Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -63%
Service de table – 12 pièces – en ...
Voir le deal
12.47 €

 

- [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Caruso Club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Ven 6 Nov 2020 - 14:21 )
Call me when myself has reappeared I'm so sorry, I'm not sober anymore... @Isaac Calderini

Son propre comportement l’étonnait. Oh non pas qu’elle était une petite fille sage, loin de là, mais elle n’avait pas l’habitude de vouloir jouer de la sorte. Pour tout dire, lorsqu’elle jouait ainsi avec une personne c’était qu’elle appréciait celle-ci et qu’elle l’attirait… Mais là, elle était juste attirée, et encore, elle ne voulait tout simplement pas l’admettre. En même temps, cela ferait bien trop plaisir à Isaac de savoir qu’elle aimait la vue qu’il lui offrait. Or Serena ne voulait pas voir le sourire de son vis-à-vis s’étirer encore plus et qu’il en vienne à se moquer encore une fois d’elle. D’habitude elle n’était pas autant susceptible, mais il fallait croire qu’Isaac avait le don de la faire sortir de ses gongs, déjà à l’époque leur relation était électrique et là… Là cela n’avait clairement pas changer. Sauf qu’à l’instant T il se produisait quelque chose qu’elle n’aurait tout simplement jamais imaginer : Isaac en train de se déboutonner et Serena qui filmait. Etrange ? Oui totalement. Mais il fallait croire qu’aujourd’hui elle semblait ne pas avoir la moindre limite. C’était très certainement à cause de ce fantôme qui la torturait, elle avait besoin d’un tel jeu pour éviter d’y penser sans cesse…

« Ravi d’être à ton goût. » Une petite moue s’était posée sur les lèvres de Serena qui n’était pas déterminée à avouer à haute voix qu’il était effectivement bien à son goût. Mais cela ne l’empêcha pas de lui demander s’il faisait beaucoup de sport, car en effet, il était tanké comme quelqu’un qui en faisait régulièrement. Ah ces tablettes…. Elle y glisserait bien sa main. Et d’ailleurs, comme si Isaac avait lu ses pensées, il s’était mis à glisser ses doigts jusqu’à sa ceinture, le regard malicieux. Il allait vraiment ? « Navré, pour le reste, il faudra faire plus d’efforts. » Bien sûr que non qu’il ne serait pas allé plus loin, cela aurait fortement étonné la belle qui semblait encore abasourdi par le mouvement de ses doigts. Ah qu’est-ce qu’elle aurait aimé lui retirer cette foutue ceinture. « Mais tu peux garder la vidéo pour te rincer l’œil si tu veux. » Et elle avait alors rangé silencieusement son portable dans son sac à main, non sans garder ses yeux rivés sur lui. Elle avait une idée derrière la tête, et il fallait bien avouer que son regard était devenu tout aussi malicieux que celui d’Isaac. Lentement elle avait comblé l’espace qui les séparait, posant sa main sur son torse tandis que ses lèvres venaient se nicher non loin de son oreille. « La réalité est bien plus agréable qu’une vidéo. » Et sans la moindre gêne, elle avait mordillé le lobe de l’oreille d’Isaac tandis que sa main s’était amusée à descendre le long de son torse pour ensuite remonter. Finalement, elle s’était remise face à lui, toujours bien trop proche, ses yeux plongés dans les siens et un sourire s’était alors posé sur ses lèvres. « Alors cap ou pas cap ? » Elle n’avait pas besoin de préciser cap de quoi, car tout dans leurs postures montrait ce qu’ils avaient en tête.  


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 727 - Points : 1641
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Ven 6 Nov 2020 - 14:58 )
Call me when myself has reappeared Serena & Isaac

Si Serena n’assumait pas tout à fait la situation, Isaac, lui, l’assumait amplement. Il n’aurait pas commencé à jouer à la base s’il n’était pas prêt à affronter la suite. Qu’il apprécie la jeune femme ou pas n’avait pas lieu d’être ici, ce n’était qu’un jeu de séduction et pour coucher avec quelqu’un, il n’avait pas forcément besoin d’apprécier la personne. Comme il l’avait déjà pensé, dans ces moments là, ce n’était pas ce qu’elle avait dans la tête qui l’intéressait mais plus ce qu’elle comptait faire de son corps. Isaac avait déjà couché avec des partenaires bien plus désagréables à regarder que cette demoiselle, et il ne parlait même pas de certaines compétences au lit. Donc clairement, il serait presque idiot de ne pas profiter d’une telle opportunité alors qu’une femme aux formes charmeuses se trouvait sous ses yeux et qu’elle semblait même entrain à jouer avec lui. Le pourquoi il n’avait pas résisté à retirer tous les boutons de sa chemise et qu’il lui avait mimé être prêt à enlever le reste également. Parfois certains conflits se résolvaient mieux sur l’oreiller qu’avec les mots, il y avait des millions de façons de se disputer et transmettre des émotions. Il pouvait le lui montrer si elle le souhaitait, il s’y connaissait plutôt bien dans le domaine. Cela devait même se remarquer au vu de toute la séduction qu’il utilisait, des sourires charmeurs qu’il arborait, de chacun de ses gestes qui étaient calculés et de ce regard qui brillait plein d’intensité.

Sans rien dire, il l’avait observé en silence, ne la quittant pas du regard pour voir ce qu’elle s’apprêtait à faire et son esquisse malicieuse s’était élargie à la sensation de sa main qui était venue toucher son torse. Serena s’était enfin motivée à réduire la distance et évidemment qu’il aimait ça. Quoi de plus plaisant de voir une femme qui vous détestez succomber soudainement à vos charmes. « Je ne vais pas te dire le contraire. » Lui avait-il déclaré à son tour d’une voix suave, appréciant le chemin de ses phalanges qui caressaient sa peau, autant que ses lèvres qui s’étaient attaquées à son oreille. Puis elle s’était décalée, leur regard perdu dans celui de l’autre tandis qu’ils pouvaient très certainement sentir ce souffle chaud qui leur effleurait la bouche. « Ce n’est pas à moi qu’il faut demander ça. » Son sourire narquois s’était de nouveau dessiné sur son visage sans qu’il ne la quitte jamais des yeux, une lueur de défis naissant un peu plus dans le creux de ses pupilles. « T’es sûre que tu ne vas pas le regretter ? » Mais sans attendre de réponses, il avait attrapé le haut de sa robe avant de la tirer brusquement contre lui, réduisant au maximum le peu d’espace qui restait entre eux. C’était à Serena de savoir ce qu’elle désirait : si elle était prête à franchir ce fameux cap ou si elle préférait reculer par peur de regretter.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Ven 6 Nov 2020 - 20:51 )
Call me when myself has reappeared I'm so sorry, I'm not sober anymore... @Isaac Calderini

Une main sur le torse d’Isaac, Serena venait de s’approcher de lui avec le sourire au bord des lèvres. En effet, peut-être aurait-elle dû arrêter le jeu avant qu’il ne vienne à aller trop loin, mais d’un autre côté, cela lui plaisait fortement d’agir ainsi. Elle ne pensait à rien d’autre qu’à l’instant présent et pour tout dire, c’était ce qu’elle recherchait à chaque fois qu’elle buvait, alors pour une fois que cela arrivait sans qu’elle ait à boire, cela lui faisait le plus grand bien. Certes, elle avait déjà bu avant que toute cette scène ne passe, mais il n’en demeurait pas moins qu’elle contrôlait tout de même encore ses actes, et que cela signifiait donc qu’elle approuvait totalement ce qu’elle était en train de faire. Oh bien évidemment que le lendemain elle dirait probablement l’inverse, qu’elle n’avait plus le contrôle de ses sens à cause de l’alcool, mais à cet instant cela serait mentir, car à force de boire tous les jours, la belle avait acquis une certaine résistance à l’alcool et de ce fait… il en fallait bien plus que ce qu’elle avait bu ce soir pour ne plus être maître de la situation. Et bien que l’alcool l’avait certainement poussé à penser à haute voix au départ, ce qui avait provoqué toute cette situation, depuis lors elle savait ce qu’elle faisait. N’importe quoi, certes, mais cela lui plaisait. Pas besoin de contrôle, juste l’instant présent.

Et c’était ainsi, pour profiter de l’instant et du fait qu’il n’y avait pas la moindre limite que Serena s’était mise à mordiller le lobe de l’oreille d’Isaac tout en faisant parcourir sa main le long du torse de ce dernier. « Je ne vais pas te dire le contraire. » Visiblement, il avait l’air d’apprécier les mouvement des phalanges de Serena sur sa peau nue et c’était très certainement ce qui avait poussé Serena à ensuite se détacher de lui pour lui lancer un : cap ou pas cap ? Le défi était dans l’air tandis que leurs souffles chauds se mêlaient à quelques centimètres de distance. « Ce n’est pas à moi qu’il faut demander ça. » La belle avait alors sourit à son tour, amusé par sa phrase, sachant que si elle lui avait posé la question c’était bien que elle-même était cap, non ? « T’es sûre que tu ne vas pas le regretter ? » Et avant qu’elle ne puisse lui répondre la moindre chose, Serena se retrouvait brusquement tout contre lui, corps contre corps, lèvres à quelques centimètres de distance. Elle le fixait avec un amusement mêlé à une aura de défi. Elle aimait le jeu. Elle aimait ce qui était en train de se passer. Et elle allait clairement plongé entièrement dedans. Ni une ni deux, sa main avait agrippé l’arrière de la nuque d’Isaac pour réduire d’autant plus la distance entre leurs deux lèvres. Un baiser qui n’était pas tendre, mais plein de passion, d’envie, et qui possédait toujours ce défi. Et du bout de ses dents elle avait alors mordillé la lèvre inférieure d’Isaac avant de murmurer contre ses lèvres. « Oh mais moi je suis totalement cap. Demain est un autre jour comme on dit. » Et après avoir posé une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes, elle avait fini par ajouter. « Que dirais-tu d’aller dans un endroit plus tranquille ? » Après tout, on ne pouvait pas dire qu’ici ils pourraient assouvir tous leurs désirs…


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 727 - Points : 1641
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Ven 6 Nov 2020 - 21:13 )
Call me when myself has reappeared Serena & Isaac

Evidemment qu’il appréciait. Il avait ses désirs et ses envies comme tout homme normal qui se respectait et au contraire de sa vis-à-vis, il assumerait tout autant le jour suivant. On n’avait qu’une seule vie, c’était le cas de le dire et si en plus, c’était pour assouvir certains plaisirs personnels, Isaac n’allait pas cracher dessus. Avant que Serena ne vienne lui parler, il se demandait ce qu’il allait faire, s’il choisissait de rentrer ou si justement il n’irait pas finir sa soirée ailleurs, à croire qu’elle était arrivée pile à temps pour pimenter un peu plus le tout. Certes, il était plus juste de dire qu’ils étaient plus près du matin que du soir hors tout ceci n’était qu’un détail et le jeune homme ne se posait pas tant de questions. Cette femme se tenait devant lui, elle rentrait dans son jeu, elle jouait la maligne et c’était tout ce que lui retenait. Les différends, il pouvait bien les mettre de côté le temps d’une nuit puisque de toute façon, non, passer un moment intime à ses côtés ne changerait pas ce qu’il pensait d’elle et il le lui prouverait bien assez tôt d’ailleurs.

Pour être certain qu’elle n’avait pas l’intention de regretter, il l’avait interrogé malgré tout, sans lui donner trop de moyen de fuir pour autant puisqu’il l’avait aussitôt rapproché contre lui. Il savait pertinemment que Serena ne reculerait pas, que lancée comme elle était, elle ne choisirait pas de faire marche arrière parce qu’il remarquait bien comment ils étaient joueurs tous les deux, comment ils se défiaient et c’était l’évidence même de comment ça allait se terminer. Ce n’était pas la première fois qu’il partageait un tel moment et cela ne serait certainement pas la dernière. Et comme attendu, la jeune femme ne s’était pas décalée, elle avait même rompu tout espace qui existait entre eux en prenant possession de ses lèvres. Un baiser qui n’avait rien de tendre et qui avait été aussitôt un mélange de fougue et de passion, alors qu’Isaac avait glissé sa main derrière sa taille afin de la coller un peu plus contre lui. Elle l’avait toujours cru plus réservé et plus sage, à ce sujet aussi, Isaac allait lui montrer qu’elle s’était voilée la face et qu’il avait assurément plus d’expérience que ce dont elle imaginait. « Très bien dans ce cas. » Lui avait-il rétorqué d’un sourire en coin avant de recevoir un nouveau baiser contre sa bouche. C’était qu’elle en voulait la petite. « Si tu veux. » Lui s’en fichait de l’endroit, il n’était pas très compliqué. « Tu comptes m’emmener où ? » Parce que oui, c’était important de connaître un tel détail. « Chez moi, on ne peut pas. » Sa petite sœur y vivait. Quant à l’hôtel, c’était trop cher donc s’ils pouvaient éviter, ça l’arrangeait.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 3697232556  :
 


Dernière édition par Isaac Calderini le Ven 6 Nov 2020 - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Ven 6 Nov 2020 - 21:30 )
Call me when myself has reappeared I'm so sorry, I'm not sober anymore... @Isaac Calderini

Collée contre Isaac, sa main derrière sa nuque, Serena était tiraillée par des idées différentes. Une prude qui lui disait de faire marche arrière, que c’était l’ex de sa meilleure amie et qu’en plus de cela elle ne le supportait même pas et l’autre beaucoup plus folklorique qui lui disait de sauter sur l’occasion et de juste profiter. Bien évidemment, c’était cette seconde option qui était sortie dans ses actes, ses propos, car il fallait bien avouer une chose… C’était que Serena était loin d’être prude et qu’elle était clairement la pro pour faire les choix les plus stupides qui soit. Mais voilà, si pour une nuit… Au moins une nuit, elle pouvait oublier absolument tout ce qui avait le don de la mettre hors d’elle, alors cela en vaudrait la peine. Donc oui, pour cette nuit, Isaac allait clairement être son pansement pour qu’elle puisse profiter de la vie pleinement et mettre tous ses problèmes de côté. Elle en avait besoin, terriblement besoin. Et c’était donc pour cela qu’elle avait finalement annoncé qu’elle était cap, plus que cap même d’aller plus loin avec lui. Elle le voulait, ne serait-ce que le temps d’une nuit et qu’importait si elle ne l’aimait pas, elle n’avait pas besoin de sentiments pour profiter d’un corps qui correspondait parfaitement à ses attentes. Elle désirait jouer, lui aussi, alors autant en profiter, non ?

« Très bien dans ce cas. » Bien sûr que c’était ce qu’elle voulait, et c’était d’ailleurs pour cela qu’elle l’avait embrassé une nouvelle fois avec fougue. Jusque dans leurs baisers, l’électricité de leur relation se sentait, et autant dire qu’elle adorait ça. Voilà donc pourquoi elle avait fini par lui dire qu’ils feraient mieux de se trouver un coin tranquille pour pouvoir profiter au mieux. Après tout, ce n’était pas devant une boîte de nuit qu’ils pourraient aller bien loin, non ? « Si tu veux. » Et lui aussi le voulait, ça se sentait. Il avait beau ne pas la supporter, elle savait qu’il supportait la vue. « Tu comptes m’emmener où ? » Certes, elle n’avait pas vraiment pensé à ce détail lorsqu’elle lui en avait parlé. « Chez moi, on ne peut pas. » Mais heureusement, elle avait un plan de sortie. « Je sais où aller, c’est pas loin. » Ce n’était pas un hôtel, mais bien chez elle, car son appartement ne se situait que à quelques rues de là. C’était d’ailleurs pour cela qu’elle passait beaucoup de nuits au club, elle n’avait pas besoin de prendre la voiture pour s’y rendre et elle pouvait donc profiter sans se soucier de comment elle allait rentrer puisqu’elle était à pieds. Elle avait alors plongé son regard dans le sien et après avoir fait un signe de tête vers une ruelle pas loin elle avait ajouté. « Tu me suis ? » Un petit sourire en coin s’était alors étiré sur ses lèvres. « Je compte pas t’égorger au détour d’une ruelle, juste… » Et elle était retournée au creux de son oreille. « Juste enlever ce qui couvre encore bien trop ton corps. » Un petit clin d’œil amusé, elle était totalement cap et pleine d’envie.


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 727 - Points : 1641
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Ven 6 Nov 2020 - 22:02 )
Call me when myself has reappeared Serena & Isaac

Est-ce qu’il s’était inquiété d’où elle comptait l’emmener et ce qu’elle comptait lui faire ? Aucunement. Il avait même plutôt hâte de découvrir ce qu’elle lui réservait et les compétences qu’elle cachait. Elle lui avait déjà donné un léger un avant-goût et pour le peu qu’il avait eu, ça lui plaisait plutôt bien. Plus que bien même mais il n’était pas nécessaire de trop en rajouter non plus. Serena avait parfaitement compris qu’Isaac était sur la même longueur d’ondes qu’elle et qu’il n’avait rien contre le fait de passer une nuit dans ses bras. Un corps restait un corps, les rancunes on les mettait de côté puis on profitait simplement du présent qui nous était attribué. Ni l’un ni l’autre n’était désagréable à regarder et avait les formes parfaites là où il les fallait, pourquoi devraient-ils se priver alors qu’ils éprouvaient tous les deux l’envie de s’occuper d’une façon loin d’être catholique ? Il n’y avait pas à avoir honte des désirs que ressentaient le corps, c’était naturel et au lieu de les refouler, Isaac était de ceux qui ne voyaient aucun inconvénient à les assouvir. La personne avec qui il était n’avait pas tant d’importance, certes, de préférence, c’était quand même bien qu’elle ait de l’expérience mais une chose pour laquelle il ne doutait pas concernant Serena, c’était qu’elle avait l’air d’en avoir. En même temps avec tous les mecs qu’elle semblait se taper en soirée, il n’y avait pas trop besoin de s’interroger sur le sujet.

Comme Isaac l’avait déclaré, ils ne pouvaient pas aller chez lui mais visiblement la jeune femme avait la solution et il avait instinctivement planté ses yeux dans les siens à sa rétorque. « Je te suis. » Lui avait-il répondu avec toujours ce sourire plein malice qui bordait ses lèvres, néanmoins il n’eut guère le temps d’effectuer un pas que la jeune femme était revenue lui souffler quelques mots à l’oreille. Elle le draguait, elle le chauffait et évidemment qu’il aimait ça. Cela ne faisait qu’accentuer la tension entre eux, qu’augmenter toutes ses émotions qui brûlaient sous sa peau et l’envie de la plaquer sauvagement contre le mur pour ne faire qu’un avec elle. « Montre-moi le chemin et tu pourras bientôt tout enlevé. » Sur ses dires, il lui rendit aussitôt le clin d’œil qu’elle lui avait adressé quelques secondes plus tôt puis la suivit sans se faire trop prier.

En effet, en quelques minutes à peine, ils se trouvaient déjà devant l’immeuble de la jeune femme et Isaac n’avait pu que sourire narquoisement de plus bel rien qu’en pensant à la suite qui allait se passer à cet endroit même. Ils ne parlaient pas, jouant simplement de leurs regards qui en disaient longs et leurs lèvres qui s’étiraient dans des esquisses plus tentatrices, plus charmeuses. Le serveur avait bien pensé à combler l’attente en s’occupant avec leurs langues néanmoins à peine cette réflexion avait traversé son esprit que les portes de l’ascenseur s’étaient ouvertes pour les accueillir. Et parce que Serena ne vivait qu’au deuxième étage, l’arrivée à son appartement n’avait pas été trop longue. Pourtant, une fois à l’intérieur de ce dernier, la porte se refermant derrière eux, le jeune homme ne s’était pas fait prier pour la plaquer contre le mur de l’entrée et l’embrasser fougueusement. Ses phalanges s’étaient glissées le long de sa taille qu’il choyait sensuellement pendant que leurs langues menaient un combats endiablés et que son corps commençait sérieusement à s’échauffer. La tension avait été des plus profondes, la tentation des plus grandes, et Isaac n’avait plus envie d’y résister, il voulait se laisser tomber en plein dedans.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Sam 7 Nov 2020 - 9:54 )
Call me when myself has reappeared I'm so sorry, I'm not sober anymore... @Isaac Calderini

Isaac et Serena se cherchaient énormément, tel un grand jeu dont eux seuls avaient consciences des règles. En même temps, qui aurait pu comprendre pourquoi ils jouaient ainsi alors qu’ils ne se supportaient pas ? C’était tout bonnement illogique, mais il fallait croire que la logique à cet instant était laissée aux oubliettes. Serena n’avait qu’une idée en tête : profiter à fond de cette soirée sans avoir à se soucier du lendemain et c’était justement ce qu’elle allait faire. Voilà d’ailleurs pourquoi, après qu’elle ait dit qu’ils leur fallait un coin tranquille pour pouvoir profiter un peu plus, elle avait donc réussi à trouver une solution qui pourrait convenir aux deux : chez elle. Certes, elle ne l’avait pas dit de manière claire, mais c’était pourtant bien chez elle qu’elle comptait l’amener. Après tout, elle n’allait quand même pas payer une nuit d’hôtel alors que son appartement se trouvait à quelques pattés de maison de là ? « Je te suis. » Et c’était après ces paroles qu’elle avait donc choisi de le chauffer davantage en susurrant quelque chose au creux de l’oreille d’Isaac. Elle était déterminée à profiter, et visiblement lui aussi, car mutuellement ils parvenaient à augmenter leur désir.

« Montre-moi le chemin et tu pourras bientôt tout enlevé. » Un petit sourire en coin s’était alors posé sur les lèvres de la belle qui avait grandement hâte de pouvoir retirer les derniers vêtements d’Isaac et ne faire ainsi qu’un avec lui le temps d’une nuit. Et elle se mit donc en chemin vers le lieu de leur délivrance mutuelle. Dans un sens, son appartement ne se trouvait pas si loin que ça donc en quelques minutes ils étaient arrivés, mais d’un autre côté Serena avait eu l’impression que ce trajet avait duré une éternité. Mais voilà, ils étaient finalement arrivés, toujours en silence mais empli d’un désir profond. Pas le temps de se chauffer en attendant l’ascenseur que ce dernier était déjà arrivé et puis… pour aller au deuxième étage le temps était d’autant plus court. Et c’est ainsi que Serena avait donc entré la clé dans la serrure de son appartement, sachant pertinemment ce qui allait se passer une fois la porte ouverte.

Et Isaac ne se fit pas prier car ils venaient à peine d’entrer dans l’appartement que déjà il en vient à la plaquer contre le mur de l’entrée tout en joignant une nouvelle fois leurs lèvres. Leur baiser était plein de fougue, d’envie, et d’une tension plus que profonde. Jusque dans le jeu de leurs lèvres on pouvait ressentir qu’ils ne se supportaient pas mais qu’ils avaient envie l’un de l’autre. Incohérent ? Peut-être, mais qu’est-ce que c’était bon… Et ni une ni deux, Serena avait fait glisser la chemise déjà ouverte d’Isaac sur le sol, s’agrippant à son torse qu’elle choyait de ses mains. Elle en voulait plus, toujours plus. Et petit à petit, sa main était descendue vers la ceinture d’Isaac qu’elle trouvait inutile à cet instant. Et voilà déjà que la ceinture se retrouvait par terre comme la chemise. C’était ainsi que la belle avait commencé à s’amuser en glissant sa main au niveau du fruit défendu tout en continuant de jouer avec ses lèvres. Elle le voulait.


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 727 - Points : 1641
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Sam 7 Nov 2020 - 10:58 )
Call me when myself has reappeared Serena & Isaac

C’était vrai le chemin jusqu’à l’appartement de la jeune femme avait beau eu être courte, la tension puissante qui régnait dans l’atmosphère avait pourtant donné l’impression du contraire, tous deux n’ayant qu’une seule envie : arriver rapidement à destination pour assouvir toutes ces émotions qui s’échauffaient violemment sous leur peau. La raison pour laquelle Isaac n’avait pas été capable d’attendre plus longtemps et qu’à porte du logement s’était refermée qu’il avait embrassé passionnément sa partenaire du soir, la collant brusquement contre la paroi derrière elle, ses mains se perdant le long de son corps dans des caresses charnelles. Ils se battaient dans l’échange qu’ils échangeaient, leur mésentente se ressentant très certainement dans ce baiser cependant c’était ce qui le rendait plus fou, plus intense et plus insatiable. Tous deux souhaitaient probablement prouver à l’autre qui était le plus fort, montrer ô combien ils se détestaient dans un duel sans merci et chaque geste était vif, brusque mais empli de passion à chaque fois.

Sa chemise ne mit pas trop de temps à rejoindre le sol, les boutons de celles-ci ayant déjà été retirés plus tôt et aucune sensation de froid ne parcourait son être. Au contraire, il avait beaucoup trop chaud et ses doigts qui lui touchaient le torse ne l’aidait pas à faire baisser la température. Ses lèvres la dévoraient littéralement, la mordillant parfois alors que leurs langues ne semblaient pas vouloir se délier. Lui aussi en désirait beaucoup plus, toujours plus et il ne put qu’apprécier lorsque la jeune femme s’attela à lui retirer pressement sa ceinture.





Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Sam 7 Nov 2020 - 11:48 )
Call me when myself has reappeared I'm so sorry, I'm not sober anymore... @Isaac Calderini

Etait-il vraiment en train de se passer ce qui se passait ? La ramenait-elle vraiment chez lui alors qu’elle ne le supportait absolument pas ? Cela semblait illogique, et pourtant c’était bien là ce qui était en train de se profiler à l’horizon. Certainement que le lendemain elle mettrait cela sous le compte de l’alcool, mais en vérité ce n’était pas là la raison… Elle en avait eu envie et pour une fois elle avait réfléchi avec son corps et non avec sa tête. Après tout, sa tête lui avait fait bien défauts ces dernières semaines et elle avait juste besoin de souffler et de se changer les idées. Quoi de mieux pour cela qu’une histoire d’un soir sans la moindre attache ? Donc oui, Isaac était son pansement de la soirée, sa dose d’héroïne pour qu’elle puisse laisser de côté tout le reste et juste vivre l’instant. Mais voilà, au fond d’elle les tensions étaient toujours présentes, car ce n’était pas parce que leurs lèvres se mêlaient en un ballet endiablé que cela signifiait qu’elle l’appréciait. Bien au contraire… Et c’était d’ailleurs pour cela que c’était aussi électrique entre eux. Ils jouaient, se cherchaient, dans un rapport de force où il n’y avait nul vainqueur. Lèvres contre lèvres, ils étaient prêts à se battre dans ce duel des corps sans la moindre pitié.  


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 727 - Points : 1641
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le Sam 7 Nov 2020 - 13:00 )
Call me when myself has reappeared Serena & Isaac

En quelques instants à peine, la température était montée en flèche, qu’il s’agissait de celle de la pièce ou celle du corps du jeune homme qui s’échauffait de plus en plus. Son corps entier était en feu et la cadence folle des baisers qu’ils échangeaient n’arrangeait en rien la situation, encore moins avec toutes ces caresses sensuelles que lui offraient sa partenaire. Ils se cherchaient tous les deux et ne paraissaient pas vouloir donner la victoire à l’autre, persistant à lutter avec force et passion. Qui avait dit qu’il fallait obligatoirement s’aimer pour prendre du plaisir ? Ils ne s’aimaient pas et ça ne les empêchait pas de se désirer en cet instant comme de pauvres fous. Isaac en oubliait tout ce qui le tracassait ces derniers, il ne songeait qu’à ce moment qu’ils partageaient, qu’à ces mains qui lui choyaient le torse et ses baisers acharnés qui le consumaient jusqu’à l’échine, rien d’autres. Il n’y avait que cette nuit qui comptait, que cette passion immense qui lui rongeait l’âme et ne faisait qu’accentuer cette chaleur qui brûlait sa peau.






Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Call me when myself has reappeared ⟐ Isaac -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Caruso Club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant