(terminé) Loterie | Juliana & Elio

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -42%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
40 €
Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

 

- (terminé) Loterie | Juliana & Elio -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Brigitta GhionaVieille fille et blogueuse désespérée
Brigitta Ghiona
https://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-d https://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-desesperee
ID : Djoan fait vivre Brigitta à travers les articles de son blog.
Pronom : /
Faceclaim : Alison Brie ©Sandrine
Style RP : /
Thème·s abordé·s : /
Messages : 10523 - Points : 2938
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Tumblr_inline_o0c3wf3lGh1rifr4k_500
Âge : Trente-quatre ans, au bout de sa vie à la moindre ride qui s'accumule sur son visage.
Métier : Professeur en école maternelle et blogueuse dépressive à son temps perdu.
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Empty
# Sujet: (terminé) Loterie | Juliana & Elio ( le Jeu 1 Oct 2020 - 14:36 )
ComiqueAnatolij & Emmanuel
Voici votre sujet aléatoire avec une situation préparée par nos soins. Si vous avez un souci, une question, n'hésitez pas à nous contacter. Bon jeu !

@Juliana Alesi, @Elio Benucci
Situation Alors qu'Juliana marchait dans la rue paisiblement, par inadvertance, elle a mis le pied dans une crotte de chien. Si seulement elle était compacte… Mais elle ne l'est pas. Voilà sa chaussure droite couverte et en voulant s'en débarrasser : elle a aspergé le manteau et pantalon d'Elio de fiente.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Empty
# Sujet: Re: (terminé) Loterie | Juliana & Elio ( le Lun 19 Oct 2020 - 21:51 )

Ce n’était pas prévu au programme
C’était parfait, Juliana avait son après-midi de libre. Son collègue lui avait donné. Elle aurait pût s’en passer après tout, elle avait déjà travaillé toute seule à la galerie mais il semblerait que son collègue ait des choses de prévues et qu’il ne valait mieux pas ouvrir car si elle avait besoin d’aide, elle ne serait pas disponible. Elle avait eu l’impression de revenir dans l’ancien temps, lorsqu’elle était plus jeune et qu’on ne lui faisait pas confiance. Cela l’embêtait car elle avait sût prouver qu’elle était tout à fait capable de gérer des affaires toute seule. NE lui avait-elle pas sauvé plusieurs fois la mise en lui donnant les informations dont il avait besoin car son tour du monde lui avait apprit pas mal de choses que lui-même ne connaissait pas forcément ? Si bien sûr que si mais cela n’était pas pour aujourd’hui. Elle avait donc prit ses affaires pour sortir de chez elle légèrement ennuyée et énervée. Il était l’heure de déjeuner. Elle s’arrêta donc pour chercher des légumes cuisinés chez un des restaurateurs présents près de la galerie. C’était parfait. Tout était chaud lorsqu’elle alla chercher le paquet à emporter. Elle aurait pût manger sur place, il y aurait eu moins de papier et de contenants mais elle préférait rentrer chez elle voir ses chiens. Ses chiens chéri qui lui manquaient et son chaton qu’elle avait réussi à retrouver alors qu’il s’était échappé. Par chance, personne ne l’avait récupéré chez lui, ni roulé dessus. C’était ce dernier point qui lui avait fait le plus peur il fallait bien l’avouer. Elle avait eu peur qu’il se retrouve sous des roues malveillantes. Parfois certes, ce sont de purs accidents mais quand même, Juliana avait eu peur jusqu’à ce qu’il revienne le soir à la maison comme si de rien n’était. Elle l’avait alors enfermé dans la maison pour plusieurs jours pour qu’il comprenne que ce qu’il avait fait était mal mais elle n’était pas persuadée que Noiraud avait compris. Enfin pour le moment, il n’avait pas recommencé à s’enfuir ce qui était une bonne chose quand même.

Après avoir payé et récupéré ses aliments, Juliana marchait tranquillement dans la rue. Elle allait rentrer chez elle et se poser devant un film, elle le sentait bien comme ça. Elle regardait les gens autour d’elle, espérant peut être découvrir une tête connue avec qui elle pourrait passer un moment ou alors peut être juste trouver un air joyeux ou une expression qui sait vraiment. Elle-même ne le savait pas vraiment. Elle ne regardait donc pas vraiment où elle marchait, évitant les gens quant il le fallait. Elle était donc confiante jusqu’à ce qu’elle marche dans quelque chose de mou. Elle s’arrêta instinctivement. Elle le faisait toujours lorsqu’elle rencontrait quelque chose d’inconnu. Elle regarda son sa chaussure et découvrir un excrément qui devait avoir été fait peu de temps avant. Juliana commença à s’énerver. Comment pouvait-on laisser ça en plein milieu de la rue pour d’autres personnes à marcher dedans. Franchement, heureusement qu’elle n’était pas en tongs ce jour là. Elle secoua alors sa chaussure, tentant d’enlever le maximum, ne se rendant pas compte qu’elle était en train d’asperger un passant qui avait le malheur de se trouver sur le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Elio BenucciBon pour te remonter le moral
Elio Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t3758-elio-counting-stars-delai-jus https://www.ciao-vecchio.com/t3804-elio-how-to-save-a-life
ID : Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Bob Morley @sweet poison
Style RP : Pronoms RP : Il / Elio
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme
Messages : 1037 - Points : 2599
(terminé) Loterie | Juliana & Elio ImpressiveEducatedGrosbeak-size_restricted
Âge : 35 ans(12/08/86)
Métier : Au chomage depuis son licenciement
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Empty
# Sujet: Re: (terminé) Loterie | Juliana & Elio ( le Sam 28 Nov 2020 - 18:03 )
Aujourd’hui était une journée importante. Maintenant que les enfants s’étaient habitués à la nouvelle routine et aux divers changements causés par l’emménagement d’Elio avec Ryu, l’Italien avait décidé de chercher un nouveau travail. Rester à la maison durant les premiers mois avait eu beaucoup d’atouts. Elio faisait les allers-retours pour emmener les enfants à l’école, il rendait visite à la grand-mère de son compagnon pour vérifier qu’elle allait bien et il s’était occupé de tout les papiers dus au déménagement. Mais maintenant que la routine était calée, il avait besoin de se trouver un emploi. Charlie demandait à faire certaines activités extra-scolaire – tout comme Mei – et Elio ne voulait pas que Ryu se retrouve à payer pour tout le monde. L’argent n’était pas un problème, le jeune père en était bien conscient. La place de son compagnon dans l’entreprise Samsung les mettait à l’abris du moindre manque. Mais c’était une question de principe. L’Italien avait toujours appris à assurer ses arrières en cas de coups durs. Et bien que la vie semblait décidé à lui sourire, les vieilles habitudes revenaient au galop.

Et cette après-midi, Elio avait justement un entretien d’embauche pour un travail à mi-temps. Il devait rester disponible pour que les enfants ne voient aucun changement. Leur bonheur était toujours sa priorité. Tout comme celle de Ryu. Partant en avance, le brun décida de marcher au lieu de prendre le bus. Habillé d’un costard acheté pour l’occasion, il descendit la rue d’un pas pressé. Il préférait largement arriver 10 minutes trop tôt que courir pour être à l’heure.

Elio vit une jeune femme s’arrêter mais n’y prêta aucune attention. Peut-être qu’elle prenait simplement son téléphone dans sa poche après tout. Il ne vit donc pas son air énervé en regardant ses pieds, ni le mouvement qu’elle fit pour enlever les excréments de sa chaussure. Excréments qui atterrirent d’ailleurs sur le pantalon de son costume, décorant par la même occasion son manteau. Il s’arrêta à son tour, recula en jurant entre ses dents. Il releva les yeux vers l’inconnue et dans une colère qui ne le définissait normalement pas, la regarda. « Vous ne pouvez pas faire attention ?! » Fallait que ça lui tombe dessus. Et aujourd’hui en plus. Il pouvait dire aurevoir à son entretien d’embauche. « Vous auriez pu regarder autour de vous » Elle n’est pas toute seule sur le trottoir. « Génial, j’ai plus qu’à aller me changer » Et en plus, il empeste maintenant.




No one's gonna love you like me

(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Empty
# Sujet: Re: (terminé) Loterie | Juliana & Elio ( le Jeu 3 Déc 2020 - 16:18 )

Ce n’était pas prévu au programme
Juliana était le genre de personne qui regarde où elle marche. Elle avait déjà eu tellement de déconvenues que c’était pour elle le mieux pour éviter les incidents. Pourtant parfois elle oubliait. Elle était heureusement, ne se prenait pas la tête et c’était tout ce qui l’intéressait. Elle regardait donc plutôt les gens autour d’elle que le sol. Et puis parfois, il vaut mieux regarder devant soi si on veut éviter de se prendre un poteau en pleine figure. Oh, ça ne lui était pas arrivé à elle mais elle l’avait déjà vu. Une personne trop accaparée par son téléphone pour regarder devant elle certain moment. Juliana était du genre à compatir avec ses prochains mais là, elle n’avait pu s’empêcher de se dire que c’était bien fait pour lui. Il fallait quand même un minimum lever les yeux. Enfin, la personne avait eu de la chance que de ne pas être sur un passage piéton et de se faire renverser. Elle était persuadée que ça arrivait régulièrement. Elle, elle faisait attention, évitait d’être trop sur son téléphone bien qu’elle ne soit pas non plus un modèle de perfection. Elle aussi le regardait parfois en marchant pour envoyer un sms mais savait où elle mettait les pieds et ce qui allait se trouver en face d’elle.

Aujourd’hui en tout cas, malgré sa grande envie de rentrer vite chez elle pour manger, elle n’avait pas fait attention à cent pour cent où ses pieds atterrissaient. Non parce que franchement, de temps en temps, c’est bien aussi de ne pas s’occuper la tête à ça. Être libre de penser à autre chose. Elle fut donc surprise de se retrouver à nettoyer sa chaussure. Du mieux qu’elle pouvait certes mais pas vraiment comme l’inconnu à ses côtés l’aurait voulu. Il commençait d’ailleurs à s’énerver contre elle. Et ce n’était pas le moment du tout. « Nan mais ça va oui. Ce n’est pas comme si je l’avais fait exprès. Vous croyez que ça me fait plaisir d’avoir marché dans des excréments ? Non parce que si vous pensez que c’est le cas, vous êtes complètement idiot. » Oui, elle venait de le traiter d’idiot sans mettre le connaître mais bon, ce n’était pas comme s’il avait fait quelque chose pour mériter le contraire. Parce que bon, sans prendre à elle c’était pas la chose à faire même si elle le comprenait entièrement. Elle aurait surement eu la même réaction à la place d’Elio mais que voulez vous, elle était en colère contre le propriétaire du chien qui avait fait ses besoins ici et sa colère se déversait sur le premier inconnu qui passait.
Revenir en haut Aller en bas
Elio BenucciBon pour te remonter le moral
Elio Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t3758-elio-counting-stars-delai-jus https://www.ciao-vecchio.com/t3804-elio-how-to-save-a-life
ID : Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Bob Morley @sweet poison
Style RP : Pronoms RP : Il / Elio
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme
Messages : 1037 - Points : 2599
(terminé) Loterie | Juliana & Elio ImpressiveEducatedGrosbeak-size_restricted
Âge : 35 ans(12/08/86)
Métier : Au chomage depuis son licenciement
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Empty
# Sujet: Re: (terminé) Loterie | Juliana & Elio ( le Mar 8 Déc 2020 - 20:53 )
Elio ne devrait probablement pas s’énerver contre la jeune femme. La pauvre était tout aussi victime que lui d’un propriétaire ne ramassant pas derrière son chien. Mais voilà, il avait un rendez-vous important. Pas simplement une rencontre avec un ami de longue date non, un entretien d’embauche qui aurait pu amener de bonnes choses pour lui et sa petite famille. C’était sûrement la raison pour laquelle il réagissait de la sorte. Beaucoup de ses amis témoigneraient que l’Italien était plutôt du genre à rester calme face à toutes les situations. On le définissait souvent comme quelqu’un de trop gentil : quitte à se laisser marcher sur les pieds. La pauvre inconnue n’avait donc pas choisi le bon jour pour croiser son chemin. Peut-être que si ça avait été la veille – ou le lendemain – il en aurait ri. Le scénario était malheureusement bien différent, et c’est l’air grognon qu’il écouta la réponse de la demoiselle. Il plissa le nez en l’entendant. Déjà elle l’éclaboussait d’excréments, ruinant au passage son costume tout neuf, mais en plus elle le traitait d’idiot. A croire qu'elle faisait exprès de jouer avec ses nerfs pour voir jusqu'où elle peut pousser le bouchon. « Alors ça c’est la meilleure ! Bientôt je vais devoir m’excuser d’avoir été à côté alors que vous balanciez votre pied dans tous les sens » Il attrapa le pan de son pantalon et secoua légèrement le tissu pour tenter d’enlever les ordures. Peine perdue. Au moins lui avait eu l’intelligence de s’assurer que personne ne passait.« Ca me semble simplement logique de vérifier que personne ne passe. Et ça ne prend que 2 secondes »  Elio souffla longuement tout en se redressant. Un coup d’œil à sa montre lui indiqua qu’il serait de toute façon en retard. Il devait appeler pour tenter de reporter l’entretien, impossible d’y aller avec cette odeur collée à ses vetements. Ce n’est pas comme s’il pouvait quitter son pantalon. « Vous n'auriez pas au moins un mouchoir pour que je tente de minimiser les dégâts ? Ca ne me fera pas arriver a mon entretien à temps mais au moins je ne sentirai plus aussi mauvais» Elle pourrait en profiter pour se nettoyer aussi d'ailleurs. Peut-être qu'elle en a dans son sac rempli de courses. Elio espère simplement qu'elle ne va pas refuser et passer son chemin parce que là, ce serait vraiment la cerise sur le gâteau.




No one's gonna love you like me

(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Empty
# Sujet: Re: (terminé) Loterie | Juliana & Elio ( le Mer 16 Déc 2020 - 17:45 )

Ce n’était pas prévu au programme
Dire qu’elle devait passer un après-midi tranquille et qu’il devait commencer en mangeant ce plat délicieux qu’elle avait décidé d’acheter. C’était censé être super et maintenant, elle regrettait sa décision de ne pas avoir mangé sur place ou d’avoir pris un autre chemin. Elle s’énervait d’ailleurs contre cet inconnu qui n’y était pou rien et ce n’était pas son genre du tout. Elle le laisse parler et rit. Non parce que franchement, lui dire qu’elle aurait pût regarder autour d’elle était la meilleure. Oh ça oui, ça l’était. « Moi je n’y suis pour rien si vous n’étiez pas là y’a 30 secondes et que vous apparaissez comme par magie. » Non parce qu’en fait, elle ne savait même plus si elle avait regardé ou pas. Normalement, c’est ce qu’elle faisait mais là, elle n’en était pas sûre mais préféra ne pas se démonter. Pas parce qu’elle aime avoir le dernier mot mais parce que la situation l’énerve plus que de raison et qu’en plus Elio est train de l’embêter parce que monsieur était dérangé. Bah elle aussi elle l’était qu’elle faillit lui répondre.

A sa dernière remarque, elle ne peut s’empêcher de dire. « Vous ne croyez pas que j’aurais utilisé un mouchoir si j’en avais un ? » Non parce que bon, il fallait pas non plus la prendre pour une idiote. Si elle avait un mouchoir, elle l’aurait utilisé non ? Si si, je vous assure, elle n’est pas complètement idiote. Elle se rappela soudainement qu’elle avait pris à emporter. En général, elle demande sans serviette parce que bon, elle rentre souvent chez elle mais là, elle ne se souvenait pas l’avoir dit alors peut être qu’il y en avait dans son sac. « A moins que… » Elle regarda dans la poche de nourriture qui était désormais tiède avant de trouver ce qu’elle cherchait. « Voici, attention, ce n’est pas très épais. » Comme souvent lorsque c’était des serviettes de restaurant. Elle se radoucit légèrement ou beaucoup, ça dépendait de votre vision des choses. « Désolée, je ne voulais pas être impolie. C’est juste qu’en général je fais attention et la seule fois où ce n’est pas le cas, je me retrouve à ne pas avoir de chance et en plus vous mettre en retard pour un entretien. » Elle se sentait coupable maintenant. Parce que oui si en général, elle a beau ne pas s’occuper de ce que les gens pensent d’elle, elle n’est quand même pas du genre à vouloir le malheur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Elio BenucciBon pour te remonter le moral
Elio Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t3758-elio-counting-stars-delai-jus https://www.ciao-vecchio.com/t3804-elio-how-to-save-a-life
ID : Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Bob Morley @sweet poison
Style RP : Pronoms RP : Il / Elio
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme
Messages : 1037 - Points : 2599
(terminé) Loterie | Juliana & Elio ImpressiveEducatedGrosbeak-size_restricted
Âge : 35 ans(12/08/86)
Métier : Au chomage depuis son licenciement
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Empty
# Sujet: Re: (terminé) Loterie | Juliana & Elio ( le Jeu 7 Jan 2021 - 19:36 )
Le timing était le pire possible. Ce fut justement la journée choisie pour que le destin lui joue un tel tour qui énerva autant Elio. La pauvre inconnue prit donc les foudres du Benucci alors qu’elle n’était pas tellement fautive après tout. Une chose que le brun ne verrait que plus tard, avec du recul. Visiblement agacé, l’Italien demanda cependant une serviette ou n’importe quoi d’autre pouvant nettoyer son pantalon de costume tout neuf. Lui n’avait rien à part une pochette contenant ses papiers, ton téléphone, ses clefs et son portefeuille. Elle soupira en la voyant répondre par la négative, mais la demoiselle se reprit pour regarder dans son sac. Probablement un repas qu’elle avait prit chez un commerçant du coin. Elio la remercia d’un signe de tête et pit le morceau de papier pour tenter d’effacer les dégâts. C’était peine perdue. Il devrait passer dans l’après-midi dans la boutique en bas de chez eux afin de faire nettoyer le vetement. Ban-Ryu y déposera probablement quelques-uns de ses costards par la même occasion.

En entendant Juliana s’excuser, Elio releva les yeux vers elle. Il fit quelques pas pour déposer la serviette sale dans une poubelle et revenu près de la jeune femme. Il vérifia que ses mains étaient propres et s’en passa une dans les cheveux. « Je suis désolé également, ma réaction n’a pas été bonne » Et si ça s’était passé un autre jour il aurait probablement été bien plus relax sur toute la situation. Au final il n’y avait pas mort d’homme, personne n’était blessé. Oui il ratait un entretien mais Elio n’avait pas un besoin vital de trouver un travail sous peine de perdre le toit sur sa tête. Il se savait chanceux – surtout grâce à la situation de son compagnon – et s’en voulu d’avoir réagit aussi vivement. « Mettons nous d’accord pour maudire le propriétaire du chien. C’est lui qui n’a pas ramassé après tout » Une chose qu’Elio détestait particulièrement. « Et avec un peu de chance, je vais pouvoir décaler mon rendez-vous » Il prit d’ailleurs son portable et appela l’homme qui devait le recevoir. Ce dernier ne parut pas vraiment impressionné mais accepta cependant de décaler l’entretien au lendemain. Le brun aurait alors peut-être une chance. « Je crois que ce problème est réglé. Oh et… merci pour la serviette »





No one's gonna love you like me

(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Empty
# Sujet: Re: (terminé) Loterie | Juliana & Elio ( le Mer 13 Jan 2021 - 16:48 )

Ce n’était pas prévu au programme
Juliana ne s’était vraiment pas attendue à marcher dans des excréments. Si elle est du genre à regarder où elle met les pieds, c’est toujours lorsque l’on ne fait pas attention que les choses se passent. Ce n’était pourtant pas comme si elle avait une confiance entière qu’elle ne marcherait pas dedans. Elle n’avait juste pas fait attention. Il fallait dire que franchement, elle n’aurait pas à faire attention si les gens étaient plus civilisés que ça. Parce que c’était quand même à eux de ramasser ce que leur chien faisait ou de faire qu’il fasse en dehors de la rue piétonne. Après avoir pris une bouffée d’air, elle s’excusa. Ce n’était pas vraiment sa faute mais bon, se fâcher avec quelqu’un qu’elle ne connaissait pas à cause d’une erreur d’un autre, c’était quand même bien dommage et elle n’était pas dans une journée où tout allait mal pour rester camper sur ses positions. Lui aussi s’excusa et elle sourit. « Je comprends tout à fait. » Ca n’avait vraiment pas été le bon moment pour être salit. Encore, si ça avait été d’autres choses mais là, c’était vraiment pas terrible. Elle rit à la réponse d’Elio. Non pas parce qu’elle se moquait de lui mais parce qu’elle maudissait depuis le début que cet étranger est laissé les choses sur la rue. « Oh ça oui, je le maudit effectivement. Franchement, c’est malpoli de faire ça. Heureusement que je ne portais pas des sandales. » Elle ne sait pas pourquoi elle se focalisait là-dessus. Surement parce que ce matin là, c’était une idée qui lui avait traversé l’esprit. Elle avait hésité à mettre des nus pieds mais s’était dit qu’il ne faisait peut être pas assez chaud pour ça. La situation aurait donc pût être pire que ça. Pire pour elle en tout cas.

Il lui dit qu’il allait tenter de faire déplacer son rendez-vous. Elle ne savait pas que c’était un entretien d’embauche et espérait pour lui qu’il pourrait le faire. « J’espère pour vous. Je suis vraiment désolée. » Elle l’était sincèrement. Il n’avait finalement pas l’air si méchant que ça ce monsieur. LA colère avait débordée tout comme la sienne mais il fallait dire qu’elle n’aimait pas lorsqu’on l’agressait alors qu’elle était tout simplement elle aussi une victime. Alors lorsqu’il lui dit qu’il avait pût reporter son rendez-vous, elle sourit. « Ah, tant mieux alors. J’espère que ça ne va pas trop vous pénaliser. Et c’est normal. » Ce serait quand même bien dommage d’être pénalisé. Elle ne savait pas pour quoi c’était mais elle savait que parfait lorsqu’une erreur était faite, c’était la fin du monde alors qu’un peu plus d’indulgence serait la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Elio BenucciBon pour te remonter le moral
Elio Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t3758-elio-counting-stars-delai-jus https://www.ciao-vecchio.com/t3804-elio-how-to-save-a-life
ID : Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Bob Morley @sweet poison
Style RP : Pronoms RP : Il / Elio
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme
Messages : 1037 - Points : 2599
(terminé) Loterie | Juliana & Elio ImpressiveEducatedGrosbeak-size_restricted
Âge : 35 ans(12/08/86)
Métier : Au chomage depuis son licenciement
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Empty
# Sujet: Re: (terminé) Loterie | Juliana & Elio ( le Dim 24 Jan 2021 - 17:08 )
La journée ne se passait pas comme Elio l’avait prévu, l’Italien passa d’ailleurs sa colère sur la pauvre inconnue. Ils se mirent d’accord pour haïr le propriétaire du chien, plutôt que d’en venir à hausser la voix pour quelque chose dont ils n’étaient pas vraiment coupables. « Oui, ça aurait été encore pire avec des sandales. A croire qu’ils n’y pensent pas en promenant leur chiens » Et il sourit même à la jeune femme alors qu’elle lui tend une serviette afin de s’essuyer. Ce n’est pas parfait mais ça fera l’affaire le temps qu’il rentre chez lui. Parce qu’il ne va pas filer au rendez-vous comme ça. Il espère surtout que ça ne va pas lui porter préjudice. Un coup de téléphone plus tard, et son entretien est reporté, ce qui diminue largement son stress. Il souffle d’ailleurs afin de mettre cette malheureuse histoire derrière lui, tentant d’être poli et courtois afin de faire oublier sa mauvaise humeur. « Ça devrait aller. On va oublier tout ça et demain sera un autre jour » Voilà ce qu’il se dit au final. Il n’y a pas mort d’hommes, même si ses plans ont été changés. Un nouveau sourire et il regarde sa montre. « Je suis encore désolé pour ma réaction. Je vous souhaite une bonne fin de journée » Oui, même s’il y a eu cette incartade forte déplaisante.  Il espère qu’elle ne lui en tiendra pas rigueur s’ils viennent à se recroiser dans les rues de Naples. Il fait quelques pas avant de lui faire un signe de la main « Au revoir » Avant de rebrousser chemin pour rentrer chez lui espérant simplement que demain, ce sera la bonne.

FIN






No one's gonna love you like me

(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(terminé) Loterie | Juliana & Elio Empty
# Sujet: Re: (terminé) Loterie | Juliana & Elio ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (terminé) Loterie | Juliana & Elio -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut