Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -51%
Rowenta RH9252WO – Aspirateur Balai sans Fil Air ...
Voir le deal
189.99 €

 

- (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Caruso Club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Dim 15 Nov 2020 - 15:18 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Cela faisait plusieurs jours que Serena n’avait pas la moi[/color]ndre nouvelle d’Isaac. D’un côté, elle n’en avait que faire puisque après tout c’était toujours autant conflictuel entre eux, mais d’un autre côté, elle n’appréciait absolument pas le fait qu’il soit en train de la ghoster. En effet, plusieurs fois après la fameuse après midi, où il était venu livré un colis chez elle et où ils avaient terminés sur le canapé, ils s’étaient revus et autant dire que c’était alors des moments particulièrement intenses en terme sexuel. Ils s’étaient également envoyés pas mal de sextos, désireux de continuer à jouer l’un avec l’autre pour pousser toujours plus le désir à grandir. Et puis d’un coup plus rien. Plus le moindre message, la moindre photo, absolument rien. Autant dire que cela n’avait pas particulièrement plus à la belle qui n’avait tout simplement pas compris d’où cela pouvait venir. Oh elle ne s’était pas remise en question à aucun moment, puisque après tout c’était purement sexuel entre eux et qu’ils savaient pertinemment qu’ils arrivaient tous deux à faire plaisir à l’autre, mais il n’en demeurait pas moins que cela l’avait agacé. Et oui, ce n’était pas parce qu’elle ne l’appréciait pas en dehors de leurs ébats qu’elle pouvait tolérer qu’il la ghost ainsi. Après tout, s’il avait envie de cesser d’échanger avec elle, il aurait tout simplement pu porter ses couilles et le lui dire clairement. N’était-ce pas lui qui se pâmait à dire qu’il était loin d’être hypocrite et qu’il disait toujours ce qu’il pensait ? Et bien c’était justement cela qu’elle lui reprochait. Serena aurait de loin préféré qu’il soit honnête, plutôt qu’il lui laisse sans la moindre nouvelle à la faire attendre comme la dernière des crétines alors qu’elle avait clairement mieux à faire. Mais le pire… Le pire c’était certainement que cela lui faisait bien trop penser à une certaine relation qui s’était terminé par un ghost particulièrement brutale : Francesco qui l’avait quitté sans lui laisser par la suite la moindre nouvelle et ce, durant trois longues années. Certes, c’était tout simplement impossible de comparer Francesco et Isaac, mais il n’en demeurait pas moins que depuis Francesco, elle ne supportait juste pas qu’on puisse la laisser sans nouvelles.

Voilà donc pourquoi, après un énième appel sans réponses et sans explications, Serena avait décidé de lui dire clairement le fond de sa pensée. Et vu que visiblement il n’avait pas l’air de daigner prendre ses coups de téléphones, elle avait donc choisi d’aller directement le voir là où il travaillait : au Caruso Club. Bien entendu, pour cacher un peu le fait qu’elle venait spécialement le voir, elle s’était tout de même habiller comme si elle était de sortie : un haut noir à dentelles, une jupe bordeaux moulante, des petites chaussures à talons et voilà qu’elle était prête, le tout surmonté par une veste courte en cuire noire. Mais il n’en demeurait pas moins que si elle sortait ce soir, c’était pour le voir lui. Une fois qu’elle était arrivée au club, elle avait tout de même rejoint des amis, pris un petit cocktail, et c’est seulement lorsqu’elle s’était rendu compte qu’il se dirigeait vers la sortie pour sa pause clope, qu’elle l’avait suivie à l’extérieur. Ni une ni deux, elle l’avait rejoint, se plantant devant lui avec un air particulièrement agacé. « Tu sais Isaac, si tu ne voulais plus me voir, ni même me parler, tu aurais tout simplement pu avoir la décence de me le dire ? Tu te pâmes d’être honnête, mais au final tu es tout aussi hypocrite que n’importe quel autre. » Oui, elle était dure dans ses propos et si un regard aurait pu tuer cela aurait très certainement été le sien, mais en même temps, il ne fallait pas lui en vouloir… Elle vivait toujours très mal le fait d’être ainsi rejeté par les gens, d’autant plus lorsqu’il n’y avait pas la moindre explication. Encore, s’il lui avait dit qu’il n’était juste plus intéressé de passer de fous ébats sexuels avec elle, elle aurait pu le comprendre et l’accepter, mais juste rien dire, c’était bien trop pour elle.


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game


Dernière édition par Serena Cavalletti le Mer 18 Nov 2020 - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 734 - Points : 1683
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Dim 15 Nov 2020 - 16:01 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Ces derniers temps, c’était à peine si Isaac avait un moment pour voir le jour tant ses journées étaient chargés et que même se reposer, il ne semblait pas avoir trop de temps pour cela. Déjà qu’il travaillait toujours énormément en règle générale, qu’il ne comptait pas les jours où il ne prenait pas de déjeuner ou se contenter de simple grignotage afin de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Son style de vie n’était pas le meilleur, pas du tout ; il prenait particulièrement soin de sa sœur cependant il n’avait jamais cherché à vraiment prendre soin de lui-même, cette dernière étant toujours prioritaire à ses yeux. Il ne s’était jamais plaint de la difficulté à laquelle il devait faire face, luttant constamment pour assurer au mieux toutefois Isaac admettait qu’en ce moment, ça lui paraissait particulièrement compliqué. Il faisait son possible pour rembourser les dettes de son père en temps et en heure, pour gagner le maximum d’argent toutefois ce n’était jamais suffisant et les malfrats étaient à nouveau réapparus dans son existence. Les menaces avaient jasé, osant utiliser sa cadette comme moyen de financement s’il ne se dépêchait pas à régler la somme du mois et voilà comment il s’était retrouvé à travailler un peu plus d’arrache-pied, acceptant toute sorte de tâches qu’on lui donnait. Dés qu’il finissait à un endroit, il se rendait à un autre, dormant et mangeant à peine, parce qu’il voulait à tout prix protéger sa sœur. Celle-ci n’avait d’ailleurs pas pu s’empêcher de s’inquiéter en voyant le jeune homme réagir de la sorte cependant il était parvenu à la rassurer, lui trouvant toujours des excuses même s’il se doutait qu’Erena n’était pas idiote. A chaque fois qu’elle le trouvait en difficulté, elle lui proposait d’abandonner les études, de l’aider en travaillant et qu’il n’avait pas besoin de porter ce poids à lui tout seul hors Isaac refusait. Si au moins l’un d’eux deux pouvaient avoir une vie convenable, il en serait satisfait. Puis, la situation était tellement plus compliquée que ce que sa cadette s’imaginait. En tout cas, du temps pour lui, il n’en avait pas énormément et les seuls coups de fil auxquels il répondait étaient ceux de sa sœur ainsi que ceux qui concernaient le travail. Il avait bien vu ceux de Serena, se promettant d’y répondre plus tard sans jamais vraiment le faire parce qu’il oubliait et qu’il était toujours occupé ailleurs, et on ne parlait même pas de son état de fatigue qui baissait grandement sa motivation également.

Il n’avait pas songé que cela ferait toute une histoire, que cela créerait un malentendu non plus puisque premièrement, ils n’étaient pas assez proches pour se tracasser d’un tel sujet, et deuxièmement parce qu’il avait d’autres choses plus importantes à penser. La jeune femme avait quitté son esprit depuis bien longtemps déjà et c’était la raison pour laquelle, Isaac avait été quelque peu surpris de la voir débarquer tout à coup telle une furie. Non, il n’avait pas compris et il était sûrement trop épuisé pour comprendre. Il avait eu besoin d’une pause et de prendre l’air parce qu’il avait trop chaud à l’intérieur, quelques gouttes de sueur avaient même commencé doucement à apparaître sur l’une de ses tempes, il n’était réellement pas dans l’humeur de se prendre la tête. Un faible soupir avait alors traversé sa bouche avant qu’il ne noie son regard dans ceux de sa vis-à-vis et qu’il n’arque un sourcil. « Je te manque tant que ça ? » Sa voix était provocatrice, avec toujours un brin de sarcasme, toutefois elle était malgré tout plus basse que d’habitude. « Pourquoi est-ce que tu viens me saouler maintenant ? » De l’agacement ressortait également à son tour tandis qu’il claquait sèchement sa langue à son palet. « Tu crois que t’es le centre du monde ou quoi ? Ma vie ne tourne pas qu’autour de toi, Serena. » Et il avait bien insisté sur son prénom à la fin de sa phrase. Isaac admettait lui avoir peut-être laissé croire le contraire en se montrant aussi réactif et si disponible pour leurs différents échanges néanmoins ça n’enlevait pas qu’elle n’était pas le centre de son existence, qu’il ne lui devait rien non plus. Il lui avait avoué être particulièrement franc, loin d’être hypocrite, si elle avait réfléchi un minimum, elle aurait très bien compris qu’il y avait certainement une raison derrière ses silences. De plus, il ne lui aurait pas filé son numéro si c’était pour l’ignorer quelques temps plus tard. Elle pouvait réellement être conne lorsqu’elle s’y mettait, ce n’était pas croyable.


Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Dim 15 Nov 2020 - 19:28 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Très certainement que si Serena n’avait pas eu des antécédents de ghosting, peut-être n’aurait-elle pas réagit de la sorte. Mais voilà… La belle n’arrivait juste pas supporter le fait de ne plus avoir la moindre nouvelle d’une personne du jour au lendemain comme si de rien était. Non, elle ne pouvait juste pas l’accepter, pour la simple et bonne raison que la dernière fois que c’était arrivé, cela l’avait totalement brisé. Alors oui, il n’y avait pas la moindre ressemblance entre Francesco et Isaac, puisqu’elle avait aimé le premier et qu’elle ne supportait pas le second, mais cela ne changeait pas le fait que tous les deux l’avaient ghoster. Oh… Evidemment, que Francesco à l’époque lui avait dit qu’il n’était alors pas prêt à être père, mais cela n’avait pas expliqué le silence radio qu’il y avait eu après toute cette histoire. Plus rien, zéro nouvelles, comme s’ils n’étaient alors que deux étrangers et pire encore, comme s’il avait oublié jusqu’à son nom. Donc oui, peut-être bien que si elle n’avait pas eu des antécédents de ghosting elle ne l’aurait pas autant mal pris, mais voilà, ce qu’elle n’appréciait pas c’était bien le fait qu’Isaac lui avait assuré être un mec franc et qu’au final il ne l’était pas tant que ça. Car même s’il avait une bonne raison de ne pas lui écrire, alors il aurait tout simplement pu lui dire « désolée, je n’ai pas le temps, je te recontacte plus tard » sauf qu’il ne l’avait pas fait. Il avait juste laissé un putain de silence face aux messages, appels, et c’était angoissant. Oui, ne pas avoir de nouvelles était quelque chose qui désormais angoissait profondément Serena. D’ailleurs, depuis l’histoire avec Francesco, elle s’était même mise à répondre plus rapidement aux gens, à écrire plus régulièrement à sa mère, et surtout… à ne jamais laisser un message sans réponse. On pourrait un peu dire que cela l’avait en quelque sorte traumatisée et c’était pour cela qu’elle le vivait mal.

Pour autant, c’était incompréhensible, elle ne supportait pas Isaac et pourtant, pourtant cela touchait autant que si c’était un proche. Mais d’un autre côté, elle s’était un peu habituée à sa présence et c’était aussi pour cela qu’elle était en colère. Plus en colère contre elle-même que contre lui d’ailleurs, car elle n’aurait jamais dû s’habituer à lui alors qu’elle ne l’appréciait pas. C’était tout simplement illogique. Voilà pourquoi elle était arrivée telle une tornade face à Isaac, donnant peut-être l’impression que c’était une petite amie énervée contre son mec, alors que ce n’était absolument pas ça, surtout sachant qu’ils n’étaient même pas amis… « Je te manque tant que ça ? » Le regard de Serena s’était fait noire, car elle n’appréciait pas du tout sa voix provocatrice et elle appréciait encore moins le fait qu’il ose sous-entendre une telle chose. Et pourtant, c’était l’impression qu’elle donnait. « Pourquoi est-ce que tu viens me saouler maintenant ? » La voix d’Isaac semblait moins forte et il semblait encore plus irritable qu’à l’accoutumée. Sauf qu’au lieu que cela mette la puce à l’oreille de Serena de vouloir calmer le jeu, cela n’avait pas été le cas. D’autant plus après la phrase suivante d’Isaac qui avait suffit à l’énerver encore plus. « Tu crois que t’es le centre du monde ou quoi ? Ma vie ne tourne pas qu’autour de toi, Serena. » Serena avait arqué l’un de ses sourcils, le fixant tandis que sa main droite s’était un peu refermée sur elle-même comme pour concentrer sa frustration dessus. « Le centre du monde ? T’es sérieux ? » Elle avait alors secouée la tête. « Je m’en bas les reins d’être le centre du monde, j’aurai juste voulu que tu ai un minimum la décence pour me répondre et t’expliquer. Tu réponds au taquet et d’un coup tu me ghost ? Tu crois pas que tu aurais pas pu juste m’envoyer un truc pour me dire "j’ai pas le temps, je t’écrirai une autre fois" ? Enfin je sais pas quoi, être honnête comme tu as l’air de te targuer de l’être. » Oui, c’était tout ce qu’elle voulait, de l’honnêteté et non pas qu’il se cache derrière des piques et autres conneries, car elle commençait sérieusement à en avoir marre.


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 734 - Points : 1683
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Dim 15 Nov 2020 - 19:59 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Il y avait clairement quelque chose qu’Isaac ne comprenait pas avec cette situation… Pourquoi est-ce que Serena lui prenait la tête comme ça ? Et pour des conneries qui plus était. D’accord, il avait peut-être abusé en ne lui donnant aucune nouvelle, laissant ses messages et ses appels en suspens toutefois ce n’était pas comme s’ils étaient proches pour se disputer sur de tels détails. Voilà la raison pour laquelle Isaac avait fait preuve de sarcasme en lui demandant s’il lui avait manqué, parce que c’était la seule justification correcte qu’il pouvait avoir face à une telle réaction. Il n’avait rien de dramatique à être ignoré par une personne qu’on était censé ne pas supporter et même si cette dernière nous procurait beaucoup de plaisir. Serena ne le remarquait pas néanmoins le barman n’était pas d’humeur à discuter ce soir, il n’était pas d’humeur à l’écouter geindre pour des conneries, il était assez épuisé pour qu’en plus de cela, il fallait qu’elle lui casse les oreilles à cause d’une raison qu’il ne comprenait même pas. C’était quoi son problème ? Une réflexion qu’il avait pensée tout bas mais qui ne l’avait pas empêché d’exprimer le fin fond de son ressenti en échappant ce qui lui traversait l’esprit. Comme il venait de le lui déclarer, elle n’était pas le centre de son monde, et surtout pas en ce moment où sa vie ne cessait de lui jouer des tours, l’empêchant d’avoir ne serait-ce qu’un minimum de repos. Si elle avait du temps à perdre, Isaac, lui n’en avait pas. Même pour répondre à ses foutus messages, il n’en avait pas. Chaque seconde lui était précieuse, et s’il pouvait en prendre quelques-unes pour se reposer, il le ferait hors même ça il ne se le permettait… Donc qu’elle se la ferme avant de parler. Il y avait un proverbe qui disait qu’il fallait tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de s’exprimer, Serena devrait apprendre à faire pareil puis analyser un tant soit peu la situation.

Un soupir agacé s’était aussitôt échappé de sa bouche en l’écoutant tandis que sa main était allée essuyer les gouttes de sueur présente sur sa tempe. « Mais qu’est-ce que ça peut te foutre sérieusement que je prenne mon temps à te répondre ?! » Sa voix était froide, son irritation se reflétant à l’intérieur même si son ton n’avait pas été aussi fort qu’il l’aurait désiré. « Depuis quand est-ce que je dois te donner des explications sur ce que je fais de ma vie ?! » C’était à n’en plus rien comprendre. « Je n’ai pas le droit d’être occupé ? Non ça aussi je dois te le justifier ? » Et sans même lui laisser l’opportunité de répondre, il avait enchaîné en se parlant principalement à lui-même « C’est à peine si j’ai du temps pour moi et l’autre elle me fait chier pour des conneries ! » Franchement exaspéré par tout ça, Isaac avait égaré son regard ailleurs, claquant sèchement sa langue à son palet une nouvelle fois. Même une pause de cinq minutes, il ne pouvait pas la passer tranquillement. Bordel.  



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Dim 15 Nov 2020 - 20:28 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Peut-être que Serena aurait dû n’en avoir strictement rien à faire, arrêter de checker son portable pour voir si elle avait eu des réponses d’Isaac, et surtout arrêter de s’énerver en voyant ce fichu ‘vu’ sur chacun de ses textos. Oui, peut-être qu’elle aurait dû faire tout cela, mais cela avait été plus fort qu’elle… Elle n’avait juste pas pu rester calme face à tout cela. Pourquoi ? Et bien car elle avait une sensation de déjà vu et que cela la rendait juste complètement folle. Elle ne comprenait juste pas cette manie des gens de vouloir soudainement couper les ponts sans la moindre explication. Non, elle n’arrivait pas à comprendre et c’était pour cela qu’elle avait tant besoin de réponses, car peut-être qu’ainsi elle arriverait à se mettre dans la peau de ceux qui agissaient de la sorte. Donc oui, cela pouvait donner l’impression qu’il n’y avait pas le moindre sens dans ses actes et qu’elle réagissait bien trop virulemment face à cette situation, mais c’était parce que personne n’avait toutes les cartes en main. Et rien que pour cela, Serena aurait dû comprendre que si Isaac n’avait pas toutes les cartes pour comprendre pourquoi elle réagissait ainsi, alors cela signifiait que elle-même n’avait pas toutes les cartes concernant les raisons qui avaient poussés ce dernier à la ghoster. Mais bon, elle n’avait pas regardé plus loin que ses propres raisons.

Isaac soupirait et il avait de quoi, car effectivement, Serena pouvait se montrer particulièrement agaçante, mais en même temps, elle expliquait juste son point de vu. Le fait qu’il aurait pu se montrer franc. « Mais qu’est-ce que ça peut te foutre sérieusement que je prenne mon temps à te répondre ?! » Une lueur de surprise était passée au fond des yeux de Serena, car c’était la toute première fois qu’Isaac lui parlait aussi froidement. Oh certes, d’habitude il la taquinait, se moquait, lui envoyait un milliard de piques en même temps, mais là c’était complètement différent. Il était en colère et Serena ne l’avait juste jamais vu comme cela. « Depuis quand est-ce que je dois te donner des explications sur ce que je fais de ma vie ?! Je n’ai pas le droit d’être occupé ? Non ça aussi je dois te le justifier ? » Elle avait ouvert la bouche pour pouvoir lui répondre, sauf qu’elle l’avait refermé presque aussitôt puisqu’il avait ajouté. « C’est à peine si j’ai du temps pour moi et l’autre elle me fait chier pour des conneries ! » A cet instant, Serena se rendait compte qu’elle était allée peut-être un peu loin… Il voyait bien à quel point elle l’avait exaspéré et elle ne pouvait pas lui en vouloir. Pour qui elle se prenait pour lui faire une scène pendant sa pause alors qu’ils n’étaient pas un couple, ni même des amis, ils n’étaient pas grand-chose en réalité… Peut-être des plans culs, mais alors cela signifiait qu’elle n’avait juste rien à lui dire. Eh merde. Elle avait alors porté la main dans ses cheveux, les remettants en place, plus pour se vider l’esprit qu’autre chose. « Désolée. » Pardon ? Serena venait-elle vraiment de s’excuser ? Oui, c’était bien ce qu’elle venait de faire et elle venait d’ailleurs de détourner le regard. « Je… Je suis trop conne et effectivement, tu n’as strictement rien à justifier. » Et elle avait alors sortie une cigarette de son sac à main, ayant soudainement bien besoin d’une bouffée de nicotine. Un coup de zippo et voilà que la fumée s’engouffrait dans ses poumons.


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 734 - Points : 1683
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Dim 15 Nov 2020 - 20:58 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Isaac était un garçon impulsif, il l’avait toujours été en réalité hors c’était vrai que particulièrement ces derniers temps, il était à fleur de peau. Entre la fatigue et l’angoisse, ses émotions ne faisaient pas vraiment bon ménage et ça le frustrait qu’on vienne lui chercher des noises pour des futilités alors qu’il peinait déjà à joindre les deux bouts de son côté. Son teint était plus pâle que d’habitude, la sueur qu’il avait essuyée plus tôt était revenu et semblait même être plus intense que précédemment, il avait l’impression de mourir de chaud… Lui-même ignorait comment il faisait pour encore garder les yeux ouverts tant son corps semblait manquer de force. Voilà son état actuel et l’autre persistait à lui prendre la tête pour des messages. Certes, jamais Isaac n’aurait pu deviner que Serena se comportait de la sorte car elle avait été victime d’une situation similaire par le passé, il ne s’était même pas posé la question en vérité, hors ça n’empêchait pas qu’elle n’avait pas besoin de l’agresser de la sorte. L’unique lien qui les unissait tous les deux était qu’ils prenaient du plaisir ensemble… Ils ne se devaient absolument rien. Peut-être que lui-même allait loin dans ses propos cependant il estimait d’avoir tous les droits d’être en colère face à une telle réaction. Elle avait débarqué soudainement, le dérangeant dans sa pause pour lui planter un scandale qu’il ne saisissait même pas et ça l’agaçait.

Sans chercher à prendre des pincettes, le jeune homme avait exprimé le fond de sa pensée, son exaspération se reflétant autant dans son regard, dans ses mots que dans le ton qu’il employait. C’était vrai que malgré leurs ressentiments l’un envers l’autre, Isaac ne s’était jamais énervé face à la jeune femme, il n’avait jamais haussé la voix non plus ; il avait toujours préféré utiliser le sarcasme et la provocation avec elle parce que c’était plus amusant de l’irriter de cette façon. Il était celui qui la mettait le plus souvent en colère et il aimait ça, hors aujourd’hui les rôles étaient inversés sauf que son énervement n’avait rien de drôle ou de sexy. Il était juste exténué. Après avoir évacué ce qu’il avait sur le cœur, il avait porté cette fois-ci sa main à son front sur lequel de nouvelles gouttes de sueur étaient apparus avant de reporter son attention sur sa vis-à-vis, légèrement surpris de son attitude. Une surprise qu’il n’avait pas affiché distinctement mais qui l’avait motivé à arquer un sourcil, ne s’attendant pas à recevoir des excuses et surtout pas aussi rapidement. En guise de réponse, le serveur s’était contenté de hausser les épaules, jetant ensuite un coup d’œil à sa montre. « C’est bon ? Tu as fini du coup ? » Sa pause qu’il s’était permis de prendre était déjà terminée, il ne pouvait pas se permettre de trop traîner. « Je dois retourner travailler. » Son agacement ne s’entendait plus dans sa voix toutefois il restait neutre et détaché malgré tout. Isaac n’avait pas cherché à ajouter un mot de plus, pas même d’écouter ce qu’elle avait à lui dire de plus qu’il avait fait demi-tour seulement à peine s’était-il tourné qu’il éprouva comme une sensation de vertige. Une sensation qui l’obligea à s’appuyer un instant sur le mur avant de se reprendre très vite puis se diriger vers l’intérieur. Ce n’était pas le moment de se laisser aller, la soirée était loin d’être terminée.
 



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Dim 15 Nov 2020 - 21:18 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Serena soufflait le chaud puis le froid. Un instant telle une furie elle s’emportait et la seconde suivante elle se retrouvait juste vidée prête à présenter ses excuses. En vérité, la belle ne savait même pas vraiment pourquoi elle avait tant eu besoin de lui prendre la tête au sujet des messages, car après tout, ce n’était pas comme si elle était supposée s’en soucier. N’était-elle pas celle qui n’arrêtait pas de clamer qu’elle ne le supportait pas, et pourtant elle lui avait fait une scène digne d’une personne qui tient à une autre et qui ne supportait pas que celle-ci puisse se faire ghoster. C’était à ne plus rien y comprendre et c’était certainement pour cela que lorsqu’elle l’avait vu s’emporter de la sorte, qu’elle avait compris qu’elle était allée trop loin. Jamais elle n’aurait dû lui faire une telle scène, pour la simple et bonne raison qu’elle devait être cohérente dans ses propos. Car non, elle ne pouvait pas lui dire qu’elle ne l’appréciait pas, pour ensuite le critiquer parce qu’il ne répondait pas à ses messages. Mais voilà… La belle préférait tout mettre sur le dos de Francesco, se disant que si elle réagissait de la sorte c’était bien parce que ce dernier l’avait blessé en premier en la ghostant et qu’elle ne pouvait tout simplement pas accepter le fait que d’autres personnes en viennent à la ghoster à leur tour. C’était une blessure profonde qu’elle-même ne comprenait pas pleinement. Mais il fallait croire que la belle avait peur de voir encore d’autres personnes partir… Qu’avait-elle bien comme problèmes pour que tout le monde finisse par partir ? Certes, elle avait encore beaucoup de monde dans son entourage, mais il fallait croire que la moindre petite personne qui faisait mine de s’éloigner, cela la blessait bien plus que cela n’aurait dû. Et pourtant, pouvait-elle véritablement considérer Isaac comme quelqu’un de son entourage ? Ce n’était pas comme s’ils étaient amis après tout…

Sa cigarette dans la bouche, Serena avait profondément inspiré une bonne dose de nicotine, comme si elle avait besoin que la fumée puisse un peu embrouiller ses sens. La fumée recrachée, elle l’observa regarder sa montre. Elle avait dû bien trop lui prendre de son temps avec cette fichue scène…« C’est bon ? Tu as fini du coup ? » Elle avait fait une petite moue, ne sachant pas vraiment ce qu’elle pouvait répondre à cela. « Je dois retourner travailler. » Et Serena avait vaguement hoché la tête et lorsqu’elle avait voulu lui répondre, Isaac avait déjà tourné les talons pour se diriger vers le club. Sauf que voilà, Serena avait bien remarqué qu’il s’était soudainement appuyer sur le mur. Il semblait faible et même si elle n’aurait pas dû…cela l’inquiétait. Fronçant les sourcils, elle avait laissé tomber sa cigarette pour finalement l’écraser sous son talon avant de se diriger vers Isaac qui semblait prêt à rentrer dans le club. Elle l’avait attrapé délicatement par le bras, cherchant à faire en sorte qu’il se tourne. « Tu n’as pas l’ai d’aller bien Isaac… Qu’est-ce qui ne va pas ? » Oui, elle s’inquiétait, mais en même temps, il ne semblait vraiment pas être dans son état normal…



You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 734 - Points : 1683
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Dim 15 Nov 2020 - 21:39 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Bordel. C’était le seul mot qui se répétait dans son esprit actuellement parce qu’Isaac n’était pas stupide, il remarquait bien que son corps commençait à avoir de plus en plus raison de lui et il ne souhaitait surtout pas en arriver là. Tout était dans le mental, c’était ce qu’il se ressassait à chaque fois afin de se donner des forces et s’encourager à ne pas flancher. Ce n’était pas le moment d’être faible, vraiment pas… S’il perdait face à son organisme, il ne pourrait plus travailler et il le refusait catégoriquement puisque qui disait pas de travail disait pas d’argent. Ses dettes ne se rembourseraient pas en claquant des doigts, il ne devait absolument pas en arriver là et puiser dans ses dernières forces afin de finir ses tâches du soir. Il se reposerait un peu plus en rentrant puis réattaquerait de plus bel le jour suivant, juste pas maintenant. Voilà ce qu’il suppliait mentalement après avoir été pris de ce foutu vertige, ignorant à présent totalement la jeune femme derrière lui. Il se doutait de ce qui lui arrivait, il était fatigué, courbaturé et il avait même certainement de la fièvre. Cependant ça ne l’arrêtait pas, il voulait à tout prix terminer et prier à ce que son corps ne le lâche pas trop vite. Il avait connu pire par le passé, il s’en sortirait… Du mieux qu’il le pouvait, le jeune homme essayait de s’encourager néanmoins si sa santé décidait de prendre le dessus et l’empêcher de faire quoi que ce soit, il ne pourrait malheureusement plus rien y faire.

Prêt à pénétrer à l’intérieur de la discothèque, ses pupilles s’étaient écarquillées à la sensation de cette main qui le rattrapait. D’un geste instinctif, le garçon s’était retourné pour à nouveau arquer un sourcil en remarquant qu’il s’agissait encore de Serena. Il croyait pourtant qu’elle avait fini de s’expliquer… Qu’est-ce qu’elle lui voulait maintenant ? Son agacement et son impatience avait brillé dans le creux de ses yeux tandis qu’il n’éprouvait aucune gêne à la dévisager. Et lorsque la jeune femme l’interrogea, un rictus nerveux avait franchi la barrière de sa bouche. « Qu’est-ce que ça peut te foutre ?! » Oui, cette fois-ci Isaac était bel et bien braqué, parce qu’il n’avait pas envie de sa pitié, il n’avait pas envie qu’elle s’inquiète pour lui non plus et encore moins qu’elle l’empêche de travailler. « Fiche-moi la paix. » Sur ses paroles, il avait retiré son bras d’un geste sec avant de la foudroyer du regard. « Depuis quand est-ce que je t’intéresse autant ? » Ce n’était pourtant pas difficile de juste le laisser tranquille, il n’avait pas besoin qu’elle vienne se mêler de ses histoires, il était assez grand pour les gérer tout seul.


[/quote]


Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Dim 15 Nov 2020 - 21:51 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Lorsque Serena avait vu Isaac s’appuyer soudainement au mur comme s’il avait eu un petit vertige, cela avait été plus instinctif qu’autre chose le fait de s’approcher de lui. En effet, après l’échange qu’ils avaient eus, certainement qu’il aurait été plus sérieux de le laisser se débrouiller tout seul puisqu’il avait l’air de ne pas avoir de temps pour qui que ce soit, mais il n’en demeurait pas moins que la belle n’avait pas pu détourner son regard. Ce n’était pas par pitié qu’elle avait agit, mais plus par inquiétude. Encore une fois, c’était bien étrange, lorsqu’on savait qu’elle clamait ne pas le supporter, mais cela n’empêchait pas le fait qu’elle ne pouvait pas le laisser retourner dans le club alors qu’il était évident qu’il était faible. Certes, c’était un peu l’hôpital qui se foutait de la charité, puisque Serena elle-même ne laissait que peu les gens l’aider lorsqu’il lui arrivait d’avoir ses micros malaises, mais il n’en demeurait pas moins qu’elle ne pouvait pas rester là les bras croisés.

Voilà donc pourquoi elle l’avait attrapé par le bras, désireuse de l’aider et de comprendre ce qui pouvait bien lui arriver, car non clairement ce n’était pas normal qu’il ait ce petit malaise. Mais visiblement, l’attention de la belle sembla braquer fortement Isaac dont l’agacement pouvait se lire au fond de ses yeux. « Qu’est-ce que ça peut te foutre ?! » Elle avait ouvert la bouche, prêt à riposter. « Je… » Mais il l’avait coupé. « Fiche-moi la paix. » Et ni une ni deux, Isaac avait retiré la main de Serena de son bras, comme pour lui montrer qu’il n’avait clairement pas besoin d’elle. « Depuis quand est-ce que je t’intéresse autant ? » Et elle avait secoué la tête. « Ce n’est pas que tu m’intéresses Isaac, c’est juste que tu n’as pas l’air dans ton état normal. Tu as fait un malaise, je me trompe ? » Et elle se mit à l’observer un peu plus sérieusement. « Tu transpires alors qu’on est clairement pas en plein été, tu as l’air fatigué, ta main tremble et tu viens juste de manquer de t’étaler de tout ton long sur le sol. Alors non je vais pas te ficher la paix. Tu as besoin de repos. » Et oui… C’était elle qui disait ça alors qu’elle ne connaissait pas vraiment la définition de ce mot. Mais cela lui importait peu, car lorsqu’elle voyait Isaac, elle ne pouvait juste pas rester sans rien faire alors qu’il était clairement en train de se bousiller la santé.



You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 734 - Points : 1683
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Dim 15 Nov 2020 - 22:25 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV


S’emporter comme il le faisait n’était peut-être pas une bonne idée, cela ne faisait que l’affaiblir un peu plus et Isaac lui-même se sentait défaillir au fur et à mesure des secondes qui s’évanouissaient. Il n’allait pas tenir la soirée, il le sentait toutefois il le devait… Il n’avait pas le choix. Sauf qu’il avait beau se répéter cela, ça ne changeait pas sa santé qui s’aggravait de plus en plus, autant que sa fièvre ne cessait d’augmenter. Il transpirait de plus en plus, si ça ne tenait qu’à lui, il aurait retiré sa chemise afin de se rafraîchir avec l’air extérieur hors il avait conscience que cela ne ferait qu’empirer sa condition. En cet instant, il était le premier à vouloir un lit pour se reposer puis se rouler en boule dans les draps, il en rêvait presque, néanmoins ce n’était juste pas possible. Oui, il devrait apprendre à faire la part des choses, à accepter le fait que s’il n’était pas au meilleur de sa forme, s’il ne se reposait pas en temps voulu, il ne pourrait pas être productif au travail. Isaac en avait parfaitement conscience toutefois il s’était toujours débrouillé sans avoir besoin de dormir des heures, sans déjeuner ou même sans manger du tout parfois et il n’avait jamais eu de problèmes. Ces derniers jours étaient simplement plus intenses qu’auparavant et qu’il se tuait littéralement à la tâche parce que l’angoisse le dévorait de l’intérieur, effrayé de ce que ces hommes seraient capable de faire à sa petite sœur.

Peu importait qui essayait de le retenir, il n’avait pas envie d’écouter et encore moins lorsqu’il s’agissait de Serena. Cela l’avait automatiquement énervé qu’elle se permette d’intervenir de la sorte même s’il savait que dans le fond, c’était plus par frustration que parce qu’il lui reprochait quoi que ce soit. Il s’excitait parce qu’elle était la seule personne devant lui cependant il aurait très certainement agi ainsi avec n’importe qui d’autre, même avec l’un de ses amis les plus proches. « Que j’ai fait un malaise ou que j’ai besoin de repos, en quoi ça te regarde ? » Il était sec dans chacune de ses paroles, son regard était froid alors qu’un soupir traversé sa bouche. Ses paupières devenaient sérieusement de plus en plus lourdes et il avait pour la énième fois essuyé toute cette sueur qui coulait sur son front. « Franchement, fiche-moi la paix Serena. » Il avait voulu se montrer insistant et sûr de lui hors sa voix s’était faite beaucoup plus basse que désirée et sa vision semblait se troubler énormément. Le pourquoi, sans même réfléchir, il avait tout d’abord posé sa main sur l’épaule de la jeune femme, comme pour se contenir et s’empêcher de vaciller pour de bon. Tout autour de lui avait l’air de tourner, ses jambes tremblaient elle aussi et il ne paraissait plus y voir très clair. Il ne pouvait pas flancher, il se le répétait intérieurement toutefois ça n’avait visiblement pas suffi puisque la pression sur l’épaule de Serena s’était relâchée et n’ayant plus aucune force, le corps du garçon s’était retrouvé collé au sien. Il était là sans vraiment l’être, les paupières closes et le front brûlant de fièvre, le souffle court à cause de son état qui ne semblait pas vouloir aller en s’arrangeant.




Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Caruso Club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant