Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Carte graphique MSI Radeon RX 6700XT Gaming X 12 Go ...
Voir le deal
869.99 €

 

- Naïm | Une mise au point -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Clarizio Entreprises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demetrio ClarizioTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Demetrio Clarizio
https://www.ciao-vecchio.com/t7575-demetrio-o-la-terre-tournera- https://www.ciao-vecchio.com/t8892-demetrio-o-34-ans-o-pdg-d-une-multinationale
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide
Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP.
Thème·s abordé·s : violences sexuelles, greffe de coeur
Messages : 1172 - Points : 4107
Naïm | Une mise au point Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
Naïm | Une mise au point Empty
# Sujet: Naïm | Une mise au point ( le Dim 27 Déc 2020 - 19:56 )
Le Smartphone collé contre son oreille, Demetrio entre dans le hall qui le sépare de son bureau. Le silence à l’autre bout de l’appareil est pesant. Il n’entend qu’un souffle, une faible respiration, mais pas une seule syllabe pour le délivrer. Cesare est contrarié et réfléchit aux mots qu’il pourrait employer pour que son fils comprenne à quel point il a eu tort de ne pas donner suite à un rendez-vous arrangé. Ce genre de choses que son père ne fait jamais sans aucun bon intérêt derrière. Depuis sa dernière relation durable, qui lui a donné les jumeaux, Cesare a mauvaise estime des femmes. En particulier celles que l’homme d’affaires a côtoyées. Elles ont toutes été renvoyées au rang de cafard à écraser au plus vite. Des gazelles semant la zizanie dans la vie de son rejeton, des freins dans sa carrière. « Je ne comprends pas pourquoi tu n’as pas donné suite. » Ah, le revoilà, adoptant un ton sec qu’il connaît si bien. Demetrio s’arrête face à son assistante qui entrouvre la bouche, prête à lui faire part de la présence de son prochain rendez-vous, mais s’abstient à la vue du regard sombre de son patron qui, d’un signe de la main, l’arrête. « Toi et moi, savons très bien la raison de ton agacement. » Même s’il ne l’avouera jamais, cette femme, avec qui il a dîné, en compagnie du père de cette dernière et du sien, comme s’ils souhaitaient être absolument là pour constater d’eux-mêmes le début d’une belle histoire, lui plait parce que docile. Cesare peut en faire ce qu’il désire ; elle est agréable, bien sous tout rapport, ne se permettrait jamais de lui tenir tête et le défendrait lors des conflits père-fils. Elle est intelligente, cultivée, s’intéresse à beaucoup de choses… Mais surtout, à ses yeux, elle représente l’objet d’une grande mascarade. Demetrio n’est définitivement pas séduit et n’en a pas la moindre envie. « Tu devrais pourtant être ravi. » lâche-t-il, en filant tout droit dans la pièce voisine, sans adresser un seul regard à la femme qui patiente, pour terminer cette conversation dans l’intimité. « Je donne mon temps à l’entreprise. » N’était-ce pas ce qu’il voulait ? Depuis toujours, Cesare n’a eu de cesse de lui mettre des bâtons dans les roues. « Tu semblais seul dans ta solitude, autant que ce soit pour la partager avec quelqu’un de potable. » Evidemment. Charlotte, Dafne, puis Magda : toutes des parasites. « Tu es gonflé et tellement bien placé pour me faire cette réflexion. » Piqué à vif, il ne peut s’empêcher de faire référence à sa mère qui, en plus de ne pas avoir été une bonne épouse, n’a pas agi en bonne mère non plus. Toute cette vie qu’elle menait n’était peut-être pas celle qu’elle désirait vivre, mais elle avait des responsabilités à tenir. « Désolé. » soupire-t-il, en passant sa main sur son visage. L’estime qu’il a pour Cesare est si grande qu’il redescend très vite pour s’excuser. Leur relation est malsaine, mais il n’a jamais été question d’ouvrir les yeux sur cette mainmise sur lui. Demetrio lui doit beaucoup. S’il n’avait pas été là pour le remettre sur les rails et le pousser à avoir des objectifs, il ignore comment il aurait vécu son adolescence. Mal. Après quelques secondes à ne rien prononcer, son père brise le silence pour mettre un terme à l’appel, heurté par la discussion qui n’a pas pris le chemin espéré. Lui aussi l’est, mais il est bien plus touché par le conflit entre eux. Cesare le sait, en joue ; il n’y a que le mauvais contact qui le pousse à s’écraser, sans lui donner ce qu’il souhaite pour autant, mais à s’écraser tout de même.

Quelques coups à la porte le sort de ses pensées. Après un « oui », son assistante apparaît, avec des dossiers dans les bras qu’elle pose sur son bureau, sans prendre de pause, alors qu’elle lui retranscrit des messages oralement. Même si elle est efficace dans sa gestion, à chaque fois qu’elle s’adresse à lui, elle est tendue et pour cause, elle ignore lorsqu’il sera de bonne ou mauvaise humeur. « Et pour finir, votre rendez-vous de 11 heures est arrivé. » « J’ai cru voir. Faites-la entrer, merci. » L’assistante acquiesce, puis sort pour indiquer à la jeune femme qu’elle peut enfin rentrer. Demetrio ne l’a jamais rencontrée, a seulement eu des échanges avec un homme de sa famille pour un rachat d’une entreprise qui ne lui apporte rien, mais là encore, pour répondre à un nouveau service du paternel, il s’est laissé convaincre. « Madame Al-Shammari. Installez-vous, je vous prie. » D’un geste, il lui désigne la table au milieu de la pièce et ajoute : « Et dites-moi l’objet de votre visite. »


Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.


Dernière édition par Demetrio Clarizio le Dim 27 Déc 2020 - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Al-ShammariBon pour te remonter le moral
Naïm Al-Shammari
https://www.ciao-vecchio.com/t8207-naim-al-shammari https://www.ciao-vecchio.com/t8217-naim-o-31ans-o-architecte-directrice-interimaire-d-une-boite-evenementielle
ID : lola
Pronom : elle
Faceclaim : Shanina Shaik (litya ).
Style RP : viens comme tu es, et on trouvera on terrain d'entente.
Thème·s abordé·s : deuil, relation abusive, depression
Messages : 1426 - Points : 1157
Naïm | Une mise au point 77f902241a7f9c38f7ce4cb95f403bc1516a7ccc
Âge : Trente-et-un ans, pourtant son âme en traîne vingt de plus (26/05)
Métier : Pilote sous pression depuis peu d'une agence événementielle allant droit dans le mur, une carrière d'architecte brutalement avortée
Naïm | Une mise au point Empty
# Sujet: Re: Naïm | Une mise au point ( le Dim 27 Déc 2020 - 21:47 )
Dans les locaux de Clarizio Entreprises, Naïm fut immédiatement frappée par le cadre qu’offrait un bureau dans ce bâtiment, la vue rendait une potentielle journée de huit heures plus agréables qu’ailleurs. Elle en aurait presque oublié la raison de sa présence tant la baie de Naples ne lui avait jamais plus belle qu’à cet instant. Elle avait toujours eu un faible pour les spectacles que la nature avait à offrir. « Veuillez patienter, j’annonce votre arrivée » ce fut la voix de l’assistante qui la rappela à l’urgence des affaires à régler. « Merci » souffla-t-elle en allant s’installer sur les sièges prévus à cet effet, croisant les jambes comme son habitude. Elle porta machinalement son regard sur la montre ornant son poignet, la ponctualité était un moyen de jauger une personne pour Naïm et Clarizio perdait définitivement ses faveurs. S’il y avait bien une chose qu’elle détestait, c’était qu’on la fasse attendre et sans l’avoir jamais rencontré, le dénommé Clarizio manifestait un talent certain pour profondément l’irriter. Était-ce une stratégie pour qu’elle se sente comme une moins que rien ? Une façon d’asseoir l’ascendance qu’il pensait détenir sur elle ? Les choses se devaient d’être claires, Elle n’était pas venue supplier. La secrétaire l’extirpa une nouvelle fois de ses réflexions, annonçant que sa majesté était enfin décidée à la recevoir. Elle fit claquer ses talons avec la dignité qui la caractérisait, souvent pris pour de l’arrogance, jusqu’à la salle du trône. Loin d’être intéressée par la décoration -même si elle était étonnée de ne pas trouver un siège gargantuesque placé au milieu de la salle de façon ostentatoire- elle voulait surtout rencontrer le regard de celui qui allait piétiner le dur labeur de sa sœur. Elle connaissait déjà son visage, ce n’était pas important même s’il lui semblait trop jeune pour un tel rôle, elle était beaucoup plus intéressée par ce qu’elle percevrait derrière ses prunelles azurées. « Merci » fut tout ce qu’elle répondit à son invitation en s’asseyant. Il allait droit au but, bien, elle n’avait pas non plus de temps à perdre et comptait bien faire preuve de la même courtoisie. « Je viens m’enquérir du sort que vous réservez à mon entreprise » Naïm n’était toujours à l’aise à faire du bébé d’Alia sien bien qu’elle n’en laissât rien paraître. « Votre collaborateur a été incapable de me fournir une réponse claire » ce n’était pas tout à fait exact mais elle préférait de loin l’entendre de celui qui détenait réellement le pouvoir de vie ou de mort dans cette immense bâtisse. Parlant, elle avait planté ses prunelles dans les siennes et n’était pas résolue à les porter ailleurs, ni à jeter l’éponge d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Demetrio Clarizio
https://www.ciao-vecchio.com/t7575-demetrio-o-la-terre-tournera- https://www.ciao-vecchio.com/t8892-demetrio-o-34-ans-o-pdg-d-une-multinationale
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide
Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP.
Thème·s abordé·s : violences sexuelles, greffe de coeur
Messages : 1172 - Points : 4107
Naïm | Une mise au point Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
Naïm | Une mise au point Empty
# Sujet: Re: Naïm | Une mise au point ( le Dim 27 Déc 2020 - 22:38 )
Son temps est précieux et les rendez-vous calés dans son agenda utiles, alors comprendre qu’une heure est bloquée pour redire ce que son collaborateur était supposé lui annoncer, ça l’agace. Le soupir qui sort d’entre ses lèvres le confirme. Demetrio n’est pas habitué à cacher ses émotions, même quand il le devrait. Sans doute parce que son statut le lui permet. « Votre entreprise. » répète-t-il, le coude appuyé sur la table ronde et le menton piégé entre l’index et le pouce. « Vous vouliez plutôt dire… Celle d’Alia et Waheed Fahad Al-Shammari. » S’ils doivent en discuter, remettre les choses au clair, l’italien pense nécessaire de rappeler qu’ici, elle ne fait pas partie des personnes pouvant donner son avis sur la suite des choses. La seule qui l’intéresse lui a demandé de l’aide, ce qu’il fait à sa manière. Les attentes de tous•tes sont différentes, et ce qui va advenir de sa boîte ne lui correspondra peut-être pas, mais c’est juste le cadet de ses soucis. « Eh bien, c’est très simple. » dit-il, les yeux plantés dans les siens, en croisant les bras. « J'ai l'intention de la dissoudre. » Elle n’a aucun intérêt pour lui. Sa gestion de communication ? Il est bien entouré. Que ferait-il d’une petite entreprise qui peine déjà à rester debout ? La sauver, lui donner une deuxième chance en investissant dedans ? Entre son père et elle, ils ont réussi à trouver un terrain d’entente. Demetrio sauvegarde les postes d’emploi afin d’éviter à une vingtaine de personnes de se trouver au chômage, à condition qu’il détruise toute la structure. Quand bien même le vendeur serait attaché à ce bijou, il y a peut-être vu une opportunité de se défaire de responsabilités, tout en gagnant un peu d’argent. « Et reclasser vos employé•es ailleurs. Je vous rassure, ils seront tous très bien accueillis et bien plus sereins dans un endroit stable. » Comme PDG, il est dur, exigeant, peut attiser la peur d’autrui, de par sa froideur et son visage peu expressif, mais s’il y a bien quelque chose qui compte, ce sont les conditions de travail des gens qui travaillent pour lui. De sa tour, il n’est pas au courant de tout, mais prend des mesures, notamment en mettant en place des dispositifs d’écoute ; il le doit à son ex qui a été là pour une employée lorsqu’elle était dans le besoin. « Ai-je répondu à vos questions ou souhaitiez-vous qu’on s’y attarde un peu plus ? Même si je doute sincèrement être la bonne personne pour ça. » Après tout, la demande ne vient pas de lui, mais de plus proche d’elle. C'est à lui qu'elle devrait demander des comptes, pas l'ennuyer.


Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Al-ShammariBon pour te remonter le moral
Naïm Al-Shammari
https://www.ciao-vecchio.com/t8207-naim-al-shammari https://www.ciao-vecchio.com/t8217-naim-o-31ans-o-architecte-directrice-interimaire-d-une-boite-evenementielle
ID : lola
Pronom : elle
Faceclaim : Shanina Shaik (litya ).
Style RP : viens comme tu es, et on trouvera on terrain d'entente.
Thème·s abordé·s : deuil, relation abusive, depression
Messages : 1426 - Points : 1157
Naïm | Une mise au point 77f902241a7f9c38f7ce4cb95f403bc1516a7ccc
Âge : Trente-et-un ans, pourtant son âme en traîne vingt de plus (26/05)
Métier : Pilote sous pression depuis peu d'une agence événementielle allant droit dans le mur, une carrière d'architecte brutalement avortée
Naïm | Une mise au point Empty
# Sujet: Re: Naïm | Une mise au point ( le Dim 27 Déc 2020 - 23:17 )

Naïm s’exhorta au calme lorsqu’elle le vit soupirer et ne put que confirmer les rumeurs qui courraient au sujet de Demetrio Clarizio. Elle n’était pas de ceux qui se réfèrent aux on dit pour se faire une opinion, cela aurait été malvenu au vu de sa propre situation. Tout ce qui se disait à son sujet n’était nécessairement vrai… ce serait mentir que de prétendre que le fond est éloigné de la réalité, il y avait néanmoins beaucoup de liberté dans la forme. Nul doute qu’il en était de même pour son vis-à-vis. Le seul point positif qu’elle lui accordait volontiers, c’était de pouvoir restituer les noms de son père et de sa sœur sans avoir à farfouiller dans ses dossiers, ce qui n’était pas une mince affaire sur ce continent. Elle l’aurait volontiers félicité en lui gratifiant d’une remarque sarcastique si le sort qu’il réservait à l’œuvre de sa sœur n’était pas aussi atroce. Au diable les prérogatives qu’elle s’était promis ce matin en quittant son domicile, garder son calme et être professionnelle en toute circonstances, son impulsivité légendaire reprit naturellement ses droits. Son poing droit avait retenti sur la table dans un geste vif. « Hors de question ! » Fronçant les sourcils, elle le considéra de longues secondes avec un mépris enveloppé de colère. Avait-il vraiment dit c’est très simple en parlant de l’œuvre de toute une vie ? Ces nuits sans sommeil n’étaient gratifiées que d’un simple c’est très simple ? Les efforts et la passion de sa sœur était balayé du revers de la main avec une facilité insultante. « J’y suis opposée » son ton avait claqué avec la même froideur dont était désormais armé son regard. Objectivement, il n’avait pas totalement tort et nul doute que c’était la meilleure solution actuellement, mais elle n’avait pas le recul. Rectification, elle refusait de le prendre, son intérêt était tout autre. Elle avait été témoin du parcours d’Alia pour construire cette entreprise et il venait lui cracher qu’elle ne valait ? Que ces années de labeur étaient anéanties en quelques secondes ? « Je représente mademoiselle Alia Al-Shammari qui n’a jamais approuvée une telle démarche » Son père prenait encore des décisions pour ses filles alors qu’elles étaient déjà adultes, ne le concertant toujours pas comme si leur avis ne pesait pas dans la balance. Coudes sur la table, elle joignit ses deux mains « Je m’engage à la remettre sur pied » voilà des mois qu’elle l’avait annoncé à son père et rien n’allait dans son sens, malgré ses efforts mais elle voulait croire que l’urgence portée par les desseins clairs de sieur Clarizio la mènerait à trouver une solution sur le long terme. « Votre décision est précipitée alors qu’il serait encore possible de changer le tir » du moins était-ce sa conviction, ignorant tout de la réalité de la situation dans laquelle se trouvait l’agence ou bien aveuglée par la perte annoncée de sa sœur se refusait-elle à ouvrir les yeux. Elle balaya cette considération mentalement, croire à un meilleur avenir était la seule façon de ne pas perdre pied.

Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Demetrio Clarizio
https://www.ciao-vecchio.com/t7575-demetrio-o-la-terre-tournera- https://www.ciao-vecchio.com/t8892-demetrio-o-34-ans-o-pdg-d-une-multinationale
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide
Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP.
Thème·s abordé·s : violences sexuelles, greffe de coeur
Messages : 1172 - Points : 4107
Naïm | Une mise au point Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
Naïm | Une mise au point Empty
# Sujet: Re: Naïm | Une mise au point ( le Mer 30 Déc 2020 - 16:03 )
Son poing résonne sur la table et aussitôt, Demetrio s’enfonce dans son siège. Tandis que son dos rencontre le dossier, l’homme se mure dans le silence, prêt à l’écouter ; ce n’est pas comme s’il avait le choix. Dire qu’il n’y est pas habitué, ou qu’il ne s’y attendait pas serait mentir. Les entreprises naissent d’idées, d’envies personnelles. On y met forcément beaucoup d’énergie, alors abandonner une part de soi… Dans sa situation, il rencontrerait les mêmes difficultés. Seulement, Demetrio est loin d’être à sa place et puis, il trempe dans le milieu depuis tellement longtemps qu’il a oublié la douleur des premiers échecs. Sa peine, il ne la partage donc pas ; à ses yeux, cette structure n’est que matérielle, alors qu’elle soit opposée à sa dissolution, ça lui est égal. Son ton sec, son attitude froide, ou même son regard noir, ne changent rien à sa décision. « Votre père aussi et légalement, il a bien plus de poids sur cette entreprise que vous n’en aurez jamais. Dois-je vous rappeler ce que vous savez déjà ? » Qu’il s’agit du co-directeur, que son père et Alia travaillaient ensemble, qu’il est donc le mieux placé pour savoir ce qui est bon pour la boîte, ou pour connaître les projets de sa fille ? Et quand bien même il ferait fausse route, est-ce son problème ? Son rôle n’est pas d’intervenir dans les conflits intrafamiliaux, mais de faire son boulot. La négociation n’est pas dans ses plans, alors il perd doucement patience. « Comment ? » l’interroge-t-il, en secouant la tête. Il se lève, fait le tour de son bureau et fouille dans ses dossiers afin d’y récupérer celui qui l’intéresse. « Ce discours, il aurait fallu l’avoir face à votre père. C’est lui qui avait les cartes en main et il s’est justement dit que ce serait la meilleure option. » Demetrio imagine qu’avant de contacter Cesare pour l’aiguiller, Monsieur Al-Shammari a dû se poser mille et une questions. C’est une décision qui ne se prend pas sur un coup de tête. « Il vous a vu à la tête et est certainement arrivé à la même conclusion que moi. » En revenant sur ses pas, il lâche brusquement les chiffres de ces derniers mois sur la table. « Vous n’êtes pas compétente. » Ou du moins, ce n’est pas son domaine de compétence, mais il n’a pas le temps de prendre des pincettes pour lui confier le fond de sa pensée. Ce n’était déjà pas au beau fixe, mais tout porte à croire que depuis qu’elle a repris les commandes, ça dégringole encore plus. Ce serait un pari risqué de lui laisser une chance. « Vous venez ici, en tapant du poing sur la table, en vous offusquant, sans bon argument recevable, sans réelle proposition et vous croyez sérieusement que je vais accorder de l’importance à votre requête ? » demande-t-il, sèchement, les yeux tentant de trouver les siens, alors qu’il les plonge ensuite dans son téléphone portable. « Vous me faites perdre mon temps. » soupire-t-il, convaincu qu’il s’agit également d’une perte d’énergie pour elle.


Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.


Dernière édition par Demetrio Clarizio le Lun 1 Mar 2021 - 20:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Al-ShammariBon pour te remonter le moral
Naïm Al-Shammari
https://www.ciao-vecchio.com/t8207-naim-al-shammari https://www.ciao-vecchio.com/t8217-naim-o-31ans-o-architecte-directrice-interimaire-d-une-boite-evenementielle
ID : lola
Pronom : elle
Faceclaim : Shanina Shaik (litya ).
Style RP : viens comme tu es, et on trouvera on terrain d'entente.
Thème·s abordé·s : deuil, relation abusive, depression
Messages : 1426 - Points : 1157
Naïm | Une mise au point 77f902241a7f9c38f7ce4cb95f403bc1516a7ccc
Âge : Trente-et-un ans, pourtant son âme en traîne vingt de plus (26/05)
Métier : Pilote sous pression depuis peu d'une agence événementielle allant droit dans le mur, une carrière d'architecte brutalement avortée
Naïm | Une mise au point Empty
# Sujet: Re: Naïm | Une mise au point ( le Ven 15 Jan 2021 - 22:42 )


Les prunelles de Naim ne lâchaient nullement Demetrio, accompagnant chacun de ses gestes, observant avec attention cette bouche qui crucifiait si aisément les efforts qu’elle avait conjugués jusque lors. Elle ignorait ce qu’elle avait espéré de ce rendez-vous, ce qu’elle attendait en exigeant cette rencontre mais certainement pas ce qui se déroulait présentement devant elle. Les informations débitées par son vis-à-vis venaient violemment taquiner sa patience, provocatrices et sans pitié. Douloureusement familières, pourtant. Son agacement, lui, allait croissant comme en témoignait son regard. Il avait commencé par piétiner l’œuvre de sa sœur pour finalement son attaquer à son intelligence. Si elle avait été un brin honnête, elle aurait reconnu que l’origine de son agacement résidait dans la véracité des propos. Elle s’évertuait pourtant à refuser de le considérer, aveuglée par une volonté de fer, une qualité qui aurait sa perte lui avait-on dit un jour. Elle n’abandonnait jamais lorsque promesse était faite et elle avait juré de sauver ce pour quoi sa sœur avait œuvré des jours, des semaines, des mois durant. Qu’y avait-il pire que de regarder l’œuvre de toute une vie s’écrouler ? Certainement que le responsable vous balançât des faits avérés, en suivant un raisonnement logique auquel elle était habituellement sensible. Elle s’abandonnait rarement aux affres de l’affect dans sa vie professionnelle, aujourd’hui encore pensait-elle. Elle n’était pas en reste quand il s’agissait de faire remarquer à ses collègues que la raison avait été mis au placard, l’ironie voulait qu’elle fût incapable de le voir aujourd’hui. Ou n’était-elle tout simplement pas en état.  « Qu’est-ce que vous avez y gagner, vous ? » Elle appuya sur le second vous, l’animosité restait un compagnon des plus fidèles. Naïm décidait de s’entêter dans ce combat, elle avait fait le choix de laisser les paroles doucereuses de la chimère la bercer : tout reviendrait à la normale. « A vous écouter, la boîte court à sa perte, donc quel intérêt y a-t-il pour vous à l’acheter ? » Douter de la chimère reviendrait à accepter que jamais sa sœur ne se réveillerait, et ça, il en était hors de question. Elle préférait alors douter des intentions de son père et de l’arrogant monarque face à elle. « Je doute que le sort de cette entreprise vous intéresse au point d’en faire votre acte de charité » Naïm avait esquissé un petit sourire qui transmettait cette bigarrure d’amertume et de contrariété que Demetrio faisait naitre en elle. Elle avait cru que son père était le seul à une telle prouesse, constat qui confirma son ressenti : quelque chose se tramait en coulisses. « A moins bien sûr que nous ayons l'incompétence en commun... » provocation puérile afin que ses suspicions trouvent réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Demetrio ClarizioTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Demetrio Clarizio
https://www.ciao-vecchio.com/t7575-demetrio-o-la-terre-tournera- https://www.ciao-vecchio.com/t8892-demetrio-o-34-ans-o-pdg-d-une-multinationale
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Sean O'Pry ©art acide
Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP.
Thème·s abordé·s : violences sexuelles, greffe de coeur
Messages : 1172 - Points : 4107
Naïm | Une mise au point Tumblr_ngr5g8BQiO1u2hh13o9_250
Âge : trente-trois ans.
Métier : multimilliardaire, PDG de plusieurs entreprises. En Italie, il est principalement connu pour sa multinationale de construction navale. Ses bateaux servent le plus souvent aux expéditions, croisières. Il détient également le bar Dolce Vita à Posillipo.
Naïm | Une mise au point Empty
# Sujet: Re: Naïm | Une mise au point ( le Lun 17 Mai 2021 - 0:20 )
Après de telles remarquées prononcées sur un ton ferme et amer, n’importe qui aurait pris la porte afin de ne pas envenimer la situation. Son rendez-vous, lui, s’éternise ; Naïm insiste et quelque part, il arrive à le comprendre. Dans ses débuts, personne ne lui a laissé une chance de montrer qui il était, si bien qu’il a fallu s’en sortir par ses propres moyens. Il s’est battu au point de ne laisser quasi aucune place à sa vie privée. Ici, l’enjeu est d’autant plus important qu’il concerne quelqu’un qui lui est cher et qui aurait aimé avoir plus de temps pour faire ses preuves et ainsi sauver le paquebot du naufrage. Seulement, même avec toute la bonne volonté du monde, il arrive que ça ne suffise pas. Titanic l’a prouvé. Et puis, s’il laissait ses sentiments prendre le dessus, l’italien n’en finirait pas. D’ailleurs, en a-t-il l’envie ? La carte de la provocation qu’elle vient d’abattre ne lui plaît pas vraiment. « J’ignore s’il s’agit d’insolence ou si votre peur de tout perdre vous pousse à être désagréable. » Impossible de ne pas relever ce culot qu’il reconnaît bien. Las, l’homme se réinstalle autour de la table, pose son coude dessus et appuie ses doigts sur sa tempe qu’il masse. « Ou un peu des deux. » Rares sont les personnes à lui tenir tête. Lui est plutôt habitué à ce que les gens s’écrasent, ou fassent preuve de détermination, tout en gardant un ton correct. Jusque-là, personne n’avait osé remettre en doute ses compétences. « Vous me provoquez sur un mauvais terrain. Mes preuves sont faites depuis longtemps. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde, n’est-ce pas ? » Cette femme, il ne la connaît absolument pas et sans doute que Naïm a des atouts la mettant en valeur, mais, piqué dans son orgueil, il ajoute : « Que savez-vous faire d’autre à part tenir un rendez-vous à peine préparé ? » lâche-t-il, véhément, dans un soupir. Il ne devrait pas renchérir, il le sait. Demetrio laisse passer de nombreuses secondes durant lesquelles il réfléchit. A la base, il rend juste service à un ami de son père, mais elle a raison sur un point : il n’a aucun intérêt à acheter cette entreprise, avec des propositions de postes pour les employé·e·s qui ne se retrouveront donc pas sans emploi. C’est une bonne solution… Et pourtant. « Admettons que je vous laisse une semaine supplémentaire pour réfléchir, pour amener de réels arguments. Avez-vous des pistes pour relever la barre ? » Quel serait le projet ? Il y en a-t-il d’abord un ? A-t-elle les ressources nécessaires ? « Et quand bien même, pensez-vous sincèrement que ce sera suffisant ? » Son père a probablement dû retourner le problème dans tous les sens. Et même si ce n’est pas le cas, il doit avoir une bonne raison de vouloir mettre un terme à tout ça. De plus, il ne peut ignorer leur accord. « Pourquoi tenez-vous tant à vous battre pour quelque chose qui ne tient plus debout et qui ne vous concerne pas ? » Ce n’est pas son choix de vie, c’est celui de sa sœur, alors pourquoi ?


Je le sens, je le sais, quand t'as mal à l'autre bout de la terre. Quand tu pleures, pendant des heures, sur mon cœur. Je pourrais hurler, le jurer même si je ne vois rien. D'où je suis, je sens ton chagrin. Quand je me vois sans tes mains, sans tes bras, je ne peux plus respirer. Et j'entends si souvent le chant du vent qui vient pour me ramener vers tes Landes. Quitter ma vie sans préavis, je le ferais. Si tu m'aimes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Naïm | Une mise au point Empty
# Sujet: Re: Naïm | Une mise au point ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Naïm | Une mise au point -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Clarizio Entreprises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut