Revenir en haut
Aller en bas


 

- Une journée merveilleuse... Ou pas [Livio] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Milo VeraldiLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Milo Veraldi
https://www.ciao-vecchio.com/t5976-milo-pardon-d-etre-ne https://www.ciao-vecchio.com/t5980-milo-veraldi-sa-vie-et-ses-galeres
Faceclaim : Joe Collier by andrew weir
Messages : 656 - Points : 634
Âge : 27 ans
Métier : Photographe
Une journée merveilleuse... Ou pas [Livio] Empty
Sujet: Une journée merveilleuse... Ou pas [Livio] ( le Dim 24 Nov 2019 - 3:18 )
Il avait pas mal hésité au petit jour entre enfiler ses Running pour aller se délier les jambes tant que la circulation matinale ne bouchait pas encore toutes les rues étroites du vieux Naples, ou prendre son appareil et courir les ruelles qu'il connaissait depuis son enfance. Et sur une impulsion, il avait pris son appareil photo.

Parce que s'il y avait bien une chose qu'il aimait, c'était cette heure du petit matin où le jour se levait à peine et où deux mondes se croisaient. Les noceurs qui avaient fait le fête toute la nuit et qui rentraient fatigués se coucher alors que les lèves-tôt se préparaient déjà à leur dure journée de labeur. Deux mondes totalement différents et qui s'entrechoquaient le temps d'un bref instant aux petites heures du jour, dans une ville encore endormie et quasi-déserte.
Il aimait ces moments où tout se réveillait lentement au rythme des doux rayons du soleil qui se levant venaient effleurer chaque vieille pierre chargée d'Histoire et chaque recoin de ce labyrinthe de ruelles, d'impasses et d'escaliers que faisait la vieille ville. Il aimait l'atmosphère si particulière qui s'en dégageait et les photos qu'il en tirait. Lui, comme les touristes d'ailleurs ! Parce qu'il les vendait plutôt bien ces photos...

Mais pas celle-là, non... Celle-là, elle touchait quasiment au divin, à la photo d'Art... Il avait eu une chance phénoménale d'avoir pris ce cliché pile au moment où les oiseaux s'envolaient sous la lumière dorée des premiers rayons de soleil juste devant la chapelle Sansevero... C'était magnifique et presque magique...
Il en était encore tout ébloui
lorsqu'il retourna à sa boutique pour préparer la suite de sa journée dont la séance photo avec Vasco Ricci et sa partenaire. La dernière fois, toutes les photos avaient été bouclés en vingt minutes chrono, et il ne doutait pas qu'il en serait exactement de même aujourd'hui ! La journée était trop belle pour qu'il en soit autrement alors que le soleil venait réchauffer l'air frais et que l'agitation matinale reprenait ses droits.

Et ce fut là, alors qu'il avait la main sur la poignée de porte de sa boutique qu'il le vit. Son fantasme sur pattes qui sortait de sa belle berline, imper en main et costume visiblement fait sur mesure sur le dos. Il n'avait aucune idée de qui il était, ni ce qu'il faisait dans la vie, ni même ce qu'il venait faire régulièrement ici mais il était photographe et savait apprécier les jolies choses lorsqu'il en voyait. Et ce gars était juste... en train de lui sourire ?! C'était bien la première fois que ça arrivait et par réflexe, il lui répondit d'un sourire tout timide avant que sa porte ne s'ouvre et qu'il ne se retrouve à l'intérieur de sa boutique. Ce qui était une excellente chose au vu du fard qu'il venait de piquer ! Quand il disait que sa journée était parfaite... Il allait certainement mourir dans la journée, ce n'était pas possible autrement !
Au moins les papiers étaient déjà faits et Moira hériterait de tout, ou du peu qu'il avait. Et même de cette photo qu'il avait sorti sur papier et qui était effectivement magnifique. Bien trop magnifique pour être vendue à des touristes. En vérité, il était bien ennuyé maintenant parce qu'il ne savait pas quoi en faire. S'il la laissait dans la boutique, il savait qu'il serait incapable de refuser de la vendre... L'heure tournant, il la laissa à côté de son café qui refroidissait pour aller préparer le studio photo.

Qui si elle démarra bien malgré une certaine nervosité ambiante dont il aurait été bien incapable de dire d'où elle provenait, s'avéra rapidement une catastrophe ! Livio n'arrivait à rien. Au point même d'avoir du mal à poser ses mains sur la taille de la jeune femme. Ce n'était certes pas flagrant puisque celui-ci semblait prendre sur lui mais le problème c'est que lui le voyait. Et que ça apparaîtrait forcément sur les photos. Les clichés s’enchaînaient sans grande conviction et rien n'allait. Tout le monde dans cette pièce trop blanche le savait et alors que l'ambiance aurait dû être électrique, et que les reproches auraient dû en toute logique fuser de tous les côtés, l'actrice préféra prétexter un rendez-vous avec son agent pour demander à reporter la séance et fuir au plus vite le studio... Chose qu'il accepta avec soulagement.

Pas de cris donc, pas d'insultes, pas de prise de témoin pour mettre en avant la nullité de son partenaire, juste ça, une fuite, et sans un mot plus haut que l'autre... Quand il disait que cette journée était incroyablement belle ! Il aurait juste voulu ne pas devoir mourir à la fin de celle-ci parce qu'il se trouvait tout de même un peu jeune encore pour que tout s'arrête si vite... Sans compter que son fantasme sur pattes lui avait sourit ! Ce serait donc bien dommage de passer l'arme à gauche si vite.

"Un café, ça te dit ? Je rangerai tout ça après..."

Puisque la demoiselle les avait planté-là et qu'ils avaient donc un peu de temps, il pouvait bien en profiter pour tenter de comprendre ce qu'il se passait. Parce que l'excuse du rendez-vous avec l'agent ne pourrait pas être ressortie à chaque fois et qu'il allait bien falloir les faire ces photos de couple amoureusement enlacé...

Il fut en tout cas pour sa part ravi de retrouver l'avant de la boutique et de se refaire un café alors qu'il attendait un signe de Livio pour lui sortir une tasse. Et alors qu'il lui désignait une chaise, il s'occupa du café tout en cherchant le meilleur moyen d'aborder tout cela. Et il n'y avait malheureusement pas trente-six manières de faire. "Je ne vais pouvoir exploiter aucune des photos que j'ai prises..." Une entrée en matière tout en douceur donc car ce n'était même pas un reproche. Juste une banale constatation que Livio savait déjà.


@Livio Spinosi
Revenir en haut Aller en bas
 
- Une journée merveilleuse... Ou pas [Livio] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut