(terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 

- (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Ban-Ryu KimLa cerise, fruit de la réussite
Ban-Ryu Kim
https://www.ciao-vecchio.com/t3877-la-violence-est-une-forme-de- https://www.ciao-vecchio.com/t4002-zero-de-conduite-ban-ryu#127292
ID : Sharky, Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Kim Woo Bin ©Proserpine
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Combats dans la rue ; enfant conçu que pour être donneur d'organes.
Messages : 615 (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 ZqzDUGbj_o
Âge : 35 ans
Métier : Fils d'un des actionnaires majoritaires de Samsung, il a prit sa place autour de la table à sa mort il y a 5 ans de cela et représente aujourd'hui la compagnie en Europe même si le business n'est pas sa tasse de thé.
Style RP : Pronoms RP : Il
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

(terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio ( le Ven 7 Mai 2021 - 21:00 )
Stéréotype de l'homme d’affaires, Ryu sacrifiait beaucoup de choses dans sa vie pour son travail. Sans vouloir l’admettre, il devenait comme son père. Alors, il faisait son possible pour profiter de Mei. Parce qu’elle n’était pas une banque d’organes. Le mariage avait été arrangé avec sa mère, mais il avait réellement voulu cette petite fille. Il en était tombé amoureux au premier regard. Sa princesse, sa pierre angulaire : elle lui avait permis de tenir, de rester en vie et ne pas sombrer dans la spirale sans fin de la vengeance. Avoir tué celui qui avait arraché sa femme de sa vie n’avait pas été suffisant… Cela ne le serait jamais. Pourtant, il avait appris à passer à autre chose avec le temps. Et Elio était revenu dans sa vie. Il y avait maintenant un petit garçon dans cette famille bizarre, dans ce pays qui comme le sien ne regardait pas d’un bon œil les couples homosexuels.

Malgré tout, ils étaient là, dans une villa autour d’un magnifique lac avec leurs enfants qui emplissaient la maison de leur rire, de leur insouciance. Alors, la vie avait bon goût et Ban-Ryu comprenait chaque jour que lui aussi méritait d’être heureux. Il prouva à ses géniteurs qu’il n’était pas une banque d’organes, mais bien un être humain à part entière. Elio le lui prouvait à chaque instant ensemble. Le weekend ne faisait que commencer, mais il avait déjà le cœur plus léger et les épaules moins tendues. Le programme qu’il avait prévu était intense, mais il espérait que ça soit au goût d’Elio et des enfants.

Les deux petits monstres s’allièrent avec Ryu pour faire faire les corvées. Après tout, il avait commencé cette bataille : quel meilleur moyen de montrer la responsabilité aux enfants. Ban-Ryu remit une couche pour nettoyer son pull. “Et encore je ne t’ai pas demandé de porter la robe qui va avec Souillon.” Mei rigola, Charlie un peu plus fort suivit de l’homme d’affaires. Il répondit au baiser : “Je t’aime aussi.” Il laissa les enfants chanter à tue-tête.

Pendant qu’Elio s’occupait des enfants, Ryu termina de bien nettoyer et de tout mettre dans le lave-vaisselle pour garder les choses bien rangées. Il tourna sa tête pour regarder son compagnon.

“Un quart d’heure ? Tu es bien rempli d’espoir.” Il n’était pas beaucoup à la maison, mais il savait que cela était beaucoup demandé d’avoir autant de temps quand ils étaient réveillés. “C’est ça et l’après-midi on ira carrément dessus en kayak.” Il gardait le reste du programme secret. “Mais je sais déjà que dormir va être trop demandé : Mei risque probablement de venir et je ne parle même pas de Charlie. Je les entends le matin se glisser dans notre lit dès que j’ouvre la porte d’entrée pour aller travailler. Ils sont malins."


“Même une feuille de papier est
plus légère si on la porte à deux.”
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Elio BenucciLa figue, fruit de l'amour
Elio Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t3758-elio-counting-stars-delai-jus https://www.ciao-vecchio.com/t3804-elio-how-to-save-a-life
ID : Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Bob Morley @sweet poison
Sujets sensibles : Auto-mutilation
Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme - Homophobie
Messages : 1073 (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 E1d33eadab8fdb2bce0ceedcb52559e3479ed0b5
Âge : 35 ans(12/08/86)
Métier : Au chomage depuis son licenciement
Style RP : Pronoms RP : Il / Elio
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

(terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio ( le Lun 10 Mai 2021 - 23:35 )
La cuisine nettoyée, Elio espère avoir un peu de temps seul avec le Coréen. Bien sûr qu’il adore passer du temps avec les enfants, mais les moments avec son compagnon sont rares : bien trop pour l’Italien. Il comprend cependant que c’est le travail de Ryu qui les met hors du besoin, assurant une stabilité financière que le brun n’avait jamais connu avant. Alors il met un point d’honneur à profiter de chaque instant. Et ce week-end surprise ne pouvait pas lui faire plus plaisir. Charlie et Mei dans l’eau tiède du bain,le jeune père se rapproche de Ryu avant d’annoncer à voix haute ses espoirs. Chose que le coréen rectifie bien rapidement. « T’as raison, tu les connais trop bien » Il lui fait un signe de tête en direction du canapé pour s’y installer. Il servirait bien un verre de vin histoire de totalement décompresser, mais il garde cette idée pour plus tard, quand les terreurs seront au lit. « Kayac hein ? J’ai hâte » Il ne s’en cache pas, montrant à Ban-Ryu combien tout ces efforts lui réchauffe le cœur « Tu as pris des brassards pour les petits ? Charlie n’est pas encore très à l’aise dans l’eau » Peut-être pourront-ils en acheter sur place. Elio imagine que les petites boutiques doivent se trouver autour du lac pour une bonne gaufre ou des affaires oubliées.

Elio s’installe confortablement, calant son dos contre les coussins du sofa, ouvrant ses bras pour que Ryu se mette contre lui. « Je préparerai un pique-nique demain matin. Les enfants adorent ça. Ils sont tellement épanouis à l’extérieur » L’Italien arque un sourcil en l’entendant parler des petits qui viendront dans leur lit. « Alors là non,non,non » Il sourit avant de continuer « Je veux une matinée pour nous, ça fait une éternité » Il adore ouvrir les yeux pour trouver le corps encore allongé de son homme près de lui. Il ne se lassera jamais de se tourner pour passer un bras autour de Ryu afin de se rendormir, le nez fourré contre son omoplate. Il embrasse ses cheveux à cette pensée. « C’est notre week-end aussi, ils doivent le comprendre » Fermant les yeux,il pose sa joue dans les cheveux du PDG, soupirant d’aise « J’ai juste envie de profiter de ta présence »[



No one's gonna love you like me

(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Ban-Ryu KimLa cerise, fruit de la réussite
Ban-Ryu Kim
https://www.ciao-vecchio.com/t3877-la-violence-est-une-forme-de- https://www.ciao-vecchio.com/t4002-zero-de-conduite-ban-ryu#127292
ID : Sharky, Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Kim Woo Bin ©Proserpine
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Combats dans la rue ; enfant conçu que pour être donneur d'organes.
Messages : 615 (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 ZqzDUGbj_o
Âge : 35 ans
Métier : Fils d'un des actionnaires majoritaires de Samsung, il a prit sa place autour de la table à sa mort il y a 5 ans de cela et représente aujourd'hui la compagnie en Europe même si le business n'est pas sa tasse de thé.
Style RP : Pronoms RP : Il
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

(terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio ( le Sam 15 Mai 2021 - 22:06 )
Ban-Ryu regarda les petites têtes rires avant d’aller se laver. Elio gérait la situation, lui terminait de tout nettoyer et de tout bien ranger. Ils étaient en location, certes, mais il ne ferait pas d’impasse sur la propreté. Il voulait donner de bons gestes aux enfants : il n’était pas un feignant et il le montrait au quotidien. Ayant vécu seul avec Mei pendant un certain temps : il n’avait pas eu le choix et s’était trouvé une nouvelle passion en tout rangeant et en gardant un endroit de vie propre. Les tâches ménagères, il ne pouvait plus trop les faire à cause de son travail, mais au moins sa famille ne manquait de rien. Alors cela était un petit sacrifice, tout comme ces instants de paix ensemble. Est-ce qu’il pourrait changer cet aspect de son quotidien ? Non. Il n’aime toujours pas son père, mais il a trop d’égo et de fierté mal placé pour changer de travail ou bien pour abandonner.

“Je pense que ça va leur plaire, même si on va être bon pour pagayer tout du long. Ça nous fera travailler un peu les muscles.” Ryu prenait soin de son corps et il savait qu’Elio aussi, mais avoir une famille maintenant ne lui permettait plus d’autant s’entraîner bien qu’il emmenait souvent son compagnon dans ses séances intenses de sport. “Nah j’ai rien pris. On va les laisser couler.” Il se mit à rire : “Bah oui j’ai tout prévu ne t’en fais pas. Ils auront des gilets de sauvetage.”

Dans le canapé, il passa son bras autour des épaules d’Elio et perdit sa dextre dans ses boucles dans des allers et vient pour le détendre un peu plus. Il avait l’air déjà si heureux… Ban-Ryu était heureux de le voir ainsi.

“Il restera probablement de la pizza, ça pourra déjà faire beaucoup.” Il ne mangeait pas tellement : donnant volontiers sa part à Charlie ou bien à son père qui était des estomacs sur patte. “Je pourrais enfin te montrer comment faire des onigiris aussi. Enfin, même Mei et moi. Elle est douée aussi avec ses petites mains. J’ai apporté du riz à sushi. Y’aura qu’à cuisiner la garniture.” Ban-Ryu s’approcha de lui : “Tu dis ça, mais si Charlie arrive au beau milieu de la nuit avec ses petits et sa petite voix, tu vas craquer… Je te connais. Et Mei commence à prendre cette mauvaise habitude.” Ce n’était pas un reproche, juste une constatation. “Tu en demandes peut-être un peu trop à nos enfants.” Oui, Charlie était par la force des choses comme son fils. Sa responsabilité. Au même titre que Mei l’était. “On va en profiter ne t’en fais pas. On aura un week-end à deux bientôt. Sans enfants. Je te le promets.”


“Même une feuille de papier est
plus légère si on la porte à deux.”
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Elio BenucciLa figue, fruit de l'amour
Elio Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t3758-elio-counting-stars-delai-jus https://www.ciao-vecchio.com/t3804-elio-how-to-save-a-life
ID : Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Bob Morley @sweet poison
Sujets sensibles : Auto-mutilation
Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme - Homophobie
Messages : 1073 (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 E1d33eadab8fdb2bce0ceedcb52559e3479ed0b5
Âge : 35 ans(12/08/86)
Métier : Au chomage depuis son licenciement
Style RP : Pronoms RP : Il / Elio
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

(terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio ( le Mer 19 Mai 2021 - 15:20 )
Assit contre Ban-Ryu, discutant du programme du reste du week-end, Elio en oubliait les dernières semaines. L’instant était juste paisible, loin des tracas de Naples. Le Coréen savait parfaitement laisser les affaires du bureau à l’entreprise, mais les instants aussi posés étaient trop rares au goût de l’Italien. Il ne lui en voulait pas bien sûr, mais savait doublement apprécier sa chance quand ce genre de paix se présentait à lui. Les enfants jouaient tranquillement et les adultes profitaient d’un moment à deux : la preuve que le bonheur était facilement accessible. « Je te laisserai pagayer, ça me donnera une excuse pour te proposer un massage le soir » Il rigola un peu et embrassa son torse avant de fermer les yeux tout en l’écoutant. Le simple son de sa voix était reposant. « Ouais, on verra combien de parts il reste. Puis on pourra sûrement trouver sur place si jamais. Tu sais que je mange beaucoup, surtout si on crapahute toute la journée » Le brun prévoyait toujours bien trop, quelle que soit la situation. Il avait cette peur constante de manquer. Il avait trop eu faim durant son enfance pour prendre ce risque maintenant – ou pire – voir ses enfants souffrir du même mal. C’est une chose que Ryu devait comprendre puisqu’il ne l’avait jamais repris sur la question.

Elio sourit et ouvrit les yeux pour les diriger vers son compagnon « Tu sais qu’elle m’apprend le coréen ? Elle me demande toujours de la remercier dans votre langue » Il rigola avant de prononcer le mot, dans un accent qu’il devait encore travailler, mais il faisait des efforts. « Elle m’impressionne tous les jours » Le fait qu’elle sache déjà cuisiner un des plats préférés de son père ne surprenait donc pas l’Italien.

En sentant Ryu se rapprocher, Elio frissonna un peu. Le PDG n’avait pas perdu cette façon si particulièrement qu’il avait de le faire réagir. Qu’importe les années qui passaient. « Tu verras, je vais te surprendre. Puis je lui parlerai en le couchant, comme ça il sera briefé et ne pourras pas se plaindre quand il tentera » Il avait l’espoir de tenir devant le regard implorant de son fils « Je comptais justement demander à Agatha de garder les petits monstres un week-end. On n’a pas vraiment besoin de quitter Naples mais une vraie grasse matinée me semble incroyable » Il haussa les épaules « Puis ils adorent passer du temps avec ma sœur. Ils vont revenir avec le cerveau aussi énorme qu’une pastèque »



No one's gonna love you like me

(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Ban-Ryu KimLa cerise, fruit de la réussite
Ban-Ryu Kim
https://www.ciao-vecchio.com/t3877-la-violence-est-une-forme-de- https://www.ciao-vecchio.com/t4002-zero-de-conduite-ban-ryu#127292
ID : Sharky, Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Kim Woo Bin ©Proserpine
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Combats dans la rue ; enfant conçu que pour être donneur d'organes.
Messages : 615 (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 ZqzDUGbj_o
Âge : 35 ans
Métier : Fils d'un des actionnaires majoritaires de Samsung, il a prit sa place autour de la table à sa mort il y a 5 ans de cela et représente aujourd'hui la compagnie en Europe même si le business n'est pas sa tasse de thé.
Style RP : Pronoms RP : Il
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

(terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio ( le Mar 25 Mai 2021 - 21:12 )
Il savait que son compagnon aimait ce genre de moments romantique. Ce n’était pas sa chose favorite, mais Ryu était prêt à se forcer à faire des efforts si cela voulait dire voir un magnifique sourire sur le visage d’Elio. Il était tellement beau quand il était heureux. Charlie avait le même sourire, les mêmes étoiles dans les yeux : le père et le fils se ressemblaient bien plus que l’homme d’affaires avait put l’imaginer. Il en était venu à se demander si Mei avait ses traits. Ryu savait cependant qu’elle ressemblait bien plus à sa mère. Un douloureux rappel de ce qu’il avait perdu, mais quand il voyait Elio : il comprenait que Bouddha avait mis cette peine dans son cœur pour qu’il soit encore plus heureux.

“Je fais de meilleurs massages que toi… Mais j’accepte quand même que tu t’occupes de moi. Même si ces derniers temps tu le fais plus que moi.” Il sourit : “Mais je vais nous accorder plus de temps ok ? À toi, aux enfants…” Il passa sa main dans les cheveux d’Elio : “Je sais qu’il n’y a pas que le travail. Charlie, Mei et toi : vous êtes ma richesse.” Ryu ne faisait jamais des déclarations. Encore moins à son petit-ami, mais il devait s’ouvrir sans quoi il le perdrait. Il le savait. Et c’était la dernière chose qu’il voulait. L’homme d’affaires l’avait déjà vécu une fois, pas deux. “Je sais surtout qu’avoir Charlie et toi : c’est un frigo plein qu’il faut avoir !” Ils étaient deux estomacs sur pattes comparés à eux. Ryu n’avait jamais posé de question, mais il se doutait qu’un traumatisme de son enfance était coincé dans son cerveau. Alors il s’assurait qu’ils ne manquaient jamais de rien.

Ban-Ryu fronça les sourcils. Surpris.

“Elle t’apprend le coréen ?” Il ne s’y attendait pas non. “Et tu t’en sors ?” Son sourire se fit plus coquin : “Puis je peux te donner des cours particuliers.” Cela ne le dérangeait pas. “Tu devras apprendre anyway pour quand je vous emmènerais à Séoul. Mei veut vraiment y retourner, alors je me dis qu’on pourrait prendre des vacances tous ensemble. Mais ce n’est qu’un projet hein ?” Elio avait le droit de dire non.

L’idée que les enfants ne terminent pas dans leur lit semblait impossible. Ban-Ryu le savait, malgré les belles promesses de son compagnon. Pourtant, il lui laissait le bénéfice du doute. Quand il parla de sa sœur, il réfléchit :

“Vraiment ? Elle s’occuperait de Mei aussi ?” Il ne comprenait toujours pas pourquoi elle faisait ça : “Comment elle va ? Avec l’hôpital et tout ? Elle doit encore avoir moins de temps de libre que moi.”


“Même une feuille de papier est
plus légère si on la porte à deux.”
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Elio BenucciLa figue, fruit de l'amour
Elio Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t3758-elio-counting-stars-delai-jus https://www.ciao-vecchio.com/t3804-elio-how-to-save-a-life
ID : Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Bob Morley @sweet poison
Sujets sensibles : Auto-mutilation
Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme - Homophobie
Messages : 1073 (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 E1d33eadab8fdb2bce0ceedcb52559e3479ed0b5
Âge : 35 ans(12/08/86)
Métier : Au chomage depuis son licenciement
Style RP : Pronoms RP : Il / Elio
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

(terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio ( le Mer 20 Oct 2021 - 20:04 )
En entendant Ryu, Elio sourit et lui embrassa le tissu de sa chemise. « J’adore m’occuper de toi » Parce qu’il s’en était trop longtemps retenu. Combien de soirées avait-il passé à imaginer pouvoir tenir le Coréen dans ses bras ? Il était incapable de compter. Elio profitait de chaque instant, réalisant maintenant à quel point ils étaient précieux. Qu’importe si Ban-Ryu passait des heures en réunion : la certitude qu’il passerait la porte d’entrée chaque soir suffisait à l’Italien pour garder le sourire. Et comme si son compagnon pouvait lire ses pensées, il le rassura quant au futur. Il lui promit de passer plus de temps en famille, plus de temps comme celui qu’ils avaient en ce moment. « On sait tout ce que tu fais pour nous. J’explique souvent aux enfants que tu n’es pas absent par choix, mais que tu as beaucoup de responsabilités et que sans ça on n’aurait pas tout ce qu’on a. » Il ferma les yeux au contact de la main de Ryu dans ses cheveux «  Et on apprécie encore plus quand tu es là »

Les confidences passées, Elio parla de ses cours de Coréen. Ils étaient sommaires certes, mais Meî adorait lui apprendre quelques mots. « Je suis loin d’être bilingue, mais d’après elle je fais des progrès » il sourit et releva les yeux vers Ryu « Des cours particuliers hm ? Je ne dis jamais non » Le reste lui fit froncer les sourcils et il se redressa légèrement pour regarder son compagnon « La Corée ? » Il ne connaissait que peu ce pays. Pour lui, c’était celui qui lui avait arraché Ban-Ryu. Par deux fois. Autant dire qu’il ne le portait pas vraiment dans son cœur et que cela le rendait légèrement anxieux. Lui qui l’était déjà facilement. « Quand tu dis ensemble…tu veux dire en tant que couple ? Ou tu devrais prétendre être hetero là-bas ? » Il se triturait déjà les doigts en imaginant les pires scénarios. « Et si on te demande de te remarier avec une femme ? » Toutes ses craintes revenaient à la surface.

Pourtant, Elio reprit espoir quand Ryu lui parla de potentielles vacances à deux. Ce serait une première fois pour eux, n’ayant jamais eu de vie de couple avant leurs enfants. « Bien sûr qu’elle s’occuperait de Meï, elle l’adore. Puis si ça nous permet de nous évader un peu, elle le fera avec encore plus de plaisir » Il en était certain « Tu la connais, elle court partout et j’ai l’impression qu’elle ne s’arrête jamais » Il sourit et lui vola un baiser « Un peu comme toi en somme. J’ai vraiment l’impression d’être fainéant à côté de vous » Même si les deux terreurs lui prenaient son énergie.




No one's gonna love you like me

(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Ban-Ryu KimLa cerise, fruit de la réussite
Ban-Ryu Kim
https://www.ciao-vecchio.com/t3877-la-violence-est-une-forme-de- https://www.ciao-vecchio.com/t4002-zero-de-conduite-ban-ryu#127292
ID : Sharky, Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Kim Woo Bin ©Proserpine
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Combats dans la rue ; enfant conçu que pour être donneur d'organes.
Messages : 615 (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 ZqzDUGbj_o
Âge : 35 ans
Métier : Fils d'un des actionnaires majoritaires de Samsung, il a prit sa place autour de la table à sa mort il y a 5 ans de cela et représente aujourd'hui la compagnie en Europe même si le business n'est pas sa tasse de thé.
Style RP : Pronoms RP : Il
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

(terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio ( le Sam 23 Oct 2021 - 16:20 )
Il devait avouer que cela était agréable de revenir du travail et d’avoir à la maison deux petites tornades et un compagnon de route. Ban-Ryu avait toujours l’appréhension que cette vie ne suffit pas à Elio. Il pouvait travailler s’il le souhaitait, il l’aiderait et pourrait probablement lui trouver un poste quelque part et pourtant une part de lui ne le souhaitait pas. Mei avait fait d’immenses progrès et il savait que cela n’était pas étranger au contact de Charlie et de son père. Il n’était pas un modèle à suivre selon lui. Homme renfermé, qui a été éduqué pour être un businessman réussis : son géniteur ne lui avait pas inculpé à prendre du temps pour souffler. Il ne pouvait compter que sur les souvenirs de ses jeunes années pour profiter de ce que la vie lui offrait à présent. Comme ce séjour autour du lac avec sa famille.

“Certes… On aurait peut-être quelque chose de différent cependant.” Ban-Ryu n’était pas du genre à imaginer sa vie autrement, probablement parce que cela était une perte de temps à ses yeux et il n’en avait pas. “Si Mei le dit, c’est qu’elle a raison et qu’elle le pense. Elle est bien trop honnête pour mentir.” Il s’était assuré qu’elle ne devienne pas ce genre de personne. Sauf si le mensonge était fait pour se protéger, là il y avait une procuration. Proposant des cours particuliers, Ryu savait que cela ne tomberait pas dans l’oreille d’un sourd. “Tu sais que quand je dis ça je parle de vrai cours, ne laisse pas tes neurones s’affoler !”

Sans détester l’acte charnel : il pouvait très bien s’en passer et résister à la tentation : ne supportant pas d'être à la merci d’un potentiel désir il préférait se réfréner. Des leçons seraient nécessaires si jamais ils allaient en Corée. Ce pays manquait cruellement à Ban-Ryu qui aimerait y emmener Charlie et Elio. En voyant la réaction de son compagnon, il fronça les sourcils. Il ne s’attendait pas du tout à ça.

“Evidemment comme un copule ! Je n’aurai rien à prétendre, relax ok ?” Il souffla longuement. “Arrête un peu de dire des bêtises, veux-tu !” Ça l’agaçait. “Réfléchis deux secondes, tu ne crois pas que ça serait déjà fait si c’était le cas ?” Il décida de couper court : “Oublie hm ? Je ferai un aller et retour avec Mei.”

Malgré tout et pour ne pas blesser Elio, il proposa des vacances à deux. À condition que ça ne fasse pas de drama comme la suggestion qu’il venait de faire. Sans être blessé, il avait inévitablement été déçu de sa réaction. Quand bien même il était en droit de dire non, de ne pas se forcer. À dire vrai, Ban-Ryu aurait préféré que ça soit le cas plutôt que de mettre sur le tapis des questions qui n’avaient pas lieu d’être selon l’homme d’affaires.

“On verra bien alors ce qu’on peut organiser. Je prends note qu’il faut qu’on aille dans un pays qui accepte les couples homosexuels.” Donc pas la Corée. Assurément. Combien de pays avait ce critère ? “Si tu as une destination où tu veux aller, tu n’auras qu’à me le dire.” Voilà. Comme ça le problème était réglé. En entendant Elio dire qu’il était feignant, il se força à retrouver un sourire : “On est tous différents. Se comparer aux uns et aux autres est inutile. Si t’es heureux, c’est ce qui compte non ?” C’était la philosophie de Ban-Ryu en tout cas

En entendant Mei et Charlie hurler en même temps qu’ils étaient propres, il embrassa les cheveux d’Elio avant de se lever pour les aider à enfiler leur peignoir. Une opération qui se termina en bataille d’eau, ce qui fit Ban-Ryu aux éclats. Quelque chose de sincère, qui sortait des tripes : signe que malgré la discussion il était toujours aussi heureux. L’homme d’affaires était le premier surpris, mais les faits étaient-là. Les crevettes bien enveloppées, il les laissa courir vers Elio en sautant sur le canapé avec lui.

“On sent bon !” Dit Mei avant de rajouter : “Et Charlie n’a pas fait pipi dans le bain !” Charlie prit une moue outragée : “Heeeeeeey ! C’est arrivé qu’une fois et c’est à cause de la soupe qu’on a mangé !”


“Même une feuille de papier est
plus légère si on la porte à deux.”
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio - Page 2 Empty
# Sujet: Re: (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (terminé) Weekend en famille au Lac Maggiore. // Elio -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Famille (h/f) • Famille Giordano
» Douleur commune. // Elio
» Famille (f/h/nb) • Adelphie Grimaldi
» (terminé) Athenais || Hello, is it me you're looking for.
» IAN | I wanna be alone with you (terminé)