Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

-42%
Le deal à ne pas rater :
Hauck Lit Parapluie Dream N Play – jusqu’à 15 kg
28.99 € 49.99 €
Voir le deal

 

- Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dante GaleoneTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Dante Galeone
https://www.ciao-vecchio.com/t8545-dante-galeone https://www.ciao-vecchio.com/t7565-dante-o-37-ans-o-commandant-de-bord
Faceclaim : J. Dornan ©girls
Thème·s abordé·s : deuil
Je suis absent-e : En pleine relance des personnages
Messages : 15953 - Points : 11919
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le Mar 14 Juil 2020 - 15:33 )
Les prunelles du pilote se concentrent sur les paysages qui défilent. Désespérément, il tente de ne pas se laisser aller par la peine qui le ronge. Celle d’une deuxième perte en si peu de temps et c’est dur. Le deuil de son père n’est pas encore fait, qu’il doit s’ajouter celui-ci. Son cœur pleure. Et il n’est probablement pas le seul à qui ce décès doit faire un choc. Parfois, Dante jette quelques regards vers son partenaire de route, lui aussi plongé dans le silence qu’ils brisent de temps en temps, pour se dire des banalités, ou se remémorer de bons souvenirs en la mémoire d’un être qui a fait partie de la vie de chacun. Lui en tant qu’ami de longue date et Augusto en tant qu’amant. A travers diverses conversations, il a su qu’il avait occupé une place suffisamment importante pour le motiver à prendre contact avec lui, proposant un aller-retour. Juste histoire d’être présent durant l’enterrement et de repartir ensemble, se soutenir.

Après plusieurs heures, ils arrivent enfin sur les lieux. Dante s’arrête, les mains serrées sur son volant. Les cimetières lui sont douloureux. Depuis la mort de son père, il n’a pas eu le courage de pénétrer dans un ; peur de se confronter à une réalité qui lui déplaît. « Je vais t’attendre là, si tu veux bien. » dit-il, en sortant dans la voiture. Il fait le tour de celle-ci, croise les bras et s’appuie sur le capot, le visage observant les tombes. Il devrait y avoir du monde, au moins un petit peu, mais les seules personnes présentes sont des gens qui entrent pour déposer des fleurs. Dante ignore par où ça se passe précisément, mais se sent dans l’incapacité d’aller plus loin. S’il devait faire un effort, le premier serait pour son père, alors ne serait-ce que par respect pour cet homme qui a tout donné pour lui, il préfère ne pas faire un pas de plus. « Tu n’auras qu’à présenter mes condoléances aux proches, je ne sais pas, ce que tu voudras. » Ca ne retirera en rien la tristesse qui s’empare de lui à l’instant, mais c’est au moins poli. L’italien souffle, baisse la tête, puis la relève doucement à l’entente d’un petit « Salut. » A leur gauche se tient un homme qu’il ne pensait jamais revoir. Un homme qui les jauge, qui attend peut-être un signe de leur part pour reprendre la parole. Mais Dante, lui, en est incapable, secoue la tête en pensant même à une hallucination.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.


Dernière édition par Dante Galeone le Dim 27 Déc 2020 - 16:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Augusto RinaldiBon pour te remonter le moral
Augusto Rinaldi
https://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une https://www.ciao-vecchio.com/t3996-penser-a-l-avenir-si-c-etait-la-seule-porte-de-sortie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © tearsflight (vava) frimelda (sign) / Ingrid (crackship)
Thème·s abordé·s : Deui, drogue, alcool.
Messages : 6354 - Points : 10920
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto E7c828f8f0a505e5fdf8f485de48a659
Âge : 33 ans né le 17/09/1987 né à Naples.
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familiale. .
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Re: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le Sam 1 Aoû 2020 - 11:46 )
Ignoble mensongefeat Dante
Le silence pesant écrase le cœur d’Augusto. Le regard fixé sur la route il est mentalement absent. L’esprit encore retourné par cette nouvelle. Azkadelio est mort. Une évidence qu’il n’arrive pas à accepter. Même si leur rupture a été dure, qu’il a trouvé les réactions de son ex petit ami disproportionnées. Il éprouve, à cet instant, une douleur intense et bien réelle. Le cœur serré du vide qu’il ressent. La souffrance n’est pas aussi insoutenable que pour son jumeau, mais avec cette mort c’est une autre part de lui qui meurt. Car sa vie a été durant des années liée à celle d’Azka. Ami, amant, petit ami. Il fut le premier à qui il a dit je t’aime.
Alors assis à côté de Dante qui conduit, le cuisinier est encore sous le choc. Il apprécie que le pilote soit venu vers lui pour lui proposer d’aller à l’enterrement ensemble. Seul il en aurait été incapable. Il en n'aurait pas eu le courage. Quelques mots coupent le silence. Des souvenirs de ce temps ou Azka était dans leurs vies. Mais même s’ils sont doux et qu’ils montrent combien les moments de partage ont été intenses, se sont souvent les larmes qui illuminent le regard de Gus. Mais il apprend aussi à découvrir Dante et l’amitié qui l’unissait à son ex. C’est assez troublant, ils auraient pu se rencontrer avant dans un moment de joie. Mais c’est dans l’épreuve et l’affrontement du deuil qu’ils se rencontrent. Montrant le côté fragile des deux hommes.

Quand Dante stoppe, Gus ne le réalise pas vraiment. C’est la vue des tombes qui le fait revenir à cette vérité douloureuse. L’église est à deux pas. Le cuisinier sait qu’il croisera la mère de son ami, et il appréhende un peu sa réaction. Elle pourrait lui tenir rigueur de sa mort. Même si lui ne se sent pas coupable. Azka avait lui-même brûler sa chance de construire une vie avec lui à Naples. En tout cas toutes ces émotions le bousculent et le mettent à mal. Il se serait bien passé de cette histoire. Lui qui depuis quelques semaines ne vivait que dans le bonheur avec Vera et sa grossesse. « Ok .. Pas de souci. » Il laisse sortir Dante, il le sent tendu, torturé. Puis à son tour il sort de la voiture. Le regard perdu sur cet endroit qui lui retourne les tripes. Et dans le décor quelque chose sonne faux sans qu’il ne saisisse quoi. Il y a quelques va et viens, des gens qui viennent voir leurs défunts. Mais rien de plus. Sont-ils en avance ? « Oui je vais essayer de parler à sa mère. Je ne sais pas si elle acceptera. J’ai encore du mal à réaliser. » Il passe sa main nerveusement dans sa nuque, il se sent fébrile et il a horreur de ça Gus. Puis tout devient irréel quand une voix venue d’outre-tombe résonne. Le cuisinier en frissonne pensant que c’est son esprit qui lui joue un mauvais tour. Il lève les yeux et là ..

Non impossible. Son cœur rate un battement. Gus regarde Dante. Puis le fantôme d’Azka. Non on leur fait une mauvaise blague. « Tu vois .. la même .. chose. » Sa voix est hésitante, perdue, bousculée. Il se pince même le bras pour être certain qu’il ne rêve pas. « Azka ?? » Il ne sait même pas comment il arrive à sortir ce prénom. « Oui c’est moi. » Gus recule, il sent ses jambes flanchées s’il n’y avait pas eu la voiture de Dante derrière lui il aurait fini le cul par terre. Il regarde à nouveau son ami d’infortune, il est aussi perdu et troublé que lui. C’est quoi cette mascarade. Cette ignoble mensonge. Un coup monté ? En tout cas c’est loin de lui plaire, mais pour le moment le choc est tellement grand que aucun colère ne sort. Pourtant elle commence à ronger son cœur et ses tripes. Pourquoi ??
 


union

la finalité.
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Dante Galeone
https://www.ciao-vecchio.com/t8545-dante-galeone https://www.ciao-vecchio.com/t7565-dante-o-37-ans-o-commandant-de-bord
Faceclaim : J. Dornan ©girls
Thème·s abordé·s : deuil
Je suis absent-e : En pleine relance des personnages
Messages : 15953 - Points : 11919
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Re: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le Mer 30 Sep 2020 - 15:06 )
S’il voit la même chose que lui ? La réponse est oui. Seulement, les mots lui manquent. C’est d’abord un choc, puis, très vite, c’est la colère et la tristesse qui le consument. Lui qui fait face à un deuil depuis de longs mois, qui apprend à vivre avec la douleur, a dû prendre sur lui pour effectuer tout ce trajet. Juste dans l’objectif de rendre hommage à un ami qui lui est cher. Et alors qu’il a dû se faire à l’idée de ne plus jamais le revoir, voilà que le défunt se plante devant eux avec un petit « salut » et une confirmation de sa présence. Dante ne comprend pas. Il serre les dents, fronce les sourcils, sans jamais le quitter des yeux, dans l’attente impatiente d’une explication qui met du temps à venir. « J’ai inventé une excuse. J’avais besoin de te voir. » dit-il, à l’adresse d’Augusto. L’italien ne pipe toujours pas mot. Au fond de lui, c’est l’incompréhension, mais surtout la tempête. Il baisse les yeux sur la terre ferme, puis les repose sur un être qu’il juge irresponsable et irrespectueux. « Et ton seul moyen c’était de jouer avec la peine des autres ? » Avec la mort ? Pourquoi est-il là, d’ailleurs ? Il n’est nullement concerné par ces retrouvailles, but de cette mascarade. Etait-ce vraiment utile de les réunir ici, quand il aurait pu prendre son destin en main et revenir à Naples ? Azkadelio a toujours été très original, mais là, il ne s’agit même pas de ça. C’est à un tout autre niveau. A-t-il réellement envie d’entendre ces explications ? « Je suis désolé. Ca me semblait être… » Il ne termine pas sa phrase. A-t-il conscience que son idée n’en était pas une bonne ? « Je voulais te voir. » répète-t-il, à Augusto. « Il fallait que tout le monde le croit, pour rendre ça vrai. » Ah. Ah bah ça excuse tout de suite tout.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.


Dernière édition par Dante Galeone le Dim 27 Déc 2020 - 16:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Augusto RinaldiBon pour te remonter le moral
Augusto Rinaldi
https://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une https://www.ciao-vecchio.com/t3996-penser-a-l-avenir-si-c-etait-la-seule-porte-de-sortie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © tearsflight (vava) frimelda (sign) / Ingrid (crackship)
Thème·s abordé·s : Deui, drogue, alcool.
Messages : 6354 - Points : 10920
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto E7c828f8f0a505e5fdf8f485de48a659
Âge : 33 ans né le 17/09/1987 né à Naples.
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familiale. .
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Re: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le Sam 10 Oct 2020 - 19:17 )
Ignoble mensongefeat Dante
Gus a la sensation de prendre le monde sur la tête. L'univers entier. Il se pince même pour être sur que celui qui se trouve en face de lui est vrai, et pas une illusion que lui joue son esprit. Après tout le chagrin peut parfois agir d'une drôle de manière sur le cerveau. Mais non là, il ne rêve pas. Le mort est bien vivant, il parle. Mais les mots de Dante comme de Gus restent coincés dans leur gorge. Si c'est une plaisanterie, elle est loin d'être drôle. Et elle n'a ni queue ni tête. Qui monte un coup pareil? Se fait passer pour mort pour se retrouver face à un ami et à un ex ? Là le cuisinier ne saisit pas l'enjeu. Pourquoi un tel mensonge ? Pourquoi créer la peine et la souffrance de cette façon ? Une vengeance ? Si c'est le cas c'est vraiment dégueulasse, car même si Gus a peut être fait des erreurs lors de leur relation, il n'a jamais cherché à le blesser de la sorte. Et puis c'est lui qui a fui Naples, coupant tout contact.

Alors Gus regarde Dante, comme si son collègue de malchance pouvait lui apporter des réponses face à cette situation des plus bizarres. Il ne sait pas s'il doit en rire ou en pleurer. S'il doit juste tourner les talons ou bien vu qu'il est là écouter. Et il se retient d'éclater de rire quand Azka lui balance en le regardant dans les yeux qu'il a inventé cette excuse parce qu'il voulait le voir. Wouha quelle super idée. Il en sauterait même de joie s'il n'avait pas la sensation d'avoir du plomb dans ses chaussures. C'est Dante qui répond en premier à cette débilité. Le cuisinier lui est sur le cul, tellement sous le choc. A la fois en colère et extrêmement triste de le voir agir de la sorte. Déçu et dégoûté qu'il se soit foutu de leur gueule de cette façon. Une façon horrible qui a fait souffrir les deux. « Tu te fous de nous. Il y avait d'autres façon de faire. Et n'oublie pas que c'est toi qui t'es barré, a changé de numéro et a coupé les ponts. Alors désolé mais là je te trouve gonflé et sans gêne de faire un truc pareil. Tu n'es qu'un connard égoïste qui n'a pensé qu'à sa gueule et si tu crois qu'un truc pareil va me donner envie de rester et bien tu te fous le doigt dans le cul. » Sa voix monte en volume, il est hors de lui. « Que tout le monde le croit pour que ce soit vrai ? Mais tu t'entends bordel de merde. Je te jure. Tu fais chier et tu peux aller te faire foutre. Je n'ai pas envie de te voir ou de discuter. Je veux juste me barrer. » Et il tourne les talons. « Viens Dante on a rien à foutre ici. » En plus ils ont de la route. Et là Gus n'est pas d'humeur a écouté ce que son ex a à lui dire. Faire croire à sa mort pour lui parler. Pour que ça fasse vrai. « Putain faut être tordu dans sa tête. » Il marmonne fou de rage. Il a même envie de lui foutre sur la tronche pour lui remettre les neurones en place. Qui fait ce genre de farce débile ?



union

la finalité.
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Dante Galeone
https://www.ciao-vecchio.com/t8545-dante-galeone https://www.ciao-vecchio.com/t7565-dante-o-37-ans-o-commandant-de-bord
Faceclaim : J. Dornan ©girls
Thème·s abordé·s : deuil
Je suis absent-e : En pleine relance des personnages
Messages : 15953 - Points : 11919
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Re: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le Sam 17 Oct 2020 - 18:38 )
Se ficher d’eux… Et encore, ça lui semble bien faible, par rapport à la situation qui se joue sous ses yeux. Son compagnon d’infortune est à présent lancé et l’italien ne prend le risque de le couper dans son élan. Il voit bien qu’il en a gros sur le cœur, qu’il a besoin de s’exprimer et de toute façon, dans pareilles circonstances, les mots lui manquent. Il entrouvre parfois la bouche, souhaitant glisser quelques remarques, puis la referme à chaque fois, interdit. Il est juste triste. Depuis la mort de son père, son cœur ne cesse de pleurer, et il voyait ce voyage comme un nouveau coup dur, mais au final… C’est encore pire que ça. Peu importe l’objectif de ce mensonge, le résultat est horrible.

Tout au long du discours d’Augusto, il observe les alentours, les paysages sans vraiment se concentrer dessus, puis pose ses yeux sur son ami, sans s’arrêter sur son visage plus de cinq secondes. Il faut que Gus finisse par mettre un terme à la conversation pour qu’il y arrive enfin. Une voix lui souffle de rester afin d’avoir plus d’explications, mais celles qui leur ont été données sont suffisantes. Il a juste inventé ça, maladroitement, pour se confronter. Ca le déçoit, si bien qu’il ne s’attarde pas sur la peine que ses yeux retranscrivent. Azkadelio peut être triste, impuissant face à leur futur départ, c’est sa faute. C’est juste les conséquences et il doit les assumer maintenant. Autrefois, il aurait essayé d’arranger les angles, mais là… C’est beaucoup trop. Alors, il acquiesce d’un signe de tête et suit Gus de très près. « Je voulais juste… parler. M’excuser. » dit-il, derrière eux, sans faire un seul pas, tandis que Dante fait le tour de la voiture pour prendre le volant. Il est épuisé, oui, c’est certain, mais il ne laisserait le volant à personne, pour rien au monde. « On se trouve un bar dans les parages ? » questionne l’italien, en ouvrant la portière. « J’ai besoin d’un verre là. Plus que ça même. On pourrait même rester la nuit. Ca m’éviterait de faire des conneries sur la route. » admet-il, conscient qu’il pourrait ne pas être concentré sur le trajet.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.


Dernière édition par Dante Galeone le Dim 27 Déc 2020 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Augusto RinaldiBon pour te remonter le moral
Augusto Rinaldi
https://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une https://www.ciao-vecchio.com/t3996-penser-a-l-avenir-si-c-etait-la-seule-porte-de-sortie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © tearsflight (vava) frimelda (sign) / Ingrid (crackship)
Thème·s abordé·s : Deui, drogue, alcool.
Messages : 6354 - Points : 10920
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto E7c828f8f0a505e5fdf8f485de48a659
Âge : 33 ans né le 17/09/1987 né à Naples.
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familiale. .
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Re: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le Mar 27 Oct 2020 - 17:39 )
Ignoble mensongefeat Dante
Gus ne sait pas comment prendre cette blague plus que douteuse. Azka c'est vraiment foutu de leurs gueules et il lui en veut. Il a même envie de le frapper tellement cette histoire lui fait mal et le blesse. A quoi cela peut bien lui avoir servi de faire croire à sa mort ? Il n'en a aucune idée le cuisinier mais en tout cas il ne compte pas pardonner cette débilité et encore moins écouter ce que cet homme à dire. Car d'un coup le peu d'estime et d'amitié qu'il avait pour lui vient de s'évaporer, de fondre comme neige au soleil. Il a la sensation d'être en face d'un inconnu. Celui qu'il a connu jadis, celui pour qu'il a ressenti de l'amour est bien mort, on le l'enterre pas aujourd'hui. Mais pour Gus il est mort et il n'a plus rien à faire avec lui. Alors après lui avoir dit, dans un ton froid et détaché, ce qu'il avait à dire, il a juste envie de partir de ce lieu et d'oublier cette maudit journée. Cette fois il peut vraiment tirer un trait sur cette histoire, elle est bien terminée et jamais elle n'aura la chance de renaître. Même d'une simple amitié il ne veut plus. Il ne veut plus avoir à faire à ce mec qui vient de le poignarder en plein cœur. Ils n'ont plus rien à se dire et vu ce qu'il a fait il se demande s'il ne s'est pas trompé sur toute la ligne pendant toutes ces années.

Et une fois ces mots posés Gus n'a qu'une envie partir, se tirer loin de ce lieu. Il est suivi de Dante qui n'est pas non plus très à son aise face à cette situation qui a été horriblement déstabilisante. « Et bien dis toi que tu n'as plus à le faire maintenant. Adieu. » Il ne se retourne pas, ne lui laissera pas la joie de voir son regard défait par cette comédie qui l'a secoué. Pourquoi ? Il n'aura pas de réponse et ne les cherchera pas. Mais là sur le coup il est bien détruit. Il s'installe dans la voiture, Dante est déjà derrière le volant, il n'ose même pas le regarder. Il perd ses yeux sur les paysages, évitant la silhouette de cet homme qui n'est plus rien pour lui à présent. Il répond une fois placé sur son siège. « Oui je veux bien. Moi aussi j'ai besoin de quelque chose de fort. » Il tourne légèrement le visage vers le conducteur. « Oui pas la peine de prendre des risques, je ne suis pas à une heure prés. Et autant rentrer avec les idées claires que là sous le choc. » Parce que oui ils étaient sous le choc, tous les deux, certainement à des degrés différents mais profondément atteint dans leur cœur. « J'ai la sensation de vivre un cauchemar éveillé. » Au final Gus aurait préféré enterrer réellement Azka que de vivre cette situation sans queue ni tête. Et il se doit de passer au dessus, mais il sait que cette histoire va le torturer un bout de temps. « Comment on peut faire un truc pareil ? Comment on peut même en avoir l'idée ? » Questions qu'il pose tout haut se doutant que même Dante n'a pas les réponses.



union

la finalité.
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Dante Galeone
https://www.ciao-vecchio.com/t8545-dante-galeone https://www.ciao-vecchio.com/t7565-dante-o-37-ans-o-commandant-de-bord
Faceclaim : J. Dornan ©girls
Thème·s abordé·s : deuil
Je suis absent-e : En pleine relance des personnages
Messages : 15953 - Points : 11919
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Re: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le Dim 27 Déc 2020 - 16:22 )
Sa ceinture attachée, l’italien attend la validation de sa nouvelle connaissance, puis démarre sans une once d’hésitation. Son cœur se heurte au vide, dû à un mensonge qui l’a profondément blessé. S’amuser de la mort, se jouer des autres, des sentiments qu’ils éprouvent, pour obtenir un pardon qui ne viendra peut-être plus jamais. Son acte honteux a ravivé des plaies pas encore fermées, des cicatrices trop douloureuses pour qu’il regarde Azkadelio avec la même légèreté qu’autrefois. Il n’oubliera jamais la main tendue alors qu’il errait dans les rues, mais il ne s’agit pas d’un totem d’immunité pour faire n’importe quoi. Un jour viendra, peut-être, où ils reviendront sur cet instant irréel. En attendant, Dante a juste besoin de se noyer dans l’ivresse. Même si l’alcool n’est pas la solution à ses problèmes, c’est au moins une bonne option pour se détendre. « Centre-ville ou centre historique ? » Ils sont dans une autre ville, autant profiter de ses décors et son hospitalité afin de rendre le court séjour plus agréable. Sienne ne lui est pas inconnue, mais ça fait bien longtemps qu’il ne s’y est pas arrêté. La dernière fois, c’était lorsqu’il travaillait encore à Rome. Il aurait aimé y retourner dans de meilleures circonstances.

Un rire nerveux s’échappe. « Cauchemar éveillé. » répète-t-il, en acquiesçant d’un signe de tête. C’était bien réel et en même temps, tellement hallucinant qu’il y a de quoi se poser des questions. Aux interrogations de Gus, le pilote secoue la tête. Il aimerait avoir les réponses, pouvoir comprendre ce qui a pu se passer pour que son ami monte ce plan tordu. « Je ne sais pas. Tu le connais, parfois, il s’embarque dans des histoires abracadabrantes. » Même dans le pire des scénarios, celui-ci n’en faisait pas partie. « Arrêtons simplement de lui donner des excuses. C’était… C’était cruel. » La colère pointe le bout de son nez et s’évanouit aussitôt. La vérité, c’est qu’il est épuisé. « J’ai enterré mon père il n’y a pas si longtemps. C’est encore frais. Penses-tu qu’il a pensé à ce qu’il nous infligeait ? » De courtes secondes, son regard se perd dans celui d’Augusto, puis il répond à sa propre question : « Non. Azkadelio est égoïste. » Il a pensé à lui, de A à Z.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Augusto RinaldiBon pour te remonter le moral
Augusto Rinaldi
https://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une https://www.ciao-vecchio.com/t3996-penser-a-l-avenir-si-c-etait-la-seule-porte-de-sortie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © tearsflight (vava) frimelda (sign) / Ingrid (crackship)
Thème·s abordé·s : Deui, drogue, alcool.
Messages : 6354 - Points : 10920
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto E7c828f8f0a505e5fdf8f485de48a659
Âge : 33 ans né le 17/09/1987 né à Naples.
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familiale. .
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Re: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le Lun 4 Jan 2021 - 17:24 )
Ignoble mensongefeat Dante
Pour Gus tout devient presque machinal. Il est sous le choc, il ne comprend pas ce qu'a voulu faire Azkadelio. Il est paumé et blessé. C'est comme si le peu de beauté qui restait de ce qu'ils avaient partagé, venait de partir en fumée. Quel besoin a t-il eu de lui faire ainsi mal ? Après le mal déjà fait en partant comme il était parti. Assis dans la voiture de Dante il ne sait que penser, que dire. Mais il y avait-il quelque chose à dire face à cette absurdité ? Face à ce manque à tous les principes des codes de la vie ? Non. Il devait juste partir de cet endroit et oublier ce cauchemar. Oublié définitivement celui qui avait été à ses côtés une bonne part de sa vie. Parce que Gus n'avait pas rayé son ex entièrement de son esprit. C'était une chose impossible, même s'il l'avait frappé en traite. Mais là il n'avait plus envie de penser à un seul de leur moment. Il avait juste envie de se tirer d'ici. De fuir et de ne pas se retourner. Aller prendre un verre semble un bonne solution. Comme se poser avant de prendre la route. Pas la peine qu'ils risquent un accident en étant encore sous le choc de cette situation abracadabrante. Il secoue la tête aux mots de Dante, son compagnon d'infortune. Heureusement qu'ils étaient venus ensemble, il se demande comment il aurait réagi sinon. Il aurait peut être cassé la gueule à l'autre con pour lui faire comprendre son idiotie. « Je ne sais pas. Je ne connais pas la ville. » Oui Sienne faisait partie des endroits où il n'était pas venu. « Tu connais toi ? » Sa voix est un peu mécanique. Il se sent engourdi pris au piège de son ressenti.

De ce mauvais rêve éveillé. « J'ai fais des choses connes dans ma vie. Mais bon là ça dépasse tout. » Et c'est surtout incompréhensible. Pas sur qu'un verre d'alcool les éclaire sur le comportement du prétendu mort, mais au moins ils ne réfléchiront plus ou moins. « Oui mais à ce point là .. il n'y avait  pas de logique. » Il soupire et laisse son regard se perdre sur le paysage, à aller il n'y a pas fait gaffe, pris dans le tourment de la peine ressenti. Parce que oui savoir Azkadelio mort lui avait serré le cœur. Et là il ressent juste un vide douloureux. « Oui tu as raison c'était horriblement cruel. » Autant envers Gus et leur relation passée, qu'envers Dante et ce qu'il venait de traversé. « Je suis désolé pour ton père, Toute mes condoléances. Je me doute que ce n'est pas le genre de chose qui arrange la peine ressentie. » Et pour lui cela ravive aussi bien des choses, des sensations enfouies et qui là refont surface. « Un sale égoïste. La seule chose à retenir c'est qu'on peut faire plus connaissance. » Parce que si les deux étaient liés à celui qui c'était foutu d'eux, ils ne s'étaient jamais rencontrés. « Autant essayer de chercher les points positifs dans ce merdier. Si je me souviens bien tu es pilote d'avion c'est ça. Tu fais les longs courriers. » Gus part sur des choses banales, voulant concentrer son esprit sur un autre sujet que la raison qui au départ l'a fait se retrouver dans la voiture de Dante.


union

la finalité.
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Dante Galeone
https://www.ciao-vecchio.com/t8545-dante-galeone https://www.ciao-vecchio.com/t7565-dante-o-37-ans-o-commandant-de-bord
Faceclaim : J. Dornan ©girls
Thème·s abordé·s : deuil
Je suis absent-e : En pleine relance des personnages
Messages : 15953 - Points : 11919
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Re: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le Mar 12 Jan 2021 - 10:01 )
« Un petit peu. J’y ai passé un week-end. » Il souhaitait découvrir les raisons pour lesquelles Sienne est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et jamais il n’a regretté son passage, même si c’était sans doute bien trop court. Dante souffle fort, puis ouvre la fenêtre afin de reprendre une bonne bouffée d’air. Puisque son compagnon de route ne connait pas, il prend la direction du centre historique, tandis qu’un rire sort nerveusement ; lui aussi pense que ça dépasse l’entendement, qu’il n’y a aucune logique dans cette manœuvre et qu’Azkadelio a inventé n’importe quoi pour les pousser à venir, alors qu’il aurait pu se contenter de la vérité. « Tu aurais accepté de le voir autrement ? Ou de lui parler ? » Et quand bien même, ce serait son choix. Il n’y a pas à manipuler comme ça, juste à respecter les souhaits d’autrui.

Sans quitter la route des yeux, le pilote acquiesce d’un signe de tête afin de le remercier silencieusement de ses mots. Ses proches n’ont eu de cessent de lui répéter la même chose et à chaque fois, il ignore quoi répondre. Il sait, pour les avoir prononcés dans le passé, que c’est mécanique, qu’il n’y a rien à dire de plus que ça et qu’au besoin, pour poser sa tête sur une épaule, il y a des gens. « Non, en effet. Comme ça n’a pas dû te faire du bien non plus de te faire manipuler de la sorte. » dit-il, le cœur serré. Difficile de positiver avec ces ondes négatives, mais il fait l’effort. « T’as raison, concentrons-nous sur les plus, plutôt que les moins. Donc oui. C’est ça. Tu as déjà pris l’avion ? » Ces gros appareils dans lesquels tout le monde ne se sent pas à sa place. La sienne est dedans. « Et toi tu es… dans la restauration ? Tu fais quoi exactement ? » Il est convaincu d'avoir posé la question à Azka, mais n'a visiblement pas retenu les détails. « Tu as pu passer à autre chose ? »


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Augusto RinaldiBon pour te remonter le moral
Augusto Rinaldi
https://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une https://www.ciao-vecchio.com/t3996-penser-a-l-avenir-si-c-etait-la-seule-porte-de-sortie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © tearsflight (vava) frimelda (sign) / Ingrid (crackship)
Thème·s abordé·s : Deui, drogue, alcool.
Messages : 6354 - Points : 10920
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto E7c828f8f0a505e5fdf8f485de48a659
Âge : 33 ans né le 17/09/1987 né à Naples.
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familiale. .
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Re: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le Lun 18 Jan 2021 - 17:20 )
Ignoble mensongefeat Dante
Pour « Dans ce cas je te fais confiance. Tu es plus apte que moi à savoir où aller. » A être là autant voir un peu la ville, ou du moins ce qu'il y avait d'important ou de plus chouette. Visiter leurs permettra de s'aérer la tête, car reprendre la route dans l'état ou ils sont, ne donnerait rien de bon. Cela ne ferait que rendre l'ambiance plus pesante. En tout cas Gus est encore sous le choc et a du mal à saisir ce qui a pu pousser son ex à agir de la sorte. A t-il seulement réfléchi aux conséquences et à l'impact de son acte ? A t-il fait ça sur un coup de tête? Pas mal de questions resteront à jamais sans réponse. Et c'était certainement mieux ainsi, même si cela risque fort de perturber le cuisinier quelques temps. Même s'il fera tout pour tout oublier rapidement. Il a bien plus important à penser que de se laisser bouffer par une connerie pareille. Après tout c'était Azkadelio qui avait coupé les ponts. Pas lui. Et Gus ne lui aurait jamais fermé la porte s'il avait voulu lui parler. Mais avoir choisi cette façon mettait un terme à toute envie de le voir. « Je n'en sais trop rien. Sûrement oui. On était très lié et je n'ai pas compris pourquoi il avait réagi de la sorte alors que j'étais en croisière. Je devais m'expliquer avec lui à mon retour. Mais il a préféré juste m'envoyer un message pour me dire qu'il ne serait plus à Naples et que je ne pourrais plus le joindre. Il a même utilisé un numéro ou je n'ai pas pu répondre, Son comportement m'a rendu fou ce soir là. » D'ailleurs il s'était saoulé et il n'avait pu faire son service en cuisine. Heureusement Vera lui avait sauvé les fesses. « Je n'ai pas compris son comportement. Je lui demandé juste du temps car il m'avait perdu alors que je lui avais avoué mes sentiments. Alors oui j'aurais aimé lui parler, saisir ses raisons. Mais là .. et bien là il peut aller au diable. Il me déçoit énormément. » Plus question pour Gus de lui laisser une seule chance de retour. Cette fois il tirait un trait définitif sur tout ce qu'ils avaient partagé.

Dans cette histoire Gus n'est pas le seul a avoir été blessé, Dante aussi vu qu'il est à peine remis du deuil qui le frappe. Ils sont juste deux victimes de la méchanceté d'un homme. D'un homme qui part le passé a été un homme bon. « Je pense que je vais le garder un peu en travers. Mais bon je suis bien entouré alors je vais vite oublié et ne pas me laisser prendre par cette histoire. » Pas question de se faire enfoncer par une connerie pareille. La vie est bien trop courte pour s'attarder sur cette histoire. Et autant se concentrer sur le positif et son avenir avec Vera et leur futur enfant. « Non jamais. La voiture, le bateau mais pas l'avion. Va falloir que je pâlie à ça, je ne suis pas sorti de l'Italie. » Il va passer pour un homme casanier. « J'ai repris la trattoria familiale. La cuisine c'est une passion de tout gamin. J'ai toujours adoré passer du temps en cuisine avec mon père. Je développe la carte en ajoutant des mélanges pour donner une touche plus moderne à la cuisine italienne. Mais il y a aussi tous les classiques, des recettes de mes ancêtres. Et je vois pour développer la partie traiteur. » Il essaie de ne pas trop s'emporter mais dés qu'il parle de ses passions il se laisse vite gagner. « Oh oui carrément je suis en couple avec une femme formidable Vera et en plus on va avoir notre premier bébé. Bon c'est un peu une grossesse surprise mais je suis le plus heureux des hommes. » Azkadelio fait bien parti de son passé et encore plus maintenant qu'il l'avait pris pour un con.  


union

la finalité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto Empty
# Sujet: Re: Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Sienne, Italie - Un enterrement... Ou peut-être pas | Augusto -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut