Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

-27%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
176 € 240 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
1.09 €
Voir le deal

 

- Soirée tendresse. ft Ignazio -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Akira KobayashiBon pour te remonter le moral
Akira Kobayashi
https://www.ciao-vecchio.com/t7944-l-oiseau-en-cage-revera-des-n https://www.ciao-vecchio.com/t7951-corrige-toi-en-regardant-les-autres-akira
Faceclaim : Tomohisa Yamashita (Yamapi) © Marjorie (vava) / Sandrine (sign)
Thème·s abordé·s : Trafic d'orgames.
Messages : 398 - Points : 903
Soirée tendresse. ft Ignazio Original
Âge : Né à Kōfu 甲府市 le 18 mai 1982. Il vient de passer les 38 ans.
Métier : Coach sportif au Circolo Nautico Posillipo / Bénévole dans un centre pour sans abrI.
Soirée tendresse. ft Ignazio Empty
# Sujet: Soirée tendresse. ft Ignazio ( le Ven 13 Nov 2020 - 10:47 )


La tendresse que l'on adresse à l'être aimé, est la plus belle attention que l'on puisse lui apporter... Il suffit de laisser son coeur agir, de se laisser bercer par la richesse infinie dont il déborde et de ne jamais oublier, ô combien la personne que l'on chérit, doit être respecté avec authenticité
Ignazio & Akira

Tout partait d'une bonne intention comme à chaque fois que tu fais quelque chose avec le cœur. Ce soir tu voulais faire plaisir à Ignazio, le surprendre aussi en lui préparant une soirée en amoureux. Même si le musicien n'est pas un grand romantique toi tu l'es et tu sais que tu en as largement pour deux. Alors tu es arrivé chez lui en avance, les bras chargés, avec dans l'idée de cuisiner un petit souper sympa. Depuis quelques semaines il répète beaucoup et tu t'es dis que cela serait l'occasion pour lui de souffler et de vous retrouver tous les deux tranquille. Un bon repas, puis un film collé l'un contre l'autre sur son canapé, sous une couette. Et tu profiterais de l'instant pour distiller des baisers et des caresses. Toi qui a toujours besoin de frôler le corps de l'être qui t'accompagne. Mais tu aurais du te douter, piètre cuisinier que tu es que la partie repas ne serait pas aussi simple que tu ne l'espérais. Même si tu fais des progrès, que tu regardes des tutos, que tu t’entraînes, tu ne maîtrises pas à cent pour cent l'art de la casserole ou de la poêle. Tu n'as rien prévu de bien compliquer, une bonne petite omelette aux champignons avec une salade verte et une mousse au chocolat. Tu as tout acheté, n'oubliant pas le bouquet de roses rouges et les bougies parfumées, Ni même ta chemise que tu laisseras ouverte pour qu'Ignazio se délecte de la vue de ton torse avant de pouvoir réellement en profiter.

A peine arrivé tu mets les fleurs dans un vase. Tu commences par la mousse au chocolat, et tout semble se passer sans problème. Pour la salade, une fois la sauce faite tu n'auras plus qu'à ouvrir le paquet et la mettre dans le saladier. Pas sorcier. Tu fais tout tranquillement en écoutant un album que tu aimes particulièrement. Tu t'attaques aux champignons, les triant et les coupant proprement. Puis tu bats ton omelette, tu regardes l'heure ne voulant pas la mettre à cuire trop tôt. Tu jettes les champignons dans la poêle bien chaude comme il le préconise sur la recette que tu as regardé, tu ajoutes du sel, des ails et du persils. Et là l'album arrive à un de tes titres préférés. Du coup tu papillonnes un peu, installant les bougies, posant le bouquet sur la table basse. La chanson te fait oublier tes champignons, mais vu qu'ils cuisent à feu doux tu te dis que rien ne pourra leurs arriver. Et là boum l'alarme à incendie retentit et une odeur de brûlée te chatouille le nez.
« Et merde mais quel con je suis. »
Tu retournes en cuisine, les champignons ont cramés, le mur derrière la plaque a noirci et l'odeur est des plus désagréables. Tu ouvres en premier les fenêtres, laissant un peu plus cramer tes champignons vu que tu oublies d'éteindre le  feu.
« Mais franchement. »
Tu soupires blasé.
« Et moi qui voulais faire une surprise à Azio. Je suis bon pour tout nettoyer et en plus commander. Ce que j'aurais du faire direct. »
Tu espères surtout que cette mauvaise odeur va vite partir Tu le sais que tu n'es pas doué en cuisine, tu te fais du mal en voulant essayer. Tu as d'autre talent, alors arrêtes d'insister. Tu te mets à briquer la cuisine, elle ressort pas trop mal. Puis tu commandes le repas. Enfin tu as au moins réussi la mousse au chocolat et la sauce salade. Tu allumes les bougies pour enlever les derniers relent de brûlé. Puis tu files à la douche pour sentir meilleur également. Parce que le champignon cramé ce n'est pas le top sexy pour accueillir son homme.

Quand tu retrouves la cuisine, l'odeur semble être partie et tout est propre. Reste juste la poêle qui trempe dans l'évier. Tu penses qu'elle est morte vu son état. Tu récupères la commande de votre souper. Tu allumes d'autres bougies, laissant les pièces à vivre baigner dans cette lumière tamisée. Tu remets la musique. Tout semble prêt il ne manque plus que ton petit ami pour que tout soit parfait. Tu espères que ta surprise lui fera plaisir même si tu as failli mettre le feu à sa cuisine. Et tu entends la porte s'ouvrir. Tu files directement le rejoindre pour te lover contre lui. Posant des baisers dans son cou. Collant ton torse dénudé contre le sien bien trop habillé.
« Bonsoir mon ange. Tu as passé une bonne journée ? »
Tu t'écartes un peu le laissant profiter de la vue que ta chemise non boutonnée offre. Puis tu retrouves ses lèvres avec douceur alors que tes bras s'enchaînent autour de son cou. Tu restes blotti entre ses bras, laissant tes doigts jouer contre sa nuque. Et tes lèvres contre sa peau.
« Je nous ai préparé une petite soirée en amoureux. Je me suis dis que tu aurais besoin d'un moment câlin vu comme tu bosses en ce moment. »
Pas de reproche tu sais que Ignazio adore son boulot, juste une constatation et surtout une envie de n'être qu'avec lui et de lui faire plaisir. Même si cette soirée aurait pu partir en fumée.
PrettyGirl


나무를 심는데 가장 좋았던 때는 20년 전이었다. 두 번째로 좋은 때는 지금이다
Le meilleur moment pour planter un arbre c’était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment, c’est maintenant.


Dernière édition par Akira Kobayashi le Mar 5 Jan 2021 - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ignazio ZitelloBon pour te remonter le moral
Ignazio Zitello
https://www.ciao-vecchio.com/t7322-ignazio-the-only-truth-is-mus https://www.ciao-vecchio.com/t7330-ignazio-zitello
Faceclaim : Will Higinson +©sweetdisaster
Thème·s abordé·s : Homophobie, violence, Maladie;
Messages : 201 - Points : 478
Âge : 35 ans
Métier : Musicien ! Membre d'un groupe de Rock : ZYCOTROP
Soirée tendresse. ft Ignazio Empty
# Sujet: Re: Soirée tendresse. ft Ignazio ( le Lun 23 Nov 2020 - 23:24 )
Soirée Tendresse
@Akira Kobayashi & Ignazio Zitello

Les répétitions s’enchaînent engloutissant les heures dans la musique, arrachées sur les cordes de sa meilleure amie, une guitare Fender rouge électrique. Ses doigts s'habituaient aux nouvelles notes, aux nouvelles mélodies qu'ils apprenaient, travaillaient pour maîtriser leur partition et les compositions de ses camarades.  devrait commencer l'enregistrement d'un nouvel album dans quelques semaines, bien qu'il n'ai pas encore finaliser la playlist, il se devait de s’approprier chaque moreau sur le bout des doigt, comme si chacune de ces chansons ils les avaient écrite dix ans auparavant. Il travaillent tous ensemble pour harmoniser leur son, pour apporter leur suggestion, modifier des broutilles qui sublime chaque morceau. Le rythme cinglant de la batterie, les riff puissants de la basse, les mélodies endiablées envahissent le studio de répétition, bien mieux isolé que leur  ancienne fourgonnette ou les garages qu'il squattait à une autre époque, mais en dehors de ça, la frénésie et l'amusement était intouchable, leur détermination également qui ne leur faisait jamais défaut. Un mois, d'autres dirait qu'ils ont bien du temps, mais il le voyait filer si vite plongé dans leur partitions. Il travaillait avec acharnement, sans vraiment se rendre compte qu'il n'allouait que peu de temps à sa vie privée. Il lui est tant inhabituel qu'elle ne s’entremêle pas à sa vie d'artiste.

Il ne réalise pas vraiment qu'il donne peu de temps à Akira car il le voit souvent, même si c'est bien souvent rapidement ou bien lors de petite soirée privée avec ses musiciens. Le rockeur est plongé dans sa musique bien qu'il valorise le temps et sa relation avec son petit ami, il se laisse bien souvent dépasser par sa passion, déconnecté du reste du monde. Concentré sur chaque note de musique, Ignazio oublie tout autre engagement.
C'est son batteur qui remarque qu'ils auraient déjà du finir leur journées depuis une heure, car oui, maintenant qu'ils commençait à avoir des femmes et une vie de famille, ils se donnaient des horaires de répétitions rarement respecté.Il range donc sa belle guitare dans sa pochette de transport, salue ses gars tout en traînant un peu. Il s'attarde dans une nouvelle discussion avec ses camarades qu'il côtoie tous les jours,. Il file pour rentrer chez lui, retrouver l'homme avec qui il est en couple depuis quelques mois.

Dés qu'il rentre chez lui, Akira sors de la cuisine pour venir l'accueillir à la manière d'une épouse.Il lui avait donné les clés de sa maison pour qu'il ne se retrouve jamais à la porte de sa villa à attendre dans le froid s'il arrivait avant lui. Ce n'est pas la première fois que le japonais se trouve là mais ca le surprend malgré tout, irrationnellement. Peut être s'est il finalement habitué à la solitude lui qui ne vit seul que depuis à peine plus d'un an. Il sourit et pose sa guitare, il trouve le japonais particulièrement beau dans cette chemise échancré. Il n'a pas vraiment le temps de l'admirer comme celui-ci vient se lover contre lui. Il l'acceuille en l'entourant de ses bras.Les cheveux soyeux ont l'odeur du savon et lui indique qu'il vient de se doucher. Ignazio se sent sale en comparaison, la musique pouvait être véritablement physique même sans courir sur tout une scène, l'y mettait toujours toute son énergie. Finalement il se rend compte que ce n'est pas seulement le savon de son amant qui le chatouille agréablement mais un mélange de bougie parfumée, de chocolat et de fumée.
« Salut toi ! Ça a plutôt été et toi? T'es arrivé depuis longtemps ? » demande t'il d'un ton léger et amusé avant de venir baiser ses lèvres. La perspective d'une soirée en amoureux est séduisante. Parmi eux, c'est Akira le plus romantique et ca ne deplait pas au jeune homme quand il a des petites surprise dans ce genre et des bras agréable qui l'accueille.

« Voilà un programme intéressant ! » susurre t'il contre ses lèvres en caressant le bas de son dos, avoir quelqu'un qui prenait soin de lui le rend heureux. Ce n'est pas gran chose, une petite attention que seul Michelangelo a précédé.
« C'est toi qui a cuisiner ? Ca sent un peu le bruler non?" demande t'il en fronçant légèrement les sourcils. Akira ne brillait pas en cuisine. je meurs de faim, je suppose que toi aussi comme tu as préparé cette belle soirée pour nous. »
Revenir en haut Aller en bas
Akira KobayashiBon pour te remonter le moral
Akira Kobayashi
https://www.ciao-vecchio.com/t7944-l-oiseau-en-cage-revera-des-n https://www.ciao-vecchio.com/t7951-corrige-toi-en-regardant-les-autres-akira
Faceclaim : Tomohisa Yamashita (Yamapi) © Marjorie (vava) / Sandrine (sign)
Thème·s abordé·s : Trafic d'orgames.
Messages : 398 - Points : 903
Soirée tendresse. ft Ignazio Original
Âge : Né à Kōfu 甲府市 le 18 mai 1982. Il vient de passer les 38 ans.
Métier : Coach sportif au Circolo Nautico Posillipo / Bénévole dans un centre pour sans abrI.
Soirée tendresse. ft Ignazio Empty
# Sujet: Re: Soirée tendresse. ft Ignazio ( le Dim 29 Nov 2020 - 10:43 )


La tendresse que l'on adresse à l'être aimé, est la plus belle attention que l'on puisse lui apporter... Il suffit de laisser son coeur agir, de se laisser bercer par la richesse infinie dont il déborde et de ne jamais oublier, ô combien la personne que l'on chérit, doit être respecté avec authenticité
Ignazio & Akira

Tu te dis que tu aurais du éviter de cuisiner, tu le sais tu es loin d'être doué dans ce domaine. Et une fois de plus tu échoues, même si tu y as mis toute ta bonne volonté et que tu as tout fais du fond du cœur. Tu voulais faire plaisir à Ignazio, lui faire une belle surprise pour quand il va rentrer de sa dure journée. Mais tu as juste failli mettre le feu à sa cuisine. Tu aurais tout gagné si tu n'étais pas intervenu à temps. Remarque cela t'apprendra de faire plein de choses en même temps, ou d'avoir l'esprit vagabond alors qu'il doit se concentrer sur la casserole pour que les ingrédients ne crament pas. Heureusement que tu n'as loupé la mousse au chocolat, au moins ton petit ami pourra voir que tu voulais lui faire plaisir avant tout. En attendant son retour tu aères sa maison pour faire partir cette mauvaise odeur, tu t'occupes de commander pour que tout soit livrer avant qu'il ne rentre. Tu prépares tout négligeant aucun détail, le roi du romantisme c'est toi et que tu veux que cette soirée soit parfaite. Vous en avez un peu besoin, une manière de vous retrouvez ce qui n'est pas évident avec vos emplois du temps. Et puis Ignazio est tellement investi dans sa musique que parfois il se laisse emporter. Mais tu ne lui en veut pas, tu sais que son nouveau disque est important, disque qui entraînera certainement une tournée. Mais il n'en est pas encore là. Tu finis de dissiper l'odeur par des bougies parfumées et une bonne douche. Tu espères qu'il appréciera que tu sois là pour l'accueillir, après tout s'il t'a donné les clés de chez lui c'est pour que tu puisses y venir quand tu le souhaites. Sans abuser non plus, ce n'est pas ton genre.

Et dés que tu entends la porte s'ouvrir tu vas te blottir contre lui. Avide de sa chaleur, de baisers et de caresses. Tu as ce besoin quand tu es en couple, ce besoin de toucher, d'embrasser, de câliner. Tu es un tendre qui distille sans modération des doses de bien être. Même si en retour parfois tu n'y trouves pas ton compte, mais tout le monde n'est pas tactile. En tout cas Ignazio ne te repousse pas, comme l'ont fait certains de tes amants, trouvant tes réactions de trop, presque féminines. Il t'entoure de ses bras et tu sens son souffle s'égarer contre ta peau. Tu frissonnes gourmand de ce contact intime et prometteur.
« Ça a été aussi. Je suis là depuis deux bonnes heures. Tu as l'air épuisé. »
Et tu passes ta main sur son visage avant de te perdre dans un baiser tendre. Tout en te collant un peu plus contre lui. Puis tu lui parles du programme de votre soirée. Tu comptes t'occuper de lui, lui faire oublier sa fatigue. Tout en distillant tes attentions. Le but étant de donner à cet instant une note sensuelle avant de la colorer d'érotisme. Ignazio est un amant doué qui sait répondre à tes attentes. Te soumettre à son corps, à son plaisir est toujours enivrant.
« Je suis heureux qu'il te plaise. »
Tu lui souris, appréciant son toucher au bas de ton dos. Tu fais une bouille de gamin innocent quand il évoque l'odeur de brûlé.
« Oui j'avais trouvé une recette facile et je pensais la réussir. Mais bon je suis vraiment nul. J'ai tout cramé. Sauf la mousse au chocolat. »

Et là ton sourire se fait plus grand, tu es fier d'avoir au moins mené à bout cette recette.
« Et le chocolat c'est aphrodisiaque. »
Tu viens lui glisser à l'oreille avant de mordiller son lobe. Puis tu retrouves ses yeux.
« Tu devrais aller te doucher, et te changer. Je finis de tout mettre en place et j'ouvre une bouteille de vin rosé. »
Tu échappes à son étreinte pour le laisser filer sous la douche.
« Et prévois des vêtements qui s'enlèvent facilement beau gosse. Je compte autant déguster le repas que toi. Même plus toi. »
Du bout des doigts tu lui envoies un baiser et tu retournes à la cuisine. Tu nettoies la casserole qui trempait encore. Tu remets la musique pour que l'ambiance soit plus douce. En entrée tu as pris un assortiment de verrines vous pourrez les partager, puis en plat un sauté de veau au morilles. Tu n'as plus qu'à le faire chauffer au micro onde, cela évitera qu'il brûle. La table est prête, les dernières bougies allumées. Il ne manque plus que ton homme revienne de sa douche et tout sera parfait. Et tu le vois revenir, ton regard ne peut que s'attarder sur ses courbes.
« Tu es beau. »
Tu t'approches tenant les verres de rosé entre tes mains. Tu lui tends le sien et ta main libre vient glisser sur sa hanche, puis ses fesses. Gestes doux et provocant.
« A nous mon cœur. »
Et vos verres claquent l'un contre l'autre. Alors que ton regard plonge dans le sien.
PrettyGirl


나무를 심는데 가장 좋았던 때는 20년 전이었다. 두 번째로 좋은 때는 지금이다
Le meilleur moment pour planter un arbre c’était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment, c’est maintenant.


Dernière édition par Akira Kobayashi le Mer 6 Jan 2021 - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ignazio ZitelloBon pour te remonter le moral
Ignazio Zitello
https://www.ciao-vecchio.com/t7322-ignazio-the-only-truth-is-mus https://www.ciao-vecchio.com/t7330-ignazio-zitello
Faceclaim : Will Higinson +©sweetdisaster
Thème·s abordé·s : Homophobie, violence, Maladie;
Messages : 201 - Points : 478
Âge : 35 ans
Métier : Musicien ! Membre d'un groupe de Rock : ZYCOTROP
Soirée tendresse. ft Ignazio Empty
# Sujet: Re: Soirée tendresse. ft Ignazio ( le Lun 7 Déc 2020 - 0:16 )
Soirée tendresse
@Akira Kobayashi & Ignazio Zitello

L'accueil d'Akira dans sa propre villa est doux et bienveillant, ses bras semblent l'attendre comme une couverture chaleureuse au coin d'un feu. Ignazio s'y blotti l'espace d'un instant, agréablement surpris par cette légèreté. Akira n'était pas une brute archaïque contrairement aux nombreuse fréquentation d'Ignazio en dehors de Miguelangelo. Mais aussi tendre et passionné fut sa relation avec l'Angelito, Akira était encore bien différent; Il ne se souvenait pas d'avoir jamais fréquenter un type de ce genre, romantique et si demonstratif, presque grandiloquant dans l'intimité mais par générosité jamais pour l'humilier ou le rabaisser.

"Deux heures?" s'etonne t'il "Tu as prévu un repas gastronomique ou bien c'est moi qui ai beaucoup trop trainer au travail?" Pas de repas gastronomique en vue, après un baiser Akira lui avoue qu'il a cramer une recette simple d'ou l'odeur de bruler qui subsiste dans l'air de sa maison. Ignazio sourit avec amusement à cette annonce. "Tu as pu sauver le plus important alors!" Oui il avait un petit faible pour le chocolat, son petit péche mignon après le corps des hommes. Un petit sourire s'étale sur ses lèvres tandis que son petit ami souffle à ses oreille que le chocolat est aphrodisiaque. Une image coquine se glisse devant ses yeux. "Voilà de quoi m'impatienter jusqu'au dessert!" sussure t'il doucement en se mordant doucement les lèvres. "Peut etre que je ne saurais attendre jusque la!"

Pour lui rafraichir les idées ou pour conclure sa journée de travail, Akira lui conseille d'aller prendre une douche le temps qu'il finissent de préparer et ouvre une bouteille de vin. Ignazio ne se fait pas prier pour s'extirper de ses bras et filer dans la salle de bain pour se laver. Il se déshabille avant de s'introduire sous le filet d'eau chaude. Il profit de la chaleur qui apaise ses muscles et rafraichit sa peau. Le musicien ferme les yeux un instant tout en se lavant dans un parfum frais de pin qui envahit bientôt la pièce entière. Après quelque minutes, revigoré , il sort de la douche et enfile un jean et un tee shirt blanc qui laisse deviner le dessin de ses muscles. Il descend ainsi rejoindre son petit ami dans la cuisine.

Il y a des petite bougies qui brulent sur la table, des verres de vin et une bouteille italienne, le parfum agréable de la nourriture, une musique douce. Akira ne fait pas les chose  moitié, la table est bien monté jusqu'au bouquet de fleurs.
"Ben dis donc!" prononce t'il surpris en découvrant toute la préparation de son petit ami! "on fête quelque chose?" questionne t'il en espérant ne pas avoir oublié un détail important qui expliquerait cette soirée et le mal que s'est donné le japonais. Il accepte le verre qu'il lui temps et vient trinquer avec lui en plongeant son regard dans le sien.
"A nous ! Merci pour la surprise!" dit il avec douceur avant de boire une gorgée dans son verre. Il vient ensuite deposer un baiser sur la joue d'Akira avant de s'installer à la table joliment décoré.
"Tu as passé une bonne journée?" demande t'il avec interet. "Pas trop dur le travail?"
Revenir en haut Aller en bas
Akira KobayashiBon pour te remonter le moral
Akira Kobayashi
https://www.ciao-vecchio.com/t7944-l-oiseau-en-cage-revera-des-n https://www.ciao-vecchio.com/t7951-corrige-toi-en-regardant-les-autres-akira
Faceclaim : Tomohisa Yamashita (Yamapi) © Marjorie (vava) / Sandrine (sign)
Thème·s abordé·s : Trafic d'orgames.
Messages : 398 - Points : 903
Soirée tendresse. ft Ignazio Original
Âge : Né à Kōfu 甲府市 le 18 mai 1982. Il vient de passer les 38 ans.
Métier : Coach sportif au Circolo Nautico Posillipo / Bénévole dans un centre pour sans abrI.
Soirée tendresse. ft Ignazio Empty
# Sujet: Re: Soirée tendresse. ft Ignazio ( le Sam 12 Déc 2020 - 10:06 )


La tendresse que l'on adresse à l'être aimé, est la plus belle attention que l'on puisse lui apporter... Il suffit de laisser son coeur agir, de se laisser bercer par la richesse infinie dont il déborde et de ne jamais oublier, ô combien la personne que l'on chérit, doit être respecté avec authenticité
Ignazio & Akira

Retrouver les bras d'Ignazio te fait du bien. Tu aimes te blottir contre son torse, sentir la chaleur de son corps caresser la tienne. Sentir son odeur t'enivrer. A cet instant tu n'as pas besoin de plus. La tendresse qui se glisse dans votre étreinte, dans votre baiser suffit à te faire frissonner. Tu n'y peux rien tu es tactile et venir chercher ton partenaire à toujours fait parti de toi. Tu ne t'en caches pas, parfois cela peut dérouter, mais c'est toujours bien accepté. Et puis franchement qui dirait non à un peu de tendresse offerte avec tant de ferveur. Une tendresse non retenue distillée avec expertise et encore plus quand tu es seul avec ton partenaire. Parce qu'à l'extérieur tu es plus pudique, même si tenir la main, tenir la taille ou embrasser celui avec qui tu es, ne t'a jamais mis mal à l'aise. Et cette soirée se doit d'être parfaite, pour combler le manque, ton petit ami est une star, tu te dois de le partager. Alors quand tu l'as pour toi et bien tu abuses de ce temps là. Et tu fais tout pour que les secondes s'éternisent, pour graver des souvenirs de vous deux dans son esprit.
« Pour le repas gastronomique on repassera. Et en effet tu as beaucoup traîné. »
Tu dis tes mots sur le ton de la taquinerie. Tu ne reprocheras jamais à Ignazio de rentrer tard à cause de son métier. Tu sais ce que c'est que d'être passionné et de ne pas voir les heures passer.

En plus d'être une personne câline et attentionnée, tu es aussi très honnête. Enfin honnête, tu as des petits secrets, enfin un gros petit secret. Mais bon là sûr le coup tu ne te vois pas cacher le fait que votre repas c'est retrouvé cramé. L'odeur est encore présente et puis Zio sait que tu n'es pas un homme doué niveau cuisine. Tu ne peux pas être doué partout. Tu l'es au lit. Et tu penses que pour ton partenaire c'est une meilleure chose. Il faut mieux rater un plat de folie que d'être nul au lit. C'est ton point de vue. Et puis tu n'as pas tout loupé non plus.
« Oui c'est ce que je me suis dis. En plus j'ai tout plein d'idée pour rendre cette mousse au chocolat encore plus divine. »
Le ton de ta voix montre que ces idées sont loin d'être sages, mais parfaitement compatibles avec une soirée romantique et sensuelle. Une bonne façon de décompresser. Et vu le regard pétillant de ton petit ami, tu sais que vous êtes sur la même longueur d'onde à cet instant. Ses paroles ne font que renforcer ton ressenti.
« Je sens que toi tu commencerais bien par le dessert direct. »
Petit sourire provocateur.
« Pourquoi pas ? Cela peut être très amusant et extrêmement gourmand. »
Mais avant tu l'envoies à la douche. Tu sais que cela va lui faire le plus grand bien. Tu aurais pu aller la partager avec lui, mais vous vous seriez éternisés. Et puis tu finiras de préparer votre festin durant son intermède rafraîchissant. Et durant que Ignazio prend sa douche, tu mets les dernières petites touches à votre soirée. Le bruit de l'eau parfois arrive à tes oreilles et tu imagines le corps nu du musicien et tes mains qui s'amusent sur ses courbes. De quoi t'ouvrir un peu plus l'appétit. Mais chaque chose en son temps.

Et lorsqu'il vient te retrouver dans la cuisine, ton regard ne peut se détacher de son corps. Son tee-shirt collant à ses courbes éveille un peu plus tes envie. L'idée de lui ôter pour savourer sa peau te pense par la tête. Mais imaginer est tout autant enivrant. Ignazio apprécie la décoration de la table.
« Non rien à fêter. Mais a t-on besoin de fêter quelque chose pour s'octroyer un moment romantique à deux ? Surtout qu'en ce moment tu es très pris par tes répétitions. »
Pas de reproches, jamais tu ne te le permettrais, tu sais toute l'importance de ces moments ou le groupe se retrouve pour que tout soit prêt au moment de la tournée. Toi même tu ne comptes pas tes heures quand tu sais qu'un de tes clients doit être au top. Vous triquez.
« De rien. Je suis content que cela te plaise. Et la soirée ne fait que commencer. Tu en auras d'autres des surprises. Et j'espère qu'elles te plairont tout autant. »
Tu lui souris avant de porter le verre à tes lèvres. Alors que Ignazio embrasse ta joue, ta main vient se perdre sur sa hanche quelques secondes avant qu'il ne prenne place à table. Toi tu files chercher l'entré.
« Oui très bonne. Je suis allé voir un futur client. Un PDG qui a pris quelques kilos en trop et qui veut changer son image. Se montrer plus dynamique aux yeux de son équipe. Il aimerait même que je prévois un créneaux pour offrir à ses employés une heure de détente deux à trois fois par semaine. Leur boulot étant pas mal stressant. Faut que j'étudie la proposition correctement. Mais cela peut être cool. »
Passionné parce que tu fais, tu parles sur un ton enjoué, content de pouvoir distiller ton savoir sportif.
« Et toi les répétitions ça avance ? Est ce que je pourrais venir vous voir ? Sans vous déranger ? Juste pour avoir la primeur de vos futurs succès. »
Tu ne t'imposeras pas, mais tu aimes écouter Ignazio. Et surtout le regarder quand il est habité par ce qu'il fait.
« Comme ça si tu stresses je pourrais te détendre. »
Et tu lui fais un clin d’œil glissant un petit sous entendu dans ce que tu pourrais faire pour le détendre.
PrettyGirl


나무를 심는데 가장 좋았던 때는 20년 전이었다. 두 번째로 좋은 때는 지금이다
Le meilleur moment pour planter un arbre c’était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment, c’est maintenant.


Dernière édition par Akira Kobayashi le Mer 6 Jan 2021 - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ignazio ZitelloBon pour te remonter le moral
Ignazio Zitello
https://www.ciao-vecchio.com/t7322-ignazio-the-only-truth-is-mus https://www.ciao-vecchio.com/t7330-ignazio-zitello
Faceclaim : Will Higinson +©sweetdisaster
Thème·s abordé·s : Homophobie, violence, Maladie;
Messages : 201 - Points : 478
Âge : 35 ans
Métier : Musicien ! Membre d'un groupe de Rock : ZYCOTROP
Soirée tendresse. ft Ignazio Empty
# Sujet: Re: Soirée tendresse. ft Ignazio ( le Mar 29 Déc 2020 - 18:07 )
« Je vais devoir me rattraper alors ! » rit il serré contre le corps de son petit ami, les idées défilent sur les façon dont il pourrait se faire pardonner ce retard et ses incessantes absences. Surtout qu'il avait réussi la mousse au chocolat et l'évoqué semblait éveille des fantasme gourmand aux deux hommes qui s’impatientent d'être au dessert. Cela n'échappe pas à l'intuition d'Akira, Ignazio le soupconne de l'avoir fait exprès et d'en jouer au maximum, le coquin.
« Tu sais que j'adore le dessert, c'est mon moment préféré du repas surtout quand je le partage avec toi. » En réalité, Ignazio était plus salé que sucré, mais quand on avait un petit ami comme Akira, il nous réconciliait avec le dessert et le chocolat etait une belle promesse.

Mais il ne lui laisse pas le temps de profiter sans l'envoyer à la douche. Ignazio s'execute même s'il n'aurait pas dit non à passer directement au dessert. Akira aimait attendre, prendre le temps de savourer la soirée avant de se savourer, faire languir lui plaisait, l'attente alimentait le desir selon lui. Ignazio l'avait fait patienter trois mois, il avait donc jouer le jeu. Disons qu'il ne voyait pas de mal à un peu de spontanéité de temps en temps, mais il  ne refusait pas une douche en rentrant du travail, d'ailleurs on ne pouvait pas dire que faire des bétises avec Akira fut son premier désir en rentrant chez lui. Il voulait se détendre avec de l'eau chaude et il avait faim. L'estomac avant tout.

Il se douche rapidement et redescend dans le salon pour rejoindre son copain. Le japonais a très bien préparer, joliment décorer la table si bien que ca fait croire à Ignazio qu'il fête quelque chose, il s'inquiète de la question, mais non pas d'anniversaire, pas de grande annonce ou de mémoire de leur première rencontre, baiser ou SMS. Juste une soirée romantique en amoureux pour eu deux.
« Non, je préfère comme ça, juste un moment à deux. » avoue t'il avec simplicité. Il n'était pas doué pour les dates, avec son métier, il pouvait facilement perdre la notion du temps. Si son téléphone portable se chargeait de lui rappeler tel ou tel anniversaire, le reste lui passait vite fait au dessus de la tête. Mais il ne rechigne pas à un dîner en amoureux, à passer du temps avec son copain.
« Désolé, ca ne risque pas de se calmer en plus, pas avant l'enregistrement de l'album. » Il y a des contrainte à sortir avec un musicien. Ce n'était pas toujours évient, il en avait conscience mais il ne faisait plus e concession sur ce point. En contrepartie, il acceptait les contraintes les exigences de travail d'Akira sans se plaindre.

« Je ne doute pas que tu saura m’épater et me satisfaire ! » rit il avec douceur avant de s’intéresser à sa journée. Elle semble satisfaisante, un contrat à la clé avec un nouveau client pour lui et son entreprise.
« Cool, c'est plutôt sympa de la part d'un patron de mettre en place des séances de sport pour ses employé. T'as déjà fait ca? »

« Bien sur, tu viens quand tu veux. Mais les morceaux sont encore en conception donc ce sera juste un aperçu des morceaux. On avance petit à petit, on a finalisé quatre morceau seulement. »  Il l'invite a passé à table.
« Je ne suis pas stressé, mais je ne refuse pas que tu me detendes.» affirme t-il car il a l'impression que ses techniques de detente sont particulièrement coquine.
«  Ou tu peut me montrer tes technique ce soir. » ajoute il en sirotant son vers de vin.
« Sauf si tu as l'intention de me faire un entrainement de crossfit intensif. » rit il avec legereté. Aussi sportif qu'il etait : « Je prefere pratiqué le sport de chambre avec toi. » assure t'il en repondant au clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Akira KobayashiBon pour te remonter le moral
Akira Kobayashi
https://www.ciao-vecchio.com/t7944-l-oiseau-en-cage-revera-des-n https://www.ciao-vecchio.com/t7951-corrige-toi-en-regardant-les-autres-akira
Faceclaim : Tomohisa Yamashita (Yamapi) © Marjorie (vava) / Sandrine (sign)
Thème·s abordé·s : Trafic d'orgames.
Messages : 398 - Points : 903
Soirée tendresse. ft Ignazio Original
Âge : Né à Kōfu 甲府市 le 18 mai 1982. Il vient de passer les 38 ans.
Métier : Coach sportif au Circolo Nautico Posillipo / Bénévole dans un centre pour sans abrI.
Soirée tendresse. ft Ignazio Empty
# Sujet: Re: Soirée tendresse. ft Ignazio ( le Sam 9 Jan 2021 - 15:22 )


La tendresse que l'on adresse à l'être aimé, est la plus belle attention que l'on puisse lui apporter... Il suffit de laisser son coeur agir, de se laisser bercer par la richesse infinie dont il déborde et de ne jamais oublier, ô combien la personne que l'on chérit, doit être respecté avec authenticité
Ignazio & Akira

Ignazio collé contre toi, tout plein d'idées te caressent l'esprit quand il te parle de se rattraper. Tu pourrais même les mettre en pratique là tout de suite. Oublié le repas pour quelques heures, ou te contenter juste du dessert. Surtout quand ton petit ami en parle de cette façon. Comment résister à pareille invitation ? Tu te vois déjà dévorer sur ses courbes avec le chocolat que tu aurais étalé du bout de ton doigts et que tu viendrais récupérer du bout de ta langue.
« On va rendre le moment du dessert inoubliable. Crois moi. »
Mais tu as surtout dans l'idée de faire languir ton homme, le rendre plus affamé. Tu es certain que le résultat n'en sera que meilleur et que la promesse que tu vois se dessiner dans son regard sera encore plus érotique. Tu salives d'avance à cette parenthèse charnelle que tu comptes faire durer toute la nuit. Mais avant tu envoies ton homme à la douche, tu sais que cela lui fera du bien. Et qu'il savourera avec plus de délice la suite de ces réjouissances. Faire durer un peu les choses n'est pas une mauvaise idée. Même si là en regardant partir Ignazio vers la douche, l'envie de le retenir et de le jeter sur le canapé, te traverse l'esprit. Et durant sa courte absence c'est à ce que tu penses alors que tu mets tout en place. Les images du corps de ton petit ami à la merci de tes mains et de ta bouche alimentent le feu que vous avez allumé en vous titiller de vos mots.

Puis Ignazio revient encore plus désirable. Tu t'en mords la lèvre. Avant de répondre à sa demande par rapport à cette soirée romantique. Mais y a t-il besoin d'une raison pour une soirée à deux ? Pour toi non. Tu aimes partager ce genre d'instant surtout quand tu ne peux pas avoir autant de temps que tu le voudrais avec la personne avec qui tu es en couple.
« Alors c'est parfait. Je voulais que tu puisses souffler et j'avais surtout envie de te dorloter. »
Oui tu es du genre à distiller de la tendresse sans compter avec ton petit ami. Parce que toi même tu as besoin de ce genre de moment intime. De ce cocon ou rien ne peut vous atteindre. Sauf l'attention que vous vous donnez.
« Ne t'en fais pas je comprends. On s'organisera pour avoir des moments à nous. Même si c'est juste des demi heure par ci par là. Je peux faire des merveilles en peu de temps tu sais. »
Petit clin d’œil coquin pour appuyer tes mots.
« Même si j'aime bien quand ça dure longtemps. »
Tu souris, naviguant avec facilité sur des mots qui délivrent das arrières pensées des plus très sages.
« Je sais t'épater et te satisfaire parce que tu sais faire pareil envers moi. De ce côté là je n'ai pas à me plaindre. Parce que tu es un artiste avec ton corps. »
Tu le frôles un peu, sans trop provoquer ses envies. Juste en touchant sa nuque, son torse, ses fesses. Même si tu pourrais sans souci pousser le jeu plus loin.
Tu lui parles de ta journée, de tes projets, tout en passant à table pour attaquer l'entrée.
« Non je n'ai jamais mis en place ce genre de séances. Cela va être un challenge. Mais si ça marche et si le tarif convient, je vais voir pour le proposer à d'autres. »
Parce que c'est un marché novateur et que le monde du travail devient de plus en plus stressant. Alors pouvoir faire des breaks tout en bossant pourrait augmenter la rentabilité de l'entreprise. Alors ce n'est pas une proposition négligeable.
« Pas grave je pourrais me faire une idée comme ça. »
Et c'était déjà bien, tu n'irais pas t'en vanter, mais tu en éprouverais de la fierté. Pas question pour toi d'aller crier que tu es avec Ignazio, tu veux préserver ce coté de votre vie. Après tout c'est du domaine du privé. Ton petit ami est très réceptif quand tu parles de massage pour le détendre. Il ne semble pas avoir envie d'attendre que tu passes au studio pour en avoir la primeur.
« A ce rythme là on va vraiment sauter le repas pour passer au dessert direct. »

Tu te lèves donc pour venir t'installer à califourchon sur les cuisses de ton amant. Laissant tes lèvres cueillir les siennes avant de glisser dans son cou. Tout contre son oreille tu murmures.
« Moi aussi j'aime pratiquer le sport en chambre avec toi. Mais voyons d'abord à quel point tu es tendu. »
Et ton bassin se presse un peu plus contre le sien. Ton geste se marie habillement avec le mot tendu. De toute façon vous en avez eu envie dés que le musicien a franchi la porte de chez lui. Tes mains se posent sur ses épaules, les serrant doucement, remontant vers sa nuque. « En effet je sens pas mal de tension. Mais pour mieux les sentir faut que je vire ton tee shirt. »
Et sans attendre l'autorisation tu mets Ignazio torse nu.
« Tu es vraiment .. »
Tu te mords les lèvres alors que tes mains glissent sur son torse.
« Appétissant .. »
Tes lèvres reviennent contre les siennes alors que tes mains commencent à masser ses épaules avec douceur. Quand à ton bassin il se presse contre celui de ton homme. Tu fais tout pour le détendre à ta façon. Mais quoi de mieux que ce genre d'attentions pour lâcher prise.
PrettyGirl


나무를 심는데 가장 좋았던 때는 20년 전이었다. 두 번째로 좋은 때는 지금이다
Le meilleur moment pour planter un arbre c’était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment, c’est maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Ignazio ZitelloBon pour te remonter le moral
Ignazio Zitello
https://www.ciao-vecchio.com/t7322-ignazio-the-only-truth-is-mus https://www.ciao-vecchio.com/t7330-ignazio-zitello
Faceclaim : Will Higinson +©sweetdisaster
Thème·s abordé·s : Homophobie, violence, Maladie;
Messages : 201 - Points : 478
Âge : 35 ans
Métier : Musicien ! Membre d'un groupe de Rock : ZYCOTROP
Soirée tendresse. ft Ignazio Empty
# Sujet: Re: Soirée tendresse. ft Ignazio ( le Dim 14 Fév 2021 - 17:43 )
Tous deux sont entrés en appétit pas tant par le repas que l'un pour l'autre. Akira semble prendre un malin plaisir à l'allécher avec ses regards et ses paroles pleines de sous-entendus. Ignazio s'invite à la table, goûte l'entrée tout en imaginant dévorer l'homme face à lui. Il tente d'être sérieux quelque instant, prouve un réel intérêt pour sa journée, pour sa vie et ses affaires, mais bien rapidement la tension bouillonnante les rattrape. Aucun des deux n'arrête ni ne repousse l'autre, le frôlement des jambes d'Akira le font frissonner.

« Si tu es gentil, tu pourras même avoir des exclusivités ! » Il lui promet avec un léger clin d'oeil, assurant que cette proposition n'avait rien d'enfantin. Il se laisse rêver à recevoir un petit massage de ses mains expertes et délicates. L'invitation ne se refuse pas. Ni une ni deux, voilà Akira qui a fait le tour de la table pour venir se poser sur ses genoux. Ignazio sourit amusé. Il l'accueille contre lui en posant ses mains contre son dos. Akira l'embrasse et Ignazio répond à ses lèvres dévoreuses qui glisse vers son cou.

« Pourquoi attendre quand on peut avoir double ration ? » demande t'il avec lucidité. Il savoure les baisers de son amant et ne souhaite pas s'en priver. Akira se presse contre lui pour mesurer sa tension comme il le lui explique. Leurs bassins se rencontrent, Ignazio se délecte de cette approche déterminée. Une de ses mains glisse doucement sur le dos d'Akira, frôle la forme rebondie de ses fesses sans s'y arrêter, elle descend vers ses cuisses fines et musclées.

Il se laisse déshabiller sans protestation, le contact des mains chaudes d'Akira sur son torse l'envoûte. Akira sème une traînée de poudre magique sur sa peau qui frissonne sous ses doigts. Ce qui plaît le plus à Ignazio, c'est ce regard qu'il pose sur lui, plus révélateur que ses paroles. Leurs lèvres se retrouvent une nouvelle fois. Ignazio l'embrasse avec plaisir toute en réalisant qu'il le masse réellement. Akira a trouvé les plus belles des détentes.

Ignazio dépose de légers baisers sur ses lèvres puis glisse vers sa joue et son oreille pour la lui mordiller légèrement. Impossible pour Ignazio de ne pas succomber, il veut poursuivre et jouer avec lui. D'une main ferme sur ses cuisses, il le maintient si près de lui qu'il ne doute pas qu'Akira ressent chacune de ses réactions. L'autre main caresse délicatement son dos.

Curieuse, elle s'aventure sous le haut d'Akira pour toucher sa peau, il dessine du bout des doigts sur ses reins, à la frontière de sa ceinture.
« Hum ! J'ai l'impression que l'on a tous les deux grand besoin de se détendre. Le dessert risque de devoir être dévorer dès à présent. » Il sourit doucement et glisse ses deux mains sous ses cuisses pour le maintenir contre lui.
« Accroche toi », il lui conseille avant de se lever pour le porter jusqu'au canapé pour être plus confortable. Celui-ci n'est heureusement pas loin et il l'y dépose gentiment avant de venir recueillir à nouveau ses lèvres en s'installant sur lui.
« Laisse-moi t'ôter ce haut. » Dit-il en glissant ses mains sur les boutons de sa chemise pour les degraffer un par un. Comme sa peau se découvre petit à petit, les lèvre d'Ignazio se dépose délicatement dessus, suivant le travail de ses min de tendres baisers sous son cou, son sternum, les pectoraux qui apparaissent.
Revenir en haut Aller en bas
Akira KobayashiBon pour te remonter le moral
Akira Kobayashi
https://www.ciao-vecchio.com/t7944-l-oiseau-en-cage-revera-des-n https://www.ciao-vecchio.com/t7951-corrige-toi-en-regardant-les-autres-akira
Faceclaim : Tomohisa Yamashita (Yamapi) © Marjorie (vava) / Sandrine (sign)
Thème·s abordé·s : Trafic d'orgames.
Messages : 398 - Points : 903
Soirée tendresse. ft Ignazio Original
Âge : Né à Kōfu 甲府市 le 18 mai 1982. Il vient de passer les 38 ans.
Métier : Coach sportif au Circolo Nautico Posillipo / Bénévole dans un centre pour sans abrI.
Soirée tendresse. ft Ignazio Empty
# Sujet: Re: Soirée tendresse. ft Ignazio ( le Dim 21 Fév 2021 - 18:57 )


La tendresse que l'on adresse à l'être aimé, est la plus belle attention que l'on puisse lui apporter... Il suffit de laisser son coeur agir, de se laisser bercer par la richesse infinie dont il déborde et de ne jamais oublier, ô combien la personne que l'on chérit, doit être respecté avec authenticité
Ignazio & Akira

Prendre soin d'Ignazio tu aimes. Le taquiner, le titiller, voir le désir naître dans ses yeux est comme une sucrerie qui se distille. Tu joues habillement de tes mots, de tes allusions, de ton regard et de tes gestes. Tout se fait simplement et naturellement si bien que la faim qui vient te tarauder n'a plus rien à voir avec le repas qui se tient sur la table joliment dressée. Faut dire qu'il est sexy ton petit ami. Sexy et désirable. Et que tu es gourmand des instants intimes que vous partagez. Vous êtes assez complice sur ce point là et l'un comme l'autre vous savez amenés les frissons sur vos peaux et le feu au creux de vos reins. Et l'idée du dessert savouré avec gourmandise se transforme vite en idée de dévorer Zio et de te faire dévorer en retour. De toute façon tu as eu envie de lui dés que ses lèvres se sont posées sur les tiennes. Et cette envie s'est faite plus brûlante quand tu l'as vu sortir de la douche. Oui tu craques, en tout cas charnellement et résister devient de plus en plus compliqué.
« J'adore l'idée d'avoir des exclusivités. »
Un mot plein de promesses qui délivre un message subliminal qui ne t'échappe pas. C'est certainement pour cette raison que tu parles de massage, toi aussi tu peux réserver des exclusivités, et que tu te lèves pour rejoindre les cuisses de ton homme. Cherchant un contact bien plus intime, de quoi faire changer tout de suite le cours de votre soirée. Le repas pourra toujours se réchauffer une fois que votre fièvre charnelle sera apaisée et comblée.
« En effet autant satisfaire tout de suite cette gourmandise qui nous titille. »
Tes mains et tes lèvres ne se font pas prier pour venir frôler, puis caresser le corps du musicien. Tu éveilles et émoustilles sa peau avec délice. Servant le froid et le chaud en bougeant ton bassin pour te coller un peu plus contre l'objet de ton désir.

Et tu dévoiles son torse distillant baisers et caresses. Tu enflammes sa peau, l'irrigant de tendresse déposée sur ses points sensibles. Tu as appris à connaître ses courbes, à chercher les endroits ou tes doigts ou ta langue le rendront fou d'impatience. Et ça marche et plus tu sens que ça marche et plus tu augmentes les doses. Et bien sur ce jeu se partage à deux, et Ignazio est réceptif, d'ailleurs sa bouche vient ravir ta peau et enflammer ton être, Tout comme ses mains qui s'attardent dans ton dos avant qu'une ne joue les conquérantes impatiences ce qui est loin de te déplaire. Tout comme son envie que tu sens au creux de son entre jambe et qui titille sans ménage ta virilité. Des rivières de frissons se dessinent au bas de tes reins, alors que tu rends tes baisers et tes caresses plus audacieuses.
« Oui j'ai la même impression et j'aime quand tu actives ma gourmandise de cette façon. C'est délicieux. »
Tu lui mordilles la lèvre avant qu'Ignazio ne vienne te saisir avec plus de pogne et te soulève. Tu enserres son cou plongeant tes yeux dans les siens et entourant sa taille de tes jambes.



PrettyGirl


나무를 심는데 가장 좋았던 때는 20년 전이었다. 두 번째로 좋은 때는 지금이다
Le meilleur moment pour planter un arbre c’était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment, c’est maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Soirée tendresse. ft Ignazio Empty
# Sujet: Re: Soirée tendresse. ft Ignazio ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Soirée tendresse. ft Ignazio -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut