Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
1.09 €
Voir le deal

 

- La magie de l'Avent. feat Vera -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Augusto RinaldiBon pour te remonter le moral
Augusto Rinaldi
https://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une https://www.ciao-vecchio.com/t3996-penser-a-l-avenir-si-c-etait-la-seule-porte-de-sortie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © tearsflight (vava) frimelda (sign) / Ingrid (crackship)
Thème·s abordé·s : Deui, drogue, alcool.
Messages : 6354 - Points : 10920
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 E7c828f8f0a505e5fdf8f485de48a659
Âge : 33 ans né le 17/09/1987 né à Naples.
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familiale. .
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 Empty
# Sujet: Re: La magie de l'Avent. feat Vera ( le Sam 30 Jan 2021 - 16:03 )
Douce nuitfeat Vera
A peine Gus et Vera sont à bord que le bateau prend le large. Ils le visitent, le cuisinier espère que tout sera aux goûts de sa belle. Il a tout fait pour en tout cas, mais il est humain et il n'est pas à l'abri d'avoir oublié une petite chose. Mais si c'est le cas il saura se faire pardonner, il a pas mal d'idée pour ça. En tout cas vu les regards que sa compagne pose sur lui, il sait que pour le moment le programme lui plaît. Ce moment à deux doit être le plus romantique et le plus exquis possible. Ils le méritent tous les deux. Et puis quoi de mieux que d'être entre le ciel et la mer pour se remémorer que c'est sur les vagues que leur histoire a vraiment pris racine dans leur vie. « Rien fait de spécial ? Là je ne suis pas d'accord avec toi. Tout en toi est spécial et tu sais comment te servir de toutes tes spécialités. » Sa voix se fait taquine un brin coquine alors qu'ils continuent la visite qui finit par les amener dans la chambre qu'ils partageront cette nuit. Il semble que la belle est envie de profiter de ce lieu avant l'heure du couché. Ce qui n'est pas pour déplaire au cuisinier, qui lui fait part des affaires emporter dans la valise. Et surtout des affaires qui ont été volontairement oubliées. Parce qu'il préfère déguster Vera nue même si lui ôter une nuisette est tout autant exquis que d'avoir le plaisir de la voir en tenue d'Eva. Et si elle a froid il sera là pour la réchauffer de son corps également nu. Un tel sacrifice il est prêt à le faire tous les jours et toutes les nuits à chaque seconde de sa vie. « Tu t'ennuierais. Et ton pauvre corps ne serait pas aimé à sa juste valeur. » Et le baiser qu'il lui offre montre à quel point elle l'affame à cet instant. Et combien elle éveille des idées sulfureuses dans son esprit.




union

la finalité.
Revenir en haut Aller en bas
Vera VenezzioTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Vera Venezzio
https://www.ciao-vecchio.com/t1068-in-nomine-patris-et-fil https://www.ciao-vecchio.com/t1108-some-people-steer-some-people-follow-vera
Faceclaim : Gal Gadot @ greenhouselab
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Violences conjugales de la part de son ancien mari.
Je suis absent-e : Présence réduite : du 24 Février jusqu'au 07 Avril maximum
Messages : 1633 - Points : 2720
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 CPztwpkr_o
Âge : 36 ans
Métier : Chanteuse d'Opéra
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 Empty
# Sujet: Re: La magie de l'Avent. feat Vera ( le Mer 3 Fév 2021 - 18:30 )
Vera ne perdait pas une seule seconde de ce moment où elle pouvait avoir son compagnon pour elle seule. Non pas que cela la dérangeait de partager Augusto avec leur fille, mais ces moments où ils n’étaient pas en mode parents étaient rare. L’inquiétude subsistait, mais comme toujours le cuisiner avait le don pour que ses soucis s’envolent rapidement. La passion n’est jamais loin avec eux, les joutes charnelles qui en découlaient n’étaient jamais quelque chose d’imposer non plus. Vera se laissa embrasser par la fougue d’Augusto et répondit avec tout autant de passion à chacun de ses baisers, à chacune de ses caresses. Amoureuse, elle l’était. Heureuse, elle l’était également. Cela avait mis du temps, mais elle avait enfin trouvé son bonheur et elle le mordait à pleine dent, sans pour autant lui faire mal : hors de questions d’abîmer un specimen comme lui ! Augusto ne semblait pas être d’accord avec la modestie de la cantatrice, pourtant, cela était bien vrai : elle n’avait rien fait de particulier. Si elle avait eu la chance d’être à nouveau maman c’était également grâce à l’homme qui la regardait amoureusement.

“Oui… Oui c’est vrai tu as raison. Mon corps se languirait du tien. Je pense que ce n’est pas pour rien que nous avons passé une nuit… Torride dès notre première rencontre. Ou à moins que c’était le bon vin et la bonne nourriture que tu m’as cuisiné. Peut-être au fond que c’est à l’instant où tu as posé ta main sur mon sein.” Demanda-t-elle en rigolant tandis que ses baisers continuaient de couvrir les lèvres de Gus.



You make me weak, you make me strong
Tu ne connais pas le sens de la perte, parce qu’on ne peut le comprendre que lorsque l’on aime quelqu’un plus que soi-même.
Will Hunting by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Augusto RinaldiBon pour te remonter le moral
Augusto Rinaldi
https://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une https://www.ciao-vecchio.com/t3996-penser-a-l-avenir-si-c-etait-la-seule-porte-de-sortie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © tearsflight (vava) frimelda (sign) / Ingrid (crackship)
Thème·s abordé·s : Deui, drogue, alcool.
Messages : 6354 - Points : 10920
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 E7c828f8f0a505e5fdf8f485de48a659
Âge : 33 ans né le 17/09/1987 né à Naples.
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familiale. .
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 Empty
# Sujet: Re: La magie de l'Avent. feat Vera ( le Lun 8 Fév 2021 - 8:27 )
Douce nuitfeat Vera
L'alchimie entre Gus et Vera s'était mise en place dés la première rencontre. Ils n'avaient su résister à l'appel de l'autre. Et même si la vie à un moment donné leur avait fait prendre des chemins différents, là ils s'étaient retrouvés. Ils étaient plus amoureux que jamais, unis comme les doigts de la main et parents d'une petite fille adorable. Que demander de plus alors qu'ils passent la plus agréable et romantique des soirées. Alors que leurs lèvres s'abandonnent aux baisers et que leurs mains froissent les tissus des vêtements qui finissent au sol. Il n'avait pas pensé le cuisinier qu'en faisant visiter la cabine du yacht, sa belle aurait envie de tester le lit pour s'assurer que leur nuit serait douce. Mais l'idée ne lui déplaît pas. Ce petit en cas avant le repas, cette mise en bouche il la savoure et se laisse aller. Ayant la ferme intention de profiter du corps de sa compagne. Surtout qu'il est paré d'une lingerie affriolante qui fait monter d'un coup la température du coin nuit. « Et j'espère que c'est pour toujours que ton corps se languira du mien. Parce que moi je n'ai pas l'intention d'avoir une autre déesse entre mes bras. Oui c'était en effet très torride ce soir là. Je pense que j'ai subi un électrochoc dés que ma main a rencontré ton sein. J'ai été foudroyé par le désir d'en toucher plus. Puis le vin a aidé un peu aussi. Mais je me souviens de chaque détail, de tous tes soupirs et de ton regard enflammé. » Et ce regard il le retrouve là alors que la cantatrice le pousse sur le lit avec la ferme intention de le dévorer tout cru. Mais ce n'est pas lui qui va se plaindre de ce genre de torture. Il aime bien trop sa compagne pour ne pas céder à un instant de luxure avec elle.




union

la finalité.
Revenir en haut Aller en bas
Vera VenezzioTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Vera Venezzio
https://www.ciao-vecchio.com/t1068-in-nomine-patris-et-fil https://www.ciao-vecchio.com/t1108-some-people-steer-some-people-follow-vera
Faceclaim : Gal Gadot @ greenhouselab
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Violences conjugales de la part de son ancien mari.
Je suis absent-e : Présence réduite : du 24 Février jusqu'au 07 Avril maximum
Messages : 1633 - Points : 2720
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 CPztwpkr_o
Âge : 36 ans
Métier : Chanteuse d'Opéra
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 Empty
# Sujet: Re: La magie de l'Avent. feat Vera ( le Dim 21 Fév 2021 - 12:45 )
Le bonheur partagé à deux était indescriptible. Vera avait réalisé il y a peu qu’elle avait un nouveau son favoris et cela était le rire de son compagnon. Cela lui était tombé comme une évidence un jour banal où il s’occupait de leur fille. Peut-être que cela avait toujours été le cas, elle avait maintenant le luxe de prendre le temps de ré découvrir tout ce qu’elle aimait chez lui. Et évidemment qu’elle repensait souvent à leur première nuit, à leur rencontre. Ils n’étaient pas passés par Quatre Chemins : irrémédiablement attirer l’un à l’autre comme elle se répétait. Il serait idiot de nier l’alchimie entre eux, ni même le sentiment de dépendance qui s’était créé. Pour la cantatrice tout du moins : ses jours sans Gus devenaient ennuis et elle se languissait de retrouver ses bras quand il partait travailler.

“J’apprécie le fait que tu penses que je te laisserai aller voir un autre ou autre Augusto. Mais il est trop tard pour faire marche arrière maintenant, je ne donnerai plus jamais la chance au hasard de t’arracher à moi.” Et elle était sérieuse en disant cela. Sans vouloir devenir jalouse et possessive, elle ne le laisserait pas partir sans se battre. Le cuisiner était devenu trop important et encore plus maintenant qu’ils avaient eu un enfant ensemble. En se souvenant de leur première soirée ensemble, elle l’allongea sur le lit en l’embrassant entre deux phrases.



Le regardant avec envie, elle prit quelques secondes pour pouvoir le contempler avant de se lever et de rapidement passer à la salle de bains avant de se rhabiller élégamment. Refaisant sa coiffure, elle entreprit d’également rafraîchir son maquillage. Une fois prête, elle remit ses escarpins : “Prête quand tu l’es.” Sa main glissa dans la sienne : “C’est toi le maestro ce soir, je te suis."


You make me weak, you make me strong
Tu ne connais pas le sens de la perte, parce qu’on ne peut le comprendre que lorsque l’on aime quelqu’un plus que soi-même.
Will Hunting by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Augusto RinaldiBon pour te remonter le moral
Augusto Rinaldi
https://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une https://www.ciao-vecchio.com/t3996-penser-a-l-avenir-si-c-etait-la-seule-porte-de-sortie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © tearsflight (vava) frimelda (sign) / Ingrid (crackship)
Thème·s abordé·s : Deui, drogue, alcool.
Messages : 6354 - Points : 10920
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 E7c828f8f0a505e5fdf8f485de48a659
Âge : 33 ans né le 17/09/1987 né à Naples.
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familiale. .
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 Empty
# Sujet: Re: La magie de l'Avent. feat Vera ( le Mar 23 Fév 2021 - 11:23 )
Douce nuitfeat Vera
Gus n'avait pas prévu qu'à peine dans la cabine Vera ferait monter la température de cette façon. Il voulait juste lui faire visiter l'endroit et puis rejoindre le pont pour voir le bateau s'éloigner du port et partir vers le large. Mais sa belle en a décidé autrement et face à ses atouts il lui est impossible de résister. Alors il se laisse séduire par le corps qu'elle lui dévoile, corps élégamment paraît de lingerie divine. Pauvre homme il est perdu à peine il voit la dentelle, la peau nue. La cantatrice est tellement sublime, et l'avoir entre ses bras est une gourmandise donc il ne se lasse pas. Et il n'est pas prêt de s'en lasser. Le destin avait mis du temps pour qu'ils deviennent un couple, mais à présent plus question de changer de route, c'est Vera pour la vie et ce qu'il compte faire ce soir va le prouver. Mais là à cette seconde il savoure la vue, les baisers et les caresses de celle qui lui a donné la joie de devenir père. De celle qu'il aime plus que sa vie. « Mais je n'ai pas l'intention de faire marche arrière mon cœur. Et j'aime quand tu es possessive. Tu resplendis encore plus. » Ils se retrouvent rapidement sur le lit et se laisse aller oubliant tout le reste pour ne faire qu'un.

L'instant est passionné, rythme par les battements de leurs cœurs et leurs souffles. Les baisers et les caresses augmentent le brasier qui s'invite dans leurs entrailles et aux creux de leurs reins. Ils se perdent dans les méandres subtils et enivrants de la luxure. Ils se donnent et s'abandonnent envoûtés et envoûtants. Leurs mains, leurs bouches, s'activent parant leurs peaux de frissons et d'émotions. Les mots savamment distillés augmentent la passion et la fusion de leurs corps. Ils alternent entre douceur et passion, mêlant adroitement tendresse et tortures. Leurs yeux se perdent dans les pupilles de l'autre. Et ils coulent avec délice emportés par la vague du désir. Elle les amène dans l'harmonie de la jouissance et ils se laissent porter, toujours à l'écoute du corps de l'autre. Gus s'attarde sur les courbes de Vera, sur ses points sensibles pour qu'elle savoure chaque seconde. Ce qui décuple son envie et son plaisir. Ils sont à l'unisson et ils écrivent la plus belle des mélodie. Orchestré parfaitement par leurs corps entremêlés et leurs cœurs amoureux. Ils restent collés l'un à l'autre profitant de ces secondes d'éternité, baigné par le plaisir qu'ils viennent de se donner et de recevoir. « Il est vrai que n'aura pas à se retenir au niveau de nos gestes, même si Robin encore n'a pas la notion de ce qui se passe dans ma tête quand je te dévore du regard. » Il lui sourit. Il resterait bien là peau contre peau. Mais il sait qu'ils auront encore du temps pour un autre moment charnel. « Je sais que je suis irrésistible mais tu vas aimer la suite. Crois moi. » Il se vante un peu, mais c'est par jeu, pour taquiner Vera.

Un baiser et il se lève, passe vite fait par la salle de bain avant de se rhabiller. Gus laisse à sa douce le temps de faire de même. Même si sentir sur sa peau les effluves de la luxure qu'ils viennent de partager lui plaît. « Je suis prêt. » Leurs doigts se lient. « Et j'espère que ce que le maestro a prévu va te plaire. » Et il l'entraîne hors de la cabine pour rejoindre le pont. Il récupère au passage un châle pour poser sur les épaules de Vera. Le yacht avance tranquillement vers l'horizon. Sur le pont terrasse parsemé de pétales de toutes couleurs, est installé une table avec un gros bouquet de roses rouges, un sceau contenant une bouteille de champagne, deux coupes, et des amuses gueules. « La vue est magnifique tu ne trouves pas. » Derrière eux la côté qu'ils distinguent à peine et face à eux l'horizon lisse et calme. Le ciel plonge dans la mer à perte de vue. Gus attrape Vera la collant contre lui. La positionnant pour que son torse frôle son dos, Ses bras autour de la taille de sa belle. Ses lèvres se posent dans son cou. « Je t'aime. » Puis il la lâche pour ouvrir la bouteille de champagne et servir les coupes. Il en tend une à la cantatrice. « A nous et à notre vie à deux, enfin à quatre. » Car pas question d'oublier Winston dans l'équation. Puis le yacht stoppe et le capitaine vient les rejoindre tenant un ordinateur dans les mains. « Monsieur Rinaldi la communication est établie. » « Merci capitaine. » Et Gus récupère l'ordi pour le poser sur la table et que Vera voit qu'à cet instant Winston et les parents de Gus étaient en ligne et qu'elle pouvait les voir et eux aussi. D'ailleurs la mère de Gus tient Robin dans ses bras. « Je ne pouvais faire ça sans eux. Ils sont trop importants pour moi. » Il regarde sa belle avec amour. Personne n'est au courant, il voulait leur faire la surprise à tous. « Bon je crois que c'est le moment. » Il pose sa coupe sur la table, sort la boite cachée, depuis le début de la soirée, dans la poche de sa veste. Et devant les personnes les plus importantes de sa vie il se pose un genou à terre. Puis il ouvre la boite et regarde Vera. « Vera Venezzio veux tu devenir ma femme ? » Sous le regard de Winston, de Robin et de ses parents avec le ciel et la mer pour témoins Gus attend la réponse de sa belle.


union

la finalité.
Revenir en haut Aller en bas
Vera VenezzioTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Vera Venezzio
https://www.ciao-vecchio.com/t1068-in-nomine-patris-et-fil https://www.ciao-vecchio.com/t1108-some-people-steer-some-people-follow-vera
Faceclaim : Gal Gadot @ greenhouselab
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Violences conjugales de la part de son ancien mari.
Je suis absent-e : Présence réduite : du 24 Février jusqu'au 07 Avril maximum
Messages : 1633 - Points : 2720
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 CPztwpkr_o
Âge : 36 ans
Métier : Chanteuse d'Opéra
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 Empty
# Sujet: Re: La magie de l'Avent. feat Vera ( le Mer 31 Mar 2021 - 18:24 )
Comment résister à l’amour de sa vie ? Comment ne pas craquer et céder à l’envie de s’unir à lui charnellement quand il vous transportait dans un endroit aussi idyllique : pour ne pas dire parfait ? Vera n’était qu’une femme amoureuse de son compagnon, on ne pouvait pas lui demander de résister à celui qui faisait battre son cœur. Alors, évidemment qu’elle ne manqua pas l’occasion : ni de l’embrasser, ni de vouloir sentir sa peau contre la sienne. Penser le contraire serait mal connaître cette femme qui renaît grâce à l’amour d’Augusto. Il la faisait sentir femme, dans le bon sens du terme. Et pour cela : elle lui en serait toujours reconnaissante. Les clés pour qu’elle se sente bien dans sa vie de femme et de maman pour la seconde fois : c’était le cuisiner qui les lui avait donné. Vera avait hâte de pouvoir faire de la villa sur la petite île un nid douillet. Le leur. La confiance de Gus en son corps, en son pouvoir de persuasion fit rire Vera : elle ne se doutait pas qu’il lui réservait encore des surprises et elle ne demandait que ça. Ils n’avaient pas eu le temps de profiter de l’un et de l’autre comme elle l’aurait voulu avec l’arrivée de Robin, alors ils pourraient en profiter sur le bateau : rien ne pourrait les empêcher de s’aimer, de faire mille et une bêtise.

“Espérons qu’elle mette des années à comprendre hm ? Je ne veux pas qu’elle grandisse trop vite, Winston a déjà poussé trop rapidement à mon goût.” Maman poule comme elle était, évidemment qu’elle aimerait que son enfant reste petit : pour pouvoir la bichonner et la protéger. Mais cela n’était pas possible. Avec Augusto, ils ne pourraient que lui donner toutes les données pour réussir dans la vie et se protéger elle-même des affres que pouvait causer cette dernière.

Une fois rhabillée, son maquillage rafraîchi et l’esprit à nouveau en place, Vera glissa volontiers sa main dans celle de son compagnon pour lui laisser le loisir de la guider sur ce navire qui allaient bientôt être le leur pour une nuit. Passant le châle autour de ses épaules, elle sourit face à cette petite attention : comment ne pas tomber un peu plus sous le charme d’un homme aussi prévenant ? Vera était chanceuse. Elle le savait. Il n’était pas question pour elle de tarir ses éloges : Augusto méritait le meilleur. En arrivant sur le ponton, son sourire s’agrandissait à chaque pas, à chaque fois qu’elle voyait les détails pensées par son compagnon. Quand il lui demanda si la vue était magnifique, elle se décala légèrement pour qu’Augusto soit dans son champ de vision :

“Maintenant c’est parfait !” Passant ses bras autour de lui, elle passa sa main dans ses cheveux pour les caresser doucement. “Et moi encore plus. Merci pour ce petit instant qui commence merveilleusement bien. Monsieur Rinaldi, vous êtes définitivement doué pour les surprises. Il me tarde de voir ce que vous avez prévu.” Vera s’attendait à tout avec son compagnon, elle ne s'ennuie pas avec lui. Jamais. Et ce depuis les premières minutes de leur rencontre. Vera s’autorisa à s’éloigner seulement pour attraper la coupe de champagne : “Continuons sur cette lancée... Tant qu'à faire, une coupette ne me fera pas de mal.” Elle rigola : “Non pas que je suis une grande buveuse, mais un verre de temps en temps ne fait pas de mal pour les nerfs.” Elle trinqua avec Gus : “A nous et à tout ce que la vie nous réserve encore.” Puis elle prit une gorgée.

Quand le commandant arriva, Vera fronça les sourcils : ne sachant pas ce qui se manigançait. Son regard ne ratait pas un seul fait et geste de son compagnon qui semblait savoir exactement ce qu’il faisait. Silencieuse, elle tentait de deviner ce qu’il comptait faire avec cet ordinateur. Appeler Winston ? La cantatrice était certaine qu’il avait mieux à faire que de voir sa mère et Augusto en soirée romantique. En le voyant à l’écran, accompagner des parents de son aimé : Vera leur fit des signes de la main et les salua chaleureusement : se félicitant de s’être bien habillée et d’avoir refait son maquillage. Robin semblait heureuse dans les bras de sa grand-mère, ce qui rassura son cœur de maman. En entendant le chef cuisiner dire que c’était le moment, elle reporta son attention sur lui. En le voyant mettre un genou à terre, elle comprit et immédiatement son regard s’embruma. Elle manqua de faire tomber sa propre coupe. Elle eu à peine le temps de la poser que déjà elle se jeta à son cou pour l’embrasser encore et encore. Cela valait toutes les réponses non ? Et pourtant, elle trouva le moyen de caler entre deux baisers un :

“Oui. Oh oui je le veux.” Et enfin perdre le nom de son mari. Enfin faire un mariage d’amour et non imposé. Vera allait pouvoir s’unir à un homme qui avait révolutionné sa vie et l’avait rendu heureuse comme jamais elle ne l’avait été avant. “Je serais plus qu’honorer de porter ton nom et de devenir ta femme.”


You make me weak, you make me strong
Tu ne connais pas le sens de la perte, parce qu’on ne peut le comprendre que lorsque l’on aime quelqu’un plus que soi-même.
Will Hunting by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Augusto RinaldiBon pour te remonter le moral
Augusto Rinaldi
https://www.ciao-vecchio.com/t1700-comment-vivre-quand-une https://www.ciao-vecchio.com/t3996-penser-a-l-avenir-si-c-etait-la-seule-porte-de-sortie-gus
Faceclaim : Jon Kortajarena © tearsflight (vava) frimelda (sign) / Ingrid (crackship)
Thème·s abordé·s : Deui, drogue, alcool.
Messages : 6354 - Points : 10920
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 E7c828f8f0a505e5fdf8f485de48a659
Âge : 33 ans né le 17/09/1987 né à Naples.
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familiale. .
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 Empty
# Sujet: Re: La magie de l'Avent. feat Vera ( le Ven 9 Avr 2021 - 19:24 )
Douce nuitfeat Vera
Gus se laisse porter par cet instant passionné qu'il partage avec Vera. Ils sont seuls au monde durant cette étreinte. Il est amoureux fou de la belle qui est à ses côtés et il lui prouve de la plus sensuelle des manières. Le désir est là et il se glisse dans leurs veines, affolant leur palpitant et éveillant leurs sens. Ils profitent de ce moment et s'enlisent sans aucune modération dans la luxure et le plaisir qu'elle leur procure. Puis ils reviennent à la réalité et cette soirée pleine de promesse. Gus veut mettre à profit chaque seconde qui s'écoule, le programme n'est pas encore arrivé à son apogée. Et il espère surprendre Vera sur la suite des événements. Ce qui apaisera un peu le manque que laisse l'absence de leur fille. Car il sait que Robin manque à sa mère, même si elle la sait entre de très bonne main. Ce qu'ignore encore la cantatrice et que le cuisinier va lui dévoiler dans quelques minutes, c'est que leur fille va d'une certaine manière se joindre à leur soirée. Tout comme Winston. « Je ne suis pas pressé qu'elle grandisse non plus. Elle ressemble à un ange pour le moment va savoir quel petit démon elle pourra être en poussant. » Il lui sourit. Au fond il a un peu hâte de voir la tête de sa dulcinée quand le commandant interviendra. Il se doute qu'au départ elle va se poser des questions. Pourquoi lors d'une soirée romantique faire venir les enfants ? Enfin les faire venir n'est pas tout à fait le terme, vu qu'ils ne seront avec eux que par la caméra vidéo d'un ordinateur. Tout comme ses parents. Mais il garde encore le mystère et se question juste sur les réactions de celle avec qui il veut passer le reste de sa vie. Il a hâte de voir sa tête. Hâte de voir sa réaction. Mais chaque chose en son temps.

D'abord ils se rafraîchissent, se rhabillent, et puis sortent de la cabine pour rejoindre le pont où les attend un apéritif en pleine mer. Puis ils avancent main dans la main, Gus n'oublie pas de jouer les chevalier servant pour Vera. Toujours attentionné et à ses petits soins, mais elle le mérite tellement. Et puis il est un grand romantique alors il en abuse parfois. Et il voit son sourire quand ils arrivent sur le pont, il sait déjà que le décor lui plaît. Il lui fait un clin d’œil quand il la voit se décaler pour l'observer, pour rendre sa vision encore plus parfaite. Il se retrouve rapidement enlacé par ses bras. « Je suis heureux que la vue te plaise. » A lui il lui tarde de voir la surprise de Vera se dessiner sur son visage. Il tremble un peu, mais ne le montre pas. Il y a toujours le risque qu'elle dise non à sa proposition et cette idée le rend fébrile. « Tout vient à point à qui sait attendre madame. » Gus la laisse attraper une coupe de champagne, ce soir elle peut faire des petits écarts. Mais il ne la lâche pas des yeux. Elle est si belle, une vraie déesse. « Oui ce soir tout t'est pardonné. Et ce n'est pas moi qui irait dire que tu as un peu bu. Parce que je veux que tu gardes les idées claires pour te rappeler de chaque seconde de cette soirée, de la nuit qui va suivre et de la matinée. » Oui le cuisinier veut que tout soit gravé. Et il embrasse Vera avec douceur. C'est là que le capitaine armé de l'ordinateur fait son entrée. Et il voit bien les interrogations de sa belle dans son regard, ce qui le fait sourire car bien sur il a toutes les clés en main sur cette situation qui doit lui sembler bizarre et pas dans le ton de la soirée en amoureux.

L'ordinateur est posé sur la table et les invités surprises apparaissent. Enfin surprise surtout pour Vera car elle est la seule à ne pas être au courant de ce qui se trame. Et quand son attention est à nouveau sur Gus, il pose un genou à terre et fait sa demande en mariage. Et vu les émotions qui s'écrivent sur son visage il sait avant même qu'elle ne lui saute au cou et qu'elle ne lui dise oui que sa réponse est positive. Il entoure sa taille de ses bras la serrant contre lui alors qu'on entend les clameurs de joie de Winston et de ses parents. Même s'ils étaient au courant les émotions les traversent aussi à cet instant. « C'est moi qui vais être honoré d'être ton mari, tous les hommes de Naples, voir du monde vont m'envier et me jalouser en me voyant épouser la célèbre cantatrice et surtout la délicieuse femme que tu es. » Winston et les Rinaldi félicitent le jeune couple. « Et si tu me laissais te glisser la bague à ton doigts. » Parce qu'elle lui a sauté au cou avant même que l'anneau trouve sa place. « J'espère qu'elle te plaît. » Rien de tape à l’œil, juste deux cœurs entrelacés dans un accord parfait d'or jaune, d'or rose et d'or blanc joliment travaillé. Puis la bague une fois mise tout le monde demande à la voir. « Je vous remercie d'avoir été là pour ce grand moment. » Gus ne se serait pas vu faire sa demande sans les avoir tous les quatre à ses côtés. « Je suis le plus heureux des hommes. » Mais a t-il besoin de le dire vu la façon dont il regarde celle qui va devenir sa femme.   


union

la finalité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
La magie de l'Avent. feat Vera - Page 2 Empty
# Sujet: Re: La magie de l'Avent. feat Vera ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- La magie de l'Avent. feat Vera -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2