Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -17%
WD – My Passport 2To Noir – Disque dur ...
Voir le deal
79.62 €
Le Deal du moment : -34%
FAGOR – Appareil combiné 3 en 1 Raclette ...
Voir le deal
39.99 €

 

- amaléa - a little party never killed nobody. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Andréa Esposito10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Andréa Esposito
Faceclaim : tom felton.
Messages : 13 - Points : 61
amaléa - a little party never killed nobody.  Tumblr_ppupktyIg51tiuw0o_500
Âge : trente et un an.
Métier : agent immobilier à la tête de sa propre agence.
amaléa - a little party never killed nobody.  Empty
Sujet: amaléa - a little party never killed nobody. ( le Ven 20 Nov 2020 - 17:22 )
« Esposito, si tu bosses tard ce soir et que tu ne viens pas à la soirée je fais du hachis parmentier de tes testicules. » Andrea est outré du comportement de son associé et il ouvre la bouche en grand avant de la refermer parce qu'elle a raison. Il bosse beaucoup trop et il rit un peu en levant les yeux au ciel « Je dois montrer un bien à un client, mais promis j'arrive après. » Et il regarde sa montre avant de se lever pour enfiler sa veste, réajuste sa cravate, prend son dossier dans son attaché case et il part pour faire cette fameuse visite qui peut lui rapporter gros. Quand il arrive, il salue la cliente et le client avant de faire vendre, il exploite ce qui pourrait leur déplaire pour faire la liste de ce qui pourrait être la raison pour qu'il craque. Il explique ce qu'il pourrait faire, ce qu'il imagine pour cette maison et il ne peut s'empêcher de sourire quand ils acceptent la proposition, s'ils ont leur prêt. Il ne peut s'empêcher de continuer à sourire quand il les salue pour dire au revoir et il retourne à sa voiture, son regard sur la montre avant de se presser pour se retrouver à son appartement, enfiler une chemise, un jean et se recoiffer, avant de prendre le chemin de chez son associée qui est aussi son amie. Il va arriver en retard, il le sait. Il s'en doute. Alors pour s'excuser, il s'arrête à la petite épicerie à côté de chez elle pour récuperer une bouteille de bon vin. Même s'ils ne sont pas beaucoup à cette fameuse soirée, il sait qu'elle appréciera. Il sonne et s'introduit dans l'immeuble, passe une nouvelle main dans les cheveux pour se recoiffer avant de toquer et de la saluer en lui offrant une accolade et lui annoncer qu'il a réussi à obtenir ce contrat et que par conséquent, le chiffre de l'agence va augmenter de beaucoup mais elle lui demande de se taire et de la suivre. Alors il arrive dans le salon et salue tout le monde avant de voir... Amalia ? Sa voisine ? Qu'est-ce que.. Ah non ! Pas le bébé dans le coin hein. Il regarde autour et souffle de soulagement qu'il n'y a pas de présence d'enfants ici. Il s'installe alors à côté d'elle dans le canapé et récupère la bière qu'on lui met entre les mains pour en boire une gorgée « Je ne savais pas que tu connaissais Giulia ! » s'exclame t-il en guise de bonjour avant de lui sourire et prendre une gorgée de bière « Comment tu vas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Amalia Lombardi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Amalia Lombardi
http://www.ciao-vecchio.com/t7569-amalia-e-una-farfalla-che-muor http://www.ciao-vecchio.com/t7573-amalia-and-now-i-beg-to-see-you-dance-just-one-more-time#254395
Faceclaim : emma watson + eilyam..
Messages : 238 - Points : 263
amaléa - a little party never killed nobody.  Tumblr_inline_p7qqpi7y0D1sccn28_250
Âge : trente années.
Métier : danseuse professionnelle arrêtée suite à une blessure au genou, travaille comme serveuse dans un salon à thé.
amaléa - a little party never killed nobody.  Empty
Sujet: Re: amaléa - a little party never killed nobody. ( le Ven 20 Nov 2020 - 18:45 )
Depuis qu’elle était maman, Amalia oubliait parfois de sortir et de profiter un peu d’elle. Elle adorait sa fille et elle profitait toujours des moments passés en sa compagnie. Elle avait eu son accident et sa blessure au genou il y avait quelques semaines. Elle avait donc davantage de temps à passer en compagnie de sa fille le soir. Elle appréciait cela même si elle aurait tout de même préférer pouvoir danser le soir, comme elle le faisait. Elle bossait au salon de thé jusqu’en début d’après-midi et puis elle était libre. Elle avait reçu un message entre temps d’une amie qui lui proposait de venir en soirée ce soir. Elle insistait puisqu’elle savait qu’Amalia n’était pas sortie depuis un moment seul et sans sa fille. Elle réfléchissait finalement mais sous l’insistance de son ami, elle n’a pas pu s’empêcher d’accepter. Lorsqu’elle termine le boulot, elle appelle ses parents afin de savoir s’ils peuvent garder Carolina pour ce soir. Elle savait qu’ils auraient dit oui mais bon, ils auraient pu avoir quelque chose de prévu. Elle récupère la petite à la crèche pour la déposer chez ses parents avant de rentrer chez elle. Elle décide d’enfiler une robe après s’être douchée. Elle ramène ses cheveux dans un chignon et se maquille légèrement. Elle change de sac à main avant de se rendre jusqu’à chez son amie. Elle serait pile à l’heure normalement.

Une fois arrivée et après avoir fait un détour pour acheter des fleurs, elle arrive chez Giulia. Elle sonne à la porte et lui tend les fleurs une fois que son amie lui ouvre. Elle se rend dans le salon et prends un verre. Elle reconnait quelques personnes et d’autres qu’elle ne connait pas puis elle s’installe dans le canapé après avoir salué quelques têtes. Elle relève la tête avant de voir qu’Andréa, son voisin, semble être invité à la même fête. « Si cela fait quelques années, mais le monde est petit. » Elle lui dit avec un sourire. Leur relation semblait un peu mieux que durant leur rencontre mais bon, peut-être se trompait-elle. Sa fille n’était pas présente pour la soirée donc ça ne serait pas un problème. « Bien, ça faisait un moment que je ne venais pas en soirée. Et toi ? Comment tu vas ? » Elle boit une gorgée de sa boisson et dépose son verre sur la table. Elle passe une jambe sur une autre. « Promis, ma fille n’est pas ici et je la récupère que demain dans la journée. » Elle avait bien compris qu’il avait une certaine relation envers les enfants. « Tu es venu seul alors ? » Elle est malgré tout contente d’avoir une tête connue dans le coin.


- - all i remember is the smile on your face, and it will kill me everyday ‘cause I don't even know your name.
Revenir en haut Aller en bas
 
- amaléa - a little party never killed nobody. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut