Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de ...
Voir le deal
16.14 €

 

- It's just magical ~ Calliope & Adrian -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adrian McKinneyTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Adrian McKinney
https://www.ciao-vecchio.com/t6983p10-adrian-i-choose-us https://www.ciao-vecchio.com/t6986-adrian-o-41-ans-o-editeur
Faceclaim : Tom Hardy ©blondiepsychedelique <3
Sujets sensibles : Possible avec les deux beautés : avant,pendant,aprés
Thème·s abordé·s : Si ce n'est sa séxualité, Adrian est assez soft
Messages : 55 - Points : 247
Âge : 45 années
Métier : Possède une boite d'édition.
It's just magical ~ Calliope & Adrian Empty
# Sujet: It's just magical ~ Calliope & Adrian ( le Lun 2 Nov 2020 - 17:04 )
It's just magical ~ Calliope & Adrian 200424105519641378
   It's Just Magical
   @Calliope McKinney

   

   Il descendait de sa voiture avec toujours ces sentiments liés à ses chevilles . Il était à la fois heureux d'avoir tenu Satine dans ses bras toute la nuit dernière après son rendez vous qui aurait pu lui donner l'occasion de rentrer à la maison bien plus tôt . Leurs corps s'étaient rejoint des heures durant sans qu'il ne pense à la culpabilité qui allait l'empoigner plus tard. Elle était là, aussi forte que le désir, que la joie de retrouver sa femme, l'embrasser pour rattraper ses trois jours loin de leur domicile. Elle lui avait manqué . Il avait autant voulu la retrouver qu'il avait voulu enfermer Satine dans sa chambre d’hôtel. Cela faisait dix ans que ça durait. Dix ans où il ne savait résister aux charmes de sa meilleure amie, qu'il ne cessait de cumuler les occasions pour qu'ils se retrouvent enchevêtrés, qu'il ne pouvait se passer d'elle. Et dix ans où il avait prononcer honteusement des vœux de fidélité à Calliope tout en étant pourtant intimement persuadé de son amour pour elle, de son indicible amour pour sa femme jusqu'à ce que la mort ne les sépare . Quoique non ! Même pas, il sait que dans l'enfer où il se retrouvera c'est son besoin de ses deux femmes qui le torturera pour l'éternité .

   La torture pour l'heure c'est ces quelques pas jusqu'à leur paillasson. C'est le moment où il s'arrache à l’infidélité pour retrouver la douceur de sa femme sans quoi il est certain de cesser de respirer dans la seconde. Il sait que quand il est avec l'une ou l'autre pourtant le bonheur l'habite entièrement, c'est cet entre deux qui lui est insupportable, c'est le fait de ne pas pouvoir embrasser leur peaux à l'une et à l'autre quand il en meurt littéralement d'envie en les voyant se parler, se sourire, se frôler innocemment. Il prit une grande respiration et ouvrit la porte où l'odeur du parfum de sa femme lui sembla partout. Son sourire revint se coller à ses lippes tandis qu'il passe devant la salle à manger, voit la table dressée, qu'il monte les marches jusqu'à leur chambre aussi silencieusement que possible pour la trouver. Elle est bien trop concentrée à essayer de remonter la fermeture éclair de sa robe pour le remarquer. Il entend même de sa charmante petite bouche quelques insultes grecques qu’après tant d'années de vie conjugal il a appris à reconnaître. Se mordant la lèvre il fait les derniers pas jusqu'à elle, car c'est la chose la plus naturelle au monde et glisse ses mains sur ses hanches, sa bouche au creux de son oreille. « J’espère que c'était en prévision d'une surprise pour moi mon amour? Si oui je m'excuserais pas d'être arrivé en avance... » Car oui une fois dans la voiture et plus proche de la retrouver il avait dépassé largement les limitations de vitesse. « Tu m'as manqué... » C'était vrai, même quand il était avec Satine. Il les voulait toute les deux, les avais déjà toute les deux dans les veines. Attrapant son menton, il se penche sur ses lèvres, les embrassant tendrement jusqu'à ce que leurs langues se mêlent.


Original Sins

Revenir en haut Aller en bas
Calliope McKinneyTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Calliope McKinney
Faceclaim : Diane Kruger @tumblr
Messages : 32 - Points : 209
Âge : 45 yo
Métier : Costumière.
It's just magical ~ Calliope & Adrian Empty
# Sujet: Re: It's just magical ~ Calliope & Adrian ( le Mer 4 Nov 2020 - 19:09 )
It's just magical ~ Calliope & Adrian 200424105519641378
   It's Just Magical
   @Calliope McKinney

   
Voilà dix ans maintenant que Calliope et Adrian étaient habitués à vivre un quotidien fait de parenthèses, pour la plupart liées à leurs activités respectives. En effet, il n’était pas rare que l’un ou l’autre s’absente quelques jours. Si bien des femmes auraient sans doute été agacées par ce rythme de vie parfois effréné, ce n’était pas le cas de la jolie blonde, qui n’y voyait que des avantages. Le premier, c’était qu’il permettait à leur couple de ne jamais véritablement s’ennuyer. Cette absence, elle la ressentait au plus profond de ses entrailles, et ne se languissait que d’une chose : le retrouver. Peut-être que sans ces dernières, ces moments de passion seraient moindres. La deuxième, c’est qu’elle était heureuse de ce compromis qu’ils avaient trouvé, dix ans plus tôt. Elle ne tenait pas à partir de Naples. Adrian quant à lui avait un esprit plus aventurier. Son métier lui permettait donc à la fois de contenter son épouse, et de partir explorer de nouveaux horizons. Et elle, elle culpabilisait alors beaucoup moins d’avoir imposé leur lieu de résidence. Enfin, et ce n’était pas le moins intéressants des petits bonus que cette situation lui offrait : les départs d’Adrian étaient souvent synonymes d’arrivées dans son lit pour Satine. C’est ce qui s’était produit cette semaine, les premiers jours du moins. Callie était si anxieuse à l’idée qu’un jour Adrian puisse découvrir le pot aux roses qu’elle exigeait toujours son départ au moins 24 heures avant l’arrivée de son cher et tendre. De manière à changer les draps, à supprimer tout indice, toute odeur qui serait capable de lui nuire. A bien y réfléchir, elle savait qu’elle jouait avec le feu. Elle savait que si sa conscience était si troublée, c’était bien parce que son comportement était tout sauf moral. Mais elle n’arrivait à se détacher ni de l’un, ni de l’autre.

Cette dernière journée avait été particulièrement longue à ses yeux. Elle d’ordinaire si patiente faisait les cent pas, préparait  minutieusement la maison pour l’arrivée de l’homme de sa vie. Qu’ils soient ensemble depuis une décennie ou pas, elle n’avait jamais cessé de vouloir l’envoûter, d’espérer faire naître un sourire sur sa mâchoire carrée. Le repas avait été concocté avec amour, mais préparé également avec une pointe d’astuce, de sorte qu’il puisse être réchauffé si jamais d’autres priorités venaient à leur faire oublier de remplir leurs estomacs respectifs. Après avoir pris un bon bain, Calliope était restée un certain temps dans la salle de bain, ne négligeant aucun détail. Cheveux, maquillage, parfum… Elle voulait qu’il comprenne d’un coup d’œil qu’il lui avait manqué. Qu’elle n’avait cessé de penser à lui. Oui, il n’avait pas toujours été seul, dans ce coin de son esprit. Mais cela, il ne le savait pas, et c’était mieux ainsi. Elle sortit enfin, après d’interminables réajustements, en sous-vêtements, pour pouvoir avoir accès au dressing de sa chambre et choisir ainsi sa tenue finale. Une robe. Oui, mais laquelle ? Son dévolu se jeta sur l’une de ses dernières acquisitions, de couleur rouge. Pour l’enfiler, elle n’éprouva aucune difficulté. Mais la fermeture éclair quant à elle, faisait de la résistance. « Mais c’est pas vrai, bordel ! » Un flot d’insulte, en grec - comme à chaque fois qu’elle était énervée - s’échappa de sa bouche. Elle n’avait pas pris un gramme, ce n’était pas une question de poids. Seulement de défaillance technique. Lorsqu’elle sentit des mains se poser sur ses hanches, elle ne put réprimer un sursaut : elle n’avait rien entendu, ne s’était donc pas attendu à ce que son mari soit déjà là. Fort heureusement pour son activité cardiaque, elle connaissait son toucher par cœur, et fut bien vite rassurée par les effluves de son parfum. Les mots murmurés à son oreille déclenchèrent immédiatement un large sourire chez la blonde, qui ne résista pas longtemps à l’envie de le retrouver pleinement en se retournant. Tandis que ses lèvres se scellaient aux siennes, Callie encercla ses épaules de ses bras, pour mieux pouvoir glisser ses doigts dans ses cheveux, à la base de sa nuque. Comme c’était bon, de le retrouver. « Tu m’as manqué aussi…» Répondit-elle dans un murmure, ses lèvres flirtant avec les siennes. « Et pour répondre à ta question, non, c’était pour mon amant. Mais vu qu’il a l’air de me poser un lapin, je veux bien me contenter de toi.» Une lueur espiègle dans le regard, Calliope aimait le taquiner. Elle était bien trop heureuse de son retour pour être bonne actrice, par ailleurs : son mensonge se voyait comme le nez au milieu de la figure. Amusée, elle déposa un baiser sur sa joue, puis descendit jusqu’à la naissance de son cou. « Ton séjour s’est bien passé ? » Evidemment, elle avait eu des nouvelles de façon régulière. Mais ça ne l’empêchait pas de vouloir l’entendre de sa bouche, de le laisser lui conter ses exploits.



Calliope → « uc
Revenir en haut Aller en bas
Adrian McKinneyTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Adrian McKinney
https://www.ciao-vecchio.com/t6983p10-adrian-i-choose-us https://www.ciao-vecchio.com/t6986-adrian-o-41-ans-o-editeur
Faceclaim : Tom Hardy ©blondiepsychedelique <3
Sujets sensibles : Possible avec les deux beautés : avant,pendant,aprés
Thème·s abordé·s : Si ce n'est sa séxualité, Adrian est assez soft
Messages : 55 - Points : 247
Âge : 45 années
Métier : Possède une boite d'édition.
It's just magical ~ Calliope & Adrian Empty
# Sujet: Re: It's just magical ~ Calliope & Adrian ( le Mar 24 Nov 2020 - 16:23 )
It's just magical ~ Calliope & Adrian 200424105519641378
   It's Just Magical
   @Calliope McKinney

   

Être de nouveau contre Calliope c'était comme être arrivé à bon port après une tempête déchaînée en mer nommée Satine. Il lui tardait d'être tout contre son encre. La belle blonde pouvait être aussi tumultueuse que sa meilleure amie, elle pouvait lui prendre le cœur et le faire chavirer en une seconde.Le drame de la vie d'Adrian : avoir deux sirènes bien trop tentantes pour qui il se noierait  à l'instant même où l'une d'entre elles le lui demanderait. Il respire son parfum, il respire tout simplement car lorsqu'ils sont tout les deux seuls elle arrive le miracle de lui faire oublier sa culpabilité . Elle se retourne et d'un baiser, d'une caresse lui rappelle combien entre eux c'est magiquement beau. Même si c'est lui qui a lancé la blague sur l'amant, il fronce des sourcils quand elle s'en amuse. En réalité, en bon hypocrite en la matière, en bon mari adultérin, il détestait imaginer qu'elle puisse faire de même, qu'elle puisse avoir besoin d'un autre homme dans sa vie. Il n'arrive pas à admettre que la situation exceptionnelle qu'il vit puisse être vécu par un autre. D'ailleurs il ne le souhaiterait même pas à son pire ennemi d'être tiraillé ainsi... Il grogne « La prochaine fois je t'accompagne et c'est lui que je dépèce comme un lapin mon amour... » Il sait qu'elle simule -uniquement dans cette circonstance en tout cas – mais ses mains sont un peu plus serrées contre sa taille.  Sa douceur et sa sensualité se déposent sur sa peau jusqu'à son cou en quelque baisers le faisant de nouveau sourire avant qu'elle ne lui demande comment s'était passé son voyage. … Une partie il l'avait passé avec Satine et cela fera partie de son mensonge. Il ne pourra regarder ses yeux bleus et lui dire qu'il a embrassé une autre femme, sa meilleure amie.  Il ne pourra lui avouer qu'il a pensé à elle, à sa femme alors que la danseuse s'endormait dans ses bras, qu'il a eut un flash d'elle de l'autre coté tout aussi nue et épuisée …

  « J'ai fais signé un poète pour la boite, donc oui ça s'est bien passé. » Il attrape par les cuisses Calliope et la fait grimper sur ses hanches. Il est doué à ça, continuer à discuter tout en se nourrissant de la peau de sa femme, de son souffle sur la sienne. « Et toi ? Tu as réussis à trouver ce tissus parfait pour le costume principal ? En parlant de tissus ... » Doucement il dénude les épaules de la belle blonde pour y faire lézarder ses lèvres. « Cette robe est sublime mais je te préférerais sans ... » Il fait quelque pas et toujours sur le ton de la conversation il la dépose sur le rebord de la fenêtre dont il écarte les rideaux « Je vais devoir tondre le pelouse demain je pense ... » Il baisse la fermeture éclair jusqu'à la naissance de ses fesses . « A moins que tu ne crois que je serais trop fatigué demain ? »


Original Sins

Revenir en haut Aller en bas
Calliope McKinneyTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Calliope McKinney
Faceclaim : Diane Kruger @tumblr
Messages : 32 - Points : 209
Âge : 45 yo
Métier : Costumière.
It's just magical ~ Calliope & Adrian Empty
# Sujet: Re: It's just magical ~ Calliope & Adrian ( le Sam 5 Déc 2020 - 14:53 )
It's just magical ~ Calliope & Adrian 200424105519641378
   It's Just Magical
   @Adrian McKinney

   
Dire qu’elle était heureuse de le sentir à nouveau près d’elle était un euphémisme. Ses escapades hors de la ville duraient rarement trop longtemps, mais elle sentait peser le poids de chaque journée passée loin de lui. Certains pourraient la traiter d’hypocrite quand elle l’affirmait : comment une femme qui trompe son mari pouvait-elle sincèrement éprouver un quelconque vide lors de ses absences ? Elle n’avait que trop conscience du paradoxe, en ressentait même de douloureux remords. Mais elle était sincère quant à ses sentiments envers Adrian. A vrai dire, si elle ne l’aimait pas plus que sa propre personne, elle ne serait sans doute jamais restée si longtemps dans une position aussi inconfortable, torturée qu’elle était entre ses deux âmes sœurs. Elle n’arrivait à se détacher ni de l’un ni de l’autre, et elle défiait quiconque qui viendrait à la lapider sur la place publique d’essayer de faire mieux dans sa position. Satine comme Adrian étaient d’une perfection sans nom à ses yeux… Qui pouvait donc être assez fou pour vouloir s’amputer de l’un ou de l’autre ? « Je te trouve bien cruel… Tu ne devrais pas plutôt le remercier de prendre soin de ta femme quand tu n’es pas là ?!» Taquine, la jolie blonde laisse glisser ses bras autour de son cou, tandis qu’elle sent l’étreinte de son homme se resserrer. Elle le sait jaloux, même si présentement il ne s’agit de rien de sérieux. Et elle aime jouer avec ce trait de sa personnalité. Elle aime l’idée qu’il puisse la désirer pour lui seul, que la notion même de partage soit inconcevable. Elle aime jouer avec le feu, mais ne se brûle jamais pour autant, dissimulant depuis une décennie le fait que ce n’est pas avec un homme qu’elle partage parfois leur lit, mais avec une femme…

Câline, Calliope ne tarde pas à déposer ses lèvres sur chaque parcelle de sa peau, s’envoutant de son parfum et du goût suave de cette dernière. Elle lui demande dans le même temps si son voyage s’est bien passé, sincèrement intéressée par tout ce qu’il peut entreprendre en dehors de leur cocon. Il est aussi doué en affaires qu’il peut l’être avec la gente féminine, c’est dire ! « J’espère que tu as prévu de demander une récompense pour cette mission achevée avec brio…» Lui murmure-t-elle à l’oreille après qu’il l’ait soulevée, agrippé à ses cuisses. Ses jambes épousent parfaitement le contour de sa taille, comme si elles avaient été taillées depuis toujours pour s’imbriquer en lui. « Pas encore. Mais j’y travaille, et j’approche du but.» Perfectionniste, elle sait qu’elle prend parfois plus de temps qu’il ne le faudrait pour dénicher la matière parfaite. Mais en règle générale, le résultat est à la hauteur de l’attente. « Es-tu en train de me dire que je me suis donnée de la peine pour rien ?» Evidemment qu’elle espérait une réaction de la sorte de sa part. Chaque minute passée à choisir puis à enfiler cette robe n’avait qu’un but unique : lui donner envie de l’en dévêtir. Féline, elle se mordit la lèvre inférieure en sentant le rebord de la fenêtre sous elle, et s’attaqua fébrilement aux boutons de sa chemise, les envoyant valser un à un. Lorsqu’elle arriva à mi-chemin, elle arpenta son torse du bout des doigts et fit mine de réfléchir à la question qu’il lui posait. « Hmmm… Difficile à dire.» Callie releva les yeux vers son époux, et se pencha sur ses lèvres pour venir en explorer les contours du bout de sa langue. « Il y a un risque pour que ce soit dur de se lever demain matin.» Un jeu de mot qui l’amusait particulièrement là, tout de suite, alors qu’elle glissait une main contre le tissu de son jean, qui prenait plus de volume à la minute. Malicieuse, elle remonta plus au nord, pour finir de déboutonner sa chemise et la lui ôter complètement. Beau comme un dieu, il aurait été dommage de la priver de cette vue imprenable sur ses abdos parfaitement sculptés. Ses baisers tracèrent à nouveau un chemin sur son épiderme, comme incapables de se passer trop longtemps de l’arrière-goût sucré de sa peau.



Calliope → « uc
Revenir en haut Aller en bas
Adrian McKinneyTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Adrian McKinney
https://www.ciao-vecchio.com/t6983p10-adrian-i-choose-us https://www.ciao-vecchio.com/t6986-adrian-o-41-ans-o-editeur
Faceclaim : Tom Hardy ©blondiepsychedelique <3
Sujets sensibles : Possible avec les deux beautés : avant,pendant,aprés
Thème·s abordé·s : Si ce n'est sa séxualité, Adrian est assez soft
Messages : 55 - Points : 247
Âge : 45 années
Métier : Possède une boite d'édition.
It's just magical ~ Calliope & Adrian Empty
# Sujet: Re: It's just magical ~ Calliope & Adrian ( le Jeu 28 Jan 2021 - 1:47 )
It's just magical ~ Calliope & Adrian 200424105519641378
   It's Just Magical
   @Calliope McKinney

   

Calliope le connaissait par cœur, elle savait sa jalousie,son impatience de la retrouver, son amour. Oui elle connaissait tout ses secrets sauf un seul, celui qui briserait tout, celui qui lui donnerait l’impression que tout le reste était un mensonge alors qu'Adrian pense chaque mots d'amour,chaques caresses . Il est éperdument fou de sa femme, comme il est fou tout court d'éprouver autant de sentiments pour Satine. Il ne sait pas que Calliope, en l'épouse parfait qu'elle est, est même la plus parfaitement placée pour comprendre ce tourment... ils étaient fait pour s'aimer mais également fait pour aimer la même femme.Destin bien étrange.

Adrian l'écoute toujours soigneusement et avec un air qui se veut innocent , fait signe de réfléchir   « Bien... je le remercierai  avec mon poing dans la tronche alors ! Voilà c'est ce que je ferais » Il la porta vers ses hanches car un centimètre de distance c'était trop lors de leurs retrouvailles. Cela se calmait après quelques jours mais on ne pouvait jamais dire que les Mckinney étaient distants. Ils semblaient aux yeux de tous un des couples les plus amoureux de toute l'Italie! « J'ai fais en effet un boulot fantastique mais le patron ne semble pas décider à me donner une augmentation... du coup je prends ma récompense auprès de sa femme » Il avait mordillé la peau de son cou en souriant. C'était l'avantage d'avoir sa propre boite d'édition. Tout comme Callie qui maîtrisait son business d'une main de fer dans un gant de velours « Tu vas faire des prodiges comme à ton habitude, il n'y a pas meilleure costumière dans le monde entier... toute époques comprises. Je suis bien placé pour savoir que tu fais des miracles avec ta main ! Pour ça que je te l'ai demandé ! »



Original Sins

Revenir en haut Aller en bas
Calliope McKinneyTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Calliope McKinney
Faceclaim : Diane Kruger @tumblr
Messages : 32 - Points : 209
Âge : 45 yo
Métier : Costumière.
It's just magical ~ Calliope & Adrian Empty
# Sujet: Re: It's just magical ~ Calliope & Adrian ( le Mar 9 Fév 2021 - 0:52 )
It's just magical ~ Calliope & Adrian 200424105519641378
   It's Just Magical
   @Adrian McKinney

   
Il était là. A peine de retour et déjà, elle sentait tout son être se consumer sous le seul poids de son regard. Ce n’était pas seulement qu’il était beau, non. Oh bien sûr, elle n’était guère en mesure de lui trouver un seul défaut physique. Mais le fait est que ça allait bien plus loin que ça. Il l’avait envoûtée dès le premier jour, et elle avait tout de suite compris qu’il était cette pièce du puzzle qui lui manquait. Puzzle composé de Satine également. Puzzle qui un jour la perdrait, elle en était convaincue. C’était déjà un miracle d’avoir pu conserver ce secret une décennie. Mais ça la rongeait, plus qu’elle ne voulait se l’admettre. La tâche était de plus en plus ardue, la culpabilité de mise. Et la peur de les perdre tous deux, lancinante.

Malicieuse, elle ne peut s’empêcher de saisir la perche qu’il lui tend. Elle le sait jaloux, et se délecte sans honte de ces petits instants où il lui fait comprendre qu’elle est sienne. « Très charitable. C’est le chirurgien plastique qui sera content quand il verra débarquer un nouveau client !» Taquine, elle le laisse néanmoins briser toute distance qui pourrait encore les séparer et joue même avec le col de sa chemise, telle une adolescente qui découvre pour la première fois les effluves de l’amour. Oui, elle est dingue de lui. Et ne cherche même plus à s’en cacher, après toutes ces années. « Parce que tu penses qu’elle sera plus généreuse ?!» C’était trop bien la connaître. Alors qu’il mordillait la peau de son cou, Calliope laissa échapper un rire léger, de ceux qu’il était le seul à provoquer. Il la flattait, et le pire c’est que c’était terriblement efficace. « Rappelle-moi de remercier mes mains régulièrement, alors.» Murmura-t-elle, amusée, contre ses lèvres, avant de s’en emparer avec douceur. Elle n’était pas certaine d’être si douée que ça, mais une chose était certaine : elle n’allait pas se plaindre du fait qu’il puisse le penser, lui.




Calliope → « uc
Revenir en haut Aller en bas
Adrian McKinneyTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Adrian McKinney
https://www.ciao-vecchio.com/t6983p10-adrian-i-choose-us https://www.ciao-vecchio.com/t6986-adrian-o-41-ans-o-editeur
Faceclaim : Tom Hardy ©blondiepsychedelique <3
Sujets sensibles : Possible avec les deux beautés : avant,pendant,aprés
Thème·s abordé·s : Si ce n'est sa séxualité, Adrian est assez soft
Messages : 55 - Points : 247
Âge : 45 années
Métier : Possède une boite d'édition.
It's just magical ~ Calliope & Adrian Empty
# Sujet: Re: It's just magical ~ Calliope & Adrian ( le Ven 12 Mar 2021 - 21:59 )
It's just magical ~ Calliope & Adrian 200424105519641378
   It's Just Magical
   @Calliope McKinney

   



Original Sins

Revenir en haut Aller en bas
Calliope McKinneyTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Calliope McKinney
Faceclaim : Diane Kruger @tumblr
Messages : 32 - Points : 209
Âge : 45 yo
Métier : Costumière.
It's just magical ~ Calliope & Adrian Empty
# Sujet: Re: It's just magical ~ Calliope & Adrian ( le Lun 5 Avr 2021 - 11:03 )
It's just magical ~ Calliope & Adrian 200424105519641378
   It's Just Magical
   @Adrian McKinney

   




Calliope → « uc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
It's just magical ~ Calliope & Adrian Empty
# Sujet: Re: It's just magical ~ Calliope & Adrian ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- It's just magical ~ Calliope & Adrian -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut