Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Console portable Nintendo Switch Lite + 40€ offerts pour les ...
199.99 €
Voir le deal

 

- (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Caruso Club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Lun 16 Nov 2020 - 10:39 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Isaac n’allait pas bien, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure et de ce fait, Serena s’en voulait quelque peu de l’avoir embêter alors qu’il n’était pas dans son état normal. Et le pire c’était qu’elle ne l’avait pas remarqué plus tôt. Oh certes, elle avait bien vu tantôt qu’il transpirait un peu, mais… elle n’avait pas fait le rapprochement avec un quelconque problème, se disant juste qu’il avait pris un petit coup de chaud à l’intérieur du club. Sauf que maintenant, elle ne pouvait qu’en être sûr lorsqu’elle avait vu qu’il s’était appuyé contre le mur : il n’allait pas bien et de ce fait elle ne pouvait juste pas le laisser comme ça. Certes, cela semblait quelque peu étonnant qu’elle veuille l’aider alors qu’elle se disait ne pas l’apprécier et qu’il venait de l’envoyer chier, mais il n’en demeurait pas moins qu’elle ne pouvait juste pas rester les bras croisés alors qu’il allait mal. Voilà pourquoi elle n’avait pas hésité une seconde à le rattraper pour ensuite poser sa main sur son bras pour le pousser à se tourner vers elle. Et oui, la brune était inquiète, car elle ne savait malheureusement que trop bien à quoi ce type de malaise pouvait être lié.

« Que j’ai fait un malaise ou que j’ai besoin de repos, en quoi ça te regarde ? » Serena ne comprenait que trop bien qu’il soit aussi sec avec elle. Après tout, ils n’étaient pas amis, pas vrai ? Mais cela ne l’empêchait pas d’être inquiète pour lui. A nouveau, elle avait essayé de parler. « Je… » Sauf qu’il l’avait encore une fois envoyer chier avant qu’elle ne puisse dire quoi que ce soit. « Franchement, fiche-moi la paix Serena. » Il n’avait pas envie de son aide, cela se voyait, mais pouvait-elle vraiment lui ficher la paix comme il avait l’air de le vouloir ? Non, elle ne le pouvait pas…Car elle s’en voudrait s’il venait à lui arriver quelque chose. Comme quoi… Elle n’était vraiment pas très logique dans sa manière de penser. Sauf qu’alors qu’elle était en pleine réflexion rapide sur la bonne façon de gérer la situation, Isaac avait soudainement posé sa main sur son épaule, comme s’il avait besoin d’aide pour rester debout. Serena avait alors écarquillé les yeux, voyant bien qu’il était à deux doigts de perdre les dernières forces qui lui restaient. Ni une ni deux elle l’avait donc retenu avant qu’il ne tombe à terre, l’agrippant par la taille tandis qu’Isaac se collait contre elle, faible. La tête de ce dernier était même tombée contre l’épaule de la belle qui essayait de l’appeler. « Isaac ? Isaac… ? » Mais il ne répondait pas, étant là sans vraiment l’être. Il n’allait clairement pas bien et elle n’allait en aucun cas le laisser retourner bosser dans cet état.

Tandis qu’elle faisait en sorte de maintenir Isaac pour éviter qu’il ne tombe, elle avait tourné son visage vers le videur qui ne se trouvait pas loin. « Excusez-moi, pourriez vous prévenir ses collègues qu’Isaac ne va vraiment pas bien ? Il faut absolument qu’il se pose… » Le videur avait alors hoché la tête avant de parler dans son oreillette à quelqu’un à l’intérieur de la boîte avant d’ajouter. « Bien sûr. De toute façon, c’est une soirée assez calme aujourd’hui, qu’il se repose et revienne d’aplomb quand il ira mieux. » Visiblement, Isaac s’apprêtait à rouspéter, mais Serena l’avait coupé directement. « Toi tu vas te reposer, je te préviens. » Et sans d’autres formes de procès, Serena avait passé le bras d’Isaac autour de ses propres épaules, le maintenant d’une main et passant son propre bras autour de la taille de ce dernier. Après s’être assuré qu’il pouvait poser un pied devant l’autre, elle s’était avancée vers la route pour appeler un taxi. Il n’avait de toute façon pas le choix que de la suivre. Certes, il n’avait pas l’air d’apprécier, mais Serena ne lui demandait pas son avis, il fallait absolument qu’il dorme, ses collègues pourraient se débrouiller sans lui. Un tour en taxi et ils étaient arrivés devant chez le belle. Certes, ce n’était qu’à quelques rues du club, mais elle ne s’était pas vue le soutenir jusqu’à chez elle alors qu’il tenait à peine sur ses jambes. « Tu m’insulteras demain. » Car oui, elle savait pertinemment qu’il lui en voudrait de s’occuper ainsi de lui, mais sérieusement, à cet instant elle s’en fichait. Un petit tour dans l’ascenseur, toujours à le soutenir car ses jambes étaient toujours faibles et voilà qu’ils se trouvaient dans l’appartement de la belle. Encore quelques pas, et elle l’avait aidé à s’asseoir sur le lit. « Je vais te chercher un verre d’eau. » Car oui, il devait s’hydrater et il faudrait peut-être même qu’il mange un bout, mais elle doutait qu’il accepterait qu’elle en vienne à le nourrir également.



You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 734 - Points : 1683
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Lun 16 Nov 2020 - 11:07 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Ses forces le quittaient les unes après les autres, il ne tenait même plus debout. Probablement que si Serena ne l’avait pas retenu, c’était directement sur le sol qu’Isaac serait tombé. Et ça le frustrait. Parce qu’il ne voulait pas être malade, parce qu’il avait des choses à régler et parce qu’il se détestait tout simplement d’être si faible. Dans un moment comme celui-ci, il souhaiterait évacuer sa frustration et cogner son poing contre un mur à cause de cette rage qui l’accaparait de l’intérieur. Il ne détestait personne en cet instant, il se détestait lui-même d’être aussi pitoyable et de ne pas réussir à accomplir ses devoirs. Qui le comprendrait ? Il n’aimait tout simplement pas être dans un tel état, il n’en avait pas le droit, pas le temps non plus cependant il n’avait pas d’autre choix que de se faire une raison. Qu’est-ce qu’il ferait dans une telle condition mis à part créer plus de problèmes ? Rien du tout. Il avait conscience que ce n’était pas possible toutefois il aimerait être invincible, ne pas avoir à se soucier de sa santé et pouvoir travailler sans relâche sans s’inquiéter de son corps qui risquait de l’abandonner à tout moment.

Faible, très faible, énormément vulnérable, sa tête était collée contre l’épaule de la jeune femme et même parler paraissait être tout à coup devenu une tâche extrêmement compliquée. Il avait envie de la repousser, lui dire qu’il allait bien et qu’il n’avait pas besoin de son aide néanmoins il n’en avait pas été capable. Serena avait commencé à prendre les devants, échangeant quelques mots avec le videur et il avait bien tenté de se décaler sur cette action seulement la demoiselle ne lui avait pas laissé le temps de dire quoi que ce soit. Il n’aimait juste pas ça, cette sensation de devoir à tout prix dépendre de quelqu’un et d’être contraint de constater ô combien son état était lamentable. Non, bien sûr que non, il ne lui en voulait pas elle puisque après tout, elle ne désirait que l’aider. Encore une fois, il ne s’en voulait qu’à lui-même, haïssant le fait de devoir montrer un côté de lui beaucoup plus frêle et vulnérable. Cependant, en dépit de ses pensées, Isaac n’avait pas riposté et avait laissé la jeune femme lui portait un coup de main. Même si ça le dérangeait, ce n’était pas comme s’il avait assez de force pour la repousser donc il s’était résigné.

A peine avait-il été dans le taxi qu’il s’était appuyé contre la fenêtre, les paupières closes afin de se reposer un petit peu. Sauf que malheureusement pour lui, le trajet fut très court et lui fut obliger de bouger une nouvelle fois jusqu’à ce qui lui semblait être l’immeuble de Serena. Il n’avait pas envie qu’on s’occupe de lui mais en même temps, paradoxalement, ça l’arrangeait d’être ici et pas ailleurs… Si sa sœur le voyait dans cet état, elle serait morte d’inquiétude donc en un sens, ce n’était peut-être pas plus mal. « Hum. » Voilà l’unique son qu’Isaac avait échappé, songeant lui-même qu’il n’avait aucune raison de l’insulter. C’était sa propre personne qu’il souhaiterait critiquer, pas Serena. Elle se démenait pour lui, qui serait-il s’il osait l’insulter après ça ? Rapidement, ils arrivèrent ensuite à l’appartement et la jeune femme l’accompagna jusqu’à la chambre où elle l’aida à s’installer sur le lit. Les yeux à nouveau fermés, il n’avait pas relevé, la laissant faire ce qu’elle voulait alors qu’il portait de plus bel sa main à son front. Il avait tellement chaud mais en même temps un peu froid, la sensation de fièvre se faisait de plus en plus intense et il n’avait pu qu’en soupirer.

Dans les vapes, Isaac peinait à discerner ce qu’il se passait autour si bien qu’il n’avait pas remarqué Serena quitter la pièce ni même en revenir quelques instants plus tard, le verre d’eau entre les mains. La dévisageant de ses petits yeux plissés, pas à l’aise avec la situation, il s’était néanmoins également résigné à boire avec son aide. Ses mains tremblaient trop pour qu’il puisse faire quoi que ce soit de lui-même. « Ça va, merci. » Avait-il soufflé alors en repoussant doucement le verre, estimant en avoir assez bu. Il ne voulait pas trop se forcer non plus sinon cela risquait de lui donner un haut le cœur, il était simplement tellement épuisé.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Lun 16 Nov 2020 - 13:24 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Serena avait complètement pris les choses en main concernant Isaac et son état dans les vapes. En effet, elle avait demandé à ce qu’on prévienne ses collègues pour l’excuser, fort heureusement que ce n’était pas une soirée trop intensives car cela ne les mettaient pas vraiment dans le pétrin, et puis, elle avait embarqué Isaac dans un taxi sans d’autres formes de procès. Elle agissait avec une grande attention envers lui, pour la simple et bonne raison qu’elle ne pouvait pas laisser une personne dans un tel état sans aider. Et oui… Elle n’était pas véritablement une peste au final, car si elle l’avait été, elle aurait agit comme si de rien était et elle aurait fait demi tour pour évite d’avoir a gérer tout cela. Mais non, Serena était bien plus attentive que ce qu’elle donnait l’impression d’être de manière générale. Elle ne pouvait pas fermer les yeux lorsque quelqu’un allait mal et ce, même si elle disait ne pas apprécier la personne dans le mal. Mais bon, concernant cette dernière affirmation, c’était certainement qu’elle se mentait à elle-même, car après tout… Elle se rendait bien compte progressivement à quel point Isaac lui ressemblait bien plus qu’elle ne le pensait. Et d’ailleurs, c’était peut-être cela le problème, car vu qu’elle ne s’aimait pas elle-même, comme pourrait-elle apprécier une personne qui lui ressemblait autant ?

Quoi qu’il en soit, Serena avait décidé de ramener Isaac jusqu’à chez elle. Peut-être qu’elle aurait pu lui demander où il habitait pour qu’il puisse se poser dans un lieu plus familier, mais en même temps, elle avait bien vu que son état ne lui aurait clairement pas permis de la diriger à travers la ville. Ainsi dont, l’appartement de Serena avait semblé être l’endroit le plus logique pour pouvoir l’allonger et faire en sorte qu’il se repose un minimum. Donc oui, elle l’avait aidé à s’extirper du taxi, à entrer dans l’ascenseur pour ensuite l’entraîner jusque devant son appartement et finalement le déposer sur son lit. Elle était attentive à ne pas trop le brusquer, car elle savait qu’il était particulièrement faible et que de ce fait, des mouvements trop brusques pourraient ne pas être trop agréables. Et de ce fait, même en l’installant sur le lit, elle avait fait attention à ce qu’il ne tombe pas d’un coup sur celui-ci. Une fois Isaac allongé, elle était partie dans la cuisine pour lui chercher un verre d’eau ainsi qu’un gant de toilette humide, car oui, la belle avait bien remarqué à quel point sa température était élevé. Arrivé dans la chambre, elle avait donc posé le gant de toilette sur la table de chevet pour ensuite l’aider à avaler un peu d’eau. En effet, Isaac était beaucoup trop faible et il tremblait bien trop pour pouvoir boire seul. « Ça va, merci. » Et elle avait donc posé à son tour le verre avant de récupérer le gant de toilette. Ni une ni deux, elle s’était mise à passer celui-ci sur le front d’Isaac pour lui apporter un peu de fraîcheur, car cela se voyait bien qu’il ruisselait à cause de trop de températures en lui... On aurait dit une mère au chevet de son petit garçon, mais en même temps… C’était ainsi qu’elle agissait également lorsque son petit prince était malade. Comme quoi, les réflexes un peu trop maternels avaient la vie dure.

Et puis… Petit à petit, Isaac s’était endormi, en même temps, il était tellement épuisé que cela n’avait pas étonné Serena. Il avait grandement besoin de sommeil et surtout, il avait besoin que cette température continue de baisser. Doucement, la belle s’était donc levé, avait cherché un cachet contre le mal de tête qu’elle avait placé sur la table de chevet à côté du verre, puis elle avait rafraîchi d’autant plus le gant de toilette avant de s’installer à côté de lui sur le lit. Il semblait être parti loin dans son sommeil et donc sans un bruit, Serena avait placé une nouvelle fois le gant de toilette sur son front, épongeant la sueur et cherchant à faire baisser la fièvre. Plusieurs fois dans la nuit elle avait rafraîchi le gant de toilette, et puis finalement, elle s’était endormie en position assise, encore toute habillée, sa main encore dans le gant de toilette, posée sur le front d’Isaac.


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 734 - Points : 1683
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Lun 16 Nov 2020 - 14:34 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Il n’avait pas fallu énormément de temps à Isaac pour s’endormir ; au vu du combien il était exténué, ce n’était pas si étonnant. Il n’avait même pas eu la force de repousser la jeune femme lorsque cette dernière s’était approchée afin de lui éponger le visage, il n’avait pas eu la force de la regarder non plus et sans qu’il ne le voit réellement venir, Morphée avait eu raison de lui. Epuisé, il ne s’était pas rendu compte des mouvements de Serena à côté de lui et il n’était pas en mesure de dire combien d’heures exactement s’étaient écoulés entre l’instant où il avait fermé les paupières et l’instant où il s’était réveillé. Tout ce que le garçon avait pu constater était que son corps lui paraissait terriblement lourd, toujours aussi affaibli, et que malgré plusieurs heures de sommeil, il semblait toujours aussi fatigué. Ouvrir les yeux lui avait donné l’impression d’être une tâche interminable cependant la fièvre avait l’air de s’estomper un petit peu, certainement que la fraîcheur posée sur son front avait aidé à l’atténuer légèrement. Ainsi, c’était donc après de longues minutes qu’Isaac s’était enfin motivé à voir la lumière du jour, clignant plusieurs fois des paupières afin de s’y habituer avant d’observer la pièce autour de lui. Les souvenirs étaient vagues, peinant à se rappeler ce qu’il s’était passé quelques heures plus tôt tant son état était si lamentable… Hors, alors que ses iris exploraient la chambre dans laquelle il se trouvait, ne reconnaissant pas son appartement, sa mémoire était revenue peu à peu, principalement quand son regard se posa sur la belle endormie à ses côtés. Dire qu’une telle vision ne l’avait pas étonné serait mentir parce qu’il n’avait pas songé que Serena ferait autant pour lui et encore moins de s’assoupir à ses côtés, sûrement très inquiète de sa condition.

Un faible soupir s’était échappé de ses lèvres avant que, dans une extrême délicatesse afin de ne pas la réveiller, il avait retiré sa main toujours confortablement calée sur son front. Il aurait bien voulu se lever cependant il sentait qu’aucune de ses forces n’était revenu et que s’il serait capable de faire quelques mètres, il n’aurait malheureusement pas pu aller bien loin. Alors à la place, il avait bougé doucement de manière à s’asseoir contre le lit, repérant d’ailleurs le cachet et le verre d’eau présent sur la table de nuit. Sans attendre d’en avoir l’autorisation, le garçon en avait pris quelques gorgées pour avaler le médicament ensuite. Des minutes s’évanouirent, Isaac égarant ses prunelles ici et là, les fermant parfois pour les rouvrir à la sensation de mouvements au côté de lui. Il aurait pu faire semblant de dormir, mimer ne pas l’avoir avachi sur le matelas près de lui, néanmoins il n’avait aucune raison de s’en cacher, il n’était pas mal à l’aise par la situation non plus. Evidemment, il détestait être si vulnérable cependant ce n’était pas comme s’il pouvait vraiment y faire quelque chose donc à quoi bon ? Son regard s’était alors posé sur la jeune femme tandis qu’elle émergeait puis quand ses yeux croisèrent finalement les siens, il n’avait pu que hausser faiblement les épaules. Qu’est-ce qu’il était censé dire ? L’envie de la charrier n’était pas celle qui manquait cependant même ça, il n’avait pas le courage de le faire.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Lun 16 Nov 2020 - 15:49 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Cela faisait bien longtemps que Serena ne s’était pas ainsi occupé d’une personne. Oh certes, elle s’était régulièrement occupé de son fils lorsqu’il était malade depuis la naissance de ce dernier, mais il n’en demeurait pas moins qu’hormis son fils, elle n’avait pas eu quelqu’un dont s’occuper depuis un certain temps. Bien entendu, rien ne l’avait obligé à prendre soin d’Isaac, ni même de l’amener chez lui, mais elle ne se serait juste pas vue le laisser seul alors qu’il était dans un tel état. Oh peut-être qu’elle aurait pu s’imaginer le déposer chez lui et juste le laisser se démerder, sauf qu’elle n’était pas comme cela Serena. On pouvait la critiquer énormément, mais il n’en demeurait pas moins qu’elle ne pouvait fermer les yeux lorsqu’une personne avait besoin d’elle et ce, depuis qu’elle était devenue mère. C’était un peu comme si elle avait développé un instinct la poussant à s’occuper des personnes étant mal… Sauf que la belle n’arrivait pas à s’occuper d’elle-même. Comme quoi, elle avait beau avoir un instinct protecteur, elle était protectrice envers tout le monde sauf envers sa propre personne.

Donc oui, Serena avait veillé sur Isaac et fait en sorte de lui faire baisser sa fièvre au mieux à l’aide d’un gant de toilette. Bien évidemment, s’il ne s’était pas endormi aussi rapidement, elle lui aurait directement donné un cachet pour sa fièvre, mais il était vite tombé dans les bras de Morphée et de ce fait, la belle avait choisi qu’il était préférable de mettre du froid sur son front pour qu’au moins, sa fièvre n’empire pas. Et puis, à son tour, elle s’était endormie, ne prenant même pas conscience du fait qu’elle s’endormait dans une position loin d’être agréable puisqu’elle était à moitié assise, courbée. Mais bon, il fallait croire qu’elle aussi avait besoin de sommeil. C’est en ayant atrocement mal à la nuque qu’elle avait ouvert les yeux, s’insultant intérieurement de ne pas s’être installée plus confortablement, mais bon, c’était un peu tard pour râler alors que la douleur était déjà là. Tant pis, elle ferait avec. Et c’était alors qu’elle s’était souvenue de la raison de sa position loin d’être confortable. Isaac était à côté d’elle, il s’était visiblement redressé en position assise et il était réveillé. Son regard s’était alors plongé dans le sien tandis qu’Isaac avait légèrement haussé ses épaules. « Tu vas un peu mieux ? » Mais elle voyait bien qu’il n’avait pas l’air non plus dans un état super énergique. En même temps… Il fallait qu’il reprenne des forces. « Il faut que tu manges. » Ce n’était pas vraiment une question, plus une affirmation de la part de Serena qui s’était alors levée tout en massant distraitement sa nuque qu’elle avait visiblement malmenée cette nuit. « Tu penses pouvoir te lever ? » Et elle l’avait observée en se disant qu’il avait vraiment l’air encore faible. De toute façon, s’il pouvait pas se lever, elle comptait bien ramener de quoi manger jusqu’à lui.


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 734 - Points : 1683
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Lun 16 Nov 2020 - 16:27 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Dire qu’il allait mieux était un bien grand mot même si, oui, il allait un peu mieux. Juste un peu mais pas assez pour espérer travailler ou faire la fête donc sa journée d’aujourd’hui était déjà compromise. Cela le désespérait, le frustrait et l’énervait cependant Isaac ne pouvait rien y faire et malheureusement, à présent, il ne pouvait que prendre son mal en patience. Certes, il devait se soigner d’abord et ne pas négliger sa santé plus qu’il ne l’avait déjà fait toutefois c’était compliqué. Il ignorait ce que c’était de se reposer, de prendre soin lui et de se relaxer sans se soucier du reste. Il n’avait jamais pu le faire auparavant donc se retrouver coincé désormais parce que son corps refusait de l’écouter, ça avait le don de l’oppresser et il aimerait que son état s’arrange rien qu’en claquant les doigts. Sauf qu’il n’était pas dans un film, que les superpouvoirs n’existaient pas et que la réalité était bien plus difficile à affronter. S’il souhaitait être vite sur pied, il n’avait pas d’autres choix que de se reposer, de manger correctement et de prendre les médicaments adéquats à sa condition. Il n’avait pas très envie de voir un docteur, c’était de l’argent dépensait inutilement toutefois peut-être qu’à ce sujet également, il n’aurait pas vraiment d’autres options. Si sa santé ne s’améliorait pas, il ne pourrait pas faire autrement… La simple idée d’y songer le fatiguait déjà.

Assis contre le dossier du lit, il observait la jeune femme qui se redressait et s’étirait, pensant qu’en effet, dormir dans une telle position n’était sûrement pas ce qu’il y avait de plus confortable et qu’elle devait le ressentir à présent. Hors Isaac ne s’en était pas soucié plus que ça, parce que bien qu’il lui était reconnaissant, il ne lui avait pas demander de rester à veiller sur lui tout le reste de la nuit. « Ça va. » Disons que ça aurait pu être pire. Sa voix était un peu rauque, faible malgré tout et il était évident rien qu’à son teint et ses petits yeux que le jeune homme n’était tout de même pas au meilleur de sa forme. « Je sais. » Et il n’avait rien contre le fait de manger en soit. S’il ne se nourrissait pas correctement, c’était principalement par manque de temps, non pas parce qu’il n’avait pas l’appétit. Isaac ne parlait pas beaucoup, fatigué oui mais pas que, il était quelque peu perturbé par cette gentillesse dont faisait preuve Serena. Ses yeux ne la quittaient pas du regard, notant son inquiétude et l’attention qu’elle lui portait tout en se remémorant le différend qu’ils avaient plus tôt dans la soirée. Le pourquoi lorsqu’elle l’avait interrogé à savoir si Isaac était en mesure de se lever, il n’avait pas répondu et l’avait fixé plusieurs secondes en silence. Il réfléchissait, songeant à des tas de chose, à ses propres problèmes, à sa sœur qu’il passait toujours avant tout le reste, à ses affaires illégales, à la vie pas glorieuse qu’il menait tout simplement. Et peu importait ô combien il ressassait le tout dans son esprit, il en revenait toujours à la même conclusion : elle ne devrait pas faire ça. Elle s’engageait dans un terrain miné, il le voyait, il le sentait et c’était certainement le pourquoi il n’avait pas résisté à exprimer le fond de sa pensée à voix haute. « Ne t’attache pas à moi, Serena. » Les yeux dans les yeux, plus sérieux que jamais, il n’avait pas détaché son regard du sien. Ce n’était pas un avertissement, pas même une menace ou un reproche, c’était un conseil. Il ne faisait que constater ce qu’il voyait et parce qu’il se connaissait mieux que personne, il savait qu’il était mieux pour elle de ne pas s’aventurer sur ce terrain là. « Tu le regretteras. » Des paroles qu’il avait enchéri assez rapidement après quelques instants de silence, se disant que la jeune femme ne comprendrait probablement pas pourquoi il lui avait retorqué de tels propos. Elle le prenait comme elle voulait, elle n’était même pas obligé de l’écouter mais au moins Isaac ne pourrait pas dire qu’il ne l’avait pas prévenue.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Lun 16 Nov 2020 - 16:57 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Serena s’inquiétait sincèrement pour Isaac et son état de santé, voilà pourquoi elle l’avait veillé une bonne partie de la nuit. Oh certes, rien ne l’avait obligé de le faire, mais il n’en demeurait pas moins qu’elle l’avait fait, pour la simple et bonne raison qu’elle ne pouvait juste pas rester les bras ballants. Après tout, la fièvre n’allait pas tomber toute seule et elle ne s’était donc pas vue ne pas agir, ne pas l’aider. Donc oui, pendant la nuit elle n’avait pas pensé une seule seconde que cela pouvait sembler étrange de s’occuper ainsi d’Isaac alors qu’ils avaient eu quelques différends plus tôt dans la soirée, car pour elle, cela n’avait pas la moindre importance. Ainsi dont, Serena mettait son attitude sur le fait qu’elle était une mère et qu’elle ne pouvait juste pas agir différemment avec autrui, mais il n’en demeurait pas moins qu’elle n’aurait jamais agit ainsi si elle n’avait pas un minimum tenu à lui. Mais ça bien évidemment, elle l’avait enfoui dans un coin de son esprit, car c’était tout simplement impossible qu’elle vienne à apprécier Isaac alors que cela faisait plus de huit ans qu’elle ne le supportait pas.

Quoi qu’il en soit, elle avait fini par se lever, massant son cou endolori tout en lui disant qu’il lui faudrait manger. Reprendre des forces était primordiale vu son état de santé. « Je sais. » Au moins, il le savait, c’était déjà ça. Donc c’était plutôt rassurant, car ils n’auraient pas besoin de se prendre la tête pour qu’il avale quelque chose. Voilà donc pourquoi elle avait fini par lui demander s’il se sentait capable de se lever, car elle avait besoin de savoir si elle lui apportait quelque chose à manger au lit, ou alors s’il pouvait aller jusqu’à la cuisine. Sauf qu’après cette question, un petit blanc entre eux s’était formé. Isaac la fixait en silence et elle se demandait bien ce qui lui trottait en tête. « Ne t’attache pas à moi, Serena. » Une lueur de surprise était passée au fond des yeux de Serena qui ne comprenait pas vraiment d’où ces propos sortaient. Etait-ce parce qu’elle s’était occupée de lui ce soir ? En même temps, c’était une réaction normale, non ? Alors pourquoi il disait cela ? « Tu le regretteras. » Non, clairement Serena n’arrivait pas à comprendre pourquoi il tenait de tels propos et c’était donc pour cela qu’elle avait fini par hausser vaguement les épaules. « Je t’ai juste aidé, ne te fais pas des idées. » Mais s’en faisait-il vraiment ? Et puis, la belle avait alors décidé de changer de sujet du tout au tout, enfin… De revenir sur le sujet précédent. « Tu penses pouvoir marcher jusqu’à la cuisine ? » Car clairement elle n’avait pas envie de comprendre le pourquoi du comment il avait dit cela.



You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 734 - Points : 1683
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Lun 16 Nov 2020 - 17:20 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Non, Serena ne devait pas s’attacher à lui puisque comme Isaac l’avait rétorqué, elle finirait tôt ou tard par le regretter. Il n’avait pas dit cela pour la provoquer ou la charrier comme il le faisait habituellement, il était plus que sérieux dans ses propos, et terriblement sincère aussi. A croire que le fait d’être malade et plus faible le rendait moins agaçant, plus abordable également ; hors il n’avait pu s’empêcher de penser autrement en analysant toute la situation. Il n’était évidemment pas dans l’esprit de la jeune femme pour savoir ce qu’elle pensait vraiment de lui néanmoins certaines réactions étaient trompeuses à ses yeux. Il y avait des détails qui n’étaient pas anodins, un comportement qu’on n’était pas censé avoir avec une personne qu’on n’appréciait pas et ce, quoi qu’elle en dise. Rien que le fait qu’elle l’ait aidé le prouvait déjà beaucoup… Certes, il y avait la possibilité qu’elle soit quelqu’un de très altruiste et avenant, quelqu’un qui ne pouvait pas détourner le regard devant un garçon en difficulté et dans le besoin. Toutefois, si elle ne tenait pas un minimum à lui, elle l’aurait peut-être aidé, oui, pour s’enlever toute culpabilité mais elle ne se serait pas autant démenée à le veiller, elle n’aurait pas fait passer son propre confort après le sien non plus. Si les rôles avaient été inversés, Isaac savait qu’il n’aurait jamais été aussi avenant qu’elle, qu’il ne s’en serait sûrement pas soucié plus que ça et qu’il aurait plutôt demandé à quelqu’un de l’accompagner que le faire lui-même. Une réaction qui risquait de changer à présent si une telle situation arrivait de plus bel – bien qu’il ne le souhaitait évidemment pas – puisqu’il lui était reconnaissant de ce qu’elle avait fait, qu’il se sentait même redevable. C’était d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle il avait choisi de la mettre en garde, si elle s’attachait à lui, cela ne lui apporterait rien de bon. Vraiment pas.

Sans la lâcher du regard, il avait prononcé ses mots qui sortaient, en effet, de nulle part mais dont le jeune homme avait éprouvé le besoin d’échapper à voix haute. Serena était surprise, c’était compréhensible, toutefois elle n’avait pas l’air elle-même de saisir de quoi il parlait. « Tu me fais une scène pour mon silence, tu m’aides et tu comptes également me préparer à manger mais je me fais des idées ? » Il fallait qu’elle accepte à réalité parce que si elle ne le supportait pas comme elle s’entêtait à le rétorquer, elle ne ferait pas autant. « Fais comme tu veux. » A son tour, il avait haussé les épaules parce qu’il n’avait pas la force ni le courage de se perdre dans un débat cependant il l’avait prévenu, elle ne s’en prendrait qu’à elle-même si elle le regrettait plus tard. « Je peux essayer, oui. » Il était faible et vulnérable certes, toutefois après avoir dormi, il pouvait puiser dans ses forces pour se déplacer de quelques mètres. Après avoir déclaré ses paroles, Isaac avait bougé doucement, se plaçant au bord du lit pour se lever mollement ensuite. Il avait eu besoin de quelques secondes afin de trouver une stabilité puis il s’était donc lentement dirigé vers la cuisine, s’installant aussitôt une chaise une fois arrivée. Il avait l’impression d’avoir couru un marathon alors qu’il n’avait effectué que quelques efforts.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Lun 16 Nov 2020 - 21:12 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Ne t’attache pas à moi Serena. Il venait vraiment de lui sortir ça ? Clairement, cela surprenait fortement la brune qui ne comprenait pas vraiment d’où cela sortait. Après tout, ce n’était pas parce qu’elle l’avait aidé que cela signifiait qu’elle était en train de s’attacher à lui. Cela lui avait semblait juste tout à fait normal d’agir ainsi, puisque dans un sens... Elle réagissait comme elle aimerait elle-même être traitée si elle se retrouvait dans la même situation. Bon peut-être qu’elle râlerait car elle serait bien du genre à dire ne pas avoir besoin d’aide, mais il n’en demeurait pas moins que depuis trois ans, son caractère s’était véritablement adouci. Et oui, Serena cherchait à traiter les gens comme elle voulait être traitée, car après tout, elle avait tellement blessée les gens autour d’elle il y a quelques années, qu’elle ne voulait juste plus refaire les mêmes erreurs. Sauf que voilà, ce n’était pas parce qu’elle attendait à ce que les autres la traitent bien que cela signifiait qu’elle se traitait bien elle-même, bien au contraire… Mais bon, cela avait toujours été particulier la concernant, car son état d’esprit n’était jamais le même que sa manière d’agir. Elle était paumée, mais cela ne signifiait pas qu’elle aurait tourné le dos à une personne ayant besoin d’aide et ce, même si cette personne se trouvait être Isaac.

Voilà pourquoi elle avait pris un air vague lorsqu’elle lui avait répondu qu’elle cherchait juste à l’aider et qu’il n’avait pas à se faire des idées sur ses intentions. « Tu me fais une scène pour mon silence, tu m’aides et tu comptes également me préparer à manger mais je me fais des idées ? » Là pour le coup… Il marquait des points. Beaucoup de points. Mais elle ne pouvait juste pas lui concéder cette victoire, car à ses yeux le fait d’avoir réagit ainsi concernant le silence n’était pas du tout dû à lui, juste à la crainte de perdre encore quelqu’un. Sauf que voilà… En vérité c’était elle qui ne comprenait pas ses réactions très bien. Elle n’était pas objective concernant ses propres actes. Alors, elle avait décidé de ne pas répondre, haussant juste une nouvelle fois les épaules. « Fais comme tu veux. » Visiblement, ils avaient l’air de faire un concours de haussement d’épaules. Comme quoi, ils n’étaient pas prêts à lancer un tel débat. Enfin, c’était surtout Serena qui ne souhaitait pas le faire. Voilà pourquoi elle avait bien vite changé de discussion en lui demandant s’il pouvait se lever. « Je peux essayer, oui. » Et elle l’avait observé chercher à se lever, lentement mais sûrement, prête telle une maman poule à accourir si jamais il venait à tomber, mais finalement il avait réussi à marcher jusqu’à la cuisine pour ainsi s’installer à l’une des chaises. Forcément, elle l’avait suivie, pour ensuite lancer deux cafés. Une douce odeur de grains de café tout juste broyés venait de s’élever dans les airs et autant dire que cela faisait plaisir à Serena. C’était certainement l’odeur qu’elle affectionnait le plus. Prêts, elle avait donc déposé une tasse devant Isaac avant de lui demander. « Des pancakes ça te va ? J’avais fait de la pâte pour Lorenzo hier et il m’en reste. Mais sinon j’ai d’autres choses. » Des céréales, des biscottes, des minis brioches et autres éléments sucrés alors qu’au final, ses petits déjeuners se résumaient souvent à un seul et unique café.



You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 734 - Points : 1683
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le Lun 16 Nov 2020 - 21:40 )
Ghosting... So that's like a thing now ? SERENAAC IV

Serena avait préféré ne pas relever, c’était son choix hors elle devrait sérieusement y réfléchir parce que son attitude avec lui n’était clairement pas anodin. Et lui était certain de ce qu’il avançait, elle finirait par le regretter si elle continuait de s’aventurer de ce côté-là puisqu’il connaissait la vie qu’il menait, il connaissait sa personnalité également et il ne lui apporterait jamais du bien. A une époque, peut-être l’aurait-il pu mais plus maintenant. Dans tous les cas, elle était au courant à présent, c’était à elle de choisir si elle avait envie de suivre son conseil ou non. Il ne l’empêcherait pas de s’attacher ou de commencer à l’apprécier toutefois il ne s’excuserait pas s’il venait à lui faire du mal… Isaac n’était pas comme cette jeune femme, il avait verrouillé son cœur depuis des années en arrière, refusant de l’offrir à qui que ce soit car sa vie ne le lui permettait pas et si par mégarde, il s’égarait, éprouvant des sentiments qu’il ne devrait pas ressentir alors il fuyait. Cela lui était arrivé ces derniers mois, dés qu’il avait senti qu’il commençait à perdre son chemin tout traçait, il avait tout abandonné, tout quitté, parce que cette vie n’était pas faîte pour lui. Il n’avait pas le temps pour de tels sottises et s’il appréciait certaines personnes, il ne s’y attachait jamais entièrement, sachant pertinemment que ces dernières pourraient devenir ses plus grandes faiblesses si cela s’apprenait. Au bout du compte, sa vie était quelque peu solitaire, toujours remplie de faux semblant et d’instabilité, néanmoins il faisait avec ce qu’il avait. Sa sœur était heureuse, c’était tout ce qui lui importait.

Se levant ensuite, il s’était dirigé très lentement vers la cuisine où il s’était aussitôt assis sur une chaise, ses iris vaquant naturellement autour de lui. Il lui aurait bien proposé d’aider, n’aimant pas se faire servir – il avait plus l’habitude de l’inverse d’ailleurs – toutefois il avait conscience que sa condition ne lui donnait pas ce luxe… Alors à la place, le garçon patientait et s’occupait l’esprit comme il le pouvait. La jeune femme l’interrompit dans ses rêveries, lui proposant des pancakes à cause de son fils et la vérité que pour Isaac, tout lui convenait. Il n’était pas particulièrement compliqué, encore plus lorsque ça concernait la nourriture. Il avait toujours dû contenté du peu depuis sa plus tendre enfance, il n’était pas du genre à rechigner devant un repas gratuit, quel qu’il soit. « Ça me va. » Encore une fois, il avait haussé les épaules avec nonchalance. Déjà qu’elle comptait lui préparer à manger, il n’allait pas en plus jouer les difficile et refusait ce qu’elle lui proposait. Ô bien sûr, la dernière option, il y avait songé puisqu’il ne désirait pas lui être redevable, qu’il détestait cette sensation d’infériorité également néanmoins il savait aussi que Serena ne le laisserait pas tranquille tant qu’il n’aurait pas avalé quelque chose. « Ton fils n’est pas là ? » Non pas qu’il était curieux, il s’agissait plus d’une constatation qu’autre chose parce qu’elle en avait parlé et que ce dernier ne semblait pas être dans les parages.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ?  ⟐ Isaac IV - Page 2 Empty
Sujet: Re: (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (Terminé) Ghosting... So that's like a thing now ? ⟐ Isaac IV -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Caruso Club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant