu’à l’époque elle n’avait juste pas compris ce que Zaphira avait bien pu lui trouver. Bien évidemment, le fait que ce dernier ne l’avait pas apprécié dès le départ avait encore plus ajouté de l’huile sur le feu et les deux avaient donc commencé à se tolérer pour Zaphira mais rien de plus. Des regards noirs, des piques, mais aucune amitié. D’ailleurs, il fallait croire que les choses n’avaient pas changé depuis tout ce temps, car Isaac et Serena continuaient dans la même lancée. A croire qu’ils étaient revenus des années avant et autant dire que ça, Serena s’en serait bien passée.

En un sens, Serena n’avait qu’une seule envie : l’envoyer chier et retourner en boîte comme si de rien était, mais le problème était le suivant… De un, la boîte risquait de bientôt fermer et de deux, c’était elle qui l’avait abordé. Autant dire, pas trop de possibilité de jouer la nana trop blasée alors que c’était elle qui avait engagé la conversation. Non clairement, Serena souhaitait se frapper elle-même à cet instant, car plus les secondes passaient, plus elle se remémorait clairement pourquoi elle ne le supportait vraiment pas à l’époque. Ce petit regard suffisant et son sourire moqueur… Olala cela la mettait hors d’elle, mais heureusement, pour le moment elle arrivait encore à se contenir et être un minimum civilisé. Enfin civilisée dans ses gestes, car dans ses propos c’était pas vraiment le cas… « Parce que tu crois vraiment que j’ai que ça à foutre de chercher à t’atteindre ? » Il était vraiment pas possible. « Ce n’était qu’une constatation, je voulais savoir si t’avais changé. » Le regard de Serena s’était fait quelque peu noir. « Tu aurais pu poser la question différemment alors. » Après tout, lorsqu’il lui avait demandé cela, Isaac avait bien plus donné l’impression d’affirmer la chose et non pas de se questionner. Et d’ailleurs pourquoi cela la préoccupait autant, ce n’était pas comme si elle en avait quelque chose à faire de son avis.

« Oui, je bosse ici. Pourquoi ? Elle n’est pas bien ma tenue ? » En voyant la mine qu’il affichait, Serena avait donc laissé son regard traîner le long de son corps une nouvelle fois pour analyser un peu mieux la tenue de celui-ci. Et plus pour elle qu’autre chose, elle avait fini par dire. « Tu serais sûrement mieux sans. » Sauf que là, c’était clairement l’alcool qui parlait et fort heureusement, elle ne l’avait pas dit assez fort pour que cela parvienne à ses oreilles. Tout du moins l’espérait-elle. « Je ne cherche pas à te plaire de toute manière. » Elle avait arqué alors l’un de ses sourcils en l’observant tout en terminant la dernière taffe de sa cigarette. « En même temps, ce serait beaucoup trop étrange que ce soit le cas. » Pas vrai ? « Et du coup tu bosses là depuis quand ? » Oui oui, elle venait de changer totalement de sujet, mais en même temps elle essayait un peu de noyer le poisson, car elle priait intérieurement qu’il n’avait rien entendu de ses réflexions à hautes voix.


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 740 - Points : 1684
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Jeu 5 Nov 2020 - 22:39 )
Call me when myself has reappeared Serena & Isaac

« Et en quelle honneur ? » Ces mots étaient sortis machinalement alors que la jeune femme lui reprochait de ne pas avoir posé sa question différemment. Mais c’était vrai, pourquoi l’aurait-il fait ? Il ne lui devait rien à cette demoiselle et n’avait jamais eu l’intention de prendre des pincettes en sa compagnie. Il le lui avait rétorqué, cela n’avait été qu’une simple constatation de ses pensées de l’époque, et oui, cela avait été plus une affirmation qu’autre chose hors Serena aurait très bien pu le contredire puis lui prouver qu’il avait tort. A la place, elle n’avait pas marché, elle avait couru puis était rentrée dans son jeu en le provoquant comme le jeune homme s’y était attendu dans le fond. Parce que leur relation avait toujours été électrique, même s’ils ne s’étaient jamais directement pris la tête, cela s’était toujours lu sur le visage qu’ils ne s’appréciaient pas plus que ça. Des années avaient passé, de l’eau avait coulé sous les ponts depuis et comme il n’en voulait plus à Zaphira, il aurait dû en faire de même avec cette demoiselle sauf que ce n’était pas le cas. Il s’agissait de deux histoires différentes, Serena il ne l’avait jamais aimé, elle lui avait toujours fait une mauvaise impression et peu importait le temps qui s’était écoulé, cette tension ne paraissait pas s’être dissipée. Après tout, il avait eu l’occasion de l’observer ces derniers mois, il avait bien remarqué comment elle occupait ses soirées et ce qu’elle en faisait, ça ne lui donnait pas réellement envie de lui accorder le bénéfice du doute. Certes, il ne se fiait qu’aux apparences et qu’au peu qu’il voyait cependant lorsque ça concernait cette jeune femme, il n’avait forcément envie de pousser la réflexion plus loin. Lui ne voyait que cette pauvre petite peste qu’il avait connu autrefois et qui cherchait encore et toujours à le prendre de haut. Pas de chance pour elle, Isaac n’était pas ce genre de garçon à se laisser marcher sur les pieds et surtout pas par une fille comme elle.

Ses yeux avaient vaqué sur lui-même après qu’elle lui ait fait une réflexion sur sa tenue et ce que sa vis-à-vis rétorqua ensuite l’avait obligé à relever aussitôt ses iris en sa direction. Surpris, évidemment que le jeune homme l’était néanmoins il n’avait rien montré hormis cette esquisse amusée qui avait étiré ses traits. Ecrasant sa cigarette au sol, il avait reporté son attention sur elle alors que Serena déclarait que cela serait bizarre qu’il cherche à lui plaire. Elle marquait un point là-dessus, oui, mais pourtant ça ne l’avait pas empêché de souhaiter le voir sans vêtements. Une pensée qu’il s’était bien gardé pour lui sur l’instant mais qui avait accentué ce sourire en coin qui peignait ses lèvres. « Un certain temps. » Elle était presque mignonne à changer de sujet de la sorte, songeant probablement naïvement qu’Isaac resterait là sans rien dire. « Tu veux que j’enlève mes vêtements où ? Ici ou là-bas ? » Et il ne put qu’en rire, ce même rire qui avait horripilé la jeune femme à chaque fois qu’il se moquait. Mais comment ne pas faire autrement ? Elle lui avait tendu la perche, il n’avait fait que la saisir.




Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Ven 6 Nov 2020 - 10:38 )
Call me when myself has reappeared I'm so sorry, I'm not sober anymore... @Isaac Calderini

Tu serais mieux sans… Serena venait vraiment de penser à voix haute? Et pire que tout elle avait sincèrement dit cela alors qu’Isaac était très certainement l’une des dernières personnes qu’elle avait envie de voir et plus encore de voir nu... Non clairement cela n’avait pas le moindre sens et intérieurement la belle s’était donc mise à prier pour qu’il n’ait pas entendue sa bourde. En même temps, comment aurait-elle pu expliquer de tels propos alors que depuis leur première rencontre il y a de cela huit ans ils n’avaient eu de cesse de se toiser ? Même elle, elle n’arrivait pas se l’expliquer et pourtant c’était sorti tellement naturellement. Une véritable pensée à voix haute et cela la rendait folle d’avoir osé dire une telle chose. Peut-être était-elle en manque de contacts avec une personne du sexe opposé, en manque de tendresse, en manque d’un corps contre le sien... Ou peut-être était-elle bien plus saoule qu’elle ne se l’imaginait et ce n’était de ce fait que l’alcool qui parlait. Dans tous les cas de figure, elle ne comprenait vraiment pas comment elle avait pu laisser s’échapper une telle chose devant Isaac. Tout simplement parce que c’était Isaac quoi…

Quoi qu’il en soit, elle avait directement choisi de changer de sujet, lui demandant donc depuis combien de temps il travaillait ici. Façon déguisée de masquer sa gêne concernant ce qu’elle venait tout juste de dire, mais en même temps, elle se posait tout de même sincèrement la question. Après tout, cela faisait pas mal de temps que Serena se rendait dans ce club pour noyer ses problèmes et se vider la tête, or c’était la première fois qu’elle le voyait. Enfin… peut-être juste que les autres fois elle n’avait pas vraiment prêté attention à lui, ce qui était totalement probable. Mais il n’en demeurait pas moins qu’elle s’interrogeait. Car tout comme elle, il n’était visiblement pas dans la même carrière qu’il y a six ans. A croire que chaque personne pouvait fluctuer avec facilité. « Un certain temps. » Et Serena avait alors ouvert la bouche pour pouvoir lui répondre, demander des précisions, mais c’était sans compter Isaac qui remettait sur le tapis quelque chose qu’elle aurait préféré oublier. « Tu veux que j’enlève mes vêtements où ? Ici ou là-bas ? » Et ce petit con riait, se moquait, et autant dire que cela faisait bouillir la belle. Ni une ni deux elle s’était approchée de lui, gardant son regard plongé dans le sien. « Si tu veux te montrer exhibitionniste je t’en prie, vas-y, je filmerai. » Sauf que le sourire moqueur d’Isaac était toujours posé sur les lèvres et ni une ni deux elle n’avait pu s’empêcher de lui donner un petit coup sur l’épaule. « Et arrête avec ce petit sourire suffisant. » Car oui, cela la rendait vraiment dingue et elle avait envie de lui arracher la tête quand il faisait ça.


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 740 - Points : 1684
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Ven 6 Nov 2020 - 11:03 )
Call me when myself has reappeared Serena & Isaac

« Isaac ne s’était pas posé la question du pourquoi du comment Serena avait pu émettre une telle réflexion. Il n’en avait que faire en vérité puis sans être arrogant, il savait qu’il était plutôt bel homme donc qu’elle le trouve à son goût ne l’étonnait pas plus que ça finalement. Ce qui était surprenant était qu’elle émette cette remarque à haute voix plutôt que le garder pour elle mais quelle importance ? Ce qui était fait était fait et évidemment qu’il s’en amusait. Probablement que l’alcool avait aidé la jeune femme à se délier la langue puis à avouer ses désirs les plus profonds. Et oui, il en jouait, oui il s’en moquait parce qu’il avait parfaitement discerné sa gêne. A sa place, au lieu de fuir, il aurait assumé ses paroles, il n’y avait rien de mal à éprouver du désir envers quelqu’un, qu’on apprécie la personne ou non. Lui-même admettait que Serena était loin d’être désagréable à regarder, elle était plutôt bien foutue et il serait de mauvaise foi s’il rétorquait le contraire. Il fallait bien qu’elle ait au moins quelque chose de positif pour compenser avec tout le reste qu’elle n’avait pas. On ne couchait pas avec une personne pour ce qu’elle avait dans la tête de toute façon, il suffisait simplement d’être capable de différencier les choses. Et c’était la raison pour laquelle le jeune homme ne s’était pas laissé offense ou influencer puis l’avait naturellement provoqué. Devait-il enlever ses vêtements ou pas ? Son sourire en coin ne quittait pas ses lèvres, pas même quand elle lui proposait de le filmer. Elle était celle qui avait pensé tout haut, qui avait avoué désirer le voir sans sa tenue, il doutait qu’elle ait l’envie de sortir son téléphone s’il la prenait au mot. Son envie se dirigerait très certainement autre part, il en était persuadé. Lui, être modeste ? Jamais. Surtout pas avec elle en tout cas.

Serena l’avait frappé d’un coup d’épaule et plutôt qu’en être agacé, il n’avait pu qu’en rigoler. « Quoi ? Il ne te plaît pas mon sourire ? » Des paroles qu’il avait accompagné d’un clin d’œil, se voulant taquin, oui, mais aussi un brin charmeur. « Tu sors la caméra ? » Et sans même attendre de réponse, noyant ses iris aux creux des siennes, il avait commencé à défaire les boutons de sa chemise avant de mimer une expression faussement surprise. « Et bien quoi ? Tu m’as demandé, je te prends au mot. » Il haussa les épaules avant de rire amusé de plus bel, prenant bien son temps dans ses gestes parce que s’il le faisait trop rapidement, cela perdait de sa sensualité. Isaac était bien plus joueur que ce dont sa vis-à-vis imaginer, il était loin d’être un garçon sage également et il avait plus d’un tour dans son sac.




Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Ven 6 Nov 2020 - 11:27 )
Call me when myself has reappeared I'm so sorry, I'm not sober anymore... @Isaac Calderini

Serena ne comprenait vraiment pas ce qui lui prenait. D’abord elle dit qu’elle aimerait le voir sans ses vêtements et voilà maintenant qu’elle le provoquait à se déshabiller comme ça elle pourrait filmer ? Non clairement c’était juste incompréhensible et elle se serait frappé si seulement elle avait été seule. Sauf qu’elle n’était pas seule…Elle se trouvait encore face à Isaac et ce dernier souriait de manière arrogante. Non clairement elle ne supportait pas ce petit sourire suffisant et c’était pour cela que ni une ni deux elle l’avait frappé sur l’épaule. Un tel mouvement pouvait être interprété de deux façon : elle était vraiment agacée, ou alors c’était en un sens un moyen de se rapprocher de lui. Après tout, ne dit-on pas qui aime bien châtie bien ? Et bien le problème dans ce dicton c’était qu’elle ne l’aimait vraiment pas, mais elle ne pouvait pas en dire autant de son physique, car oui… Elle avait beau ne pas le supporter, elle ne pouvait qu’admettre qu’il était plutôt pas mal. Bon même plus que pas mal, sauf que Serena n’avouerait jamais plus que ce terme là, car ce serait admettre des choses qu’elle préférerait garder pour elle. Mais voilà, la belle s’était grillée toute seule en disant vouloir le voir sans vêtements, car après tout, on ne dit pas ça à une personne qui ne nous attire pas un minimum, non ?

« Quoi ? Il ne te plaît pas mon sourire ? » Serena avait alors fait une petite moue en le voyant sourire de la sorte et lui faire un clin d’œil. « Non vraiment pas. » Et elle avait arqué une nouvelle fois l’un de ses sourcils, observant ce foutu sourire qui la déstabilisait plus qu’elle n’aurait voulu l’avouer. « Tu sors la caméra ? » Serena avait alors brutalement replongé son regard dans celui d’Isaac, cherchant une trace d’ironie dans sa question, mais visiblement il ne rigolait pas car déjà il commençait à déboutonner sa chemise. Surprise, on pouvait dire qu’elle l’était, car jamais ô grand jamais elle n’aurait pu imaginer qu’il se mette à le faire. N’était-il pas censé être tout mignon tout timide comme lorsqu’ils se sont rencontrés ? « Et bien quoi ? Tu m’as demandé, je te prends au mot. » Et le regard de Serena n’avait pu s’empêcher de glisser sur le torse d’Isaac qui commençait progressivement à se découvrir à mesure qu’il faisait tomber les boutons. Non clairement il semblait être vraiment bien foutu. Et merde. Serena avait donc fini par sortir son téléphone, mode vidéo activé, un air de défi au fond de ses yeux. Elle pouvait aussi être joueuse, surtout lorsqu’elle avait quelques coups dans le nez. « Particulièrement discipliné dis dont, j’aime ça. » Et un petit sourire en coin venait d’étirer les lèvres de la belle qui l’observait avec attention finaliser d’ouvrir sa chemise, la caméra activée. « Et bien ma parole, tu fais beaucoup de sport ou quoi ? » Oui, elle avait encore une fois pensé à haute voix, mais en même temps, il fallait reconnaître les choses : il était vraiment bien foutu.


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 740 - Points : 1684
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Ven 6 Nov 2020 - 13:33 )
Call me when myself has reappeared Serena & Isaac

« Isaac n’avait pas vraiment de limites, il vivait dans un milieu où on ne lui permettait pas réellement d’en avoir donc il se fichait bien de ce qu’on pensait de lui. Voilà pourquoi il prenait plaisir à taquiner la jeune femme qui se tenait devant lui puis jouait les séducteurs. Il ignorait où tout cela les mènerait, il n’y songeait même pas en vérité ; il ne pensait qu’à l’instant présent, pour la suite, il aviserait plus tard. Non, il n’appréciait pas particulièrement sa vis-à-vis, elle l’insupportait et il n’y avait que son physique qui était son goût. Tout le reste était bon pour la poubelle. Hors, c’était justement parce que ça avait toujours été électrique entre eux qu’il s’amusait autant à la titiller aujourd’hui, à répondre à ses avances puis à la provoquer en commençant à ôter un à un les boutons de la chemise qu’il portait. De cette façon, Serena constaterait d’ailleurs d’elle-même qu’il n’avait rien de l’homme qu’elle avait connu, qu’il n’était pas aussi insignifiant que ce qu’elle croyait et qu’il avait une sacrée personnalité. C’était vrai qu’à l’époque Isaac était un peu plus sage, parce que sa vie était beaucoup plus stable, qu’il avait l’impression de pouvoir enfin vivre sans s’inquiéter des à côtés, et surtout parce qu’il était en couple avec Zaphira. Il l’avait sincèrement aimée et lorsqu’on était amoureux d’une personne, c’était normal d’être doux et attentionné. Il avait pourtant déjà son caractère à l’époque, il était le premier à s’emporter et s’énerver si on osait s’approcher et blesser ceux qu’il aimait. Il ne se laissait pas faire, il ripostait et utilisait son poing si c’était nécessaire toutefois il n’avait pas assez traîné avec Serena pour qu’elle puisse voir ce côté plus sauvage de son caractère.

Son esquisse n’avait pas quitté ses lèvres, amusé que la jeune femme rentre de la sorte dans son jeu au point de sortir son téléphone. La petite coquine, c’était qu’elle y tenait à sa vidéo. Isaac n’avait pas résisté à lui offrir un nouveau clin d’œil lorsqu’elle prétendit aimer le fait qu’il soit discipliné puis qu’il retirait enfin le dernier bouton. « Ravi d’être à ton goût. » Pas besoin de répondre que oui, il faisait en effet beaucoup de sports, elle l’avait constaté de ses propres yeux. Les formes de son corps étaient suffisantes pour le démontrer. Et est-ce que ça lui plaisait de la voir fondre devant son torse musclé ? Complètement. La raison pour laquelle, avec un regard plein de malice, il avait descendu ses doigts jusqu’à sa ceinture, prêt à l’enlever aussi. Sauf qu’il n’en fit rien, gardant son geste en pause tandis que ses lèvres arboraient un sourire charmeur. « Navré, pour le reste, il faudra faire plus d’efforts. » Puis il haussa les épaules dans un air plein d’innocence. « Mais tu peux garder la vidéo pour te rincer l’œil si tu veux. » Si jamais elle était en manque ou quoi, ça pourrait toujours lui servir.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Caruso Club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant