Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -29%
Réduction de 30% sur la veste de ...
Voir le deal
59.97 €

 

- [Terminé] Must come from somewhere - Amalia -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
http://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca http://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
Faceclaim : Michiel Huisman, © Ea
Thème·s abordé·s : abandon, harcèlement
Messages : 2294 - Points : 2491
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 AmpleFlawedHornedviper-small
Âge : 37 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Mer 13 Jan 2021 - 17:09 )
@Amalia Lombardi & Thomas De Luca
If you don't know your history, then you don't know anything. You are a leaf that doesn't know it is part of a tree.

« Je vais essayer en tout cas et on verra ce que ça donne. Puis qui sait, ne rien savoir éviterait peut-être d’être déçue. » Les mots résonnent dans l'esprit de l'écrivain qui n'arrive pas à faire autre chose que sourire, tristement, certes, mais il lui offre ce sourire légèrement crispé qui trahissait ses propres craintes. Thomas ne s'attendait à rien, mais il avait tout de même peur d'être déçu face aux éventuelles découvertes qu'il pourrait faire dans le futur. Il était poussé par ces recherches qui ne le menaient nulle part, ce qui l'exaspérait dans un premier temps, mais d'un autre côté, il ressentait aussi ce soulagement dont il avait un peu honte. Pas d'informations, pas de déception, c'était aussi simple que cela. C'est toujours lorsque l'on est proche de la vérité, qu'on ne veut plus la connaître, tout le monde le sait. Toujours est-il que cette médaille de baptême ne l'avait mené nulle part. « Peut-être que vous pourriez, si ce n’est pas fait, demander à quelques bijouteries s’ils connaissent. » L'écrivain hoche légèrement de la tête, esquissant un sourire poli, mais las. « J'essaierai oui. » Il n'avait envie de rien promettre, il avait un peu de mal à croire qu'une personne puisse tracer l'origine d'un bijou vieux de plus de 30 ans. Il avait pu être acheté n'importe où. Thomas était sceptique et, pour lui, cette piste était à écarter, pour le moment.

Après un moment, ils finissent par s'installer dans le café qui se trouvait non loin de là, échangeant leur nom sur la route. L'écrivain la regarde veiller sur sa fille et se demande alors si elle arrivait à bien vivre la situation. Apparemment, pas si mal, mais il ne pouvait pas s'empêcher de se projeter. Est-ce qu'il serait capable d'élever un enfant si lui-même ne sait pas d'où il vient ? Cette question l'avait toujours effrayé, il se la posait donc rarement et le projet d'avoir des enfants n'était, de toute manière, pas du tout au goût du jour. Mais il se fait curieux, espérant aussi que la jeune femme ne le trouve pas trop intrusif, surtout dans un moment pareil. « Je suis née ici oui et oui pas mal. En réalité, je suis partie quand j’avais dix neuf ans alors j’ai vécu longtemps ici. Je suis partie une dizaine d’années pour travailler également. » Tom l'enviait un peu, elle avait adoptée et relativement vite avant de vivre un moment, ici, se forgeant des souvenirs avec cette famille qui était devenue la sienne. Un peu comme lui au final, mais sa famille était encore différente, mais toute aussi importante. Le serveur prend enfin leur commande, les laissant échanger sur leur vie respective. « Et vous, vous vous souvenez de beaucoup de choses de votre enfance ? » Thomas croise les mains sur la table, devant lui, baissant un moment les yeux, cherchant quoi répondre. Son enfance oui, sa vie d'avant, non. « Cela dépend ce que vous entendez par enfance. Je n'ai aucun souvenir de ma vie avant mon abandon, car j'ai été abandonné à six mois. » Pourquoi la femme qui l'avait mis au monde avait attendu autant de temps, mystère. « J'ai passé tout le reste de mon enfance à l'orphelinat. Jusqu'à ma majorité. » Une très longue période donc, sans jamais avoir été adopté, mais ça, c'était encore autre chose, il aurait été inconcevable qu'il abandonne ses frères et sœurs. « Mais ça n'a pas été aussi horrible qu'on pourrait le croire, j'ai des frères et sœurs extraordinaires. » Ceux sans qui tu ne serais rien, ceux qui comptent encore aujourd'hui. « Et de votre côté, vous avez été élevée seule par vos parents ? Vous avez du soutien dans vos recherches ? » C'était important de se lancer accompagné ou du moins soutenu dans une telle recherche, mais Tom n'était pas un exemple, il n'avait encore rien dit, il avait peur que cette quête ne déçoive ses frères et sœurs, il ne voulait pas qu'ils pensent qu'il se détournait d'eux.

(c) mars.


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more
Revenir en haut Aller en bas
Amalia LombardiBon pour te remonter le moral
Amalia Lombardi
http://www.ciao-vecchio.com/t7569-amalia-lombardi http://www.ciao-vecchio.com/t7573-amalia-o-30-ans-o-serveuse-dans-un-salon-de-the
Faceclaim : emma watson + eliyam..
Thème·s abordé·s : aucun je pense.
Messages : 521 - Points : 628
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 Tumblr_inline_p7qqpi7y0D1sccn28_250
Âge : trente années.
Métier : danseuse professionnelle arrêtée suite à une blessure au genou, travaille comme serveuse dans un salon à thé.
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Ven 15 Jan 2021 - 16:15 )
Amalia ne sait pas trop ce qu’elle pourrait trouver ou non. Elle ne sait pas si elle obtiendrait des réponses ni même si elle serait déçue de ses découvertes. Elle espérait que non parce qu’elle avait besoin de savoir mais elle ne pouvait prédire. Ses parents adoptifs ne pouvaient l’aider. Elle essaierait de poster sur internet et elle verrait bien ce que ça donne. Cela pouvait prendre des années après tout. La jeune femme conseille à Thomas de se rendre dans des bijouteries pour peut-être trouver des informations sur celui qu’il possédait. Peut-être que des personnes spécialisées dans ce domaine trouveraient quelques informations. A moins d’avoir des contacts avec d’autres personnes. « J’espère que vous trouverez. » Elle lui dit sincèrement.

Ils se rendent tous les deux dans ce café pas très loin. Leur visite dans ce centre n’avait pas vraiment aidé. Ils pouvaient au moins continuer de partager des informations concernant leurs propres histoires dans un endroit au chaud avec une bonne boisson. Elle serait ainsi mieux placée pour pouvoir donner le biberon à sa fille lorsqu’elle se réveillerait. Pour l’instant, elle dormait encore alors Amalia profite pour répondre aux questions de l’homme face à elle. Elle lui parle de son enfance et de ce qu’elle se souvient. « Je comprends oui, six mois c’est jeune pour se souvenir. » Un tout petit bébé ne le pouvait pas. C’était trop jeune même si peut-être que certaines périodes traumatisantes dans l’enfance pouvaient nous rester. Elle hoche la tête en entendant son histoire. « Oh d’accord, parce que vous vouliez être adopté avec vos frères et sœurs ? » Elle demande, même si elle suppose que c’est pour cela qu’il était resté autant de temps dans un orphelinat. Elle trouvait cela tout à fait honorable et il était normal de ne pas vouloir être séparé du reste de sa famille. « Oui j’ai été seule, mes parents ne pouvaient avoir d’enfants et ils m’ont adoptés. Ils ne me l’ont pas dit toute suite, je suppose qu’ils avaient peur aussi de ma réaction. » Elle le comprenait un peu même si pour elle, cela ne changeait rien. Ils avaient toujours veillé sur elle. Ils s’étaient occupés d’elle depuis qu’elle était toute petite. « Ils tentent de m’aider comme ils le peuvent oui mais malheureusement ils n’ont pas plus d’informations. » Elle lui dit en remerciant le serveur lorsqu’il dépose leurs commandes sur la table. Elle verse un sucre dans sa boisson chaude qu’elle fait touiller. « J’aimerais bien savoir si j’ai des frères et sœurs aussi. Je trouve que la famille c’est important. » Là encore pour qu’elle trouve des informations, ce serait compliqué. « Cela fait longtemps que vous cherchez ? » Histoire de se donner une idée.


- - all i remember is the smile on your face, and it will kill me everyday ‘cause I don't even know your name.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
http://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca http://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
Faceclaim : Michiel Huisman, © Ea
Thème·s abordé·s : abandon, harcèlement
Messages : 2294 - Points : 2491
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 AmpleFlawedHornedviper-small
Âge : 37 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Mar 26 Jan 2021 - 12:24 )
@Amalia Lombardi & Thomas De Luca
If you don't know your history, then you don't know anything. You are a leaf that doesn't know it is part of a tree.

Thomas note dans un coin de sa tête ce que la jeune femme lui dit à propos des bijouteries, sans y croire. Il lui trouvait inconcevable qu'une telle piste aboutisse sur quelque chose, mais pourquoi pas ? Alors qu'ils sont installés dans le café, Tom finit par lui donner quelques détails concernant son enfance, sans vraiment de retenue, après tout, il n'y avait pas grand chose à dire si ce n'est qu'il a été abandonné et jamais adopté, ni placé d'ailleurs. Il n'avait connu que les murs de cet orphelinat qu'il pensait quitter définitivement, mais même aujourd'hui, il ne peut s'empêcher d'y revenir et d'y faire du bénévolat. Il n'avait connu que cet endroit, depuis bébé, donc se souvenir d'éventuels détails était effectivement impossible, même avec la meilleure volonté du monde. S'il n'avait jamais quitté cet orphelinat, c'est parce que personne n'avait voulu de lieu. Son asthme était sûrement la principale raison, d'autant plus que lorsqu'il était plus jeune, il suffisait d'un rien pour déclencher une crise, il demandait trop de surveillance, trop de complications étaient envisageables, il avait été tout simplement transparent. Évidemment, lorsque la bande risquait de se séparer à cause d'un placement éventuel, la panique les gagnait et ils faisaient souvent leur possible pour ruiner les chances du placement. « Être adoptés tous ensemble aurait été un rêve, mais aussi la pire erreur pour les parents. On était sept et on était loin d'être calmes et posés à l'époque. » L'écrivain rit légèrement en pensant que les choses n'avaient pas tellement changé depuis trente ans, il fallait les voir lorsqu'ils étaient réunis ! Chacun avait son caractère, ses affinités, mais il lui était bien impossible de se passer de leur présence dans sa vie. Amalia en vient à parler de sa propre situation qui était totalement différente de la sienne, mais les questions étaient les mêmes et restaient sans réponse. Mais elle était soutenue, c'était le principal et Thomas était vraiment ravi qu'elle ne traverse pas ce cap sans aucun soutien. Même s'ils n'avaient pas d'informations à lui donner, ils répondaient présent, Thomas sourit légèrement en repensant au soutien qu'il aura de son côté, il savait qu'il n'était pas seul, lui non plus, mais cette histoire était bien trop personnelle. « Je ne sais pas si je le prendrais bien honnêtement, dans mon cas. Quand on sait qu'on a été abandonné très jeune, apprendre que l'on a un frère ou une sœur plus jeune, je trouverai ça... injuste. » Il hausse les épaules, cela n'engageait que lui et puis des frères et sœurs, il en avait déjà. Ils n'avaient peut-être pas les mêmes gènes, mais cela lui était complètement égal, c'était la famille qu'il s'était choisie, sa famille. « C'est encore tout récent à vrai dire. J'avais dans l'idée de faire des recherches depuis quelques années, mais je n'ai jamais osé sauter le pas. Jusqu'à maintenant. » A l'aide de sa cuillère, il remue son café malgré qu'il ne prenne pas de sucre, mais c'était une petite manie qu'il avait depuis toujours ou presque. « Vous êtes revenue sur Naples exclusivement pour vos recherches ? » Il boit une gorgée de sa boisson qui s'avère être brûlante, il grimace un peu, mais la sensation disparaît très vite.

(c) mars.


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more
Revenir en haut Aller en bas
Amalia LombardiBon pour te remonter le moral
Amalia Lombardi
http://www.ciao-vecchio.com/t7569-amalia-lombardi http://www.ciao-vecchio.com/t7573-amalia-o-30-ans-o-serveuse-dans-un-salon-de-the
Faceclaim : emma watson + eliyam..
Thème·s abordé·s : aucun je pense.
Messages : 521 - Points : 628
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 Tumblr_inline_p7qqpi7y0D1sccn28_250
Âge : trente années.
Métier : danseuse professionnelle arrêtée suite à une blessure au genou, travaille comme serveuse dans un salon à thé.
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Jeu 28 Jan 2021 - 19:14 )
Amalia cherchait des idées et quelques informations qui pourraient servir à Thomas. Elle tentait de l’aider comme elle le pouvait même si elle ne savait pas trop si cela servirait. Il tentait également de lui donner quelques pistes mais elle n’était pas plus avancée non plus sur son cas. Elle ne savait pas trop comment trouver des réponses à ses questions. Cela se trouvait, elle n’en aurait jamais. Elle pousse alors un soupir à cette sensation. Elle savait que ça ne serait pas facile mais là, elle se disait que c’était pire. « Oui je comprends à moins qu’un couple ait envie d’une grande famille, ou une personne, ce n’est pas si simple. Et il faut avoir les moyens. » Ce n’était pas seulement une question de vouloir mais il fallait aussi pouvoir accueillir toute cette famille chez soi. Il fallait aussi l’argent pour et ce n’était pas tout le monde qui pouvait se permettre. Les procédures étaient déjà longues et compliquées pour un enfant alors, plusieurs, ce serait pire. Elle se doutait bien qu’ils auraient préféré être adoptés ensemble mais ce n’était pas toujours comme ça. Et puis, cela ne les empêchait pas de se voir tout de même. Elle hoche la tête aux paroles de l’homme face à elle. Il n’avait pas tort. « Oui je comprends.. je suppose que je ne le prendrais pas très bien non plus. J’aimerais juste savoir le pourquoi ils n’ont pas pu me garder. » Elle le sait oui qu’elle ne prendra pas forcément bien si elle apprenait qu’elle avait un frère ou une sœur et que eux avaient vécus avec ses parents. Pour l’instant, elle préférait ne pas se faire d’idées ou autre et attendre de voir ce qu’elle pourrait se trouver. « Je pense qu’à un moment donné on a besoin de savoir. » Elle lui dit avec un sourire. Elle suppose que c’est pour cela qu’ils font tous les deux des recherches pour leurs familles. Au départ, on se dit que ça ne nous fait rien, que c’est pas grave mais finalement, ça nous revient d’une façon ou d’une autre. Elle boit une gorgée de sa boisson avant de jeter un coup d’œil sur sa fille. « Majoritairement oui et puis, je crois que j’avais besoin de revenir à mes racines et me poser un peu. » Elle commence à expliquer. « Je voyageais souvent pour le boulot et avec un bébé c’est pas facile et puis ça fait du bien de s’arrêter un peu. » Même si elle adorait sa vie et ses voyages.


- - all i remember is the smile on your face, and it will kill me everyday ‘cause I don't even know your name.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
http://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca http://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
Faceclaim : Michiel Huisman, © Ea
Thème·s abordé·s : abandon, harcèlement
Messages : 2294 - Points : 2491
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 AmpleFlawedHornedviper-small
Âge : 37 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Mer 3 Fév 2021 - 15:39 )
@Amalia Lombardi & Thomas De Luca
If you don't know your history, then you don't know anything. You are a leaf that doesn't know it is part of a tree.

Il est vrai que son rêve ultime de gosse était de se faire adopter, lui et ses frères et soeurs par des parents aimant, dans une immense maison avec un parc tout aussi grand. Bien entendu, Thomas avait toujours été un grand rêveur et rien de tout cela n'est jamais arrivé et ce n'était peut-être pas si mal au final, qui sait ce qui ce serait passé si cela avait été le cas ? Ils avaient grandi ensemble dans la douleur et cela les avait forgé, pour rien au monde il ne voudrait changer cela. Et comme Amalia le disait si bien, le vouloir c'était quelque chose, mais le pouvoir, c'était encore différent. De toute manière, la question ne s'était jamais posée. Retrouver sa famille biologique n'était pas un rêve, juste un nécessité, un besoin. Il ne savait pas encore s'il allait être soulagé de la retrouver, s'il la retrouve un jour, mais il voulait juste comprendre. Il sourit tristement en écoutant la jeune femme qu'il trouvait un peu naïve à cet instant, naïve mais touchante. Thomas était plus réaliste et de son point de vu, ce n'était pas une question de pouvoir garder un enfant, mais plutôt une question de volonté. L'écrivain avait un avis assez tranché sur la question. Un enfant, on le chérit, on l'aime, l'abandonner n'est pas une option. Evidemment qu'il existait des nuances, mais l'écrivain ne voulait pas les voir, pas avec ce qu'il avait vécu, pas avec ce qu'il avait vu grâce à son association. « Je dirai même qu'on a le droit de savoir. » Voilà pourquoi se heurter à un mur lui faisait perdre patience et confiance même. Retrouver ses parents biologique ne devrait pas être aussi compliqué, mais le désir d'anonymat et tout ce qui allait avec... L'écrivain boit de nouveau une gorgée de café alors que la jeune femme lui parle de son passif avec la ville. « On a tous besoin de se poser à un moment donné, dans sa ville natale c'est encore mieux. » Du moins, il le croît, sa ville natale, il ne la connaît pas. « Et vous faisiez quoi dans la vie avant de revenir ici ? Si ce n'est pas indiscret. »

(c) mars.


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more
Revenir en haut Aller en bas
Amalia LombardiBon pour te remonter le moral
Amalia Lombardi
http://www.ciao-vecchio.com/t7569-amalia-lombardi http://www.ciao-vecchio.com/t7573-amalia-o-30-ans-o-serveuse-dans-un-salon-de-the
Faceclaim : emma watson + eliyam..
Thème·s abordé·s : aucun je pense.
Messages : 521 - Points : 628
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 Tumblr_inline_p7qqpi7y0D1sccn28_250
Âge : trente années.
Métier : danseuse professionnelle arrêtée suite à une blessure au genou, travaille comme serveuse dans un salon à thé.
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Jeu 4 Fév 2021 - 19:53 )
Amalia pouvait se dire qu'elle avait de la chance d'avoir été adoptée jeune. Peut-être que si elle aurait eu une grande famille alors ça aurait été plus compliqué. Certes elle en voulait un peu qu’on ne lui ait pas dit avant qu’elle avait été adoptée. Elle se considérait tout de même comme chanceuse d’avoir été adoptée. Il faut dire que ce n’était pas tout le monde qui avaient l’occasion de l’être. Seulement voilà, elle avait malgr tout des questions en elle et elle aimerait connaître les réponses. Est-ce que ça arriverait un jour ? Elle ne savait pas. Elle verrait bien pour le coup. Elle continuerait ses recherches. « C’est vrai oui. » Elle lui disait avec un sourire. Elle lui expliquait alors qu’elle venait de revenir en ville après être partie durant plusieurs années. Elle avait eu envie de se poser de nouveau en compagnie de sa fille. Elle ne pouvait danser pour le moment de toute façon et puis, la brunette ne pouvait se permettre de voyager autant quand elle avait un bébé à sa charge. « C’est ici qu’on a nos repères. » En tout cas, elle avait les siens ici. « Je dansais, je suis danseuse alors j’ai voyagé dans les quatre coins du monde pour des spectacles et autre. » C’était plus compliqué que cela désormais mais il faudrait encore tout expliquer et elle n’avait pas envie. Elle entendit son téléphone dans son sac et s’excusait auprès de Thomas pour décrocher. Il y avait un souci à son appartement et elle devait rentrer. « Je suis désolée, je vais devoir rentrer pour régler un problème. Je peux vous laisser mon numéro si vous voulez, si jamais vous avez besoin d’un coup de main pour vos recherches. » Elle prend un morceau de papier dans son sac pour écrire son numéro et lui donner. Elle enfile sa veste et récupère ses affaires. « Bonne journée et à bientôt peut-être. » Elle lui dit avant de s’excuser une nouvelle fois.


- - all i remember is the smile on your face, and it will kill me everyday ‘cause I don't even know your name.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Must come from somewhere - Amalia -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2