Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -38%
Aspirateur robot Xiaomi Roborock S7 (version 2021) en ...
Voir le deal
499 €

 

- Miguel Magina -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Miguel MaginaTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Miguel Magina
https://www.ciao-vecchio.com/t8133-miguel-magina https://www.ciao-vecchio.com/t8141-miguel-o-36-ans-o-designer-dessinateur-de-sa-bd
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : oscar Isaac - Proserpine <3 (avatar) * beylin (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : décès, sa fille.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 146 - Points : 338
Miguel Magina Tumblr_inline_o0bvgt4bS11rifr4k_500
Âge : trente six ans
Métier : designer pour une grande boite d'italie, mais aussi il créer sa propre bd.
Miguel Magina Empty
# Sujet: Miguel Magina ( le Lun 14 Déc 2020 - 12:11 )
On ne peut comprendre la vie qu'en regardant en arrière ; on ne peut la vivre qu'en regardant en avant.
Miguel Magina
rôle inventé
Identité :Il a des prénoms bien atypique, mais vous allez voir que ses noms de famille aussi. Tout le monde le connaît sous le prénom de Miguel Magina, mais sur sa carte d’identité s'est inscrit Miguel Anthony Rodrigues Magina. Ses parents ne se sont pas trop foulés. Miguel était le prénom du grand-père paternel et Anthony du grand-père maternel. Ils n'ont pas cherché plus loin. Pour les noms de famille, le premier, est celui de sa mère et le second de son père.

Naissance : Il a pointé le bout de son nez un jour dit de plein hiver, le vingt-cinq février dix-neuf quatre vingt quatre dans un petit hôpital au fin fond de Braga. Toute sa famille est native du Portugal ou presque, mais en réalité, ses parents n’ont pas pu aller jusqu’à Lisbonne pour l’accouchement alors ils sont allés au plus près.

Origines :Il est né au Portugal, comme une grande partie de sa famille paternelle. Du côté de sa mère, il a des origines Bosniaque, Française et guatémaltèque. Son grand-père maternel est  français/guatémaltèque et sa grand-mère maternelle est bosniaque. La pâleur de sa peau, il la tient de sa mère et le fait d’être brun aux yeux marrons foncé, c’est de son père.

Statut :Sa situation est très compliquée. Il est en instance de divorce avec la mère de sa petite fille. Vu que celle-ci s'est barré quand elle a appris que leur fille était sourde et muette, il ne sait pas où elle se trouve pour qu’elle signe ses foutus papiers et qu’il soit tranquille avec sa petite.

Métier :Depuis tout petit, sa passion est le dessin, la décoration, l’art. Au début, il voulait être dessinateur de bd, mais il est parti sur designer d’intérieur même si à côté, il fait toujours sa petite bd qui espère vendre un jour.

Argent :Ni riche, ni pauvre. Il sait ce qu'il fait avec son argent, mais surtout comment rendre heureuse sa fille.

A Naples depuis :Il est arrivé à Naples a vingt-cinq ans. Il est parti du Portugal parce qu’il voulait voyager au début, mais quand il a été surpris d'aimer la ville et la vie italienne, il est resté sur le territoire. Même s'il a pensé à revenir au pays après le drame tragique qui a eu.

Famille : très proche de sa famille. Même si ce drame tragique on un peu distancés malgré eux. Il prend très souvent de leurs nouvelles, va les voir. Sa fille, c'est sa petite princesse et personne ne doit y toucher sinon il est violent. Discret : depuis tout, petit, il se fait discret, il n'aime pas se montrer en spectacle comme les autres peuvent faire. Et sa part de surdité le rend discret, depuis petit. Calme : il n'est pas quelqu'un de violent bien au contraire, c'est souvent lui qui apaise les choses, calme les gens, mais aussi, il n'aime pas les conflits. Sociabilité : il est peu sociable, mais il reste très correct quand il est entouré de monde. Il préfère rester chez lui ou avec sa fille. Créativité : à cause de sa surdité partielle, il sait très vite réfugier dans la créativité et ne le regrette pas du tout. Attachant : malgré tout, c'est une personne très attachante mais aussi très psychologique. Il adore aider les autres pour oublier ses problèmes.

poids :
62 kg
alcool :
0 verre
cigarettes :
5 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Para Não MC WM


Conclusion de ta vieIl n'a jamais eu une vie très heureuse depuis sa naissance. Quand sa surdité a été découverte ça été un combat du combattant chaque jour pour lui. Il a été harcelé depuis ses neuf ans jusqu'à la fin du lycée. Essayant de rester discret, mais il était un peu trop intello pour les autres enfants plus d'être un "handicapé". Alors tous les jours, il avait peur d'aller en cour, mais il relevait les épaules et continuait à y aller. C'est au moment où il se retrouvait dans les mêmes établissements que son grand-frère il avait un peu moins peur des autres, car il jouait son rôle de protecteur en quelque sorte. Même s'il en avait un peu marre et qu'il voulait que Miguel soit plus réactif. Ce n'était jamais le cas. À la maison, il apaisait les tensions qu'il pouvait y avoir entre tout le monde, surtout quand son aînée faisait des bêtises et que la plus jeune n'en faisait qu'à sa tête. Tout le monde allait le voir pour leur raconter leur petit malheur et se soulager alors que lui, personne où presque ne l'écoutait. Quand il a atterri en Italie, il sait dit que c'était une seconde vie pour lui, qu'il pouvait tout reprendre sur de nouvelles bases. Une vie de famille, un nouveau boulot, voilà ce qui lui est arrivé. Jusqu'au moment où sa petite sœur à débarquer, elle était dépressive et personne n'arrivait à l'aider. Un soir, il la retrouver baignant dans son sang dans sa propre baignoire. Elle n'a pas survécu. Mais lui seul savait les raisons, raisons qu'il ne dira a personne. Depuis, il vit avec le souvenir de sa sœur, sa petite fille qui est sourde et muette pour qui il a appris la langue des signes et une famille trop loin.

(un) Il a un frère plus grand que lui de cinq ans. Ils sont proches sans trop l'être. C'est un peu compliqué les deux. Miguel ne sait jamais réellement confier à son grand-frère, mais l'inverse, c'était très souvent. Il lui est reconnaissant qui l'ai défendu plusieurs fois, mais d'un autre côté, il n'a jamais trop cherché à l'aider. (deux) Il avait une petite sœur qui s'est suicidée il y a un an. Elle l'avait rejoint en Italie, elle disait qu'elle lui manquait, mais c'était surtout une sorte d'adieu. Quand il a appris les raisons de son suicide, il aimerait tellement remuer terre et mer pour se venger, mais il n'est pas comme ça. (trois) Il a une petite fille de quatre ans, nommée Ana-Giulia. Celle-ci est sourde et muette de naissance. Il a appris la langue des signes pour elle, mais surtout fera tout pour qu'elle soit intégrée dans la société. Sa mère sait barré au un an de sa fille. (quatre) Chocolat, est le prénom du petit labrador qu'ils ont adopté et qu'ils sont en train d'éduquer. Sa fille voulait un chien, elle la choisit et l'aime. (cinq) Il est en train de créer sa bd qui a été mise en pause pendant plusieurs années, car son ex-femme n'aimait pas trop cette idée. Il veut la finir pour sa fille. (six) Avant de devenir designer d'intérieur, pendant ses études, ils étaient avec sa famille sur les chantiers de construction. Clicher, mais réalité chez lui. Alors il touche-à-tout ne doutait pas de lui. (sept) Il a une forte surdité du côté gauche depuis ses deux ans, elle a été découverte quand il était petit et à cause de son frère. Il s'amusait avec des pétards et bien évidemment un était beaucoup trop près de Miguel et ça lui a provoqué une surdité, mais il ne porte pas d'appareil, car il n'en a pas besoin. (huit) Alors qu'il sait fait harcelé physiquement et mentalement dès son plus jeune âge jusqu'à la fin de son lycée, il est très discret. Il n'aime pas être trop présent. Non, on ne l'oublie pas, mais il sait se faire discret quand il le faut et surtout se montrer très loyal. On peut lui confier tout ce que l'on veut, il sera une tombe. (neuf) Il parle couramment le portugais, l'italien mais aussi il a des notions de français, anglais et bosniaque (il ne sait dire que je t'aime dans cette langue). (dix) Il a visité plusieurs pays : la France, l'Espagne, le Royaume Unis et bien sûr l'Italie.
ton groupe :BARBARESCOton avatar :oscar isaac


pseudo, prénom :bella ciao.combien de bougies ?bientôt 26 ans.d'où viens-tu ?occitanie.comment t'as atterri ici ?encore craquer




Dernière édition par Miguel Magina le Dim 21 Fév 2021 - 18:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miguel MaginaTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Miguel Magina
https://www.ciao-vecchio.com/t8133-miguel-magina https://www.ciao-vecchio.com/t8141-miguel-o-36-ans-o-designer-dessinateur-de-sa-bd
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : oscar Isaac - Proserpine <3 (avatar) * beylin (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : décès, sa fille.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 146 - Points : 338
Miguel Magina Tumblr_inline_o0bvgt4bS11rifr4k_500
Âge : trente six ans
Métier : designer pour une grande boite d'italie, mais aussi il créer sa propre bd.
Miguel Magina Empty
# Sujet: Re: Miguel Magina ( le Lun 14 Déc 2020 - 12:11 )
Tu es partie trop tôtrien n'est simple dans la vie
Je peux sentir mon téléphone vibrer une première fois mais je ne réponds pas. C’est au moment où je sens que la personne insiste mais je ne peux toujours pas répondre vu que je suis avec des clients. Une fois que j’ai fini avec eux, je le prends en main et je me rends compte que c’est Melissa qui m'a appelé. Pas qu’une fois mais quatre fois. Je fronce doucement les sourcils puis j’essaye de la rappeler. Répondeur directement. J’essaye une nouvelle fois mais c’est la même chose. Quelque chose ne va pas, il se passe quelque chose de bizarre et je sens que ça ne va pas. Je vais voir mon patron et je lui dis que je dois m'absenter, que ma fille est malade et que je dois aller la chercher. Ce n’était pas vrai, mais je sens qu’il se passe quelque chose avec ma petite sœur et je dois m'assurer qu’elle va bien. Diagnostiquer dépressive depuis plus cinq ans, plusieurs tentatives de suicide mais là… Je ne sais pas, j’ai un mauvais pressentiment. J’envoie un message à la marraine de ma fille en lui demandant d’aller me la chercher après l’école et de la garder jusqu’à ce que je l’appelle. Attrapant ma veste, montant dans ma voiture et je fonce jusqu’à l’appartement de ma sœur. Arriver sur le palier, je frappe assez fortement à la porte tout en hurlant un peu. « Melissa ouvre moi ! C’est Miguel ! » Pas de réponse. Je dérange les voisins par la même occasion mais je m’en fou un peu. « Elle doit encore faire un caprice. C’est ça les jeunes. » Me dit la vieille dame qui habite en face d’elle. Je lui lance un regard assez noir en secouant la tête. Pauvre femme, voilà la première chose qui me passe par la tête. Mais je la laisse parler et entrer à nouveau chez elle, je tambourine encore à la porte de ma sœur mais personne ne vient m’ouvrir. Je soupire doucement, puis je viens me baisser pour récupérer le double de la clef qu’elle cache toujours sous le tapis. Passant la clef dans la serrure je souffle doucement « Ça va aller Miguel, elle dort juste peut-être... » J'essaye de me rassurer comme je peux même si je pense fortement qu’elle ne dort pas. Je pousse doucement la porte, mais par réflexe je la laisse un peu entre-ouverte. « Mel ? » Je balaye la pièce à vivre du regard. Mon cœur tambourine dans ma poitrine, une boule se forme au niveau de l’estomac. Mes sentiments se mélangent, la peur, la tristesse mais aussi la colère. Une colère contre moi-même de ne pas avoir répondu à ses appels. Je regarde dans sa chambre personne. Plus que la salle de bain. Je prends la poignée en main et je souffle doucement. C’est de là que les battements de mon cœur me résonne dans la tête. Elle a fait une connerie c’est certain et je le sens. Je baisse doucement la poignée puis j’ouvre la porte. Quand je pose mes yeux sur la baignoire, le choc. Un choc foudroyant. Mon cœur saute un battement. Ma bouche s’ouvre pour hurler son prénom de toute mes forces. Je cours vers elle. Je viens la sortir de la baignoire d’eau rouge. Je continue à hurler. Je la secoue un peu dans tous les sens me disant qu’elle est encore vivante mais je pouvais voir sa peau très pâle. Sauf que je ne veux pas m’avouer qu’elle est décédée. Mon premier réflexe c’est de venir lui faire un massage cardiaque. Je ne veux pas, il faut qu’elle revienne. Ayant affolé ses voisins, la personne qui vit à côté de chez elle vient voir se qu’il se passe. Je peux l’entendre de stupeur, je peux entendre sa voix mais je ne le regarde pas. Mes larmes coulent sur mes joues, mes mains sur sa poitrine en train de la comprimer, pensant qu’elle va se réveiller. Tout se passe très vite, l’appel qu’il passe, les secours qui arrivent sur place, le personnel soignant qui prend ma place. Je sens qu’une personne m’éloigne du corps de ma sœur. Une personne formidable mais mes yeux ne quittent pas ma soeur. Étant déjà au sol, dos contre le mur, je regarde ses personnes travaillés. Le voisin adorable est quand même resté avec moi, près de moi. Je le sens, avec le personnel soignant. Ils me parlent mais je ne sais pas ce qu'ils me disent, je ne comprends pas. C’est quand je suis le médecin du regard, qui se lève et fait signe d’arrêter. Regarde sa montre. Il dit quelque chose que je ne comprends pas. Mais je le vois arriver vers moi. Son visage veut tout dire. Je viens alors glisser mes jambes devant moi, entourés de mes bras. Mes larmes coulent de nouveau sur mes joues. « Monsieur, vous êtes son petit ami ? » Je fais un non de la tête, et la gorge noué, serré je dis doucement « Son frère... » Je sens sa lourde main se déposer sur mon épaule, le regard triste, désolé « Je suis désolé monsieur. Mais il nous faudrait au minimum son identité. Mais pas ici, venez avec vous. Vous verrez une personne spécialisée et si vous avez besoin de n’importe quoi on sera là d’accord ? » Je le regarde plein de larmes, je suis méchant avec lui mais c’est involontaire. « Elle était dépressive depuis cinq ans putain ! J’aurais du rester avec elle et ne pas la laisser seule merde ! C’est de ma faute tout ça ! Je n'ai rien pu faire pour elle ! Rien ! » J’explose de rage, de tristesse mais aussi parce que je lui en veux maintenant. Je ne sais toujours pas pourquoi elle a fait ça ! Alors qu’il y a quand même du mouvement dans la salle de bain, le médecin reste près de moi. Jusqu’au moment où il allait me répondre il se fait interrompre. « Doc.. » Son collègue lui montre un test de grossesse et une lettre juste à côté. Je viens alors rapidement me relever, et lui prendre la lettre des mains. Je peux entendre que je ne dois pas le faire mais je m’en fous. « C’est son écriture. C’est bon. » J'essuie mes yeux avec la manche de mon pull pour pouvoir mieux lire les mots écrire. "X est revenu depuis un mois. Je pensais lui avoir échappé mais X m'a encore violée. Ce n’est pas la première fois mais c’est la dernière, et je suis enceinte… Désolée, je vous aime." Je viens de lâcher le papier pour le laisser tomber à terre. Je fronce doucement les sourcils. Je vais vers la pièce à vivre. La police qui sont arrivés un peu plus tard veulent m'arrêter mais le médecin fait signe de ne pas bouger. L’envie de meurtre me passe par la tête. La rejoindre ? Je ne peux pas, ma fille a besoin de moi. Mais la lettre X me dit bien trop quelque chose. Je passe une main dans mes cheveux en me regardant autour de moi en soufflant. Elle le cache où son carnet. C’est en tournant sur moi-même que je vois tout le monde me regarder. « Je vais rien faire, j’ai une fille de quatre ans qui m’attend à la maison. Je… J’ai besoin d’air ! Je vous laisse faire ce que vous avez à faire. » J’ouvre la fenêtre pour aller sur le balcon. Je sens un regard sur moi, sortant avec difficulté mon paquet de cigarette. Un policier me rejoint. Il me tend du feu. Je le prends en le remerciant. « Je sais que vous avez peur que je fasse une connerie mais c’est vrai. Ma fille m’attend à la maison et je ne la laisserais jamais seule, elle n’a plus que moi. » Une main désolée, aussi lourde que celle du médecin se dépose son mon épaule et j’entends ses mots. Puis par réflexe, ou simplement pour qu’il me lâche je lui tends mon paquet pour savoir s’il en veut une. Tout ce temps que je passe avec le policier, le reste du personnel s’occupe du corps de ma sœur. Et là, c’est la question qui me passe par la tête : comment le dire à mes parents ? Ma famille ? Mais surtout comment tout ça va se passer ? Je dois la ramener au Portugal car c’est là-bas qu’elle doit être enterrée et nulle part autre. Mais la question qui me tape la tête c’est : où est X. Qu’est-ce que je ferais si je l'avais en face de moi. Bien trop  de questions sont en train de tourner dans ma tête. Mais il y a une révélation. Je sais où elle planque son carnet. Donc je vais en savoir plus sur X.


Dernière édition par Miguel Magina le Mar 15 Déc 2020 - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaBon pour te remonter le moral
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t7953-thomas-o-37-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © Proserpine & Longanis
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : abandon, addiction aux jeux
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin juillet
Messages : 2583 - Points : 3072
Miguel Magina B4ea9807ec18278f13b2cb8f8bbf225901106008
Âge : 38 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
Miguel Magina Empty
# Sujet: Re: Miguel Magina ( le Lun 14 Déc 2020 - 12:35 )
AAAAAAAAAAAH  Miguel Magina 1539114375 Miguel Magina 1539114375  👅  Miguel Magina 4286569535  Miguel Magina 3096864900  Miguel Magina 3738687891
Prem’s Miguel Magina 2458541263
Qu’est ce qu’il est adorable Miguel Miguel Magina 1785980161 Tellement hâte de te rejoindre avec la miss prochainement Miguel Magina 1754192869  Hâte de lire la suite, j’aime beaucoup le début en tout cas Miguel Magina 3203843487

Et rebienvenue Miguel Magina 2668777967


Sway
When marimba rhythms start to play
Dance with me, make me sway
Like a lazy ocean hugs the shore
Hold me close, sway me more
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Miguel Magina Empty
# Sujet: Re: Miguel Magina ( le Lun 14 Déc 2020 - 13:00 )
Mais cette fiche est bien avancée. Miguel Magina 3878876281 Miguel Magina 3878876281 Miguel Magina 3878876281 Miguel Magina 3878876281 Miguel Magina 3878876281

Re bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite. Miguel Magina 3965207877 Miguel Magina 1539114375 Miguel Magina 1081330135 Miguel Magina 1044346510

Cela sent le futur duo de folie. Miguel Magina 417114817 Miguel Magina 575950806 Miguel Magina 1957318098

Tu connais la maison mais si tu as besoin on est là alors n'hésite pas. Miguel Magina 2167714111 Miguel Magina 1990746606
Revenir en haut Aller en bas
Leonardo BelliniBon pour te remonter le moral
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
ID : Ran94, Marjorie
Pronom : Il
Faceclaim : Cole Sprouse, Ran94(avatar), plùm(sign),bugheadchemestry+©moonlight+bughead+archie-andrews+ Jemmablossom(gifs)
Style RP : Pronoms RP : Il
Flashback : oui.
RPs hot : non
Longueur : je ne suis pas du genre à faire des pavés, mais je m'adapte.

Thème·s abordé·s : .Agression, blessures
Messages : 1033 - Points : 5112
Miguel Magina Feee1018ba17188cc71ac6487864fed29ffa1aee
Âge : 31 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
Miguel Magina Empty
# Sujet: Re: Miguel Magina ( le Lun 14 Déc 2020 - 13:40 )
Re bienvenue Miguel Magina 3407175773


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Miguel Magina Empty
# Sujet: Re: Miguel Magina ( le Lun 14 Déc 2020 - 14:32 )
Re bienvenue Miguel Magina 3858275945
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Miguel Magina Empty
# Sujet: Re: Miguel Magina ( le Lun 14 Déc 2020 - 14:55 )
Vous savez à tous jouer des parents là, vous me donnez envie de jouer un papa ou une maman aussi :fou: vous êtes si cruel Miguel Magina 100194722

mais rebienvenuuuue sinon Miguel Magina 3132305143 j'aime déjà beaucoup ce début de fiche Miguel Magina 3407175773 courage pour tout terminer Miguel Magina 3878876281 :lana:

amuse-toi bien avec ce nouveau persooo Miguel Magina 3203843487 Miguel Magina 3203843487
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Miguel Magina Empty
# Sujet: Re: Miguel Magina ( le Lun 14 Déc 2020 - 17:01 )
Re Bienvenue ma belle Miguel Magina 3203843487
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Miguel Magina Empty
# Sujet: Re: Miguel Magina ( le Lun 14 Déc 2020 - 22:27 )
rebienvenue à toi Miguel Magina Herz
Revenir en haut Aller en bas
Athenais SpiliotisBon pour te remonter le moral
Athenais Spiliotis
https://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commenc https://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @aslaug. & Longanis
Style RP : Pronoms RP : Elle / Athenais
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Religion catholique et suicide de son père.
Messages : 480 - Points : 705
Miguel Magina 40bbae26a17154cc87d0322213b807b4340dbe1b
Âge : 32 ans
Métier : Sans travail.
Miguel Magina Empty
# Sujet: Re: Miguel Magina ( le Mar 15 Déc 2020 - 0:13 )
OSCAR ISAAC ! ICI ! Miguel Magina 3697028852 Miguel Magina 209729686

Re-Biienvenue chez toi Miguel Magina 2942772722


Souffrance.
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le Diable lui-même. ▬ V for Vendetta+ @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Miguel Magina Empty
# Sujet: Re: Miguel Magina ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Miguel Magina -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant