Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Filtre à douche WinArrow WA550 avec cartouche remplaçable
25.79 €
Voir le deal

 

- Christmas mood -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Romano Dossini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Romano Dossini
http://www.ciao-vecchio.com/t8222-romano-dossini#273319
Faceclaim : james mcavoy
Messages : 37 - Points : 98
Christmas mood Tumblr_mlcx2edjVb1r5ynioo1_500
Âge : trente huit ans
Métier : Politicien. Il est conseiller du Ministre du Patrimoine et des Activités culturelles de la République italienne.
Christmas mood Empty
Sujet: Christmas mood ( le Ven 1 Jan 2021 - 15:11 )

Christmas mood


« Hé, 'Pa. C'était pas si mal, je te jure que tu n'étais pas si ridicule que ça, du moins pour quelqu'un de ton âge. » Le rire de Camille, mon adolescente de fille, me fait moi-même sourire. J'abaisse alors son bonnet sur le devant de ses yeux alors que je tiens toujours la main de Lou, ma fille cadette de six ans. Aujourd'hui, on a pris la décision de découvrir le Marché de Noël, pendant que leur mère reste dans l'appartement que je loue sur Naples. Un moment rien qu'à nous, Sienna a rapidement compris que j'en ai besoin. Ces instants avec mes filles, mon sang, sont primordiaux d'autant plus en ce moment, où j'ai le sentiment que mon monde implose et explose. Camille soupire tout en replaçant son bonnet. Elle est surexcitée, sans doute ravie de voir Naples, de l'ambiance de Noël et de la ribambelle de cadeaux qu'elle aura … en double car elle sait combien je vais me sentir coupable d'être aussi longtemps absent. « T'as intérêt à supprimer ces vidéos, Cam'. Ce genre de trucs, ça peut briser des vies. » Elle rie tout en marchant quelques pas devant nous. Je la laisse même si mon cœur m'hurle de la tirer près de moi, la protégeant de cette foule compacte du Marché de Noël. La main de Lou presse la mienne. Petit bout de six ans auquel j'adresse un sourire tendre et complice.

« Satine. Papa, regarde. » Et la voix surexcitée de ma fille se fait soudain plus stridente. « Cam. Ralentis. » Ses pas s'accélèrent, nous obligeant Lou et moi à marcher un peu plus vite jusqu'à ce que les bras de Camille viennent s'enrouler autour de Satine, beauté naturelle au charisme inégalable. Je soupire de soulagement avant de poser mon regard sur Satine. Sa présence à Naples est salutaire. Nous sommes devenus encore plus proches. Une amie comme on en compte peu. Une rencontre qui marque votre vie. Une brève salutation, un baiser sur sa joue glacée. « Toi aussi tu es corvée de Marché de Noël ou alors, ne me dis pas que tu fais ça de manière volontaire. »



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Satine VasilisLe vin est un puissant lubrifiant social
Satine Vasilis
https://www.ciao-vecchio.com/t5582-ca-fait-tellement-du-bien-dai https://www.ciao-vecchio.com/t5609-for-freedom-beauty-truth-and-love-satine
Faceclaim : Angelina Jolie © .Aloysia, (vava) ASTRA (sign) ) Miaka, (crackship)
Messages : 1609 - Points : 2474
Christmas mood Ec15b7e00fff1e4229e8bd490cc201bd
Âge : 45 ans née le 02/06/1975 à Mytilène en Grèce.
Métier : Chorégraphe et metteur en scène au théâtre San Carlo quartier Spagnoli
Christmas mood Empty
Sujet: Re: Christmas mood ( le Dim 3 Jan 2021 - 9:23 )

Partager un bon moment.
ROMANO & SATINE

Bercée par les odeurs du vin chaud et du pain d'épice, tu te balades entre les chalets. Ton regard s'égare sur les étals scintillants, sur les compositions florales, ou en bois. Sur les gourmandises colorées aux saveurs sucrées. Tes yeux brillent, tu te sens comme une enfant. Avec Callie et durant l'absence d'Adrian vous avez décoré vos sapins et vos maisons, donnant ainsi un air de fête à vos foyers respectifs. Même si aucun pas de gamins ne viendra titiller le carrelage. Mais depuis toujours vous faites ça ensemble, et vous continuez cette tradition mise en place alors que vous étiez encore en Grèce. Le moment de Noël tu l'as toujours aimé, comme venir te perdre sur le marché. Ayant pas mal voyagé et à toute période de l'année, tu en as vu des traditions, comme des marchés chacun avec leurs particularités. D'ailleurs les décorations liées à cette période portent les couleurs des pays que tu as visité. Et tu ne t'en lasses jamais d'en rajouter. Tu trouves toujours une nouvelle boule, une nouvelle guirlande, ou bien un accessoire qui complétera ta belle collection. Alors c'est sourire aux lèvres que tu te promènes, écoutant les musiques, regardant les enfants tirés leurs parents par la main pour aller voir le père Noël ou faire un arrêt à la patinoire. Ils sont tous excités à cette période, pressés de savoir ce qu'il y aura sous le sapin. Et même si parfois cela te serre le cœur, car tu ne connais pas ce bonheur, cela te ravit aussi. Et tu te gorges de ces petits bonheurs simples. Ou toutes les peines de la terre semblent d'un coup s'apaiser pour juste laisser la magie opérer.

Prise par cette ivresse enchanteresse, tu ne fais guère attention aux gens autour de toi. Enfin pas dans le détail. Alors tu ne vois pas la bourrasque Camille arriver. Tu sens juste l'impact contre toi. Et cette douce chaleur qui t'enveloppe alors que des bras t'enserrent comme s'ils formaient un bouclier. Tu ne réalises pas tout de suite. C'est quand ton regard rencontre celui de la jeune adolescente que tu captes vraiment. « Camille !! Tu m'as surprise. » Et elle te sourit, elle semble assez contente de son petit effet. Tu lèves alors les yeux et tu vois dans la foule Romano avec accroché à sa main sa plus jeune Lou. En quelques pas ils vous rejoignent. Et tu souris à ses mots avant de les embrasser tous tour à tour. « Bonjour vous trois, vous me semblez en forme. Enfin les filles me semblent en forme. Toi tu sembles épuisées par la situation. » Et tu te mets à rire en jetant un coup d’œil complice à Camille et à Lou. « Et bien j'adore le marché de Noël. L'ambiance, les odeurs qui y règnent, c'est magique. Et puis les petits trésors qu'on y décèle. Alors oui je vais ça de manière tout à fait volontaire. Ce n'est pas ton cas ? Serais-tu tombé dans un traquenard sous le commandement de tes filles ? » Il n'y a aucun doute sur l'amitié et la complicité qui vous unit. Elles datent de pas mal d'année et elles se sont renforcés au fil du temps. « Vous voulez que l'on continue ensemble. » Tu regardes Camille et Lou. « Votre père semble avoir besoin d'un chaperon pour affronter cet univers. » Tu prends le bras de Camille et la main de Lou, ne laissant pas trop le choix à Romano. Mais tu es certaine qu'il est content que tu partages ce petit moment avec eux. « Au fait comment va votre maman les filles ? Je suppose qu'elle est à Naples avec vous ? » Tu sais que c'est un sujet délicat, entre la santé de la femme de Romano et l'éloignement du au travail de celui-ci, rien n'est simple pour la famille Dossini. Mais tu trouves normal de demander des nouvelles.


(fiche) vmicorum. / (ava) Pretty Girl & alcuna licenza.


bonnie clyde
L'irrésistible envie. L'amour interdit. La passion dévorante. La douleur indécente. L'insolence du désir. 

Revenir en haut Aller en bas
Romano Dossini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Romano Dossini
http://www.ciao-vecchio.com/t8222-romano-dossini#273319
Faceclaim : james mcavoy
Messages : 37 - Points : 98
Christmas mood Tumblr_mlcx2edjVb1r5ynioo1_500
Âge : trente huit ans
Métier : Politicien. Il est conseiller du Ministre du Patrimoine et des Activités culturelles de la République italienne.
Christmas mood Empty
Sujet: Re: Christmas mood ( le Dim 3 Jan 2021 - 14:51 )

Christmas mood


Je soupire lourdement en laissant tomber ma tête sur le côté quand Satine fait une remarque sur mes airs de zombie. Zombie ou victime, à vous de choisir. « Je te connaissais des goûts particuliers mais aussi particuliers … Tu me réserves toujours un tas de surprises. » dit-il sur le ton de la plaisanterie. Il y avait une époque où j'avais apprécié les fêtes de fin d'année. Avant mon mariage, avant d'avoir des enfants, quand les fêtes n'étaient pas synonymes de stress et d'organisation gargantuesque. Néanmoins, il me suffit de poser mon regard sur ces deux princesses pour remonter mes manches et traverses ses semaines avec un sourire gelé aux lèvres. Alors qu'elle passe son bras sous celui de Camille et saisit la main de Lou, je bouge mes lèvres en prononçant un « que dieu te bénisse » sans pour autant émettre le moindre son. Évidemment que je dramatise, comme toujours avec Satine. Avec elle, je peux jouer les grands dramas, user d'ironie et de sarcasme. Les années ont fait de nous un duo bien huilé et elle est certainement devenue une des raisons qui a fait que vivre à Naples est moins compliqué que prévu.

« Elle est restée à la maison. » dit la cadette alors que Camille se sent obligée de préciser en ajoutant : « Elle ne se sentait pas vraiment en forme et n'est pas une grand des fans des foules. Mais, papa avait promis de nous emmener ici … alors … nous voilà. » Elle jette un regard dans ma direction, complice avant de reposer son attention sur Satine.
« Une promesse est une promesse, je sais. » que j'ajoute, tout sourire. Avec elle, je ne suis pas l'homme politique influent. Avec elle, je ne suis qu'un père. Père de deux filles qui le dirigent parfois à la baguette, quoique j'en dise. Sienna me le répète, je les gâte trop et depuis mon arrivée à Naples, c'est devenu tout simplement catastrophique : je cède, comme si j'essayais de rattraper le temps perdu. « Il va être grand temps qu'on s'organise un nouveau tête à tête, j'ai environ un milliard de choses à te raconter ... » J'agite la main au-dessus de la tête de Camille tout en ajoutant : « … quand l'être le plus curieux de la planète ne nous traînera pas dans les pattes. » Elle me jette un regard noir, glacial qui ne peut que me faire sourire.

« Bon, on est pas sur le marché de Noël pour rien. Chocolat chaud ? Vin chaud ? Marron ? Que voulez-vous mesdames ? Je suis votre homme. »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Satine VasilisLe vin est un puissant lubrifiant social
Satine Vasilis
https://www.ciao-vecchio.com/t5582-ca-fait-tellement-du-bien-dai https://www.ciao-vecchio.com/t5609-for-freedom-beauty-truth-and-love-satine
Faceclaim : Angelina Jolie © .Aloysia, (vava) ASTRA (sign) ) Miaka, (crackship)
Messages : 1609 - Points : 2474
Christmas mood Ec15b7e00fff1e4229e8bd490cc201bd
Âge : 45 ans née le 02/06/1975 à Mytilène en Grèce.
Métier : Chorégraphe et metteur en scène au théâtre San Carlo quartier Spagnoli
Christmas mood Empty
Sujet: Re: Christmas mood ( le Ven 8 Jan 2021 - 18:57 )

Partager un bon moment.
ROMANO & SATINE

Tu remarques rapidement l'air fatigué ou blasé de Romano une fois face à lui. A croire que ses filles lui pompent toute son énergie, mais les enfants sont toujours surexcités à l'époque des fêtes de fin d'année. Et les parents en font les frais, pas toujours facile de surmonter cet état de fait. Et encore plus quand on ne voit pas son père durant un temps à cause de son boulot. Là les filles semblent assoiffées de sa présence ce qui est normal et leur père semble disposer à se plier en quatre pour ses amours. Ce qui est logique. Cela te fait sourire, tout comme la remarque de ton ami sur le fait que tu le surprennes. « J'aime surprendre. La vie serait fade sans surprise et tu te lasserais de mon amitié si je ne le faisais pas. » Vous vous taquinez, c'est de bonne guerre vu depuis le temps que vous vous connaissez. Tu pourrais lui envier ce bonheur à cet instant, même s'il est fatigué de cette folie causée par cette effervescence. Parce que toi tu n'as jamais connu cette joie de voir des étoiles dans les yeux des enfants que tu n'auras jamais. Entendre leurs rires au moment de déballer les cadeaux. Tu en parles rarement de ce vide, même jamais. Il est là et il revient au moment des fêtes et puis il part jusqu'aux prochaines. Mais pas question de te faire happer par cette mélancolies. Autant profiter de la chance que le destin te donne en embarquant Camille et Lou et Romano bien sur, dans la douce valse du marché de Noël.

Tu demandes des nouvelles de leur mère, même si tu te doutes un peu de leur réponse. « Je comprends, on verra pour que vous lui rameniez quelque chose, des petits douceurs et une petite attention. Elle sera ravie. Comme votre père est heureux de tenir sa promesse. » Et tu souris les regardant tous les trois tour à tour. Tu sens l'amour que Romano porte à ses filles dans sa façon de dire qu'une promesse se doit d'être respectée, dans la façon qu'il a de regarder ses filles. Vivre loin d'elle doit être une torture. Les retrouver un bonheur qui ne peut se mesurer. « J'espère quand même que vous êtes raisonnables avec votre père. Il a beaucoup de travail et de responsabilités ici. Mais je sais qu'il est heureux de vous avoir prés de lui. » Tu lui jettes un regard complice, tu connais les deux facettes de Romano, celle du politicien appliqué, déterminé et éloquent et celle du père attentionné et attentif. Et à cet instant il n'y a juste que le père comblé. « J'en serais ravie. On va bien se trouver dans nos emplois du temps respectifs, un petit créneaux pour papoter. » Tu te retiens de rire face au geste de ton ami et au regard que Camille lui lance. « Je t'enverrais mes disponibilités par SMS. Car là avec les fêtes et les spectacles de fin d'année, j'ai peu de soirée. Mais j'ai quelques après midi. » Puis tu te tournes vers Camille. « Ne t'en fais pas ma belle nos discussions ne renferment aucuns secrets. On dit souvent que des bêtises parlant de nos souvenirs de jeunesse. » Tu restes légère sur le contenu de vos discussions. Une adolescente a parfois l'esprit très imaginatif. Trop même. « Si tu es notre homme alors on ne va pas dire non à toutes ses propositions. Pour moi ce sera un vin chaud. Et pourquoi pas des marrons ou bien des sablés. » Histoire de grignoter tout en buvant quelque chose de chaud. « Sinon vous avez repéré des choses intéressantes ? Et vous avez vu la patinoire ? » Tu t'es jurée d'y faire un tour, te sentant très à ton aise sur une lame glissant sur la glace.


(fiche) vmicorum. / (ava) Pretty Girl & alcuna licenza.


bonnie clyde
L'irrésistible envie. L'amour interdit. La passion dévorante. La douleur indécente. L'insolence du désir. 

Revenir en haut Aller en bas
Romano Dossini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Romano Dossini
http://www.ciao-vecchio.com/t8222-romano-dossini#273319
Faceclaim : james mcavoy
Messages : 37 - Points : 98
Christmas mood Tumblr_mlcx2edjVb1r5ynioo1_500
Âge : trente huit ans
Métier : Politicien. Il est conseiller du Ministre du Patrimoine et des Activités culturelles de la République italienne.
Christmas mood Empty
Sujet: Re: Christmas mood ( le Sam 9 Jan 2021 - 18:56 )

Christmas mood


Alors que Satine parle d'une petite attention pour la mère de famille, les yeux des gamines s'illuminent et je suis persuadé qu'elles sont déjà en train d'imaginer ce qu'elles pourraient lui ramener. « Évidemment que nous sommes raisonnables. De vrais anges. Il ne pouvait pas rêver de mieux comme enfants. » Camille me lance un regard provocateur et je ne peux que lui sourire. Bien que chacune de mes filles a une place essentielle, Camille l'aînée a un rôle bien particulier. La complicité qui nous unit peut parfois mettre un peu d'ombre, je le sais … surtout depuis que Sienna m'en parle. Une complicité qui prend parfois un peu trop de place pour la cadette. D'ailleurs c'est le moment que choisit ma cadette pour venir enrouler ses bras tentaculaires autour de ma taille. Je pose alors ma main sur son bonnet tout en lui adressant un tendre sourire. Le portrait craché de sa mère, un amour. « Ouais ouais … des souvenirs de jeunesse. Papa ? Qu'est-ce qu'il peut y avoir d'intéressant comme souvenirs de jeunesse ? J'ai vu des photos, je sais à quoi il ressemblait ... » « Woh ! Ne deviens pas cruelle, Cam. Je t'ai déjà dit que j'étais super cool … avant. » Je réplique avec un faux air offusqué. « Ok. Entendu, je t'envoie ça et on se trouve un petit créneau. » dis-je en prenant la main de ma petite dernière alors que nous marchions parmi la foule.

Ma cadette m'arrête aussitôt dans notre course, se plante devant moi, pose son menton sur mon ventre tout en relevant la tête vers moi. «J'veux une gaufre avec du chocolat, papa. » Camille roule des yeux mais je n'y prête pas attention. « Ca marche. Dès que tu trouves un endroit où ils en vendent ... » Et je n'ai même pas le temps de finir ma phrase qu'elle tend le bras dans une direction droit devant nous. Maline. « Cam, tu veux quelque chose ? » Hochement négatif de la tête même si je sais qu'elle voudra prendre un chocolat chaud une fois qu'on fera la queue, comme tous les ans. «  Lou a voulu s'acheter un de ces bonnets horribles aux couleurs qui piquent les yeux … » Du haut de ses six ans, Lou fronce les sourcils et marmonne quelques propos que je pense être des insultes mais elle les marmonne derrière son écharpe. Pas vu, pas pris. « Me dis pas que tu fais partie de ceux qui savent patiner ? » Camille et Lou ricanent à ma surprise. « J'ai failli mourir … Je suis incapable de tenir sur ces trucs … » Le ricanement de ma progéniture se fait plus fort alors que Camille tend le bras pour montrer une vidéo à Satine, filmé depuis son téléphone. Elles arrêtent de marcher pour mieux la regarder. On m'y voit essayer de patiner. Des airs de bambi. Elles rient. Je marmonne quelques jurons avant de jeter un regard à la caméra et de perdre l'équilibre pour me retrouver sur le cul alors que Camille se met à rire encore plus fort. « Talent inné. » « C'est pas facile aussi ... »

« Ne te moque pas … c'est vraiment pas mon truc. »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Satine VasilisLe vin est un puissant lubrifiant social
Satine Vasilis
https://www.ciao-vecchio.com/t5582-ca-fait-tellement-du-bien-dai https://www.ciao-vecchio.com/t5609-for-freedom-beauty-truth-and-love-satine
Faceclaim : Angelina Jolie © .Aloysia, (vava) ASTRA (sign) ) Miaka, (crackship)
Messages : 1609 - Points : 2474
Christmas mood Ec15b7e00fff1e4229e8bd490cc201bd
Âge : 45 ans née le 02/06/1975 à Mytilène en Grèce.
Métier : Chorégraphe et metteur en scène au théâtre San Carlo quartier Spagnoli
Christmas mood Empty
Sujet: Re: Christmas mood ( le Jeu 14 Jan 2021 - 12:00 )

Partager un bon moment.
ROMANO & SATINE

« De vrais anges ? Je n'ai aucun doute là dessus. Votre père est un homme très chanceux. » Et tu souris à Romano remarquant parfaitement le manège de Camille. Mais tu as souvent eu l'occasion de voir combien le lien entre le père et ses filles était fort. Bien sur parfois faut remettre dans le droit chemin, mais tu sais que ces trois là ils savent s'entendre comme larrons en foire. Même s'il y a de temps à autre un peu de jalousie entre les deux sœurs, mais Romano ne pas agir pareillement avec Camille qu'avec Lou. Il y a la différence d'âge qui entre en jeu. Mais dans l'ensemble tu sais que le politicien aime ses filles et qu'il se sent parfois coupable d'être loin d'elles à cause de son travail. Tu te dis que tu aurais mieux fait de ne rien dire, quand Romano a lancé le sujet que vous devriez vous voir car il aimerait te parler. Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde et elle y rebondit dessus avec une facilité désarmante. Les gamins et leurs façon de vouloir se mêler de la vie des adultes, tout en gardant leur innocence. « On ne peut même plus avoir de petits secrets. » Tu dis tes mots sur le ton de la plaisanterie. Même si tu abordes avec Romano des sujets qui ne regardent personnes et surtout pas ses filles. Mais là l'instant leur est consacré du coup il ne faut pas faire de vagues. « Ok. » Pas la peine d'en rajouter plus, autant passer à autre chose et profiter pleinement de l'ambiance du marché de Noël.

Et vos pas sont arrêtés par Lou qui a une petite faim. Tu la regardes attendrie alors qu'elle demande une gaufre au chocolat à Romano. « Il y en a une qui connaît le marché par cœur. » C'est à croire vu qu'elle montre rapidement un stand ou il y a ce qu'elle désire. Tu en profites pour demander aux filles si elles ont déjà repéré des petits choses intéressantes. Un bonnet pour Lou qui ne fait pas l'unanimité aux yeux de sa grande sœur. « Des couleurs qui piquent les yeux ? Tu entends quoi par là ? Genre fluo ? Parce que les couleurs c'est sympa en hiver quand le ciel est gris cela met du baume au cœur. » Et je regarde Lou en souriant. « Faudra que tu me le montres. » Puis tu parles de la patinoire pendant que vous vous glissez dans la queue et que les bonnes odeurs de sucrés te chatouillent le nez. De quoi te rendre gourmande. « Bien sur que je patine. Équilibre parfait même. Un peu logique pour une danseuse. » Et tu évites de te laisser emporter par les rires de Camille et Lou comprenant que Romano a du leurs montrer ses talents. Il confirme ne pas savoir se tenir sur des lames et tu en as même la preuve grâce à la vidéo. « Tu mets trop tes fesses en arrière. Ton poids est mal réparti. C'est pour ça. Quelques leçons et tu pourrais même faire des pirouettes. » Tu pousses un peu avant d'éclater également de rire. Parce que la chute sur le cul est magique. « Quand on tombe faut remonter en selle tout de suite. » Et tu fais un clin d’œil à ses filles même se n'est pas le truc de ton ami, si tu arrives à le voir sur des patins avant la fin de l'après midi cela pourrait être cool. En parlant la foule a avancé et c'est à votre tour pour commander. « Du coup qui veut quoi ? » Tu laisses les filles de Romano commander avant de demander. « Une gaufre sauce framboise avec de la chantilly. Merci. » Et une fois vos sucreries en main vous reprenez votre découverte du marché.


(fiche) vmicorum. / (ava) Pretty Girl & alcuna licenza.


bonnie clyde
L'irrésistible envie. L'amour interdit. La passion dévorante. La douleur indécente. L'insolence du désir. 

Revenir en haut Aller en bas
Romano Dossini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Romano Dossini
http://www.ciao-vecchio.com/t8222-romano-dossini#273319
Faceclaim : james mcavoy
Messages : 37 - Points : 98
Christmas mood Tumblr_mlcx2edjVb1r5ynioo1_500
Âge : trente huit ans
Métier : Politicien. Il est conseiller du Ministre du Patrimoine et des Activités culturelles de la République italienne.
Christmas mood Empty
Sujet: Re: Christmas mood ( le Jeu 14 Jan 2021 - 12:35 )

Christmas mood


« Lou a un talent caché. Un radar à sucrerie, pas vrai ? » dis-je en posant mon regard sur ma cadette. Elle avait un talent inné pour repérer les stands à sucrerie, trouver les rayons où il y a le maximum de calories et pour trouver en premier la page des desserts quand ils sortaient au restaurant. Une machine à sucre. Je lui replace doucement le bonnet sur sa tête alors que Camille se lance dans une discussion sur la mode avec Satine. « J’entends par là que c’est presque trop … vraiment trop. Les couleurs, c’est bien mais pas quand tu mets toutes les couleurs qui existent dans un seul et même bonnet. » Camille plisse les yeux en entendant la remarque de Satine et en apercevant le sourire réconforté de Lou. Elle glisse les mains presque en boudant dans les poches de son manteau tout en sifflant de cette voix cruelle de pré-adolescente : « Elle dit ça pour te rassurer, pour pas que tu pleures, Lou … mais dans le fond …. » Et je pose immédiatement ma main devant le visage de Camille qui cesse aussitôt de parler. « Laisse ta sœur tranquille ou sinon, je te l’achète ce bonnet et le visse sur sa tête pour que tu t’y fasses. Compris ? » Elle acquiesce en tournant le regard, sûrement blessée dans son ego. Mais il ne faut pas abuser non plus. « Il est parfait, sweety. On se l’achètera toi et moi, et on le portera juste pour embêter Camille. » Je lui souris avec tendresse, avant de reposer mon attention sur Camille en levant un sourcil. Petite provocation. Elle soupire en roulant des yeux, sachant pertinemment que j’en étais capable. Juste pour pouvoir la taquiner, l’embêter et lui rappeler combien elle devait protéger, supporter et aider sa sœur. Faut pas déconner avec le rôle de grande sœur.

« Est-ce qu’il y a un truc que tu ne sais pas faire ? C’est pas humain d’être doué à tout … t’es chiante. » dis-je d’une voix presque boudeuse alors que je l’imaginais déjà patiner à la perfection, glissant sur la glace à la manière de ces professionnels. Et voilà qu’en plus, j’ai le droit à quelques conseils. Judicieux conseils d’ailleurs. Elle a toute mon attention jusqu’à ce qu’elle éclate de rire. Air vexé pour ne pas dire renfrogné même si en toute honnêteté, il y avait de quoi rire. « Très drôle … Vous êtes vraiment cruelles. Pas une pour rattraper l’autre. J’aurais pu me briser quelque chose … » Camille sourit avec fierté tout en agitant son téléphone sous mon nez. « Papa, c’est culte cette vidéo. On pourrait gagner des millions si je la postais sur le net … » Je soupire en secouant la tête avant de prendre place dans la queue jusqu’à finalement pouvoir voir le comptoir. Nos yeux pétillent déjà à l’idée de dévorer ces gaufres. Elle inspecte la Camille, elle inspecte le tout avant de commander sans trop de motivation : « Une nature pour moi s’il vous plaît… » Je lui donne un coup de coude tout en écarquillant les yeux et elle comprend le message. « OK OK … avec du sucre glace mais vraiment pas beaucoup s’il vous plaît. Et toi, Lou ? » « Au chocolat, s’il vous plaît. » Je commande ma gaufre avec du sucre glace, paie et c’est donc armés de notre dose de sucre quotidienne que nous reprenons notre marche. « Papa, tu vas reprendre des forces avec cette gaufre … peut-être que tu pourrais montrer tes talents de patineur… non ? » La bouche pleine, j’écarquille les yeux. « Et tu pourrais peut-être m’apprendre quelques trucs … » dit-elle le regard pétillant de malice en direction de Satine.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Satine VasilisLe vin est un puissant lubrifiant social
Satine Vasilis
https://www.ciao-vecchio.com/t5582-ca-fait-tellement-du-bien-dai https://www.ciao-vecchio.com/t5609-for-freedom-beauty-truth-and-love-satine
Faceclaim : Angelina Jolie © .Aloysia, (vava) ASTRA (sign) ) Miaka, (crackship)
Messages : 1609 - Points : 2474
Christmas mood Ec15b7e00fff1e4229e8bd490cc201bd
Âge : 45 ans née le 02/06/1975 à Mytilène en Grèce.
Métier : Chorégraphe et metteur en scène au théâtre San Carlo quartier Spagnoli
Christmas mood Empty
Sujet: Re: Christmas mood ( le Dim 17 Jan 2021 - 10:14 )

Partager un bon moment.
ROMANO & SATINE

Tu te mets à rire quand Romano te dit que Lou est un radar à sucrerie. « Très pratique comme don, faudra que tu me l'as prête quand je ne suis pas en forme. » Le sucré c'est tellement la vie. Camille quand à elle est plus branchée vêtement et le bonnet sur lequel sa petite sœur a craqué ne semble pas lui plaire. Tu l'écoutes quand elle te le décrit. « Je vois. Mais si c'est bien coordonné et fait avec goût les couleurs ne peuvent que se marier correctement. Je demande donc à voir ce bonnet pour me rendre compte par moi même. » Mais Lou semble vraiment aimer ce bonnet, alors tu la soutiens de ton mieux face au désaccord de sa grande sœur. Ce qui ne plaît guère à la plus grande vu sa réaction et ses mots. Elle est tout de suite remise en place par son père. Tu te retiens de rire, tu n'as pas vu le fameux bonnet, mais tu te l'imagines vu la description de Camille. Et l'image d'un bonnet visé sur sa tête devient presque magique. « Je suis partante aussi pour l'acheter et le porter. On va être magnifique tous les trois avec notre bonnet arc en ciel. Tu vas nous jalouser Camille. » Tu vois bien que d'un coup Lou se sent plus sereine, quand à Camille et bien comme toutes les adolescentes, elle boude un peu. Tu t'approches d'elle pour la prendre par le bras. « Tu sais une petite sœur c'est précieux. Je n'ai pas eu la chance d'en avoir. Mais j'aurais donné n'importe quoi pour qu'une me regarde avec l'amour que Lou a dans ses yeux quand elle les pose sur toi. N'oublie pas que tu es son repère, son modèle même. Je sais ce n'est pas un rôle toujours évident et c'est parfois saoulant. Mais tu te dois de la soutenir. Même quand c'est pour des broutilles. » Bien sur tu essaies que tes mots restent entre vous. Mais tu te doutes que Romano et Lou les ont entendu. « Et je suis sûre qu'au fond ce bonnet tu le trouves pas trop mal. Pas pour toi, mais parfait pour Lou. »

Puis dans la discussion part sur un tout autre sujet. Le patinage, une activité dans laquelle tu t'en sors plutôt bien. « Peut être .. mais je ne vais pas te dévoiler mes points faibles tu pourrais t'en servir contre moi. » Et tu te mets à rire. « Ce n'est pas de ma faute si la nature m'a doté de plein de talents. Je sais que je suis chiante mais c'est pour cette raison que tu m'apprécies. » Bien sur que tu taquines Romano, vous avez cette aisance tous les deux, votre amitié n'a plus de preuve à faire de ce côté là. Tu distribues quelques conseils tout en regardant bien la vidéo des formidables exploits de ton ami. Difficile de ne pas une nouvelle rire. « Solidarité féminine que veux tu. Et tu ne t'es rien brisé. Et puis les fesses c'est bien rembourré. » Et Camille renchérit par rapport à la vidéo. « C'est sur que tu ferais le buzz. » Et ce n'est pas le genre de vidéo qui nuirait à sa réputation d'homme politique. Vous terminez à peine de rire quand vous vous retrouvez dans la queue pour prendre votre dose de sucrerie. « Tu es au régime Cam ? » Étonnée qu'elle ne prenne qu'une gaufre nature. Quoi qu'à cet âge le poids reste un but à atteindre sans dépasser les normes dictées par les autres. La commande passée et les gaufres en main vous vous mettez de côté pour déguster. « Vous auriez du prendre avec de la chantilly, elle est délicieuse. Vous voulez goûter ? » Tu leurs laisse le loisir de planter un de leurs doigts dedans. C'est là que Camille revient sur le patinage. « Ah oui je serais curieuse de voir ça. Au pire on achète un coussin en chemin pour tes pauvres petites fesses. Faudrait pas que ta femme pense qu'on les a frappé si elles finissent toutes bleues. » Et toutes les trois vous regardez Romano il ne va pas pouvoir vous dire non. Même si là ses yeux marquent la surprise. « Bien sur sans souci, si tu arrives à bien glisser je peux te montrer comment faire une pirouette ou un grand L. J'en serais même ravie. » D'ailleurs d'un coup ta voix se fait plus excitée. « Tous les quatre sur la patinoire ça va bien donner. » Et l'idée semble plaire sauf à Romano qui doit déjà se dire qu'il ne pourra pas y échapper. « Tu ne vas pas nous refuser ce plaisir et puis avec une prof comme moi rien ne peut t'arriver.  » Sauf une nouvelle chute.


(fiche) vmicorum. / (ava) Pretty Girl & alcuna licenza.


bonnie clyde
L'irrésistible envie. L'amour interdit. La passion dévorante. La douleur indécente. L'insolence du désir. 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Christmas mood Empty
Sujet: Re: Christmas mood ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Christmas mood -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut