Revenir en haut
Aller en bas

-40%
Le deal à ne pas rater :
Écharpe Lacoste en laine côtelée à -40%
60 € 100 €
Voir le deal

 

- [Olivia] La photo de trop -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Marcello DescontiLe vin est un puissant lubrifiant social
Marcello Desconti
https://www.ciao-vecchio.com/t6585-marcello-un-pour-tous-et-tous http://www.ciao-vecchio.com/t6615-marcello-rather-be-the-hunter-than-the-prey#221598
Faceclaim : Matthias Schoenearts @obviously
Messages : 1238 - Points : 1009
[Olivia] La photo de trop B0ba231fe803554a5f014cc153812106558bca30
Âge : 38 bougies (20/12)
Métier : Boxeur professionnel, bien qu'il commence à se faire un peu "vieux" pour le domaine
[Olivia] La photo de trop Empty
Sujet: [Olivia] La photo de trop ( le Sam 28 Nov 2020 - 13:25 )

La photo de trop @Olivia Taylor.


La journée a bien commencé. Marcello s’est rendu à un shooting photo pour une association. Ce genre de partenariat n’est pas inhabituel, mais faire les photos nus en présence d’autres sportifs c’est une première. Rien qui n’arrête le boxeur cependant, il espérait même en y allant que cette bonne publicité effacerait définitivement la mauvaise reçue plus tôt dans l’année. Il serait mentir de dire qu’il n’a pas espéré par la même occasion qu’Olivia tombe sur les clichés au détour d’une recherche internet. Cette femme lui monte bien trop à la tête, les dernières rencontres n’ont pas aidé l’Italien à se changer les idées. Il se sent plus legé, simplement plus heureux depuis un certain temps. Chose qui ne lui ait jamais vraiment arrivé auparavant. Mais l’Italien perd bien vite son sourire en recevant les SMS de Luna. Il pressent bien rapidement que quelque chose cloche. Une photo intéressante ? Ni une, ni deux, il file dans un marchand de journaux pour ouvrir les magasines qu’il évite normalement. Il ne lui faut pas beaucoup de temps pour voir de quoi parle sa sœur. Un long soupire alors qu’il se passe nerveusement la langue sur les dents avant de replacer le journal sur l’étagère. Il sort sans demander son du, le pas bien plus énervé qu’en rentrant. Il aurait dû s’en douter, c’était trop simple pour que ça continue – même s’il n’y a rien de simple dans sa rencontre avec Olivia. Rentrant directement chez lui pour se calmer, Marcello en profite pour envoyer un message à la concernée. Elle se trouve elle aussi sur la photo et il a peur que ça lui apporte des ennuis. Eux qui parlaient de discrétion, c’est râpé.

Un échange de SMS et le boxeur propose à la jeune femme d’en parler de vive-voix. Il craint qu’elle ne refuse, ne voulant pas pousser sa chance, mais une réponse positive étire un sourire sur les lèvres de Marcello. Ne lui laissant pas le temps de changer d’avis, il téléphone une compagnie de taxi pour qu’on aille la récupérer.  Il ne prefère pas lui donner rendez-vous dans un café cette fois-ci, ni se balader dans les rues de Naples. Alors il pense qu’elle peut simplement venir chez lui.

Attendant impatiemment l’arrivé du taxi, Marcello en profite pour ranger rapidement le salon. Généralement ordonné, ça ne lui prend pas assez de temps et il se retrouve rapidement à guetter par la fenêtre. Nerveux ? Il l’est oui. Il a peur que ces stupides photos gâchent ce qui n’a même pas vraiment commencé. Il relève les yeux alors que le moteur du véhicule se fait entendre. L’italien sort et va payer le chauffeur en rajoutant quelques billets pour qu’il se taise. Jamais trop prudent, il vient d’apprendre ça ce matin. La voiture démarre et Marcello lance un sourire à Olivia. A vrai dire, même s’il est stressé, il ne peut pas s’en empêcher. « Ça fait plaisir de te voir. Tu vas bien ? » malgré la situation à gérer. Il lui montre l’entrée avant de s’avancer dans l’allée et refermer la porte derrière eux. Voilà, comme ça, ils devraient être tranquilles. « Tu veux que j’te fasse visiter ? Ou tu préfères quelque chose à boire ? »



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




If you want a rainbow you have to put up with the rain



Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t7458-olivia-33-ans-travailleuse-du-sexe
Faceclaim : Antonia Thomas + Sigyn / (c) gifs : BW
Messages : 562 - Points : 1322
[Olivia] La photo de trop Tumblr_owv9z4i6GM1qbmp7lo1_250
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
[Olivia] La photo de trop Empty
Sujet: Re: [Olivia] La photo de trop ( le Dim 29 Nov 2020 - 12:19 )


Marcello & Olivia
“Je ne vais pas m'arrêter d'aller au supermarché simplement parce que les paparazzi me suivent. J'aime cuisiner et une cuisinière a besoin de ses ingrédients ! - Eva Langoria”


Était-ce vraiment judicieux de s’abonner aux nouvelles concernant Marcello ? Peut-être pas, puisqu’il lui a demandé de ne pas prendre pour contant ce qui est raconté. Mais elle n’a pas pu s’en empêcher et elle l’a fait. C’est pourquoi, peu importe la source, elle reçoit une notification sur son téléphone d’un mail concernant le boxeur dès qu’il y a du nouveau à son sujet. Elle était entrain de boire son café calmement quand elle reçu l’une d’elle. Elle a prit son téléphone pour pouvoir voir de quoi il s’agit. Et la photo de groupe sur laquelle Marcello apparaît nu, la surprend mais la fait sourire aussi. Elle ne peut s’empêcher de regarder un peu plus longtemps, qu’elle femme ne l’aurait pas fait après tout. Mais bien vite une seconde notification la coupe et son sourire se voit disparaître. Puis que la seconde photo, elle est dessus. « - Et merde… » Dit-elle en soupirant longuement passant la main sur son visage. Elle ne pensait pas du tout qu’une photo d’eux se retrouveraient dans les médiats. Elle n’est pas la seule à l’avoir vue puisque l’homme lui envoie un message. Bien sûr elle lui répond. Elle est tout de même inquiète. Qu’est-ce qui va arriver maintenant que cette photo est sortie ? Elle se voulait discrète le concernant. Elle a tout de même un peu hésité quand il lui a demandé qu’ils se voient, mais elle a dit oui. C’est peut-être mieux qu’ils en parlent en face à face. Elle a donc terminé son café, et elle est allée se préparer sans plus attendre.

Elle sort du Ruby peu de temps après, elle a juste dit à une de ses amies qu’elle reviendra plus tard, sans d’autre explication. Elle est surprit par le klaxon d’un taxi. « - Il pense à tout. » Dit-elle à haute voix avant de secouer la tête. Elle sourit avant d’aller vers le véhicule et entre à l’intérieur, se laissant conduire. Durant le trajet, elle reçoit un message de la part de Monsieur, qui demande à la voir dans les prochains jours, il lui dira quand exactement. Et le stress est maintenant plus présent. Est-ce qu’il a vu la photo ? Ou alors il vient juste d’être mit au courant de l’histoire avec Pasha ? Il ne lui donne pas de détails, et il n’en demande pas non plus. Elle sait bien qu’il ne le prendrait pas bien et il lui a déjà fait comprendre qu’elle posait peut-être un peu trop de question. Elle range donc son portable pour se concentrer sur la route. Jusqu’à ce qu’elle arrive et qu’elle voit le beau boxeur déjà présent. « - Merci beaucoup pour le taxi. Je vais… Bien et toi ? » Elle lui adresse un petit sourire. Elle est tout de même embêtée par cette histoire. Cependant, elle a beaucoup appris à faire semblant. Elle essaie donc là aussi. Il jette un coup d’œil sur la maison voisin, rapidement, mais secoue la tête et se concentre sur ce qui se passe devant elle. Elle est rassurée de pouvoir rentrer sans plus attendre. Elle n’a pas envie d’être vue plus que ça dans le quartier. Pour le moment en tout cas. « - Je veux bien que tu me fasses visiter. » Elle a déjà bu un café, elle peut donc attendre pour boire à nouveau.

Elle regarde autour d’elle, observe la maison attentivement, prête à le suivre pour en voir plus encore. Rien que comme ça, ça lui semble bien joli. Elle est donc tout de même curieuse. « - Il faut que je te dise… » Dit-elle en s’arrêtant quand même quelques secondes. Est-ce une bonne idée de mettre les pieds dans le plat directement ? En tout cas, il va bien falloir y passer alors vaut mieux ne pas attendre. « - Peut-être que tu vas devoir venir au Ruby… Je ne suis pas certaine, je ne sais pas… Mais c’est envisageable en tout cas. » Elle ne sait pas ce que lui dira Monsieur. Elle a peur de ce qu’il peut faire. Mais elle doit être plus confiante devant lui et lui faire croire qu’il ne l’impressionne pas. Ou du moins pas trop.



• Olivia.
Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu'au travers de son regard sans aucun jugement et compréhensif
Revenir en haut Aller en bas
Marcello DescontiLe vin est un puissant lubrifiant social
Marcello Desconti
https://www.ciao-vecchio.com/t6585-marcello-un-pour-tous-et-tous http://www.ciao-vecchio.com/t6615-marcello-rather-be-the-hunter-than-the-prey#221598
Faceclaim : Matthias Schoenearts @obviously
Messages : 1238 - Points : 1009
[Olivia] La photo de trop B0ba231fe803554a5f014cc153812106558bca30
Âge : 38 bougies (20/12)
Métier : Boxeur professionnel, bien qu'il commence à se faire un peu "vieux" pour le domaine
[Olivia] La photo de trop Empty
Sujet: Re: [Olivia] La photo de trop ( le Jeu 3 Déc 2020 - 21:38 )

La photo de trop @Olivia Taylor.


Maintenant que Marcello en sait un peu plus sur l’histoire d’Olivia, il prefère lui appeler un taxi. Même si le boxeur garde un œil discret sur son voisin – et qu’aucune jeune femme n’est apparue par magie -il comprends que la brune se fasse petite dans le quartier. Marcello ne veut pas lui attirer davantage d’ennuis, il s’inquiète déjà suffisamment avec cette maudite photo. Il a beau réfléchir, il ne pense pas que ce genre de chose lui soit arrivé dans le passé. Ou alors il s’en fichait tellement qu’il n’en a aucun souvenir. Il faut dire que c’est la première fois qu’il s’en fait pour quelqu’un d’autre que les orphelins. Sa famille de cœur, celle qui l’a fait tenir durant toutes ses années. L’Italien ne pensait plus pouvoir s’attacher et voilà qu’Olivia chamboule tout son petit monde. Et en parlant d’elle, voilà que la voiture s’arrête devant la villa. Le chauffeur repart aussi vite qu’il est arrivé et Marcello tourne toute son attention sur la jeune femme. Il lui propose de rentrer directement pour être à l’abris des regards. C’est qu’il en devient un peu parano avec toute cette histoire. Mais une fois la porte fermée, il se sent tout de suite mieux. Il lui propose de lui faire visiter, il ne veut pas parler des choses qui fâchent trop vite.

Il s’apprête à lui montrer rapidement la villa quand elle prend la parole. Il fronce les sourcils, pas vraiment certain de comprendre où elle veut en venir. Il se tourne alors pour lui faire face, oubliant totalement le programme, bien trop préoccupé par ses mots. « Venir au Ruby ? » Il ne sait pas trop quoi en penser. Il n’aime pas vraiment l’idée de remettre les pieds dans cet endroit. Pour tout avouer, il a peur de ce qu’il pourrait y voir. Il sait surtout qu’il aurait beaucoup de mal à rester impassible si un autre homme entraîne Olivia dans l’une des cabines privées. Le savoir est une chose, le voir…c’est totalement différent. Il ne faut pas trop en demander. Non, Marcello sait qu’il enverrait son poing dans le nez d’un client au regard lubrique. « C’est à cause de la photo ? Il y a déjà des répercutions ? » Le problème, c’est que ce cliché peut faire plus de mal à la brune qu’à lui. Personne n’ira vraiment poser des questions à l’Italien. A part Luna, chose qu’elle a déjà fait par SMS. Mais Marcello sait qu’il peut se confier à sa sœur. Ils en ont même rigolé à travers plusieurs messages avant qu’Olivia n’arrive. Au pire des journalistes peuvent tenter une question après un match mais rien n’oblige le boxeur à répondre. Il lui suffit de garder le silence pour que toute cette histoire se dissipe…Comme les autres avant. « Ton patron t’a fait une remarque ? Tu as un problème ?» Il s’approche d’ailleurs d’un pas, se faisait plus protecteur sans même s’en apercevoir.  C’est qu’il s’inquiète vraiment pour elle. Et après ce qu’elle a dit, Marcello à comprit que ce patron a bien trop d’emprise sur elle ou sa famille.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




If you want a rainbow you have to put up with the rain



Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t7458-olivia-33-ans-travailleuse-du-sexe
Faceclaim : Antonia Thomas + Sigyn / (c) gifs : BW
Messages : 562 - Points : 1322
[Olivia] La photo de trop Tumblr_owv9z4i6GM1qbmp7lo1_250
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
[Olivia] La photo de trop Empty
Sujet: Re: [Olivia] La photo de trop ( le Mar 8 Déc 2020 - 15:13 )


Marcello & Olivia
“Je ne vais pas m'arrêter d'aller au supermarché simplement parce que les paparazzi me suivent. J'aime cuisiner et une cuisinière a besoin de ses ingrédients ! - Eva Langoria”



Olivia sait qu’elle ne devrait pas se concentrer sur des choses plus négatives. Qu’elle devrait essayer de se détendre et se dire que ça n’est rien. Que tout ira bien. Mais avec tout ce qu’elle a vécu, la pression qu’on lui a déjà mise sur les épaules, elle a un peu de mal. Maintenant, Monsieur n’est pas le voisin d’Olivia. Il est meilleur comme pire. Elle ne sait pas sur quel pied danser. Parce que le patron lui dit des choses et les employés une autre. Alors que doit-elle faire ? Elle n’a aucune envie de se retrouver mal à cause d’une erreur de compréhension. Elle n’a pas été prudente en tout cas. Même Pasha le lui a dit. Mais comme on dit, ce qui est fait est fait. « - C’est une supposition. Je ne sais pas du tout… Pas encore. » Elle se réjouit quand même de savoir. Seulement, Monsieur est occupé en ce moment, il n’a pas le temps. Ce dont elle ne va pas se plaindre. Tant qu’il est occupé à autre chose, il ne s’occupe pas de son cas personnel. Et elle peut respirer un peu. Mais ça lui laisse quand même une boule à l’estomac de ne pas savoir. « - Je ne sais pas si c’est la photo ou non. En tout cas, il veut me voir. Il me dira quand. Il ne m’a pas dit pourquoi. » Elle marque une pause de quelques instants, puis reprends. « - Il n’y a que deux raisons. Mais mon ami m’a dit qu’il n’est pas convoqué lui. Donc ça ne doit pas être ça. Ca peut être aussi autre chose. » En réalité, ça peut même être positif. Mais elle est tellement fixé sur cette histoire et sur la peur du négatif qu’elle n’y pense pas. Peut-être qu’il lui dira qu’elle va pouvoir voir ses parents. Mais elle a tellement peu d’espoir que ça soit ça… « - Il ne m’a rien fait de plus pour le moment. Il est occupé. Alors, il n’a pas le temps de s’occuper des histoires. » Et Red n’est pas plus disponible que lui d’ailleurs. Ce qui est dommage… « - Tout ce que je veux. C’est qu’il t’arrive rien. » Dit-elle sincèrement. Monsieur à le bras long. Bien trop long.

Elle le fixe quelques instants avant de prendre une longue inspiration. Elle secoue la tête avant de finalement reprendre. « - Mais tu es censé me faire visiter. Je suis désolé d’être entré dans le sujet directement. » Elle se sent un peu idiote pour le coup. Elle sait qu’elle a quand même beaucoup de chance. Elle a juste peur que tout soit éphémère. Il en va aussi de la réputation de Marcello. Qu’est-ce que les gens vont penser de lui si on le voit au bras d’une prostituée ? « - Je pense qu’on devrait éviter les lieux publics à l’avenir… Je ne veux pas attirer de mauvaises ondes. » Il ne mérite pas ça. Surtout avec le passé qu’il a. Enfin, de ce qu’elle en sait en tout cas. Mais rien que perdre ses parents est déjà bien assez. Elle essaie de ne pas être maladroite non plus dans ses mots. Mais rien n’est simple en ce moment. Rien n’est simple avec elle et le milieu dans lequel elle se trouve. Olivia a tellement l’habitude de mentir. Elle n’a pas eu besoin de le faire avec Marcello. Elle n’en a pas eu l’occasion en tout cas. Car elle l’aurait fait s’il ne l’avait pas suivie jusque-là. Mais si elle doit faire en sorte de protégé les arrières du boxeur, elle le fera sans aucune hésitation.


• Olivia.
Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu'au travers de son regard sans aucun jugement et compréhensif
Revenir en haut Aller en bas
Marcello DescontiLe vin est un puissant lubrifiant social
Marcello Desconti
https://www.ciao-vecchio.com/t6585-marcello-un-pour-tous-et-tous http://www.ciao-vecchio.com/t6615-marcello-rather-be-the-hunter-than-the-prey#221598
Faceclaim : Matthias Schoenearts @obviously
Messages : 1238 - Points : 1009
[Olivia] La photo de trop B0ba231fe803554a5f014cc153812106558bca30
Âge : 38 bougies (20/12)
Métier : Boxeur professionnel, bien qu'il commence à se faire un peu "vieux" pour le domaine
[Olivia] La photo de trop Empty
Sujet: Re: [Olivia] La photo de trop ( le Sam 19 Déc 2020 - 13:06 )

La photo de trop @Olivia Taylor.


En entendant Olivia lui demander de venir au Ruby, Marcello s’inquiète immédiatement. La jeune femme doit savoir que cet endroit ne lui inspire pas confiance. Ils s’étaient même mit d’accord pour que le boxeur n’y mette pas les pieds. Si elle change d’avis, c’est qu’il doit y avoir un problème. Quelque chose lui faisant assez peur pour prendre ce risque. Alors l’Italien s’approche un peu d’elle, n’hésite pas à lui demander si la photo a déjà fait des dégâts. Foutus journalistes, Marcello a de plus en plus de mal à les respecter. Il sait qu’il ne faut pas tous les mettre dans le même bateau mais il semblerait qu’ils aient décidé de lui mener la vie dure cette année. Ils s’acharnent et dès que l’Italien pense pouvoir souffler, ils reviennent au galop avec un nouveau scandale. Le boxeur espérait pouvoir éviter ce dernier, mais ils sont maintenant les deux pieds dedans. Ils vont devoir gérer cette situation. Et bien la gérer. Olivia lui explique que son patron veut la voir, mais qu’elle ne sait pas encore pourquoi, ni même quand. Bien sûr qu’elle s’inquiète pour la photo, les deux évènements arrivent en même temps, il n’est pas difficile de les relier. Marcello se passe la main sur sa barbe de quelques jours, soupire longuement avant de poser les yeux sur la brune. « J’imagine que tu ne peux pas lui demander pourquoi avant de le rencontrer ? » Il pose la question même s’il se doute déjà de la réponse « Je viendrai. Dès que tu sais le jour, tu me le dis et je viendrai au Ruby » Histoire de ne pas être trop loin si quelque chose dérape. Il prefère être dans les parages, quitte à rester au bar et prétendre attendre qu’on vienne s’occuper de lui. Tant qu’il consomme et laisse derrière lui des billets, on ne devrait pas lui poser trop de questions. Et si quelqu’un le reconnaît…Il avisera sur le moment.

Un léger sourire se dessine sur ses lèvres quand il entend Olivia dire qu’elle s’inquiète pour lui. « Ne t’en fais pas pour moi. Ton patron a beau avoir le bras long, il n’est malheureusement pas stupide. » Dans le cas contraire, tout serait plus simple. Mais non, cet homme est assez intelligent pour ne pas faire d’erreur. « Regarde ce qu’il se passe quand je prends un verre avec quelqu’un. Imagine les journaux s’il m’arrivait quoi que ce soit ? » Pour une fois, cela pourrait jouer en sa faveur. « Si ton patron ne veut pas attirer le regard sur lui, il sait que je ne suis pas la bonne cible » Chose qui l’inquiète tout autant. Il ne veut pas que ça retombe sur Olivia. Marcello soupire avant de poser rapidement sa main sur la joue de son invitée. Il remonte légèrement son visage pour être sûr qu’elle voir la sincérité dans son regard « Et on va faire en sorte que toi non plus ok ?».  Il n’attend pas vraiment de réponse et sa main retrouve sa poche alors qu’il lui lance un sourire rassurant.

« Ne t’excuse pas. Ça te tracassait, c’est normal d’en parler » Peut-être qu’il serait plus prudent d’éviter les lieux publics en effet. Même si cela ne plait que moyennement au boxeur. « Jusqu’à ce qu’on en sache plus pour ton patron alors. Une fois qu’on saura ce qu’il en pense, on pourra aviser de la marche à suivre » Une façon de dire qu’il ne compte pas arrêter de la voir à cause d’une photo. « Je n’ai pas oublié que je dois t’emmener au port » Il tente d’alléger l’atmosphère, de la faire sourire un peu. « Et comme on va sûrement se retrouver ici, je vais te faire visiter oui » Il commence donc par le rez de chaussé. Le salon, la cuisine, une première salle de bain et la chambre d’ami. Ça manque de décoration, d’une touche féminine comme on dit. Tout est propre certes, mais ça fait un peu présentation Ikea. Il descend ensuite et rigole en montrant la salle de sport. « C’est ici que je passe le plus de temps. Comme tu le vois, je n’ai même pas besoin de sortir. »



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




If you want a rainbow you have to put up with the rain



Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t7458-olivia-33-ans-travailleuse-du-sexe
Faceclaim : Antonia Thomas + Sigyn / (c) gifs : BW
Messages : 562 - Points : 1322
[Olivia] La photo de trop Tumblr_owv9z4i6GM1qbmp7lo1_250
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
[Olivia] La photo de trop Empty
Sujet: Re: [Olivia] La photo de trop ( le Mer 6 Jan 2021 - 13:26 )


Marcello & Olivia
“Je ne vais pas m'arrêter d'aller au supermarché simplement parce que les paparazzi me suivent. J'aime cuisiner et une cuisinière a besoin de ses ingrédients ! - Eva Langoria”



Chaque fois qu’il se passe quelque chose dans sa vie, Olivia à peur des conséquences. A cause du métier qu’elle fait, à cause de son patron et tout ce qu’il est capable de faire. Elle ne sait jamais comment il va réagir à un évènements ou l’autre même si jusqu’ici, il l’a surprise à bien des sujets. En soit, il ne lui a pas fait de mal à elle, même si avoir un canon pointé sur soi n’est pas très agréable. Elle sait que Marcello n’a aucune envie de venir au Ruby, surtout que c’est préférable pour lui et sa réputation. Elle est déjà bien mise à mal comme ça. « - Non, je ne peux pas. Il ne me le dirait pas. Il m’a déjà fait comprendre que je posais trop de question la dernière fois. » Alors elle a comprit qu’elle devait moins en poser et faire les choses. Et si ses choix sont mauvais, elle en aura les conséquences mais elle apprendra. Elle doit s’ouvrir à nouveau, être un peu plus souriante et faire son boulot avec envie. Elle doit faire comme Pasha lui a dit, être digne et respectable pour avoir plus d’emprise sur les choses. Elle ne sait pas si elle a le mental pour y arriver… Mais en tout cas, elle essayera. « - Merci. C’est gentil de ta part. Puis s’il demande à te voir… Et bien tu ne seras pas loin. » C’est surtout pour ça. Si Monsieur est tombé sur la photo, bien sûr qu’il va vouloir savoir qui est Marcello, ce qu’il sait et surtout ce qu’il compte faire. Probablement qu’il le mettra en garde également. Et rien que de savoir ça l’attriste un peu. Elle a plongé le jeune homme dans ce monde alors qu’il ne le mérite pas. Elle l’écoute attentivement, et ne peut s’empêcher de sourire face à ses mots, ses gestes. Elle laisse les yeux poser sur son visage. « - Tu as sans doute raison. Il ne va pas prendre le risque que les médiats remontent jusqu’à lui. Il a bien trop à perdre. » Il a bien trop de secret, et même s’il est soutenu par les hommes politiques, bien sûr que si a vient à sortir au grand jour, ils feront l’autruche. Il ne pourra plus obtenir leur soutient. Pour ce qui est d’elle, il n’y a que le temps qui lui dira les choses. Mais elle ne compte pas se laisser faire non plus. Il ne lui a jamais interdit de voir des personnes en dehors du Ruby. Et elle va essayé de ne pas trop s’impliquer dans les histoires de Wayland.

Elle le regarde, surprise. « - Mais tu n’as pas peur d’être vu avec une femme comme moi à l’extérieur ? Peur pour ta réputation ? » Bien sûr qu’elle ne crie pas non plus à tout le monde sa situation. Mais elle a des clients réguliers, il y a des hommes qui savent. Elle le trouve bien courageux de vouloir prendre des risques avec elle. « - C’est vrai. Le port. Ca sera pour une autre fois. » Elle peut attendre pour ça, ce n’est pas grave non plus. Ils ont le temps en principe d’organiser les choses. Elle approuve, et le suit pour faire la visite des lieux. Ses yeux se posent un peu partout. Sur la décoration, la disposition des pièces, des meubles, c’est épuré et assez simple. Elle sourit quand ils arrivent dans la salle de sport. « - C’est pratique, d’avoir sa propre salle. Ca évite de perdre du temps. Surtout pour toi qui a besoin de ça pour le boulot. Tu as eu une bonne idée. » Elle repose les yeux sur le boxeur peu de temps après. « - J’aime beaucoup ta maison. Il y a de l’espace. C’est agréable. C’est lumineux, tranquille. Ca donne vraiment envie en tout cas. Il faudrait que je t’offre des plantes, des cadres et quelques bibelots. » Dit-elle avant de rire légèrement. Enfin elle a toujours eu l’habitude de faire ce qu’on lui dit. Elle a donc un peu de mal à prendre des initiatives. Surtout comme celle-là. Il faut encore qu’elle apprenne à faire des choses sans avoir peur de se faire crier dessus après. « - Je me demande. Est-ce que tu cuisines ? Ou c’est pas ton truc et tu préfères te faire livrer ? » Elle l’observe un peu avant de retourner avec lui vers le salon. Elle se demande si un homme seul prend le temps de cuisiner pour lui-même. Ou peut-être qu’il n’est pas réellement seul non plus. « - J’ai appris à le faire. Mais maintenant que je vis au Ruby, je n’ai plus eu l’occasion de le faire. » Peut-être qu’elle pourra lui préparer quelque chose une fois. Ca plait généralement aux hommes.


• Olivia.
Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu'au travers de son regard sans aucun jugement et compréhensif
Revenir en haut Aller en bas
Marcello DescontiLe vin est un puissant lubrifiant social
Marcello Desconti
https://www.ciao-vecchio.com/t6585-marcello-un-pour-tous-et-tous http://www.ciao-vecchio.com/t6615-marcello-rather-be-the-hunter-than-the-prey#221598
Faceclaim : Matthias Schoenearts @obviously
Messages : 1238 - Points : 1009
[Olivia] La photo de trop B0ba231fe803554a5f014cc153812106558bca30
Âge : 38 bougies (20/12)
Métier : Boxeur professionnel, bien qu'il commence à se faire un peu "vieux" pour le domaine
[Olivia] La photo de trop Empty
Sujet: Re: [Olivia] La photo de trop ( le Dim 10 Jan 2021 - 16:23 )

La photo de trop @Olivia Taylor.


Alors c’est décidé, Marcello se rendra au Ruby si le fameux patron veut le rencontrer. Il ne serait peut-être pas si mal de mettre un visage sur cette personne, pouvoir le reconnaître s’il le croise dans la rue. Après tout, s’il a vu la photo, cet homme à une longueur d’avance ce qui n’enchante pas forcément le boxeur. Il ne parle pas de ce doute à Olivia, il ne veut pas qu’elle s’inquiète plus qu’elle ne le fait déjà. Et enfin, si le patron voulait parler d’autre chose, l’Italien sera quand même dans les parages, au cas où. Il n’aime pas savoir Olivia dans cet établissement. Il déteste l’idée qu’elle sente constamment une menace au-dessus de sa tete. L’Italien voudrait pouvoir la libérer de cette peur mais ne sait pas encore vraiment comment procéder. Il y a bien trop de choses à prendre en compte pour agir. Si le boxeur a compris quelque chose : c’est qu’il ne doit pas faire d’erreur. « Et s’il veut te parler d’une chose qui n’a rien à voir avec cette photo, je serai quand même présent d’accord ? » Pas dans la même pièce certes, mais au moins il ne sera pas loin. « Au bar » Il le précise. Autant dire qu’il n’ira pas poser les yeux – ou les mains - sur les collègues d’Olivia. Il lui sourit pour la rassurer et hoche la tête en l’entendant rebondir sur les médias. « Il a bien plus à cacher que moi » Il hausse les épaules avant d’ajouter « Théoriquement, j’ai rien a cacher » Il s’est rendu au Ruby, et alors ? Qu’on lui invente même une carte de fidélité et des nuits torrides avec tout le personnel si ça les amuse. Il s’en fiche royalement. La seule chose qu’il aurait aimé garder pour lui, c’est le meurtre de ses parents. Mais ça, ça fait bien longtemps que les journaux en ont parlé.

Même si ce n’est pas pour tout de suite, Marcello promet à Olivia de pouvoir se voir à l’extérieur dès que toute cette histoire sera réglée. Elle est déjà bloquée au Ruby, il ne compte pas la bloquer chez lui en plus de ça. La villa est agréable mais il y a tellement de choses à voir et faire à l’extérieur que ce serait du gâchis.  Il est surpris par la question de la brunette. Une femme comme elle ? Il voit de quoi elle veut parler et réalise qu’il n’aime pas l’entendre parler aussi négativement d’elle. « Je serai fier d’être vu avec une femme comme toi » Il se racle alors la gorge, se passe la main dans les cheveux. Il n’a jamais été très doué avec les compliments, les sentiments, et tout ce genre de choses. Ça le met incroyablement mal à l’aise. C’est la raison pour laquelle jusqu’à maintenant…Il s’amusait en sachant qu’il n’y aurait pas de lendemain. Mais avec Olivia c’est différent. Depuis la seconde où il a posé les yeux sur elle, l’Italien le sait.

Le boxeur change rapidement de sujet, parlant du port et passant à la visite de la villa. N’importe quoi pour faire passer cette dernière phrase. Il avoue rarement ce genre de chose. Non, il ne l’a même jamais fait jusqu’à présent. Il fait d’ailleurs attention de ne pas montrer les chambres. Il reste au rez-de-chaussée et au sous-sol avec la salle de sport. « Crois-moi, c’est surtout mon coach qui a eu cette idée » chose qui arrange tout de même le boxeur lorsqu’il s’entraîne tard le soir. Il remonte les marches en sourit à la proposition d’Olivia. « J’en aurai bien besoin oui » Sa villa ne respire pas la vie de famille, c’est certain. Il voit cet endroit comme un toit au-dessus de sa tête. Un toit luxueux certes, mais pas un endroit où il construit quelque chose. Peut-être que la jeune femme devant lui pourrait lui changer les idées. « Peut-être même que j’me découvrirai la main verte ? » Le jardinage n’a jamais été dans ses passe-temps. Il n’a jamais eu une plante à s’occuper. Mais la suite met un grand sourire sur son visage. « S’il n’y avait que moi, je me ferai livrer tous les jours » Il rigole avant de continuer « Mais je dois faire attention. Si je prends 10g mon coach le voit et me fait faire 10 fois le tour de la salle en courant » Et ce n’est presque pas une blague, bien qu’il exagère légèrement. Les inconvénients des métiers dans le domaine sportif. « Du coup je suis obligé de cuisiner un minimum » Même s’il est loin d’être le roi des fourneaux. Mais Olivia, elle, semble s’y connaître. Il sourit avant de montrer d’un signe de la main la cuisine. « Well… T’as faim ? » Après tout, s’ils doivent rester ici, autant en profiter non ? Son frigo est plein. « Tu peux m’apprendre tes astuces et comme ça tu restes ici pour dîner … ? »  



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




If you want a rainbow you have to put up with the rain



Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t7458-olivia-33-ans-travailleuse-du-sexe
Faceclaim : Antonia Thomas + Sigyn / (c) gifs : BW
Messages : 562 - Points : 1322
[Olivia] La photo de trop Tumblr_owv9z4i6GM1qbmp7lo1_250
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
[Olivia] La photo de trop Empty
Sujet: Re: [Olivia] La photo de trop ( le Jeu 14 Jan 2021 - 12:46 )


Marcello & Olivia
“Je ne vais pas m'arrêter d'aller au supermarché simplement parce que les paparazzi me suivent. J'aime cuisiner et une cuisinière a besoin de ses ingrédients ! - Eva Langoria”



La jeune femme relève les yeux vers lui puis hoche la tête positivement. « - Merci beaucoup. » Il n’est pas obligé de le faire et pourtant. Elle est bien surprise par les personnes qui l’entoure en ce moment et elle en redevient peut-être plus souriante. En tout cas, elle sait maintenant qu’elle ne doit pas se laisser abattre au moindre problème mais plutôt être plus forte. « - J’espère qu’il sera compréhensif. Il s’est l’être. » Elle ne veut pas le défendre mais on ne peut que le reconnaître, il n’a pas fait que de mauvaise chose. Et si elle en est là, de son côté ce n’est pas de sa faute à lui mais bien celle d’un autre homme. Olivia ne veut pas qu’il ait une main sur Marcello, elle fera n’importe quoi pour qu’il ne le mêle pas plus que ça à la vie au Ruby, même donner plus encore de sa personne. Ou laisser derrière une personne qu’elle apprécie. Mais pour le moment, elle garde les mots rassurant du boxeur pour au moins se sentir mieux durant le temps qu’elle est dans cette maison. Ce qu’elle retient de tout ça, c’est qu’elle n’est pas seule. Mais elle garde quand même une certaine crainte, par rapport à son métier et ce qu’elle représente. Par rapport aux regards que les hommes posent sur elle. Comme lui a dit Pasha, elle est une pute, elle n’aime pas se terme, elle préfère se cacher derrière des termes qui enjolivent un peu les choses, mais il faut le reconnaître c’est vraiment ce qu’elle est. « - Alors j’ai beaucoup de chance. » Dit-elle en murmurant ces mots. Marcello ne la rejette pas, loin de là. Il est donc temps qu’elle arrête de se torturer la tête avec des pensées toutes aussi négatives les unes que les autres. Elle peut être une femme comme les autres quand elle est dehors, quand elle est avec lui.

La visite de la villa est agréable. Elle l’a toujours trouvé jolie de l’extérieur quand elle passait pour rentrer dans son ancien logement. Bien sûr, elle n’aurait jamais eu le droit d’adresser la parole à Marcello, ni de rentrer là avant ça. Et les autres voisins, elle ne l’est connait que de part l’Européen. Et rien de plus. Elle continue de le suivre, avant de se mettre à rire légèrement. « - Peut-être, ça serait dommage de les laisser mourir. Bien que certaines aient moins besoin d’attention que d’autres. » Dit-elle en pensant aux plantes qu’elle pourrait lui prendre. Sans vouloir s’imposer bien sûr, mais ça ramènerait un peu de vie en tout cas. Puis les décorations ça comble les vides. Les murs sans rien dessus c’est triste.
Elle profite de revenir dans la pièce de vie principale pour pouvoir lui parler de cuisine. Elle l’écoute attentivement avant de sourire amusée. « - Je comprends. Même si ça semble un peu dur quand même. Mais j’imagine que ça fait partie du jeu. » Les sportifs doivent faire attention à leur corps. Tout comme les mannequins d’ailleurs, même si ça n’est pas encore la même chose. Ca veut dire qu’il prend aussi soin de lui dans d’autres points. Du moins, elle imagine cela pour le moment. Elle réfléchit à sa proposition. « - Oui… Oui d’accord, on peut dîner ensemble pas de soucis. » Elle a sa journée de libre de toute façon. Elle n’est pas prévue au programme et elle ne devrait pas être rappeler pour remplacer une autre fille. Elle n’en a pas envie de toute façon.

Elle décale calmement dans la cuisine. « - Qu’est-ce qui te ferait envie ? Je sais que les sportifs doivent manger beaucoup de protéine. Donc, des œufs peut-être ? » Elle réfléchit, ça va lui permettre aussi de savoir s’il aime des choses ou non. « - J’ai une recette, enfin, ce sont des œufs enrouler dans du bacon, avec de la ciboulette. Ca change de la traditionnelle omelette. Avec un peu de salade c’est délicieux. » Après, elle est prête à faire tout autre chose, c’est juste la première idée qui lui soit venue. « - Je ne sais pas si tu as tout ça dans ton frigo. Sinon tu me dis et on improvise quelque chose. » Elle verra bien avec ce qu’elle peut trouver. Elle a surtout envie de pouvoir lui faire plaisir avec quelque chose. Surtout avec toutes les belles choses qu’il lui a dite avant ça. « - Ma mère avait toujours une ardoise où elle notait ce qu’il y avait encore dans le frigo et ce qu’elle devait racheter en dessous, je trouve ça pratique quand j’y repense. » Enfin c’était à la belle époque, quand ses parents travaillaient dans une maison d’un particulier contre logement et confort. Avant que ça tourne mal. Mais ça reste quand même des petites choses qu’on lui a transmises et qu’elle garde en tête.




• Olivia.
Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu'au travers de son regard sans aucun jugement et compréhensif
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Olivia] La photo de trop Empty
Sujet: Re: [Olivia] La photo de trop ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Olivia] La photo de trop -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut