Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -27%
Apple AirPods Pro
Voir le deal
205 €
Le Deal du moment : -48%
[Offre Prime] Sonnette vidéo connectée ...
Voir le deal
49 €

 

- (terminé) Thomas || Rewrite the stars -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Leia PellegrinoToujours frais après un litre de café
Leia Pellegrino
https://www.ciao-vecchio.com/t5146-leia-lost-soul https://www.ciao-vecchio.com/t5161-ca-me-fait-une-belle-jambe
ID : wanderlust.
Pronom : Elle.
Faceclaim : Diana Penty : ealitya ; Signa : Mars
Style RP : Pronoms RP :Elle
Flashback :Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur : sans pression.

Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : Abandon, amputation
Messages : 740 - Points : 1478
(terminé) Thomas || Rewrite the stars  - Page 2 YUhmwpW
Âge : 33 ans
Métier : Animatrice à l'orphelinat dans lequel elle a grandi
(terminé) Thomas || Rewrite the stars  - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Thomas || Rewrite the stars ( le Dim 7 Mar 2021 - 2:20 )
Avec la présence de Thomas chez elle, Leia en aurait presque oublié l’orage qui continuait à gronder dehors. Les voix et les rires qui se mêlaient avaient réussi l’espace d’un instant à faire oublier sa peur à la jeune Indienne qui frissonnait dès que le ciel devenait un peu couvert. Ce n’était pas nouveau chez la jeune femme qui pendant longtemps, nourrissait l’espoir que ça finirait par passer. Au pire, elle aurait quelqu’un contre qui se serrer lorsque comme aujourd’hui, la météo deviendrait orageuse. Malheureusement pour elle, ça n’était jamais arrivé. Et à chaque fois que l’orage grondait, tout son être tremblait au même titre que le ciel. En ce jour, elle avait la chance d’avoir son frère présent pour éviter qu’elle n’angoisse plus que nécessaire, sachant très bien qu’un jour lui aussi finirait par la laisser pour faire sa vie et ne pourrait plus voler à son secours à la moindre peur irrationnelle. A défaut de se préparer à ce jour, elle préférait profiter du temps qu’il leur restait à deux. Et tout ça, elle ne lui dira pas. Elle ne lui parlera jamais de cette peur que les orphelins s’éloignent, pas par envie mais par nécessité parce qu’ils auraient des responsabilités qu’elle n’aura jamais. Une carrière qui l’obligerait à quitter Naples ou l’Italie même, une famille à s’occuper… Dans un soupir alors qu’un sourire triste qu’elle essayait de cacher s’étirait doucement au coin de ses lèvres, elle secoua la tête pour chasser ces pensées.

Emboîtant les pas de l’écrivain jusque dans la cuisine, Leia se plaignait déjà alors qu’elle n’avait encore rien fait. Et qu’elle ne ferait rien de toute façon. Elle savait se débrouiller en cuisine mais préférait juste ne pas le faire. Des pâtes, du ketchup, c’était assez pour elle. Ca ne demandait pas autant d’efforts et ça suffisait à calmer sa faim jusqu’au prochain repas. « Tu veux manger autre chose qu’une soupe à l’eau gnagnagna. » D’une voix moqueuse, elle répétait les paroles de Thomas tout en se hâtant de venir l’aider. Parce qu’elle était gentille et serviable, peu importe ce que diraient les autres. « Oui, chef ! » Dans la poche arrière de son pantalon, elle récupéra son téléphone et alluma la lampe torche qu’elle dirigea vers Thomas pour l’aveugler un court instant juste pour l’embêter. Debout à côté du jeune homme, elle essayait de voir ce qu’il récupérait sans pour autant faire de l’ombre à ce dernier. Elle le voyait toucher des choses, les remettre à leur place, inspecter son frigo sans pouvoir deviner ce qu’ils allaient manger. Les sourcils froncés, elle essayait même de se hisser sur la pointe de son pied avant de laisser tomber de peur de perdre l’équilibre, alors elle se contenta de tendre le cou le plus possible. En voyant ce qu’il avait sorti, elle était surprise. Pas qu’il ait pu trouver ce dont il avait besoin en un temps record, non – bien que, la performance était remarquable – mais parce qu’elle n’avait aucune idée qu’elle avait tout ça chez elle. Avant la coupure d’électricité son repas du soir était supposé de se constituer d’une boîte de pois chiche qu’elle avait trouvé dans son placard en faisant du « rangement ». Distraite par tout ça, elle en avait presque oublié d’éclairer Thomas qu’elle entendait se cogner. « Tu devrais faire attention. » Dit-elle, comme si elle n’était pas responsable de ses coups à cause de son manque d’attention. Haussant les épaules face à sa remarque, elle se rapprocha pour vraiment éclairer ses mains. « On terminera pas aux urgences, si tu te coupes j’ai de quoi te soigner ici. J’ai récupéré des pansements Transformers. » Elle plaisantait à moitié, elle en avait vraiment volé à l’orphelinat parce qu’elle voulait en avoir chez elle. Et quelque part, elle aurait presque souhaité que Thomas se coupe pour avoir l’honneur de lui en mettre un. « Euh... » Commença par dire l’Indienne qui fronçait à nouveau les sourcils. « Parle meilleur déjà ! » Rouspéta Leia. « Ensuite, non. » Les sourcils légèrement froncés, le regard plein de défi, elle tourna le téléphone de façon à ce que la lumière éclaire son visage. Elle tapota doucement l’épaule de Thomas pour qu’il la regarde et planta son regard dans le sien. Elle n’avait rien à lui dire, elle voulait juste qu’il voit son visage qui indiquait qu’elle ne le ferait pas.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Perfection is a disease of a nation. Pretty hurts, pretty hurts. Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Tryna fix something but you can't fix what you can't see. It's the soul that needs a surgery. // par mars.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © Proserpine & Longanis
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : abandon, addiction aux jeux
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin juillet
Messages : 2583 - Points : 3072
(terminé) Thomas || Rewrite the stars  - Page 2 B4ea9807ec18278f13b2cb8f8bbf225901106008
Âge : 38 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
(terminé) Thomas || Rewrite the stars  - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Thomas || Rewrite the stars ( le Ven 19 Mar 2021 - 13:03 )
Thomas avait complètement oublié l'orage pour sa part, son objectif était désormais de faire à manger dans l'obscurité avec Leia à ses côtés, un vrai défi donc. Les participants aux émissions culinaires n'avaient qu'à bien se tenir, s'il arrivait à préparer un bon plat ce soir, il méritait toutes les récompenses possibles. Pour le moment, l'heure était à la chamaillerie et Leia se met à faire ce qu'elle sait faire de mieux à savoir répéter ce qu'il venait de dire et il lui fait la plus belle grimace qu'il peut faire malgré l'obscurité. « Gnagnagna! » Il pouffe finalement de rire alors qu'iels se mettent finalement au travail, Leia se chargerait de l'éclairer. Elle prend tellement cela au sérieux qu'elle lui met son flash dans les yeux un instant. « Mais Leiaaaa mes yeux ! » Il met une main devant ses yeux, aveuglé par la lumière et il lui faut quelques secondes pour retrouver une vision claire. « Tu es insortable, c'est pas possible.. » Mais qui s'en plaignait ? Tout le monde. Mais tout le monde aimait Leia comme cela à vrai dire. L'écrivain sort tout ce dont il a besoin pour cuisiner, il avait la chance de connaître la cuisine de sa sœur, il ne s'en sort donc pas trop mal malgré l'absence de lumière parce que oui, Leia semble ne pas vouloir l'éclairer alors qu'il revient vers elle en se cognant plusieurs fois. Il lui lance un regard des plus sceptiques alors qu'elle lui dit de faire attention, mais il ne peut s'empêcher de sourire, elle était vraiment impayable. Il récupère un couteau et se met à éplucher de l'ail et un oignon, lui demandant quand même d'éclairer ses mains, car il n'avait pas tellement envie de se couper et donc de finir aux urgences, ils avaient mieux à faire. « Je t'adore Leia, mais vraiment, je préfère aller aux urgences plutôt que tu me soignes avec tes pansements Transformers. C'est bizarre, mais je tiens à la vie. » Il affuble ses mots d'un grand sourire, allez savoir s'il était sérieux ou non. Mais peut-être qu'il n'avait pas envie d'être soigné par quelqu'un qui n'avait pas peur d'avaler des piles ? Donc oui, il tenait à la vie. Il s'occupe de l'ail et de l'oignon, mais il n'avait pas quatre mains, il demande donc un peu d'aide, ce qui lui parait logique sur le moment, mais bien évidemment son refus ne le surprend pas. Il pousse un long soupir, résigné, il allait donc faire sans et termine de couper l'oignon qui lui commençait à lui piquer légèrement les yeux. Tom sent une légère tape sur l'épaule, râlant doucement alors qu'il manquait de lumière, levant alors les yeux vers sa jeune sœur qui semblait vouloir montrer son mécontentement. « Bien, bien ! » Il rend les armes, il avait promis de cuisiner pour elle après tout, alors il ferait ce qu'il avait à faire. Le sourire aux lèvres, il s'empresse donc de sortir une casserole, du moins il essaye d'en trouver une dans un placard, le bruit qu'il fait avait du réveiller les voisins, mais tant pis. Il y met un peu d'huile d'olive et la met sur le feu en y ajoutant ail et oignon avant de s'occuper des légumes. « Bon alors, dis-moi, tout se passe bien à l'orphelinat en ce moment ? Il y a eu des nouveaux arrivants récemment ? » Thomas était pas mal débordé en ce moment pour avoir eu connaissance des dernières entrées, son association lui prenait bien trop de temps et son livre aussi, il ne pouvait parfois pas être sur tous les fronts.


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more
Revenir en haut Aller en bas
Leia PellegrinoToujours frais après un litre de café
Leia Pellegrino
https://www.ciao-vecchio.com/t5146-leia-lost-soul https://www.ciao-vecchio.com/t5161-ca-me-fait-une-belle-jambe
ID : wanderlust.
Pronom : Elle.
Faceclaim : Diana Penty : ealitya ; Signa : Mars
Style RP : Pronoms RP :Elle
Flashback :Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur : sans pression.

Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : Abandon, amputation
Messages : 740 - Points : 1478
(terminé) Thomas || Rewrite the stars  - Page 2 YUhmwpW
Âge : 33 ans
Métier : Animatrice à l'orphelinat dans lequel elle a grandi
(terminé) Thomas || Rewrite the stars  - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Thomas || Rewrite the stars ( le Sam 24 Avr 2021 - 19:31 )
La dynamique entre ces deux là avait toujours été aussi belle que chaotique. Et quelque part, c’était l’une des relations dans lesquelles la jeune femme se retrouvait le mieux. Avec la présence de l’écrivain, Leia avait presque oublié la raison de sa venue et l’orage qui continuait de gronder dehors. Les rires, les moqueries et la mauvaise foi de l’Indienne prenait tellement de place qu’elle avait réussi à ne pas sursauter pendant deux grondements. Malgré un Thomas désespéré dans la cuisine, les choses avaient l’air d’avancer quand même. Du moins, de là où se tenait Leia. En toute honnêteté, elle ne savait même pas ce qu’elle faisait là. Ni pourquoi il avait demandé son aide. Il aurait dû voir venir qu’elle n’aurait été d’aucune d’aide, qu’elle ferait exprès limite de tout faire de travers pour qu’il la vire. Et qu’en plus, elle se mettrait à discuter ses ordres même les plus simples. Une vraie enfant. Mais c’était parce que la brunette partait du principe qu’il s’était engagé à cuisiner. Qu’il assume en lui faisant à manger jusqu’au bout. Et plus vite aussi. Elle devint sérieuse pendant une demi-seconde, repensant à ses dernières paroles. «J’ai La reine des neiges aussi.» Dit-elle avec tout le sérieux du monde. Pour prouver qu’elle ne mentait pas, elle releva pendant un court instant sa manche pour montrer son bras qu’elle éclaira. «Regarde.» C’était effectivement Anna et Elsa sur son bras. «Je me suis pas blessée, mais je voulais juste en avoir un.» Elle haussa les épaules en même temps qu’elle terminait de prononcer cette phrase. S’il voulait elle pouvait lui coller un d’Olaf sur le front pour couvrir un bobo imaginaire. Ca ne la dérangeait pas, elle le faisait à l’orphelinat. Elle avait eu le malheur de dire aux enfants qu’ils avaient reçu de beaux pansements. Au final, elle avait passé sa journée à soigner des blessures qui n’existaient pas en cachette. A sa grande surprise, fille ou garçon ils ne faisaient pas vraiment la différence tant qu’ils avaient leur pansement. Le dernier pansement de la reine des neiges qu’elle attribua à un petit garçon la fit sourire, il s’était empressé d’aller le montrer à ses camarades. Elle était sûre qu’un pansement Olaf irait bien à Thomas ici cela dit. Thomas qui continuait à cuisiner - il le fallait bien parce que ce n’était pas Leia pour lever le petit doigt - et qu’elle regardait faire en l’éclairant. Elle n’était là que pour ça, elle ne ferait rien de plus, de toute façon elle était blessée elle avait un pansement qui le prouvait. «Bien.» Répéta l’Indienne. Au moins le message était enfin passé. Le laissant faire, elle se couvrit une oreille lorsqu’il récupéra une casserole. «T’as fais plus de bruit que l’orage, mes voisins doivent êtres ravis.» Elle disait ça alors qu’elle était la première à en faire lorsqu’elle était seule. Elle n’avait jamais vraiment adressé la parole aux gens de son immeuble mais elle était à peu près certaine que ces derniers la détestaient. A juste titre. «Hum, laisse moi réfléchir.» Elle se repassa ces derniers jours et mise à part les pansements, il y avait bien cet enfant qui venait tout juste d’arriver et qui avait du mal à s’intégrer. «Un seul nouvel arrivant.» Etait-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Elle se disait qu’au moins il n’y en avait qu’un. Mais c’était quand même un enfant qui se retrouvait soudainement sans parents. «Il a un peu de mal à s’intégrer parmi les autres. Reste en retrait et parle peu.» Un soupir ponctua sa phrase. «J’en ai parlé aux autres qui disent qu’il faut lui donner un peu de temps pour qu’il puisse prendre ses marques et s’habituer à sa nouvelle vie.» Pour avoir été cette enfant, elle comprenait. Mais d’un autre côté, elle aurait aimé faire plus. «Et toi ? Ton livre ?» En même temps qu’elle l’interrogeait, elle dirigea la lumière vers la casserole qui commençait à dégager une odeur appétissante.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Perfection is a disease of a nation. Pretty hurts, pretty hurts. Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Tryna fix something but you can't fix what you can't see. It's the soul that needs a surgery. // par mars.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © Proserpine & Longanis
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : abandon, addiction aux jeux
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin juillet
Messages : 2583 - Points : 3072
(terminé) Thomas || Rewrite the stars  - Page 2 B4ea9807ec18278f13b2cb8f8bbf225901106008
Âge : 38 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
(terminé) Thomas || Rewrite the stars  - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Thomas || Rewrite the stars ( le Ven 30 Avr 2021 - 10:26 )
Leia était clairement une enfant et ce serait mentir de dire que cela ne faisait pas du bien, parfois, de ne pas se prendre la tête au point de garder cette dynamique qu'iels avaient lorsqu'iels étaient plus jeunes. L'écrivain savait être sérieux quand il le fallait, il pouvait même être assez vieux jeu parfois, lorsqu'il n'était pas d'humeur. Mais lorsqu'il était en compagnie des orphelins, de certain.e.s d'entre elleux, il se sentait libre de faire ou de dire ce qu'il veut sans qu'on le juge directement. Cette relation qu'iels entretenaient était forte et inqualifiable, si on lui demandait de décrire ce qu'il y avait entre elleux toustes, il serait bien incapable de formuler une description compréhensible pour le commun des mortel.le.s. Et c'est donc sans surprise qu'il découvre un pansement de la Reine des Neiges sur le bras de Leia et il hoche la tête d'un air convaincu. « Et bien, je préfère la Reine des Neiges à Transformers. » Il prend un petit air fier, c'était son côté romantique, parce qu'il y avait rien de romantique dans Transformers. « J'ai toujours eu un faible pour Kristoff. Et Sven aussi. » Il hausse les épaules, comme si c'était normal et d'une importance moindre.


Thomas essayait tant bien que mal de cuisiner, mais il était dans le noir et secondé par Leia ce qui n'était pas chose facile. Soit elle lui mettait le flash de son téléphone dans les yeux, soit elle n'éclairait pas ce qu'il était en train de faire, autant cuisiner jongler avec des couteaux dans une pièce dans la totale obscurité, ce serait sûrement moins dangereux. Et certainement plus calme aussi alors que le bruit des casseroles faisait écho dans la pièce, mais il n'y voyait rien aussi.. « Comme si tu en avais quelque chose à faire de tes voisins. Vraiment. » De là où elle était, elle ne pouvait sûrement pas voir son air blasé, mais elle pouvait l'entendre dans sa voix. Mais cela le fait rire et après un ricanement, il se met à faire ce qu'il fait sûrement le mieux, dans les pires conditions possibles, c'est-à-dire cuisiner avec Leia dans les pattes. Pour passer le temps, il prend des nouvelles de l'orphelinat notamment des nouvelles.aux arrivant.e.s, car il n'avait pas tellement de temps à s'y consacrer en ce moment. Ce qu'elle lui dit, il a l'impression de l'entendre à chaque fois qu'un.e nouvelle.au arrive, il l'impression qu'il l'entendait en messe basse lorsqu'il était lui aussi à l'orphelinat, à chaque nouvelle arrivée.

Lui aussi soupire, faisant une légère moue, agrémentée d'un léger sourire. « Pas facile oui.. Je tâcherai de passer prochainement avec une bénévole de l'association histoire de voir ce qu'on peut faire à notre niveau. » Pas grand chose sûrement, à part fournir une écoute, de l'occupation, mais ce n'était jamais facile, chaque cas était différent et les attentes n'étaient jamais les mêmes. L'écrivain continue de cuisiner tranquillement avant de suspendre son geste en entendant la question posée, esquissant une grimace, puis il reprend là où il en était. « Hmm.. question suivante ? » Il tente tant bien que mal de faire le plaisantin, mais le cœur n'y est pas à cet instant. Finalement, il soupire, ne pouvant pas passer une question pareille. « Le livre est un désastre. Tout ce que j'écris est nul, alors je passe mon temps à effacer les chapitres que je viens d'écrire. » Il prend un air détaché, pour faire croire qu'il le vivait bien, mais il ne le vivait en fait pas bien du tout. « Mon éditeur me met la pression, je ne sais même pas si j'arriverai à le finir un jour. Désolé Princesse, mais je ne pense pas t'offrir une nouvelle jambe pour Noël. » Toujours une pirouette pour s'en tirer, c'était la vie qu'il avait décidé de mener.


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(terminé) Thomas || Rewrite the stars  - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Thomas || Rewrite the stars ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (terminé) Thomas || Rewrite the stars -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2