Revenir en haut
Aller en bas


 

- Ebba || Marché de noël -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Moira Le LézardToujours frais après un litre de café
Moira Le Lézard
Faceclaim : melisa pamuk, ealitya
Messages : 1374 - Points : 2494
Âge : 31 ans
Métier : responsable d'événementiel
Ebba || Marché de noël  Empty
Sujet: Ebba || Marché de noël ( le Sam 12 Déc 2020 - 21:15 )
Comme tous les ans, l’approche des fêtes de fin d’année enchantaient Moira. Sans surprise, elle croulait sous les tonnes de boulot parce qu’on la sollicitait de toutes part pour organise des soirées, ce qui ne lui donnait pas une seule minute pour souffler. Et c’était un emploi du temps qui convenait parfaitement à la jeune femme. Extenuée, elle prenait juste une douche rapide avant de se mettre au lit, oubliant parfois de manger. Pour elle, c’était donc la période de l’année la plus intense. Et les rares moments où elle pouvait se détendre, elle les passait hors de chez elle avec ses proches. Aujourd’hui, elle avait réussi à réserver une journée qu’elle comptait consacrer entièrement à sa famille. Et ça commençait par le marché de noël annuel qu’elle partagerait avec son aînée.

Ce matin le réveil avait une saveur différente. Moira pu dormir plus longtemps, et à l’instar de la lune qui était la première personne qu’elle voyait lorsqu’elle sortait de chez elle, ce fut son jumeau le soleil qui l’accueillit aujourd’hui. Les rayons du soleil avaient pénétrés les volets mal fermés de la jeune femme, qui s’était levée en même que l’astre du matin qui s’installait dans le ciel napolitain. Elle aurait pu prendre son temps pour une fois, mais elle avait trop hâte de retrouver Ebba et d’entamer cette journée qui se plaçait sous le signe de noël. Après avoir fait le tour de ses mails en même temps qu’elle prenait son petit déjeuner, elle fila se préparer et s’habilla chaudement avant de sortir de chez elle. Une rapide vérification dans son sac alors qu’elle se tenait sur le seuil de la porte, l’obligea à faire un demi-tour rapide pour récupérer la liste de choses qu’elle devait acheter. Elle avait des cadeaux à offrir et une tête qui bourdonnait d’idées pour faire plaisir à ses proches. Déjà qu’elle ne comptait pas forcément à la dépense toute l’année, à noël elle se lâchait encore plus. Et pour les anniversaires. Et pour tous les petits accomplissements de ses proches. Elle aimait dépenser de l’argent pour elle, mais adorait encore plus le faire pour sa famille. Et le marché de noël était pour Moira le prétexte parfait pour faire plaisir en pratiquant une activité qu’elle aimait le plus.

Avec la jeune blonde, elles s’étaient données rendez-vous directement au marché et comme à son habitude, Moira était arrivée en avance. Son manteau sur le dos, ses lunettes de soleil sur le nez, elle commença à s’imprégner doucement de l’ambiance de noël au milieu de la foule qui commençait doucement à arriver. Un sourire au coin des lèvres, elle balaya l’endroit du regard, remarquant déjà quelques stands qu’elle allait devoir visiter à tout prix. Comme si elle attendait là depuis de longues minutes, elle regarda sa montre pour vérifier l’heure avant de plonger ses mains dans ses poches. Malgré le soleil, il ne faisait pas forcément chaud. Marcher et acheter réchauffera sûrement la jeune femme.


Mariti subsidiis nobilitas virginis cum et patris et filia liberis pauperis Valerius amicorum filia erubesceret adultae diuturnum causa amicorum cum alitur Reguli Reguli nobilitas patris liberis Scipionis cum Valerius cum Publicola diuturnum mariti uxor aerario alitur humatur liberis ille adultae.
Revenir en haut Aller en bas
Ebba JacobsenToujours frais après un litre de café
Ebba Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5073-une-vie-trop-tranquille-est-u https://www.ciao-vecchio.com/t5112-pour-gagner-il-faut-risquer-de-perdre
Faceclaim : Katheryn Winnick © CRÉPUSCULE.. (avatar) + crack in time (sign) / heartkiwi & Ingrid (crackships)
Messages : 1613 - Points : 3082
Ebba || Marché de noël  3314400630_1_13_OxoYOrej
Âge : Née en Norvège (Trondheim) le 1er mars 1979. 41 ans à bruler mes ailes à l'adrénaline de l'ivresse de la vitesse.
Métier : Psychologue à la prison de Poggioreale. / Occasionnellement pilote dans des courses illégales de quoi bien arrondir les fins de mois.
Ebba || Marché de noël  Empty
Sujet: Re: Ebba || Marché de noël ( le Lun 14 Déc 2020 - 15:19 )

Noël est là ,- Ce joyeux Noël, des cadeaux plein les bras, - Qui réchauffe nos coeurs et apporte la joie, - Jour des plus beaux souvenirs, - Plus beau jour de l'année…

Moira & Ebba
L'appartement prend des odeurs de cannelle, d'épice, de sapin, de sucrerie. Doucement tout se met en place. Les couleurs joyeuses des fêtes poussent dehors la grisaille de la vie. Les guirlandes, les lumières témoignent de l'allégresse contenue dans les cœurs. Les cartons se vident, et la crèche trouve sa place, tout comme les décorations. Un délicieux mélange de celles de mon enfance ajouté à celles des mes enfants. A chaque nouveau Noël une nouvelle s'ajoute à la liste déjà longue. C'est parfois juste une boule, ou bien une bougie, l'important étant d'apporter une nouvelle pierre à l'édifice à cette fête que j'aime souhaiter entourée des miens. La magie vient durant cette période envahir les cœurs et les yeux. Même adulte je me laisse bercer par la douceur de l'instant oubliant un peu tout ce que l'année m'a fait subir. Je ne veux, pour ce temps là, que collectionner des éclats de rires et des étoiles miroitantes. Dés que décembre sonne j'habille mon intérieur, décorant la maison et le sapin, je prépare mes cartes de vœux, je confectionne des biscuits, du pain d'épice que je distribue autour de moi. Une mise en bouche avant le grand soir ou les enfants, même s'ils n'y croient plus, pense toujours à laisser au Père Noël de quoi se réchauffer et se nourrir. Ce temps semble comme sortir tout droit d'un conte de fée et il fait un bien fou. Et puis retomber en enfance est un bon remède aux soucis de la vie.

Et dans les traditions, il y a l'éternel marché de Noël, endroit ou j'aime traîner plus que de raison. Envoûtée par les odeurs, les lumières éclatantes, l'ambiance joyeuse, les découvertes diverses et variées. C'est toujours un plaisir que d'en parcourir les allées. Seule ou accompagnée. C'est souvent là que je trouve les petites idées cadeaux pour toute la famille. La petite décoration manquante. Le petit truc qui me fait craquer. C'est là que je savoure le vin chaud, les sucreries. Parce que celles que je fais, j'ai rarement le temps de les goûter. Et aujourd'hui je dois y retrouver ma petite sœur Moira. Se sera ma première visite cette année, je n'ai pas encore eu le temps de laisser mes pas marquer les allées. J'ai vu de loin les divers chalets, aperçu les lumières de la ville, mais rien de plus. Cette journée va être consacrée à la découverte de l'édition 2020. Et ça me met en joie de partager ce moment avec elle. Les enfants partis en cours je sors ma dernière fournée de gâteau. Et c'est là que je vois l'heure. Il est temps que j'aille finir de me préparer. Un jean, un pull, une paire de bottes, un bonnet, des gants et un manteau. Me voilà prête à aller rejoindre ma sœur. Je remplis une boite de biscuits que je laisserais dans la voiture et que je donnerais à ma sœur à la fin de notre journée.

Je tourne un peu pour trouver une place, entre les gens en centre ville et ceux sur le marché de Noël, pas évident, mais j'y arrive. Je connais suffisamment la ville pour trouver un petit coin où poser ma voiture. Une fois sortie de celle-ci je ferme mon manteau, remontant son col. Il y a du soleil mais la température pique, j'ai bien fais de m'équiper. Même si je n'ai pas pris d'écharpe. Je descends vers le lieu de rendez vous cherchant du regard la petite Lazzari, un sourire dessiné sur les lèvres. Je la repère. J'agite ma main. « Moira je suis là. » J'accélère le pas et une fois à sa hauteur je la prends dans mes bras. « Désolée j'étais en train de cuire ma dernière fournée de sablés. » L'odeur persistantes des saveurs sucrées doit être encore sur moi. « Tu as l'air d'avoir froid si tu veux avant de commencer on se prend un bon chocolat chaud. » Parce qu'il est un peu tôt pour un vin chaud. Je passe mon bras sous le sien. « Alors on l'inaugure ce marché de Noël. » L'impatience s'entend dans ma voix. Et nous voilà parti à la conquête des allées et des chalets. Heureuses comme des gamines.


vmicorum.


“ La nouvelle année vient d'ouvrir son livre et elle avec de futurs chapitres à écrire.”
Revenir en haut Aller en bas
Moira Le LézardToujours frais après un litre de café
Moira Le Lézard
Faceclaim : melisa pamuk, ealitya
Messages : 1374 - Points : 2494
Âge : 31 ans
Métier : responsable d'événementiel
Ebba || Marché de noël  Empty
Sujet: Re: Ebba || Marché de noël ( le Lun 28 Déc 2020 - 22:29 )
Perdue dans son admiration du marché de noël qui ne cessait de s’emplir, les gens avaient décidément tous calé cette journée pour faire les magasins. Dans un soupir, elle se préparait déjà à affronter la foule. Mais rien ne gâcherait le plaisir de Moira de faire les boutiques aujourd’hui et de profiter d’un moment avec sa sœur. Au bout de quelques minutes, lorsqu’une silhouette blonde se dessina au loin, les lèvres de la jeune femme s’étirèrent en un fin sourire. Elle lui rendit son signe de la main en la rejoignant à mi-chemin. Avec aisance, elle se fraya un chemin au milieu des gens qui n’en avaient rien à faire de la bousculer ou qu’elle soit à contre-courant, la faisant parfois grimacer. Une fois arrivée à hauteur de son aînée, elle se jeta presque aussitôt dans ses bras pour la saluer. Les bras passés autour du corps de la jeune femme, elle déposa un simple bisou sur la joue d’Ebba. « T’inquiète pas, ça fait pas très longtemps que je suis là. » Répondit la jeune femme, un sourire perceptible dans la voix. « Puis, tu avais une bonne raison d’être en retard ! » Même si la jeune femme faisait toujours attention à ce qu’elle mangeait, s’il y avait bien un écart qu’elle se permettait, c’était lorsqu’il s’agissait des pâtisseries de sa grande sœur. Elle se doutait d’ailleurs qu’elle pourrait gratter quelques gâteaux pour son repas de ce soir si elle était trop fatiguée pour cuisiner – commander. Ponctuant sa phrase d’un petit rire, elle croisa ses bras sur sa poitrine pour tenter de se réchauffer, tandis que ses jambes se frottaient presque l’une à l’autre. Lorsqu’elle était sortie de chez elle, comme à chaque fois elle n’avait pas bien jugé de la température, se laissant berner par le soleil dont les rayons ne provoquaient aucune chaleur. Ses dents qui claquaient s’arrêtèrent face à la phrase d’Ebba qui semblait avoir lu dans ses pensées, même s’il ne fallait pas être un génie pour s’apercevoir qu’elle avait froid. « Avec plaisir ! » Elle n’allait pas se faire prier. Elle avait bien trop froid pour faire comme si tout allait bien et garder la face. Voilà ce qu’elle y gagnait à force de se répéter qu’une pétasse n’avait jamais froid. La pétasse c’était elle. Et la pétasse avait froid. Sans un mot, elle accepta le bras de son aîné en se collant presque aussitôt à elle. Là encore, il n’y avait aucune fierté dans ses gestes, elle avait juste froid. « C’est parti ! » Sur ces paroles, elles démarrèrent l’édition 2020 du marché de noël. Non loin de là où elles se tenaient, un petit chalet joliment décoré proposait du chocolat chaud pour pas cher. A mesure que se rapprochaient les deux jeunes femmes, Moira pouvait entendre les commerçant commencer à vendre leurs produits en appâtant les passants. Tout y passait dans le discours des vendeurs. Passant de l’incontournable à l’esprit de noël en boîte. Le sourire de Moira quant à lui s’agrandissait petit à petit. « C’est pour moi ! » Annonça la jeune femme qui prit les devants pour aller acheter les chocolats chauds, qu’elle paya sans se départir de son sourire. « Tiens. » Elle tendit le gobelet à sa sœur avant de porter le sien à ses lèvres. Elle ne prit même pas le temps de souffler dessus, voulant se réchauffer à tous prix. Et dès le moment où le liquide chaud entra en contact avec sa langue, la brûlant légèrement, un frisson parcouru le long du dos de la Lazzari qui se secoua doucement. Délicieux. « Par quoi tu veux qu’on commence ? Perso j’ai pas d’ordre précis, je sais juste que j’ai besoin de cadeaux, de décorations aussi. Ah et d’un sapin surtout ! » Sa voix était presque surexcitée. Etait-ce à cause du sucre ou du marché en lui-même ? Aucune idée.


Mariti subsidiis nobilitas virginis cum et patris et filia liberis pauperis Valerius amicorum filia erubesceret adultae diuturnum causa amicorum cum alitur Reguli Reguli nobilitas patris liberis Scipionis cum Valerius cum Publicola diuturnum mariti uxor aerario alitur humatur liberis ille adultae.
Revenir en haut Aller en bas
Ebba JacobsenToujours frais après un litre de café
Ebba Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5073-une-vie-trop-tranquille-est-u https://www.ciao-vecchio.com/t5112-pour-gagner-il-faut-risquer-de-perdre
Faceclaim : Katheryn Winnick © CRÉPUSCULE.. (avatar) + crack in time (sign) / heartkiwi & Ingrid (crackships)
Messages : 1613 - Points : 3082
Ebba || Marché de noël  3314400630_1_13_OxoYOrej
Âge : Née en Norvège (Trondheim) le 1er mars 1979. 41 ans à bruler mes ailes à l'adrénaline de l'ivresse de la vitesse.
Métier : Psychologue à la prison de Poggioreale. / Occasionnellement pilote dans des courses illégales de quoi bien arrondir les fins de mois.
Ebba || Marché de noël  Empty
Sujet: Re: Ebba || Marché de noël ( le Mer 6 Jan 2021 - 11:46 )

Noël est là ,- Ce joyeux Noël, des cadeaux plein les bras, - Qui réchauffe nos coeurs et apporte la joie, - Jour des plus beaux souvenirs, - Plus beau jour de l'année…

Moira & Ebba
C'est sourire aux lèvres que je m'élance dans la foule qui arpente déjà le marché de Noël. Je suis même surprise par le monde présent alors que la matinée est à peine entamée. Je repère rapidement ma petite sœur, je signale ma présence d'un geste la main et je vois Moîra venir me rejoindre, marchant à contre sens. Puis on tombe dans les bras l'une de l'autre. Je ne sais pas qui de nous deux est la plus pressée de serrer l'autre. Mais nous voilà au milieu des gens qui marchent à nous faire un gros câlin, moi j'aime les gros câlins, sans bouger d'un pouce. Même si on se fait bousculer. Je m'excuse de mon petit retard. « Tant mieux alors je m'en serais voulu de te faire changer en statue de glace. »  J'en profite pour donner la raison de ce petit écart d'heure, me doutant que je serais encore plus facilement pardonnée. Moïra sachant très bien qu'elle n'aura pas été oubliée. « Oui une raison qui a rempli tout plein de boites à biscuit. » Et on se met à rire doucement. Avant de se mettre un peu plus sur le côté pour moins gêner le passage de la foule qui s'agrandit. « Tu aurais du t'habiller plus chaudement. Alors que là tu as les courants d'air froids qui passent partout. » Et pour pallier à ce fait je propose de prendre un chocolat chaud et de nous mettre à marcher. L'exercice il n'y a que ça pour empêcher ma petite sœur de finir congelée. Je ne veux pas prendre le risque de la voir finir comme Anna, et oui avec l'arrivé des fêtes et surtout du froid ma fille se refait la Reine des Neiges un et deux en boucle. D'où l'idée de voir Moïra finir congelée, même si elle se ne sera pas à cause d'un cœur de glace. Bon reprenons.

La jumelle se colle à moi, et je sais que même si elle m'aime, c'est plus le froid qui la pousse dans cette action que son amour pour moi. Et nous voilà parti à la recherche d'un chocolat chaud. « Suivons les bonnes odeurs on devrait vite trouver. » Et en effet, en peu de temps nous voilà devant le chalet qui va nous procurer notre dose de chaleur chocolatée. C'est Moïra qui régale. « Alors je prends le modèle XXXL. » Je la taquine bien sur, de toute façon ils n'ont qu'un seul modèle du coup l'affaire est rapidement réglée. « Merci. » Je souffle un peu avant de me laisser tenter quitte à me brûler le bout de langue. Tout comme ma sœur vu la tête qu'elle fait. « Il est bien chaud, la langue n'apprécie pas trop mais ça fait du bien. » On boit un peu tout en établissant notre plan de combat. « Peut être commencer par les sapins, le faire mettre de côté. Vu le monde si on attend trop tu risques de ne plus avoir de choix. Ou de n'avoir que des tous moches. » Moi de ce coté là j'ai déjà le mien. « Niveau décorations comme chaque année je vais prendre un petit truc histoire d'amener du neuf dans le vieux. » J'en achète une de nouvelle pour Matthis et Lisa à chaque Noël. « Après pour les cadeaux ont peut les faire en derniers. Mais regarder pour se faire des idées. » Même si j'en ai déjà un peu, parfois on trouve des petites choses forts sympathiques même si elles ne sont pas toujours utiles. « Je sais que les enfants veulent faire des cadeaux maisons. Ils fourmillent d'idées pour leurs oncles et tantes. Ils font ça en cachette. Même moi je n'ai pas le droit de voir. Ils pensent que je vendrais la mèche. » Mais au moins ils font ça avec leurs cœurs et je suis sûre que ce sera chouette. Et que ça fera plaisir à ceux à qui ils seront offerts. Une fois nos chocolats un peu plus descendus on file au niveau des sapins.


vmicorum.


“ La nouvelle année vient d'ouvrir son livre et elle avec de futurs chapitres à écrire.”
Revenir en haut Aller en bas
Moira Le LézardToujours frais après un litre de café
Moira Le Lézard
Faceclaim : melisa pamuk, ealitya
Messages : 1374 - Points : 2494
Âge : 31 ans
Métier : responsable d'événementiel
Ebba || Marché de noël  Empty
Sujet: Re: Ebba || Marché de noël ( le Sam 16 Jan 2021 - 19:56 )
Moira aurait dû s’en douter qu’elle allait subir les remontrances de son aînée quant à sa tenue. Ca aussi c’était presque une tradition entre elles. La jeune femme ne savait jamais s’habiller chaudement, elle avait juste du mal à juger de la température en dehors de chez elle. Ou bien elle s’habillait trop chaudement, ou alors pas assez. Plus de trente ans sur cette terre et elle n’avait toujours pas trouvé le juste milieu pour ne pas risquer de chopper un rhume en sortant de chez elle, ou étouffer sous les couches de vêtements. Ebba visiblement, n’avait pas ce problème. Ca viendrait peut-être avec l’âge, elle gagnerait en sagesse. Elle se contenta de lever les yeux au ciel en esquissant un sourire qu’elle lui adressa. Elle était déjà là de toute façon, elle n’allait pas faire demi-tour pour enfiler un autre pull. Et elle était tellement impatiente de débuter officiellement la saison des festivités qu’elle était même prête à dépouiller quelqu’un de son manteau si ça pouvait leur permettre de commencer plus rapidement. « Promis, la prochaine fois je m’habillerai plus chaudement. » Du moins elle essaierait. Pour le moment, elles étaient toutes les deux en route pour les chocolats chauds, et c’était Moira qui régalait. Elle hocha la tête à l’attention de la jolie blonde pour suivre les bonnes odeurs, comme elle l’avait si bien suggéré. Très vite, elles trouvèrent le chalet qu’elles convoitaient. Il grouillait déjà de monde, ce qui fit soupirer Moira. Les gens avaient donc décidé de se rendre au marché de noël en même temps qu’elles. Ils n’avaient rien de mieux à faire ? Un travail ? Une vie ? Un autre soupir traversa ses lèvres tandis qu’elle rationnalisait. Tout le monde ne s’était pas donné le mot, c’était juste la période. Et que serait leur traditionnel marché de noël si elle ne prenait pas des coups de coude ici et là par des gens qui essayaient de se frayer un chemin comme elle. « Evidemment ! » Répondit la jeune femme à sa sœur lorsqu’elle passa commande. Avec moins de difficulté qu’elle ne l’aurait cru, elle alla récupérer ses boissons et revint vers sa sœur, non sans lancer de mauvais regards aux enfants qui avaient presque renversé ses gobelets. Imitant son ainée, elle souffla doucement sur le rebord de son gobelet comme pour le rendre moins chaud mais trop impatiente, elle le bu et sans surprise elle se brûla la langue. « Wow. » Grimaça Moira qui ne sentait presque plus sa langue. « C’est bon ! » Malgré la douleur et la grimace, le sucre et le chocolat faisaient déjà leur effet sur elle. Elle était de meilleure humeur et prête à affronter les gens. Tellement effet que son excitation monta d’un cran lorsqu’elle dû planifier le plan d’attaque. Il fallait être malignes sans pour autant tomber dans les pièges du marché de Noël. Et pour Moira, il s’agissait surtout d’établir les priorités. Elle savait que dès le moment où elle verrait des ornements, elle aurait envie de tous les acheter en déviant de sa trajectoire principale. « Oui le sapin ! » Les sourcils froncés, de là où elles se tenaient, la brunette essayait de les apercevoir mais elle était beaucoup trop loin. Buvant son chocolat chaud, maintenant que sa langue était immunisée, elle écouta attentivement sa sœur, hochant la tête de temps en temps. Parfait, elle savait par quoi elles allaient commencer. Il ne manquait plus qu’à s’y mettre. « Tu vas en faire des maisons aussi cette année ? Vous faites un noël à thème ? » S’enquit la jeune femme qui finissait de vider son chocolat qui avait fait monter du rouge à ses joues à cause de la chaleur. « Tu sais que j’ai essayé d’en faire cette année, mais par manque de temps je vais devoir me résoudre à en acheter… » Une fausse excuse. Bien sûr qu’elle aurait eu le temps si elle s’y était prise plus en avant. L’an prochain peut-être.

« On y va ? » Demanda-t-elle avec enthousiasme, sautant presque sur place. Elle avait à peine attendue la réponse de cette dernière qu’elle avait déjà pris sa main pour la traîner au milieu des gens. Elle ne savait pas exactement où elle se rendait, mais elle suivait son instinct. Qui ne l’avait pas laissé tomber, au bout de plusieurs secondes de marche, elle vit le sommet des sapins qui se dressaient au loin. Comme une enfant, elle pointa du doigt. « Regarde, c’est là-bas ! » Au cas où sa sœur ne l’aurait pas vu. « Viens, suis-moi ! » Comme si elle avait le choix. Vu toute l’énergie que lui avait donné ce simple chocolat chaud, Moira était comme une fusée au milieu de toute cette foule. Il ne fallut pas longtemps pour qu’elles arrivent finalement près des sapins qui se dressaient devant elles majestueusement. Lâchant enfin la main de sa sœur, Moira s’approcha d’un sapin qu’elle toucha du bout des doigts comme par peur qu’elle ne se brise sous son contact, puis se tourna vers Ebba. « Ca sent noël. »


Mariti subsidiis nobilitas virginis cum et patris et filia liberis pauperis Valerius amicorum filia erubesceret adultae diuturnum causa amicorum cum alitur Reguli Reguli nobilitas patris liberis Scipionis cum Valerius cum Publicola diuturnum mariti uxor aerario alitur humatur liberis ille adultae.
Revenir en haut Aller en bas
Ebba JacobsenToujours frais après un litre de café
Ebba Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5073-une-vie-trop-tranquille-est-u https://www.ciao-vecchio.com/t5112-pour-gagner-il-faut-risquer-de-perdre
Faceclaim : Katheryn Winnick © CRÉPUSCULE.. (avatar) + crack in time (sign) / heartkiwi & Ingrid (crackships)
Messages : 1613 - Points : 3082
Ebba || Marché de noël  3314400630_1_13_OxoYOrej
Âge : Née en Norvège (Trondheim) le 1er mars 1979. 41 ans à bruler mes ailes à l'adrénaline de l'ivresse de la vitesse.
Métier : Psychologue à la prison de Poggioreale. / Occasionnellement pilote dans des courses illégales de quoi bien arrondir les fins de mois.
Ebba || Marché de noël  Empty
Sujet: Re: Ebba || Marché de noël ( le Sam 23 Jan 2021 - 10:25 )

Noël est là ,- Ce joyeux Noël, des cadeaux plein les bras, - Qui réchauffe nos coeurs et apporte la joie, - Jour des plus beaux souvenirs, - Plus beau jour de l'année…

Moira & Ebba
Moira a beau avoir 30 ans elle reste encore une enfant à mes yeux. Et encore plus quand je constate qu'elle a oublié la base de l'hiver. Le froid et qu'il vaut mieux opter pour des couches de vêtements que de vouloir jouer sur une tenue plus découverte que couverte. Elle finira un jour par comprendre, quand elle aura chopé un bon gros rhume, mais en attendant je la reprends un peu sur cette petite erreur. Même si elle risque d'hériter d'un bon nez qui coule. « Oui la prochaine fois. En attendant là tu vas finir avec des glaçons au bout de ton petit nez. » Et pour éviter de voir ma petite sœur se changer en bonhomme de neige on décide de se lancer à la recherche de bon chocolat chaud. Cela devrait la réchauffer dans un premier temps. Sinon je vais être bonne à lui souffler dessus pour garder son rouge aux joues. Et en un rien de temps, même s'il y a du monde, on trouve le chalet. La bonne odeur de chocolat nous chatouille les narines. J'en salive d'avance. Et vu que c'est la petite qui régale autant profiter à fond de la situation. Les chocolats en main l'envie de les goûter est grande, mais je souffle jouant la prudence. Une fois la langue habituée à la chaleur, on peut savoureux le délicieux mélange. Cela me fait retomber en enfance ce bon goût de chocolat. « Si je ferme les yeux je perds pas mal d'année d'un coup. » La magie de Noël également. Si on laisse son cœur vraiment s'y glisser on retrouve l'ambiance des années de l'insouciance. Ce qui me fait sourire. C'est dans cette période que je regrette le temps où je ne pensais qu'à jouer. Même si je jouais à la petite maman en m'occupant des jumeaux. Mais on est ici avec Moira dans un but précis, du coup on met en place le déroulé de la journée pour essayer de ne rien oublier tout en profitant un max de chaque seconde. Des instant précieux et en plus ce soir en rentrant je devrais tout raconter à Matthis et Lisa. Enfin pas question de parler des cadeaux si j'en achète. Même s'ils ne croient plus au père Noël je leurs laisse la surprise, bien plus réjouissant au moment d'ouvrir les paquets. « Pas de thème pour Noël. Les enfants ont attaqué des décorations avec des papiers colorés et puis avec des pop-corn. Après si tu veux passer un dimanche pour en faire avec eux pas de souci. Ils seront ravis d'aider leur tatie dans cette tâche. » Mes gosses sont assez manuels et adorent confectionner et encore plus à cette période, des objets de leurs mains. D'ailleurs certains cadeaux seront du fait maison et je leurs laisse gérer ce projet, ils ont même acheté avec leurs argents de poche le matériel.

Une fois les chocolats avalés, on se met en route. Première étape le sapin de Noël au moins pour le faire réserver, car attendre pourrait ne pas laisser de choix à Moira. Et je me retrouve avec ma main dans la main de ma sœur et entraînée dans les allées à la recherche du roi des forêts. « Pire qu'une gamine. » Ce qui me fait rire, mais cela me fait du bien et puis avec tout ce qui c'est passé les mois passés, ce moment de bonheur est le bienvenue. Il y a du monde mais on finit par repérer l'endroit. « Oui je vois. » Je me retiens de rire face au comportement de Moira, mais j'aime son enthousiasme. « De toute façon je suis accrochée à toi alors je ne peux pas partir dans une direction opposée. » Ma voix se fait taquine tout en lui souriant. Elle accélère le pas. « Ne t'en fais pas tu en auras un pour toi. » Car vu son allure elle semble avoir peur d'arriver trop tard sur le lieu de vente des sapins, alors que nous ne sommes qu'à quelques pas. Et une fois sur place l'odeur vient nous chatouiller le nez. La couleur verte éclate. Un instant je me retrouve en forêt. « Oui à fond. Ils sont tous tellement beaux. » Nous avons déjà le notre, il est même décoré, c'est quelque chose que l'on met en place avec les enfants dés le premier week-end de décembre et on laisse le tout jusqu'à au moins mi janvier, pour profiter un maximum. Il y en a de toutes les tailles. Ma main passe avec délicatesse sur les aiguilles de certains. « Tu en cherches un comment ? Petit ou grand ? Un qui ne perd pas ses aiguilles je suppose. » Je jette un coup d’œil. « Tu as vu il y en a qui sont en pot avec les racines comme ça tu peux le planter après. Le notre est comme ça et ensuite on le redonne à une jardinerie pour qu'il le remette en terre, vu qu'on a pas de jardin. Une façon de penser à la planète. » C'est bien mieux qu'une branche coupée qui ensuite finit au feu. En tout cas il y a du choix.


vmicorum.


“ La nouvelle année vient d'ouvrir son livre et elle avec de futurs chapitres à écrire.”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Ebba || Marché de noël  Empty
Sujet: Re: Ebba || Marché de noël ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Ebba || Marché de noël -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut