Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -31%
– 100€ sur ASTRO Gaming A50 Casque sans Fil ...
Voir le deal
219.99 €
Le Deal du moment : -42%
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
17.99 €

 

- [Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Isaac Calderini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Evening Primose
Messages : 181 - Points : 803
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 CiR9NEE
Âge : 33 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena ( le Jeu 12 Nov 2020 - 18:10 )
There are no coincidences and everything means something Serena & Isaac

Le souffle court, Isaac tentait vainement de reprendre sa respiration alors qu’il restait le corps collé à celui de la jeune femme. Non pas qu’il souhaitait l’enlacer ou profiter d’un énième câlin après l’amour, simplement qu’il cherchait à reprendre ses esprits tout d’abord. Le moment avait été puissant, peut-être même plus intense que l’autre soir et dire qu’il n’avait pas adoré serait mentir. Ils n’avaient clairement pas besoin de s’aimer dans de tels ébats, le corps et le mental étaient deux choses complètement différentes et très bientôt, ils retrouveraient tous les deux cette réalité. Serena restait Serena, tout comme Isaac restait Isaac. Peut-être que s’ils faisaient plus d’efforts puis qu’ils essayaient de voir au-delà de leur apparence, ils parviendraient à s’apprécier, à remarquer qu’ils avaient beaucoup plus de points communs que ce qu’ils imaginaient hors ni l’un ni l’autre ne paraissait vouloir se diriger sur ce terrain-là.

Les idées un peu plus claires, le garçon s’était reculé afin de caler sa tête sur le dossier derrière lui et au même moment, sa partenaire du jour s’était laissée tomber sur le côté. Son regard l’avait naturellement suivi dans son geste puis à son tour, il avait répondu à son sourire par une esquisse malicieuse, charmeuse, qui en disait énormément sur ce qu’il pensait. Ils n’avaient de toute façon pas besoin de mots pour se comprendre en cet instant puisque tous les deux savaient pertinemment ô combien ce moment avait été fort en émotions, ô combien ils avaient apprécié et ô combien ils avaient frôlé le septième ciel du bout des doigts. Serena devrait être fière de cela, même s’il lui avait déclaré que c’était la seule qualité qu’elle avait, ça en restait une bonne. Elle avait du talent et lui était bien heureux de pouvoir en profiter. Ses lèvres s’étaient étirées dans un nouvel éclat à la mention de la douche alors qu’Isaac reportait son attention sur un point vide devant lui. Lui aussi en aurait bien eu besoin, probablement même que dans d’autres circonstances, il lui aurait proposé de la prendre ensemble histoire de profiter un peu plus de leurs corps dénudés mais il se devait d’être raisonnable. « J’aurais bien voulu mais je suis censé travailler et j’ai déjà un peu abusé. » Pas qu’un peu d'ailleurs et le sourire en coin qu’il avait arboré sous-entendait encore une fois tellement de choses sans qu’il ne cherche à mentionner quoi que ce soit à voix haute. « Je te prendrais bien un café par contre cette fois, puis je partirais. » Tout ça l’avait épuisé et il avait encore des colis à livrer. Pour ce qui était de se laver, il le ferait chez lui, il pouvait attendre, ce n’était pas ça qui allait le tuer.  




No needs to imagine 'cause I know it's true. They say all good boys go to heaven but bad boys bring heaven to you It's automatic. It's just what they do.
Revenir en haut Aller en bas
Serena Cavalletti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©all soul - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 241 - Points : 1525
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 72s2
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena ( le Jeu 12 Nov 2020 - 18:40 )
There are no coincidences and
everything means something Serena & Isaac

Bien que ce début d’après-midi ne s’était absolument pas passé comme Serena se l’était imagine, il fallait bien avouer que c’était même bien mieux que ce qu’elle avait eu de base à l’esprit. En effet, si Isaac n’était pas venu livrer ce fameux colis, peut-être qu’elle aurait également opté pour une sieste en attendant que son petit trésor se réveil, ou alors elle se serait posé devant un petit épisode. Autant dire que c’était là deux activités bien moins folles que ce qu’elle venait de vivre à l’instant et de ce fait, elle ne regrettait absolument pas d’avoir craqué et de s’être laissée aller dans les bras d’Isaac. Il fallait bien avouer qu’elle avait beau ne pas l’apprécier de base, il n’en demeurait pas moins qu’il parvenait tout de même à lui faire ressentir de sacrées émotions pendant leurs ébats. Tous deux ils se complétaient à merveille et ils arrivaient véritablement réagir en fonction du désir de l’autre. Donc même sans s’aimer, ils arrivaient à avoir une réelle qualité d’ébats qui s’était retrouvé être encore meilleur que la première fois qu’ils s’étaient laissés allés dans les bras l’un de l’autres. Et autant dire, que Serena allait d’autant plus vouloir se laisser aller dans les bras de ce dernier après ce qui venait de se passer. Après tout, ils pouvaient très bien profiter de temps en temps sans avoir à se prendre la tête, comme ils l’avaient fait aujourd’hui. Car oui, le jeu lui plaisait bien trop.

Quoi qu’il en soit, la belle venait de se forcer à se lever du canapé tout en proposant à Isaac de prendre une douche, non sans un petit sourire malicieux sur le bord des lèvres. En effet, elle était en sueur, et elle avait de ce fait vraiment besoin de sentir l’eau glisser sur son corps  et puis elle se disait qu’en un sens, il pourrait très bien la prendre avec elle, non ? Après tout, ils venaient de partager un moment particulièrement fort et ce ne serait donc pas désagréable de profiter encore un peu du corps nu d’Isaac tout en prenant la douche. « J’aurais bien voulu mais je suis censé travailler et j’ai déjà un peu abusé. » Un petit éclat totalement innocent était alors passé sur le visage de Serena, comme si elle n’était absolument pas responsable du fait qu’il avait un peu mis de côté son travail pendant un certain temps. Et puis, elle avait donc haussé les épaules tout en souriant avec malice. « Je ne regrette pas de t’avoir stoppé dans ton travail en tout cas. » Et elle avait fait un petit clin d’œil amusé. Elle n’avait pas besoin d’en dire plus, car il savait pertinemment de quoi elle parlait. « Je te prendrais bien un café par contre cette fois, puis je partirais. » Tiens, un nouveau petit souvenir de la dernière fois où elle avait proposé un café qu’il avait refusé. Comme quoi, tout évolue pas vrai ? « Bien sûr, ça remets d’aplomb un bon café. » Et tout en souriant avec malice, elle avait avancée vers la cuisine ouverte sur le salon pour ainsi mettre en route sa machine à café avec broyeur de grains. Certes, elle ne roulait pas sur l’or, mais il n’en demeurait pas moins qu’en grande amatrice de café, elle avait voulu prendre le meilleur pour le savourer au mieux. « Je vais rapidement me doucher, mais je te laisse ça là. » La tasse entre ses mains, elle était retournée vers Isaac tout en parlant pour finalement poser la tasse sur la table basse et ensuite attraper ses propres vêtements pour pouvoir se prendre une douche. Après tout, il n’avait pas besoin de sa compagnie pour un café, non ?

Serena était donc entrée dans la salle de bain et sans plus attendre s’était calée sous un jet d’eau bien chaud. Et tandis que la belle savourait la sensation de l’eau qui glissait sur sa peau en sueur, une autre scène se déroulait. « Mama ? » Son petit prince venait de se réveiller et il était sorti de sa chambre, son ours brun tenu par l’une de ses mains. « Mamaaa ?? » Mais la belle n’avait pas entendu la voix de son trésor à cause du bruit de l’eau autour d’elle. Ainsi dont, le petit Lorenzo s’était rendu dans le salon en espérant trouver Serena, mais son regard s’était posé sur une personne qu’il ne connaissait pas, Isaac. Sans la moindre gêne, le petit s’était approché de lui, calant son doudou contre sa propre poitrine pour ensuite observer Isaac avec des grands yeux bleus. Il avait les mêmes cheveux sombres que sa mère, mais ses yeux, c'étaient ceux de son père... « Faim… » Plutôt timide, il n’avait pas pris la peine de faire la moindre phrase, mais il savait tout de même ce qu’il voulait. « Mama où ? » Puis sans attendre qu’Isaac vienne à lui répondre, il avait pointé son doigt vers lui-même pour ensuite ajouter. « Lorenzo. » Et enfin, penchant sa tête de côté, il avait ajouté. « Toi ? » Oui, le petit prince était à la fois timide et curieux…


You have taken all the wind out from my sails
AND I HAVE LOVED YOU JUST THE SAME
AND YOU HAVE BROKEN EVERY SINGLE FUCKING RULE
AND I HAVE LOVED YOU LIKE A FOOL

Revenir en haut Aller en bas
Isaac Calderini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Evening Primose
Messages : 181 - Points : 803
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 CiR9NEE
Âge : 33 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena ( le Jeu 12 Nov 2020 - 20:42 )
There are no coincidences and everything means something Serena & Isaac

Tous les deux avaient vraisemblablement eu la même idée pour la douche, encore sur la même longueur apparemment, et c’était dommage qu’Isaac ne puisse pas en profiter plus. S’il ne devait pas se dépêcher de partir, il n’aurait nullement hésité à répondre à ses avances puis se délecter un peu plus du corps nu de la jeune femme sous l’eau chaude. Une prochaine fois, c’était ce qu’il avait songé sans forcément le clamer à haute voix puisqu’après ce qu’ils venaient de vivre, ça lui paraissait évident qu’il y aurait à nouveau une autre fois. Que cela vienne de Serena ou de lui-même d’ailleurs parce que le jeune homme l’admettait, ça faisait longtemps qu’il n’avait pas autant pris son pied au lit et c’était agréable de rencontrer quelqu’un avec qui on pouvait être aussi complémentaire sur le point de vue sexuel. Isaac ne s’en cachait pas puis comme il l’avait déjà songé par le passé, il assumait ce qu’il faisait et ce qu’il éprouvait. Il n’y avait rien de mal à ressentir du plaisir et à apprécier le contact de deux corps qui s’assemblaient, c’était la nature humaine, ils avaient été conçus de cette façon. Ceux qui jouaient les prudes et les innocents, c’était simplement qu’ils ne connaissaient rien à la vie, tout comme ils ne savaient pas ce qui était bon. En tout cas, en effet, c’était un sacrilège de devoir partir travailler et il n’avait pu que répondre d’un sourire espiègle aux paroles de sa vis-à-vis, comprenant parfaitement où elle désirait en venir par ce sous-entendu. « Moi non plus, ça fait toujours du bien une petite pause. » Bien que cette dernière n’avait pas été de tout repos certes toutefois elle avait été plus qu’enrichissante. Le pourquoi Isaac n’avait pas résisté à accompagner ses paroles d’un clin d’œil avant de lui demander un café. Il n’était pas du genre à se gêner et surtout pas après avoir couché avec elle, ce n’était pas comme s’il voulait la lune de toute manière, il souhaitait juste quelque chose qui lui permettrait de finir tranquillement sa journée.

Serena avait alors disparu dans la cuisine et lui en avait profité pour se rhabiller, recoiffant également quelques peu ses cheveux afin qu’il ait une allure plus ou moins présentable. « Merci. » Avait ensuite déclaré calmement le garçon lorsque la jeune femme fut de retour avec la tasse en main. Il n’avait rien à lui dire de plus de toute manière puis ça l’arrangeait en vérité qu’elle parte prendre sa douche, il n’avait aucune envie de discuter avec elle. Lui faire l’amour était une chose, ils n’avaient pas besoin de parler pour se satisfaire – hormis pour le jeu de séduction, bien sûr – hors converser était toute autre. Cela finirait très certainement en bagarre et en piques mal placés s’ils commençaient à tenter à jouer les personnes civilisées. La tasse en main, trempant ses lèvres à l’intérieur, son sourcil s’était arqué à l’entente d’un bruit provenant du couloir. Isaac avait tout juste eu le temps de poser sa boisson sur la table, prêt à se lever, que ses yeux s’étaient égarés en direction d’un petit garçon. Surpris, ses paupières avaient papillonné à plusieurs reprises sans qu’il ne parvienne à échapper un son de sa bouche. Qu’est-ce que… Depuis quand est-ce qu’un gamin se trouvait dans l’appartement de Serena ? Par réflexe, Isaac avait bêtement exploré la pièce autour de lui, au cas où un deuxième sortirait. Sait-on jamais, celui-là venait tellement de nulle part que ça ne l’étonnerait pas d’en voir un autre. Apparemment, l’enfant avait faim et Isaac continuait toujours de l’observer d’un air complètement penaud, ignorant soudainement sur quelle planète il se trouvait. « Mama ? » Tel un perroquet, il avait répété les paroles du petit comme si cela lui permettrait de discerner l’entièreté de la situation. Qu’on lui pardonne, il avait vraisemblablement en cet instant perdu quelques neurones mais elles ne tarderaient sûrement pas à revenir.

Afin de remettre ses idées au clair, Isaac avait clos ses paupières quelques secondes, inspirant profondément, avant de les rouvrir et posé de plus bel son regard sur l’enfant devant lui. Evidemment qu’il n’était pas idiot au point de croire que ce garçon était un extraterrestre et qu’il n’avait rien à faire dans ce logement. Il s’agissait très certainement du fils de Serena au vu de comment celui-ci l’avait surnommé plus tôt et au bout du compte, c’était sûrement cela le plus surprenant. Il ne s’était jamais posé de questions sur la vie privée de la jeune femme seulement s’il avait dû lui concevoir une vie, jamais il ne l’aurait imaginé mère. C’était assez étrange cependant il ne jugeait pas, il ne s’y intéressait pas non plus, ça ne le concernait pas après tout. « Isaac. » Ses lèvres avaient formé un doux sourire, une esquisse que la mère du petit bonhomme n’avait pas eu l’occasion de voir depuis leur retrouvaille. « Enchanté, Lorenzo. » Il avait beau être sauvage, il savait parfaitement s’y faire avec les enfants. Il était celui qui avait quasiment élevé sa petite sœur alors qu’il n’était qu’un adolescent, il était donc bien plus sage et plus responsable que ce que l’on pourrait croire. « Maman est sous la douche. Tu as beaucoup faim ? » Serena était encore en train de se laver, il pouvait entendre l’eau couler donc le garçon n’allait pas manger de sitôt. Garçon qui avait d’ailleurs hoché timidement la tête à ses propos avant de lui attraper gentiment le bras pour l’emmener dans la cuisine. Isaac n’avait pas riposté et s’était laissé traîner jusqu’à la pièce désirée, le petit grimpant aussitôt sur l’une des chaises présentes. D’accord, ce dernier souhaitait probablement avoir à manger cependant le jeune homme n’avait aucune idée de ce qu’il avait l’habitude de prendre et il ne voulait pas lui donner n’importe quoi non plus. Heureusement, Lorenzo lui était d’une grande aide puisque de sa main libre, il avait pris le biberon vide posé sur la table avant de l’agiter sous ses yeux. Tellement adorable qu’Isaac n’avait pu contenir cette tendre esquisse qui avait égayé son visage, acquiesçant et le remerciant avec innocence.

L’objet à présent dans la main, le jeune homme avait commencé à fouiller dans la cuisine à la recherche du lait adapté puis une fois trouvé, il lui avait donc préparé son biberon. Une tâche pourtant simple mais qui semblait compliqué pour certains et sûrement que lorsqu’on n’est pas habitué à s’occuper d’enfant, il était difficile de connaître le bon dosage. Ce qu’Isaac avait effectué sans mal puisqu’il s’y connaissait étrangement assez bien sur le sujet. Après quelques minutes, le biberon était enfin prêt et il n’avait pas attendu pour le donner à son propriétaire qui semblait se régaler. Un doux rire s’était échappé de ses lèvres tandis qu’il le contemplant en silence, s’était installé à son tour sur l’une des chaises de la cuisine. N’était-il pas censé partir travailler ? Il n’avait d’ailleurs même pas touché à son café finalement… Hors, il s’imaginait mal s’en aller puis laisser le petit garçon tout seul. Certes, ce n’étaient pas de ses affaires cependant Isaac ne pouvait s’en empêcher, c’était son côté plus responsable qui agissait. Alors, il restait là à l’observer, à lui sourire puis à lui faire certains commentaires enfantins, essuyant même sa bouche lorsque celle-ci se retrouvait salit par quelques gouttes. « C’était bon ? » L’avait-il interrogé ensuite tandis que l’enfant reposait le biberon pas tout à fait terminé sur la table. Le garçon en tout cas avait vraisemblablement eu ce qu’il voulait bien qu’Isaac ignorait si ce dernier était véritablement rassasié. Et parce que Serena n’était pas encore de retour, le jeune homme avait entamé une grande conversation avec son vis-à-vis, le questionnant sur son âge et d’autres formalités, effectuant toujours réactions plus ou moins exagéré, puis il avait même commencé à lui raconter une histoire. Celle-ci parlait de plein de dinosaures et style de vie, Isaac marquant des temps d’arrêt parfois, allant même jusqu’à mimer certaines créatures à d’autres moments, tout ce qui pourrait occuper et amuser le petit être face à lui.



No needs to imagine 'cause I know it's true. They say all good boys go to heaven but bad boys bring heaven to you It's automatic. It's just what they do.
Revenir en haut Aller en bas
Serena Cavalletti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©all soul - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 241 - Points : 1525
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 72s2
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena ( le Jeu 12 Nov 2020 - 22:00 )
There are no coincidences and
everything means something Serena & Isaac

Lorsque l’eau s’était mise à couler sur le corps de la belle, cette dernière s’était sentie directement parfaitement bien. Il fallait bien avouer qu’elle aimait vraiment cette sensation et ça la permettait toujours de se détendre, de se poser un peu. Oh certes, elle n’avait pas véritablement besoin de se détendre puisque la partie de jambes en l’air avait suffit pour la mettre de bonne humeur, encore plus qu’avant, mais il n’en demeurait pas moins que cela lui faisait du bien. Alors oui, la belle était peut-être restée un peu longtemps sous l’eau chaude, mais en même temps comment aurait-elle pu résister ? D’autant plus que des images de ce qui s’était passé tantôt avaient eu tôt fait de remonter dans son esprit pour la faire frissonner davantage. Et oui, encore à cet instant, elle avait beau dire qu’elle n’appréciait toujours pas vraiment Isaac, il n’en demeurait pas moins qu’il fallait lui reconnaître qu’il était dans son top 3, si ce n’était à la première place... Car même si cette dernière avait profité de temps à autres ces dernières années, son emploi du temps était tel qu’elle n’avait pas vraiment eu l’occasion de faire des rencontres et puis… Lorsqu’elle avait été à deux doigts de coucher avec son ami de longue date Demetrio, ancien sex-friends accessoirement, ils avaient fini par renoncer à l’idée parce qu’ils étaient tous les deux encore trop obnubilés par leurs exs. Et oui, depuis que Serena avait revu Francesco elle n’avait réussi à rien faire avec aucun homme, mais avec Isaac, c’était autre chose. Après tout, ils ne s’entendaient pas, ils ne cherchaient pas à se plaire, ils se complétaient juste bien, alors pourquoi s’en serait-elle privée ?

Quoi qu’il en soit, Serena avait fini par se décider de couper enfin l’eau et de sortir de la douche, prête à se sécher avec son peignoir. Plus aucune gouttes sur son corps et voilà que la belle enfilait à nouveau sa robe pull bordeaux avec la petite ceinture et les chaussons-chaussettes noires hautes tricotées qu’elle aimait porter lorsqu’elle traînait chez elle. Après tout, c’était bien plus agréable que de porter des chaussures et puis, ce n’était pas comme si elle comptait séduire Isaac une seconde fois aujourd’hui. Ils avaient assez fait les fous pour une journée, et même si elle n’aurait pas dit non à en profiter encore sous la douche, maintenant la tension sexuelle était quelque peu retombée et elle espérait donc qu’il ne traînerait pas trop. D’autant plus que son petit prince allait très certainement pas tarder à se réveiller et elle n’avait pas trop envie qu’Isaac soit dans les passages lorsque cela se produirait. Sauf qu’au même instant où elle s’était dis cela, des éclats de rires étaient soudainement parvenus à ses oreilles. « Mais que… ? » Dans l’incompréhension totale, Serena était donc sortie de la salle de bain, ayant un peu oublié au passage qu’elle s’était fait deux petites couettes basses pour éviter de trop se mouiller les cheveux sous la douche et qu’elle avait donc zappé totalement de les retirer… Mais bon, peu importait son look, pas vrai ?

Sortant de la salle de bain, qu’elle ne fut pas sa surprise de voir la porte de la chambre de son petit prince ouverte. Un petit coup d’œil dans celle-ci lui confirma que ce dernier avait dû se réveiller de la sieste et qu’il était très certainement en train de se balader dans le salon, mais depuis combien de temps… Ni une ni deux elle était donc entrée dans le salon d’où provenaient les rires et éclats de voix. Ses yeux s’étaient bien vite écarquillés par la surprise de voir Isaac raconter une histoire de dinosaures à son petit Lorenzo. Le pire c’était que son invité ne racontait pas juste simplement l’histoire, non non, il mimait certaines créatures, il changeait de voix et faisait des mimiques toutes plus comiques les unes que les autres. Sans s’en rendre compte, Serena avait été attendrie par la scène, car elle ne s’était clairement pas attendue à ce qu’Isaac puisse agir ainsi avec un petit. Il avait l’air d’aimer les enfants en tout cas. « Mamaaaaaaaa !! » Oh, elle avait été repérée par un petit bolide qui courrait vers elle. Ni une ni deux elle s’était mise à genoux pour accueillir son petit dinosaure dans ses bras, du plat de sa main elle avait ébouriffée les cheveux de ce dernier en arborant une mimique pleine de tendresse qu’Isaac n’avait jamais dû la voir arborer. « Alors mon petit dinosaure a bien dormi ? » « Super bien !!! J’ai eu droit au bibi ! » Surprise, Serena avait alors levé un regard interrogateur vers Isaac et elle avait ainsi pu voir le biberon qui se trouvait sur la table de la cuisine. Visiblement, son invité avait préparé le biberon pour son petit Lorenzo. L’après-midi allait vraiment de surprises en surprises. « Mama viens ! Ses histoires sont trop waaaaah ! » Et sans qu’elle puisse faire quoi que ce soit, elle s’était fait entraîner par son fils vers Isaac et au fond de ses yeux, toute sa gratitude pouvait s’y lire. « Merci beaucoup pour le biberon, j'imagine qu'il devait être affamé en sortant de sa sieste. » Après tout, il n’était pas obligé de s’occuper de lui, mais il l’avait fait.


You have taken all the wind out from my sails
AND I HAVE LOVED YOU JUST THE SAME
AND YOU HAVE BROKEN EVERY SINGLE FUCKING RULE
AND I HAVE LOVED YOU LIKE A FOOL

Revenir en haut Aller en bas
Isaac Calderini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Evening Primose
Messages : 181 - Points : 803
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 CiR9NEE
Âge : 33 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena ( le Jeu 12 Nov 2020 - 22:37 )
There are no coincidences and everything means something Serena & Isaac

Non, Isaac n’aurait jamais imaginé Serena mère mais comme le disait si bien le proverbe, la vie était pleine de surprise. Et ce n’était pas parce qu’il ne portait pas cette demoiselle dans son cœur qu’il devait se montrer désagréable avec son fils. La raison pour laquelle il n’avait pas hésité, pas même une seconde, à lui préparer son biberon puis l’occuper ensuite en jouant avec et lui racontant des tas d’histoire. Il n’avait pas honte de ce qu’il faisait ni peur du fait que la jeune femme pourrait le surprendre en train de plaisanter de la sorte… Pourquoi aurait-il dû s’en cacher et s’en inquiéter ? Cela faisait également partie de sa personnalité et ce n’était pas parce qu’il avait énormément confiance en lui, qu’il appréciait la provoquer et avait un franc parlé hors du commun qu’il n’avait pas le droit d’aimer les enfants. Serena ne le connaissait tout simplement pas, tout comme lui ne savait rien d’elle ni de quel genre de femme elle était vraiment. Tout ce qu’ils savaient était ce qu’ils acceptaient de montrer extérieurement et puisque aucun d’entre eux n’avait envie de fouiner plus dans la vie privée de l’autre, ils restaient braqués sur leurs opinions qui n’étaient pas forcément les bonnes. Alors non, Isaac n’était pas différent de ce qu’il avait l’habitude d’être, il était juste lui-même et appréciait le moment qu’il passait avec ce petit bout d’homme. Cela le ramenait des années en arrière lorsqu’il jouait avec sa sœur et qu’il essayait au mieux de prendre soin d’elle, de lui apprendre des tas de choses sans toujours y parvenir. Il était jeune alors ce n’était pas aussi facile, il avait galéré bien des fois mais avait appris grâce au temps et à l’expérience. Voilà comment il parvenait à être aussi à l’aise avec ce garçon aujourd’hui et qu’il n’avait eu aucune difficulté à lui préparer son biberon.

Concentré dans l’histoire qu’il racontait, les mains en l’air tandis qu’il imitait un tyrannosaure, il s’était arrêté dans son élan à cause du petit qui s’était levé, non pas sans s’exclamer à l’arrivée de sa mère dans la pièce. Avec tout ça, il ne l’avait même pas entendu revenir, il ne l’avait pas vu non plus. Ses prunelles s’étaient toutefois égarées en sa direction, retrouvant machinalement une expression plus neutre tandis qu’il les contemplait en silence. La surprise se reflétant dans le regard de la jeune femme, Isaac lui avait mimé un air innocent avant de simplement hausser les épaules. Lui avait été étonné de découvrir que Serena avait un enfant et elle l’était désormais parce qu’elle remarquait un nouveau trait de sa personnalité. Hors, le jeune homme n’avait pas relevé, il ne lui avait pas posé de questions non plus… Il n’avait pu qu’émettre quelques hypothèses quant au père de l’enfant, pensant bêtement qu’ils étaient probablement divorcés et qu’ils avaient la garde partagée. Lui-même ayant été abandonné par sa propre mère, il ne songeait pas à cette possibilité comme première option, parce qu’il ne comprenait pas ceux qui laissaient tombés leurs propres enfants pour dieu ne savait quelle raison. Il ne pardonnait pas ce genre de comportement inadmissible… Et, aussi stupide que cela puisse être, ça lui avait paru évident de croire que ce n’était pas le cas de Lorenzo. Après tout Serena se permettait de sortir bien trop souvent et avec un enfant à charge, il ne voyait pas d’autres possibilités. Et pourtant, il était loin du compte.

Cela avait été plus fort que lui, un faible rire avait traversé la barrière de ses lèvres face à l’enthousiasme de l’enfant, toutefois il n’avait rien dit. « Oui, il a réclamé. » S’était contenté de répondre Isaac à la jeune femme, haussant les épaules car il n’avait pas spécialement besoin de son remerciement. Il ne l’avait pas fait pour elle. « Par contre, je dois vraiment y aller. J’ai trop traîné. » Et il n’avait même pas bu son café, tant pis. Sans laisser l’opportunité à Serena de lui répondre quoi que ce soit, il s’était levé puis avait attrapé un morceau de papier ainsi qu’un stylo qui traînait par là afin d’y griffonner quelques notes dessus. « Tiens. » Lui avait-il déclaré en glissant le papier sur la table de salon. « Comme ça tu peux m’appeler si l’envie te dit ~ » Et le clin d’œil discret qui lui avait adressé était plus que suffisant pour lui faire comprendre de quoi il parlait. Ce n’était clairement pas juste pour discuter autour d’un verre. « D’ailleurs, je fais aussi de la garde d’enfant si besoin. » Il adoptait encore son attitude nonchalante et un brin arrogante hors en réalité tout travail était bon à prendre. Et sur ses dires, il s’était tourné vers le petit garçon à qui il avait ébouriffé amicalement les cheveux dans un « A plus bonhomme. » Avec tout ça, l’envie de retourner travailler n’était pas vraiment là seulement ce n’était comme s’il avait réellement le choix.  



No needs to imagine 'cause I know it's true. They say all good boys go to heaven but bad boys bring heaven to you It's automatic. It's just what they do.
Revenir en haut Aller en bas
Serena Cavalletti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©all soul - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 241 - Points : 1525
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 72s2
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena ( le Ven 13 Nov 2020 - 10:54 )
There are no coincidences and
everything means something Serena & Isaac

Serena avait été véritablement surprise de voir Isaac agir ainsi avec son fils. Certes, elle ignorait comment ce dernier pouvait être lorsqu’il n’était pas en sa présence, mais tout de même… Cela semblait être tellement le jour et la nuit entre son arrogance lorsqu’il était avec Serena et le fait de mimer des dinosaures à un petit garçon. Non clairement, la belle n’avait pu que être surprise face à une telle constatation, tout comme Isaac avait dû être surpris d’apprendre qu’elle était mère. Autant dire que cette journée allait de surprises en surprises, mais pour une fois ce n’était pas spécialement dans un mauvais sens, au contraire. Bon certes, Serena n’était pas non plus encore dans l’envie d’en apprendre plus sur Isaac, mais il n’en demeurait pas moins qu’elle lui en était particulièrement reconnaissante d’avoir agit ainsi avec son fils. Après tout, rien ne le forçait à lui servir un biberon et ensuite lui raconter des histoires, il l’avait fait tout naturellement, donc forcément, une mère ne pouvait qu’en être ravie. Alors oui, Serena souriant en la présence de son petit garçon, comme elle n’avait jamais sourit à l’accoutumée. Face à Lorenzo elle devenait toujours une autre personne. Ou alors n’était-ce pas plutôt qu’elle était une autre lorsqu’elle n’était pas avec lui ? Car oui… La belle se sentait bien plus elle-même lorsqu’elle était avec son fils que à n’importe quel autre moment de sa vie. Comme quoi, elle n’avait de cesse de porter des masques, sauf que là, elle le retirait enfin. Elle était devenue lumineuse, et avec ses deux petites couettes elle avait un petit côté enfantin qui la changeait du tout au tout.

Après avoir fait un câlin au soleil de sa vie, ce dernier l’avait soudainement entraîné vers Isaac en lui disant que les histoires de ce dernier étaient vraiment waaaaah ! Visiblement, l’enthousiasme du petit avait réussi à faire doucement rire Isaac et en voilà une nouvelle surprise pour Serena qui ne l’avait jamais entendu rire aussi naturellement. Comme quoi, on en apprenait tous les jours. Voilà pourquoi dans un sourire, Serena avait remercié Isaac de lui avoir préparé un biberon à sa sortie de la sieste. « Oui, il a réclamé. » Elle avait alors baissé son regard sur son petit prince qui avait un sourire ravie sur les lèvres. « C’était booooon. » Et ce fut au tour de Serena de rire doucement tout en ébouriffant les cheveux de son trésor qui se mit à glousser. « Par contre, je dois vraiment y aller. J’ai trop traîné. » Ni une ni deux, elle avait reporté son attention sur Isaac qui venait de se lever pour finalement attraper un stylo et un morceau de papier. Curieuse, elle avait arqué un sourcil, se demandant bien ce qu’il était en train de faire. « Tiens. Comme ça tu peux m’appeler si l’envie te dit ~ » Le clin d’œil qu’il lui offrit fit esquisser un nouveau sourire malicieux de la part de Serena, car elle savait effectivement très bien ce qu’il sous entendait et cela lui plaisait fort bien. Après tout, ils avaient passés un moment particulièrement agréable sur le canapé et elle ne dirait pas non pour recommencer. « Je n’hésiterai pas. » Et elle avait à son tour fait un petit clin d’œil. « D’ailleurs, je fais aussi de la garde d’enfant si besoin. » Elle avait hoché la tête, retenant cette information dans un coin de sa tête, car en effet elle avait régulièrement besoin d’aide pour garder le petit dû à ses différents boulots. « A plus bonhomme. » Le petit avait alors fait des yeux aussi énormes que des soucoupes. « Maaaais ! J’ai pas eu la fin de l’histoire avec les dinozooooores ! » « Mon chéri, Isaac doit aller travailler...» Mais Lorenzo s’était placé devant Isaac, le fixant avec son petit air de chat potté qui faisait sourire avec amusement la brune. Il fallait bien avouer que son petit prince avait un certain don pour faire des yeux doux. En même temps, difficile de résister à ces superbes yeux bleus.


You have taken all the wind out from my sails
AND I HAVE LOVED YOU JUST THE SAME
AND YOU HAVE BROKEN EVERY SINGLE FUCKING RULE
AND I HAVE LOVED YOU LIKE A FOOL

Revenir en haut Aller en bas
Isaac Calderini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Evening Primose
Messages : 181 - Points : 803
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 CiR9NEE
Âge : 33 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena ( le Ven 13 Nov 2020 - 14:40 )
There are no coincidences and everything means something Serena & Isaac

Serena aussi en cet instant était quelque peu différente ; Isaac n’avait pas relevé cependant évidemment qu’il avait remarqué le changement. L’expression qui étirait ses traits lui donnait une aura plus naturelle, tout comme les couettes qu’elle avait fait à ses cheveux qui, elles, la rendaient plus mignonne, moins peste. Hors, c’étaient des détails que le jeune homme avait brièvement constatés mais qu’il n’avait pas cherché à soulever pour autant. Tout simplement parce qu’il se fichait de qui elle était derrière les masques qu’elle portait et qu’il n’avait pas plus que ça envie d’apprendre à la connaître. Ce n’était même pas car il s’agissait de Serena, peut-être un peu certes, mais parce que la vie ne lui permettait pas vraiment de s’intéresser aux gens qui l’entouraient. Cela avait toujours été ainsi depuis son plus jeune âge, il était déjà bien trop préoccupé par sa propre existence pour pouvoir prêter une plus ferme attention à celle des autres. La seule période où il avait pu se détacher un tant soit peu de tout ça était à son arrivée sur Naples, lorsque ses problèmes avaient été mis en pause pendant quelques temps. Une pause qui lui manquait parfois mais à laquelle il n’essayait même plus d’y penser puisqu’il savait très bien qu’il n’en aurait plus.

Face à la vision que l’enfant lui offrait, Isaac n’avait pu que rire doucement avant de reporter son intérêt sur la mère de ce dernier et avoué que, oui, il lui avait préparé son biberon. Il n’y avait rien de dramatique ou de dérangeant à cela, ça ne lui avait pas pris des heures non plus. C’était vrai qu’à chaque fois son expression s’attendrissait dés que le petit parlait néanmoins c’était probablement parce qu’il était faible devant tant d’innocence. Expliquant devoir y aller ensuite, il n’avait pas hésité plus que cela à lui laisser son numéro, non pas sans émettre quelques sous-entendus, et même se proposer pour du baby-sitting. Il lui avait dit beaucoup plus tôt, il savait faire des tas de choses et il était multi tâche, garder un enfant faisait partie de ses compétences donc si ça pouvait lui permettre de gagner un peu d’argent, elle pouvait l’appeler quand elle souhaitait. Et sur ses sages paroles, le jeune homme s’était enfin motivé à partir, saluant Lorenzo d’un geste amical hors celui-ci n’avait pas semblé vouloir le laisser s’en aller, désirant connaître la suite de l’histoire. Une réaction qui avait à nouveau étiré ses lèvres dans une autre esquisse tandis qu’il s’accroupissait afin d’être à sa hauteur. « Une prochaine fois. » Lui avait-il alors déclaré en noyant son regard dans ses yeux océans « Aujourd’hui, je dois vraiment y aller. En attendant essaie de deviner la suite et tu me raconteras ça quand on se reverra, d’accord ? » Sa voix avait adopté un ton plus doux, plus enfantin, lorsqu’il s’adressait au garçon… Puis après que ce dernier ne se soit résigné, Isaac avait enfin déserté les lieux une bonne fois pour toute, n’ayant pas d’autres options de reprendre son travail là où il l’avait arrêté.




No needs to imagine 'cause I know it's true. They say all good boys go to heaven but bad boys bring heaven to you It's automatic. It's just what they do.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé]There are no coincidences and everything means something || Ft. Serena -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3