Revenir en haut
Aller en bas

-53%
Le deal à ne pas rater :
Balance connectée Xiaomi Mi Body à 18,99€ au lieu de 39,99€
18.99 € 39.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Logitech Z207 Système de ...
Voir le deal
30 €

 

- In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Le reste du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lilo Reynolds10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lilo Reynolds
http://www.ciao-vecchio.com/t8191-lilo-reynolds http://www.ciao-vecchio.com/t8199-lilo-31-ans-inspectrice-de-police#272570
Faceclaim : Shay Mitchell (c) Tearsflight
Messages : 26 - Points : 105
Âge : 31
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le Jeu 24 Déc 2020 - 10:21 )


|
In swedish, they call it “ljuga” ;
Isaac & Lilo


Novembre 2020

Quelle merde !
Ouais, c’était peut-être pas très digne d’une lady, mais c’était bien le premier mot qui lui était venu.
La Suède. De bonnes vacances qu’elle s’était planifiées elle-même deux mois plus tôt. Un cadeau de elle à elle. Elle ne pouvait pas se louper ! Mais voilà, comme toujours, elle avait cette fâcheuse tendance à oublier qu’elle avait la poisse. Quand elle était née, c’était bien la fée du mauvais karma qui s’était penchée au-dessus de son berceau. Ok, à 31 ans elle était habituée, et ça ne l’avait jamais empêché de continuer à vivre. Au pire, ça faisait toujours des souvenirs marrants à raconter. Après tout, ses dernières vacances passées à entendre un couple d’allemands s’engueuler à longueur de nuit, ça la faisait plutôt marrer aujourd’hui et elle avait appris des tas d’insultes cools. Mais, pour parler franchement, ce soir Friedrich et Johanna lui manquaient terriblement. Quel bien gentil couple si charmant ! Pourquoi ne leur avait-elle pas proposé de se rejoindre en Suède pour partager quelques plats locaux à Stockholm et admirer de belles mégalithes ?
Bonne question. Question étrange mais qui ne semblait plus si mauvaise maintenant.

Premier jour. Elle n’était arrivée que deux heures plus tôt et avait opté pour une douche, une jolie robe et un restaurant en solo avant de partir à la conquête du Monde.
Parce qu’elle avait eu la flemme de parcourir les brochures, elle s’était tournée vers le restaurant de l’hôtel qu’elle occupait.
Mauvaise idée Lilo. Mauvaise idée.
Mais si on savait quel ticket gagnant choisir, elle ne dépenserait pas inutilement son argent dans les jeux à gratter.

Quand elle avait entendu cette pénible voix nasillarde derrière elle, elle avait senti les poils de ses bras se dresser. Et là, comme ça, comme un souvenir douloureux encore trop frais, elle avait su qu’en se retournant, elle allait jurer. Et elle l’avait fait.
«Oh-Mon-Dieu, Lilo ? C’est bien toi ? »
Non, elle ne venait pas de tomber sur Janice de Friends mais sur « Stacy. ça alors... »
Est-ce que le ton du blase s’était entendu dans sa voix ?
Peut-être. Oops comme le dit Britney.
Stacy, pas la copine de Barbie mais Stacy Green, une camarade de lycée… ici, en Suède - qui est le con qui a dit que le hasard faisait bien les choses ? Parce que le hasard, à peine Stacy avait commencé à parler en boucle, lui présentant son fiancé Clyde et vantant déjà ses richesses, Lilo avait très fortement envie de l’emmerder.

Non, Stacy n’était pas la personne qu’elle avait le plus envie de revoir « Du coup, c’est un peu comme un pré voyage de noces ! Clyde me gâte tellement ! Je suis comme Cléopâtre, sans les serpents !  » que quelqu’un lui donne un aspic… ou au moins un aspirine en prévision, elle sentait déjà le mal de tête la gagner. Pourquoi fallait-il que ce soit Stacy ? Alias “Miss ma vie sera toujours plus parfaite que la tienne” « Et toi alors ? Tu voyages seule ? J’étais désolée d’apprendre l’annulation de tes fiançailles. » ça faisait 10 ans qu’elle avait envie de lui balancer ça ou ?


Alors oui. Franchement oui : quelle merde !
Ses belles vacances en Suède. Son repos tant mérité. Partagé avec Stacy ?
« Non. Je suis aussi venue avec mon fiancé. » et sa connerie ?
Lilo, on sait ce que tu t’apprêtes à faire, et tu arrêtes tout de suite ! Qu’est-ce que tu vas lui dire à Stacy qui cherche déjà des yeux l’élu de ton coeur ?
« Ah oui ? Il est où ? »
Tu vas lui présenter l’hôte d’accueil qui attend pour te placer ?

« Il est là ! »
… si, elle l’avait fait. Cette abrutie l’avait fait. Elle venait de se recruter un parfait étranger pour jouer le rôle de son fiancé. Et même si ce n’était pas l’employé de ce restaurant, on ne pouvait pas franchement louer son talent pour l’improvisation. Dans trois secondes, James, Josh ou peu importe le prénom du pauvre homme dont elle avait attrapé le bras, allait la regarder comme une folle et elle passerait pour une conne ! Elle avait beau le regarder avec ses yeux qui disaient « S'il te plait, j'te donne un rein si tu m'aides »

« Stacy, Clyde, je vous présente mon fiancé. »

Mais ta gueule !
Va falloir arrêter de kidnapper des inconnus dans ta connerie.
Ok, mais techniquement, ce n’était pas tout à fait un inconnu. Elle lui avait bien dit au moins dix mots pendant l’avion où ils avaient partagé un voisin chiant !

En plus, d’un point de vue comestible, il était franchement pas dégueulasse : Good point Lilo !

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj





 
Mahalo nui 'ia ke Ali'i wahine✿
'O Lili'ulani 'O ka Wohi kū. Ka pipi'o mai o ke ānuenue. Nā waiho'olu'u a hālike 'ole. E nānā nā maka i ke ao malama. Mai Hawai'i ākea i Kaua'i
(c) solosands


Dernière édition par Lilo Reynolds le Lun 28 Déc 2020 - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Calderini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Solsken
Messages : 608 - Points : 1350
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| 0SpCwoT
Âge : 33 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: Re: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le Jeu 24 Déc 2020 - 15:47 )
IN SWEDISH, THEY CALL IT “LJUGA” ;
Lilo & Isaac


Tenue || Pourquoi avait-il accepté de participer à ce maudit voyage ? Isaac ne cessait de se poser cette question depuis qu’il avait mis les pieds dans l’aéroport et qu’il avait dû se débrouiller seul pour comprendre comment tout fonctionnait. Il n’avait jamais voyagé de sa vie, c’était même la première fois qu’il monterait dans un avion, donc évidemment rien n’avait été simple bien qu’il ne s’en était pas sorti trop mal finalement. Il avait gagné ce séjour dans une loterie quelconque à laquelle il avait joué avec sa petite sœur et c’était cette dernière qui l’avait poussé à s’y rendre. Le jeune homme lui avait directement refusé l’idée, n’acceptant pas en premier lieu de la laisser seule mais également parce qu’il devait travailler, qu’il n’estimait pas pouvoir se permettre de s’absenter pendant une petite semaine. Erena n’avait jamais démordu, lui répétant que ça lui ferait du bien de changer d’air, qu’il devait penser à lui et en profiter pour se reposer. Sur ce point, sa cadette n’avait pas réellement tort, particulièrement ces derniers temps où il avait l’impression que son quotidien s’avérait plus mouvementé qu’à l’accoutumé alors au bout du compte ils en étaient venus à un accord tous les deux. Il partirait à la condition qu’elle ne reste pas seule à la maison en son absence et qu’elle passe la semaine chez une amie ; cela n’avait pas été très compliquée puisque sa petite sœur était plutôt sociable et la mère de Carla avait aussitôt accepté de l’accueillir chez elle.

Isaac avait ainsi pris la route le cœur un peu plus léger toutefois à présent, il commençait sérieusement à regretter. Il s’agissait d’un voyage de groupe donc il était contraint d’être mêlé à plusieurs personnes et si encore à propos de ce détail, le garçon aurait pu faire avec, ça l’était moins quand certains s’amusaient à le déranger sans arrêt. Son voisin de cabine avait été extrêmement lourd, en plus d’avoir un ruisseau à la place de sa vessie, il lui avait semblé normal de partager chacune de ses découvertes aux personnes assises à côté de lui. Isaac avait cru devoir commettre un meurtre à multiples reprises, ne se gênant pas de remballer ce pauvre type qui lui avait tapé sur le système et si heureusement, cela lui avait permis d’échanger quelques mots avec une belle demoiselle, ça n’avait pas été suffisant pour apprécier tout le trajet. Et comme si le début de ce voyage n’avait déjà pas assez mal commencé, il avait fallu qu’il retrouve le dit type comme colocataire de chambre. Cette constatation avait été la goutte de trop et si l’homme avait bien tenté de lui faire la conversation, Isaac n’avait fait que le foudroyer du regard avant filer sous la douche. Son voyage, il allait le faire tout seul et peu importait si ça en désenchantait certains seulement si tous les membres du groupe étaient comme ce gars, il ne donnait pas cher de sa peau. La patience, le serveur ne connaissait pas et il avait déjà atteint ses limites. On racontait que demain était un autre jour, peut-être que son humeur serait différente le jour suivant néanmoins en cet instant, il souhaitait juste fuir et rapidement.

Douché, habillé, un coup d’œil sur l’heure qu’affichait le réveil de la chambre, Isaac n’avait pas attendu pour quitter la chambre et rejoindre le restaurant pour le dîner. Ses yeux avaient exploré la salle du regard, un soupir s’échappant de ses lèvres à la vue de la table de son groupe qu’il était censé rejoindre et lorsqu’on lui fit de grand signe pour venir, il n’avait pu que lever ses iris vers le ciel. Etrangement, il ne le sentait pas ce voyage… Ce genre d’activité n’était pas pour lui, pas du tout, encore moins lorsqu’il était contraint de partager son quotidien avec tout un tas d’inconnus. Et s’il s’était résigné à s’avancer, prêt à se rendre à la table, une main l’avait soudainement empêché, l’attrapant sauvagement par le bras. Ses pupilles s’étaient légèrement écarquillées sous la surprise avant qu’il n’observe la jeune femme près de lui de haut en bas. C’est qu’elle était vraiment pas mal celle-là. Ô si son visage lui était vaguement familier, Isaac n’était pas encore en mesure de se rappeler où il avait bien pu la croiser. Il n’était pas physionomiste qu’on le pardonne et ce, même si la demoiselle à ses côtés était un véritable canon. Hors, certainement qu’il ne pourrait désormais plus l’oublier puisque sans même qu’il soit au courant, voilà qu’il apprenait qu’il était apparemment fiancé. Une réflexion qui l’avait obligé à la regarder un instant de plus bel avant qu’un sourire amusé ne se dessine sur ses lèvres. Isaac était joueur, il aimait autant créer des ennuis que se jeter en plein dedans et c’était vraisemblablement ce qui était en train de se passer. Surtout qu’en soit, cette étrangère sans le savoir allait probablement le sauver d’une mort certaine. Sans même attendre son dû, le garçon avait aussitôt placé son bras autour de la taille de la jeune femme, la ramenant brusquement contre lui. « Isaac, enchanté. » S’était-il présenté ensuite en tendant sa main devant lui afin de saluer ses vis-à-vis. Sa fiancée du soir avait intérêt de lui revaloir cet évènement parce que ce n’était pas tout le monde qui acceptait de jouer une telle supercherie. Tout le monde n’était pas aussi fou que cet imbécile qui préférait chercher les problèmes au lieu de mener une vie plus stable. « Je suis désolé de t’avoir fait attendre. » S’était même plus à enchérir le jeune homme, portant son regard sur la femme qu’il tenait dans ses bras. La prénommée Stacy paraissait quelque peu choquée par le tournement de la situation et c’était le pourquoi Isaac ne s’était pas empêché de la dévisager avec toute cette arrogance qui le catégorisait. « Un problème ? » Il ne connaissait pas cette femme, tout comme il ne connaissait rien de sa fiancée non plus, hors il ne s’agissait là que d’un détail puis il était plutôt doué pour improviser.

(c) DΛNDELION


Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| 2167714111 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lilo Reynolds10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lilo Reynolds
http://www.ciao-vecchio.com/t8191-lilo-reynolds http://www.ciao-vecchio.com/t8199-lilo-31-ans-inspectrice-de-police#272570
Faceclaim : Shay Mitchell (c) Tearsflight
Messages : 26 - Points : 105
Âge : 31
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: Re: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le Lun 28 Déc 2020 - 16:45 )


|
In swedish, they call it “ljuga” ;
Isaac & Lilo


— C’était quoi son problème ?
D’où avait-elle sortie une telle idée à la con ?
Non mais sérieusement Lilo ? Recruter un voisin d’avion pour jouer le rôle de ton fiancé alors que ton niveau de connaissances sur lui doit approximativement être proche de 0 ? Alors que tu ne l’as même pas prévenu avant ?
Sérieusement, elle ne voulait pas plutôt dire à Stacy que oui, elle était célibataire et qu’elle ne voyait pas le problème à ça ? Une femme pouvait tout à fait exister seule ?
Oui, ça elle le savait, elle le pensait même mais… Stacy était tellement agaçante ! Elle attendait tout le couplet sur sa vie et blabla t’es partie t’as laissé tout derrière toi et blablabla fallait s’y attendre et blablabla ?
Alors quoi ? Tu préfères jouer à qui à la plus grosse avec Stacy ?
Bah… n’empêche, que son faux petit ami, il était vachement plus canon que Clyde !

Ouais, encore fallait-il qu’il accepte de se fiancer avec elle.
Oh ça, elle les avait guettés… les signes de la pitié sur son visage. Quelque chose qui dirait un peu : je vais sortir cette pauvre fille de la merde où elle s’est mise. J’ignore pourquoi mais je vais le faire. Parce que je suis un Saint. Ouais, je meurs d’envie de faire une bonne action !”
Sincèrement Reynolds, t’essaies de projeter tes pensées dans ses pensées ?
… c’était comme une petite prière.
Et puis, fallait croire que ça marchait vu la manière dont il l’avait ramené contre lui.
Un pré sourire soulagé s’était dessiné sur les lèvres de l’hawaïenne jusqu’à une présentation la libère définitivement du poids de sa connerie incommensurable.
Mazeltov ! Te voilà fiancée Reynolds !

Ils étaient fiancés, déjà intimes, alors pourquoi ne pas poser une main affectueuse sur son torse.
Oui, elle n’avait aucune idée du genre de type qu’elle venait de fiancer et pourtant elle lui avait adressé son plus beau sourire « Avec toi, l’attente vaut toujours le coup ! » il était forcément parfait, ce n’était pas pour rien qu’ils étaient sur le point de se marier !
Aaaah Reynolds, t’es tellement marrante. T’étonnes pas si des fois Madame Karma te joue des tours !
Mais sérieusement, il avait pas la classe son dulciné, il venait d’obliger Stacy à faire bêtement le poisson. Une Stacy qui avait bégayé un peu avant de répondre « Au-aucun. J’était juste curieuse de voir le nouveau fiancé de Lilo » sois pas triste Stacy, tu ne peux pas avoir le meilleur goûter à tous les coups « C’est Stacy. Une ancienne camarade d’école et ça c’est... » tu fais exprès d’avoir oublié le prénom qu’elle t’as répété 132 fois ? Un peu. « Clyde ! Mon fiancé. » mais Stacy était tellement amusante quand elle enrageait « Ah oui, c’est ça. » Clyde. Le si parfait Clyde. Comment l’oublier ?

Dis-nous Lilo, dans ton plan machiavélique improvisé, t’as bien conscience que le gentil Monsieur, aussi canon soit-il, n’a peut-être pas prévu de dîner avec toi et que t’auras l’air bien idiote quand t’iras manger seule à ta table ?
Elle était de très bonne compagnie pour le dîner. Ce serait une grande perte !


(c) SIAL ; icon kawaiinekoj





 
Mahalo nui 'ia ke Ali'i wahine✿
'O Lili'ulani 'O ka Wohi kū. Ka pipi'o mai o ke ānuenue. Nā waiho'olu'u a hālike 'ole. E nānā nā maka i ke ao malama. Mai Hawai'i ākea i Kaua'i
(c) solosands
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Calderini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Solsken
Messages : 608 - Points : 1350
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| 0SpCwoT
Âge : 33 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: Re: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le Lun 28 Déc 2020 - 18:38 )
IN SWEDISH, THEY CALL IT “LJUGA” ;
Lilo & Isaac


Tenue || Isaac ou le roi de la connerie lorsqu’il le voulait réellement ; il était toujours ce type qui aimait s’attirer les ennuis néanmoins c’était aussi parce que la vie serait moins ennuyante s’il n’y mettait pas un peu de piment dedans. Puis en toute honnêteté, il ne voyait pas où était le mal de se faire passer pour le fiancé d’une pauvre demoiselle en détresse. Ce n’était pas comme s’il avait agi contre sa volonté, la jeune femme l’avait presque supplié du regard et si l’idée de refuser était tout aussi tentant afin de la voir très vite déchantée, le garçon ne l’avait pas fait. Parce qu’il avait bien évidemment analysé la situation, qu’il avait remarqué ô combien la fameuse demoiselle était plutôt bien formée, loin d’être désagréable à regarder et qu’en choisissant l’option de la fiancer pour la soirée – ou pour même plus encore – il avait probablement plus à y gagner qu’à perdre. Et non, malheureusement pour elle, ce n’était pas ses petits airs de chiens battus qui avait convaincu le serveur de céder à ses avances. Il n’était pas ce saint qu’elle décrivait, et il s’appelait encore moins Samaritain. Hors, il admettait que de par cet acte irréfléchi, elle égayait un peu plus son début de voyage qui avait pourtant mal commencé et il éprouvait enfin un semblant d’amusement. Il ne savait rien de ce qui était prévu pour la suite toutefois puisqu’ils étaient désormais presque liés pour le meilleur et pour le pire, ils n’allaient probablement pas pouvoir se quitter de sitôt. Et c’était tant mieux. Parce que s’il devait choisir entre une belle femme et un vieux fou, lourd qui plus est, le choix était vite fait. Il ne fallait pas être serein dans sa tête pour choisir de rester avec un taré qui ne savait pas comment garder sa langue dans sa poche puis qui passait son temps à commenter la moindre chose qu’il voyait. Non, jamais. Isaac préférait s’échapper loin, très loin, plutôt que de traîner avec ce pauvre type sinon il risquait de commettre un meurtre d’ici la fin du séjour.

Sa main à présent autour de la taille de la mystérieuse inconnue, ses lèvres avaient dessiné un sourire malicieux à la sensation de ses doigts qui avaient touché son torse. C’était que tous les deux paraissaient prendre leur rôle très au sérieux. « Tant mieux, je sais comment me faire pardonner de toute façon. » Et en accompagnement à cette esquisse qui peignait sa figure, Isaac n’avait pas résisté à lui offrir un clin d’œil à ses mots. Son attention avait ensuite était détourné sur le couple qui leur faisait face et il n’avait pu que rire intérieurement devant la réaction de dite Stacy qui vraisemblablement tombait des nus. « Et bien, c’est moi. Comment résister à une femme comme Lilo ? » Elle était divinement parfaite. En tout cas, physiquement ça l’était, pour le reste il n’en savait pas grand-chose et à dire vrai, il s’en fichait royalement. « Je vois. » Faussement intéressé, il avait hoché la tête après avoir jeté un bref coup d’œil au prénommé Clyde. Aucun charme, un mec plat et sans véritable atout, il ne s’agissait clairement pas d’une personne qu’Isaac souhaiterait mettre dans son lit. C’était mesquin de juger qu’à l’apparence cependant lui avait de l’expérience et bien qu’on disait souvent qu’il ne fallait pas se fier à ce qu’on voyait, ce gars lui paraissait trop plat pour le faire rêver dans des moments plus intimes. Pauvre Stacy, elle devrait peut-être penser à réviser ses choix en matière d’homme. « C’était un plaisir d’avoir fait votre connaissance mais c’est l’heure du repas et je commence à avoir faim. » Pas plus que ça en réalité toutefois plus vites il serait débarrassé des vermines, plus vite il pourrait en apprendre un peu plus sur sa fiancée. « On y va ? » Sur ses paroles, il s’était tourné vers la demoiselle qu’il tenait toujours par la taille, la dévorant du regard comme si elle était sincèrement la femme de sa vie. « Je ne voudrais pas te faire attendre plus longtemps. » C’en était presque mignon. Presque.

(c) DΛNDELION


Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| 2167714111 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lilo Reynolds10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lilo Reynolds
http://www.ciao-vecchio.com/t8191-lilo-reynolds http://www.ciao-vecchio.com/t8199-lilo-31-ans-inspectrice-de-police#272570
Faceclaim : Shay Mitchell (c) Tearsflight
Messages : 26 - Points : 105
Âge : 31
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: Re: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le Ven 1 Jan 2021 - 22:58 )


|
In swedish, they call it “ljuga” ;
Isaac & Lilo


— Voilà ! C’était exactement le faux petit ami qu’il lui fallait !
Et t’as vu ça dans ton bol de chocapics ?
Il sentait le joueur, son attitude respirait le joueur et ça c’était parfait !
Parce qu’ils étaient dans la partie du jeu le plus débile du Monde ?
Débile, tout était relatif. Et tout dépendait du point de vue qu’on avait ! Mais oui, elle imaginait que pour certains individus appartenant au commun des mortels, tout ça pouvait semblait débile.
Evidemment, de son côté, elle approuvait le sous-entendu ! Le sous-entendu c’était bien ! C’était même parfait face à Stacy et Clyde, les deux coincés du coin. Alors, Lilo avait joué le jeu, évidemment qu’elle l’avait fait dans ce sourire complice pour enchérir d’un « Mmh, du coup, sache que je t’en veux beaucoup ! » ouais, c’est sûr, t’as l’air très fâchée Lilo comme ça. La seule personne qui a l’air réellement contrariée dans le coin, c’est bien Stacy. Aaaah, pauvre femme, elle n’attendait que ça de dire à tout le monde en rentrant, voir dès qu’elle serait dans sa chambre d’hôtel, qu’elle avait croisé Lilo, seule en vacances.
Bien sûr, elle n’oublierait pas de rajouter qu’elle l’avait vu maintes fois pleuré, qu’elle avait pris au moins 15 kilos et qu’en plus de ça elle avait tenté de draguer ce pauvre Clyde. Fort probable tout ça, elle avait toujours été douée pour les devinettes.

« Hum… oui j’imagine. » Stacy ne semblait tellement pas convaincue. C’était blessant.
Pas tellement. Et elle n’avait pas cherché à paraître peinée. Tout ce qu’elle pouvait transmettre maintenant comme émotion, ça aurait été un peu de compassion pour avoir l’air sympa. Clyde avait l’air si fade à côte de Isaac.
Qu’est-ce qu’elle y pouvait ? Elle avait de bien meilleurs goûts même pour se choisir un faux fiancé !
… qui dînerait avec elle ?
Bingo Lilo ! Le parfait menteur ! ça, on peut dire que t’as eu du flair pour jouer ta petite connerie « Pardon Stacy, on va s’éclipser. Mais c’était un plaisir de te revoir et de rencontre Jonathan » Franchement Lilo... [color=#cc6633]« Clyde ! « Ah oui, Clyde. Bonne soirée à vous deux. » … c’est même pas marrant !

Ah oui ? Pourtant elle, quand elle s’était retournée, elle avait bien un sourire sur les lèvres. Et elle l’avait d’ailleurs toujours une fois installée à sa table… enfin leur table du coup.
Oui, elle comptait réellement manger avec un inconnu. D’autant plus quand Stacy, la mine boudeuse, ne s’était pas installée à une table assez éloignée d’eux « Merci mon coeur, je savais que je pouvais compter sur toi. » elle ne t’entend pas Lilo…
Si on ne peut plus s’amuser !
Et puis d’ailleurs, elle savait, plus sérieusement que ça valait un repas « Du coup, c’est moi qui invite ! » encore heureux… mais il serait peut-être bon de se méfier et de ne pas dîner avec un type qui découpe des femmes dans sa chambre d’hôtel.

Et bien, maintenant qu’ils se retrouvaient tous les deux en tête à tête, elle avait pu l’analyser un peu plus.
Il était particulièrement sexy, ça c’était un fait. Mais il n’avait pas non plus l’air d’un dangereux criminel. Faut dire, même si elle savait parfaitement qu’on ne jugeait pas un livre à sa couverture, que le dénommé Isaac avait bel et bien joué les héros ce soir. Beaucoup plus efficace qu’un Peter Parker dans son cas !


(c) SIAL ; icon kawaiinekoj





 
Mahalo nui 'ia ke Ali'i wahine✿
'O Lili'ulani 'O ka Wohi kū. Ka pipi'o mai o ke ānuenue. Nā waiho'olu'u a hālike 'ole. E nānā nā maka i ke ao malama. Mai Hawai'i ākea i Kaua'i
(c) solosands
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Calderini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Solsken
Messages : 608 - Points : 1350
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| 0SpCwoT
Âge : 33 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: Re: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le Sam 2 Jan 2021 - 11:16 )
IN SWEDISH, THEY CALL IT “LJUGA” ;
Lilo & Isaac


Tenue || Son bras toujours autour de la taille de l’inconnue, Isaac persistait à jouer cette comédie, songeant ô combien il aurait dû être acteur ; leur petit jeu à tous les deux était parfait. C’était fou comment même sans se connaître ni d’Êve ni d’Adam, ils semblaient prendre plaisir à la situation et se montraient proches comme s’ils étaient réellement fiancés. Peut-être parce qu’ils étaient sur la même longueur d’onde et que si cette demoiselle avait besoin de s’inventer une vie pour clouer le bec à sa vis-à-vis, lui aimait avoir un semblant d’adrénaline dans son existence, il était particulièrement joueur puis il se disait que la récompense n’en serait que meilleur. Certainement que, oui, au bout du compte, il n’y avait que cela qui l’intéressait bien que s’il n’obtenait pas ce qu’il désirait, il se contenterait de cet amusement que la jeune femme lui avait offert pendant quelques heures. Hors celle-ci paraissait autant joueuse que lui, et il appréciait également ses sous-entendus qu’elle lui offrait, cette soirée avait l’air d’être bien partie finalement. Certes, peut-être que sa fiancée était juste trop plongée dans son rôle cependant Isaac ne se voilait pas la face, il connaissait parfaitement ses valeurs, il savait aussi qu’il était loin d’être désagréable à regarder puis quitter à jouer la comédie, autant rendre certaines scènes un peu plus vraies. Non, il n’en ratait jamais une seulement il était comme ça et ce n’était plus maintenant qu’on le changerait. « Mince alors, j’ai intérêt d’être parfait ce soir. » Ses lèvres s’étaient étirées dans un sourire en coin, et la malice qui s’entendait dans sa voix n’était invisible pour personne ; il prenait plaisir à rendre folle l’autre femme devant eux, il prenait plaisir à émettre tous ses sous-entendus parce que même si ce n’était qu’un jeu, il s’agissait également d’une autre manière de flirter.

Le jeune homme ne s’était pas gêné non plus d’accentuer cette comédie en complimentant sa fiancée qu’il venait tout juste de rencontrer en vérité et la réaction de la dénommée Stacy ne fit qu’élargir un peu plus cette esquisse qui dessinait son visage. Elle ne semblait pas particulièrement convaincue et lui n’avait pas cherché à se plonger un peu plus dans la niaiserie, il ne fallait pas trop abuser non plus. A la place, il avait proposé à la demoiselle à son bras de partir manger puis d’abandonner ces deux pauvres idiots qui ne leur apporteraient probablement rien de bon. Certes, c’était grâce à eux si Isaac se trouvait désormais en charmante compagnie néanmoins il s’agissait d’un détail qu’il gardait bien pour lui. « Bonne soirée. » S’était-il contenté d’ajouter alors que mentalement, le garçon riait toujours de la connerie de sa fiancée. Elle avait un drôle d’humour hors il l’appréciait particulièrement puisqu’à sa place, il aurait réagi exactement de la même façon. Sans plus attendre, ils s’étaient aventurés à l’intérieur du restaurant, partant s’installer à une table tandis qu’Isaac ne lâchait pas sa vis-à-vis du regard. Il l’avait bien vu ce sourire au bord des lèvres, c’était malsain et cruel de se comporter ainsi, seulement lui aussi avait envie d’arborer une esquisse amusée en l’observant si fière d’elle. « Mais c’est un plaisir, tu pourras toujours compter sur moi. » Sur ses propos, il lui offrit un nouveau clin d’œil alors qu’il ne prêtait plus une particulière attention à ce couple d’inconnu qui ne se trouvait pas si loin d’eux. « J’accepte. » Si n’importe quel homme qui se respecte aurait dû refuser une telle invitation, lui ne s’en gênait pas le moins du monde. Il n’avait pas beaucoup d’argent donc s’il pouvait économiser un repas, il n’allait pas s’en priver. Certes, la demi-pension était comprise dans son lot mais puisqu’il fuyait le groupe avec qui il était arrivé, il n’était pas certain qu’on lui offrirait son dîner. « Ce n’est pas tous les jours qu’on se fait inviter par sa fiancée, comment refuser ? » Oui, il jouait encore, son sourire malicieux était revenu se former au bord de ses lèvres et tout en rétorquant ses paroles, Isaac n’avait pas résisté à poser son coude sur la table, calant sa joue contre sa main alors qu’il s’était rapproché un peu plus de la jeune femme. Il voulait sa récompense pour son acte héroïque et il comptait bien l’obtenir. Quel pauvre idiot, celui-là… Décidément, non en effet, ce n’était pas aujourd’hui qu’on le changerait.


(c) DΛNDELION


Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| 2167714111 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lilo Reynolds10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lilo Reynolds
http://www.ciao-vecchio.com/t8191-lilo-reynolds http://www.ciao-vecchio.com/t8199-lilo-31-ans-inspectrice-de-police#272570
Faceclaim : Shay Mitchell (c) Tearsflight
Messages : 26 - Points : 105
Âge : 31
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: Re: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le Sam 2 Jan 2021 - 11:50 )


|
In swedish, they call it “ljuga” ;
Isaac & Lilo


— Quelle bonne recruteuse de faux fiancé elle faisait !
Sérieusement, oui, elle s’en félicitait maintenant qu’elle était assise à table avec un parfait inconnu. Fallait pourtant être sacrément débile pour faire ce genre de trucs. Ou complètement perchée ! Et dans son cas, c’était sans doute la deuxième justification qu’elle donnerait pour son jugement dernier.
La soirée serait sans doute bonne quand elle aurait pu être dramatiquement blasante. Une rencontre avec Stacy et Jonathan/Clyde, un dîner seule, fallait bien l’admettre, son futur mari avait su sauver ses premiers souvenirs de vacances.
Et rien que pour ça, il méritait qu’on l’invite.
Rien que pour ce sourire qui refusait visiblement de quitter ses lèvres. Oui, il lui avait définitivement fait oublier ses allemands qui parvenaient à lui manquer quelques secondes plus tôt « Faut croire que j’ai bien fait de te dire oui ce soir-là ! » quel soir ?
Le soir qu’ils s’inventeraient, peu importe. Quelque chose de pas trop niais mais quelque chose pour faire pleurer Stacy si elle venait à avoir la curiosité de demander. Ce serait une bien mauvaise idée pour elle, le couple de Lilo était parfait, solide, et, ok… peut-être un peu fou.
Et très faux ?

Bien moins chiant que celui qu’ils venaient de quitter pourtant, ça elle était prête à le parier tandis qu’un serveur déposait sur leur table les cartes des boissons et du menu « On ne refuse pas. Après elle se vexe et il faut encore se faire pardonner. » inviter un homme ne lui posait aucun soucis, non. Elle n’était pas sa mère, elle n’était pas si vieux-jeu, elle gagnait sa vie comme une grande et en plus, elle lui devait bien ça à son chevalier fort bon acteur. Alors, c’est parfaitement à l’aise avec son fiance qu’elle avait ouvert la carte des boissons pour demander « Tu bois quoi ? » … avant d’ajouter « Je suis désolée. Je réalise qu’on s’est fiancés si vite tous les deux que je ne sais même pas ce que tu aimes boire ! » tragique, oui. Si on rajoute à ça que tu ne connais pas non plus son nom de famille, sa date de naissance, sa couleur favorite et que le film qui a réussi à le faire pleurer gamin… ça fait de sacrées lacunes à combler avant d’avoir à prononcer des voeux.

Bah, ils pouvaient toujours les travailler ce soir vu qu’ils étaient à priori partis pour passer la soirée ensemble. C’était sans doute plus que bienvenu vu qu’elle sentait le regard de Stacy sur eux. Probable qu’elle était en train de chuchoter toute la vie de Lilo Reynolds à son Jonathan pour lui dire ô combien c’était une ratée quand elle avait pourtant tout pour réussir dès la naissance.
Hum, ratée ou pas, son fiancé était bien plus sexy et bien moins chiant que celui de Mrs Boring. Il suffisait qu’elle relève ses yeux de la carte pour le constater une fois de plus. A croire que sa bonne étoile marchait plutôt bien ce soir pour qu’il passe près d’elle au bon moment « Mais heureusement, j’ai un peu de temps ce soir pour combler mes lacunes... » oui bah ne les comble pas trop tes lacunes Reynolds !

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj





 
Mahalo nui 'ia ke Ali'i wahine✿
'O Lili'ulani 'O ka Wohi kū. Ka pipi'o mai o ke ānuenue. Nā waiho'olu'u a hālike 'ole. E nānā nā maka i ke ao malama. Mai Hawai'i ākea i Kaua'i
(c) solosands
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Calderini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Solsken
Messages : 608 - Points : 1350
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| 0SpCwoT
Âge : 33 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: Re: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le Sam 2 Jan 2021 - 15:50 )
IN SWEDISH, THEY CALL IT “LJUGA” ;
Lilo & Isaac


Tenue || Assis à table, rien ne semblait inquiéter le jeune homme, pas même ce groupe qu’il avait choisi d’abandonner pour passer sa soirée en meilleure compagnie. Qui pouvait-il ? On ne disait pas non à une si charmante demoiselle et si d’autres à sa place préféraient suivre toutes les règles à la lettre, ce n’était pas le cas d’Isaac. Il se fichait bien d’avoir été chanceux au point de gagner un voyage et qu’il était de normal de se contenter de ce qu’on lui donnait ; il n’avait jamais eu trop de chances dans la vie donc ce qu’on lui donnait, il y crachait dessus et le prenait comme lui le désirait. Que cela plaise ou non, il n’en avait que faire et tant pis si ça lui attirait des problèmes par la suite, il n’avait jamais été trop du genre à réfléchir également. Tout ce que lui constatait en cet instant était qu’avoir cette inconnue à ses côtés donnait plus d’opportunités à la réussite de sa soirée… Après tout, ce n’était pas avec un homme lourd et, autant dire, loin d’être agréable à contempler qu’Isaac allait s’amuser. Hors, Lilo, parce qu’au moins il connaissait son prénom, glissait sur le même terrain de jeu que lui ; en plus d’être carrément canon, elle avait d’autres qualités et ce n’était pas donné à tout le monde. « Ca m’aurait brisé le cœur si tu m’avais dit non. » Avait enchéri le garçon en mimant une moue triste avant d’arborer une énième esquisse amusée. Lui non plus ne savait pas de quel soir ils parlaient, ils s’inventaient une nouvelle vie et ça avait l’air de leur plaire puisque même en l’absence des deux imbéciles, ils continuaient leurs conneries. Au cas où ces derniers entendraient, diraient-ils seulement il fallait assumer le simple fait qu’ils étaient juste cons et que c’était drôle de poursuivre cette folle comédie.

Et Isaac ne l’avait pas cessé lorsqu’il s’était emparé de la carte que le serveur lui tendait, non pas sans ajouter à sa fiancée du soir qu’il ne pouvait pas refuser sa proposition. Il jouait, même lorsque le jeu était censé être terminé, lui persistait à jouer encore et il n’était visiblement pas prêt de s’arrêter. « Mais une telle remarque me donnerait presque envie de refuser, j’aime bien me faire pardonner. » Et l’innocence qu’il avait exprimé en cet instant n’avait littéralement rien d’innocent, c’était même tout le contraire cependant il était certain que la jeune femme face à lui avait très bien compris le message. Il n’y avait pas besoin de dessin pour discerner ce qu’Isaac sous-entendait puisqu’il jouait sur ce terrain depuis le début de leur rencontre mais si Lilo avait besoin de précisions, il pourrait toujours les lui donner. Il n’y avait rien de mal à avouer ses désirs les plus profonds et Isaac, lui, ne s’en était jamais caché. « Ne t’en fais pas, tu n’as pas à t’excuser, on a tout le temps pour apprendre à mieux se connaître. » Bien que le concernant, il préférait en apprendre plus sur ce qui se cachait sous ses vêtements, quel genre de contact la faisait frissonner, plutôt que découvrir ses rêves et ses passions. Tout ça, il n’en avait strictement rien à faire et ce n’était pas parce qu’il s’était faussement fiancé avec elle ce soir qu’il éprouvait tout à coup une envie de s’y intéresser. « Je bois de tout donc je vais prendre comme toi. Surprends-moi. » Sur ses dires, il avait naturellement posé la carte des boissons devant lui, ne prenant même plus la peine de la lire, tandis qu’il lui adressait un sourire en coin. Ils devaient apprendre à se connaître, c’était un premier pas pour le faire et Isaac adorait ça quand on le surprenait.

Pour le moment, il aimait l’ambiance qui régnait entre eux, sa journée qui avait pourtant mal commencé paraissait se diriger sur une soirée bien plus palpitante et excitante. Et les propos que lui offrit sa vis-à-vis suffirent pour le rassurer, pour confirmer ce qu’il pensait ainsi que le fait, il allait très certainement être plus qu’occupé ce soir. « J’aime cette idée, il faut dire que je dois également me faire pardonner. » A croire qu’on en revenait toujours au même point. « Ca tombe bien, j’ai un peu de temps aussi. » Il en avait même beaucoup, tellement qu’il pourrait partager chaque partie de son voyage avec elle si elle le souhaitait néanmoins Isaac lui-même avait conscience à ce sujet que c’était risqué. Il ne la connaissait pas et si son corps l’intéressait grandement, ce qui la caractérisait un peu moins. Il n’était pas là pour faire ami-ami avec une inconnue mais simplement pour prendre du bon temps. Pas plus, pas moins.


(c) DΛNDELION


Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| 2167714111 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lilo Reynolds10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lilo Reynolds
http://www.ciao-vecchio.com/t8191-lilo-reynolds http://www.ciao-vecchio.com/t8199-lilo-31-ans-inspectrice-de-police#272570
Faceclaim : Shay Mitchell (c) Tearsflight
Messages : 26 - Points : 105
Âge : 31
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: Re: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le Mar 5 Jan 2021 - 10:38 )


|
In swedish, they call it “ljuga” ;
Isaac & Lilo


— ça aurait presque pu être amusant.
Si elle en avait été encore au stade où elle adressait plus de deux mots de vocabulaire à ses parents évidemment.
Mais imaginer leurs têtes si elle leur avait annoncé qu’au lieu du petit ami parfait et bien validé par eux, elle préférait se marier avec un parfait inconnu… oui, c’était assez marrant. Quel dommage de ne pas pouvoir s’accorder cette petite revanche, bien enfantine on vous l’accorde, mais ô combien sympathique pour sa douce vision.
Fort heureusement, si elle ne serait pas là pour le voir, elle savait au moins que Stacy se chargerait de leur dire que Lilo était à présent fiancée à un certain Isaac. Par pure jalousie, elle en dépeindrait peut-être le portrait parfait du bon tueur à gages qui se nourrit du sang des vierges à chaque soir de pleine lune. Et cette idée-là aussi avait de quoi divertir.
Est-ce que ça aurait amusé sa grand-mère aussi ?
Elle aimait croire que c’était à elle qu’elle ressemblait le plus aujourd’hui « J’en était incapable. T’as un petit côté irrésistible. » … et qu’elle flattait des inconnus aussi ?

Si cet inconnu-là le méritait bien et qu’il faisait désormais office de complice à sa connerie, on pouvait également noter qu’ils avaient également lancé un partenariat dans le jeu.
C’est vrai, ils auraient pu avoir une conversation normale. Elle aurait pu tout simplement le remercier pour son coup de main, lui raconter deux trois trucs pour justifier le fait qu’il ait du jouer les chevaliers avec alliance ce soir, et puis peut-être faire simplement connaissance.
C’était ce que les gens normaux auraient fait. Avoir une conversation définie comme “normale” autour d’un plat et de verres de vin. Ils auraient sans doute stoppé un jeu qui aurait dû être un peu gênant dès le début, plutôt qu’amusant « Oh rassure-toi, t’as déjà plein de trucs à te faire pardonner. » plutôt que de continuer à jouer.
Mais visiblement, la conversation sur sa couleur favorite, le prénom de son premier animal de compagnie et l’âge à laquelle il avait retiré les roulettes à son vélo, ce serait pour plus tard  « Alors va pour du vin. Avec un alcool plus fort, tu risquerais de penser que j’essaie de te saouler pour profiter de toi. » c’est sûr, c’était tellement plus marrant l’humour pour effrayer les inconnus  « Pour info, le trafic d’organes c’est pas mon truc. Bois tranquille » non surtout que venant d’une flic, ça fout mal. Mais t’as raison Reynolds, rappelle le serveur pour commander du vin là-dessus. Souris si tu veux quand on parle de pardon mais s’il te plait ne songe pas à lui dresser une liste de faux crimes de faux fiancé parce qu’on va finir par vraiment toucher le fond.


« Du coup, j’imagine que Monsieur WC et toi c’est terminé. » Monsieur WC ?
L’avion. Le voisin terriblement chiant qui se levait sans cesse pour pisser. Ce pénible voisin bien trop bavard qu’elle n’aurait d’ailleurs définitivement pas recruter en faux fiancé « Bon, ça m’arrange quelque part. J’avais pas tellement envie de l’inviter à la noce. » bah oui, et puis surtout, Monsieur WC dans le coin, ta connerie légendaire t’aurais attiré plus de honte que de fierté.
Ceci dit, vraie question, vraie curiosité, est-ce qu’ils étaient vraiment venus ensemble ? Ou est-ce que Monsieur WC n’était qu’un pot de colle qui se collait à la première paroi qu’il croisait ?

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj





 
Mahalo nui 'ia ke Ali'i wahine✿
'O Lili'ulani 'O ka Wohi kū. Ka pipi'o mai o ke ānuenue. Nā waiho'olu'u a hālike 'ole. E nānā nā maka i ke ao malama. Mai Hawai'i ākea i Kaua'i
(c) solosands
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Calderini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Solsken
Messages : 608 - Points : 1350
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| 0SpCwoT
Âge : 33 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: Re: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le Mar 5 Jan 2021 - 19:57 )
IN SWEDISH, THEY CALL IT “LJUGA” ;
Lilo & Isaac


Tenue || « Je suis content de voir que tu me trouves encore irrésistible après toutes ces années » ??? Non, en effet, Isaac lui-même n’avait absolument aucune idée de ce qu’il était en train de raconter. Il était juste un petit con qui semblait prendre plaisir à raconter n’importe quoi et s’inventait une vie avec une inconnue. Il ne s’était même pas posé la question de quelle famille elle venait, quel métier elle effectuait et comment elle occupait chaque jour de son quotidien ; il n’était pas le genre à se formaliser de ce style de détails puis quoi qu’elle fasse, ce n’était pas comme si cela changerait grand-chose à sa vie en réalité. Ils n’étaient que deux étrangers qui s’étaient rencontrés lors d’un voyage et leurs chemins se sépareraient certainement une fois leur séjour terminé, si ce n’était pas avant. Isaac n’éprouvait aucune envie de se lier de près comme de loin avec qui que ce soit et si sa fiancée du soir était très charmante, c’était tout ce qui l’intéressait la concernant. Ô évidemment, leur petite comédie était drôle et cassait un peu l’ennuie de sa soirée, surtout quand celle-ci aurait normalement dû se terminer avec un abruti, néanmoins ce n’était pas pour autant que le garçon comptait l’inviter soudainement dans son existence. Il n’en donnait peut-être pas l’impression en cet instant hors il était plutôt sauvage en réalité, fourbe, et loin d’être sociable. « Ah oui ? » Il était cependant ravi de constater qu’ils étaient apparemment sur la même longueur d’onde et qu’elle semblait s’aventurer également sur un jeu plus intense, plus intéressant, et plus pour deux adultes consentants aussi. Probablement que cela aurait été plus correcte de s’arrêter lorsqu’ils en avaient encore le temps toutefois Isaac n’aimait pas s’arrêter, encore moins quand ça commençait tout juste à devenir plus sérieux. Il avait mimé une mine innocente sur ses paroles tandis que le sourire en coin qui étirait ses lèvres sous-entendait bien d’autres choses.

Du vin, elle lui avait proposé du vin, et Isaac n’avait pas rechigné sur ce choix. C’était en un sens surprenant parce qu’il n’en buvait pas souvent hors en analysant la situation dans laquelle lui et cette jeune femme se trouvaient, cela n’avait rien d’étonnant en vérité. Et si les propos de sa vis-à-vis en aurait sûrement fait fuir plus d’un, ça n’avait pas été le cas d’Isaac qui n’avait pu contenir cette esquisse amusée se dessinant sur son visage. « Me voilà rassuré. » Probablement que des deux, il était le plus à même à effectuer ce genre de trafic bien que non, il n’avait jamais touché à ce côté-là de l’illégalité. Encore heureux, sinon sa petite sœur le tuerait si elle l’apprenait… Déjà qu’elle le tuerait probablement si elle découvrait tout ce que le garçon effectuait derrière son dos, il ne donnait pas cher de sa peau s’il osait pousser le vice encore plus loin. « Je tiens de toute façon très bien à l’alcool, donc je suppose que dans tous les cas, je n’ai pas besoin de m’inquiéter de mes organes. » Et est-ce qu’on pouvait savoir pourquoi il persistait à rentrer toujours dans sa connerie ? Il aurait dû dire à cette jeune femme que son humour était bizarre, qu’on ne plaisantait pas sur ce genre de sujets et non pas se jeter la gueule en plein dedans.

Et si la veille, ils ne se connaissaient pas encore, ils avaient pourtant aujourd’hui des choses en commun à partager, à discuter, comme leur voisin d’avion. Ah, celui-là, s’il avait pu le jeter par-dessus bord, probablement qu’Isaac l’aurait fait plus d’une fois. « A dire vrai, c’est mon coloc de chambre maintenant. » La joie. Il en était ravi et le ton blasé de sa voix en était la preuve évidente. « Rien qu’entendre sa voix me donne envie de lui foutre des claques. » Pardon ? « Donc, ça me va parfaitement si on l’invite pas à la noce. On peut même l’abandonner dans un coin de Reykjavik, ça me va aussi. » Était-il trop méchant ? Pas vraiment. S’il avait voulu être méchant et cruel, Isaac aurait parlé de le jeter par la fenêtre puis d’enterrer son corps quelque part pour le faire taire, ce n’était pas l’envie qui manquait ceci dit.

(c) DΛNDELION


Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| 2167714111 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| Empty
Sujet: Re: In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- In swedish, they call it “ljuga” |ft. Isaac| -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Le reste du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant