Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Auchan et ...
Voir le deal

 

- [terminé]You give my life direction, you make everything so clear || SERENAAC VIII -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Isaac CalderiniBon pour te remonter le moral
En ligne
Isaac Calderini
http://www.ciao-vecchio.com/t7859-isaac-all-is-lost-but-hope-rem http://www.ciao-vecchio.com/t7867-isaac-relationships
Faceclaim : Lee Seung Gi + ©Lauly
Thème·s abordé·s : Abandon, trafics illégaux, prostitution, violence
Messages : 727 - Points : 1641
[terminé]You give my life direction, you make everything so clear || SERENAAC VIII - Page 3 DLzTbXR
Âge : 34 ans
Métier : Il est serveur dans une discothèque mais participe aussi à des combats clandestins ainsi qu'à des jeux de paris illégaux.
[terminé]You give my life direction, you make everything so clear || SERENAAC VIII - Page 3 Empty
Sujet: Re: [terminé]You give my life direction, you make everything so clear || SERENAAC VIII ( le Lun 15 Fév 2021 - 22:07 )
You're a candle in the window on a cold, dark winter's night and I'm getting closer than I ever thought I mightSERENAAC VIII

15 octobre 2020 || Non, Isaac ne mâchait pas ses mots et bêtement, à chaque fois il s’exprimait, il ne se rendait pas compte que ses paroles pouvaient blesser. Hors, qu’est-ce qu’il y pouvait ? Il ne savait pas comment réconforter quelqu’un, il n’était pas la meilleure personne vers qui se diriger si on désirait être consolé. Lui se contentait de révéler les faits, de montrer la réalité telle qu’elle était parce que même pour lui-même, c’était ainsi qu’il s’était toujours comporté. Il savait que la vie n’était pas un long fleuve tranquille, qu’elle était loin d’être rose et plutôt que se voiler la face, il préférait affronter la vérité le plus tôt possible. Evidemment qu’il avait eu son lot de souffrance, il en aurait certainement encore beaucoup à l’avenir cependant il n’était pas du genre à tomber dans un déni sans fin… Et parce qu’il avait grandi en ne comptant que sur lui-même, en se débrouillant seul sans jamais chercher à s’appuyer sur quelqu’un pour avancer, il était brusque dans chacun de ses agissements. Il ne pouvait pas s’apitoyer sur le sort de Serena puisqu’il n’était pas forcément en accord avec son comportement, puisque pour lui il fallait qu’elle soit plus forte que ça et surtout puisqu’il partait du principe qu’elle ne parviendrait pas à aller de l’avant si elle se voilait la face. Peut-être aurait-il dû s’y prendre différemment, faire preuve de plus de délicatesse et lui expliquer calmement qu’elle méritait mieux qu’un type qui n’était pas en mesure de remarquer sa souffrance. C’était ce qu’il avait souhaité lui faire comprendre en étant si direct, qu’elle ne devait pas pleurer pour un homme lui, encore moins se sentir misérable parce qu’il ne la méritait clairement pas. Mais vraisemblablement, lui aussi avait mal agi et il n’avait pu retenir ce « Et merde. » qui avait franchi ses lèvres, dans un souffle, alors que la jeune femme venait de quitter la table. Il se sentait quelque peu idiot, c’était le cas de le dire, parce qu’il remarquait bien que ses paroles avaient plus atteint Serena que ce dont il aurait imaginé, et ça le blasait.

Qu’est-ce qu’il était censé faire maintenant ? S’il avait conscience d’en avoir peut-être un peu trop dit, il peinait à discerner l’entièreté de la situation. Hors, il ne connaissait pas tout le passif de la jeune femme non plus, il ne savait pas tout ce qu’elle avait traversé et à quel point elle était attachée à cet homme qui l’avait tant blessée. Un soupir traversant la barrière de ses lèvres, Isaac avait secoué nerveusement ses cheveux avant de jeter un coup d’œil vers la porte qui menait à l’extérieur. Il savait également qu’il ne pouvait pas rester planté là, qu’il ne pouvait pas la laisser seule dehors et cela l’inquiétait plus que ce qu’il ne souhaitait l’admettre. Le pourquoi après être resté quelques minutes à méditer sur ses agissements, il s’était finalement motivé à se lever puis la rejoindre. Serena lui en voulait peut-être pour sa trop grande franchise néanmoins c’était le cadet de ses soucis en cet instant puis il avait l’habitude d’être détesté de toute manière. Et quelle ne fut pas sa surprise de la retrouver dans un tel état ? Ses pupilles s’étaient écarquillées en la voyant évacuer ce qui lui était resté dans l’estomac et s’il s’en voulait peut-être un peu d’avoir été trop honnête, sa culpabilité n’était pas assez profonde pour qu’il pense que ce qui se déroulait là était de sa faute. Certes, ses mots en étaient sûrement la conséquence, parce qu’il avait vu juste et qu’il avait touché à l’endroit où cela faisait le plus mal cependant lui aussi, en cet instant, il réalisait que la souffrance de la jeune femme était bien plus puissante que ce qu’il croyait.

Sans même réfléchir, sans attendre également, Isaac ne s’était pas fait prier pour se précipiter à sa hauteur et en silence, tout d’abord, il lui avait tapoté le dos alors que son autre main lui attrapait délicatement les cheveux. « Idiote. » Avait-t-il échappé ensuite à voix basse, d’un ton qui se voulait étrangement doux et compatissant. Ce n’était pas le moment de revenir sur ce qui avait été dit quelques instants plus tôt, Serena n’était pas en état et même si sa colère contre le père de Lorenzo ne s’était pas envolée, il ne le montrait pas. « Tu te sens mieux ? » L’avait alors interrogé calmement le garçon, une fois que la jeune femme sembla reprendre ses esprits. « On devrait prendre nos affaires et rentrer. » Et comme ce jour quand elle avait été hospitalisée, il lui avait arboré une tendre esquisse, une esquisse qui ne lui reprochait absolument rien, qui ne la jugeait pas non plus, et qui se voulait avant tout compatissante. Elle ne le remarquait peut-être pas mais derrière ses grands airs, lui ne souhaitait sincèrement que son bien.



Nothing has changed for me, I thought I definitely got stronger. The truth is, i'm just closing my heart. Even the easiest things to do are still difficult. I can't bear the weight of choice. I would like to lower it a little. Even my trembling heart has nowhere to lean on. I try to not regret it, I try to endure it. All of this, all of me.




 [terminé]You give my life direction, you make everything so clear || SERENAAC VIII - Page 3 3697232556  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Serena CavallettiBon pour te remonter le moral
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©Tag - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 411 - Points : 2072
[terminé]You give my life direction, you make everything so clear || SERENAAC VIII - Page 3 Breakfast-with-Phoebe-Tonkin-1
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
[terminé]You give my life direction, you make everything so clear || SERENAAC VIII - Page 3 Empty
Sujet: Re: [terminé]You give my life direction, you make everything so clear || SERENAAC VIII ( le Mer 17 Fév 2021 - 23:16 )
You give my life direction, you make everything so clearSERENAAC VIII

15 octobre 2020 || Il n’y a que la vérité qui blesse… Serena avait entendu cette phrase un nombre incalculable de fois, mais au final, aujourd’hui elle se rendait d’autant plus compte à quel point elle était véridique. Peut-être aurait-elle dû éviter de discuter de ce sujet sensible avec Isaac, pour la bonne et simple raison qu’elle savait de base à quel point il pouvait être direct dans ses propos. Sauf que voilà… C’était sorti tout seul et maintenant que les remarques d’Isaac avaient fusées, Serena perdait pied. Elle ne savait juste pas comment réagir, quoi lui dire… Car bien sûr, elle savait qu’il avait raison, une personne qui ne réagit pas face à quelqu’un qui va mal c’est tout simplement que cette personne n’en a rien à faire. Or c’était quelque chose de compliqué pour la brune à réaliser. Elle avait mis peut-être la barre trop haute, espérer trop d’une personne qui n’en valait peut-être pas la peine… Et de ce fait, en entendant ces dites phrases de la bouche d’Isaac, elle se sentait juste brutalement démunie, comme si elle n’était qu’une crétine d’avoir espéré autant. Cela faisait mal, bien trop mal pour qu’elle ne puisse réagir convenablement. Voilà donc pourquoi elle avait évité son regard, qu’elle n’avait rien dit pour finalement… Choisir de se lever car elle avait besoin de prendre l’air. En effet, cela devenait beaucoup trop étouffant pour elle et il était donc vraiment important qu’elle sorte et qu’elle puisse respirer à l’air libre. Alors oui, peut-être qu’elle pouvait donner l’impression d’être pathétique de se prendre autant la tête pour tout ça, mais il n’en demeurait pas moins que la brune restait fragile et ce, même si elle était sortie de l’hôpital. Elle n’avait fait que le début du chemin pour aller mieux et il lui en restait tellement plus… Beaucoup plus…

Ainsi dont était-elle sortie, préférant donc s’éloigner pendant un temps d’Isaac pour juste pouvoir reprendre au mieux ses esprits. Sauf que voilà, ses esprits étaient beaucoup trop embrouillés, et brutalement, elle avait complètement perdu pieds. Voilà pourquoi elle avait choisi de vider entièrement son estomac, comme si… En vidant son estomac elle pourrait vider ses étranges pensées, mais au final, ce n’était pas là une chose qui fonctionnait réellement. Surtout que, dès l’instant où elle avait commencé à vomir, c’était comme si elle se prenait en plein fouet le fait que c’était mal, qu’elle ne devait pas faire ça et donc, son cerveau s’était mis à bouillonner davantage, prêt à exploser. Et alors qu’elle avait l’impression de se remettre à sombrer, elle avait senti une aide, comme une main tendue pour l’aider à se relever… Bon, sauf que la main était plutôt en train d’attraper ses cheveux tout en tapotant son dos, mais au moins, elle n’était pas seule dans cette situation. Isaac était là. « Idiote. » Le ton de voix d’Isaac avait radicalement changé de lorsqu’il lui avait parlé avec franchise quelques minutes plus tôt. En effet, il était devenu plus doux et compatissant… Visiblement, il avait compris à quel point Serena était plus fragile qu’elle ne le laissait transparaître. Alors certes, elle avait fait bonne figure dès sa sortie de l’hôpital, montrant qu’elle voulait avancer, mais c’était tout de même encore bien frais et donc, elle était encore bien faible… « Tu te sens mieux ? » Elle avait vaguement hoché la tête tout en se redressant doucement. Le regard qu’elle avait alors plongé dans le sien était un mélange de gêne, d’excuses, mais aussi de remerciement. « On devrait prendre nos affaires et rentrer. » Une nouvelle fois elle avait approuvé d’un signe de tête tout en esquissant un léger sourire. Etrangement… la présence d’Isaac avait réussi à l’apaiser là où tantôt cela avait réussi à la faire paniquer. « Oui, tu as raison… Rentrons. » Après tout, elle se voyait mal profiter comme avant de la soirée après ce qui s’était passé. Elle avait peut-être plus besoin d’être au calme chez Isaac qu’en plein milieu d’un karaoké et ce, même si elle avait adoré ce moment avec lui…


You broke me first
Just say the words but, boy, it don't feel right.
What do ya expect me to say ?
You know it's just too little, too late.
You take my hand and you say you've changed,
but, boy, you know your begging don't fool me.
Because to you it's just a game
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé]You give my life direction, you make everything so clear || SERENAAC VIII -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3