{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2

Revenir en haut
Aller en bas

-39%
Le deal à ne pas rater :
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
43 € 70 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal

 

- { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Las Cuevas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
InvitéInvité
avatar
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le Dim 27 Sep 2020 - 4:38 )
Les reproches pleuvaient et il les absorbait un à un dans un silence coupable. Alexis avait raison, il aurait dû lui tourner le dos bien avant. Dès qu'il s'était senti en confiance et en sécurité avec lui, il aurait dû comprendre et fuir. Et dire qu'il s'était promis qu'on ne lui reprendrait plus ! Il ne comprenait juste pas ce qui clochait avec lui... Et à mesure qu'il prenait les mots d'Alexis, en même temps que toute sa peine et le sentiment de trahison qu'il lui renvoyait à la figure -et à juste titre !- il se blindait. Parce qu'il ne s'agissait pas de lui là mais d'Alexis. Et s'il se justifia, ce n'était pas tant pour se dédouaner que pour permettre à celui-ci de se rendre compte de l'étendue du problème. Et que le mieux était sans doute en effet, d'aller voir ailleurs. "Lui faire savoir que malgré le fait que je suis amoureux et complètement accroc à lui, je peux aussi développer des sentiments pour d'autres. Et ce serait normal qu'il réagisse mal, personne ne recherche ça dans ses relations..." Tout comme Alexis venait de le faire d'ailleurs. Et Dieu que ça allait être difficile de parler à Juan... Il allait tout perdre, Alexis et Juan. Sans parler de sa mère lorsqu'elle apprendrait la vérité à son sujet... Le seul point positif à tout cela, malgré le fait que ce soit douloureux à entendre -mais encore une fois, c'était pas de lui qu'il s'agissait là- c'est qu'Alexis en parlait déjà au passé. "Tu aurais été prêt à donner ta vie pour moi ? J'apprécie la conjugaison au passé. Vu qu'il ne te faut que cela pour que je n'ai plus d'importance à tes yeux, je ne devrais peut-être pas tant m'inquiéter. Visiblement, tu t'en remettras rapidement. Et c'est sans nul doute le mieux pour toi de toute façon. Et avec un peu de chance, ce sera avant que tu n'aies l'idée saugrenue de te suicider en allant voir ton père. A qui j'irai bien dire deux mots d'ailleurs..." Il n'avait aucune idée de qui était cet homme mais il aurait eu des choses à lui dire en effet... Bien qu'en vérité, il allait surtout prendre le temps de digérer tout cela lorsqu'il sera de retour chez lui, avec Gremlins dans les bras.

Mais pour le moment, conjugaison au passé ou pas, il avait surtout un suicidaire sur les bras. Un suicidaire avec la menace d'un paternel visiblement prêt à se venger d'Alexis. Au moins, ses craintes se voyaient vérifiées mais ça ne l'aidait en rien pour la suite. Décidant de prendre les problèmes un à un, il refusa de le déposer ailleurs que dans un hôpital où il s'assurerait qu'il reçoive des soins ! "Non, je ne peux pas. Je t'emmène dans un hôpital et pas ailleurs. On doit te soigner, je peux pas te laisser comme ça..." Et il détesta aussitôt son ton aux accents bien trop suppliants à son goût. Mais qu'allait-il faire si Alexis refusait de le suivre une fois sorti dehors ? Ce n'était pas comme s'il avait la possibilité de l'y obliger... Et plus il avançait vers la sortie, le guidant en lui tenant le poignet n'osant plus lui tenir la main, et dégageant un à un tous les obstacles sur lesquels Alexis pourrait buter et donc tomber, plus il angoissait. Parce que lui ne pouvait pas parler au passé, et encore moins considérer qu'il ne faisait plus partie de sa vie. Même si par la force des choses, ce serait bientôt le cas. "Je te l'ai promis, tu n'entendras plus parler de moi après alors s'il-te-plait... Accorde-moi ça. Une dernière fois. Laisse-moi t'emmener à l'hôpital pour qu'on te soigne. Je te promets que je te laisserai tranquille après." Enfin, il s'assurerait tout de même qu'il soit pris en charge et de son état de santé mais ça, Alexis n'avait pas besoin de le savoir.

@Alexis Moreno
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le Dim 27 Sep 2020 - 12:04 )
Ses mots font mal encore une fois. Il n’a aucune envie d’entendre ça. Qu’il en aime un autre. C’est horrible. Il se retient de toute ses forces de ne rien dire. Même s’il a envie de détruire tout ce qui se trouve autour de lui. Remarque, c’est déjà sans doute détruit… Il ne peut même pas faire ça. Il rit nerveusement avant que ses larmes ne lui montent. « - Milo… Regardes-moi. » Dit-il doucement. Il pose la main contre son bras. « - Non. Je ne suis pas près de m’en remettre comme tu le dis. J’aimerai que tu sois amoureux et accroc à moi comme moi je le suis de toi. Mais c’est lui… C’est lui que tu as choisi. C’est pour lui que tu ressens ce genre de chose. Et ça me fait un mal de chien. Jamais je ne t’oublierai Milo. Car quand j’aime une personne, ce n’est pas à moitié. Et je n’ai aucune envie de te perdre. Mais je ne peux pas être ton ami. Je pense que j’ai déjà assez souffert dans ma vie et te voir heureux avec un autre ça serait une torture de plus. Mais je te le souhaite malgré tout. D’être heureux et que tout se passe bien pour toi. Car quand on aime une personne, on veut son bonheur. » Il le lâche doucement pour pouvoir essayer ses larmes. Il déteste pleurer, il déteste être faible comme ça. « - Et tu n’as pas intérêt à t’approcher de cet homme. Sinon je serai obligé de le tuer. Et ce n’est pas 5 ans de prison que je ferai si c’était le cas. » Il a une peur bleu de son père. Mais il n’hésiterait pas à rentrer dedans. Il ne veut pas que Milo soit en danger. De son côté il n’a rien à perdre. Et son envie de vivre s’éteint petit à petit.

Tout comme son envie de se rendre dans cet hôpital. Il s’en fiche d’être soigné. Ca n’a pas d’importance au final. Il n’a pas envie de voir tout ces gens. Il a envie d’être seul. Et continuer de se détruire seul. Il a besoin de se défouler. Son état psychologique prime sur son état physique. Il soupire doucement sans rien répondre. Il ne comprends pas son obstination. Plus vite il le laisse, plus vitre il peut aller retrouver l’autre. Et c’est ce qu’il veut dans le fond. Il perd trop son temps. Pour rien du tout au final. En tout cas il arrive à rejoindre l’extérieur, sans faire plus que ce qu’il n’a. Il remet sa veste comme il peut. Il entends du bruit, pas très agréable d’ailleurs. Il grimace car ça lui fait mal à la tête tout ça. Il essaie de se détendre en respirant un bon coup. Ca ira. « - Ok tu as gagné. Amène moi aux urgence. Si ça te fait plaisir de perdre du temps. » Il hausse les épaules. De toute façon il n’a pas le choix que de le suivre pour le moment, bien qu’il serait débrouiller autrement. Il y a toujours moyens de le faire. Mais même s’il a parcouru ses rues longuement, c’est délicat de s’y retrouver correctement.

@Milo Veraldi
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le Ven 2 Oct 2020 - 9:13 )
Qu'il le regarde ? Il n'en avait aucune envie mais ce fut pourtant ce qu'il fit. Il plongea son regard dans le sien sans même savoir si Alexis pouvait le voir. Et c'était atroce... Par sa faute. Et ça se résumait à ça. Et que pouvait-il faire d'autre que de se conformer aux directives d'Alexis ? Si celui-ci voulait le dégager hors de sa vie -et à raison d'ailleurs !- il n'avait aucun droit à aller contre cela. Pour quoi faire de toute façon ? Rendre tout le monde encore plus malheureux ? Il ne pouvait qu'accepter sa décision et disparaitre. Aussi difficile que cela puisse être. Parce qu'il n'était pas d'accord avec Alexis, sur pas grand-chose en fait. Mais il n'était pas sûr que ce soit le temps des débats philosophiques. Et puis, tout était tellement biaisé chez lui que son sentiment de révolte face à la décision unilatérale d'Alexis devait tout autant l'être. De la même façon qu'il n'imaginait pas Juan partir avec quelqu'un d'autre, ou alors il voudrait qu'il en soit juste très malheureux ! "Pas forcément non. L'amour c'est avant tout affreusement égoïste. En fait, je ne crois pas trop en ces bons sentiments à la Disney. Qu'on puisse se sacrifier pour que l'autre puisse survivre ? Oui. Trois fois oui, bien sûr ! Et sans même se poser la question. Mais pour qu'il puisse vivre heureux avec un autre ?! Alors là non, certainement pas !" Il était juste horrible... Et apparemment pas fait du tout pour l'amour avec un grand A comme le concevait Alexis. Ou comme Juan devait certainement le concevoir lui aussi...

Mais pour le moment, il n'était juste pas question de laisser Alexis seul dans la nature dans son état. Il allait l'amener aux urgences et s'assurer qu'il serait pris en charge. Pour le reste... Que pouvait-il faire ? Si celui-ci ne voulait plus le voir -ce qui pouvait se comprendre- il ne pouvait qu'accepter les choses. Ce fut donc écrasé sous le poids de la culpabilité et de l'inquiétude qui lui rongeait l'esprit qu'il le guida vers l'extérieur pour ensuite sans lui laisser le choix l'amener à sa voiture. "C'est un peu le bazar partout avec cette secousse, on va donc certainement devoir faire des détours. Mais quoi que tu puisses en dire, je t'y amène et je resterai le temps qu'on s'occupe de toi et que je sache ce qu'il en est." Pour reprendre d'une façon beaucoup plus douce alors qu'il mettait le moteur en route. "Je perds pas mon temps en restant avec toi Alexis, et d'ailleurs je me suis toujours senti bien en ta présence, même lorsque j'étais malade dans le gymnase. Mais je comprends que ce soit pénible pour toi et je ne tiens pas à te faire davantage de mal, j'en ai déjà bien assez fait. Alors, je partirai après." Ca ne lui plaisait pas mais il supposait que c'était le mieux en effet. Mais il eut bien vite de quoi se concentrer sur tout autre chose alors qu'il s'engageait dans la circulation qui s'avérait plus ardue encore que pour l'aller.


@Alexis Moreno
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le Sam 3 Oct 2020 - 16:11 )
Alexis préfère dire les choses qu’il a sur le cœur. Il a un peu du mal à bien réfléchir, à bien faire les choses. Car ce qu’il vient d’apprendre lui fait vraiment mal. Et il réagit un peu à chaud. Il est une personne impulsive et il réfléchit pas toujours avant d’agir. Surtout quand il va mal. Et c’est le cas pour le moment. « - En même temps, je n’ai pas vraiment le choix. Tu es avec lui. Je n’ai pas le choix que de l’accepter. » Il a quand même été mit dans ce fait. Alors même s’il ne voulait pas se retirer, les choses resteraient identiques. « - Enfin, on a toujours le choix c’est sûr. Mais ça ne serait pas très respectueux. Ni envers toi. Ni envers ce garçon. » Même si ce dernier fait partie des personnes qu’il déteste le plus en ce moment. Mais sans nulle doute que ça ne lui plairait pas qu’il tourne autour de Milo. S’il a choisi d’être avec lui, c’est qu’il l’aime. Et ça veut dire bien des choses autour. « - Qu’est-ce que tu voudrais Milo ? » Il soupire doucement en secouant légèrement la tête. Il pense faire le meilleur choix pour tout le monde. Et tant qu’il est heureux avec ce type tant mieux pour lui. C’est ce qui compte. Même s’il vient de prendre une bonne claque.

En tout cas, il sort de ce bâtiment. C’est un miracle. Enfin… Plus ou moins. Il pense quand même aux personnes encore coincées là. Et il espère que les pompiers et les autres secouristes arriveront bientôt pour pouvoir les sortir de là. Il n’est pas sans cœur. Il entre dans la voiture et se pose. Ca fait quand même un bien fou de pouvoir s’asseoir à nouveau. Il se sent si faible. Il ne sait pas combien de sang il a perdu mais son corps n’est pas très coopératif non plus. Juste assez pour lui permettre de se déplacer. Heureusement qu’il y a eu les antidouleurs. « - Je te fais confiance t’inquiète pas pour ça. Je sais qu’on y arrivera. » Dit-il en fermant les yeux quelques secondes avant de reposer les yeux sur l’extérieur. C’est tellement triste et dangereux. Il n’a jamais vu Naples comme ça. Malgré tous les dégâts qu’ils ont pu avoir avec la tempête. Enfin certains bâtiments étaient déjà bien fragilisé à cause de ça. Il repense au gymnase quand il en parle. Il aimerait bien y retourner à ce moment. Même si c’était compliqué, il s’est quand même sentit bien. « - Depuis que je t’ai rencontré. Ca m’a donné beaucoup de positif. Ca m’a permit de me sentir un peu mieux. » Il referme les yeux finalement serrant un peu sa main contre lui. « - Si jamais il t’arrivait quelque chose. Que tu avais des problèmes. Je serai quand même là pour toi. Même si je sais que tu n’as pas besoin de moi pour ça. » Evidemment. Il a Juan. Mais il sait très bien qu’il y a des choses qu’il serait capable de faire que l’autre ne ferait pas. Mais ça il préfère même pas le dire. Ca importe peu.

@Milo Veraldi
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le Dim 4 Oct 2020 - 8:22 )
Décidément, rien de ce qui se passait ici ne lui plaisait. Ni l'état d'Alexis, ni ce qu'il lui disait, ni même la responsabilité de ce désastre qu'il tentait de prendre sur ses épaules. Parce que ce n'était pas Alexis qui n'était pas respectueux, mais lui-même. Et s'il avait beaucoup de défauts, il n'était cependant pas du genre à se dédouaner de ses fautes sur les autres. Il se savait le seul responsable de tout ce bazar même s'il n'avait aucune idée de comment arranger les choses. "Non Alexis, c'est moi qui ne suis pas respectueux. Pas toi, toi tu n'y es pour rien. Je sais pas ce qu'il se passe avec moi mais de toute évidence, il y a un truc qui ne va pas." Et c'était peu de le dire ! Sans doute qu'il aurait dû en parler à sa mère et qu'elle aurait su l'aiguiller sur ce qui n'allait pas chez lui mais il ne se sentait juste pas d'aborder sa vie amoureuse avec elle ! Pas alors qu'elle le pensait encore comme un parfait hétérosexuel en mal d'amour... Et puis, il y avait des choses qu'il n'avait pas spécialement envie de dire à sa mère !

Quant à dire ce qu'il aurait voulu... En avait-il même seulement le droit ? Il ne le pensait pas, alors qu'il aurait pourtant voulu lui hurler ce qu'il désirait. Hurler et exiger. Parce qu'il ne voulait pas... qu'il sorte de sa vie. Se tournant vers lui sans même savoir si Alexis parvenait à le discerner, il reprit juste les mots qui emplissait son crâne. "Je ne veux pas que... tu sortes de ma vie." Voilà, c'était dit. Alors qu'il rajoutait très vite comme dans l'espoir d'effacer ses mots. "Je sais que j'ai pas le droit de demander ça et que ça doit être affreux pour toi d'entendre ça." Alors qu'il n'avait rien à lui offrir si ce n'est sa présence qui allait forcément lui devenir rapidement insupportable. Et il ne voulait pas se faire détester de lui ! Et comment pouvait-il même lui dire des choses pareilles ?! "Je suis... terriblement désolé." Et il l'était ! Et assez pour qu'il se range à la sage décision d'Alexis. Parce qu'il ne pouvait pas en avoir d'autre, n'est-ce pas ? "Je dois certainement encore tout mélanger. Une nouvelle fois. Alors... Oublie ?" C'est qu'il ne voulait pas le torturer davantage, ni même faire ça à Juan. Ils ne le méritaient pas, tous les deux.

Il s'agissait donc de se montrer raisonnable et de se persuader que prendre de la distance était la meilleure des choses à faire alors qu'il guidait Alexis vers l'extérieur. Dans une rue dévastée qui était à l'image de ce qu'il ressentait en cet instant. Mais ce n'était pas ce qui importait, parce que l'important était d'amener Alexis à l'hôpital pour qu'il puisse recevoir les soins nécessaires pour retrouver sa vue. Le reste n'aurait dû avoir aucun intérêt face à cela. Et pourtant... Dieu ! Les propos d'Alexis n'aidaient clairement pas. Ce fut donc une main crispée avec force sur le volant et le regard fixé droit devant lui qu'il s'obligea une nouvelle fois à se montrer raisonnable. "Je suis vraiment heureux de savoir que j'ai pu t'aider, même un tout petit peu. Et je voudrais pouvoir moi aussi être là pour toi, j'aimerais vraiment ça ! Mais... On fait pas ce qu'on veut. Tout ça n'est juste pas correct de toute façon. Et je suis sûr que tu finiras par trouver bien mieux que moi, c'est sûr !" Et moins compliqué, ça c'était certain ! Et en vérité, il n'était pas loin d'en penser de même pour Juan.


@Alexis Moreno
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le Dim 4 Oct 2020 - 13:24 )
Alexis ressert un peu plus sa veste, il l’attache pour avoir un peu plus chaud. C’est certainement son état qu’il lui donne si froid. Il est loin de faire froid à Naples en ce moment. Ce n’est pas agréable en tout cas. Il essaie quand même de tenir le plus possible. Et on peut dire que parler l’aide à ne pas s’endormir. Il n’est pas très rassurer de se rendre à l’hôpital mais c’est bien là où il se rend. « - Je ne pense pas que quelque chose ne va pas avec toi. » Dit-il directement, pour ensuite reprendre peu de temps après. « - Tu as toujours été sincère avec moi. Tu m’as dit les choses. Tu n’as rien à te reprocher. C’est juste moi qui me suis fait des idées. C’est comme ça. Je pensais pouvoir faire la différence mais ce n’est pas le cas et c’est comme ça. » Il ne lui a jamais rien promis après tout. Il ne lui a rien dit. Bon il aurait sans doute préféré qu’il lui dise qu’il ne l’aime pas directement et que ça n’ira jamais plus loin mais c’est pas non plus si grave s’il ne l’a pas fait. Il ne pouvait pas savoir.

Il se mord la lèvre légèrement quand il entends ses mots. Il secoue la tête légèrement en ouvrant les yeux pour pouvoir regarder vers lui une seconde, puis ensuite vers l’extérieur. « - Moi aussi je suis désolé. Car je ne peux pas. Comme je te l’ai dit. Je ne peux pas être ton ami. J’ai déjà essayé de rester neutre et je n’y suis pas arrivé. Je ne peux pas être juste ton ami alors que je veux plus. » Et ça lui fait mal bien sûr. Il ne peut pas dire le contraire. Il n’a pas envie de le perdre mais c’est mieux pour lui de faire ça comme ça. « - J’ai envie de t’avoir auprès de moi, j’ai envie de passer du temps avec toi, j’ai envie de te faire des câlins, j’ai envie de t’embrasser, j’ai envie de dormir à tes côtés, j’ai envie de m’améliorer pour toi, j’ai envie de faire l’amour avec toi. Et pour toutes ces raisons, je ne peux pas être ton ami, être là et faire comme si de rien était. Me brider et me rendre mal. » Il n’aurait pas envie de faire de bien à qui que ce soit. Il sera de toute façon en colère, mais vaut mieux qu’il le soit de son côté que le contraire. « - Alors je suis désolé. Mais au final, de toute façon, c’est moi qui perd le plus dans cette histoire. De ton côté tu l’as lui. T’en fait pas, tu m’oublieras vite. Tu passeras vite à autre chose. » Il hausse les épaules. Il ne sera qu’un dommage collatérale dans l’histoire. Il n’a aucune importance dans la vie des autres.

Il va falloir qu’il se fasse à cette histoire. Mais il se connait très bien. Il sait très bien comment ça va aller. Mais ça ne regarde que lui tout ça. Personne d’autre. Il réfléchit, laissant les yeux devant lui. Il secoue doucement la tête. Sans répondre tout de suite. Il se débrouillera tout seul. « - Je n’ai pas besoin de mieux. Je ne veux pas de mieux. Je te veux toi. Juste toi. Et crois-moi que je ne suis pas prêt de m’ouvrir à nouveau à quelqu’un. » Il va même éviter tout ça. Il n’en a pas envie. Il n’a plus envie de rien de toute façon. Il n’a pas envie de rencontrer quelqu’un d’autre.

@Milo Veraldi
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le Sam 10 Oct 2020 - 9:47 )
Quoi qu'Alexis pouvait en dire, il savait qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas avec lui. Ce n'était juste pas normal de craquer pour quelqu'un alors qu'il se savait déjà amoureux. Surtout que ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait ! Et une nouvelle fois, il se retrouvait à faire souffrir tout le monde... Et comment allait-il dire cela à Juan ? Est-ce qu'il devait même seulement le lui dire ? Ce serait en tout cas... Plus honnête. Et sans doute plus idiot aussi, si le choses s'arrêtaient là après tout. Et si l'idée lui fit crisper ses mains sur le volant, il devait cependant bien avouer qu'Alexis avait raison. Il valait mieux tout cesser là. Ne plus se voir du tout. Jamais. Il n'en saurait pas davantage sur son père, ni même s'il irait plus tard tenter de rencontrer sa sœur, ni même ce que cela donnerait comme résultat. Et il ne ferait plus de moto derrière lui non plus et ne partageraient pas d'autres plats que les carbo et... Tant d'autres choses en fait. Mais ce n'était pas comme s'il y pouvait quelque chose.

C'était compliqué. Suffisamment pour se trouver perturber dans sa conduite même s'il fallait avouer que la circulation n'avait rien de simple. Il ne comptait plus le nombre de gyrophares croisés que ce soit les véhicules de secours ou ceux de la police, et le nombre d'infraction au code de la route par des usagers en mal de progression. Et ce fut lorsqu'il failli se prendre une seconde fois, un autre véhicule qui avait déboité sans rien regarder, ni même prévenir, qu'il se gara sur le bas-côté à quelques mètres pourtant de leur destination. Mais sans doute qu'il n'était pas si pressé que cela de parvenir jusqu'aux bâtiments de l'hôpital se dressant devant lui. Il n'arrêta cependant pas le moteur parce que... A quoi bon ? "On y est bientôt... Je resterai avec toi tant que je ne serais pas sûr que tu sois pris en charge et que je sache que ça ira pour ta vue mais... Je suppose que c'est mieux si on se dit adieu ici." Mouais, on avait déjà plus enthousiasmant. "Je comprends que tu ne puisses pas rester ami avec moi et que tu aies d'autres attentes. Seulement... Je veux pas reproduire ce que j'ai déjà vécu il y a dix ans. A l'époque, je ne savais pas mais là... Je ne peux pas vous faire ça. Je n'en ai pas le droit." Et c'était surtout lui-même qu'il cherchait à convaincre. "Je ne t'oublierai pas, et je me poserai toujours la question par rapport à ton père et à ta sœur... Entre autre." Parce que ce n'était pas le moment d'appuyer là où ça faisait mal en évoquant le fait qu'il se demanderait toujours comment allait Alexis. Et alors qu'il n'avait pas vraiment de moyen de le suivre de façon "cachée". Déjà, parce que ça faisait définitivement trop stalker à son goût -et certainement au goût des forces de l'ordre- que parce qu'il n'était pas sûr d'avoir envie de voir celui-ci s'ouvrir finalement à quelqu'un d'autre. Même si c'était pourtant le mieux qui pourrait lui arriver.

Dépité par tout ça, il en ouvrit un peu la vitre de sa portière dans le vain espoir de modifier la lourde atmosphère régnant dans l'habitacle. "S'il y a quelque chose que je peux faire ou que tu voudrais avant qu'on..." Se quitte ? Ce n'était pas vraiment la bonne formulation. "Ne se voit plus, dis-le. Je me débrouillerai pour le faire." Peut-être par rapport à sa sœur ? Il aurait voulu quelque chose de cet ordre-là. Ne serait-ce que pour avoir l'impression de faciliter un peu la tâche à Alexis, même si ça ne resterait toujours qu'une impression. Parce que celui-ci avait raison, c'était lui qui payait les pots cassés de tout cela. De quoi donc le faire culpabiliser à mort puisque c'était avant tout de sa faute.

Et s'il secoua la tête, cela n'en chassa pas pour autant le sentiment de dégoût qu'il avait pour lui-même. Il en remis son clignotant pour se réinsérer dans la circulation, bien qu'à ce niveau-là ça tenait plus du bazar qu'à de la simple circulation, pour lui aussi se diriger vers l'entrée des urgences. Parce que sans surprise, celles-ci étaient prises d'assaut par un nombre incroyable d'ambulance et de pompiers. Bref, ils risquaient d'en avoir pour des heures d'attente...


@Alexis Moreno
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le Sam 10 Oct 2020 - 16:19 )
Peut-être qu’il devrait mentir. Mais il en est incapable. Maintenant qu’il a commencé à lui dire les choses, il ne voit pas pourquoi il commencerait à faire l’inverse. Il l’aime et il a envie d’être avec lui. De pouvoir l’avoir auprès de lui et profiter de moments agréables ensemble. Il a aussi envie de sentir aimer pour qui il est, il a envie d’un peu de douceur, d’intérêt. Mais ça n’est pas aujourd’hui qu’il y aura droit. Et il ne pense pas que ça lui arrivera un jour finalement. Il vient de tomber de haut. Et il n’a pas envie de se relever. Et chaque fois que Milo dit autre chose, il a l’impression de s’enfoncer encore plus. Comme s’il prenait un couteau et qu’il lui enfonçait encore et encore. « - Tu ne devrais pas. Rester avec moi. J’essaie de me contrôler depuis tout à l’heure. Car je n’ai pas envie de te faire du mal, même si tu m’en fais. Mais plus le temps passe, et plus tout ça me tourne dans la tête. Et je ne suis pas sûr de pouvoir rester calme bien longtemps. Vaut mieux que ça n’arrive pas auprès de toi. » Dit-il simplement. Vaut mieux se dire adieu ici. Peut-être qu’il a raison… Mais qu’il parte et qu’il le laisse là ensuite. Il écoute ses mots attentivement. Il secoue la tête doucement. « - Tu pourrais le laisser, pour moi. Et me dire que tu m’aimes, que comme moi tu as ressentis ces choses au fond de toi. Sinon tu n’aurais pas agit comme tu l’as fait, nos moments n’auraient pas étés les mêmes. Je suis persuadé que tu l’as ressenti aussi ce truc entre nous. Mais tu préfères faire comme si de rien était. Tu préfères choisir ce type plutôt que moi… Au fond tu as peut-être raison. Personne ne choisi les gens comme moi. » Il s’arrête un instant pour réfléchir. Avant de reprendre. « - Ou alors tu me prends pour un con depuis le début. Tu as joué avec mes sentiments pour que je te parle de moi. Pour que je te dise des choses. Et si c’est ça, c’est encore pire. J’aurai jamais du parler. Jamais. » Cette situation le fait un peu vriller. Il essaie pourtant de ne rien dire et de se tenir calme. Mais c’est plus fort que lui. Il a mal.

Il sort de sa veste sa fiole. Boire pourrait peut-être l’aider. Dans tout les cas il en a envie. Vraiment envie. Il s’est empêcher de le faire quand ils ont passé du temps ensemble. Il voulait être mieux. A quoi bon maintenant. Il n’a plus de raison de l’être. Personne à qui plaire. Il se mit à rire nerveusement quand il entends ses mots. « - Je ne veux plus rien de toi. Je ne veux plus rien de personne d’ailleurs. Vous pouvez tous aller vous faire voir. Tout ce qui vous intéresse c’est me mettre au fond. Me faire du mal, me détruire. Tous. Je suis né pour ça. Pour souffrir. Je vous déteste tous. Alors arrête de faire semblant. Tu m’oublieras très vite. Surtout avec ça. T’inquiète pas. Tu vois je t’aide encore. Déteste moi aussi.» Il bouge la jambe nerveusement. Il se concentre sur le bruit de la voiture sur la route pendant un moment. Il attends qu’il s’arrête. Qu’ils arrivent. Il entend le bruit des sirènes. Il distingue les lumières bleues également. Ils y sont. Il ouvre la portière comme il peut, se tenant un peu à celle-ci. « - Je me débrouille. Va retrouver ton mec. C’est tout ce qui compte. Tu t’en fiche de ce qui m’arrive et moi aussi. Merci de m’avoir sortit de là malgré tout. » Il referme la portière ensuite. Il grimace légèrement, essayant de voir un peu mieux. Il passe la main sur son visage. Il avance ensuite, essayant de rejoindre le premier mur qu’il trouve pour pouvoir s’y maintenir. D’une manière ou d’une autre, il arrivera bien à l’intérieur.

@Milo Veraldi
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le Dim 11 Oct 2020 - 5:23 )
Ses digues montées avec l'énergie du désespoir se fissuraient de toutes parts. Il pouvait encaisser la colère d'Alexis, ses reproches et peut-être même ses coups. Ils seraient justifiés de toute façon. Ce ne serait qu'un sale moment à passer et si cela pouvait à permettre à Alexis de se sentir un peu mieux, alors pourquoi pas ? Il pourrait faire avec ça. Mais l'entendre mettre en doute ce qu'il ressentait, ça non. Parce qu'il n'était pas du genre à jouer avec les sentiments, surtout pas avec les sentiments amoureux !, c'était bien trop... douloureux. Et d'ailleurs sa voix se cassa alors qu'il rétorquait à cette accusation totalement injuste. "Non ! C'est pas vrai ! Je ne t'ai jamais pris pour un con. Je..." Il se retrouva soudainement à court de mots parce qu'il ne pouvait pas aller plus loin. Pas s'il ne voulait pas rendre les choses plus difficiles encore. Alors il se mordit l'intérieur des joues, fort, pour garder pied et s'interdire de faire n'importe quoi. Il en avait déjà bien assez fait... Et la suite lui donna raison puisque Alexis sortit une fiole pour se mettre à boire, ce qui n'était sans doute pas la meilleure des choses à faire pour le cas où il devrait se faire opérer en urgence. Mais le lui dire ne ferait de toute façon qu'empirer les choses... Il se mordit donc à nouveau la langue alors qu'il se concentrait sur la route. Il tentait de rester neutre et de garder l'image d'une façade parfaitement indifférente aux dires trop vrais ou parfaitement faux d'Alexis. Les uns se succédant aux autres sans aucune transition le faisant passer du chaud au froid dans la pire douche écossaise qu'il n'ait jamais eue. Et sans pouvoir se justifier de quoi que ce soit. Parce qu'il n'en avait juste pas le droit, et que le remède serait de toute façon bien pire que le mal.

Se garer sur le parking encombré de l'hôpital fut comme une délivrance. Bientôt tout ceci prendrait fin. Pour son bien et pour celui de... Non, bien sûr que non, pas pour Alexis. Les deux mains accrochées au volant, il posa sa tête sur ses bras alors que celui-ci s'éloignait en direction des urgences. Il devait l'accompagner, il le savait. Et faire en sorte à ce qu'il soit pris en charge et s'assurer... que quoi ? Qu'il irait mieux ? Lui aussi en aurait bien ricané tant c'était stupide ! Relevant la tête, il le vit par le pare-brise se diriger vers la mauvaise partie du bâtiment, celle au vu de la pancarte du centre radiologique... Allons bon. Sortant à son tour du véhicule, il alla rapidement jusqu'à lui où il l'arrêta d'une main sur son bras, ne voulant toujours pas s'imposer à lui. Et les mots sortirent enfin sans qu'il ne puisse les retenir. "Tu as raison quand tu dis que moi aussi j'ai ressenti ça. Ce truc qui rend tout si particulier. Et... Ca aurait été toi à la place de Juan, je ne t'aurai pas lâché de la même manière que je le fais avec lui. Parce que j'aurais pas pu... Mais là..." Mais là, Juan était là ? Mais là, il était bien trop proche d'Alexis ? Définitivement trop proche même. Au point de pouvoir sentir son souffle chaud et alcoolisé lui balayer le visage, et ce n'était pas bon du tout. Ni pour Alexis, ni même pour lui. Alors même que sa simple main posée sur son bras où il pouvait sentir sa force nerveuse et toute la tension qui l'habitait était déjà de trop.

"C'est de l'autre côté, là tu en es au coin du bâtiment. Je suppose que tu y parviendras en faisant tout le tour mais c'est plus simple de faire au plus court..." Il avait murmuré parce qu'Alexis avait raison, il lui faisait du mal à rester là avec lui. Il leur faisait du mal à tous les deux. "Je t'emmène aux urgences et après je ne t'ennuierai plus. Je resterai à distance." Parce que c'était le mieux ?


@Alexis Moreno
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le Dim 11 Oct 2020 - 14:36 )
Alexis se pose quand même des questions. Il ne sait plus quoi penser. Il a envie que ce qu’il ressent en ce moment cesse. Qu’il n’y ait plus rien. Pour aller beaucoup mieux ensuite. Il aimerait que ça soit plus facile que ça. Il ne l’a pas pris pour un con ? Il le lui dit en tout cas. Est-ce qu’il doit le croire ? Il ne lui mentirait pas sur ça. Il lui a toujours dit les choses. Il lui a raconté pour ses exs. Il lui a aussi parlé de sa famille. Il ne sait plus. Il est complètement perdu. Et il a vraiment du mal à réfléchir comme il faut. Normalement la douleur physique fait oublier tout le reste. Il n’aurait peut-être pas du prendre ces antidouleurs finalement. En tout cas, il a juste envie de fuir et loin. Il n’a même pas envie de se rendre dans cet hôpital, de se faire soigner. Il se retrouvera quand même seul après ça. Il n’est plus sûr de la suite. Et il est prêt à se débrouiller tout seul à peine sortit de la voiture. Il n’a pas envie qu’il continue à le suivre. Ca ne sert à rien. Il lui a déjà dit qu’il perdait son temps à être à ses côtés. Son mec à sans doute besoin de lui ailleurs. Il ne veut pas le retenir pour rien. Mais il le suit quand même. Il s’arrête quand il sent sa main contre lui. Et il était prêt à s’énerver une nouvelle fois. Juste pour l’éloigner de lui, pour qu’il finisse par le détester. Mais ses mots l’en empêche. « - C’est tellement injuste. » Pour lui en tout cas. Il ne pensait pas que c’était une course et qu’il aurait dû y aller en premier. Il avait préféré prendre le temps de faire les choses correctement. Parce qu’avec son passé, il a beaucoup du mal à laisser un homme l’approcher de trop près pour autre chose qu’une coucherie d’un soir. Il le tire doucement vers lui, pour pouvoir passer ses bras autour de lui et le serre quelques instants contre lui. Il sait qu’il ne pourra plus le faire. Il a envie d’un dernier câlin. Il le lâche peu de temps après.

« - Je te laisse me guider. »
Il n’a plus le choix, il s’en rend bien compte. Il voit quelques couleurs, il voit les lumières mais il ne déchiffre pas les écritures. Tout est floue. Il a l’impression d’avoir prit quelque chose. Alors que ça n’est pas le cas. Il pose la main contre son avant-bras le temps de marcher jusque-là. Il ne sait pas combien de temps il va devoir rester là. Ca ne lui plait déjà pas. Il écoute les gens parler autour d’eux. Mais il arrête assez vite. Il n’a pas tellement envie d’en savoir plus. Ce tremblement de terre est vraiment ignoble. Il entre calmement dans l’hôpital. Il regarde dans ses affaires rapidement pour sortir ses papiers d’identité. « - Tu peux… M’inscrire ? » Il n’avait pas envie de lui demander quelque chose, mais il n’arrivera pas à aller là comme ça. Il le sent. Il ne sait même pas s’il faut le faire mais au vu du monde qu’il y a. Il faudrait limite un ticket et c’est désolant.

@Milo Veraldi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
{ MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] - Page 2 Empty
# Sujet: Re: { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- { MINI-INTRIGUE : LAS CUEVAS } [terminé] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Las Cuevas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant