Revenir en haut
Aller en bas


 

- Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cecilia LanzoniBon pour te remonter le moral
Cecilia Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8173-cecilia-lanzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8181-cecilia-o-35-ans-o-sage-femme#271795
Faceclaim : Stefania Spampinato
Messages : 115 - Points : 260
Âge : 35 ans
Métier : Sage femme
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Empty
Sujet: Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia ( le Mar 29 Déc 2020 - 0:54 )

Coincidence doesn't exist
EXORDIUM.

Le retour de sa sœur ne quittait plus son esprit. Sa réapparition aussi inattendue que brutale, l’avait mise dans tous ses états, au point de ne plus contrôler ses paroles. Cecilia ne cessait de se rejouer la scène dans sa tête. A quel moment avait-elle perdu le contrôle ?  Est-ce que tout cela avait de l’importance pour elle ? Elle voudrait se convaincre que non, mais ce n'était pas possible, Sara emplissait chacune de ses pensées. Suite à cette consultation, son patron n’avait pas arrêté d’essayer de lui tirer les vers du nez. Depuis, qu’elle travaillait pour l’hôpital, jamais une patiente n’avait demandé à changer de spécialiste, forcé à se confesser, elle avait fini par cracher le morceau, sans dire tous les détails, bien évidemment.

Elle avait continué à avancer malgré tout et le moment des fêtes avaient pointé le bout de son nez. Il s’agissait d’un de ses moments préférés autrefois, ça l’était un peu moins désormais. Noel ne faisait que lui rappeler à quel point sa famille avait éclaté en mille morceaux, encore plus depuis que sa mère lui avait tourné le dos. Cecilia n'avait cependant rien fait pour arranger quoi que se soit, comme lui avait si bien balancé Sara.

Seule avec Charlie, c’est ainsi qu’elle avait passé le réveillon 2020, un moment agréable, mais très loin de ses souvenirs d’enfance avec la famille au grand complet, les rires et la joie dans les yeux de chacun en découvrant leurs cadeaux…La nostalgie d’un temps disparu…

En ce 25 décembre, elle avait décidé de se rendre avec Charlie sur la tombe des parents de celui-ci, un moment plutôt important. Cecilia voulait absolument que le petit connaisse ses origines, ne pas faire la même erreur que ses parents avec Sara.

Ils s’habillèrent pour l’occasion, vêtu d’une robe noir élégante et d’un petit costume sur mesure pour le petit garçon, ils se dirigèrent vers le cimetière.

« Ne cours pas Charlie » lança-t-elle alors que l’enfant courait maladroitement entre les tombes, plusieurs dessins à la main. Ils se rendaient ici tous les samedis, Charlie connaissait donc déjà approximativement le chemin. "Salut Leslie, salut Jack. Joyeux noël." salua-t-elle, avant de se pencher pour retirer machinalement les quelques fleurs fanées et rajouter un tout nouveau pot garnie de fleurs rouge et blanche. « Tu expliques à papa et maman, ce que tu leurs a dessiné » lui dit-elle doucement, alors que le petit posa sa main sur la photo du mariage de ses parents.

- Il y a papa, maman et mama Cece et la moi- prononça-t-il montrant du doigt les quelques formes arrondi de son œuvre d’enfant. Un moment toujours particulièrement difficile à supporter pour l’italienne, qui détournait le regard afin d’éviter de montrer ses larmes au petit. Elle resta près d’une demi-heure, à parler, raconter des anecdotes, chanter avant de décider de se relever pour aller voir son père quelques tombes plus loin.

« Tu viens Charlie ? A moi de voir mon papa maintenant. » Le petit garçon se releva, se remettant à nouveau à courir telle une furie. Tellement d’énergie à cet âge-là… « Stop, ce n’est pas vers là » prononça-t-elle, un peu plus fort, le rattrapant avant qu’il ne fonce sur une femme qui était dos à eux. « Excusez-le, il est complètement excité aujourd'hui. » prononça doucement Cecilia, relevant la tête vers la femme en question. Soudainement ses muscles se tendirent à nouveau.

« Sara » Non pas possible, pas encore ? L’univers entier tentait-il de les rapprocher ? -Qui c’est ?- prononça le petit garçon sans aucun filtre, avec sa bouille angélique respirant la joie de vivre. « Ta tante Sara» répondit-elle naturellement, totalement déboussolé par cette rencontre fortuite.

@Sara Lanzoni


"People feel so much better after she heps them. Sometimes people feel better juste after she walks in the room, because she has got this super magic smile and when she smiles at you, every thing gets better." Leslie Kingston (best friends forever)
Revenir en haut Aller en bas
Sara LanzoniBon pour te remonter le moral
Sara Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8167-sara-lanzoni#271548 https://www.ciao-vecchio.com/t8178-sara-o-30-ans-o-chargee-en-communication
Faceclaim : Candice Accola King + @Cinderella
Thème·s abordé·s : Divorce; abandon; mensonge & secret; mère célibataire
Messages : 559 - Points : 492
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Tumblr_p82rcdpc7g1rx4nrwo2_400
Âge : 30 ans (4.07.1990)
Métier : Communicante dans le monde viticole, mais actuellement au chômage
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Empty
Sujet: Re: Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia ( le Ven 1 Jan 2021 - 11:05 )

coincidence doesn't exist
Cecilia & Sara


Le 25 décembre. Une journée qui avait toujours été particulière pour Sara, une journée qu’elle avait toujours passé en famille, avec un excellent repas, des échanges de cadeaux, des discussions qui n’en finissait pas, du vin à volonté, des jeux… Des souvenirs tous d’une grande beauté. Mais cette année, il en était autrement. Cette année, elle était seule à Naples, loin de ce qu’elle avait connu au fil de ces dernières années. Ses ex-beaux-parents avaient tout de même pensé à elle, et l’avaient appelé pendant près d’une heure la veille, ce qui avait redonné le sourire à la Lanzoni. Des vraies perles qui lui avaient fait oublié pendant quelques minutes qu’elle était seule pour Noël. Mais au petit matin du vingt-cinq, il ne fut pas question pour la blonde de traîner dans son lit. Elle se prit un bon petit déjeuner avant de rejoindre le bord de mer, le long duquel elle se promena une bonne heure avant de finalement prendre la direction du cimetière. Là où était enterrée sa mère biologique. Et son père aussi. Même si leur relation avait plutôt mal fini à cause de tous ses mensonges et de tous les reproches, elle pensait à lui par moment. Et quoi de mieux que de penser à lui ainsi qu’à sa mère en ce jour de la Noël ? Cette pensée la fait sourire niaisement pendant quelques minutes, tandis qu’elle achète deux bouquets à une fleuriste ouverte. Puis, après un court trajet en voiture, elle se gare sur le parking du cimetière.

Devant la grille, Sara hésite quelques instants, avant de finalement franchir les lourdes portes en fer forgé et d’avancer à travers les allées, marchant d’un pas rapide. Elle savait où elle allait. Elle connaissait l’emplacement des tombes par cœur, alors pourquoi lambiner ? La blonde fit d’abord un arrêt sur la tombe de de celui qui l’avait élevé, contemplant pendant plusieurs secondes sa dernière demeure, les diverses fleurs qui se trouvait sur la granit de la pierre tombale, son regard s’attardant sur l’épitaphe. Puis, toujours sans un mot, elle déposa son bouquet, et après un tout dernier regard, elle tourna les talons, pour rejoindre une tombe qui se trouvait à une dizaine de mètres : celle de sa mère. De celle qui lui avait donné la vie. Morte en accouchant. Un sort qu’elle n’espérait pas être similaire pour elle, une pensée qui la hantait et la terrifiait d’ailleurs. Encore plus alors qu’elle contemplait la dernière demeure de sa mère, Maria Lanzoni.
S’accroupissant devant la pierre tombale, la blonde entreprit de nettoyer un peu celle-ci, couverte de fleurs et de feuilles mortes. Il y avait plusieurs mois que personne n’était passé visiblement… Un constat qui attrista la future mère. Et c’est sûrement pour cette raison, qu’elle se mit soudainement à parler à ce bout de granit. Elle lui parla d’elle, de son enfant à venir, de son divorce, de son boulot. De choses et d’autres, comme tant de personnes le faisaient déjà à travers le monde. Combien de temps ce moment dura ? Sara n’en eut aucune idée, mais une chose fut certaine : quand elle eut fini, elle promit à la dernière demeure de sa mère qu’elle reviendrait rapidement. Une promesse qu’elle tiendrait, elle le savait au fond de son cœur. Puis, après avoir déposer le bouquet de fleurs qu’elle avait acheté, elle se redressa, contempla encore l’épitaphe qu’elle connaissait désormais par cœur, avant de rebrousser chemin pour rejoindre sa voiture.

Plongée dans ses pensées, Sara contemplait finalement encore la tombe, quand quelque chose, ou plutôt quelqu’un la heurta dans le dos. La force n’était pas bien grande, si bien que la blonde ne perdit pas l’équilibre, après quelques secondes à tenter de la maintenir, une véritable réussite ceci dit. Avant qu’elle ne se retourne pour voir qui l’avait percuté, une voix féminine se fit entendre, présentant des excuses pour quelqu’un d’autre. Une voix qui glaça le sang à Sara. Une voix qu’elle reconnut instantanément comme étant celle de Cecilia, avant même qu’elle ne la voie. Tous ses muscles se tendirent instantanément, et se tendirent encore un peu plus quand elle se retourna et que son regard se posa sur son aînée.
En la voyant, la scène de l’hôpital lui revint en mémoire, et soudainement la jeune Lanzoni n’eut plus qu’une envie : fuir. Prendre ses jambes à son cou. Mais son regard se posa alors sur le petit garçon qui venait d’élever la voix, et qu’elle n’avait pas encore vu. Un petit garçon qui demanda qui elle était. Et si elle était surprise de la voir, la réponse la surprit encore plus. Ainsi, elle avait un neveu. Dont elle ignorait tout à vrai dire, mais ce n’était pas étonnant vu la manière dont Cecilia l’avait accueilli lors de sa consultation. D’ailleurs, la blonde sentait le stress qui montait en elle au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient.

- Cecilia…

Murmura-t-elle finalement tandis que son regard passait du garçonnet à sa sœur, dans un inlassable mouvement d’yeux, incapable de prononcer tout autre mot.

- Bonjour

Ajouta-t-elle finalement, tandis que son regard cherchait le moyen le plus rapide pour quitter ce lieu. Elle avait peur que les choses tournent mal et n’avait pas la force, ni l’envie de subir un nouvel assaut comme celui de l’hôpital. Ce serait trop dur pour elle. En attendant, son regard se posa sur l’enfant, qui la rassurait, elle ne savait pourquoi. Sans compter qu’il la fixait du regard, comme s’il était impressionné.
(c) DΛNDELION



Every ending is a chance
- To begin again
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia LanzoniBon pour te remonter le moral
Cecilia Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8173-cecilia-lanzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8181-cecilia-o-35-ans-o-sage-femme#271795
Faceclaim : Stefania Spampinato
Messages : 115 - Points : 260
Âge : 35 ans
Métier : Sage femme
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Empty
Sujet: Re: Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia ( le Lun 4 Jan 2021 - 23:23 )

Coincidence doesn't exist
EXORDIUM.

Le destin pouvait-il réellement contrôler leurs vies ? En tout cas, ce genre de coïncidence pouvait le faire croire. Cecilia, figé sur place observait sa sœur. On pouvait dire que leur première entrevue, c’était plutôt mal passé. Ses propos avaient été difficile, surement bien trop brute et inapproprié sur le moment. Elles avaient chacune leurs tords et chacune leurs raisons d’en vouloir à l’autre, mais cet abandon, Cecilia ne l’avait pas supporté et que ça plaise ou non, elle l’avait fait savoir à Sara. Jamais elle n’aurait pu la regarder dans les yeux avec honnêteté, si elle ne lui avait pas fait part de ce poids qui envahissait sa conscience.

Aujourd’hui, il était aussi difficile de la voir, mais au moins, elle savait. Sara pouvait avoir dorénavant toutes les raisons valables de la détester. -Bonjour tata Sara- avait prononcé le petit garçon, totalement captivé par la blonde. Cecilia lui en avait parlé plus d’une fois et malgré tout ce qui c’était passé entre elles, jamais elle n’avait évoqué négativement Sara.

« Bonjour » arriva-t-elle finalement à prononcer à son tour, voyant que Sara cherchait une issue de secours du regard. Sans Charlie, Cecilia serait partie également sans un mot, mais l’enfant était bien trop fasciné. Il n’avait déjà pas beaucoup de famille, elle ne pouvait pas le priver de sa rencontre avec sa tante. -Je suis Charlie- prononça le garçonnet en constatant que sa mère trainait un peu trop pour les présentations. -J’ai trois ans, bientôt quatre-  A cette âge-là, ils étaient tout content de dire leurs âges, dommage que ça changeait en vieillissant… La joie émanait de son âme, une qualité que lui avait apporté Cecilia et ça, malgré toutes les difficultés qu’ils avaient traversées tous les deux... -Tu veux voir ma maman et mon papa ? - Continua-t-il s’adressant toujours à Sara, trop fière de pouvoir faire les présentations.

« Charlie est mon fils adoptif »
expliqua Cecilia calmement afin que Sara comprenne le sens de la phrase aussi soudaine que inattendu de Charlie. « Charlie, tata Sara veut surement être tranquille. »

Parle à mon cul ma tête est malade. Quand il avait une idée en tête, il s’avérait être têtu, on se demandait de qui il tenait ça ! Tournant le dos à sa mère, il avait déjà attrapé de sa petite main, celle de Sara et qui la tirait vers la tombe qu’ils venaient de quitter un instant plus tôt.  Peut-être que Cecilia devait lui dire maintenant ? Avant que sa sœur ne constate le nom affiché sur la tombe ?

« Charlie est le fils de Leslie » lança-t-elle quelques instants avant qu’ils n’arrivent à destination. Il ne lui faudrait surement que quelques secondes pour faire le lien, Leslie avait quasiment toujours été présente dans la vie de Cecilia. Sa meilleure amie avec qui elle passait des journées entières et qui venait de temps en temps squatter une nuit ou deux chez leur parent. Les inséparables, le yin et le yang, au point que Cecilia avait fini par éprouver des sentiments pour celle-ci, bien au-delà de l’amitié.

-Papa, maman, c’est tata Sara- lança le petit garçon en attrapant la photo de ses parents et la donnant à la blonde. -Tu peux leur parler, ils t’entendent- continua-t-il la regardant avec attention. Cecilia, un peu à l’écart regardait la scène amusée de voir Charlie aussi à l’aise et enthousiasme de rencontrer sa tante. Au moins, il permettait de faire redescendre la tension d’un cran.

-C’est vrai que tu as un bébé dans le ventre ? – balbutia-t-il soudainement, regardant le ventre de sa tante. Cecilia ne lui avait rien caché, hormis peut-être le fait qu’elles s’étaient quitté en mauvais terme, mais ça, c’était quelque chose entre elles, lui n’avait pas être mêler à cette histoire. Les enfants avaient le droit de se faire leur propre avis, sans être influencé par les adultes. Du moins, c’était le point de vu de Cecilia.

-Pourquoi il se voit pas ?
demanda-t-il en fronçant les sourcils, questions existentielles d’un petit garçon de presque quatre ans. « Doucement Charlie, une question à la fois. » Cecilia lança naturellement, sans vraiment sans rendre compte, un petit sourire désolé à sa sœur pour le fait qu'elle se fasse monopoliser par le petit.

@Sara Lanzoni


"People feel so much better after she heps them. Sometimes people feel better juste after she walks in the room, because she has got this super magic smile and when she smiles at you, every thing gets better." Leslie Kingston (best friends forever)
Revenir en haut Aller en bas
Sara LanzoniBon pour te remonter le moral
Sara Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8167-sara-lanzoni#271548 https://www.ciao-vecchio.com/t8178-sara-o-30-ans-o-chargee-en-communication
Faceclaim : Candice Accola King + @Cinderella
Thème·s abordé·s : Divorce; abandon; mensonge & secret; mère célibataire
Messages : 559 - Points : 492
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Tumblr_p82rcdpc7g1rx4nrwo2_400
Âge : 30 ans (4.07.1990)
Métier : Communicante dans le monde viticole, mais actuellement au chômage
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Empty
Sujet: Re: Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia ( le Dim 10 Jan 2021 - 20:44 )

coincidence doesn't exist
Cecilia & Sara


Elle était venue pour honorer la mémoire de sa mère, pour donner un coup sur sa tombe, peu entretenue depuis des années maintenant. Un moment pour elle, dont elle avait besoin. Depuis qu'elle avait appris, il y a toutes ces années, sa véritable histoire, la blonde avait l'impression que son histoire n'était pas aboutie, qui lui manquait quelque chose. Ou plusieurs ? Cette histoire était sa Némésis au final. Son histoire. Le mensonge faisait vraiment plus de mal que la vérité, la Bible n'avait pas tort à ce sujet, pourtant ses parents adoptifs, des plus croyants, n'avaient pas hésité à mentir, afin de cacher la honte qu'aurait donné le fait qu'elle était issue d'une fille mère.
Laissant toutes ses pensées derrière elle, la jeune femme se concentra sur la tombe de sa mère, lui parlant, comme on parlait à un confident. Elle parla plusieurs minutes, se délestant d'un poids qu'elle avait sur les épaules et qu'elle ne soupçonnait même pas. Quelques larmes vinrent se joindre à ses mots pendant qu'elle parlait, des larmes salées qu'elle essuya prestament d'un revers de main pour les faire disparaître. Elle ne sait combien de temps elle discuta, mais cela lui fut salvateur, et elle reviendrait. Une promesse qu'elle fit à la tombe de sa génitrice mais aussi à elle-même, avant de rebrousser doucement chemin. Il était temps pour elle de retourner au bed and breakfast dans lequel elle logeait depuis son retour à Naples.

C'est alors qu'elle se fit percuter. Par un enfant. Celui de Cecilia visiblement, car elle aussi était là. La voir fit monter soudainement le stress en Sara, qui se sentait comme prise au piège. Leur dernière rencontre ne s'était pas faite sous de bonnes auspices, alors oui, elle avait peur de ce qui pourrait arriver aujourd'hui... Sans compter qu'elle n'avait pas la force de supporter une nouvelle dispute. Elle était trop fatiguée pour cela. Néanmoins, la future maman salua doucement sa soeur, non sans chercher un moyen pour quitter au plus vite le cimetière. Au cas où. Et pendant ce temps, son regard fut attiré par le petit garçon qui accompagné son aînée, et qui visiblement était son neveu. Enfin si elle en croyait les paroles de sa soeur, qui l'avait présenté à l'enfant comme sa tante Sara. Une pensée qui la fit déglutir silencieusement tandis qu'elle écoutait l'adorable enfant parler. Il réussit à même la faire sourire un instant, elle le trouvait si attendrissant.

- Euh...

Bafouilla-t-elle quand il lui proposa soudainement de voir la tombe de ses parents, mettant Sara dans une incompréhension totale, que son regard, qu'elle releva vers Cecilia, trahit. Mais la réponse aux questions qu'elle se posait arriva sans même qu'elle ait à demander quoique ce soit, sa soeur les lui donnant: Charlier était son fils adoptif. Ceci expliquait cela.

- Oh, je vois !

Lâcha-t-elle simplement, reposant ses yeux sur le garçonnet qui la regardait en souriant, sourire que la blonde lui rendit. Il était adorable. Et il avait un air qui était familier aux yeux de la Lanzoni. Sauf qu'elle n'arrivait pas à mettre le doigt sur la ressemblance, sur à qui il ressemblait. La réponse lui vint de Cecilia: Leslie. Charlie était le fils de Leslie. Cette nouvelle attrista la jeune femme. Ainsi, Leslie, qui était la meilleure amie de Cecilia avait quitté ce monde... Une bien triste nouvelle. Sara l'avait connu quand elle était plus jeune.

- Je suis désolée...

Murmura au bout de quelques secondes la blonde. La seule chose qu'elle fut capable de dire, alors que ses yeux s'attardaient sur le garçonnet, qui déjà lui reparlait et lui donnait la photo de ses parents. De Leslie et son mari. Un léger sourire naquit alors sur les lèvres de la blonde en voyant cette photo qui transpirait le bonheur, sourire qui s'agrandit quand le petit garçon lui dit qu'elle pouvait leur parler, qu'ils l'entendaient.

- Oh, je sais qu'ils peuvent nous entendre.

Dit-elle tout en s'accroupissant un peu, afin de se mettre à la hauteur de l'enfant pour lui redonner cette belle photo, un léger sourire aux lèvres. Ce gamin avait le don de la détendre un peu. Et c'est bien ce qu'il fallait en ces instants. Elle passa doucement une main sur son visage, et alors qu'elle allait se relever, elle fut désarçonnée par la question suivante de l'enfant.

- Euh... oui...

Elle parla machinalement, tout se redressant pour de bon, son regard passant de Charlie à sa soeur. Ainsi, elle avait parlé d'elle à l'enfant, et lui avait même dit pour sa toute récente grossesse. Elle n'avait pas perdu de temps. Instinctivement, la future mère porta une main à son ventre qui était à peine arrondi. Ce qui suscita une nouvelle question à l'enfant. Visiblement il aimait en poser, il n'y avait qu'à voir la réaction de sa mère.  

- Non ça va, il ne me dérange pas. Et ça ne se voit pas car c'est tout nouveau. Bientôt ça se verra.  

La seconde partie de sa phrase était adressée à l'enfant. Il était plus facile de parler avec lui qu'avec Cecilia... A chaque fois que son regard se posait sur son aînée, Sara retrouver l'envie de vomir ou de fuir, alors qu'avec Charlie, ce n'était pas le cas. Bien au contraire.

- Tu demanderas à Cecilia, elle saura t'expliquer tout ça !

Ajouta-t-elle en souriant doucement, toujours son regard sur l'enfant.
(c) DΛNDELION



Every ending is a chance
- To begin again
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia LanzoniBon pour te remonter le moral
Cecilia Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8173-cecilia-lanzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8181-cecilia-o-35-ans-o-sage-femme#271795
Faceclaim : Stefania Spampinato
Messages : 115 - Points : 260
Âge : 35 ans
Métier : Sage femme
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Empty
Sujet: Re: Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia ( le Lun 18 Jan 2021 - 15:36 )

Coincidence doesn't exist
EXORDIUM.

Une remontée de souvenir que Cecilia aurait bien voulu éviter. Charlie n’avait aucun mal à parler de ses parents biologique, car elle l’avait élevé ainsi, sans aucun secret pour qu’il puisse savoir d’où il venait. C’était ainsi qu’elle avait fait en sortes de ne pas copier l’erreur de ses parents vis-à-vis de Sara. Peut-être que cela pourrait permettre à Charlie de ne pas l’abandonner ? Qui pouvait vraiment savoir de quoi l’avenir sera fait ? Leslie lui avait bien promis d’être présente jusqu’à la fin, mais à aucun moment Cecilia avait réalisé que la mort pourrait venir la faucher aussi rapidement. La vie ne tenait qu’à un fil.

L’air désolé de Sara face à la nouvelle eu le don de lui retourner l’estomac. La brune ne répondit pas et se contenta d’un hochement de tête polie. Elle préférait rester à l’écart, être la spectatrice de cette rencontre assez atypique et inattendue. « Il méritait de savoir qui était ses véritables parents, tout comme toi tu le méritais aussi au même âge. Je ne voulais pas faire la même erreur que nos parents » souligna-t-elle, faisant référence à l’histoire de celle-ci. A quoi cela-servait-il de dissimuler ce genre d’informations ? Il était pourtant bien connu que ce genre de secret finissait toujours par se faire connaitre.

Ils avaient l’air tellement complice tous les deux, c’était plutôt agréable à regarder. Le garçonnet envouté par sa tante se lança dans une présentation qui détendit l’atmosphère. L’innocence de l’enfant et sa joie de vivre avait le don d’apaiser les tensions le temps de quelques instants. « Désolé, ils sont vraiment curieux à cet âge-là. » rajouta Cecilia face aux questions insistantes de son fils. « Charlie je t’expliquerais ça à la maison, arrête d’embêter ta tante, viens là. » prononça-t-elle tendant la main dans sa direction pour l’inviter à la rejoindre.

-C’est vrai que tu es une princesse ?- continua le petit garçon, ignorant totalement sa mère adoptive, décidément quand il était partie on ne l’arrêtait pas de sitôt. « Charlie ! » le gronda-t-elle gentiment avant de reposer son regard sur sa sœur pour lui expliquer la raison de cette question un peu étrange. « Il aime que j’invente des histoires avant de se coucher. La princesse Sara, c’est l’héroïne de toutes les histoires que je lui raconte. Tu es en quelque sortes son héroïne préférée » expliqua-t-elle un peu gêner de devoir révéler cette information. Ce qui en soit était une preuve que Cécilia n’avait jamais réellement tirer un trait sur Sara, bien que ce soit ce qu’elle avait essayé de lui faire croire. Il était plus simple de détester que de redonner sa confiance à quelqu’un qui pourrait re disparaitre aussi vite qu’elle était réapparue.

En tout cas, cette révélation expliquait la drôle de fascination qu’éprouvait Charlie pour sa tante inconnue. – Tu es belle – finit-il par dire, flattant l’égo de celle-ci et arrachant en même temps un sourire à la brune. Il ne perdait pas le nord celui-là, un futur Don Juan. – A toi de me montrer ton papa et ta maman – continua-t-il attrapant la main de Sara au lieu de celle de sa mère, lançant un regard à celle-ci comme pour la narguer.


« Je crois qu’il a définitivement succomber à ton charme »
prononça Cecilia amusé, les suivant avec un peu de recul. Comment ressentir des émotions négatives face à ce petit garçon ? C’était grâce à lui au final que Cecilia avait réussi à garder la tête hors de l’eau toutes ses années. Qui sait ce qu’elle serait devenue sans lui dans sa vie ?

Cette sortie au cimetière prenait des proportions vraiment étrange et Sara semblait avoir arrêté de chercher une issue de secours du regard. En même temps, ce n’est pas comme si Cecilia tentait d’envenimer la situation, elle préférait au contraire s’effacer dans le décor, parlant que quand cela était nécessaire et laisser cette rencontre se dérouler tranquillement.  Il n’y avait aucun doute quant au fait que la blonde serait une excellente mère.

@Sara Lanzoni


"People feel so much better after she heps them. Sometimes people feel better juste after she walks in the room, because she has got this super magic smile and when she smiles at you, every thing gets better." Leslie Kingston (best friends forever)
Revenir en haut Aller en bas
Sara LanzoniBon pour te remonter le moral
Sara Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8167-sara-lanzoni#271548 https://www.ciao-vecchio.com/t8178-sara-o-30-ans-o-chargee-en-communication
Faceclaim : Candice Accola King + @Cinderella
Thème·s abordé·s : Divorce; abandon; mensonge & secret; mère célibataire
Messages : 559 - Points : 492
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Tumblr_p82rcdpc7g1rx4nrwo2_400
Âge : 30 ans (4.07.1990)
Métier : Communicante dans le monde viticole, mais actuellement au chômage
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Empty
Sujet: Re: Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia ( le Dim 31 Jan 2021 - 13:51 )

coincidence doesn't exist
Cecilia & Sara


L'enfant qui accompagné Cecilia, Charlie était ainsi le fils de Leslie. La meilleure amie de son aînée, qui était décédée, de ce qu'elle comprenait. Une nouvelle qui désolait sincèrement Sara... La mort était une chose bien trop triste, pour ne pas dire atroce. Surtout quand derrière un enfant subsistait. Un enfant aussi souriant que Charlie, qui semblait des plus adorable. En tout cas, il faisait fondre le coeur de la blonde qui s'était mise à son niveau, plus facile pour communiquer avec lui.
La remarque de Cecilia, que la Lanzoni n'osa pas regarder de peur de voir ses envies de nausées lui revenir, fit frissonner un moment la future maman. Elle avait très bien compris ce que faisait sa soeur: elle ne voulait pas répéter les erreurs de leurs parents vis à vis de Sara. Une bonne chose après tout. Toutes les deux savaient le mal que les mensonges de ce genre pouvaient faire... Malheureusement.

- Je vois.

Répondit simplement la blonde, ses yeux toujours fixés sur Charlie, qui reprit rapidement la parole pour poser des questions, sur un ton si mignon qu'il fit fondre le coeur de Sara. Elle se surprit à espérer que son enfant à venir soit aussi adorable que ce petit garçon. En tout cas, elle confirma qu'elle attendait bien un enfant, à un garçonnet bien au courant des choses, ce qui fit naître un léger rictus sur les lèvres de la Lanzoni.

- Ce n'est pas grave, c'est normal.

Lança-t-elle à l'intention de Cecilia, vers qui elle leva les yeux quelques secondes, quand elle l'entendit s'excuser de la curiosité de l'enfant. Ca ne la dérangeait pas le moins du monde. D'ailleurs son regard se reposa sur lui alors que sa mère adoptive l'appelait, mais que lui ne bougeait pas le moins du monde. Il avait donc son petit caractère, ce qui amusa un instant l'italienne. Amusement qui se transforma en surprise non dissimulée quand elle entendit la nouvelle question de Charlie: était-elle une princesse ? Voilà bien une demande qu'elle ne pensait pas entendre. Une question qui amena Cecilia à lever légèrement le ton pour le gronder. Ce qui ne fit qu'accentuer la surprise de la blonde, qui jeta un regard plein d'incompréhension à sa soeur, jusqu'à ce que l'explication ne vienne.

- Oh, d'accord...

Répondit-elle bêtement, incapable de dire quoi que ce soit d'autre. Ainsi, Cecilia avait parlé d'elle à Charlie ? Au point de s'en servir comme héroïne d'histoire. Cela allait à l'encontre de ce que son aînée lui avait craché, oui craché, au visage quelques jours plus tôt. Rien n'était plus destabilisant pour Sara à l'heure actuelle. Et les hormones de grossesse n'aidait pas. Néanmoins elle réussit à retenir les larmes qu'elle avait senti d'un coup monter en elle. Surtout que le garçonnet posa une main sur le visage de sa tant, avant de lui affirmer qu'elle était belle.
Un petit sourire naquit sur les lèvres de la blonde durant une courte seconde, touchée par ce compliment, même s'il venait d'un enfant plein d'amour.

- Toi aussi tu es beau et adorable.

Elle sourit en lui murmurant ces quelques mots, avant de le regarder en entendant la suite, tandis qu'il lui attrappait la main avec une grande douceur. Une main que Sara serra instinctivement, avec une délicatesse insoupçonnée, l'amenant à se relever.

- Je le crois aussi.

Dit-elle à Cecilia avant de croiser à nouveau le regard de Charlie qui attendait patiemment. Puis son regard coula doucement vers la tombe de sa mère, à quelques mètres d'eux, hésitant. Devait-elle le faire ? Telle était la question. Mais le garçonnet tira sur sa main, lâchant un petit Alors ? d'impatience qui fit sourire la blonde.

- Ma mère est là.

En parlant elle désigna la tombe avant de laisser son regard revenir vers son neveu.

- Comme ça, tu sais tout maintenant.

Et vu comment il hocha la tête, il semblait satisfait.

- Tu es curieux tu sais.
(c) DΛNDELION



Every ending is a chance
- To begin again
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia LanzoniBon pour te remonter le moral
Cecilia Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8173-cecilia-lanzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8181-cecilia-o-35-ans-o-sage-femme#271795
Faceclaim : Stefania Spampinato
Messages : 115 - Points : 260
Âge : 35 ans
Métier : Sage femme
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Empty
Sujet: Re: Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia ( le Jeu 18 Fév 2021 - 17:58 )

Coincidence doesn't exist
EXORDIUM.


C’était comme confier Charlie à Sara et s’en aller. Le petit garçon ne la calculait même plus, obnubilé comme jamais par sa tante. Cecilia se contentait d’observer sans rien dire, leur laissant tout l’espace pour faire connaissance, restant toute fois à l’affut pour compléter les informations prononcées par son fils. C’était mieux ainsi, aucun conflit, aucune parole blessante envers sa sœur ou inversement.

Pourtant, il faudrait bien qu’elles s’expliquent un jour, la brune avait le droit de savoir pourquoi sa sœur était partie sans donner de nouvelle et sans répondre à ses appels. Si dans la tête de celle-ci ça semblait clair, ce n’était pas son cas. Sara s’était directement braquée sans même essayer de comprendre, rien qu’un instant ce qu’avait pu éprouver sa sœur. Alors oui Cecilia était direct dans ses propos, mais ça avait au moins le mérite d’être honnête. Elle s’attendait à quoi ? Qu’elle lui saute dans les bras ? Qu’elle fasse comme si de rien était ? Cecilia ne comptait plus le nombre de messages et appels sans réponse et pourtant Sara n’avait eu que pour simple réponse de lui reprocher qu’elle n’avait elle-même pas fait d’effort de son côté ? Cette information avait été balancé tellement rapidement, qu’elle n’avait pas eu le temps de répondre et que Sara avait pris la fuite. Une fois de plus.

Malgré tout ça, il y avait comme un problème, soit Sara mentait ouvertement, soit elle n’avait réellement jamais reçu ses appels, sms, mails ?

Perdu dans son flux de pensées, elle se reconnecta à la réalité quand Sara montra la tombe de sa mère à Charlie. Le petit garçon resta silencieux un instant, faisant le tour de la stèle curieusement et avec un certain respect assez rare pour un garçon de son âge. - Oui je sais, mama Cécé me le dit tout le temps- , répondit-il à Sara à propos de sa curiosité.

« On y va maintenant Charlie ? » Elle tendit sa main vers le garçonnet. -Maman quant est-ce qu’on revoit Tata Sara ?- demanda-t-il regardant sa tante. « Je ne sais pas » prononça-t-elle tout en relevant le regard vers sa sœur. Comme si elle attendait une réponse dans son regard. Enfin, si Sara voulait revoir Charlie, ce n’est pas elle qui l’empêcherait, au contraire. Au moins si lui pouvait continuer à avoir une bonne relation avec sa tante, c’était toujours ça de gagner.  

« Arrête, veux tu de poser des questions, on doit rentrer, on a plein de choses à faire. » Monta-t-elle légèrement d’un ton pour se faire obéir, il était têtu un trait de caractère qu’il avait surement acquis de Cecilia. -D’accord- lança-t-il avec sa tête de fausse victime, se rapprochant de sa mère adoptive en trainant exagérément des pieds. La brune ne perdit pas de temps avant de se rapprocher de Charlie pour le prendre et le caler dans ses bras.

« Au revoir Sara, à bientôt.  » lança Cecilia sur un ton neutre, sentant qu’il était temps de partir et n’ayant clairement pas envie de se prendre la tête avec elle maintenant, pas dans le cimetière, pas à coté de Leslie et de la mère de Sara. -Au revoir tata- prononça l’enfant en écho avec sa mère, un grand sourire affiché sur le visage.

@Sara Lanzoni


"People feel so much better after she heps them. Sometimes people feel better juste after she walks in the room, because she has got this super magic smile and when she smiles at you, every thing gets better." Leslie Kingston (best friends forever)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia Empty
Sujet: Re: Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Coincidence doesn't exist - Sara & Cecilia -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut