Revenir en haut
Aller en bas

Voir le deal
8 €

 

- [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Lorella & Tiziano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 241 - Points : 1742
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Lun 20 Nov 2017 - 1:20 )
Heureusement, il ne prenait pas Camilla pour une folle. Ce qu'il était en droit de faire avec les bêtises qu'elle racontait. « Je vous crois sur parole et je n'essayerai pas de vous attaquer pour vérifier vos dires. » Ajouta-t-elle pour plaisanter. Il savait se défendre, elle le croyait. Elle n'allait pas commencer à attaquer les gens maintenant et surtout, elle avait peur de perdre une seconde fois. Comme elle l'avait si bien dit, elle avait joué, mais n'avait ensuite rien ajouté. En effet, elle avait perdu, mais il n'avait pas besoin de le dire. Elle le savait, mais elle était trop fière pour le dire clairement.

Il avait répondu à sa question. Il lui aurait dit tout ça, mais différemment. Forcément, les gens réagissaient souvent comme ça. « Bien sûr. » Les critiques n'avaient pas été simples à entendre et étaient toujours difficiles à accepter, mais elles n'allaient pas les oublier, sinon pourquoi les chercher et chercher à avoir un véritable avis ? « Je ne peux pas vous promettre de tout appliquer, mais j'ai écouté avec attention et je vais en faire quelque chose. » Elle appliquait toujours au mieux ce qu'elle entendait. Bien sûr, elle ne pouvait pas tout modifier à chaque critique, le jeu serait sans fin puisque les goûts étaient différents, mais elle pouvait suivre certains conseils, comme celui de travailler davantage son personnage, par exemple. « Je suis sur un nouveau livre, oui. Toujours dans le fantastique/horreur. Je n'en suis encore qu'aux débuts. » Les débuts, elle avait l'impression que ça durait depuis une éternité, mais elle voulait faire quelque chose de bien et n'était pas encore pressée par le temps. « Ne vous en faites pas, je ne vous mets pas sur la liste des lecteurs à prévenir. » plaisanta-t-elle. Elle préférait en rire. « Et sinon, assez parlé de moi et de mon horrible livre. Si ce n'est pas trop indiscret, que faites-vous dans la vie ? » Parce qu'elle, elle ne le connaissait pas alors que lui la connaissait, elle ne trouvait pas ça très juste.
Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioLe vin est un puissant lubrifiant social
Demetrio Clarizio
https://www.ciao-vecchio.com/t393-demetrio-o-la-terre-tour https://www.ciao-vecchio.com/t455-demetrio-o-take-a-sad-song-and-make-it-better
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide + Laura (image / gif profil Magdem)
Messages : 1116 - Points : 3855
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Lun 1 Jan 2018 - 13:11 )
« Faites-en ce que vous voulez. Vous n’êtes pas obligée de les prendre en compte. Tout ceci n’est qu’un avis parmi tant d’autres et bien que je trouve ça très honorable de votre part de vous remettre en question… Je vous recommande d’écouter un panel d’avis. » Il le pense, le redira s’il le faut, mais ce n’est que son humble avis. Il n’a pas apprécié la lecture, a passé un moment très long à essayer de déchiffrer l’intrigue, mais ce livre a sans doute convaincu plus de monde. Dès lors qu’on offre au public un ouvrage, ou même un film, les scénaristes, réalisateurs, écrivains, s’attendent à recevoir des critiques négatives. Chaque personne perçoit la culture comme il le sent. Les toiles de peintres ne toucheront pas les mêmes passionnés. Certains ne comprendront même pas le message. Aujourd’hui, Demetrio fait partie de ces gens qui ont trouvé le livre de Camilla très creux. Mais l’écoute et la patience dont elle fait preuve est tout à son honneur. N’importe qui à sa place se serait emporté rapidement, prenant très à cœur de tels propos. « Eh bien, je serai curieux d’en apprendre davantage. Mon avis vous a-t-il refroidi au point où vous ne souhaitez pas en discuter, ou vous laisseriez-vous tenter par quelques indices à me semer ? » Il ne demande pas toute l’intrigue, mais un court résumé pour le mettre sur la voie. Lui qui ne pensait pas s’orienter vers son nouveau livre, se rend finalement compte que son avis a changé en quelques secondes. Il veut voir de lui-même, contrairement à ce qu’elle pense. « Beaucoup de choses à la fois, mais je vais me contenter de ma principale activité. Je construis les bateaux. » Pour faire simple. C’est tout un art. Il ne souhaite pas s’attarder sur tout ce qu’il fait à côté et se garde bien de dire qu’il est PDG d’une multinationale. Pas qu’il n’en est pas fier, mais très souvent, ça change le regard que les gens portent sur lui. « Ca vous parle ? » demande-t-il. Peut-être a-t-elle déjà voyagé dans un bateau ?


Demetrio & Magda
Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 241 - Points : 1742
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Mar 6 Fév 2018 - 20:05 )
Bien sûr qu'elle ne se fiait pas à un seul et unique avis, elle n'était pas folle. Néanmoins, elle avait trouvé l'avis de cet homme intéressant et vrai, alors elle tenait à s'améliorer en essayant d'appliquer certains conseils. Après tout, les avis étaient tous différents alors si l'on attendait d'avoir plusieurs fois exactement le même conseil, on ne changerait jamais. elle ignorait s'il voulait en savoir plus par politesse ou par curiosité, mais elle était ravie qu'il s'y intéresse malgré son avis sur le premier livre de Camilla. « Au contraire, si mon prochain livre peut vous faire changer d'avis, j'en serai ravie. » S'il avait la patience et l'envie de le lire. Donc elle était d'accord pour lui délivrer quelques indices. « Alors imaginez une petite ville, un village même, perdu dans la campagne. Petit village perdu, calme, paisible et chaleureux jusqu'au jour où mystérieusement et brusquement, tout va changer. Les paysages si agréables auparavant vont changer, donner un côté effrayant à l'endroit, mort. Les habitants également vont changer. Eux si agréables et accueillants vont devenir méfiants, renfermés, violents. Des tas d'événements mystérieux vont arriver. » Camilla avait toujours du mal à résumer ses idées parce qu'elle voulait trop en dire. « Une malédiction s'est abattue sur la ville. Après pourquoi, comment, comment s'en débarrasser... Il faudra le lire. » Son résumé lui donnerait-il envie ? Elle n'en était pas certaine. Il noterait certainement des points communs avec le premier livre, notamment ce village mort, mais c'était l'un des seuls véritables points communs.

Enfin, ils n'allaient pas parler d'elle en permanence, c'était un peu son tour. Des bateaux ? Ah quand même, avait-elle eu envie de s'exclamer. « Pas vraiment. J'ai voyagé une seule fois en bateau et j'avoue que ça ne me rassure pas. » Ce n'était pas pire que l'avion, qu'elle n'avait jamais pu prendre par peur, mais être au milieu de nul part, sans issue de secours, encore une fois, ça ne la rassurait pas. « Et vous construisez quel type de bateaux ? » Elle n'y connaissait rien. Peut-être en faisait-il de toute sorte ou non, mais elle était curieuse et aimait apprendre. « Vous êtes plutôt de ceux qui conçoivent ou qui travaillent sur le chantier ? » Curiosité, encore une fois.

(je suis désolée pour cet énorme retard, j'ai une grosse baisse de motivation et d'inspiration, j'ai beaucoup de mal à écrire, donc encore une fois, un gros désolée [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 3697232556 )
Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioLe vin est un puissant lubrifiant social
Demetrio Clarizio
https://www.ciao-vecchio.com/t393-demetrio-o-la-terre-tour https://www.ciao-vecchio.com/t455-demetrio-o-take-a-sad-song-and-make-it-better
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide + Laura (image / gif profil Magdem)
Messages : 1116 - Points : 3855
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Dim 18 Fév 2018 - 19:48 )
Il sent en elle l’envie de plaire et bien qu’il trouve ça touchant, Demetrio est convaincu qu’elle s’aventure dans un terrain épineux. Ce qui lui plaît à lui, ne plaira sans doute pas à d’autres. Ce qu’il trouve illogique, n’aura aucune importance dans la tête d’autres lecteurs. Ca semble cependant lui tenir très à cœur et il met ça sur le compte de son premier ouvrage. Avec le temps, sans doute arrivera-t-elle à se préserver des avis négatifs, tout en écoutant ceux qui sont constructifs, avec de bons arguments et qui sauront la faire davantage avancer. Tandis qu’elle se lance dans un avant-goût de son nouveau roman, Demetrio lève deux doigts pour que le serveur le voie. Après un hochement de la tête de la part de ce dernier, il pose de nouveau son attention sur la jeune femme en lâchant un soupir. Ce résumé ne l’emballe pas, notamment parce qu’il a l’impression d’évoluer dans le même terrain sinueux que son premier bouquin. « Je vais être honnête : je ne me serai en aucun cas attardé sur un univers qui me rappelle votre précédent livre, mais soit. Je le lirai. » Peut-être aura-t-il la bonne surprise d’en apprécier le contenu ? Peut-être sera-t-il surpris de ce qu’il y trouvera ? Ou, au contraire, sortira de sa lecture avec un avis bien tranché et similaire à celui-ci.

« Avez-vous en tête les pires catastrophes qui soient arrivées ces derniers siècles pour ne pas être rassurée ? » Les capitaines sont confrontés à la météo, aux éléments en mer et il comprend que ça puisse effrayer, surtout ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’océan. Lui, l’est. Il se sent plus à sa place dans l’eau que sur Terre. « Des types divers et variés. Je suis sur un projet en cours, mais je devrais vous tuer après vous l’avoir avoué. » Son transatlantique. Les croquis, les maquettes… Le travail a débuté il y a un an, mais les à côtés ne l’aident pas. S’il fait attention à ne pas trop se perdre dans ses autres activités afin de se consacrer à ce qu’il aime faire, ce n’est pas toujours évident. « Je suis des deux, mademoiselle. Je conçois et je prends le temps de me rendre sur le chantier. » Parce qu’il aime ça, qu’il se sent à sa place et que ça lui permet de se lier aux ouvriers, à ceux qui sont tout aussi passionnés que lui par ce métier. « Il va falloir que je vous laisse. Pouvons-nous remettre cette conversation ? » L’homme d’affaires sort un billet pour payer les consommations, mais sort également sa carte qu’il fait glisser sur la table, en face de Camilla. « Nous reparlerons de votre livre. »

(Ne t'en fais pas, aucun souci. On clôture ce sujet ? On pourra en reprendre un autre si tu veux. [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Herz)


Demetrio & Magda
Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 241 - Points : 1742
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le Mer 21 Fév 2018 - 23:53 )
Elle espérait sincèrement que ce résumé attirerait son interlocuteur. Elle savait qu'il était impossible de se faire aimer par tout le monde, que chacun avait ses goûts et que tous les livres ne pouvaient pas plaire à tout le monde, mais elle aurait aimé pouvoir le faire changer d'avis. Elle était déçue de la réponse de cet inconnu, mais elle l'acceptait. Il n'allait pas être découpé aujourd'hui, malgré tout, surtout parce qu'il avait accepté de lire le prochain bouquin malgré tout. Enfin, c'était ce qu'il disait. Elle n'irait et ne pourrait de toutes façons pas le vérifier.

Ils parlaient désormais de lui et de son métier. Si Cami était effrayée par les avions, les bateaux n'avaient pas son amour non plus. Elle était effrayée, effrayée de ne pas pouvoir fuir, d'être dans un espace inconnu et dangereux, à ses yeux. « Peut-être. A vrai dire, j'ai toujours eu peur et je ne me suis pas posée plus de questions. » Le pourquoi n'allait pas l'aider selon elle, même si selon d'autres, cela permettrait certainement de résoudre son problème un jour ou l'autre. « Dans ce cas, ne me dites rien, je serais obligée de vous le faire payer et je m'en voudrais de revenir vous hanter. » elle se permettait également de raconter n'importe quoi parce que Cami le faisait sans cesse et avec tout le monde, inconnu ou non. « Vous savez tout faire alors. » Ca l'impressionnait, elle devait l'avouer. « Je vous libère alors. » lâcha-t-elle en attrapant la carte sans plus la regarder pour la ranger. « et de vos bateaux, je suis curieuse d'en apprendre plus. » Camilla était curieuse de tout et pouvait s'intéresser à tous les sujets, il l'avait intrigué et maintenant, elle voulait apprendre. « J'ai été ravie de vous rencontrer. » avait-elle conclu. Et c'était vrai. Elle avait été ravie, malgré les critiques.

(Aucun problème, ce sera avec plaisir pour un futur rp  [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 3407175773 )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] La curiosité est un vilain défaut - Demetrio -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Lorella & Tiziano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2