Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Pack de 10 BD à 49€ – Le meilleur de ...
Voir le deal
49 €
Le Deal du moment : -49%
SanDisk Extreme 64 Go Carte microSDXC + adaptateur SD
Voir le deal
12.27 €

 

- [Terminé] Must come from somewhere - Amalia -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : abandon, harcèlement
Messages : 2527 - Points : 2946
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia B4ea9807ec18278f13b2cb8f8bbf225901106008
Âge : 37 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Sam 21 Nov 2020 - 14:05 )
@Amalia Lombardi & Thomas De Luca
If you don't know your history, then you don't know anything. You are a leaf that doesn't know it is part of a tree.

Il était prêt. Thomas était prêt à découvrir ses origines. Après des années d'introspection, de doutes et de questionnement, il était enfin prêt à faire face à la vérité. À vrai dire, il était plutôt déterminé à connaître tout de ses racines. Est-ce qu'il était prêt à entendre la triste vérité ? C'est ce qu'il pense en effet. Ne sachant pas tellement par où commencer, il s'était renseigné auprès de l'orphelinat où il avait grandi et il n'avait rien pu en tirer. Il avait juste appris qu'il avait été abandonné devant une église, rien de plus. C'est donc sans grande conviction qu'il se rend aujourd'hui à l'état-civil de Naples. Inconsciemment, il savait déjà qu'il ne pourrait rien en tirer non plus. Mais il se devait d'y aller, il se devait de prendre les devants.

En entrant dans les locaux, il croise plusieurs personnes, il y avait plus de monde qu'il ne l'aurait pensé. À vrai dire, il s'attendait à entrer dans un service plutôt calme et déserté. Mais il y avait bien plus de mouvement qu'escompté. L'homme situé devant lui semblait venir déclarer la naissance de son enfant. Cela se voyait à son air rayonnant et à son sourire qui ne le quittait pas une seconde. Cela aurait pu être communicatif, notamment sur Tom, mais c'est tout le contraire. Il essayait de s'imaginer son propre père dans cette même situation, mais ne sachant même pas à quoi il ressemblait, ou même comment il s'appelait, il n'arrivait pas à se projeter. Rien. Et cette absence d'imagination concernant son propre père le désole et le rend un peu amer. Vient ensuite son tour et le voilà qui explique sa problématique à la fonctionnaire qui semble deviner son malaise. Elle lui explique calmement qu'elle ne peut rien faire pour lui, les archives récentes n'étant pas consultables. Le ton monte très vite, Tom ne peut clairement pas partir sans une once d'information et il ne supporte pas l'idée qu'on ne comprenne pas son désarroi. En vérité, il n'a rien contre la femme assise derrière ce bureau, il s'en veut même de se mettre dans un état pareil alors qu'elle n'avait rien demandé. Mais lui non plus n'avait rien demandé. Il n'avait pas choisi d'être abandonné, il n'avait pas choisi de vivre dans cet orphelinat pendant la moitié de sa vie. « Ecoutez Monsieur De Luca, je ne peux rien pour vous, vous m'en voyez navrée... Contactez peut-être l'orphelinat qui vous a recueilli ? » Thomas soupire, secoue la tête, il est agacé. « Parce que vous croyez que je ne me suis pas renseigné avant de venir ici ? » Le ton est sec, tranchant, cela ne lui ressemble pas vraiment. Était-ce seulement une bonne idée toutes ces recherches. « Je suis désolée... » Il ne lui laisse même pas le temps de terminer sa phrase. « Ça va, laissez tomber. Bonne journée. » Il n'a même pas le courage de monter dans les tours ou même d'être grossier, cette femme ne mérite pas cela, même si l'agacement est présent.

L'écrivain tourne les talons, laissant la place à la personne derrière lui avant d'aller s'adosser à l'un des murs de la pièce, histoire de prendre un peu de temps pour réfléchir à la suite. Et maintenant ? Où aller, que faire ? Son regard s'attarde sur des affichettes sur un panneau de liège. Des coordonnées diverses et variées pour tout et n'importe quoi et notamment une association rassemblant des personnes qui sont, comme lui, à la recherche de leurs origines. Peut-être pouvait-il commencer par là ?

(c) mars.


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more


Dernière édition par Thomas De Luca le Jeu 4 Fév 2021 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amalia LombardiBon pour te remonter le moral
Amalia Lombardi
https://www.ciao-vecchio.com/t7569-amalia-lombardi https://www.ciao-vecchio.com/t8806-amalia-o-30-ans-o-serveuse-dans-un-salon-de-the#292738
ID : spf, jo.
Pronom : elle.
Faceclaim : emma watson + dracarys..
Style RP : Pronoms: j'écris au elle, mais je n'ai pas de préférence.
Lignes : je préfère les rps courts, jusqu'à 400/500 mots.

Sujets sensibles : violences sexuelles, violences animales.
Thème·s abordé·s : aucun je pense.
Messages : 584 - Points : 729
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Tumblr_inline_p7qqpi7y0D1sccn28_250
Âge : trente années.
Métier : danseuse professionnelle arrêtée suite à une blessure au genou, travaille comme serveuse dans un salon à thé.
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Mar 24 Nov 2020 - 9:26 )
Amalia faisait des recherches pour retrouver sa véritable famille mais pour l’instant, cela ne portait pas ses fruits. En même temps, la jeune femme avait surtout demandé à ses parents adoptifs et chercher dans les photos ou dans les affaires chez elle. Elle ne risquait donc pas de trouver quoique ce soit comme cela. Peut-être qu’elle se trompait après tout. Etant donné qu’elle sait qu’elle est née à Naples, elle décide donc de se rendre à l’état civil. Elle ne sait pas si elle pourra obtenir des réponses à ses questions ni même des papiers mais il ne lui coûte rien d’essayer. Elle ne voit pas trop où est-ce qu’elle pourrait en obtenir sinon. Elle se prépare et prépare également sa fille qu’elle installe dans le siège auto. Elle se rend alors sur les lieux.

Elle entre à l’intérieur, sa petite puce se trouvant dans la poussette. Elle remonte sa couverture alors qu’en entrant, elle remarque plusieurs personnes. Elle regarde un peu autour d’elle alors qu’elle fait la queue. Heureusement Carolina dort puisqu’il semblerait qu’elle doive attendre un petit moment. Elle est de nature patiente alors ça ne la dérange pas trop mais tout de même. Elle finit par passer au bout de plusieurs minutes mais visiblement, on ne peut rien lui donner. Elle pousse un soupir parce que ça ne l’aide pas vraiment. Elle ne voyait pas trop où chercher maintenant et elle se demandait si elle allait finir par trouver quelque chose ou pas. Elle s’approche des tableaux avec quelques annonces, sait-on jamais si sa famille aurait cherché à la retrouver mais elle ne pense pas. Elle y voit l’homme qui était devant elle tout à l’heure. « Bonjour. » Elle lui dit avec un léger sourire, ne voulant pas paraître intrusive ou quoique ce soit. « Vous aussi vous n’avez pas pu avoir d’informations ? » Elle souffle parce que c’est bien ce qu’elle a cru comprendre tout à l’heure. « Je commence à me demander si je les retrouverais. » Elle ne voit pas trop pourquoi elle parle de tout ça, peut-être parce qu’il pourrait la comprendre ?


- - all i remember is the smile on your face, and it will kill me everyday ‘cause I don't even know your name.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : abandon, harcèlement
Messages : 2527 - Points : 2946
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia B4ea9807ec18278f13b2cb8f8bbf225901106008
Âge : 37 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Jeu 26 Nov 2020 - 10:57 )
@Amalia Lombardi & Thomas De Luca
If you don't know your history, then you don't know anything. You are a leaf that doesn't know it is part of a tree.

Thomas était blasé. C'était le mot. Au fond, il se doutait bien qu'il n'aurait pas d'informations ici, à quoi il s'attendait ? Les archives de l'état-civil n'étaient disponibles qu'après une centaine d'années, il était logique qu'il n'ait accès à rien. Mais avec un peu de chance... Il n'y avait aucune chance qui entrait en compte ici. La tension qu'il avait ressentie en échangeant avec l'employée redescend peu à peu, l'écrivain prend le temps de se calmer en regardant des affichettes avec des coordonnées d'une association. Peut-être qu'il devait commencer par là ? Il n'avait rien à perdre et tout à gagner. Mais est-ce qu'il voulait vraiment savoir ? Et s'il découvrait que ses parents étaient décédés depuis ? Thomas se posait bien trop de questions et c'est à ce moment-là qu'il aperçoit, du coin de l'œil, une jeune femme qui s'approche de lui. « Bonjour. » Thomas se contente pour le moment d'un petit hochement de la tête, encore un peu dans sa bulle alors que ses yeux se posent sur la poussette où il peut y voir un enfant en train de dormir. Naturellement, un léger sourire s'étend sur ses lèvres et ses yeux remontent vers la jeune femme. « Bonjour. » Il ne dit rien de plus, se sentant un peu gêné pour le cas, ce n'était pas dans l'habitude des gens de venir comme ça, surtout dans un endroit pareil. « Vous aussi vous n’avez pas pu avoir d’informations ? » L'écrivain fait une légère moue, fronçant légèrement les sourcils en se remémorant le léger coup de gueule qu'il venait d'avoir quelques minutes auparavant devant les personnes qui attendaient derrière lui. Est-ce qu'elle allait lui faire la morale ? Parce qu'il ne serait pas vraiment réceptif à l'heure actuelle. « Aucune information, non. De toute manière, je n'ai aucun nom donc c'est comme chercher quelque chose qui n'existe pas. » Tom hausse les épaules. Même s'il avait pu avoir accès à certaines informations, il n'aurait pas su où chercher étant donné que De Luca n'est pas son nom d'origine, c'était simplement un nom trouvé comme ça par deux employés. « Je commence à me demander si je les retrouverais. » Le regard de l'écrivain se pose de nouveau sur la jeune femme et il voit cette détresse, cette envie de savoir et il semble comprendre qu'elle ait exactement dans la même situation que lui. « Vous cherchez vos parents vous aussi ? » La question pouvait sembler un peu directe voire même très privée, mais si elle était venue lui parler, ce n'était pas pour parler du temps qu'il faisait à Naples. « Je ne sais pas par où commencer à vrai dire, l'orphelinat où j'ai grandi n'est pas capable de me fournir la date de mon arrivée, alors des indices sur mes origines... » Tom n'était pas quelqu'un de défaitiste, mais il faut dire que depuis qu'il avait commencé ces recherches, il se demandait s'il arriverait à trouver quoique ce soit.

(c) mars.


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more
Revenir en haut Aller en bas
Amalia LombardiBon pour te remonter le moral
Amalia Lombardi
https://www.ciao-vecchio.com/t7569-amalia-lombardi https://www.ciao-vecchio.com/t8806-amalia-o-30-ans-o-serveuse-dans-un-salon-de-the#292738
ID : spf, jo.
Pronom : elle.
Faceclaim : emma watson + dracarys..
Style RP : Pronoms: j'écris au elle, mais je n'ai pas de préférence.
Lignes : je préfère les rps courts, jusqu'à 400/500 mots.

Sujets sensibles : violences sexuelles, violences animales.
Thème·s abordé·s : aucun je pense.
Messages : 584 - Points : 729
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Tumblr_inline_p7qqpi7y0D1sccn28_250
Âge : trente années.
Métier : danseuse professionnelle arrêtée suite à une blessure au genou, travaille comme serveuse dans un salon à thé.
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Mar 1 Déc 2020 - 9:10 )
Amalia ne savait pas comment elle allait faire pour retrouver ses parents mais elle espérait bien y arriver. Elle avait besoin d’obtenir des réponses à ses questions mais elle avait quand même la sensation que cela allait lui prendre plus de temps que prévu, de l’énergie aussi. Elle ne savait pas si elle y arriverait mais peu importe, elle avait du temps après tout. Peut-être que ses parents ne faisaient plus partis de ce monde, malheureusement. Ou peut-être qu’ils ne voulaient pas la voir, c’était également possible. Après tout, elle ne savait pas pourquoi elle avait été abandonnée. Parce qu’ils ne pouvaient pas s’occuper d’elle ou bien pour une autre raison ? La jeune femme était venue ici dans l’espoir d’obtenir des réponses mais ça ne serait pas pour aujourd’hui. Elle ne trouverait rien apparemment. Elle poussait un soupir alors qu’elle avait plus qu’à rebrousser chemin. Elle avait cependant entendu les mots de l’homme qui était avant elle dans la file. Il avait un peu haussé le ton et elle avait comme l’impression qu’elle n’était pas la seule à être venue pour avoir des informations. Elle se pince la lèvre car elle comprend ce qu’il veut dire par là. « Je veux bien vous croire oui.. C’est le pire je crois mais ils devraient bien pouvoir trouver avec d’autres infos. » Enfin, elle pensait elle qu’avec son prénom, son nom et puis des informations sur sa naissance, son identité elle réussirait à trouver des choses mais non. La vie n’était pas aussi facile. Elle pousse donc un soupir, se demandant comment elle allait s’en sortir. « Oui, je l’ai appris que depuis peu et je suis revenue en ville pour ça mais du coup.. je ne sais pas trop où chercher maintenant. » Elle jette un œil aux annonces de postées sur le mur mais rien du tout. Ce n’était pas comme si elle ne s’en doutait pas de toute façon. « Et.. votre famille adoptive n’aurait pas d’informations je suppose ? » La question était sûrement idiote. « Je me demandais si poster une annonce sur le net pourrait aider mais bon.. et je ne sais pas s’ils sont encore vivants. » Cela ne lui coûtait rien de le faire c’est vrai mais elle savait que de ne voir aucune réponses ne l’aiderait pas.


- - all i remember is the smile on your face, and it will kill me everyday ‘cause I don't even know your name.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : abandon, harcèlement
Messages : 2527 - Points : 2946
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia B4ea9807ec18278f13b2cb8f8bbf225901106008
Âge : 37 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Jeu 3 Déc 2020 - 15:26 )
@Amalia Lombardi & Thomas De Luca
If you don't know your history, then you don't know anything. You are a leaf that doesn't know it is part of a tree.

Dans son malheur, Thomas était tombé sur quelqu'un qui semblait vivre la même chose que lui, quelqu'un qui cherchait également ses origines. Il s'agissait d'une jeune maman et il pouvait comprendre le désarroi de la jeune femme et il se doutait bien qu'après avoir donné la vie, les questions devaient se bousculer dans son esprit. Pour le moment, venir ici n'avait servi à rien, l'état-civil de la ville ne pouvait pas le renseigner malheureusement et ce n'était pas forcément une surprise. « Je veux bien vous croire oui.. C’est le pire je crois mais ils devraient bien pouvoir trouver avec d’autres infos. » L'écrivain se contente d'un haussement d'épaules, à vrai dire, il n'y croyait pas des masses, il n'avait aucune information à donner, aucun nom ou date donc trouver quelque chose à partir de rien, cela lui paraissait irréalisable. Mais il s'intéresse à la situation de la jeune femme, il se sentait un peu moins seul dans sa galère. « Oui, je l’ai appris que depuis peu et je suis revenue en ville pour ça mais du coup.. je ne sais pas trop où chercher maintenant. » Tom esquisse un léger sourire qu'il voulait compatissant. Là était toute leur différence, elle avait eu la chance d'avoir eu une famille. Lui aussi bien sûr, une famille bien particulière, mais une famille quand même, sa petite bande à lui, ses frères et sœurs. « Et.. votre famille adoptive n’aurait pas d’informations je suppose ? » L'écrivain fait une légère moue avant de se secouer légèrement la tête. « Je n'ai jamais été adopté. J'ai en fait vécu en orphelinat jusqu'à majorité, d'où mon petit souci. » Il se demandait s'il aurait eu plus d'informations si une famille l'avait recueilli chez elle. C'était une possibilité, mais il n'en saurait jamais rien et il se contentait parfaitement de l'enfance qu'il avait eu, jamais il ne voudrait faire machine arrière. Seulement ne pas savoir d'où il venait commençait à peser sur son moral et à devenir une priorité qu'il ne voulait pas. « Je me demandais si poster une annonce sur le net pourrait aider, mais bon.. et je ne sais pas s’ils sont encore vivants. » Thomas regarde les annonces qui étaient affichées devant eux, il y en avait pour tout le monde, trop d'informations, trop de données pour pouvoir exploiter quoique ce soit. « Internet peut être la solution. Avec les réseaux sociaux, la réactivité des gens... je pense que vous pourrez trouver votre réponse, je vous le souhaite en tout cas. » L'écrivain sourit à la jeune femme. « Mais j'ai un peu la même crainte que vous, rien ne dit que mes parents soient toujours en vie. Ne pas savoir commence à me rendre fou. » Il hausse des épaules, essayant de dédramatiser, mais les craintes étaient réelles. « Vos parents adoptifs ne peuvent pas vous aiguiller vous non plus ? » Il pose cette question avec prudence, car, après tout, il ne savait pas grand chose d'elle et il ne voulait pas non plus la mettre mal à l'aise.

(c) mars.


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more
Revenir en haut Aller en bas
Amalia LombardiBon pour te remonter le moral
Amalia Lombardi
https://www.ciao-vecchio.com/t7569-amalia-lombardi https://www.ciao-vecchio.com/t8806-amalia-o-30-ans-o-serveuse-dans-un-salon-de-the#292738
ID : spf, jo.
Pronom : elle.
Faceclaim : emma watson + dracarys..
Style RP : Pronoms: j'écris au elle, mais je n'ai pas de préférence.
Lignes : je préfère les rps courts, jusqu'à 400/500 mots.

Sujets sensibles : violences sexuelles, violences animales.
Thème·s abordé·s : aucun je pense.
Messages : 584 - Points : 729
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Tumblr_inline_p7qqpi7y0D1sccn28_250
Âge : trente années.
Métier : danseuse professionnelle arrêtée suite à une blessure au genou, travaille comme serveuse dans un salon à thé.
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Dim 6 Déc 2020 - 20:58 )
Amalia essayait de trouver des réponses à ses questions mais elle avait du mal à trouver des réponses. Elle ne pensait pas que ça serait aussi compliqué mais visiblement, elle s’était trompée sur ce sujet. La jeune femme soupirait alors qu’elle ne savait pas trop comment en obtenir maintenant. C’était un peu son unique espoir en venant ici et il s’était envolé en fumée. Elle n’est pas la seule visiblement mais elle ne sait pas si elle doit se sentir rassurée ou non. Probablement pas puisque si elle n’est pas la seule à ne pas réussir à obtenir de réponses à ses questions. Elle hoche la tête aux paroles du jeune homme. Effectivement oui, s’il avait toujours été dans un orphelinat c’est moins évident mais bon, elle n’arrivait pas non plus à obtenir des infos alors qu’elle avait été adoptée. Est-ce que ça aurait été plus facile si elle aurait été adoptée quand elle aurait été plus vieille ? Elle ne savait pas. Malheureusement, avec des si on pourrait toujours refaire le monde. « Je l’espère oui enfin, ça pourrait être à double tranchant, soit je peux retrouver soit au contraire ce sera un échec. » Elle lui dit en soupirant mais en même temps, si elle n’essaie pas alors elle ne saurait jamais. « Je vous comprend oui et en même temps.. si je les retrouve et qu’ils ne veulent pas me voir alors.. » Elle ne sait pas trop comment elle se sentirait, déçue peut-être. Elle ne voulait pas forcément faire partie de leur vie s’ils ne voulaient pas. Elle voulait juste avoir des réponses, savoir pourquoi ils ne l’avaient pas gardé avec elle. « Non ils ne savaient pas grand-chose non plus. Ils cherchaient à adopter un enfant et on les a appelés un jour pour moi mais les personnes de l’adoption n’avaient pas plus d’informations. Apparemment on m’avait apporté à l’hôpital et voilà. Ils ne savaient pas plus. » Autant dire que c’était peine perdue pour le coup. « Et je suppose que c’est pareil, que l’orphelinat n’avait pas d’infos pour vous ? » il ne serait sûrement pas là sinon.


- - all i remember is the smile on your face, and it will kill me everyday ‘cause I don't even know your name.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : abandon, harcèlement
Messages : 2527 - Points : 2946
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia B4ea9807ec18278f13b2cb8f8bbf225901106008
Âge : 37 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Dim 13 Déc 2020 - 22:04 )
@Amalia Lombardi & Thomas De Luca
If you don't know your history, then you don't know anything. You are a leaf that doesn't know it is part of a tree.

Plus les jours passaient et plus Thomas se demandait pourquoi il avait eu cette idée, à cet instant précis. Mais il avait voulu jouer le jeu, il avait voulu entrer dans la peau de son personnage qui était justement dans la même panade que lui. Trouver ses parents l'aidera à terminer son livre, du moins le commencer. Depuis qu'il avait décidé d'écrire cette histoire, il n'arrivait plus à aligner deux mots devant l'autre, c'était bien la première fois que cela lui arrivait. Alors il cherchait des réponses. La réponse. Celle qu'il n'avait jamais osé se poser durant tout ce temps. Sa famille, il l'avait déjà, les orphelins étaient sa famille, pourquoi retrouver ses parents biologiques ? Est-ce que cela allait changer le cours de sa vie ? Dans le fond, il ne l'espérait pas, au contraire. Il ne voulait pas de changement de sa vie, il ne voulait pas être impacté par les découvertes qu'il allait faire. Mais c'était sûrement trop tard, le simple fait d'avoir fait la démarche l'impactait déjà. Notamment, parce qu'il ne trouvait rien et qu'il ne savait plus où chercher. La jeune femme qu'il venait de rencontrer avait apparemment le même souci que lui, mais peut-être qu'Internet allait l'aider dans sa démarche, il l'espérait vraiment pour elle, elle était plus jeune que lui et avait un enfant. « Je l’espère oui enfin, ça pourrait être à double tranchant, soit je peux retrouver soit au contraire, ce sera un échec. » Thomas fait une légère moue. Il y avait pensé à cela, à l'échec. Il était en plein dedans à vrai dire, pour le moment. En attendant, être dans l'ignorance commençait à le rendre fou et impatient aussi. « Je vous comprend oui et en même temps.. si je les retrouve et qu’ils ne veulent pas me voir alors.. » L'écrivain grimace et il aurait vraiment de la peine pour la jeune femme si cela arrivait. « S'ils ne veulent pas vous voir alors vous saurez qu'ils n'en valent pas la peine. » C'était dur et implacable, mais c'était la vérité. Ce serait leur chance de se rattraper, s'ils ne la saisissaient pas, c'est que cela ne valait pas le coup, Thomas le voyait comme ça. Plus les minutes passaient et plus son envie d'aider la jeune femme augmentait. Il voulait l'aider dans sa quête au détriment de la sienne, peut-être que ça l'aiderait lui-même ? Elle avait cet avantage d'avoir été adoptée, peut-être que ses parents avaient des informations au sujet de sa naissance, un quelconque détail ? « Non ils ne savaient pas grand-chose non plus. Ils cherchaient à adopter un enfant et on les a appelés un jour pour moi mais les personnes de l’adoption n’avaient pas plus d’informations. Apparemment on m’avait apporté à l’hôpital et voilà. Ils ne savaient pas plus. » L'écrivain soupire lui aussi. « L'hôpital n'a donc aucune information à vous donner ? Je pense qu'un appel à témoignage sur Internet, dans des sites spécialisés peut être la solution. » Il ne voyait que ça, à moins que l'hôpital ne voulait rien dire. « Et je suppose que c’est pareil, que l’orphelinat n’avait pas d’infos pour vous ? » Thomas secoue la tête, un peu dépité pour le coup avant de prendre une petite affichette disposée sur un panneau, cela pourrait lui être utile. « Ils n'ont rien du tout. J'ai été trouvé par un prêtre devant une église en dehors de la ville. Il n'a apparemment vu personne et à part une médaille de baptême, rien n'indiquait d'où je venais. Mon nom de famille m'a été attribué en fonction du jour où j'ai été trouvé, donc difficile de chercher des infos quand on n'a rien du tout. » Il avait l'impression de tourner en rond, de se répéter depuis des jours maintenant. « Je peux vous offrir un café ? Il y en a un à quelques pas d'ici si vous avez quelques minutes. » Thomas sourit légèrement, il n'avait de toute manière plus rien à faire ici.

(c) mars.


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more


Dernière édition par Thomas De Luca le Dim 3 Jan 2021 - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amalia LombardiBon pour te remonter le moral
Amalia Lombardi
https://www.ciao-vecchio.com/t7569-amalia-lombardi https://www.ciao-vecchio.com/t8806-amalia-o-30-ans-o-serveuse-dans-un-salon-de-the#292738
ID : spf, jo.
Pronom : elle.
Faceclaim : emma watson + dracarys..
Style RP : Pronoms: j'écris au elle, mais je n'ai pas de préférence.
Lignes : je préfère les rps courts, jusqu'à 400/500 mots.

Sujets sensibles : violences sexuelles, violences animales.
Thème·s abordé·s : aucun je pense.
Messages : 584 - Points : 729
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Tumblr_inline_p7qqpi7y0D1sccn28_250
Âge : trente années.
Métier : danseuse professionnelle arrêtée suite à une blessure au genou, travaille comme serveuse dans un salon à thé.
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Lun 21 Déc 2020 - 22:15 )
Amalia désirait retrouver ses parents mais plus le temps passait et plus elle se posait des questions. Elle se demandait si cela était une bonne idée. Est-ce qu’elle finirait par trouver des informations ? Surtout, est ce qu’ils voudraient la voir ? Elle n’en avait aucune certitude après tout. Est-ce qu’elle ne se faisait pas de faux espoirs ainsi ? Peut-être qu’elle n’aurait jamais la réponse. Elle avait simplement besoin d’informations sur sa famille et les retrouver. Il fallait encore que ça arrive. Elle hoche la tête aux mots de l’homme à ses côtés. Est-ce que sa famille ne vaudrait pas la peine ? Elle ne pourrait pas le dire. Elle ne les connaissait pas ni même pourquoi ils avaient fini par l’abandonner. « Peut-être oui. Ou alors ils ont leurs raisons mais bon, je suis adulte maintenant. Je veux dire.. je ne demande même pas à faire partie de leur vie. Je voudrais juste comprendre. » Elle lui dit en haussant les épaules. Cela ne changerait rien dans le fond parce qu’elle a été adoptée et a vécu avec d’autres personnes mais voilà. Elle ressentait ce besoin. « Non enfin, ils se renseignent et me contacte si jamais mais pour le moment rien. Je vais probablement essayé internet alors. » La jeune femme espère bien que les nouvelles technologies pourront l’aider pour une fois. Il faut bien que ça ait ses avantages, même si cela prendrait du temps. Elle espère que cela se passerait mieux pour Thomas néanmoins. Il semblait dans le même cas qu’elle-même si leur histoire était sûrement différente. « Je vois oui.. et cette médaille, vous ne savez pas d’où elle vient je suppose ? Ou bien ou elle a été achetée ? » Peut-être bien que la personne avait quelques informations à ce sujet. Cela remontait à quelques années c’est vrai mais des traces pouvaient être gardées. « Avec plaisir oui merci. Ma fille ne va pas tarder à ce réveil.» Un café ne pouvait donc pas lui faire de mal. Elle ne trouvait rien sur ce tableau de toute façon. La jeune femme quitte alors les lieux en poussant la poussette. « Au fait, je ne me suis pas présentée, je m’appelle Amalia. » Elle lui souffle alors. Avec un prénom sur une tête c’est tout de même mieux.


- - all i remember is the smile on your face, and it will kill me everyday ‘cause I don't even know your name.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : abandon, harcèlement
Messages : 2527 - Points : 2946
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia B4ea9807ec18278f13b2cb8f8bbf225901106008
Âge : 37 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Dim 3 Jan 2021 - 15:53 )
@Amalia Lombardi & Thomas De Luca
If you don't know your history, then you don't know anything. You are a leaf that doesn't know it is part of a tree.

D'après ce que Thomas avait pu lire, quelque part sur un quelconque site, les personnes qui cherchaient leur famille, finissaient toujours par se remettre en question, se demandant par la même occasion si c'était la meilleure chose à faire et il était justement en plein dedans. Seulement, il ne pouvait désormais plus reculer, il comptait sur ces recherches pour avancer dans sa vie personnelle, mais aussi professionnelle. Il était rendu au point où l'un n'allait plus s'en l'autre et cela le rendait dingue. Rencontrer quelqu'un dans la même situation que lui le rassurait, mais il avait également envie que la jeune femme qu'il venait de rencontrer, aboutisse à quelque chose. Bien entendu, il y avait le risque que les personnes recherchées ne veuillent pas être retrouvées, cette idée lui faisait un peu peur, mais c'était un risque à prendre. « Peut-être oui. Ou alors ils ont leurs raisons mais bon, je suis adulte maintenant. Je veux dire.. je ne demande même pas à faire partie de leur vie. Je voudrais juste comprendre. » Thomas esquisse un léger sourire, soulagé d'avoir rencontré cette âme perdue qui ressentait à cet instant, la même chose que lui. « Je comprends parfaitement. » Il ne voulait même pas intégrer cette famille, une famille, il en avait déjà une et ce n'était pas grâce à eux. Seulement, il voulait savoir d'où il venait, il voulait comprendre pourquoi il avait été abandonné. Est-ce que c'était de sa faute ? Juste... Pourquoi ? Il avait pourtant plus d'espoir pour la jeune femme qui avait eu la chance d'être adoptée, peut-être justement que l'hôpital aurait plus d'information. « Non enfin, ils se renseignent et me contacte si jamais mais pour le moment rien. Je vais probablement essayé internet alors. » L'écrivain hoche de la tête avant de hausser légèrement des épaules. « Autant mettre toutes les chances de votre côté. » C'étaient beaucoup de ressources, beaucoup d'efforts, malheureusement peut-être pour rien, mais au moins, elle ne le regrettera pas car elle saura qu'elle a tout fait pour trouver ses réponses. À la différence de Thomas, qui, lui, n'avait aucun élément, du moins pas d'élément concret qui pouvait le guider quelque part, comme cette médaille de baptême. « Je vois oui.. et cette médaille, vous ne savez pas d’où elle vient je suppose ? Ou bien ou elle a été achetée ? » Il secoue la tête négativement, un peu dépité. « Rien du tout. » Malheureusement, rien n'indiquait sur la médaille le lieu où elle aurait pu être achetée et puis Thomas pensait concrètement que ce genre de retournement de situation ne se déroulait que dans des films avec un happy end. Seulement, est-ce qu'il en aura un, lui, de happy end ? Quoiqu'il en soit, Thomas a une soudaine envie de sortir d'ici, de se changer les idées, ce ne sera pas aujourd'hui qu'il en saura plus le concernant alors il propose tout naturellement à la jeune femme si elle veut boire un café, histoire de prolonger un peu cette rencontrer dans un endroit un peu plus neutre. « Avec plaisir oui merci. Ma fille ne va pas tarder à ce réveil.» L'écrivain esquisse un sourire avant de lui emboîter le pas. Ils quittent tous deux les lieux, alors que Tom les guide tranquillement vers un café situé à une dizaine de mètres. « Au fait, je ne me suis pas présentée, je m’appelle Amalia. » Thomas rit de bon cœur, se sentant un peu idiot pour le coup. « Je vous invite à boire un café sans me présenter, j'avoue que ça peut paraître un peu bizarre. Je m'appelle Thomas. » En peu de temps, les voilà rendus devant le café et l'écrivain lui ouvre la porte afin qu'elle puisse entrer à l'aide de sa poussette avant d'entrer à son tour. On les guide alors vers une table libre où Thomas s'empresse de s'installer, soupirant d'aise d'être enfin assis. « Vous êtes originaire de Naples si j'ai bien compris ? Vous avez des souvenirs de la ville avant de revenir ici ? » Il se faisait peut-être un peu trop curieux, mais il s'intéressait à cette jeune femme, son histoire le touchait clairement. Un serveur les rejoint bien vite pour prendre leur commande. « Un café double pour moi et pour... Amalia ? » L'écrivain se tourne vers la jeune femme pour qu'elle puisse passer sa commande.

(c) mars.


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more
Revenir en haut Aller en bas
Amalia LombardiBon pour te remonter le moral
Amalia Lombardi
https://www.ciao-vecchio.com/t7569-amalia-lombardi https://www.ciao-vecchio.com/t8806-amalia-o-30-ans-o-serveuse-dans-un-salon-de-the#292738
ID : spf, jo.
Pronom : elle.
Faceclaim : emma watson + dracarys..
Style RP : Pronoms: j'écris au elle, mais je n'ai pas de préférence.
Lignes : je préfère les rps courts, jusqu'à 400/500 mots.

Sujets sensibles : violences sexuelles, violences animales.
Thème·s abordé·s : aucun je pense.
Messages : 584 - Points : 729
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Tumblr_inline_p7qqpi7y0D1sccn28_250
Âge : trente années.
Métier : danseuse professionnelle arrêtée suite à une blessure au genou, travaille comme serveuse dans un salon à thé.
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le Sam 9 Jan 2021 - 10:20 )
Amalia pousse un soupir alors qu’elle a la sensation qu’elle ne va jamais pouvoir retrouver ses parents. Ce n’était pas faute d’essayer et de faire des efforts en plus de cela mais elle n’y arrive pas. Elle ne trouve pas d’indices pour l’instant lui permettant de pouvoir les contacter. Elle ne savait pas où ils vivaient non plus. Elle ne trouverait peut-être jamais et alors, elle n’aurait aucune réponse à ses questions. Elle allait tout de même essayer et puis peut-être que cela pouvait prendre quelques années. Ou jamais. Elle hoche la tête aux paroles. Elle allait essayer via internet et elle verrait bien où cela la mènerait. Elle n’avait pas que ses parents, elle avait une famille aussi alors peut-être qu’elle pourrait retrouver d’autres membres de sa famille. « Je vais essayer en tout cas et on verra ce que ça donne. Puis qui sait, ne rien savoir éviterait peut-être d’être déçue. » Elle ne savait pas ce que ses parents pourraient lui dire, ni même ce qu’ils pensaient. Ni pourquoi ils avaient fait cela et peut-être que la réponse lui déplairait.

La jeune femme pousse un soupir en voyant que Thomas n’avait aucune idée d’où venait cette médaille. Dommage et il n’y avait aucun signe dessus. « Peut-être que vous pourriez, si ce n’est pas fait, demander à quelques bijouteries s’ils connaissent. » Elle propose comme cela même si elle ne sait pas trop où il pourrait chercher. Il y a peut-être des endroits spécialisés là-dessus. Ils décident de sortir de ce lieu où ils ne trouveront rien pour aller boire un café. Ils seraient bien mieux installés ailleurs et puis, sa fille voudrait bientôt prendre son biberon. « Il y a pas de soucis, merci et enchanté. » Elle lui dit en rigolant et en sortant de cet endroit. Elle s’installe face à lui, vérifiant si sa fille dort toujours. Elle bouge un peu mais ne se réveille pas pour le moment. « Je suis née ici oui et oui pas mal. En réalité, je suis partie quand j’avais dix neuf ans alors j’ai vécu longtemps ici. Je suis partie une dizaine d’années pour travailler également. » Il n’y avait pas que cela mais c’était des détails dont elle n’avait pas spécialement envie de rentrer dedans. Elle manque une pause lorsque le serveur arrive. « Je prendrais un cappucino s’il vous plait. » Elle commande avec un sourire. « Et vous, vous vous souvenez de beaucoup de choses de votre enfance ? » Elle avait été adoptée très vite de son côté alors c’était sûrement pour cela qu’elle ne se rappelait pas de sa famille.


- - all i remember is the smile on your face, and it will kill me everyday ‘cause I don't even know your name.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Must come from somewhere - Amalia Empty
# Sujet: Re: [Terminé] Must come from somewhere - Amalia ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Must come from somewhere - Amalia -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant