Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -53%
Balance connectée Xiaomi Mi Body à ...
Voir le deal
18.99 €

 

- A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sara Lanzoni10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Sara Lanzoni
http://www.ciao-vecchio.com/t8167-sara-lanzoni#271548 http://www.ciao-vecchio.com/t8178-sara-o-30-ans-o-chargee-en-communication
Faceclaim : Candice Accola King + @Cinderella
Messages : 258 - Points : 378
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Tumblr_p82rcdpc7g1rx4nrwo2_400
Âge : 30 ans (4.07.1990)
Métier : Communicante dans le monde viticole, mais actuellement au chômage
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Empty
Sujet: A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara ( le Jeu 31 Déc 2020 - 10:48 )

A sweet friendship refreshes the soul
Matteo & Sara


29 décembre. Voilà désormais deux semaines tout pile que Sara avait atterri à Naples. Deux semaines bien mouvementées, riches en émotions pour la jeune femme. De bonnes comme de mauvaises émotions à vrai dire, comme les violentes retrouvailles avec sa sœur aînée, Cecilia. Sœur ou cousine, elle ne savait à vrai dire pas vraiment comment l’appeler. En tout cas, la revoir n’avait pas été un bon souvenir, la première fois à l’hôpital, comme la seconde au cimetière, où la blonde était simplement venue fleurir la tombe de sa mère biologique. Un geste simple auquel elle tenait après Noël. Un moment qui avait fini avec Sara les nerfs en pelote. Elle voulait désormais que tout ça cesse une bonne fois pour toute. Si les deux sœurs étaient incapables de communiquer, enfin plus Cecilia que Sara visiblement, autant s’arrêter là aux yeux de la jeune Lanzoni. Tout ce qu’elle souhaitait en revenant à Naples c’était retrouver le bonheur, après des semaines éprouvante, et surtout vivre sa grossesse dans le calme et la sérénité. Un objectif qu’elle allait faire en sorte d’exécuter, quitte à éloigner définitivement sa sœur d’elle, alors qu’elle comptait dans un premier temps reprendre contact avec. Elle ne savait pas à vrai dire, mais pour le moment, elle était bien décidée à laisser ses interrogations en suspens pendant quelques jours encore. Sara désirait pour le moment se concentrait sur le bon et le positif comme par exemple se trouver un logement en ville dans les plus bref délais, et surtout profiter de Matteo.

Matteo, son meilleur ami depuis qu’elle était petite. Matteo qui avait toujours été là pour elle, et inversement, même au cours de toutes ces années aux Etats-Unis, puisqu’il était l’une des très rare personne avec qui elle avait gardé contact, quand elle avait rompu avec presque toutes ses connaissances et sa famille. Mais comme le dit si bien l’expression, on ne choisit pas sa famille, mais ses amis. Elle s’appliquait parfaitement à Sara.
Le Manzoni avait été le premier au courant du retour de la blonde dans sa ville natale, tout comme il avait été le premier au courant pour son divorce ou encore sa grossesse. Un ami comme ça, on n’en faisait pas tous les jours, et la future maman se sentait plus que chanceuse de l’avoir dans sa vie. Il avait même été la première personne qu’elle avait été voir après avoir posé ses affaires dans sa maison d’hôte. Et depuis, ils s’étaient revus plusieurs fois et allait continuer. Comme aujourd’hui : ils s’étaient donnés rendez-vous pour un petit restaurant et une après-midi entre amis post-Noël. De quoi donner le sourire à la jeune femme. Un grand sourire ravie. Elle était si enthousiaste qu’elle arriva même un peu en avance par rapport à l’heure prévue, et pour attendre Matteo, elle se commanda un grand verre de jus d’orange pressé. A défaut d’un verre de vin. Dieu que ça pouvait lui manquer le vin. En tout cas, elle savourait encore son jus d’orange quand Matteo apparut dans le restaurant, alors elle se signala d’un geste de la main avant de se lever en le voyant approcher pour le saluer et le serrer quelques secondes dans ses bras.

- Salut toi !

(c) DΛNDELION


@Matteo Manzoni



Every ending is a chance
- To begin again
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Manzoni10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Matteo Manzoni
http://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni http://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
Faceclaim : richard Madden, avatar zuz.
Messages : 73 - Points : 198
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Tumblr_inline_pfw4om9HBr1rqq37j_400
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Empty
Sujet: Re: A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara ( le Sam 2 Jan 2021 - 14:51 )

a sweet friendship refreshes the soul
sara & matteo
Un jour ça peut être la joie parfait, mais le second ça peut-être la pire panique que l'on ne puisse avoir.
Rien n’est simple dans la vie, ça je le sais très bien, mais aussi, je sais que je ne peux pas être l’homme parfait. Sauf pour toi, simplement parce que je te connais par cœur et que toi aussi. C’est ce qui est des plus simples, mais par moment s'est compliqué. On ne peut rien se cacher, mais on arrive toujours à tout savoir l’un de l’autre. Ce mois-ci était assez difficile pour moi, ne plus être dans la recherche des personnes disparus, je ne peux plus suivre le dossier de ma tante disparus ça me tracasse assez. Mais c’est une autre chose, une chose que je dois mettre de côté même si c’est compliqué. C’est même une année assez difficile aussi, j’ai appris que j’avais un grand frère et que ma mère ne nous avait rien dit du tout. Je t’en ai parlé comme à chaque fois qu’on était au téléphone, toujours un petit truc à se dire, toujours un truc à se raconter aussi ! Depuis que je sais que tu es revenu en ville on a prévu depuis un petit moment ce jour là, j’ai pris mes disponibilités au boulot, mais aussi j’ai passé le pire repas de noël en famille. Alors oui, j’ai énormément besoin de te voir, de passer ce moment ensemble. Alors que tu m’as dit où l’on devait se retrouver, j’ai pris quand même le temps de me préparer. Les joggings sont que pour la maison, et puis, te faire à nouveau bon impression même si tu sais que je suis toujours bien habillé quoiqu’il arrive quand on sort en ville. À la maison, tu m’as vue sous toutes les coutumes donc bon, je n’ai pas de gêne avec toi. Alors que je finis d’attacher ma chemise, enfilé mon pantalon correctement puis je mets mes chaussures. Une fois prêt, je mets ma veste tranquillement, puis je sors de chez moi en souriant. Bêtement, mais je souris. Je vais pouvoir enfin te serrer dans mes bras, mais aussi, on va pouvoir profiter correctement que par téléphone ou visio. J’ai quand même pris ma voiture vu que ce n’était pas à côté ce point de rendez-vous. Une fois une place trouvée, je viens de sortir de ma voiture tranquillement. J’attache ma veste, vérifie que ma voiture est bien fermée, ma mani, elle est toujours présente. Je pousse doucement la porte puis je balaie du regard l’endroit. Quand je te vois au loin me faire de grand signe mon sourire s'élargit de plus en plus. Je m’avance vers toi tranquillement, mais rapidement aussi. Je passe mes bras autour de ta taille pour te serrer contre moi aussi. - Salut toi ! Je viens prendre ton visage entre mes mains et t’observe. « Salut toi, mais.. » Je plisse doucement les yeux en t’observant. Je viens alors regarder aussi tes cheveux, puis je m’éloigne un peu de toi. « Vous êtes bien ma meilleure amie ? » Je continue à t'observer un air taquin, puis je viens passer mes mains sur tes épaules, je te fais tourner doucement pour que tu sois dos à moi et à nouveau pour que tu me fasses face. « Aaa oui les talons, c’est vrai ça rend plus grande, je me disais aussi que tu avais trop grandis ! » Je garde mon humour tout en souriant, puis je viens déposer un baiser sur ta joue. « J’ai eu peur que ça soit un clone de toi ! » Je te dis en riant doucement puis venant à la place que tu avais. Te faire t'asseoir à nouveau, ça ne fait pas de mal. Puis tu dois économiser aussi. « Comment tu vas ? » Puis j’appelle le serveur pour commander un pierrier avec une rondelle de citron. Je ne veux pas boire d’alcool devant toi, surtout, je n’ai pas envie de te donner l’eau à la bouche que tu ne peux pas.
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas
Sara Lanzoni10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Sara Lanzoni
http://www.ciao-vecchio.com/t8167-sara-lanzoni#271548 http://www.ciao-vecchio.com/t8178-sara-o-30-ans-o-chargee-en-communication
Faceclaim : Candice Accola King + @Cinderella
Messages : 258 - Points : 378
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Tumblr_p82rcdpc7g1rx4nrwo2_400
Âge : 30 ans (4.07.1990)
Métier : Communicante dans le monde viticole, mais actuellement au chômage
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Empty
Sujet: Re: A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara ( le Sam 2 Jan 2021 - 19:27 )

A sweet friendship refreshes the soul
Matteo & Sara


Matteo, Sara avait une confiance aveugle en lui. Après ils se connaissaient pour ainsi dire depuis toujours, et avaient toujours été là l'un pour l'autre, même dans les moments les plus difficiles, et ce, même à des milliers de kilomètres l'un de l'autre. Un mail, un coup de téléphone, tout était bon pour se parler, pour se dire tout et rien et surtout se confier. Car on a toujours besoin de se confier, notamment en ce moment, alors que les deux amis traversaient ce que la jeune femme comparait à une tempête, chacun de leur côté. Lui une histoire de famille aussi compliquée que celle que Sara avait connu il y a toute ces années, et elle un divorce imprévu et une grossesse. 2020 n'avait pas épargné les deux amis mais ils allaient enfin se retrouver.
Leur rendez-vous avait été pris des jours auparavant, dès le moment, ou presque, où la blonde avait posé le pied en ville. Sans Noël, leurs retrouvailles auraient certainement eu lieu plus tôt, mais qui s'en soucier ? Pas la Lanzoni qui était des plus heureuse à l'idée de ce rendez-vous. Elle avait mêem tellement hâte qu'elle arriva en avance au restaurant, prenant place à une petite table pour deux, dans un coin calme du restaurant.

Quand Matteo arriva, un grand sourire se dessina sur les lèvres de la blonde qui lui fit signe de la main, avant de le serrer dans ses bras quand il fut à sa hauteur. Une étreinte chaleureuse, alors que la jeune femme se détendai entre les bras de son ami, se sentant bien. Et même, enfin chez elle. Pour la première fois, elle se sentait vraiment heureuse d'être revenue en Italie. Rien que pour revoir Matteo. Qui sait l'accueillir, comme toujours.
Un sourire amusé se dessine sur les lèvres de Sara alors que le brun lui plaque ses mains sur son visage et reprend la parole pour demander si c'était bien elle. Cette remarque lui fait même lever les yeux au ciel durant quelques secondes, tandis qu'elle comprenait ce qui pouvait faire dire ça à son ami: ses talons qui faisaient qu'elle était plus grande. Enfin elle ne voyait que ça.

- Mais oui, c'est bien moi ! Revenue d'Amérique rien que pour toi !

Répond-t-elle à la question qui n'en est pas une du jeune homme, sur le ton de l'humour, toujours souriante, avant de laisser le brun la tourner pour l'observer. Matteo était fidèle à lui-même, et rien ne pouvait faire plus plaisir à la jeune femme.

- Oui, j'ai cédé aux talons, temps que je peux encore en mettre !

D'ici quelques semaines ça serait certainement plus compliqué pour elle de marcher avec ses escarpins, alors elle en profitait encore un peu, avant de les remballer dans leur boîte pour les mois à venir.

- Un clone ne serait pas aussi contente que moi de te voir !

Commenta-t-elle en riant, tout en se rasseyant à sa place, laissant Matteo commander sa boisson. Elle fit une petite moue en l'entendant commander un perrier: elle connaissait son ami et se doutait que c'était par égard pour elle qu'il n'avait pas pris d'alcool... Vu qu'elle ne pouvait en boire. Mais elle ne dit rien, et quand le serveur fut repartie, elle répondit enfin à la dernière question du jeune homme. Comment elle allait. Vaste de question, et ce, pour tous les deux à vrai dire.

- Et bien, ça va écoute. Ca pourrait être pire je crois. Et toi alors ? Comment-vas tu ? Tu t'es fait tout beau dis moi !

Elle lui donne son plus beau sourire avant de reprendre.

- Qu'est-ce que tu me racontes de beau depuis qu'on s'est parlé ?
(c) DΛNDELION


@Matteo Manzoni



Every ending is a chance
- To begin again
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Manzoni10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Matteo Manzoni
http://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni http://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
Faceclaim : richard Madden, avatar zuz.
Messages : 73 - Points : 198
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Tumblr_inline_pfw4om9HBr1rqq37j_400
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Empty
Sujet: Re: A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara ( le Dim 3 Jan 2021 - 14:16 )

a sweet friendship refreshes the soul
sara & matteo
Un jour ça peut être la joie parfait, mais le second ça peut-être la pire panique que l'on ne puisse avoir.
Rien ne serait pareil si tu n'étais pas là. J’avoue que t’avoir à mes côtés m’aide beaucoup même si on n’a pas des vies joyeuses en ce moment, nous deux on se redonne un peu de bonheur dans ce malheur. Rien ne nous épargne mais rien n’est facile. Surtout que pour moi noël n’était pas comme tous les autres. Alors que j’ai découvert le fait que j’avais un grand-frère aîné, la prise de tête avec ma mère. C’était pas simple le repas de noël. J’ai fait acte de présence comme chaque année, mais ce n’était pas la joie. Le reste de la famille ne comprenait pas ce qu'il se passait entre nous deux surtout qu’ils voyaient qu’on était toujours très proche, mais en ce moment. Je me demande encore ce qu'elle a pu me cacher d’autres. Mais ça, je le découvrirai peut-être au fur et à mesure des jours ou des années comme ça, ça sera plus simple. Mais heureusement qu’on discutait régulièrement, que j’ai pu t’en parler parce que je pense que j’avais explosé depuis un petit moment avec tout ça. Surtout qu’on n'a toujours pas retrouvé ma tante alors c’est compliquer. La joie que j’ai eue, c’est quand tu m’as donné rendez-vous, j’ai dit oui de suite comme toujours. Je peux tout lâcher pour venir te voir et être avec toi. Surtout depuis tout ce temps que l’on ne sait pas spécialement vu. T'avoir dans mes bras me fait du bien, mais aussi, je suis toujours le même la pointe d’humour que j’ai toujours. - Mais oui, c'est bien moi ! Revenue d'Amérique rien que pour toi ! Je plisse doucement des yeux malgré tout, tout en continuant de t’observer. « Je me sens bien flatté si ce n’est rien que pour moi alors ! Puis si tu ne revenais pas, je débarquais chez toi, je m’en fichais totalement ! » J’aime beaucoup comment tu es habillé en ce moment, puis tes talons te rendent un peu plus grande presque à ma hauteur, enfin même si je suis toujours plus grand que toi, mais je me doute fortement que tu en profites le temps que tu puisses en mettre. - Oui, j'ai cédé aux talons, temps que je peux encore en mettre ! Je laisse mon sourire s’afficher sur mes lèvres quand tu me dis ça. Mais oui, ça ne sera pas facile dans quelques jours voir, quelques mois pour en remettre. « Oooh un bon massage des pieds et pouf, tu pourrais les mettre encore ! » Je te dis pour te taquiner même si ça ne marchera pas spécialement ! - Un clone ne serait pas aussi contente que moi de te voir ! Je viens faire un oui de la tête quand tu me dis ça en souriant. Une fois que l’on a pris place, j’ai commandé une boisson sans alcool, je vois ta petite moue qui me fait rire doucement. « Ne fais pas cette tête, je suis un meilleur soutien que personne d’autre ! Puis un peu d’eau ne me fera pas de mal, ça rouille, c’est sûr, mais pas trop ! » Je me mets doucement à sourire en te regardant. De l’humour toujours il en faut. De là, je te pose la question de comment tu vas. - Et bien, ça va écoute. Ça pourrait être pire je crois. Et toi alors ? Comment vas- tu ? Tu t'es fait tout beau dis moi ! Je plisse doucement des yeux quand je vois que tu me réponds vaguement. « C’est trop vague tout ça, je veux plus de détail, je veux savoir où tu vis, si tu es bien, si tu as besoin de quoique ce soit, si tu te nourris bien surtout ! » Tout en disant ça, je pointe du regard ton petit ventre, car oui, il faut que tu sois dans de bonnes conditions avec cette grossesse et tu sais que je suis là pour t’aider ! « Et fallait bien que je me fasse tout beau pour ma blonde préférée non ? » Je dis en souriant, même si c’est une habitude de tous les jours. - Qu'est-ce que tu me racontes de beau depuis qu'on s'est parlé ? Je viens alors doucement déposer mes coudes sur la table en faisant une petite moue en te regardant. « Ce n'est pas super joyeux, mais j’ai fait une belle boulette au boulot… » Je grimace en passant une main dans ma nuque. « Je suis venue aux mains avec le père d’une petite. Une affaire trop louche et quand on a su la vérité, j’ai perdu mes moyens et pouf… J’ai explosé, j’en suis venue aux mains. Pour le coup, j’ai quelques jours de dits congés, mais après une mise à l’épreuve a mon retour.. » Je dis en haussant les épaules. C’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de toute façon.
(c) princessecapricieuse


equinox

La beauté de l'être humain peut être surprenante mais aussi très décevante malgré tout se que l'on peut pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Lanzoni10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Sara Lanzoni
http://www.ciao-vecchio.com/t8167-sara-lanzoni#271548 http://www.ciao-vecchio.com/t8178-sara-o-30-ans-o-chargee-en-communication
Faceclaim : Candice Accola King + @Cinderella
Messages : 258 - Points : 378
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Tumblr_p82rcdpc7g1rx4nrwo2_400
Âge : 30 ans (4.07.1990)
Métier : Communicante dans le monde viticole, mais actuellement au chômage
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Empty
Sujet: Re: A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara ( le Dim 10 Jan 2021 - 20:46 )

A sweet friendship refreshes the soul
Matteo & Sara


Revoir Matteo lui mettait plus que du baume au coeur. Elle était des plus heureuse de retrouver son vieil ami, même s'ils étaient bien entendu restés en contact au fil de toutes ces années. Impossible du contraire de toute façon. Ils étaient trop liés et attachés l'un à l'autre pour ça, ils se racontaient tout, et perdre un confident comme le Manzoni, c'était impossible. Serrant le jeune homme dans ses bras, la blonde pensait à cela, un grand sourire sur les lèvres, avant d'entamer la conversation avec lui, et de voir que son ami était toujours fidèle à lui-même. Toujours le même, rien ne changeait. Enfin une constante rassurante dans sa vie si bouleversée au fil des derniers mois.

- Sois donc flatté alors !

Commenta-t-elle en souriant, grimaçant au passage. Bon, elle n'était pas revenue d'Amérique juste pour lui, mais il faisait parti des raisons qui avaient pesé dans le choix de Sara de revenir dans sa ville natale. Une des plus importantes raisons même.

- Je te vois bien débarquer en Californie pour me prendre sur ton épaule comme un sac à patate, afin de me ramener ici !

Elle dit cela avec un grand, très grand sourire. Il en était totalement capable en plus, alors même si elle disait cela sur le ton de l'humour, elle gardait l'idée que Matteo aurait fait ça au besoin. Et d'un côté, ça la rassurait. Elle pouvait compter sur lui, en toute circonstance. C'était ainsi entre eux, ils pouvaient compter l'un sur l'autre en tout temps et dans n'importe quel situation. Comme actuellement. Sara était si reconnaissante de pouvoir compter sur lui, alors que sa vie était un bordel sans nom. Et pourtant, elle espérait pouvoir tout régler, tout remettre en ordre bien vite pour entamer le nouveau chapitre de sa vie qui s'offrait à elle. Avec son enfant à naître, qui allait amener encore plus de changements. Enormément même. Comme la fin des chaussures à talon pour un petit moment d'ici peu.

- Pas certaine, mais je te rassure, je saurai m'en passer !

Elle sourit, passant rapidement une main sur la joue gauche de Matteo. Dieu qu'elle est heureuse de le voir pense-t-elle tout en s'asseyant face à lui, ce qu'elle n'hésite pas à lui dire. Ils se disent tout de toute façon, tout comme ils se font une confiance aveugle. Mais ça ne l'empêche pas de grimacer légèrement quand elle entend le Manzoni commandait de l'eau et non de l'alcool, par égard pour elle. Elle le sait. Ce qui la touche, même si elle ne lui demande rien.

- Le meilleur soutien qui soit !

Tout en parlant, elle lui sourit, posant un instant sa main sur celle de son ami face à elle, avant de se redresser dans sa chaise et de lui donner les nouvelles qu'il voulait entendre. Elle allait bien. Elle se focaliser là-dessus, car c'était le plus important dans son état non ? Mais trop vague pour Matteo.

- Mais c'est que monsieur veut en savoir des choses ! Rassure toi, je ne loge pas dans un truc miteux, mais dans une guest house coquette et douillette dans le coeur de Naples. Je l'ai trouvé sur internet en cherchant un logement pour mon arrivée. Et oui, j'y suis bien !

Oui le bed and breakfast, enfin c'est ainsi qu'on les appelle aux Etats-Unis, était super. Elle y était bien en attendant de se trouver un logement à elle. Une belle maison au calme où elle pourrait accueillir son petit bout de chou, pour lequel le brun face à elle s'inquiétait un peu visiblement.

- Sinon, je mange bien, je ne fais aucun excès, et aux dernières nouvelles le bébé tout comme moi, nous allons bien. Et je t'épargne les symptômes d'une grossesse qui pimentent ma vie au quotidien.

Elle sourit en grimaçant en disant cela. Oui, les nausées, la fatigue et compagnie, ce n'était pas la joie, bien au contraire, mais c'était le jeu dans son état, et elle acceptait cela. Tout en parlant, elle posa instinctivement sa main sur son ventre, pas encore vraiment arrondi, même si cela allait venir, tout en souriant à Matteo. Beau pour sa blonde préférée. Rien ne pouvait plus la toucher actuellement.
Les nouvelles de Matteo étaient, quant à elles, moins bonnes que ce à quoi elles s'attendaient. Ce qui lui arracha une nouvelle grimace, mêlée de colère et de désolation... Encore une histoire dramatique visiblement... Elle admirait son ami et le métier qu'il faisait, car ça ne devait pas être simple.

- Une sale affaire... je suis désolée pour toi... J'espère que ta mise à l'épreuve se passera bien, surtout que ton boulot est loin d'être facile. En tout cas, je serai là pour te soutenir ! Ne l'oublie pas, les jours où ça ne va pas !


(c) DΛNDELION


@Matteo Manzoni



Every ending is a chance
- To begin again
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Manzoni10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Matteo Manzoni
http://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni http://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
Faceclaim : richard Madden, avatar zuz.
Messages : 73 - Points : 198
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Tumblr_inline_pfw4om9HBr1rqq37j_400
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Empty
Sujet: Re: A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara ( le Sam 16 Jan 2021 - 19:13 )

a sweet friendship refreshes the soul
sara & matteo
Un jour ça peut être la joie parfait, mais le second ça peut-être la pire panique que l'on ne puisse avoir.
Ça me faisait plus que du bien de te voir, de t’avoir contre moi, mais aussi de pouvoir te toucher enfin ! Je crois que ce qui me manquait le plus c’étaient nos petites soirées chez l’un ou l’autre a manger un peu n’importe quoi devant des séries ou des films un peu pourri qui ne font rire que nous deux. Mais je vois que ça pourra recommencer. Surtout qu’on n'avait pas honte de nos tenues un peu ridicules par moment, mais c’est très agréable de te revoir. - Sois donc flatté alors ! Je me mets doucement à rire quand tu me dis ça. Puis je hoche la tête de haut en bas pour acquiescer ce que tu dis. - Je te vois bien débarquer en Californie pour me prendre sur ton épaule comme un sac à patate, afin de me ramener ici ! Je fais une petite moue, une tête d’ange carrément qui je sais ne prend pas du tout. « Moi ? Faire ça ? Noooon, juste avec un peu plus de délicatesse pour la façon du sac à patates. » Je dis toujours sur le ton de l’humour, car oui, j’en avais réellement été capable de faire ça. Alors que oui, nous parlons de tes talons, je me doute fortement que dans pas longtemps ça ne passera plus de les mettre. - Pas certaine, mais je te rassure, je saurai m'en passer ! Je continue de faire ma petite moue en haussant les épaules tout en souriant. C’est une chose que je ne connaîtrai jamais et heureusement pour moi pour le coup. Viens de la commande, je te tire doucement la langue quand tu fais ta grimace. - Le meilleur soutien qui soit ! Puis je plisse doucement des yeux en te regardant. « Et tu doutes toujours de moi, non mais là mon petit cœur est blessé ! » Je dis en passant ma main sur ma poitrine tout en riant doucement. Bien sûr que l’humour est toujours présent malgré tout. Quand tu prends ma main, je viens serrer la tienne doucement. Beaucoup peuvent penser que nous sommes en couple, et combien de fois, je me suis fait passer pour ton petit ami pour te sauver de certaines situations dérangeantes en soirée. Donc je m’en fous du regard des autres à ce moment présent. J’avoue que le petit de chose que tu me dis ne me convient pas trop, alors je viens t’en demander un peu plus. - Mais c'est que monsieur veut en savoir des choses ! Rassure toi, je ne loge pas dans un truc miteux, mais dans une guest house coquette et douillette dans le coeur de Naples. Je l'ai trouvé sur internet en cherchant un logement pour mon arrivée. Et oui, j'y suis bien ! Je souris doucement tout en t’écoutant, puis quand tu me parles du guest house, je fronce doucement les sourcils. Je connais un peu ses endroits qui ne sont pas désagréables, c’est sûr, mais là, je ne suis pas d’accord que tu restes là-bas. « Et bah, tu sais ce qu’on va faire à la place ? Tu vas venir à la maison. Il y a de la place, Mocha sera content d’avoir une présence de plus que moi et je suis sûr qu’il va t’adopter ! » Je dis ça tranquillement et avant que tu ne dises quoique ce soit, je rajoute : « De toute façon, tu n’as pas le choix. Ce n’était pas vraiment une question, mais une affirmation. Sinon tu sais que je vais te prendre en sac à patates et pof, tu seras à la maison. » Je dis en souriant de toutes mes dents, un peu fières de moi pour le coup. Et aussi ça me fera une présence de plus, car par moments, je me sens un peu “seul” on va dire. Mocha est une boule de poil très collant, mais ça ne suffit pas, j’ai envie de dire. Et je veux être présent pour te surveiller au mieux durant ta grossesse. - Sinon, je mange bien, je ne fais aucun excès, et aux dernières nouvelles le bébé tout comme moi, nous allons bien. Et je t'épargne les symptômes d'une grossesse qui pimentent ma vie au quotidien. Je souris quand tu me rassures sur ta grossesse et sur ton hygiène de vie. C’est rassurant tout ça et là je me sens un peu plus relaxer sur toi et ta situation. - Une sale affaire... Je suis désolée pour toi... J'espère que ta mise à l'épreuve se passera bien, surtout que ton boulot est loin d'être facile. En tout cas, je serai là pour te soutenir ! Ne l'oublie pas, les jours où ça ne va pas ! Je fais un petit oui de la tête quand tu me dis ça. « Et pas que, mais après, c’est moi qui ai merder je l’avoue et je l’ai assumer aussi. Je ne vais pas le renier bien au contraire. Donc pour l'instant, les jours de congés que j’ai ne me font pas de mal. Puis la reprise n’est pas encore pour maintenant alors je pense à moi, je fais ce que j’ai à faire et voilà, je verrais quand je retournerais au boulot de toute façon. » Je te dis doucement avec un petit sourire malgré tout pour que tu ne t’inquiètes pas. De toute façon, tu seras la première au courant de comment ça se passera.
(c) princessecapricieuse


equinox

La beauté de l'être humain peut être surprenante mais aussi très décevante malgré tout se que l'on peut pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara Empty
Sujet: Re: A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- A sweet friendship refreshes the soul ~ Matteo & Sara -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut