Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -34%
Hauck Lit Parapluie Dream N Play – ...
Voir le deal
32.99 €
Le Deal du moment :
15% de remise sur une sélection Xiaomi ...
Voir le deal

 

- [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Luca WangBon pour te remonter le moral
Luca Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown https://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Thème·s abordé·s : Aucun
Messages : 503 - Points : 1802
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 Empty
# Sujet: Re: [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young ( le Dim 15 Nov 2020 - 17:18 )
i'm always in peace when i'm with you
Na Young & Luca

Nolan apprécierait Na Young, Luca en était certain. Parce que jusque-là, elle ne lui avait apporté que du bien et elle le rendait heureux. Tout était étrangement simple à ses côtés, ils se comprenaient, se respectaient et leur complicité ne cessait de s’agrandir de jour en jour. Il n’était pas capable de l’expliquer cependant sa femme l’aidait à se sentir plus léger, chaque moment partagé avec elle était agréable et elle lui donnait toujours l’envie de la connaître plus en profondeur. Puis, elle agissait avec lui comme Serena ne l’avait jamais fait auparavant alors qu’ils étaient censés être amoureux ; avec Na Young, il n’y avait aucun sentiment – pas encore du moins – hors dés le début, elle avait prêté une attention immense à l’officier, s’intéressant à son travail, à ses passions, ce qu’il aimait et ce qu’il n’aimait pas. Rien que pour cette raison, il n’avait pas de doute quant au fait que son meilleur ami l’apprécierait. Ce dernier avait été aux premières loges quand Luca avait touché le fond, quand il avait fallu le ramasser à la petite cuillère et probablement qu’il avait revu en boucle les trois années passées au côté de son ex-fiancée, remarquant ce que ni l’un ni l’autre ne s’était aperçu avant. Aujourd’hui plus que n’importe quand, le jeune homme se rendait compte en faisant marche arrière dans son esprit qu’il s’était juste bercé d’illusion, que l’amour, il avait été le seul à le ressentir et qu’encore une fois, on avait bien dû rire de lui. Hors désormais toute cette histoire faisait partie du passé et si indirectement ça continuait de l’affecter, il était malgré tout heureux de se tenir là où il était à présent. Sa vie était beaucoup plus belle, beaucoup plus douce que ce qu’elle était autrefois parce qu’il ne se souvenait pas à quand remonter la dernière fois où il s’était senti aussi apaisé et heureux dans son existence.

Un sourire s’était formé sur son visage alors que son épouse lui déclarait n’avoir aucune intention de lui faire du mal ; elle n’avait même pas besoin de le lui dire, Luca l’avait déjà constaté de ses propres yeux et avait délibérément choisi de lui faire confiance. « Moi non plus. » Puisque cela devait aller dans les deux sens et qu’il ne comptait pas la blesser non plus. Evidemment, ils n’étaient à l’abris de rien parce qu’ils avaient des caractères différents et que cela ne serait pas toujours facile cependant il promettait de faire de son mieux afin d’éviter ce genre de situation.
Ils s’étaient mis d’accord ensuite à ce que le lieutenant s’arrange avec Nolan puis la conversation avait alors tourné autour de la cuisine et de leur pays d’origine. Chacun avait exprimé son point de vue, sans tabou, naturellement, le sujet des enfants avait été soulevé… Luca avait été surpris, il ne le niait pas, toutefois il ne s’en était pas offusqué ou braqué pour autant. Au contraire, il aimait particulièrement ce côté de leur relation où ils parvenaient à discuter de rien, d’un naturel à tout épreuve et comment ils étaient souvent sur la même longueur d’ondes. Ils étaient mari et femme, avoir des enfants était censé être la prochaine étape et bien qu’ils n’avaient encore rien fait tous les deux, que Luca appréhendait ce moment plus que ce qu’il n’en parlait, cela ne l’effrayait pas plus que ça. Parce qu’il savait que Na Young le respecterait et ne lui mettrait jamais la pression et que lui-même souhaitait aller au bout de ce mariage. Il avait promis de prendre soin d’elle et de la rendre heureuse, la vie de famille en faisait également partie. « Bien sûr, j’ai toujours voulu en avoir. Un garçon et une fille serait l’idéal. » Peu importait le sexe, il aimerait ses enfants profondément néanmoins à chaque fois qu’il s’était interrogé sur le sujet, il s’était toujours dit que s’il pouvait choisir, il souhaiterait en avoir un de chaque sexe. Dans tous les cas, ce dont il était sûr, c’était qu’il en voulait au moins deux.

« On pourra y aller ensemble un jour si tu veux. » Ces mots s’étaient échappés instinctivement avant même que Luca n’ait eu le temps de les retenir, ayant immédiatement pensé à quel point un voyage à deux pourrait être une bonne idée. Il s’agissait de leur pays d’origine et cela leur permettrait de se découvrir toujours un peu plus. Le sourire de sa femme était communicatif et le jeune homme le lui avait rendu naturellement, songeant qu’elle n’avait pas à le remercier à chaque fois qu’il lui faisait un compliment, c’était sincère. En vérité, c’était certainement lui qui devrait la remercier encore et encore pour toute l’attention qu’elle lui portait, réellement touché par chaque action, par chaque décision, que Na Young effectuait le concernant. Pas un seul instant, Luca n’avait pensé à s’imposer dans cette maison qui était censée être la sienne mais qui à ses yeux ne l’était pas vraiment. Alors à chaque fois qu’elle lui rappelait ô combien ils étaient deux désormais, ô combien ils pouvaient donner son avis et faire ce qu’il voulait au sein de la ville, il ne pouvait l’expliquer mais ça lui faisait chaud au cœur. « Oui, c’est vrai. On regardera sur internet en premier. » L’espace d’un instant, Luca lui-même en avait oublié le tremblement de terre et il ne put que se sentir désolé de plus bel envers toutes les victimes de la catastrophe. « Hum, ça me plaît bien de tout ça. » L’esquisse présente sur ses lèvres étaient extrêmement douces hors elle exprimait toute sa reconnaissance et à quel point, il n’y avait pas de mots pour décrire combien il la remerciait.

Un silence s’était installé après cela, tous les deux se concentrant sur le repas que le jeune homme avait préféré. On aurait pu croire qu’un tel calme était désagréable néanmoins pour l’officier, c’était loin d’être le cas. Il aimait l’atmosphère qui se dégageait dans la pièce, il ne se sentait pas oppressé et un fin sourire étirait ses traits à chaque fois qu’il croisait le regard de son épouse. « Tu sais… » Avait-il finalement réagi après quelques instants, relevant de nouveau la tête en sa direction. « Pour tout à l’heure, je tiens encore à m’excuser. » Oui, il voulait lui faire comprendre à quel point il était désolé mais surtout, il avait envie de s’expliquer. Maintenant qu’il savait que Na Young était quelqu’un sur qui il pouvait s’appuyer, quelqu’un en qui il avait décidé de faire confiance, il ne désirait plus rien lui cacher. « Disons que tu m’as connu sous mon meilleur jour mais je n’ai pas toujours été comme ça. » Pas du tout. Et la trahison des deux personnes les plus chères à son cœur ne l’avait pas aidé à s’arranger, ils n’avaient fait qu’enfoncer le couteau dans la plaie. Ils l’avaient plongé plus bas que terre, ils avaient détruit le peu d’estime que Luca avait encore en lui à cette époque et il ignorait s’il parviendrait à la retrouver un jour.


(c) DΛNDELION


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Na Young WangTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Na Young Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7066-na-young-et-si-demain-ouvrait https://www.ciao-vecchio.com/t7076-tu-montres-ton-compte-en-banque-et-apres-on-discute#240168
Faceclaim : Ryu Hwa Young © bermudes. (vava + code sig) / Soy Sauce (icons) / lauly (crackship)
Thème·s abordé·s : /
Messages : 458 - Points : 1591
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 VDAozhg
Âge : 30 ans née le 08 octobre 1990 à Naples
Métier : Propriétaire d'un haras. Elevage de Haflinger et de Lipizzan. Cavalière en concours équestre.
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 Empty
# Sujet: Re: [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young ( le Mer 18 Nov 2020 - 10:33 )

La peur au ventre.
luca & na young
La peur est la plus terrible des passions parce qu'elle fait ses premiers effets contre la raison elle paralyse le cœur et l'esprit.

Il y des instants magiques. Des instants qui marquent le cœur, même quand tout semble aller mal. Quand tout semble s'écrouler. Il y a des instants ou un simple sourire suffit à illuminer un ciel noir. Il y a des instants ou les mots sont inutiles et que les regards suffisent à tout dire. Je suis en train de vivre cet instant. Là face à Luca alors que tout était si fragile il y a quelques heures tout prend un nouveau sens. Je ne saurais dire ce que je ressens, parce que c'est tout nouveau mais c'est puissant. Profond. Vrai. Je n'ai pas peur. Je suis même prête à foncer dedans les yeux fermés. Luca me donne confiance et me fait voir des côtés de la vie que je n'ai jamais frôlés jusqu'à présent. Il ouvre une nouvelle porte. Dessine un nouvel avenir. Moi qui ne voyais le mien que fait de solitude, même après l'avoir épousé. Je me rends compte qu'on écrit vraiment une histoire à deux. Bien sur elle est hors norme, ne marche pas dans le même sens que la normale, mais elle est tout aussi belle et sincère. Peut être même plus. En tout cas ce moment à deux après tout ce fracas et ses tracas est une pure source de bien être et de bonheur. Et je suis heureuse de faire partie de sa vie, d'avoir la chance de bientôt rencontrer ses amis, notamment Nolan qui pour moi apparaît plus comme un frère de cœur que comme un ami. Et je vais devoir me montrer à la hauteur et surtout lui faire comprendre que je ne souhaite aucun mal à Luca. Qu'ensemble on avance à notre rythme, tout en se découvrant. Bien sur on fera des erreurs, des faux pas, mais qui n'en fait pas, mais c'est aussi de cette façon que l'on écrit une histoire. Même celles des contes de fées ont leur part de difficulté avant que ne tombe le mot THE END.
« Je n'ai aucun doute là dessus Luca. »
Je pense même que j'avais lu ce fait dans ses yeux à notre première rencontre. Je n'y avais vu que de la douceur. Je pense même qu'il doit être impossible d'avoir envie de faire souffrir Luca. Même si au vu de ses réactions je ne peux m'empêcher de penser que certains ont du oser le faire. Et nos regards se promettent au moment ou nos mots tombent que l'on ne se fera pas de mal.

L'idée de faire venir Nolan à la villa pour qu'on fasse connaissance est la suite logique de cette conversation. Après tout si je veux avancer avec lui, je me dois de rencontrer les gens qui comptent le plus pour lui. Et me faire accepter. Et de fil en aiguille, tout en parlant de cuisine on en vient à nos origines. On en porte tous les deux les traits sur nos visages. J'aimerais les porter un peu plus dans mon cœur, mais mes parents ne m'en n'ont pas donné l'occasion. Je ne sais pas si c'est un bien ou un mal, mais je pense que je me dois d'y revenir. De les redécouvrir. Pourquoi vouloir ignorer un fait que je vois tous les matins quand je me regarde dans une glace ? Et puis Luca n'est pas contre, lui qui connaît la cuisine et ses contrées. Me voilà m'imaginant dans cette pièce à préparer un repas pour lui. Difficile pensable avant mon mariage, j'aurais certainement remballée quiconque m'aurait mentionné qu'un jour je pourrais cuisiner pour mon mari. J'aurais pouffé de rire et me serait moquer. Et là cela vient tout simplement de moi avec une réelle envie de lui faire plaisir. Tellement à mon aise avec cette vie à deux qui se profile que je parle d'enfant. Si je me m'en rends pas tout de suite compte, quand je le réalise je m'attends à une réaction de Luca. Après tout notre mariage n'a pour le moment pas été consommé. Le sera t-il un jour ? Cette idée ne m'étais pas encore passée par la tête. Mais là je me dis que vu sa réponse, lui aussi pense qu'il peut à l'avenir y avoir encore plus de rapprochement et de complicité entre nous.
« En effet cela serait l'idéal. Et la maison est assez grande pour accueillir deux nouvelles âmes. »
Je lui souris avec tendresse. Je sais que ce ne sera pas pour demain, on est encore jeune et de toute façon faut d'abord construire le nid où peut être un jour se poseront nos enfants. En tout cas Luca fera un bon père. Je le regarde à la fois surprise et touchée par sa proposition.
« J'aimerais beaucoup. En plus on a pas fait de voyage de noce. »
Aller à la rencontre de mes origines avec mon mari, je pense que cela pourrait nous rapprocher d'avantage. En tout cas cela ne pourrait être qu'une chose positive et puis qui nous le reprocherait. Et je savoure le plat préparé comme je savoure l'instant. Tout s'enchaîne à merveille sans fausses notes. C'est plaisant et réconfortant. Rassurant aussi pour la suite. Et tout naturellement je lui propose de laisser sa trace dans cette maison qui à présent est autant la sienne que la mienne. Il est temps de vraiment tourner la page du passé. Sans dénaturer ce que mes parents et mes grands parents avaient bâti avant. Juste en donnant à ces lieux un reflet plus grand de ce qui s'écrit entre Luca et moi. Et pourquoi pas y ajouter nos origines qui semblent bien oubliées. Et je vois combien il est touché. S'il savait combien à moi cela me fait de bien d'agir ainsi. Vu les circonstances on passera d'abord par internet avant d'aller en magasin.
« Et cela me plaît à moi aussi. On pourra vraiment se sentir chez nous. »
Et je dis mes derniers mots dans un large sourire pour qu'il sache que oui on était chez nous.

Le regard un peu rêveur pensant déjà aux divers changement qui allaient s'opérer dans les prochaines semaines. J'en oublie même la situation catastrophique qui durant pas mal d'heures a mis mon cœur en émoi et en désarroi. Je regarde Luca, sculpte ses traits de mes yeux, la fatigue a laissé sa trace, le tracas aussi. Mais il semble apaisé, plus que lorsque nous étions dans la salle de bain. Je n'ai toujours pas compris ce qui a déclenché cette angoisse puissante. Alors que je n'avais vu aucun sous entendu dans mes gestes. Un peur vraiment grande qui l'a fait basculé quelques secondes dans un univers sans lumière. Et d'y repenser me serre le cœur, j'espère qu'il me dira un jour ce qui c'est passé. Ce qu'il a vu et que je n'ai pas saisi. Et justement Luca revient dessus ce moment qui aurait pu mettre en péril toute cette soirée. Je lève les yeux vers lui à ses premiers mots et les posent dans les siens.
« C'est oublié Luca. On a tous nos failles. »
Je lui souris voulant qu'il comprenne que je ne lui en voulais pas du tout. Que chacun vit avec ses démons mais comme je lui ai dis plus tôt il peut compter sur moi et s'il veut les partager, je serais prête à l'épauler. Après tout je suis son épouse et une épouse se doit de soutenir son mari même dans ses heures les plus sombres.
« Tu as été blessé. C'est ça ? Et tu en portes encore les marques. »
Je parle avec douceur, je ne cherche pas à le mettre mal à l'aise, ni à lui dire que j'ai vu même si je m'en suis rendue compte trop tard. Mais le pire a été évité, c'est le plus important. Je pose ma main sur la sienne.
« Je suis là à présent tu n'as plus rien à craindre. J'ai promis que je prendrais soin de toi. Et je compte bien le faire. Qu'importe le temps que cela demandera. On va y aller pas à pas. Ici tu es en sécurité et personne ne te fera du mal Luca. Personne. Je ne le permettrais pas. »
Je prends sa main et la porte à mes lèvres pour déposer un baiser en son centre. La pressant avec douceur contre mes lèvres. Mon geste me fait frissonner. C'est un peu comme si je déposais ma vie à cet instant dans le creux de sa main. Et pas que ma vie, mon cœur aussi. Étrange sensation qui m'enveloppe de bonheur.  

vmicorum.


Naissance
d'une flamme intense. Elle vient d'une étincelle et grandit doucement au creux des coeurs qui se mettent à l'unisson.
Revenir en haut Aller en bas
Luca WangBon pour te remonter le moral
Luca Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown https://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Thème·s abordé·s : Aucun
Messages : 503 - Points : 1802
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 Empty
# Sujet: Re: [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young ( le Ven 20 Nov 2020 - 10:36 )
i'm always in peace when i'm with you
Na Young & Luca

Malgré leurs différences, Na Young et Luca se complétaient énormément ; ils étaient capables de transformer ces différences en force, ils en faisaient un atout puissant et leur lien ne cesserait probablement jamais de grandir. L’officier respectait profondément son épouse et si en acceptant ce mariage, il était resté incertain quant à leur avenir, à présent, il n’avait plus vraiment de doute. Tout ne serait pas simple, bien sûr, seulement il avait envie de lui faire confiance puis lui accorder sa chance, elle méritait amplement à ce qu’il fasse des tas d’efforts pour elle et son bonheur. Assis autour de la table, ils discutaient sereinement, aucune tension ne venait noircir cette atmosphère si douce et agréable ; il n’y avait qu’eux et tous ces sujets qu’ils se plaisaient à aborder, parlant de cuisine, de Nolan, de future rencontre et même des enfants. C’était drôle de parler de l’avenir, de construire des projets alors qu’ils n’avaient encore rien partagé d’intime entre eux cependant même si ça avait surpris le garçon au départ, ça ne l’avait pas dérangé plus que ça d’émettre son avis là-dessus. Il s’agissait de quelque chose de logique en réalité, même Charlie lui avait posé la question à son arrivée ici cependant si à ce moment là, Luca refusait d’y songer, aujourd’hui c’était légèrement différent. Parce qu’entre temps, il avait appris à connaître sa femme, il avait vu de ses propres yeux quelle personne merveilleuse elle pouvait être et à aucun instant, il n’avait regretté cette union. Il avait, au contraire, ce sentiment étrange d’être enfin complet quand il était avec elle, elle lui donnait l’impression de vivre vraiment et elle avait toujours don d’apaiser ses journées sans même s’en rendre compte. Voilà la raison pour laquelle ce qui était évident pour leur couple lui paraissait également évident à présent et il n’avait aucune gêne d’aborder l’avenir avec elle. Certes, il ignorait ce que celui-ci lui réservait néanmoins ça ne l’empêchait pas de faire des projets, c’était bien la première fois qu’il en faisait réellement.

En guise de réponse à la rétorque de sa vis-à-vis, Luca lui avait souri tendrement, heureux qu’ils soient une nouvelle fois sur la même longueur d’ondes. Malheureusement, le choix du sexe des bébés ne dépendait pas d’eux et ils n’en étaient de toute manière pas encore là. « Ce sera l’occasion d’en faire un alors. » Ils avaient parlé de leur culture d’origine, de voyages et ça avait été naturel pour le jeune homme de lui proposer d’aller un jour en Corée ensemble. Na Young avait mentionné le voyage de noces qu’ils n’avaient toujours pas fait et selon lui, cela ne ferait que renforcer leurs liens un peu plus. Tout comme décorer la maison avec leurs goûts à tous les deux, sa femme ne pouvait pas le toucher plus que cela et Luca avait été énormément ému par sa proposition. Elle insistait beaucoup sur ce « chez nous » et bien que lui ne s’y habituait, ça faisait palpiter son cœur et briller ses yeux de l’entendre lui proposer de telles paroles. Elle ne souhaitait pas qu’il se sente à l’écart, elle ne désirait que son bonheur et c’était certainement ce qui l’avait motivé ensuite à aborder ce sujet qui lui tiraillait l’âme. Des failles, il n’en avait malheureusement pas qu’une et il ignorait s’il parviendrait à les panser un jour, à oublier le mal qu’on lui avait infligé au point de le mettre plus bas que terre. Francesco n’était qu’un pauvre idiot et Luca lui-même se sentait terriblement stupide d’avoir voulu croire en un con pareil. Il aurait dû savoir dés le début qu’il n’y avait plus rien à attendre de quelqu’un comme lui, que s’il n’avait pas été là par le passé, pourquoi est-ce qu’il changerait désormais ? Il lui avait promis de faire des efforts et se rattraper, ça aussi, ça n’avait été que des belles paroles. Son ex-meilleur ami s’amusait tout simplement à le piétiner encore et encore, pensant certainement que Luca accepterait tous ses déboires. Jamais. « Oui, c’est ça. » Ses lèvres avaient formé un triste sourire sur cette déclaration. Il avait été plus que blessé en réalité, et il avait déjà abordé vaguement ce sujet avec Na Young cette fois où ils s’étaient baignés ensemble dans le jacuzzi.

Son esquisse s’était faite plus douce aux confidences de sa femme néanmoins la tristesse de l’éclat se reflétait toujours un brin sur son visage, puisque même s’il était touché par ses aveux, ça n’effaçait pas les failles qui peignaient son âme. Il lui faisait confiance, oui, toutefois il était la personne en qui il ne faisait pas confiance… Na Young n’avait aucune idée de ce qu’il en était et à quel point, il était probablement plus brisé que ce qu’elle imaginait. Ses phalanges s’étaient alors entremêlées aux siennes, comme un moyen de se rassurer et il la remerciait silencieusement d’être aussi avenante, aussi patiente avec lui. « Je te fais confiance. Sincèrement, je te fais confiance. » Lui avait-il avoué à voix haute. « Je ne regrette aucunement d’avoir accepté ce pari fou. C’est peut-être même le meilleur choix que j’ai fait de ma vie. » Il rigola doucement sur ses dires sans pour autant laisser le temps à son épouse de lui répondre, il n’avait pas fini de confier ce qu’il avait sur le cœur. « Mais c’est beaucoup plus compliqué que tu ne le penses. A dire vrai, je sais que si tu m’avais connu à l’époque, jamais tu ne m’aurais choisi pour t’épouser. » Qu’elle n’essaie pas de lui rétorquer le contraire parce que cette fois-ci, ce serait un mensonge. Na Young elle-même avait admis être une personne superficielle, avoir été éduqué sous la volonté de ses parents qui désiraient d’elle une image parfaite et il était certain qu’elle n’aurait jamais accepté de se marier avec celui qu’il était autrefois. Son apparence était différente d’aujourd’hui, il était beaucoup plus frêle, plus négligé, son manque de confiance en lui se lisait à des kilomètres dans chacun de ses gestes, il n’avait aucun muscle sur le corps et il était sûrement ce genre d’idiot qu’elle aurait préféré se moquer plutôt que l’épouser. Lui-même avait conscience du garçon qu’il était et si elle apprenait à l’apprécier à présent, c’était parce qu’elle avait pu voir au-delà de son apparence maintenant qu’ils étaient mariés. « J’ai changé et j’ai pris plus soin de moi parce que je ne voulais pas revivre ça, parce que je voulais avoir plus confiance en moi, tout du moins essayer d’en donner l’impression. » Et cela avait fonctionné puisque nombreux étaient ceux à croire que Luca se plaisait tel qu’il était. « On s’est souvent moqué de moi par le passé. Celui qu’on embêtait toujours à l’école, c’était moi. » Tout avait commencé de là finalement et il ne ripostait pas, il se laissait faire parce qu’il n’avait pas envie de se battre, qu’il détestait la violence et parce qu’il se persuadait être le fautif dans l’histoire à chaque fois. « Plus tard, j’ai rencontré Nolan et Francesco. On était différent tous les trois mais malgré tout, ça ne nous a pas empêché de nous lier puis de devenir de très bons amis. » Les rois du monde, les trois mousquetaires, ils s’en étaient donnés des surnoms et lui avait toujours cru que rien ne pourrait détruire cette amitié. Quel bel idiot, avait-il été. « On a fait les quatre cents coups ensemble, ils m’ont aidé à penser différemment. J’ai toujours pensé que c’était sincère, qu’eux, ils n’étaient pas comme les autres. » Mais… Il y avait forcément un mais à cette histoire, Na Young devait certainement le sentir venir. « Plus tard, j’ai rencontré quelqu’un que j’ai aimé profondément et que je devais épouser. Sauf que voilà, la fierté de Francesco a été plus importante que notre amitié. Je ne sais pas combien de temps exactement ça a duré, je sais simplement qu’elle, elle ne m’a jamais aimé finalement et que lui, il ne valait pas mieux que les autres et qu’il m’a toujours jugé. » Certes, Luca n’avait pas expliqué tout en détail toutefois avec ce qu’il avait déclaré, il n’était pas très difficile de deviner ce que Serena et le troisième mousquetaire avait fait derrière son dos. « Si Nolan n’avait pas été là, je ne sais pas comment j’aurais fait pour m’en remettre. Je lui dois beaucoup. » Et même plus encore.


(c) DΛNDELION


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Na Young WangTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Na Young Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7066-na-young-et-si-demain-ouvrait https://www.ciao-vecchio.com/t7076-tu-montres-ton-compte-en-banque-et-apres-on-discute#240168
Faceclaim : Ryu Hwa Young © bermudes. (vava + code sig) / Soy Sauce (icons) / lauly (crackship)
Thème·s abordé·s : /
Messages : 458 - Points : 1591
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 VDAozhg
Âge : 30 ans née le 08 octobre 1990 à Naples
Métier : Propriétaire d'un haras. Elevage de Haflinger et de Lipizzan. Cavalière en concours équestre.
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 Empty
# Sujet: Re: [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young ( le Sam 21 Nov 2020 - 18:29 )

La peur au ventre.
luca & na young
La peur est la plus terrible des passions parce qu'elle fait ses premiers effets contre la raison elle paralyse le cœur et l'esprit.

Je ne peux m'empêcher de sourire face aux mots de Luca. Un sourire qui n'envahit pas que mes lèvres, mais également mon regard et mon cœur. Pourtant le projet enfant ce n'était pas du tout dans l'équation mariage au départ. Non je voulais juste sauver mon fric, garder le domaine. De toute façon le projet enfant n'était même pas dans l'équation de ma vie. Combien de fois quand mes parents m'en ont parlé, innocemment avec juste cette envie d'un jour devenir grands parents. Combien de fois je leurs ai répondu que j'en aurais pas. Et là quand le mot franchit mes lèvres, quand je sens Luca dans la même optique que moi, cela me ravit au plus haut point. Il y a même une chaleur toute nouvelle qui caresse mon être. Pas parce que pour avoir un enfant il faut des rapports plus intimes, juste parce que c'est avec lui que je les aurais. Luca et pas un autre. Cet inconnu qui m'ouvre son cœur, m'y faisant entrer. Il y a encore des peurs, du chemin à faire mais on progresse un peu plus chaque jour. Et je trouve ça beau. Au final je ne l'ai peut être pas choisi par hasard. Il y a eu avant même que nos regards se croisent une alchimie et on a été touché sans que l'on ne le remarque. Et cette alchimie de plus en plus présence donne à notre histoire cette force qui fait que rien ne semble impossible. Pour la première fois de ma vie j'ai envie de protéger, d'être attentionnée, de partager et de regarder dans la même direction qu'un homme. J'ai envie de donner de ma personne et de me remettre en question. J'ai envie de baisser ma garde et d'espérer que mon cœur puisse un jour se laisser envoûter et charmer. Je sais que Luca ne me fera pas souffrir. Qu'il ne sera jamais faux ou impatient. Je sais qu'il fera preuve de respect. Je sais qu'avec lui tout sera différent et que même s'il nous faut du temps on marche sur le même chemin. Tout est réuni pour accueillir dans le domaine et dans les meilleures conditions, nos enfants. Alors ...  
« Oui il serait dommage de se priver de ce bonheur. »
Comme il serait dommage de se priver de la présence de Nolan, de la découverte des plats coréens reflet de leurs origines. Ou même d'un voyage dans ce pays que je ne connais pas. Tout s'enchaîne à merveille. On est seul au monde et on fait des projets comme le font tous les couples. A cet instant pas de différences juste un plaisir partagé et auquel nous sommes réceptifs. De quoi emplir tout mon être d'une nouvelle musique. Une musique composée à deux.

Mais si la symphonie est douce et délicate, si elle montre combien nous sommes faits pour être ensemble, il reste des notes sombres. Des notes qui viennent doucement se glisser dans ce moment hors du temps. C'est aussi une façon de nous rapprocher, de nous prouver que nous sommes capables d'accepter l'autre tel qu'il est. Avec ses forces et ses fragilités, avec ses démons et ses doutes. Personne n'est parfait et si on veut que cela marche on se doit d'écouter et de respecter celui qui nous accompagne. Celui que la vie et ses aléas a façonné, parfois contre sa volonté. Même si j'ai eu une vision dorée de la vie, si l'argent primé sur le reste je n'ai jamais été à plaindre. Je me rends juste compte que je suis passée à côté de ce qu'éprouve l'âme ou le cœur. Mais aux côté de Luca je compte bien me rattraper. Par contre pour mon mari il semble que la blessure soit bien plus profonde et plus difficile à soigner. Je vois son visage s'attrister et il perd son sourire, cela me serre le cœur. Bien plus que je ne le laisse paraître, bien plus que je ne le pensais. Il me touche et j'ai juste envie de le prendre dans mes bras. J'ai bien vu au cours de nos moments partagés qu'un poids énorme était présent. Et ce soir alors que je lui assure mon soutien, alors que je lui dis que je prendrais soin de lui, le voile se déchire. Et nos doigts se lient au moment même ou nos regards plongent l'un dans l'autre. Un silence bienveillant et puis les mots. Le début de l'aveu. Et je l'écoute attentive et prévenante. Baignant mon regard de douceur alors que mes doigts naturellement frôlent les siens dans une caresse tendre.

Luca me fait confiance. Et je sais qu'il est sincère. Mon rire se joint au sien quand il me dit que d'avoir accepté de m'épouser était le meilleur choix qu'il est fait. Ses mots me font chaud au cœur. Parce qu'ils me montrent que ce jour là tout était avec nous et que si cela a semblé fou, et bien au final ma demande ne l'était pas autant que ce qu'on pourrait l'imaginer. Je ne relève pas ce fait vu que mon mari ne m'en laisse pas le temps, mais je rebondis sur le suite de ses mots.
« On a tout notre temps. Fais comme tu le sens surtout si c'est compliqué. Ne te force pas. Et c'est l'homme que j'ai en face de moi qui est important. Tu as choisi de te battre parce que ce qui t'est arrivé t'a révolté. Et tu te dois d'être fier de l'homme que tu es devenu. Faut laisser partir le Luca d'avant. Et accepter celui que tu es aujourd'hui. »
Et que je ne pouvais m'empêcher de trouver beau, mais j'évite de le dire ne voulant pas le troubler d'avantage. Je sais que ce n'est pas toujours évident, tout dépend de ce qui a été fait à la base pour provoquer ce changement. Et Luca reprend la parole pour expliquer un peu plus ce qui a causé sa blessure. Et un instant je me sens coupable car je faisais partie de ces personnes qui à l'école embêtait les autres, ce qui ne rentrait pas dans le moule que mon rang exigeait. Combien de fois j'ai pris Elio comme proie. Et je comprends que cela pousse à vouloir changer, à renvoyer une autre image, même si les gens se sont pas fautifs d'être chétifs dans leur jeunesse. Mon mari me parle ensuite de sa rencontre avec Nolan et Francesco et vu le lien entre Luca et Nolan, je pense qu'il est tout autant important par rapport à Francesco. En tout cas ce trio semble beau et porteur de promesse. Mais je saisis avant même d'entendre ses mots dans le son de sa voix qui se teinte de tristesse, dans son regard qui se voile que cette belle image d'amitié a été ternie. Avant d'être brisée. Et je trouve la trahison horrible. Son meilleur ami avec sa future femme. Cela me révolte. Je comprends mieux ses réactions, sa méfiance. Je serre un peu plus ses doigts, je n'ai pas détourné le regard, le soutenant à ma manière.
« Je comprends pourquoi tu es si proche de Nolan. Et je suis vraiment désolée que tu es vécu cette situation. Je pense qu'ils n'ont pas su voir la personne géniale que tu es. Parce que même si tu as voulu changé ton apparence pour te sentir plus en confiance, ton âme est la même. Et tu es quelqu'un de bienveillant. Je me demande comment on peut faire souffrir de cette façon la personne que l'on dit aimer. »
Ou alors c'est que les sentiments de sa fiancée n'étaient pas sincères comme a fini par le déduire Luca. Mais cela l'excuse encore moins. Pourquoi se mettre en couple ou vouloir se marier si on ne tient pas la personne ? Quoi qu'on pourrait me rétorquer la même chose, mais en épousant Luca je n'ai jamais eu dans l'idée de lui faire du mal. Mon seul but était de ne pas perdre mes biens. Et je me serais adapté en fonction si le courant n'était pas passé sans chercher à le blesser. J'espère que ces deux là ont bien payé ce sale coup.  
« Maintenant tu m'as moi et je ne te laisserais pas tomber. On va former une super équipe. »  
Et je me lève pour venir juste passer mes bras autour de son cou et poser un baiser contre sa joue. Un peu de douceur même infime avant de poursuivre.


vmicorum.


Naissance
d'une flamme intense. Elle vient d'une étincelle et grandit doucement au creux des coeurs qui se mettent à l'unisson.
Revenir en haut Aller en bas
Luca WangBon pour te remonter le moral
Luca Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown https://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Thème·s abordé·s : Aucun
Messages : 503 - Points : 1802
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 Empty
# Sujet: Re: [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young ( le Sam 28 Nov 2020 - 18:31 )
i'm always in peace when i'm with you
Na Young & Luca

Oui, Luca avait choisi de faire confiance à Na Young. Ses paroles qu’il avait prononcées n’avaient pas été dite au hasard ou juste pour faire beau mais bel et bien parce qu’il les pensait sincèrement. Pour oser se projeter dans l’avenir avec elle, pour oser parler aussi ouvertement de voyages et d’enfants, c’était parce que petit à petit la jeune femme se faisait une douce place dans son cœur et qu’il avait envie de poursuivre son futur à ses côtés. Cela faisait longtemps que l’officier n’avait pas décidé d’accorder sa confiance à quelqu’un, qu’il n’avait pas éprouvé ce désir de ne pas imaginer uniquement le présent mais aussi l’avenir et s’il ressentait ce genre d’émotions ce n’était pas anodin. Il respectait son épouse, il l’appréciait même sincèrement et elle lui donnait envie de puiser toujours plus loin au fond de son esprit et d’en ressortir que le meilleur. Il souhaitait sincèrement lui faire découvrir ce monde nouveau qu’elle n’avait pas encore eu l’occasion de connaître, il souhaitait en apprendre toujours plus sur la merveilleuse femme qu’elle était et construire sa route à ses côtés. Peut-être était-ce trop idyllique de songer ainsi néanmoins c’était ce que Luca pensait sincèrement de plus en plus à chaque fois qu’il discutait avec son épouse. Et c’était aussi la raison pour laquelle, il avait tenu à rectifier son erreur commise plus tard, que ça lui avait paru important de s’expliquer parce que ça permettrait sûrement à Na Young de le comprendre un peu mieux, puis elle était en droit de savoir. Comme il l’avait rétorqué, il lui faisait confiance et maintenant qu’il croyait à ce point en elle, lui partait du principe qu’il ne devait plus rien lui cacher. La communication était primordiale pour le succès d’un couple et même si sa femme le voyait différemment après toutes ses confidences, Luca ne pourrait pas se reprocher d’avoir simplement voulu être honnête.

Sans tourner autour du pot pendant trop longtemps, le jeune homme s’était alors enfin motivé à se lancer puis commencer à libérer tout ce qu’il avait sur le cœur. Les mots de sa femme le touchaient bien sûr néanmoins il s’était retenu de dire qu’à ses yeux, ce n’était là que des belles paroles et que quoi qu’on puisse rétorquer, ça ne modifierait pas si facilement ce que lui pensait de lui-même. Parce que c’était si simple de lui demander de laisser partir de Luca d’antan et d’accepter celui qu’il était désormais. Comment expliquer qu’en étant celui qu’il était aujourd’hui, il n’avait pas toujours l’impression d’être vraiment lui-même ? Il ne se sentait pas bien dans sa peau, c’était ainsi et on ne pouvait malheureusement pas le changer. S’il avait pu, il aurait aimé ne jamais avoir à en arriver là, il aurait aimé que leur amitié à tous les trois ne se brisent pas de cette manière et qu’on n’ait pas besoin de le piétiner à ce point pour le motiver à devenir quelqu’un de mieux. C’était terriblement douloureux de voir tous ceux en qui il croyait lui tourner le dos et lui faire comprendre qu’il n’était rien à leurs yeux au bout du compte. Na Young ignorait ô combien Luca en avait souffert, ô combien son monde entier s’était effondré à cette époque, ô combien il peinait à respirer et ô combien son unique envie était de disparaître.

Il n’avait pas souhaité s’éterniser sur les encouragements de la jeune femme et s’était contenté simplement de lui sourire doucement en guise de réponse avant de lui faire part enfin de son histoire. Il avait essayé de tout raconter au mieux, de tenter de lui faire comprendre que ça avait été difficile pour lui mais que grâce à Nolan, il avait été capable de s’en sortir et devenir celui qu’il était à présent. Nolan, c’était son pilier, cet être le plus précieux qu’il avait auprès de lui et qu’il n’accepterait jamais de perdre. Il était son meilleur ami, son confident, ce frère qu’il n’avait jamais eu et pour rien au monde, il ne l’échangerait. « C’est probablement parce qu’ils ne me voyaient pas comme moi je les voyais. » Avait avoué Luca posément, haussant les épaules sur ce qu’il répliquait. Il avait été blessé, oui, cependant il l’acceptait plus facilement désormais et s’était résigné au fait que cette histoire faisait partie du passé, que l’amitié qu’ils avaient autrefois n’existaient plus, elle n’avait probablement jamais existé. « Je me suis fait une raison maintenant. Je préfère me concentrer sur ce que j’ai plutôt que ce que j’avais. » Surtout quand les personnes en question n’en valaient vraiment plus la peine. Francesco lui avait permis de comprendre cela récemment et désormais, Luca avait cessé d’en attendre de lui. A quoi bon en attendre d’un homme qui n’était même pas fichu de voir plus loin que le bout de son nez et qui n’était qu’un misérable égoïste ?

Na Young était formidable, sincèrement, parce qu’elle avait toujours les bons mots pour le rassurer, parce qu’elle était douce autant dans ce qu’elle disait que dans les gestes qu’elle effectuait. Son cœur s’échauffait et fondait un peu plus devant toutes ses petites attentions et oui, ça faisait du bien au garçon de ressentir tout cela. Ses lèvres s’étaient étirées dans une tendre esquisse à la sensation de ce baiser qui embrassait sa joue et machinalement, il avait posé ses mains sur les bras de sa femme qui entouraient son cou. « Je te l’ai dit, je te fais confiance. » Et sur ses dires, il avait tourné sa tête vers elle, l’espace entre eux devenant tout à coup bien plus infime. Probablement que depuis le jour de leur mariage, ils n’avaient pas encore été aussi proche cependant si ça aurait dû embarrasser Luca, ça ne le gênait pas vraiment. L’ambiance était agréable et tout ce dont il avait envie en cet instant, c’était simplement de lui sourire et lui faire comprendre à quel point il se sentait bien à ses côtés.


(c) DΛNDELION


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Na Young WangTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Na Young Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7066-na-young-et-si-demain-ouvrait https://www.ciao-vecchio.com/t7076-tu-montres-ton-compte-en-banque-et-apres-on-discute#240168
Faceclaim : Ryu Hwa Young © bermudes. (vava + code sig) / Soy Sauce (icons) / lauly (crackship)
Thème·s abordé·s : /
Messages : 458 - Points : 1591
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 VDAozhg
Âge : 30 ans née le 08 octobre 1990 à Naples
Métier : Propriétaire d'un haras. Elevage de Haflinger et de Lipizzan. Cavalière en concours équestre.
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 Empty
# Sujet: Re: [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young ( le Mar 1 Déc 2020 - 8:09 )

La peur au ventre.
luca & na young
La peur est la plus terrible des passions parce qu'elle fait ses premiers effets contre la raison elle paralyse le cœur et l'esprit.

Et nous voilà en train de bâtir des projets. Nous voilà en train d'écrire une histoire à deux. Notre histoire. Pourtant autour de nous c'est le chaos. On vient de vivre des heures difficiles faites de luttes et de sacrifices. Mais cet instant à nous est doux. Je nous imagine dans la cuisine en train de préparer un repas aux odeurs et aux saveurs coréennes. Je nous imagine en voyage loin de Naples à découvrir des choses nouvelles. Et puis j'entends presque rire des enfants. Nos enfants. Comme tout semble facile aux côtés de Luca. Je me projette parfaitement dans cette vie de couple. Moi qui ne l'ai épousé que pour sauver ce qui était censé me revenir. A cet instant l'empire de mon père compte guère. Mes yeux perdus au fond de ceux de mon mari. Je sais que j'ai fais le bon choix. Je sais qu'il m'était destiné, malgré ses mots, malgré ses doutes. Et tout se tisse et tout va bien plus loin que ce que j'aurais pensé. Mais pas de peur, au contraire un apaisement bercé de certitudes. De sourires et de confiance. De partage aussi, car quand on est deux c'est l'intérêt. Tout se construit sous nos yeux fatigués, caressés d'émotions par les heures fatidiques passées. Ce fracas a aussi éveillé des sensations plus fortes, plus puissantes. Et je l'écoute lui assurant mon soutien, comprenant la blessure qui a eu raison de lui plus tôt. Je l'écoute comme l'épouse attentive que je suis, que Luca me fait devenir. Il n'y a pas de magie, juste deux êtres sincères avec des souffrances différentes, qui viennent de deux mondes opposés et qui pourtant marchent sur la même route. Peut être celle du bonheur. Sans même l'avoir calculé. Juste parce qu'on se fait confiance. Juste parce qu'après nous nous aussi nous avons droit à notre chance. La roue peut tourner. Et elle semble tourner en notre faveur.

Je réconforte Luca voyant bien que son passé l'a blessé. La méchanceté des gens n'a pas de limite et même les amis peuvent devenir des ennemis juste par jalousie. Juste parce qu'il ne voit qu'un côté de la pièce et ce côté il l'envie. Et le monde de Luca c'est effondré, il a été trahi et sali et se reconstruire reste une épreuve à vivre. Un combat a mené. Même si à mes yeux il réussit, il n'est pas encore vraiment convaincu. Mais entre Nolan et moi on va bien finir par lui faire voir combien il est un homme génial, généreux, et qui mérite plus que tout autre de vivre heureux. Nous n'avons pas la même vision de la vie, pas la même éducation et les principes n'ont pas été donné dans le même ordre. Mais au fond on se ressemble. On va apprendre ensemble. Et surtout on ne va pas se blesser. Il y a encore du chemin à parcourir, des embûches à éviter. Mais à deux on est plus forts. A deux on va plus loin. Et nos bases sont solides. Faites de franchise et de complicité. Et je compte bien renforcer la muraille encore fragile de Luca et montrer au monde que mon mari mérite le respect. Qu'il est un homme bien. Qu'à présent il n'est plus seul et que ce qui voudront l'atteindre auront à faire à moi. Une mise en garde que je ne me priverais pas de rappeler si les fantômes du passé ressurgissent. Je découvre aussi l'homme pudique, même si j'en ai eu un aperçu. L'homme pudique dans ses mots, dans son ressenti, dans ses gestes. Luca est touchant et il me bouleverse. Son histoire me chamboule. Et je l'épaule de mon mieux, par un regard, un sourire, par ma main qui se pose sur la sienne. Par ma présence tout simplement.

Luca a tellement cru en cette belle amitié, ils étaient trois et il voulait que ce le soit pour la vie. Mais il a déchanté et il en reste encore une profonde blessure. Une remise en question.
« C'est certain. Et c'est un bon raisonnement. Il faut regarder vers l'avenir et laisser doucement partir le passé. »
Ce n'est pas une chose évidente car le passé aime bien parfois se rappeler à nous. Nous faire un signe pour nous dire qu'on oublie jamais vraiment. Mais Luca est fort et il est soutenu, alors la lutte sera plus facile à mener. Et le combat à gagner. En tout cas une chose est sûre si l'ex fiancée comme l'ex ami cherchent à nuire encore à Luca, ils me trouveront en travers de leur route. Et ils verront ce qu'une femme qui tient à son mari peut faire. Ils verront le pouvoir de l'amour quand il est sincère. Même si le notre encore n'a pas réellement pris son envol. Même s'il ne nous a pas éclaté au visage. Je le sens là tout contre mon cœur. Brûlant de sa caresse. Attendant tout simplement le bon moment pour éclore vraiment. Et tout naturellement je me lève et je viens l'enlacer de ma tendresse. Un baiser sur sa joue en serment de soutien. En promesse que plus personne ne le blessera. Je suis là et je compte bien tout faire pour voir le sourire de mon mari grandit un peu plus chaque jour. Pour voir des étoiles dans ses yeux. Ses mains qui se posent sur mes bras me font frissonner. Instant de fatigue ou de plaisir naissant.
« Je sais et j'ai confiance en toi également. »
Et il tourne son visage vers moi. Réduisant la distance entre nous. Je sens son souffle chaud frôler ma peau. Et je peux même imaginer la douceur de ses lèvres. Mes yeux plongent dans les siens. Troublée par cette sensation de chaleur qui envahit tout mon être, mon cœur s'emballe. Je me dis même que Luca doit l'entendre taper dans ma poitrine. Je reste là, je ne sais combien de seconde, à savourer cette douceur de l'instant. A sentir son souffle doux bercer mes lèvres qui frémissent de ces prémices. J'ai envie de l'embrasser, envie de goûter sa bouche. Mais je me dis que c'est peut être trop tôt. Que je pourrais tout gâcher. Et pourtant l'instant est parfait. J'en ai même les joues qui doivent s'empourprer pas de honte, pas de gêne juste d'audace et d'envie.
« Je .. Tu .. On mange .. un dessert ... »
Je bafouille troublée comme une adolescente qui attend son premier baiser. Tremblante comme une femme qui succombe à l'homme qui fait battre son cœur. Je reste là contre lui aimantée à cette douceur que je ne veux briser. Encore quelques secondes, le temps de reprendre contenance. Avant que mes doigts ne frôlent ses lèvres avec tendresse. Avant que mes lèvres n'effleurent sa chair. Avant que je ne comprenne que je suis en train de tomber amoureuse.  

vmicorum.


Naissance
d'une flamme intense. Elle vient d'une étincelle et grandit doucement au creux des coeurs qui se mettent à l'unisson.
Revenir en haut Aller en bas
Luca WangBon pour te remonter le moral
Luca Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown https://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Thème·s abordé·s : Aucun
Messages : 503 - Points : 1802
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 Empty
# Sujet: Re: [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young ( le Mer 2 Déc 2020 - 10:24 )
i'm always in peace when i'm with you
Na Young & Luca

Lorsqu’on avait une blessure comme celle qui touchait le cœur de Luca depuis tellement d’années, il n’y avait rien d’étonnant à ce que cette dernière soit compliquée à cicatriser. Il avait passé toute sa jeunesse à être moqué et rabaissé, puis quand il avait enfin commencé à reprendre un peu confiance en lui, on l’avait piétiné de plus bel. Même s’il s’en était sorti et qu’il allait mieux désormais, il ne serait jamais entièrement capable d’effacer les séquelles laissées par cette horrible trahison. Encore moins après le comportement horrible de son ancien meilleur ami, cet homme en qui Luca avait toujours cru mais qui n’avait jamais fait aucun effort pour préserver leur amitié. On pouvait se demander pourquoi l’officier songeait ainsi uniquement avec Francesco et pas avec Serena, hors c’était parce que la concernant c’était différent. Elle n’avait pas agi aussi bêtement que le troisième mousquetaire lors de leur retrouvaille ; elle lui avait montré ô combien elle en avait payé le prix depuis cette année là, ô combien elle était désolée et elle lui avait même souhaité sincèrement d’être heureux. Des paroles que Luca avait ignoré avec indifférence mais qu’il avait malgré tout noté dans un coin de son esprit… C’était du passé, il avait refait sa vie aujourd’hui et parce que la jeune femme semblait se repentir, il n’avait pas à la haïr comme il avait pu le faire auparavant. Evidemment qu’il n’oubliait pas, il ne pourrait certainement plus jamais lui faire confiance à nouveau néanmoins il ne cherchait pas plus que cela à être désagréable. Disons simplement qu’il la laissait construire sa vie tout comme il construisait la sienne de son côté. Pour son ancien meilleur ami, cela ne s’était pas déroulé de la même manière ; alors qu’il avait eu plusieurs opportunités pour se rattraper, il ne les avait pas saisies et n’avait fait que détruire le peu d’estime que le plus jeune avait encore pour lui. Francesco avait été un véritable abruti et Luca ignorait s’il parviendrait à le pardonner un jour. Ce qu’il ressentait actuellement pour le PDG était indescriptible, ses émotions étaient mitigées entre la déception, la colère, la frustration et peut-être même de la haine.

Parler de tout ça était difficile néanmoins pour son épouse, pour le bien de leur avenir à tous les deux, le jeune homme avait tenu à se confier, à lui faire part chacun de ses doutes, chacune de ses peines et accepter d’afficher ouvertement ses cicatrices qui lui peignaient l’âme. Il lui avait dessiné ce tableau qui était pourtant si beau au départ mais qui avait finalement été terni, y laissant une marque indélébile au creux du cœur mais qui ne l’empêchait pas pour autant d’avancer. Parce qu’il avait compris que c’était bien inutile de s’accrocher à un passé qui n’existait plus et qu’il fallait parfois savoir abandonner les choses qu’on chérissait le plus fut un temps. Na Young était d’accord avec son raisonnement et lui n’avait pu que lui sourire sincèrement avec tendresse ; il lui était reconnaissant pour tellement de choses mais pour principalement se tenir à ses côtés puis de l’écouter, le soutenir sans rien attendre en retour. La jeune femme s’était même déplacée afin d’arriver à sa hauteur puis de l’enlacer doucereusement, avouant lui faire confiance également. Des confidences qui avaient touché le cœur du lieutenant, qui avait étiré ses lèvres dans une suave esquisse tandis qu’il tournait son visage en sa direction, l’espace entre eux devenant bien plus infime soudainement. Luca n’en éprouvait aucune gêne, il n’avait en réalité pas de mots exacts pour décrire les sentiments qui l’accaparaient en cet instant. L’ambiance était douce, chaleureuse, intense aussi et à aucun moment, il n’avait ressenti l’envie de se décaler. Au contraire, lui-même souhaitait se rapprocher, poser délicatement sa main contre sa joue et réduire la distance qui les séparait. Le temps paraissait tout à coup s’être arrêté, comme s’il n’y avait plus qu’eux qui existaient et que rien ni personne ne semblait pouvoir les déranger. « On devrait. » Sa voix était basse, qu’un infime chuchotement alors qu’il sentait le souffle chaud de sa femme lui choyait les lèvres. Les battements de son cœur avaient entamé un rythme plus effréné, excité par la douce atmosphère qui naissait entre eux et cette tentation de se rapprocher toujours un peu plus. Et Na Young était visiblement la première à avoir eu l’audace d’essayer d’y céder, son doigt frôlant la bouche du jeune homme avec tendresse avant d’être remplacé par les lèvres de son épouse. Non, elles ne se touchaient pas, c’était léger, un petit effleurement hors aux yeux du garçon, ce n’était pas suffisant, il voulait plus que ça.

Perdu dans cette bulle qu’eux-mêmes avaient créée, son geste avait été instinctif et sa main s’était posé délicatement sur la joue de son épouse, la lui choyant tendrement à l’aide son pouce. Sans même attendre plus longtemps, les paupières closes, Luca avait uni leurs lèvres entre elles, l’embrassant d’un baiser qui se voulait timide au début mais qui ne manquait pas de tendresse. Le plus étrange dans cette histoire était le fait qu’il ne partageait jamais ce genre de moment avec n’importe qui, qu’il n’embrassait pas une personne envers qui il n’éprouvait aucun sentiment… Ce geste démontrait une fois de plus que, petit à petit, Na Young se forgeait une place dans son cœur, qu’elle n’était pas que sa femme sur le papier mais qu’elle était une personne qu’il appréciait et à qui il tenait réellement. Il avait envie de la chérir et la rendre heureuse, voilà tout ce qu’il transmettait dans ce doux baiser qu’ils échangeaient. En acceptant ce mariage fou, jamais Luca n’aurait imaginé que leur relation évoluerait de cette façon hors c’était une bonne chose… Ce sentiment était tellement agréable, tellement reposant et cela faisait bien longtemps qu’il ne s’était pas senti aussi apaisé. Sans même le savoir, son épouse le motivait à grandir un peu plus et devenir vraiment quelqu’un de meilleur, quelqu’un sur qui elle pourrait s’appuyer en toute circonstance et dont elle serait fière.

(c) DΛNDELION


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Na Young WangTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Na Young Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7066-na-young-et-si-demain-ouvrait https://www.ciao-vecchio.com/t7076-tu-montres-ton-compte-en-banque-et-apres-on-discute#240168
Faceclaim : Ryu Hwa Young © bermudes. (vava + code sig) / Soy Sauce (icons) / lauly (crackship)
Thème·s abordé·s : /
Messages : 458 - Points : 1591
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 VDAozhg
Âge : 30 ans née le 08 octobre 1990 à Naples
Métier : Propriétaire d'un haras. Elevage de Haflinger et de Lipizzan. Cavalière en concours équestre.
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 Empty
# Sujet: Re: [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young ( le Jeu 3 Déc 2020 - 17:45 )

La peur au ventre.
luca & na young
La peur est la plus terrible des passions parce qu'elle fait ses premiers effets contre la raison elle paralyse le cœur et l'esprit.

Je comprends vite que la blessure de Luca est profonde et qu'elle est loin d'être cicatrisée. Mais vu ce qu'on lui a fait c'est normal. Difficile de faire confiance après ce coup en traite. J'avoue que ses mots me touchent, bien plus que je ne l'aurais pensé. Son honnêteté me montre combien je compte à ses yeux. Et je ne peux rester indifférente à ce fait, à ces petites attentions. Je saisis mieux son comportement, sa façon de rester en retrait ou de m'ouvrir les yeux par rapport à mes réactions. En tout cas je suis heureuse qu'il m'ait ouvert son cœur, qu'il n'ait pas eu peur de me faire confiance. Avec cet aveu il nous sera bien plus facile pour bâtir une relation saine et équilibré. On a toutes nos chances et l'espoir semble renaître dans nos regards. Pourquoi les autres et pas nous ? En tout cas je me sens sereine et apaisée prête à aller vers lui sans mettre de barrière, mais sans le forcer. Parce que maintenant je connais ses craintes, alors quand je me lève et que je viens l'entourer de mes bras. Tout ce que je cherche c'est de lui assurer encore plus mon soutien, trouvant que mes mots n'étaient pas suffisant. Et puis j'avais envie de le câliner, de lui montrer que je serais là moralement et physiquement. Je ne cherchais rien de plus en posant mon baiser contre sa joue. Juste à effacer la douleur et les peurs de ses yeux. A me rassurer aussi en sentant la chaleur de son corps contre le mien. En sentant son parfum caresser mes sens. J'avais juste besoin de ce contact. Après tout les émotions de ces derniers jours ont été bouleversantes. On a bien droit à un moment de tendresse.

Et ce moment de tendresse se prolonge quand nos visages se rapprochent. Nos souffles se frôlent et mon cœur s'emballe alors que je sens les lèvres de Luca à peu de distance des miennes. Sa main sur ma joue éveille des frissons. Une douce chaleur irradie mon être tout entier. Ses lèvres deviennent la gourmandise à goûter alors que j'essaie de garder contenance en demandant avec trouble si on prend un dessert. L'instant s'étire, plus rien ne compte que le regard de Luca perdu dans le mien. Que sa bouche si proche et si tentante. Mais j'hésite, ne voulant paraître déplacée dans mon geste. Ne voulant briser sa confiance en lui offrant un baiser trop tôt. Mon cœur s'arrête et redémarre dans une course folle. C'est troublant et grisant. Mais ses lèvres m'appellent et je cède ne pouvant plus réfléchir. N'ayant plus envie de réfléchir. Faut dire que les émotions éprouvées ne cessent de grandir et de m’envelopper et à cet instant je veux les sentir grandir d'avantage. Je veux les sentir me gagner toute entière. D'abord mes doigts, puis mes lèvres mais mon baiser reste chaste. Un effleurement. Une promesse à peine écrite mais sincère. La caresse des doigts de Luca contre ma joue se fait plus intense, bouleversant d'avantage mon être déjà bousculé. Je me sens fébrile, en attente d'une émotion plus imposante. Et il lui donne vie en venant rendre l'effleurement plus intense. En donnant au baiser une pulsion délicieuse et délicate. Un baiser enivrant qui me secoue de l'intérieur comme un tsunami. Évocation sincère de ce qui nous traverse et de ce qui se dessine dans nos cœurs. Impossible de ne pas ressentir cette chaleur exquise qui nous entoure et nous berce.

Des baisers j'en ai offert, j'en ai reçu mais celui là à une toute autre saveur, une toute autre signification. Il est doux mais j'y ressens une force véritable. Il est doux mais immense dans sa confiance et dans le message qu'il délivre. Un baiser qui vient se loger de lui même dans mon cœur, cadeau précieux de cette union qui se révèle de jour en jour surprenante et pleine de promesses. Un baiser que mes lèvres vont garder et savourer longtemps car il est le signe d'une histoire qui s'écrit. Et je souris contre ses lèvres heureuse comme une enfant qui vient de recevoir la plus belle des récompenses. Quand à mon cœur il frappe d'un nouveau rythme, un rythme que je vais découvrir un peu plus chaque jour. Un rythme qui me mène sur la voie de l'amour et je trouve cette sensation merveilleuse. Et j'ai envie de la laisser m'enivrer au delà de cet instant là.

Puis la réalité nous rattrape, mais pas de gêne quand nos lèvres se séparent. Juste une délicate rougeur sur nos joues quand nos regards s'y posent. Juste une fabuleuse chaleur dans nos êtres quand ils se séparent. Un trouble certain qui nous marque profondément. Un trouble qui nous appartient et qu'on a à présent en commun. Un vrai partage guidé par le ressenti éprouvé. Et la soirée continue, après avoir ajouté une nouvelle couleur à la palette de notre vie. Et cette couleur là on est pas prêt de l'oublier.

vmicorum.


Naissance
d'une flamme intense. Elle vient d'une étincelle et grandit doucement au creux des coeurs qui se mettent à l'unisson.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young - Page 3 Empty
# Sujet: Re: [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] i'm always in peace when i'm with you || Ft. Na Young -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3