Alexandra || Gotta catch 'em all

Revenir en haut
Aller en bas


 

- Alexandra || Gotta catch 'em all -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Moira LazzariToujours frais après un litre de café
Moira Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t8093-moira-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t8117-moira-o-32-ans-o-responsable-d-evenementiel
ID : wanderlust.
Pronom : Elle
Faceclaim : adelaide kane, hidden falls
Style RP : Pronoms RP :Elle
Flashback :Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur : sans pression.

Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : famille recomposée
Messages : 1445 - Points : 2700
Âge : 31 ans
Métier : responsable d'événementiel
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le Lun 28 Déc 2020 - 21:03 )
Chargée comme une mule, Moira s’était arrêtée face à une vitrine pour y observer les articles exposés. Est-ce qu’elle devait entrer pour mieux voir ? Elle était tentée. Après tout, ce n’était pas parce qu’elle avait trouvé quasi tous les cadeaux qu’elle comptait offrir, qu’elle devait se priver. C’était les fêtes de fin d’années après tout. Une bonne raison pour la jeune femme de dépenser son argent sans compter. Elle le faisait déjà à chaque fois qu’elle se faisait une thérapie par le shopping pour calmer une frustration, mais ici on ne pouvait rien lui dire parce que ce n’était pas pour elle. Autant elle aimait dépenser, autant elle aimait offrir et faire plaisir. C’était d’ailleurs sa partie préférée de Noël, offrir et voir le visage de ses proches heureux parce qu’elle avait tapé dans le mille. « Tu penses qu’Adam aimerait cette malle ? » Elle pointa du doigt l’article dans la vitrine, à sa sœur Alexandra qui l’avait accompagné en ce jour. « Je sais pas ce qu’il en fera, mais il y trouvera bien une utilité, non ? » Elle essayait de se convaincre que la dépense qu’elle était sur le point de faire n’était pas inutile. Alors dans sa tête, elle essayait de se faire tous les scénarios possibles de son frère avec une malle. Il pourrait y ranger des livres, des couvertures, ses courses… Qu’est-ce qu’elle en savait, elle ? Elle était juste entêtée et  voulait absolument offrir cette malle à quelqu’un. Un court instant, elle envisagea même de se l’offrir à elle-même, mais qu’est-ce qu’elle en ferait ? Elle en avait déjà une de malle, elle n’en avait pas besoin de deux. Plongée dans sa réflexion, elle fit glisser la bandoulière de son sac le long de son épaule, prête à récupérer son téléphone. « Je vais demander à… » Elle n’eut même pas le temps de terminer sa phrase, qu’une silhouette sortie de nulle part la bouscula en lui donnant un coup violent à l’épaule. Son sac qui suivit le mouvement fut agrippé par l’inconnu qui s’enfuit ensuite à toute vitesse. « QUOI ? » Lâcha Moira, incapable de saisir ce qui venait de se passer. Est-ce qu’elle venait de se faire voler ? En pleine rue ? Il était hors de question qu’elle se laisse faire ! Pas comme ça ! Le moment de surprise passée, elle enleva ses chaussures à vive allure tandis qu’une grimace déchira son visage lorsque la plante de ses pieds rencontra le bitume glacé. Elle allait récupérer son sac ! Mais comme si l’univers s’acharnait sur elle, à peine s’était-elle mise en position pour courser le voleur, un autre homme qui arriva dans la direction opposée à elle la bouscula à nouveau. Une demi-seconde plus tard, le vide de ses mains l’interpella. Ses chaussures. Purée. Comme par réflexe, elle commença à faire un pas vers le voleur de chaussures avant de se souvenir que son sac venait d’être voler. Alors aussitôt elle partit dans la direction de son sac, mais se stoppa aussitôt. Elle pouvait remplacer ce qu’il y avait dans son sac, mais ses chaussures étaient hors de prix et une édition limitée… A la fin de cette réflexion, elle reprit le sens inverse avant de se stopper à nouveau. Le dilemme était insoutenable pour Moira. « ALEXANDRA ! » Appela-t-elle finalement à l’aide tandis que son corps pivotait dans un sens plus l’autre. Elle avait besoin du bon sens de sa grande sœur là, son cerveau ne voulait plus fonctionner.


J'aimerais que le temps s'arrête lorsqu'on se parle et qu'apparaisse en plein jour dans le ciel un milliard d'étoiles, pour que je fasse un vœu sans que mon soleil se voile.Et qu'on puisse être à nouveaux deux sans se faire ce mal.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra JacobsenBon pour te remonter le moral
Alexandra Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t8134-alexandra-jacobsen https://www.ciao-vecchio.com/t8140-alexandra-o-36-ans-o-institutrice
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten, © Proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en elle
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : .
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 646 - Points : 1102
Alexandra || Gotta catch 'em all  Tumblr_inline_pdnj1p52Hh1v7dwos_500
Âge : 35 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice dans une école primaire, elle s'occupe d'une classe de troisième degré (8 ans)
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Re: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le Mar 5 Jan 2021 - 0:55 )
Plus les heures défilaient et plus tu te demandais ce que tu allais bien pouvoir acheter pour Ebba et Adam. Il ne restait plus qu'eux et à la base, cette petite sortie entre sœurs, était justement prévu pour vos aînés. Seulement, tu avais acheté une superbe écharpe... pour toi. Quand il s'agissait de te faire plaisir, des idées, tu en avais plein la tête. Mais quand il s'agissait de faire plaisir aux autres, tu mettais sûrement la barre trop haut, toujours à te demander que l'idée n'était pas assez originale ou parfaite. Tu voulais le meilleur pour tes proches et tu avais l'impression que tu avais utilisé toutes tes cartouches depuis ces derniers Noëls. Alors vous voilà à contempler les vitrines, à la recherche du cadeau parfait. Les mains plutôt libres, comparé à ta jeune sœur, tu avances tranquillement dans la rue avant de te stopper brutalement, heurtant Moira qui s'était arrêtée devant toi, les yeux rivés sur la vitrine. Tu regardes dans la même direction et tu ne vois rien de spécial. « Tu penses qu’Adam aimerait cette malle ? » Tu penches la tête légèrement la tête sur le côté. « Mais qu'est-ce que tu veux qu'il fasse de ça ? » Cela t'échappe, mais c'est vrai, qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir en faire ? Servir de décoration à la rigueur ? Poser des objets de déco dessus ou des objets ramenés de ses différents voyages, tu n'étais pas tellement convaincue, mais si Moira l'avait décidé... « Je sais pas ce qu’il en fera, mais il y trouvera bien une utilité, non ? » Tu fais une légère moue accompagnée d'un haussement d'épaules. « Tant qu'il ne s'en sert pas pour cacher un cadavre... » Tu souris, avant de grimacer, tu savais déjà qu'il en serait capable. Du moins, de faire cette réflexion. Mais bientôt, Moira retire la bandoulière de son sac, sûrement pour récupérer quelque chose à l'intérieur. « Je vais demander à… » Tu allais acquiescer, dire qu'appeler Ebba était une bonne idée, mais tu n'as le temps de rien dire que tu vois Moira se faire bousculer et bientôt un homme que tu n'as pas le temps de voir se tire avec son sac. « QUOI ? » Tu es trop surprise pour dire quoique ce soit sur l'instant, regardant le voleur s'enfuir, comme dans un film, dans un ralenti formidable. Tu réagis enfin et ton regard se pose sur ta jeune sœur que tu vois retirer ses chaussures. « Mais qu'est-ce que... » Est-ce qu'elle allait vraiment courir après son voleur pieds nus ? Encore une fois, la réponse ne vient pas puisqu'un deuxième homme sort de nulle part et lui vole ses chaussures de prix. Si cela avait été un film, tu aurais éclaté de rire, trouvant la scène terriblement drôle et pas crédible du tout. Mais là, il s'agissait de ta sœur, de Moira, si tu riais, tu allais te prendre des coups de sacs. Tu réfléchis à toute allure, tu ne savais pas quoi faire, les gens autour de vous, vous regardaient un peu interloqués, certains devaient se demander s'il ne s'agissait pas d'une blague. Tu vois ta sœur courir d'un côté, puis de l'autre, mais toi, ton regard est rivé vers le voleur qui avait pris le sac qu'on pouvait encore apercevoir au loin, se faufilant à travers la foule qui le ralentissait. « ALEXANDRA ! » Son cri te sort de ta torpeur et sans réfléchir, tu te lances à la poursuite du voleur de sac. À travers une foule, avec des sacs en mains, un long manteau et une écharpe aussi grosse que toi. La meilleure idée du siècle. « ARRÊTEZ-LE !! » Tu criais dans le vide évidemment, les passants que tu croisais devaient te prendre pour une folle furieuse et tu n'étais pas Usain Bolt, alors évidemment ta progression était lente, mais tu ne le perdais pas de vue. Tu le vois ralentir, et même s'arrêter, mais il est loin devant toi, alors tu accélères le pas, déjà essoufflée. Tu penses le rattraper, mais tu finis par le perdre près d'une poubelle sur laquelle est posé le sac de Moira. Vidé de la plupart de son contenu bien évidemment. Ce salopard avait pris ce qui l'intéressait à savoir le liquide que ta sœur avait pu avoir ainsi que sa carte bleue et ses différentes pièces d'identité. Mais le sac était là, une maigre consolation, mais c'était déjà ça. Tu le récupères donc et fait le chemin inverse, à la recherche de ta sœur probablement à la recherche de ses chaussures, quelque part et sans moyen pour toi, de la contacter. Tu redescends la rue, toujours essoufflée, stressée aussi de ne pas la retrouver. « Moira ? » Tu criais, la cherchant du regard, parmi les passants et la foule dense, tu te foutais bien des regards sur toi, tu cherchais ta petite sœur, c'était le plus important pour toi à cet instant.

@Moira le Lézard



    That you've got a higher power
    Got me singing evеry second, dancing every hour
    Oh yеah, you've got a higher power
    And you're really someone I wanna know
Revenir en haut Aller en bas
Moira LazzariToujours frais après un litre de café
Moira Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t8093-moira-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t8117-moira-o-32-ans-o-responsable-d-evenementiel
ID : wanderlust.
Pronom : Elle
Faceclaim : adelaide kane, hidden falls
Style RP : Pronoms RP :Elle
Flashback :Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur : sans pression.

Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : famille recomposée
Messages : 1445 - Points : 2700
Âge : 31 ans
Métier : responsable d'événementiel
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Re: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le Dim 10 Jan 2021 - 1:59 )
Elle haussa les épaules. Moira ne savait pas ce que ferait Adam d’une malle mais il finirait bien par trouver. Ce n’était pas des idées qui manquaient quand on offrait une malle à quelqu’un. Elle en tout cas, elle serait ravie qu’on lui en offre une. A travers la vitrine, elle essayait de deviner le prix qui était sur une étiquette retournée, elle allait devoir rentrer dedans pour demander. « Il en serait capable tu penses ? » Un sourire au coin des lèvres, cette pensée amusait la jeune femme qui connaissait assez son frère pour savoir qu’il serait incapable de faire ça. Pas parce qu’il avait un bon fond et toutes ces conneries. Il était évident qu’Adam était quelqu’un de bien, il n’y avait que des gens biens dans sa famille de toute façon. Mais à son vieil âge, il avait déjà sûrement du mal à lever son propre corps de son lit ou de son fauteuil. Alors lever celui d’un autre pour s’en débarrasser ? Non, trop d’exercice pour lui. Amusée par sa propre pensée, elle déposa ses sacs et fit descendre son sac de son épaule pour récupérer son téléphone. Un enchainement de situation qu’elle ne comprit pas vraiment, elle se retrouva sans sac. Puis sans chaussures, après les avoir enlevé pour se mettre à la poursuite de cet individu. Complètement confuse et perdue face à cette situation qui manquait trop de logique pour que Moira puisse réagir assez rapidement, elle se tourna vers Alexandra, complètement dépitée. Lorsqu’elle vit sa grande sœur réagir plus vite qu’elle, déjà en demandant aux gens d’arrêter le voleur, mais surtout comprendre qu’elle allait se mettre à la poursuite de son sac, elle savait ce qu’elle devait faire à son tour. Ne prenant même pas la peine de s’échauffer, elle prit la direction opposée pour essayer de récupérer ses chaussures. Le bitume glacé lui brûlait presque la plante des pieds, ce qui l’obligeait presque de courir en sautant. Même pour Moira, c’était un concept qu’elle ne connaissait pas avant de devoir courir ainsi dans le froid. Les gens la regardaient de façon bizarre tandis qu’hors d’haleine, elle jouait de ses bras pour qu’on se pousse de son chemin. « ARRÊTEZ-LE ! » Elle pointait du doigt vers la silhouette qui commençait peu à peu à disparaître. Elle n’était pas assez rapide et les gens ne semblaient pas comprendre pourquoi est-ce qu’une folle courrait pieds nus dans la rue. A plusieurs reprises elle bouscula des passants qui l’insultaient et lui faisaient même des doigts d’honneur. Charmant. Elle devait sérieusement se remettre à la course à pied parce que là, le cardio ne suivait pas du tout. Avec de la chance, celle de son voleur non plus. Avec un point de côté, les poumons en feu et l’envie de vomir, elle décida de puiser dans ses dernières forces pour le rattraper une bonne fois pour toute. « Merde ! » Lâcha-t-elle avant de se remettre à courir. Une fois arrivée à la hauteur de l’inconnu, elle lui fit une balayette par l’arrière, ce qui le fit tomber sur le dos. Sans tarder, elle hurla et se jeta sur l’homme. A califourchon tandis qu’elle lui faisait les poches, elle remarque le regard des passants qui, comme d’habitude ne l’aidaient pas. « Rendez-moi mes chaussures ! » Cria Moira qui continuait à vider les poches du manteau avant de se rendre compte qu’il n’y avait pas ses escarpins. « RENDEZ. MOI. MES. CHAUSSURES. » A mesure qu’elle prononçait ses mots, chaque pause servait de moment où elle donnait une claque sur la tête du jeune homme. Ce ne fut que de longues secondes plus tard lorsqu’elle sentit deux bras forts la soulever et qu’elle fut remise sur pieds. Ah c’était maintenant qu’ils décidaient d’intervenir, eux ? Des cris, des accusations et une humiliation plus tard, Moira rebroussa chemin. Ce n’était pas le bon. Elle s’était trompée de personne. Elle avait attaqué un homme innocent qui allait sûrement la traîner en justice. Et merde. Elle avait laissé ses coordonnées après ce mal entendu, avant de ramasser sa dignité dans une brouette et de s’en aller en boitant. Elle s’était fait mal en plus.

Tout le long du chemin elle se maudit. Comment elle avait pu le perdre de vu ? Elle avait mal, froid et chaud à la fois. Elle avait besoin d’une douche. Ou d’un verre, à défaut. Après un long moment, elle retrouva sa sœur qui avait été visiblement plus chanceuse qu’elle vu de loin. « Je suis là. » Dit-elle en faisant un léger signe de la main, fatiguée. A ses pieds, les sacs qu’elle avait laissé tomber. Tout semblait être là, il ne manquait rien. « T’as pu récupérer mon sac mais vide, j’imagine. » Souffla-t-elle presque accroupi devant ses sacs alors qu’elle reprenait son souffle. « Je crois que j’ai marché sur un truc. Du verre cassé ou un truc comme ça. » Grimaça Moira qui montrait son pied à sa sœur. Quelle vie, vraiment.


J'aimerais que le temps s'arrête lorsqu'on se parle et qu'apparaisse en plein jour dans le ciel un milliard d'étoiles, pour que je fasse un vœu sans que mon soleil se voile.Et qu'on puisse être à nouveaux deux sans se faire ce mal.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra JacobsenBon pour te remonter le moral
Alexandra Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t8134-alexandra-jacobsen https://www.ciao-vecchio.com/t8140-alexandra-o-36-ans-o-institutrice
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten, © Proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en elle
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : .
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 646 - Points : 1102
Alexandra || Gotta catch 'em all  Tumblr_inline_pdnj1p52Hh1v7dwos_500
Âge : 35 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice dans une école primaire, elle s'occupe d'une classe de troisième degré (8 ans)
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Re: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le Mar 2 Fév 2021 - 14:30 )
Cette histoire de malle les avait fait rire quelques minutes. Bien entendu, qu'Adam serait incapable d'y mettre un corps, mais ce serait bien son genre de proférer une telle menace si jamais on venait embêter ses petites sœurs. Le frère aîné exemplaire en somme. Toujours est-il que la jeune institutrice n'avait toujours aucune idée pour ses aînés et le temps commençait à presser. Mais la jeune femme n'a pas le temps de s'y attarder trop longtemps puisqu'un salopard arrache le sac des mains de sa sœur avant de s'enfuir en courant, les laissant là, les bras ballants et bien trop choquées pour réagir dans la seconde. Finalement, Moira se met à sa poursuite, prenant soin de retirer ses talons, Alexandra la regarde faire comme si la scène était irréelle. Et voilà qu'un deuxième homme lui arrache ses chaussures des mains. Est-ce que le karma en avait après elle ? L'institutrice finit par se ressaisir et se lance à la poursuite du voleur de sac. Après une course effrénée, surtout du côté de la jeune femme, cette dernière retrouve finalement le sac de soeur posé sur une poubelle. Vide, bien entendu.

Elle fait demi-tour, vexée et le souffle court, le poing posé au-dessus de sa hanche essayant de comprimer un point de côté qui l'handicapait. Les passants qui avaient suivi sa course la regardaient d'un air compatissant ou bizarre, mais personne ne s’intéresse à ce qui se passe ou lui demande si elle a besoin d'aide, rien d'étonnant là-dedans. Alexandra commence à chercher Moira du regard, malheureusement, avec ses pieds nus, elle n'avait pas dû aller très loin. Elle l'appelle, ne se privant pas d'élever un peu la voix histoire de se faire entendre et elle finit par la voir, quelques mètres devant elle, sans ses chaussures. La jeune femme grimace, déçue, mais pas forcément surprise. Elle l'a rejoint rapidement, constatant que les sacs étaient toujours là, une chance quand même quand on sait ce qui venait de se passer. Elle hoche de la tête pour lui donner raison. « Désolée.. » Il l'avait prise de cours et avait de l'avance de toute manière et puis si elle l'avait rattrapé, est-ce qu'elle aurait pu faire quelque chose ? Elle ne le saura jamais et ce n'était peut-être pas si mal au final. « Et bien, on peut dire que ça fera une anecdote à raconter au repas de Noël ! » Trop tôt ? Trop tôt. Elles en riront sûrement plus tard, pour le moment, elles étaient fatiguées Moira, surtout, venait de perdre le contenu de son sac. La jeune femme l'observe et remarque l'état de ses pieds avant de grimacer, imaginant bien la douleur. « Il faut qu'on rentre, on remettra cette sortie à plus tard. » Elle réfléchit à vive allure. Sa cadette pouvait à peine marcher, elle s'était fait voler... que faire ? « Tu veux qu'on aille au poste de police le plus proche ? Ou tu veux qu'on fasse un saut chez toi d'abord le temps que tu enfiles des chaussures ? Qu'on te soigne même, tu ne peux pas rester comme ça. » La jeune femme soupire, la regardant un moment avant de prendre les sacs dans ses mains, présentant son dos à Moira. « Allez grimpe. Je sens que je vais déjà le regretter, mais grimpe. » Elle ne pouvait clairement pas la laisser marcher avec les pieds blessés, pas dans des rues qui n'étaient pas très propres.



    That you've got a higher power
    Got me singing evеry second, dancing every hour
    Oh yеah, you've got a higher power
    And you're really someone I wanna know
Revenir en haut Aller en bas
Moira LazzariToujours frais après un litre de café
Moira Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t8093-moira-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t8117-moira-o-32-ans-o-responsable-d-evenementiel
ID : wanderlust.
Pronom : Elle
Faceclaim : adelaide kane, hidden falls
Style RP : Pronoms RP :Elle
Flashback :Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur : sans pression.

Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : famille recomposée
Messages : 1445 - Points : 2700
Âge : 31 ans
Métier : responsable d'événementiel
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Re: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le Dim 7 Mar 2021 - 2:10 )
Elle secoua doucement la tête pour lui dire que ce n’était pas grave. Elle avait fait ce qu’elle avait pu, et s’était même mise à courser l’homme toute seule, elle n’aurait pas pu espérer mieux. Enfin si, elle aurait pu espérer récupérer ses affaires mais il ne fallait pas rêver. Essoufflée, le pied endolori, elle tendit quand même la main pour récupérer son sac vide et dans un infime espoir de trouver quelque chose, se mit à regarder dans les petites poches. Il lui avait laissé ses tampons rangés dans une petite poche et des chewing-gum à la menthe. Super, au moins si l’une d’elles avaient une urgence type règles ou haleine qui pue, la brunette pourrait intervenir. « Trop tôt… » Elle avait levé le doigt dans la direction d’Alexandra comme pour lui demander de faire attention à ce qu’elle disait parce que ce n’était pas drôle, alors qu’un sourire commençait à fendre son visage. Pas parce qu’elle était amusée mais parce que c’était nerveux. Elle venait de se faire voler et par la même occasion, elle avait agressé un homme qu’elle avait pris pour un autre. Elle allait vraiment devoir se rapprocher d’un avocat dans les jours qui suivent pour se mettre à l’abri. Cette pensée heurta son pied qui la lança subitement. Une grimace déforma son visage, tandis qu’elle s’appuya contre la vitrine du magasin devant lequel elles se trouvaient. Quelle journée de merde. Ca avait pourtant si bien commencé. Est-ce qu’elle avait fait quelque chose pour contrarier l’univers entre le moment où elle était sortie de chez elle et maintenant ? Peu de chances. Quoi que. Elle avait vu une mamie qui était sur le point de traverser la rue ce matin alors qu’elle était en voiture, et elle avait accéléré exprès pour ne pas lui céder le passage. C’était pour ça qu’elle se retrouvait avec un pied blessé et qu’on l’avait volé ? Drôle de manière de lui dire que la prochaine fois elle devrait se montrer plus gentille avec les vieux. Ca ne lui donnait d’ailleurs aucune leçon, puisqu’elle allait s’assurer de l’être encore moins avec ceux qu’elle risquerait de croiser à l’avenir.

Elle essaya de poser le pied pour se remettre à marcher, mais préféra laisser tomber au vu de la douleur qui se diffusait vers le haut de sa jambe. « Je pense aussi… » Même si la dérangeait d’écourter leur moment entre sœurs, Moira allait devoir capituler. Déjà qu’elle allait devoir réfléchir à ce qu’elle devait faire après… Est-ce qu’elles devaient à la police ? Rentrer pour la soigner ? Alexandra avait posé la question mais la jeune femme était trop mal en point pour prendre une décision. Les yeux qui commençaient à s’emplir de larmes parce qu’elle était à la fois agacée et qu’elle avait mal, elle attendait que cette dernière prenne une décision. Une larme avait roulé le long de sa joue qu’elle s’empressa d’essuyer, ne quittant pas des yeux sa sœur. « Je sais pas. » Fut sa seule réponse alors qu’elle était clairement à bout. Le temps d’un instant elle se retrouva propulsé en enfance, dans les rares moments où elle ne savait pas quoi faire et préférait laisser sa sœur prendre les décisions pour elle. Reniflant doucement, elle voyait bien le regard de quelques curieux se tourner dans leur direction mais sans jamais vraiment s’arrêter pour s’assurer qu’elles aillent bien. Pourtant ils avaient tous vu qu’elle venait de se faire voler non ? Rats. Sans bouger elle suivit les gestes de sa sœur des yeux avant de renifler à nouveau, les larmes continuaient à couler ainsi que son mascara. Quelle journée de merde, vraiment. Sans se faire prier, elle hocha la tête pour s’apprêter à monter sur son dos. « Je monte, tu me tiens bien hein ! Me laisse pas tomber sinon je le dis à maman que t’as fais exprès ! » Oui, elle en était encore à menacer de tout rapporter, comme si leur mère pouvait faire quelque chose à ce stade. Calée sur le dos de sa sœur, elle se passa une main dans ses cheveux pour se dégager les yeux , mais la grosse tête d’Alexandra lui bloqua quand même la vue. « On va au poste de police le plus proche, comme ça au moins ça, ce serait fait. » Décida enfin Moira. « En avant toute ! » Le bras tendu face à elle alors qu’elle pointait dans la direction – elle ne savait même pas si c’était la bonne – elle retrouvait un peu de sa bonne humeur grâce à Alexandra. « Non attends, j’ai changé d’avis. On rentre, je veux pas qu’on me voit comme ça ! » Dit-elle après quelques secondes de réflexion. « Je préfère encore perdre mon pied, mais on me verra pas comme ça ! » Pour allier le geste à la parole, elle colla sa tête dans la nuque de sa sœur pour se cacher.


J'aimerais que le temps s'arrête lorsqu'on se parle et qu'apparaisse en plein jour dans le ciel un milliard d'étoiles, pour que je fasse un vœu sans que mon soleil se voile.Et qu'on puisse être à nouveaux deux sans se faire ce mal.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra JacobsenBon pour te remonter le moral
Alexandra Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t8134-alexandra-jacobsen https://www.ciao-vecchio.com/t8140-alexandra-o-36-ans-o-institutrice
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten, © Proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en elle
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : .
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 646 - Points : 1102
Alexandra || Gotta catch 'em all  Tumblr_inline_pdnj1p52Hh1v7dwos_500
Âge : 35 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice dans une école primaire, elle s'occupe d'une classe de troisième degré (8 ans)
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Re: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le Ven 19 Mar 2021 - 13:07 )
L'institutrice essaie de faire un peu d'humour pour détendre l'atmosphère, mais effectivement, il est peut-être trop tôt, Moira ne manque pas de lui dire d'ailleurs et Alexandra prend une petite mine désolée. Elle voyait bien son petit sourire, mais la situation était loin d'être amusante et encore la blonde n'avait pas vu sa cadette frapper cet homme qu'elle avait pris pour son voleur. Quoiqu'il en soit, Moira était désemparée, elle avait été volée, par deux fois, alors qu'elle se jette sur un homme qu'elle avait pris pour un autre, Alex ne lui en tiendra pas rigueur. Pour le moment, elle regardait un peu autour d'elle, cherchant quoi faire. Que faire en priorité ? La soigner ou porter plainte ? Elle se doutait bien que ses pieds lui faisaient mal, mais elle avait surtout envie de l'emmener au commissariat le plus proche afin qu'elle dépose plainte très vite, même s'il y avait peu de chance que cela aboutisse, mais sait-on jamais ! En tout cas, cette petite sortie prenait fin ainsi et elle aura été aussi rapide que ces deux vols. Le regard d'Alexandra se pose de nouveau sur sa sœur, bien décidée à bouger et à la suivre quelle que soit la décision qu'elle prendrait. Elle ne peut ignorer les yeux humides de sa petite sœur et elle fait une petite moue triste avant de la serrer contre elle un instant pour la consoler, comme elle aimait le faire depuis si longtemps maintenant, depuis qu'elles étaient petites. Et c'est justement en pensant à cette période que lui vient cette idée de la prendre sur son dos. Déjà, parce que ça leur rappellerait des souvenirs, mais surtout parce que Moira n'avait plus de chaussures et avait les pieds ensanglantés. Elle sourit tendrement à sa sœur, elle n'aimait pas la voir pleurer, alors elle se tourne et lui présente son dos, elle allait déjà regretter ce moment, mais il le fallait. « Tu ne diras rien du tout, surtout pas à maman ! » Les menaces habituelles, mais Alex n'était pas du genre à négocier avec sa sœur, oh ça non. « Et je ne te laisserai pas tomber, pour quel genre de sœur, tu me prends ? » La meilleure. Mais trêves de plaisanteries, la jeune femme se redresse en grimaçant, Moira n'était pas bien lourde, mais elle non plus, mais cela allait aller. Elle passe ses mains sous ses genoux et la soutient, prête à avancer alors que Moira se croyait déjà sur une monture. « N'en profite pas non plus... » Elle râle un peu pour la forme, mais la situation la fait sourire et tant que sa petite sœur se change les idées après ce qui vient de se passer alors c'était tant mieux. Elle ne suit pas du tout la direction qu'elle lui pointe, car le commissariat se trouve dans la direction opposée, mais elle ne relève pas et se contente de glousser comme une enfant. Mais elle s'arrête finalement alors que Moira change d'avis et elle ferme les yeux un instant, se retenant de râler, mais elle se mettait à sa place et il est vrai qu'elle n'aimerait pas qu'on la voit comme ça. Elle sent des chatouillis dans sa nuque avant de comprendre que sa sœur se cachait, la faisant ainsi tourner la tête vers elle pour capter son regard, comme elle pouvait, sans de déboîter quoique ce soit. « Ça va bien se passer d'accord ? » Elle fait donc demi-tour et prend la direction du parking où attendait justement la voiture d'Alexandra, garée à plusieurs centaines de mètres. Le chemin est long, elle fatigue vite, mais elle ne dit rien, bien décidée à faire oublier cette soirée à sa cadette. Elles n'étaient plus qu'à une dizaine de mètres de la voiture, et c'est un soulagement de la blonde. « Tu te souviens quand on était petites et que tu montais sur mon dos ? La fois où tu avais mis une carotte au bout d'un bâton en pensant que ça me ferait avancer ? » Elle se doutait bien qu'elle se rappelait de ce moment même si cela commençait à dater maintenant, plus de vingt ans en tout cas. Le pire, c'est qu'Alexandra l'avait mangé la carotte ce qui avait déclenché un fou rire chez les deux sœurs, un très bon moment. L'institutrice sort ses clés de voiture comme elle peut avant de la déverrouiller et d'ouvrir la porte passager. Elle se tourne alors en se baissant afin que Moira s'assoie directement dans la voiture. « Et voilà Madame est arrivée ! » Elle prend un air enjoué pour cacher la grimace qu'elle fait en se redressant, elle aura de plusieurs séances d'ostéopathie, c'était certain. Elle fait le tour de la voiture et s'installe au volant après avoir mis les quelques sacs sur la banquette arrière. « Comment tu te sens ? » Elle met le contact et démarre la voiture, prête à partir.



    That you've got a higher power
    Got me singing evеry second, dancing every hour
    Oh yеah, you've got a higher power
    And you're really someone I wanna know
Revenir en haut Aller en bas
Moira LazzariToujours frais après un litre de café
Moira Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t8093-moira-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t8117-moira-o-32-ans-o-responsable-d-evenementiel
ID : wanderlust.
Pronom : Elle
Faceclaim : adelaide kane, hidden falls
Style RP : Pronoms RP :Elle
Flashback :Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur : sans pression.

Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : famille recomposée
Messages : 1445 - Points : 2700
Âge : 31 ans
Métier : responsable d'événementiel
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Re: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le Sam 24 Avr 2021 - 21:55 )
Le câlin que lui offrit sa soeur lui aura fait du bien. Même si ça ne dura qu’un court instant, il avait suffit de quelques secondes à Moira pour qu’elle oublie la douleur à son pied et le bruit fracassant de sa dignité qui s’était brisé contre le bitume lorsqu’elle avait presque assommé cet inconnu. Le moment de tendresse passé, la jeune femme se retrouva sur les épaules d’Alexandra qu’elle avait déjà menacé si elle la faisait tomber. Ce serait la cerise sur le gâteau. Et de cette chute elle ne s’en relèverait pas, autant faire la morte jusqu’à ce que tous les passants disparaissent. Si on appelait les pompiers - oui elle dramatisait beaucoup - elle donnerait une fausse identité. Elle refusait qu’on associe Moira Lazzari à ces chutes répétitives. «Pour une soeur qui pourrait me laisser tomber par terre !» Avait-elle répondu pour plaisanter. Elle savait qu’Alexandra ne ferait jamais ça. Elle, en revanche. Si la situation avait été inversée, elle n’aurait déjà jamais proposé à ce que son aînée monte sur son dos. Il était hors de question de prendre de tels risques. De plus, si elle avait pu faire le chemin en sens inverse pour la rejoindre, elle pouvait très bien marcher jusqu’à la voiture. Elle n’était pas une mule. Bourrique oui, très souvent. Mais il y avait des limites. Telle une girouette, Moira changea d’avis après quelques secondes de réflexion. Son ego et le peu de dignité qu’il lui restait l’empêchait d’aller plus loin. Elle en était d’ailleurs reconnaissante à la jolie blonde de ne pas lui en tenir rigueur et de ne pas se plaindre. De toute façon si elle l’avait fait, Moira aurait été capable de pleurer pour jouer les enfants capricieuse. Elle avait d’ailleurs reniflé doucement lorsqu’elle enfouit son visage dans le cou de sa soeur. Un moyen efficace pour elle se de se cacher tout en profitant d’un contact tendre avec la jeune femme. Ses cheveux sentaient bons, elle allait devoir lui emprunter son shampoing une fois que tout ce bordel serait rentré dans l’ordre. En entendant la voix de cette dernière, son premier instinct fut de lui demander comment est-ce qu’elle pouvait en être si sûre, que tout irait bien ? Mais après avoir tourné sept fois sa langue dans sa bouche avant de dire une connerie qui l’obligerait à rentrer chez elle à pieds et dans la douleur, elle préféra éviter. «Oui.» Fut le seul mot qu’elle sortit. Elle avait envie de faire confiance à sa grande soeur qui avait - à son grand désarroi - souvent raison. Elle n’avait pas plus raison que Moira, mais qui tenait les comptes ici ? Elle laissa son regard traîner parfois à droite et à gauche pour regarder le chemin qu’elles prenaient sans pour autant décoller sa tête de la nuque de sa soeur, elle préférait prendre ses précautions. Un sourire s’étira doucement sur les lèvres de Moira qui se rappelait très bien de ce souvenir. «Quand j’ai voulu réessayer cette fois avec un nuggets, maman a dit non.» Elle fut obligée de rire de ce souvenir qui prouvait que le lien fort entre les deux femmes était présent déjà depuis l’enfance. «On devrait recommencer un jour.» Elle plaisantait bien sûr. Ou pas. Lorsqu’au loin elle vit la voiture se dessiner, elle poussa un soupir de soulagement. Elle avait évité de faire des critiques quant à la façon de la porte d’Alexandra, et était contente que le supplice s’arrête. Même sous ses airs de s’en ficher, elle avait peur de faire mal à la jeune femme à cause de tout son poids qui se reposait sur le corps de cette dernière. Installée dans le siège passager, elle ne cacha pas sa joie. «Mer-ci !» Elle prononça bien chaque syllabe tant elle était reconnaissante. Moira laissa le soin à sa soeur de s’installer à son tour, suivant du regard le moindre de ses gestes. «J’ai mal.»Dit-elle avec une petite moue triste. «Et toi ? Je t’ai pas trop fait mal ? Ca va ?» Elle lui revaudrait ça. Et encore, ce n’était pas terminé parce que pour sortir de la voiture, Alexandra allait devoir l’aider à nouveau. En même temps qu’elle se souciait pour sa soeur, elle se regarda dans le miroir de la voiture et découvrit son visage pour la première fois depuis la chute. Un vrai désastre qui lui donnait presque envie de pleurer à nouveau. Mais elle se reprit aussitôt. «Tu me feras un chocolat chaud quand on rentre ? Pour me consoler.» En temps normal, elle évitait que sa soeur s’approche de la cuisine parce qu’Alexandra avait l’air fâché avec la nourriture comestible. Mais des deux, elle était la moins pire. Et elle avait mal, manquer de discernement était un symptôme.


J'aimerais que le temps s'arrête lorsqu'on se parle et qu'apparaisse en plein jour dans le ciel un milliard d'étoiles, pour que je fasse un vœu sans que mon soleil se voile.Et qu'on puisse être à nouveaux deux sans se faire ce mal.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra JacobsenBon pour te remonter le moral
Alexandra Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t8134-alexandra-jacobsen https://www.ciao-vecchio.com/t8140-alexandra-o-36-ans-o-institutrice
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten, © Proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en elle
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : .
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 646 - Points : 1102
Alexandra || Gotta catch 'em all  Tumblr_inline_pdnj1p52Hh1v7dwos_500
Âge : 35 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice dans une école primaire, elle s'occupe d'une classe de troisième degré (8 ans)
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Re: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le Ven 30 Avr 2021 - 12:46 )
Avec Moira sur le dos, Alexandra avait été tentée de courir en rond et de faire des ruades telle la plus belle des juments, comme elle avait pu le faire, avant, mais elle n'avait clairement pas la forme d'il y a vingt ans et elle savait déjà que son dos allait prendre tarif pour les deux semaines à venir. Mais c'était ça où attendre Moira qui allait devoir marcher en canard et en chouinant, c'était hors de question. Bien entendu, qu'elle n'allait pas la faire tomber ! Elle était sûrement la plus responsable des deux, c'est dire. « Soeur ingrate... » Elle peste contre sa petite sœur, mais elle sait aussi que leurs chamailleries étaient leur quotidien, c'était ainsi qu'elles s'aimaient. Elle prend finalement la direction de sa voiture pour ramener Moira chez elle, le temps de se changer et au moins de soigner ses pieds, Alex pouvait comprendre qu'elle ne voulait pas aller voir la police dans cet état. Malgré la légèreté de la scène, la blonde sentait bien que sa sœur était chamboulée, ses reniflements près de son oreille, dans ses cheveux n'y trompaient pas et elle bougeait légèrement la tête, parfois, car cela la chatouillait. Elle lui rappelle les bons souvenirs d'antan, lorsqu'elles étaient dans la même position que maintenant, mais plus jeunes, avec des idées toutes aussi farfelues les unes que les autres. « Et maman a bien fait. » Les carottes encore ça allait, mais les nuggets avaient une odeur de friture épouvantable. « Bien sûr oui. La mule en moi en a très envie. » Bien sûr que non. Elle regrettait déjà d'avoir pris sa sœur sur son dos, alors réitérer, non merci.


Enfin arrivées à la voiture, Alexandra dépose sa cadette délicatement sur le siège passager, faisant bonne figure malgré son dos un peu douloureux. Elle fait le tour de la voiture et s'installe au volant avant de tourner la tête vers la brune, une légère moue sur les lèvres. « Je sais.. On va te soigner, ça ira mieux après. Si tu es sage, t'auras le droit à un bisou magique. » Elle met le contact et met sa ceinture avant de démarrer. « Ça va, ne t'inquiète pas, j'ai vu pire. » Bon elle n'avait pas d'exemple à fournir sur l'instant, mais elle n'allait clairement pas se plaindre, elle n'avait fait que son devoir de grande sœur préférée. Elle prend la route et prend les rues du centre de Naples qu'elle connaissait par cœur. De temps en temps, elle jette des regards à Moira, vérifiant si tout allait bien, l'observant du coin de l'œil alors qu'elle se regarde dans le miroir du pare-soleil. Elle reste pensive à sa question, profitant d'un feu rouge pour tourner la tête dans sa direction. « Tu n'as pas déjà eu ton lot de catastrophes pour la journée ? » Une de plus ou une de moins, elle n'était peut-être plus à ça près. Le feu passe au vert et la jeune femme redémarre avant de soupirer. « Mais je veux bien essayer de te faire ça. Un chocolat chaud, ce n'est pas si compliqué. » Elle retient un "je crois", c'était inutile de le préciser, quiconque la connaissait savait que c'était inutile de préciser.


Alexandra gare sa voiture devant l'immeuble de sa sœur et soupire de soulagement en voyant qu'elle n'aurait pas trop long à la porter avant d'arriver à son appartement. De nouveau, elle fait le tour de la voiture et invite sa sœur à grimper sur son dos afin de rejoindre son logement. Elle la dépose sur le canapé et s'effondre à ses côtés, reprenant son souffle et avec une flemme intense de bouger. « Je vais aller chercher de quoi te soigner, tu ne bouges pas de là. » Elle lui met son propre téléphone entre les mains, au cas où elle voudrait aller sur le net ou regarder quelque chose, étant donné qu'elle n'avait maintenant plus de téléphone et elle se lève en retenant un soupir d'inconfort. Elle passe d'abord par la cuisine où elle remplit deux mugs de lait qu'elle met au micro-ondes avant d'aller chercher ce qu'il faut dans la salle de bains. Elle farfouille un peu et ramène du désinfectant, des pansements et des bandes et d'autres choses inutiles, mais elle n'avait pas envie de faire des allers-retours pour rien. Elle pose le tout sur la table basse du salon avant de ramener les deux chocolats chauds qu'elle avait promis d'essayer de faire et à première vue, elle s'en était pas si mal tirée. À première vue. « Et si on goûtait ce chocolat qui a l'air délicieuuuux ! Après je te soigne, ça te va ? » Bon elle avait peut-être trop insisté sur le mot, ça pouvait paraître louche, mais quel.le.s empoisonneur.se.s n'étaient pas louches ?



    That you've got a higher power
    Got me singing evеry second, dancing every hour
    Oh yеah, you've got a higher power
    And you're really someone I wanna know
Revenir en haut Aller en bas
Moira LazzariToujours frais après un litre de café
Moira Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t8093-moira-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t8117-moira-o-32-ans-o-responsable-d-evenementiel
ID : wanderlust.
Pronom : Elle
Faceclaim : adelaide kane, hidden falls
Style RP : Pronoms RP :Elle
Flashback :Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur : sans pression.

Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : famille recomposée
Messages : 1445 - Points : 2700
Âge : 31 ans
Métier : responsable d'événementiel
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Re: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le Jeu 27 Mai 2021 - 0:00 )
Moira savait que sa sœur mentait sûrement, mais elle voulait bien ce bisou magique qu’elle promettait et comptait bien le lui rappeler une fois qu’elle l’aurait soigné. Comme pour lui indiquer qu’elles reviendraient sur ce sujet plus tard, la jeune femme lança un regard entendu qu’Alexandra n’avait sûrement pas vu. Mais ce n’était pas grave. Pendant une bonne partie du trajet, Moira ne lâcha pas des yeux le reflet que lui renvoyait le miroir. Même si des fois elle détournait la tête pour regarder sa sœur la conductrice, ou les rues défiler, elle ne pouvait décoller des yeux de son visage. Il était sale. Les larmes avaient fait couler son maquillage à force de pleurer. Et elle les avait essuyées avec le revers de sa main, ce qui n’était pas non plus l’idée la plus brillante qu’elle ait pu avoir. Heureusement personne qu’elle connaissait ne l’avait vu dans cet état. « C’est un simple chocolat chaud tu sais… » Ses paroles se voulaient rassurantes. Cependant, elle ne savait pas pour qui. Pour elle qui était en train de provoquer la bête pour qu’elle la nourrisse avec le risque de ne pas s’en sortir ? Ou rassurer sa sœur pour qu’elle essaie de ne pas foirer ce chocolat chaud. Elle savait que son aînée n’était pas une très bonne cuisinière. Moira ne l’était pas non plus et ne se permettrait donc jamais de juger qui que ce soit sur leur cuisine. Alors en toute humilité, la jeune femme devait être l’une des seules – si ce n’était pas la seule – à encourager Alexandra à se mettre aux fourneaux. De plus, elle voulait quelque chose de chaud. Au pire elle boirait de l’eau chaude, à défaut de déguster un chocolat chaud. Un sourire étira les lèvres de la jeune femme lorsque sa sœur accepta. Victoire.

Une fois arrivée devant chez elle, Moira essaya de faciliter les choses pour son aînée qui l’aida à monter jusque chez elle. Lorsqu’elle laissa enfin son corps tomber sur le canapé, elle poussa un grand soupir de soulagement. Le plus dur était passé. « Ca marche. » Elle ne comptait plus bouger de toute façon. Vu comment elle était sale avec toute cette transpiration et son pied, en temps normal elle se serait permis une douche avant de se poser, mais elle était bien trop épuisée. Pour une fois, elle pouvait se permettre de se laisser aller. Le téléphone de sa sœur entre les mains pour l’occuper, la jeune femme se met à parcourir les jeux qu’elle pouvait avoir avant de se rendre compte qu’elle n’en avait pas beaucoup. Sans même lui demander sa permission, elle téléchargea un jeu de coloriage qui lui ferait passer le temps. Le temps que tout se mette en place, elle allongea son corps pour récupérer la télécommande et alluma la télé qu’elle laissa en fond. Elle ne regardait pas vraiment occupée à démarrer Candy crush. « Hésite pas si t’as besoin d’aide. » Dit-elle pendant qu’elle faisait exploser sa troisième rangée de bonbons. C’est bon, elle était plus détendue. Entre le jeu, le bruit de la télé en fond – dont elle avait baissé le volume – et l’agitation d’Alexandra, elle ne s’était même pas rendue compte que son aînée était venue la rejoindre. Elle arrêta sa partie sans pour autant arrêter l’application ou même lui rendre le téléphone, et se saisit de la tasse qu’elle lui offrait. « D’accord… » Un sourcil arqué, elle récupéra le mug et souffla un peu dessus avant de le porter à sa bouche. A mi-chemin, elle s’arrêta. « Tu veux que je goûte avant pour savoir si tu vas avoir plus d’un pied blessé à soigner c’est ça ? » Ce n’était pas une vraie question, elle connaissait déjà la réponse. Elle avait décidé de lui faire confiance tout de même et goûta à son chocolat chaud. Il était… spécial. Elle ne savait pas s’il était bon ou pas. Elle n’avait pas l’impression que sa gorge se désintégrait sous le mélange peut-être bizarre qu’elle était en train de boire. Elle toucha un instant sa tête. Non, elle était toujours consciente. Est-ce que c’était… décent ? Elle n’irait pas jusqu’à dire qu’il était délicieux, mais elle s’était attendue à pire. « Franchement, tu t’es surpassée. » Dit-elle tandis qu’elle passa sa langue sur sa lèvre supérieure. « Je sais pas si je vais tomber malade à cause de ça, mais les premières secondes ça passe. » Serait-ce un miracle de noël ?


J'aimerais que le temps s'arrête lorsqu'on se parle et qu'apparaisse en plein jour dans le ciel un milliard d'étoiles, pour que je fasse un vœu sans que mon soleil se voile.Et qu'on puisse être à nouveaux deux sans se faire ce mal.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra JacobsenBon pour te remonter le moral
Alexandra Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t8134-alexandra-jacobsen https://www.ciao-vecchio.com/t8140-alexandra-o-36-ans-o-institutrice
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten, © Proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en elle
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : .
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 646 - Points : 1102
Alexandra || Gotta catch 'em all  Tumblr_inline_pdnj1p52Hh1v7dwos_500
Âge : 35 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice dans une école primaire, elle s'occupe d'une classe de troisième degré (8 ans)
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Re: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le Jeu 17 Juin 2021 - 12:45 )
Ce n'était pas exagéré de dire que l'institutrice pouvait même rater un chocolat chaud, car tout était possible avec la jeune femme. Elle arrivait bien à faire brûler des toasts grillés le matin pour le petit-déjeuner, alors qu'elle ne faisait rien de spécial, ou alors peut-être que le pain était trop près de la résistance du grille-pain ? Toujours est-il que tout ce qu'elle entreprenait finissait brûlé ou alors pas assez cuit. Mais Moira se veut rassurante, elle essaie du moins et Alexandra se contente de sourire, pas forcément rassurée, mais au moins, le geste la touchait et c'était un bon début.

Arrivées chez Moira, les deux sœurs peuvent maintenant souffler, surtout la plus jeune qui semblait épuisée ce qui n'était pas étonnant vu toutes les péripéties qui lui étaient tombées dessus. La blonde ne perd pas trop de temps et se rend dans la salle de bains afin de récupérer le nécessaire pour soigner sa jeune sœur, lui laissant son téléphone afin qu'elle s'occupe étant donné qu'elle n'a plus le sien. Après plusieurs allers-retours, Alexandra revient enfin avec tout le nécessaire et deux tasses fumantes de chocolat chaud dont une qu'elle tend à la brune avec un léger sourire et dans l'attente de verdict final, après elle s'occuperait de son pied.

- J'aimerais que tu goûtes pour savoir si on doit aller aux urgences ou non. Elle prend un air amusé, voire de défi, mais elle était mortellement sérieuse en fin de compte.

Pourtant, Moira ne rechigne pas tant que ça et porte la tasse à ses lèvres tandis qu'elle l'observe minutieusement, guettant la moindre de ses réactions, le froncement de ses sourcils ou de son nez, un signe de dégoût ou autre. Elle lève cependant les yeux au ciel, légèrement dépitée lorsqu'elle la voit toucher sa tête comme pour vérifier qu'elle était toujours de ce monde, ce n'était pas sa sœur pour rien.

- Au point où j'en suis, oui, c'est du surpassement, merci de le souligner. Il n'y avait aucune amertume dans sa remarque, car c'était la stricte vérité et c'était vraiment triste, mais Alexandra disait toujours que c'était sa singularité. Et bien, je ne sais pas si tu tomberas malade, mais si jamais ton estomac y survit, on pourra dire que c'est une boisson miracle et qu'il faut que je le fasse breveter.

Elle n'irait peut-être pas dans de telles extrémités, mais elle marquera au moins ce jour d'une grosse croix sur son calendrier. Elle jette un rapide coup d'œil à son téléphone toujours entre les mains de sa sœur et voit l'application ouverte ce qui la fait esquisser un sourire avant qu'elle ne prenne une gorgée, elle aussi de son chocolat chaud qui n'était pas si horrible, mais elle avait l'habitude.

- Tu as fait le nécessaire pour bloquer ta carte bancaire ou ton téléphone ? Mais je peux comprendre que Candry Crush soit plus attrayant.

Elle n'avait pas envie de la réprimander, ce n'était pas son but, surtout après ce qui venait de se passer, mais elle pensait aussi à tout ce qu'elle venait de se faire voler.

- Allez, voyons ce pied. dit-elle en tapotant son genou pour lui faire comprendre qu'elle pouvait le poser dessus afin qu'elle puisse regarder et le soigner comme elle le pouvait.



    That you've got a higher power
    Got me singing evеry second, dancing every hour
    Oh yеah, you've got a higher power
    And you're really someone I wanna know
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Alexandra || Gotta catch 'em all  Empty
# Sujet: Re: Alexandra || Gotta catch 'em all ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Alexandra || Gotta catch 'em all -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant