Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
ASOS : -20% en plus sur les articles déjà soldés
Voir le deal

 

- Déva || Staçion service -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ares Staçion10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Ares Staçion
http://www.ciao-vecchio.com/t7659-ares-turns-out-all-my-mistakes http://www.ciao-vecchio.com/t7705-vous-etes-en-etat-d-ares-stacion
Faceclaim : Milo Ventimiglia : ealitya
Messages : 459 - Points : 921
Âge : 38 ans
Métier : Psychologue spécialisé en criminologie
Déva || Staçion service  Empty
Sujet: Déva || Staçion service ( le Dim 29 Nov 2020 - 18:26 )
Appuyé contre le comptoir de sa cuisine, Ares se faisait un café. C’était le troisième qu’il buvait depuis son réveil. Est-ce qu’il avait développé une immunité à la caféine ? Parce qu’il n’avait pas l’impression que ce qu’il consommait fasse grand effet sur lui. Peu importe, ça lui ferait au moins une boisson chaude à siroter pendant qu’il cogitait sur le dossier sur lequel il travaillait actuellement. Les traits tirés, cela faisait déjà deux jours que l’Italien n’avait pas vu la lumière du soleil parce qu’il passait toute la journée enfermé dans son bureau. Il avait beau se dire que sa vie ne tournait pas autour de son boulot, c’était exactement ce qui était en train de se passer. Il ne faisait rien de ses journées à part éplucher des dossiers, des rapports et des documents qui n’avaient sûrement ni queue ni tête pour le commun des mortels. Et même lorsqu’il était supposé être en repos son cerveau n’avait pas l’air d’avoir le mémo. Il tournait à plein régime non-stop au point que ses nuits soient très courtes. Pas plus de quatre heures par nuit, et ça c’était ses meilleures nuits.

Dans un soupir, il entendit son téléphone sonner au loin et tendit le bras pour le récupérer. Les sourcils froncés, il vit le prénom de sa sœur s’afficher sur l’écran verrouillé. Il n’avait pas le temps de lui répondre. Il le ferait plus tard. D’un geste las, il reposa le portable sur le comptoir et regarda son café couler, et se pencha même en avant pour sentir les arômes du café envahir la cuisine. Il détestait vraiment ces objets. Les téléphones portables. Si on voulait le contacter, on avait plus de chance de le contacter en allant le voir qu’en lui envoyant un message. Ses collègues n’avaient toujours pas compris qu’il préférait parler aux gens de vive voix. Ou alors, ils le savaient mais n’avaient juste aucune considération pour ce qu’il voulait. C’était possible. Déva le savait, elle. Mais pareil, elle devait se dire que c’était plus rapide pour entrer en contact avec lui. Quoi qu’il en soit, il ne répondrait pas à son message avant un moment parce qu’il avait mieux à faire. Une fois son café de prêt, il n’attendit même pas que ça refroidisse pour le prendre. Ni même pour le porter à ses lèvres pour en prendre une gorgée. Il se brûla la langue au passage, en versa un peu sur son t-shirt à rayures préféré, mais ça en valait la peine. Alors qu’il s’apprêtait à retourner dans sa tanière et entamer une seconde gorgée, la sonnette retentit. Le geste suspendu dans l’espace et le temps, il poussa un juron dans sa barbe avant d’aller jusqu’à la porte. Sans même demander qui se trouvait derrière, il ouvrit sans ménagement. « Tiens, toi. » C’était son bonjour visiblement. Sa petite sœur. C’était peut-être pour ça qu’elle avait envoyé un message, qui sait. Il se contenta de se pousser pour la laisser rentrer avant de tourner les talons pour laisser à sa cadette le soin de fermer la porte. « Tu veux du café ? Je viens d’en faire, il est bon. »


titre en minuscule ici
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + italic.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Déva || Staçion service  Empty
Sujet: Re: Déva || Staçion service ( le Mer 2 Déc 2020 - 13:32 )
Aujourd’hui, tu as du temps à tuer. Tu ne bosses pas, aux urgences c’est vraiment n’importe quoi en ce moment, alors tu veux te détendre au maximum. Plusieurs possibilités s’offrent à toi : aller en mer, faire du shopping, sortir avec des amies, embêter ton frère adoré, aller courir, te faire les ongles. Ta tête regorge d’envies. Mais, certaines idées te tentent plus que d’autres. Combiner l’idée de voir ton frère et de faire du shopping en même temps te tente vraiment bien. Tu sais qu’il n’est pas spécialement boutiques, mais tu sais aussi que ces journées sont bien rythmées depuis quelques jours et qu’il sort peu. Ça sera l’occasion parfaite de lui montrer la lumière du jour.
Tu te prépares de bon matin pour sortir. Après avoir pris une bonne douche, t’être habillée et maquillée, tu sors de ton appartement toute joyeuse. Tu as le sourire aux lèvres et tu dis bonjour à chaque personne que tu croises. Tu arrives rapidement devant chez ton frère. Tu l’appelles. Pas de réponse. Qu’est-ce qu’il peut être pénible à ne jamais décrocher. Tu lui reproche toujours, trop souvent parfois, mais contrairement à toi, son téléphone n’est pas greffé dans sa main. On peut même dire que s’il le pouvait, il vivrait sans. Toi, tu perds ton téléphone et c’est la fin du monde.
Tu décides finalement de monter directement chez lui. Peut-être était-il simplement très occupé, mais au moins, tu pourras vérifier par toi-même. Tu frappes. Il ne faut pas longtemps pour que la porte s’ouvrir, et le visage de ton frère apparaître. Comme bonjour de sa part, tu as connu mieux. Tu rentres quand il te laisse rentrer. « Wahou, tu dis bonjour à tout le monde comme ça ou c’est juste pour moi ? Si c’est le cas, je suis flattée. » Tu laisses tomber ton sac dans l’entrée avant de faire quelques pas. « Un café qui tâche ? Non merci. » Tu montres à l’aide de ton index la tâche sur son tee-shirt. Tu observes la pièce dans laquelle tu es, tu peux apercevoir des piles de dossiers partout, quelques papiers par terre. Ton frère bosse trop, tu dois absolument lui changer les idées. Tu tournes ton regard vers lui, et affiche un grand sourire « J’ai une surprise pour toi ! Enfin, pas surprise surprise, mais j’ai quelque chose à te proposer ! » Ton sourire s’élargit un peu plus. Tu commences presque à sautiller sur place tellement tu es excitée par la journée que tu comptes lui préparer. « Toi et moi, on va aller ….faire les magasins !!!! » Tu te mets à rigoler, telle une gamine à qui on a promis d’aller voir Mickey. « En plus ça tombe bien, ce haut est moche, le café a dû le sentir, il faut t’en trouver un beaucoup mieux. » La tête de ton frère en dit long sur ta proposition, mais tu t’en fiches. Il ne pourra pas refuser, et tu sais être très persuasive.
Revenir en haut Aller en bas
 
- Déva || Staçion service -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut