Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -30%
-30% sur le portefeuille Lacoste Chantaco en cuir ...
Voir le deal
56 €

 

- Nathan || Last friday night -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tea L'Amente10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Tea L'Amente
https://www.ciao-vecchio.com/t6038-tealapeche https://www.ciao-vecchio.com/t6129-teal-ouest
Faceclaim : Adria Arjona ; ealitya
Messages : 490 - Points : 841
Nathan || Last friday night  Tenor
Âge : 29 ans
Métier : Assistante de direction de Demetrio Clarizio
Nathan || Last friday night  Empty
Sujet: Nathan || Last friday night ( le Mer 2 Déc 2020 - 20:29 )
Assise sur le rebord de la baignoire, Tea se passa une main nerveuse dans les cheveux, se balançant d’avant en arrière. Elle ne pouvait pas rester indéfiniment dans cette pièce. Déjà parce qu’elle n’était pas chez elle. Et en plus parce qu’elle était à peine couverte et risquait d’attraper froid. Ses affaires, elle les avait laissées sur le sol de la chambre de Nathan, avant qu’elle n’aille se cacher aux toilettes. Dès le moment où elle avait pris conscience de ses mains sur son corps, la réaction ne s’est pas fait attendre. Au bord des larmes, son ventre s’était noué et elle dû se retenir pour ne pas exploser. Sans même s’en rendre compte, ses poings s’étaient serrés au point que ses ongles ne lui rentrent dans la chair. La douleur, elle ne l’avait pas senti. Le regard confus, elle s’était aussitôt éloignée. « Je… salle de bain. » Avait-elle lâché sans plus d’explications tout en prenant le chemin de la salle de bain.

Ça faisait déjà un quart d’heure qu’elle était enfermée. Il allait croire qu’elle avait un souci. Ou que lui en avait un au point de l’avoir fait fuir. A cette pensée, elle poussa un juron en espagnol, laissant sa tête retomber sur ses genoux. Elle allait devoir l’affronter et sortir tôt ou tard. Et des deux options, Tea préféra le tard. Elle n’était pas pressée d’expliquer à son ami, pourquoi elle l’avait repoussé de la sorte. Ni même pour poser des mots sur ce dégoût qu’elle ressentait envers elle-même depuis tant d’années. Et ce soir plus que jamais, alors qu’elle se faisait violence, il était présent. Qu’est-ce qui n’allait pas chez elle ? Des larmes qu’elle ne contrôla pas roulèrent le long de ses joues, tandis que les yeux fermés elle essayait de s’imaginer dans un endroit Safe. Le salon de Nino. Dans ses bras. Pour mimer les images que lui renvoyaient son cerveau, elle s’enroula de ses bras comme une étreinte qu’elle se donnait à elle-même avant de s’effondrer en silence en se rendant compte que ce n’était que le fruit de son imagination. Le corps secoué par des sanglots, elle se plaqua une main sur la bouche pour éviter de faire du bruit, le regard paniqué entre vers la porte de peur que Nathan n’entre sans prévenir. Au bout de longues secondes où rien ne se passa, elle se leva finalement pour se diriger vers la vasque où elle fit couler l’eau. Comme pour rafraîchir son visage rougi par les larmes, elle s’en aspergea avant de dévisager son reflet dans le miroir. Elle était vraiment pathétique. Et elle devait arrêter de se cacher. Après une profonde inspiration, elle se dirigea vers la porte. Avec une lenteur dans ses gestes, elle tourna la poignée et passa sa tête à travers le petit espace, juste pour évaluer les dégâts avant de sortir complètement. Elle n’avait pas entendu de bruit depuis qu’elle s’était enfermée d’ailleurs, est-ce qu’il était toujours là ? Il était parti ? En même temps après ça…Comment le blâmer.


Chasin' a fairytale, chasin' a lie. But everything changes and everything dies. You preyed for on innocence, tried to bury my name but now there's ice in my veins. There's a wolf at your door, there's a hound at your heels. There's a snake in your bed, tell me how does it feel ?
Revenir en haut Aller en bas
Nathan EvansLe vin est un puissant lubrifiant social
Nathan Evans
http://www.ciao-vecchio.com/t7952-nathan-rise-above-the-storm-an http://www.ciao-vecchio.com/t7965-nathan-33-ans-mannequin#263974
Faceclaim : Sam Claflin + ©Erlaclaur
Messages : 71 - Points : 173
Nathan || Last friday night  Tumblr_inline_nzdiucU7lR1rifr4k_500
Âge : 33 ans
Nathan || Last friday night  Empty
Sujet: Re: Nathan || Last friday night ( le Sam 5 Déc 2020 - 18:18 )
C’était la première fois, jusqu’à présent un tel incident n’était jamais arrivé… Parce que même s’il ne parvenait plus à éprouver de l’attirance envers les femmes, Nathan s’attelait à toujours essayer de se prouver le contraire et même si pour cela, il était obligé de penser à d’autres moments qui l’avaient excité ou encore même à simuler. Hors aujourd’hui, bien que tout semblait être bien parti, rien n’avait fonctionné comme il l’avait souhaité et la jeune femme paraissait en être aussi déboussolé que lui. Il ne savait pas s’il était le fautif, si autre chose avait braqué sa camarade cependant tout ce que le mannequin avait fait était de fixer la porte que Tea venait de franchir pour fuir, tandis qu’il restait à moitié nu, assis sur le lit. Toute cette histoire le perturbait réellement ; à force il ignorait ce qu’il était censé en penser, il ignorait comment il était censé réagir et pourquoi rien ne marchait comme lui le voudrait. C’était frustrant de voir que sa raison lui dictait une chose mais que son esprit lui en dictait une autre, l’empêchant de suivre les valeurs qu’il s’était toujours tracé.

Un faible soupir avait traversé ses lèvres alors qu’il observait autour de lui sans savoir ce qu’il était censé faire désormais. Il avait envie d’aller la voir, s’excuser et lui dire que finalement, ce n’était pas possible tout en inventant un prétexte hors au vu de comment Tea s’était échappée, lui n’était pas certain que cela soit une excellente idée. A la place, Nathan avait décidé de se lever puis d’enfiler au moins le bas de son pantalon avant de s’en aller vers la cuisine. Les minutes s’écoulant, il en avait profité pour se faire un café pour ensuite retourner vers la chambre et lorsqu’il était revenu, la jeune femme quittait tout juste la salle de bain. Son regard s’était machinalement posé sur elle, un sentiment de malaise l’habitant alors qu’il la contemplait discrètement, sa tasse dans la main. Sur l’instant, le mannequin n’avait pas su quoi répondre et une moue confuse s’était dessinée sur sa figure puis à force de l’observer, il avait finalement remarqué les rougeurs présentes sous ses yeux. « Tu vas bien ? » L’avait-il interrogé calmement, ne préférant pas soulever de suite le moment de gêne que tous deux venaient de vivre. Et comme pour essayer d’alléger l’atmosphère, un peu bêtement, il avait soulevé son café dans un « Tu en veux un ? » sans trop savoir quoi dire d’autre. Il avait peut-être l’air con en cet instant mais ça n’avait pas d’importance, le silence l’aurait perturbé beaucoup plus qu’autre chose.


I've made your misery my goal How it all began, if truth be told, had a master plan. Now I rule the world. Took 'em by surprise, worked my way up hill
❝See my crown, I am king❞
Revenir en haut Aller en bas
Tea L'Amente10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Tea L'Amente
https://www.ciao-vecchio.com/t6038-tealapeche https://www.ciao-vecchio.com/t6129-teal-ouest
Faceclaim : Adria Arjona ; ealitya
Messages : 490 - Points : 841
Nathan || Last friday night  Tenor
Âge : 29 ans
Métier : Assistante de direction de Demetrio Clarizio
Nathan || Last friday night  Empty
Sujet: Re: Nathan || Last friday night ( le Sam 19 Déc 2020 - 21:55 )
La tête passée à travers l’ouverture de la porte de la salle de bain, elle ne mis pas longtemps avant de remarquer sa robe froissée au sol. Un soupir s’échappa de ses lèvres. Elle allait devoir la faire nettoyer avant de la rendre à son amie. Parce que oui, Tea avait même pris l’initiative d’emprunter une tenue à une de ses amies pour se rendre à ce rendez-vous. Tout le long de la soirée, une boule s’est installée au creux de son ventre tandis que tous ses sens se mirent en alerte. Et comme à chaque fois elle avait préféré ne pas s’écouter parce qu’elle voulait se prouver qu’elle pouvait le faire. Qu’elle pouvait être normale. Peu importe ce que voulait dire ce mot. Dans un soupir, elle s’avança de quelques pas pour enfin sortir de la pièce, la tête baissée au sol. Ses bras entourant son corps comme pour se couvrir, elle ne fit que quelques pas avant d’entendre la voix de Nathan qui la fit sursauter. Dans sa poitrine, son cœur rata un battement au point que dans ses oreilles, elle n’entende plus que le tambourinement de ce rythme cardiaque affolé. Comme par automatisme, ses bras se serrèrent un peu plus autour de son corps avant de se diriger avec vitesse et précipitation vers la boule de tissu par terre. Elle ne prit même pas la peine de la défroisser ni même de la regarder. Elle l’enfila avec hâte, évitant le regard de son ami. Elle ne lui tournait pas le dos, elle se contentait juste de regarder partout sauf dans sa direction. Une main nerveuse passée dans ses cheveux, elle leva quelque peu le nez face à sa question. Elle avait envie de rire et de pleurer à la fois. La question était sérieuse ? Non, elle n’allait pas bien. Ca faisait longtemps qu’elle ne savait plus ce que signifiaient ces mots, au point qu’elle se mette presque en danger à chaque fois qu’elle essayait de se convaincre que ça allait. Mais elle était trop épuisée pour expliquer tout ça. Pour mettre en mots ses propres maux. Aussitôt ses pensées allèrent vers Nino qui savait toujours quoi faire dans ce genre de situation. Un regard, une caresse, une étreinte… rien qu’un petit geste qui suffisait à ce qu’elle se calme à chaque fois qu’elle était comme ça. Mais ici, ce n’était pas ce qu’elle avait besoin de la part de Nathan. Elle savait que dès le moment où il s’approcherait d’elle, qu’elle se mettrait à fuir. Alors elle hocha simplement la tête. Aucun son ne sortit de sa bouche. Pour dire quoi de toute façon ? Lorsqu’il proposa du café, elle comprit qu’il n’était pas non plus à l’aise avec la situation. Ce qu’elle comprenait. Et si en temps normal elle serait déjà partie depuis longtemps pour ne pas avoir à affronter l’après, ici elle ne pouvait pas faire ça. Pas à cet homme qui était avant tout son ami. « Je veux bien, merci. » Dit-elle tandis que ses bras ses décroisaient doucement, sans qu’elle ne baisse sa garde pour autant. Ce qu’elle n’avait d’ailleurs même pas remarquée, c’était qu’elle avait enfilé sa robe à l’envers dans la hâte de se couvrir. Et sans même un regard dans sa direction, elle quitta la pièce pour se rendre à la cuisine pour se prendre du café. En général, elle évitait d’en boire le soir pour ne pas perturber son sommeil, mais quelque chose laissait entendre que ce n’était pas la caféine qui allait l’empêcher de fermer l’œil ce soir. « T’as des biscuits ou des gâteaux ? » S’enquit Tea d’une voix enrouée, toujours sur le point de craquer. Au moins ils parlaient d’autres choses.


Chasin' a fairytale, chasin' a lie. But everything changes and everything dies. You preyed for on innocence, tried to bury my name but now there's ice in my veins. There's a wolf at your door, there's a hound at your heels. There's a snake in your bed, tell me how does it feel ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Nathan || Last friday night  Empty
Sujet: Re: Nathan || Last friday night ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Nathan || Last friday night -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut