Le père noël est passer.. + Ellen

Revenir en haut
Aller en bas


 

- Le père noël est passer.. + Ellen -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences :: 19. Via Renovella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Miguel MaginaTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Miguel Magina
https://www.ciao-vecchio.com/t8133-miguel-magina https://www.ciao-vecchio.com/t8141-miguel-o-36-ans-o-designer-dessinateur-de-sa-bd
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : oscar Isaac - Proserpine <3 (avatar) * beylin (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : décès, sa fille.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 148 - Points : 353
Le père noël est passer.. + Ellen Tumblr_inline_ogyhw1hcLS1qlt39u_250
Âge : trente six ans
Métier : designer pour une grande boite d'italie, mais aussi il créer sa propre bd.
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Le père noël est passer.. + Ellen ( le Sam 2 Jan 2021 - 19:19 )
ELLEN &
MIGUEL

Le père noël est passer
Voilà que ça fait une semaine que nous sommes rentrés du Portugal, une semaine très intense et physique aussi. On a passé les fêtes avec mes parents et elle est bien épuisée cette petite. Aujourd’hui elle a voulu coller les photos de notre séjour dans un album photos. Alors que nous sommes posés sur le canapé, je viens prendre toutes les photos que j’ai faites imprimer et je les dépose sur la table. Elle a encore des étoiles dans les yeux. Elle aime beaucoup aller là-bas pour visiter mon chez-moi. Quand elle commence à prendre les photos des grands-parents ou elle est dessus puis elle commence à les installer comme elle en a envie. Ça, ça ne me dérange pas du tout, bien au contraire. Elle est assise sur mes jambes et je me souviens encore de cette semaine, elle a pu découvrir la distillerie de mon père, oui, il aime faire du vin et il a bien raison. On voit aussi une photo de moi en train de goûter le vin que mon père fait. Sur le coup, on pensait que cette semaine nous aurait tous fait du bien, mais toute la tristesse était présente. Il nous manquait une personne et c’était ma petite sœur qui était décédée quelques jours avant les fêtes. Mon frère était présent lui aussi et c’était une très bonne chose. Tout le monde a fait un effort pour Ana-Giulia, tout le monde a pris des cours de langue des signes pour communiquer avec elle sans passer par moi. Après, c’est un peu compliqué pour elle, car la langue des signes est assez différente des langues que nous parlons. Mais quand elle m'interpelle pour lui rappeler la raison d’une photo, elle et mon frère, du moins ce qu'il lui racontait parce qu’elle était concentrée, mais ne se rappelle plus trop de toute l’histoire. Je viens lui expliquer qu’un jour, durant un de ses voyages en Espagne avec moi, il a été le guide de skieur qui s'était perdu. Nous, on avait l’habitude d'où nous étions, mais pas eux. Elle fait un oui de la tête en souriant, puis continue à faire son petit tri dans les photos pour venir les installer de plus en plus amusée. Mais je suis un peu perdu dans mes pensées, une photo de ma mère au piano comme si c’était ma sœur des années plus tard. Moi à la guitare avec mon frère et mon père. Le seul moyen de faire écouter, en quelque sorte, de la musique à Ana-Giulia, c’était qu’elle pose sa main sur les guitares ou le piano pour qu’elle entende les vibrations et c’est de là qu'on lui expliquait des petites choses en même temps que l’on jouait. Elle était ravie. Sauf que durant ce séjour, j’ai accompagné ma mère à l'hôpital pour sa dernière piqûre de sérum. Un virus qu’elle avait attrapé, mais qu’elle devait se faire piquer plusieurs fois pour qu’elle soit immunisée. Je laisse un petit soupire m'échapper malgré moi, j’espère qu’un jour elle pourra comprendre tout ce qui se passe. Mais ça, je ne sais pas. C’est la sonnette qui me sort de mes pensées. Je dis à ma princesse que j’arrive et qu’on a de la visite. Je viens la déposer sur la chaise à ma place puis je me lève, en me dirigeant vers la porte d'entrée. On n'attendait pas de la visite. Ça me surprend un peu. Elle est retournée pour regarder elle aussi. Quand j’ouvre la porte et qu’on te voit présente, Ana saute de la chaise et cours vers toi. « Bonsoir Ellen. » Il y en a un sur deux qui est ravi de te voir. Tu es sa marraine donc, je ne te refuserais jamais de venir voir la petite bien au contraire. J’ouvre un peu plus la porte pour que tu entres. Mais Ana, prend toute ton attention en m'expliquant trop rapidement qu’on est partie au Portugal et qu’elle a fait plein de choses. Je me mets à sa hauteur en lui signant : « Doucement princesse, tu vas avoir tout le temps de lui raconter. Va lui chercher ton dessin. » Je dis en souriant puis je me remets à ta hauteur. « Elle est encore dans l’euphorie de sa semaine au Portugal. D’avoir vu ses grand-parents lui a fait plus que du bien. » Je dis en souriant doucement, puis je referme la porte derrière toi une fois que tu es entrée.
Pando


@ellen volpino Le père noël est passer.. + Ellen 3203843487


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Ellen VolpinoTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Ellen Volpino
https://www.ciao-vecchio.com/t8189-ellen-volpino https://www.ciao-vecchio.com/t8238-ellen-o-36-ans-o-gerante-de-pompes-funebres
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Meghan Ory, © Proserpine
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : mort (de par son métier)
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 283 - Points : 331
Le père noël est passer.. + Ellen Tumblr_pywre5X6Bx1ucw5o4o2_500
Âge : 36 ans (29/07/1984)
Métier : Gérante des Pompes Funèbres Volpino, tente aussi de dissimuler les fraudes passées de son père à la retraite
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Re: Le père noël est passer.. + Ellen ( le Mer 6 Jan 2021 - 15:31 )
MIGUEL &
ELLEN

Le père noël est passé
TW premier paragraphe : mort

Tu regardes l'heure à ta montre et tu soupires profondément, tu allais être en retard. Miguel ne t'attendait pas, à vrai dire, tu voulais passer à l'improviste pour voir ta filleule et surtout lui offrir ses cadeaux de Noël. Tu n'avais pas encore eu le temps d'aller les voir pour les fêtes, tu n'en avais pas trouvé malheureusement. La fin d'année était synonyme de joie et de fête, mais pas seulement. Pour certaines personnes seules et malheureuses, la fin d'année était un calvaire et parfois, cela se terminait dans un drame. Aujourd'hui, on vous avait ramené un homme qui n'avait pas supporté cette fin d'année, c'était toujours affreux, mais cela faisait partie de ton quotidien. Le problème qui se posait, c'était que sa corpulence risquait de changer vos habitudes et vous alliez devoir revoir votre programme des prochains jours, mais aussi adapter certains de vos produits. Mais en cette fin d'année, vos fournisseurs n'étaient pas forcément disponibles et il vous fallait absolument un cercueil sur-mesure. Tu avais passé tout l'après-midi au téléphone avec votre fournisseur habituel, essayant de négocier une fabrication rapide, mais pas bâclée. Évidemment, tu te heurtes à un refus ou à un délai plus long, mais la famille ne pouvait pas attendre, elle avait besoin de faire son deuil. Tu réussis, non sans mal, à prévoir une livraison pour le surlendemain, mais le prix affiché n'allait sûrement pas plaire à la famille. Il fallait maintenant que tu en échanges avec ton frère puisqu'il était gérant tout autant que toi. Tu avais dans l'idée de faire un prix à cette famille, te doutant bien qu'un prix plus élevé et pas prévu allait ajouter un peu plus de poids à leur accablement, ce n'était pas ce que tu voulais. Ton jumeau semble d'accord avec toi, à condition que vous n'en parliez pas à votre père qui aurait sûrement quelque chose à redire, mais tu lui rétorques qu'il ne gérait plus l'entreprise alors qu'il le sache ou non, ce serait pareil. Tu laisses la boutique à ton assistante pour le reste de la journée, te hâtant pour rejoindre ta filleule et son père. Tu fais néanmoins un saut chez toi pour te changer et récupérer les cadeaux que tu avais emballé la veille.

Tu étais impatiente de la retrouver, tu savais qu'elle avait une semaine avec son père au Portugal et qu'elle aurait plein de choses à te dire. Tu l'aimais cette petite, énormément. Tu ne pouvais pas t'empêcher de penser à sa mère lorsque tu la regardais, mais après ce que cette dernière avait fait, tu préférais éviter de te le remémorer, préférant te concentrer sur les progrès de sa magnifique petite fille qui grandissait tellement vite. Tu faisais son possible pour faire partie de sa vie, sans trop interférer, ta relation avec Miguel n'était pas toujours au beau fixe et tu savais à quel point, il était possessif avec sa fille -à raison-. Tu suivais donc son éducation, un peu de loin, mais tu étais tout de même là pour la gâter, rattrapant les nombreux mois que tu n'avais pas pu passer à ses côtés. Les dernières années avaient été difficiles, pour eux, pour toi. Tu semblais sortir la tête de l'eau, mais le ressentiment était toujours là. Envers ton ex, envers ta meilleure amie qui ne l'est plus. Mais inutile de penser à tout ceci, maintenant, Ana n'avait pas besoin de voir que tout cela te tracassait, la petite sentait ce genre de choses. Tu sonnes et tu attends un petit moment avant que Miguel ne vienne t'ouvrir et tu remarques son air surpris sur son visage, il est vrai que tu aurais pu prévenir, mais c'était le but d'une surprise. Tu n'as pas le temps de le saluer que déjà Ana te saute au cou et tu ris face à autant d'énergie dans un aussi petit corps. « Oh ma puce, je suis aussi contente de te voir ! » Tu déposes plusieurs baisers sur ses joues avant de la reposer sur le sol, lui signant ce que tu venais de dire à haute voix. « Bonsoir Ellen. » Bien. Le ton était donné. C'était le feu et la glace ces deux-là. « Bonsoir Miguel. » Tu restes poli, trop poli, mais bien vite Ana te signe à toute vitesse une partie de ses vacances et tu perds vite le fil. « Doucement princesse, tu vas avoir tout le temps de lui raconter. Va lui chercher ton dessin. » Tu ris doucement en la voyant aussi euphorique, cela faisait plaisir à voir. Tu la vois filer et tu en profites pour entrer avec ton sac à cadeaux dans les mains. « Elle est encore dans l’euphorie de sa semaine au Portugal. D’avoir vu ses grand-parents lui a fait plus que du bien. » Tu souris, ravie d'entendre et de voir à quel point ta filleule est heureuse. « Je vois ça ! Comment s'est passée cette semaine ? Comment vont tes parents ? » Tu enlèves ton manteau que tu poses sur le canapé, dévoilant un pull de Noël rouge vif avec une tête de renne, que tu avais acheté pour l'occasion. Tu en avais surtout acheté un autre pour Ana, le même, mais à sa taille bien sûr. Tu avais même osé en prendre un pour Miguel, bleu marine, mais avec les mêmes motifs. Tu avais longuement hésité avant de le prendre, mais peut-être que ça le dériderait un peu, qui sait ? Tu poses le sac près du canapé, ce sera pour tout à l'heure. « Je suis navrée de passer à l'improviste comme ça, je n'ai pas eu tellement de temps pour appeler et je voulais donner les cadeaux à Ana. » Tu souris, tu restes cordiale, comme toujours. « J'espère que ça ne te dérange pas. » De toute manière, tu étais là désormais, c'était pareil, mais avec Miguel, tu te méfiais, il soufflait le froid comme le chaud, surtout avec toi.

Pando


@Miguel Magina  Le père noël est passer.. + Ellen 2491463887
Revenir en haut Aller en bas
Miguel MaginaTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Miguel Magina
https://www.ciao-vecchio.com/t8133-miguel-magina https://www.ciao-vecchio.com/t8141-miguel-o-36-ans-o-designer-dessinateur-de-sa-bd
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : oscar Isaac - Proserpine <3 (avatar) * beylin (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : décès, sa fille.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 148 - Points : 353
Le père noël est passer.. + Ellen Tumblr_inline_ogyhw1hcLS1qlt39u_250
Âge : trente six ans
Métier : designer pour une grande boite d'italie, mais aussi il créer sa propre bd.
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Re: Le père noël est passer.. + Ellen ( le Jeu 7 Jan 2021 - 18:46 )
ELLEN &
MIGUEL

Le père noël est passer
Les pensées sont pour ma fille a ce moment présent, voyant qu’elle est plus qu’heureuse de faire cet album photos. Même si par moment, je me perds un peu en pensant à ma petite sœur qui aurait dû être présente elle aussi sur les photos. Mais je ne vais pas en parler, même si pour l’instant Ana me pose souvent la question où se trouve sa tante. Mais je n’arrive pas à lui dire qu’elle est décédée, c’est trop frais et elle fait bien trop de progrès pour lui casser tout ça. Donc, oui, je lui dis qu’elle est en voyage, mais c’est tout. Même si d’un côté, je sais qu’elle ne me croit pas trop. Mais ce n’est pas grave, elle ne m’en voudra pas longtemps de toute façon. Alors que tu viens sonner à la porte ça me sort de mes songes, puis Ana observe très bien qui ça peut-être. Je la connais et elle est toujours aussi heureuse de te voir débarquer à la maison, même si le sujet de sa mère vient par moments sur le tas, j’évite au maximum et tu es là, en quelque sorte, elle oublie la fuite de sa mère. Appuyé contre ma porte, je vous observe toutes les deux. « Oh ma puce, je suis aussi contente de te voir ! » J’ai quand même un petit rictus sur mes lèvres quand je vous observe. Puis une fois que tu es à ma hauteur, je te lance un bonsoir, sur pas très envieux, mais malgré tout, je suis un peu content de te voir. Ana-Giulia sera occupé le temps que je puisse faire a manger, car en ce moment c’est un peu difficile pour moi. Et puis elle va pouvoir profiter encore plus des gens qu’elle aime, c’est une très bonne chose. « Bonsoir Miguel. » Je te fais entrer en même temps que la tornade arrive. J’ai eu le temps de fermer la porte avant de la couper et depuis dire d’aller chercher le dessin qu’elle avait fait pour toi. « Elle t'a fait un dessin hier, j’avais besoin de l’occuper et elle a pensé à toi. » On peut l’entendre courir jusqu’à sa chambre, farfouiller quelques trucs à l’intérieur, mais rien n’est à risque. J’exprime aussi le fait qu’elle est toujours dans le trop-plein de son voyage chez mes parents. « Je vois ça ! Comment s'est passée cette semaine ? Comment vont tes parents ? » Alors que j’allais vers la table du salon, pour rassembler un peu toutes les photos qui sont éparpillées dessus. Je me retourne vers toi, par politesse quand même. Et quand je vois le pull, un sourire s’esquisse sur mes lèvres sans que je m’en rende compte, mais dans ma tête, c’est directement : mon dieu, encore ses pulls, je n’en sortirais jamais. Mais il est chouette. « Elle sait plutôt bien passer, même si ma mère était encore pas mal absente de la mort de ma sœur. Mais elles se sont bien passées, ça a dû faire du bien à tout le monde d’avoir notre tornade présente. Ils ont tous fait des efforts à Ana pour communiquer avec elle, mais aussi lui, on apparaît des signes en portugais. » Je dis en haussant les épaules doucement. Pour ma sœur, j’avais fait appel à toi, enfin ta famille pour s’occuper du corps alors tu étais au courant assez rapidement. Je ne voulais pas que ça soit quelqu’un d’autre qui s’occupe d’elle. Je savais que tu allais être au petit soin, mais surtout, tu as été parfaite avec mon père malgré la barrière de la langue. J’ai fait traducteur ce jour-là. Je te laisse aussi t’installer à ta guise, tu connais la maison a force. « Je suis navrée de passer à l'improviste comme ça, je n'ai pas eu tellement de temps pour appeler et je voulais donner les cadeaux à Ana. » Je viens tout mettre dans l’album comme ça, puis le dépose sur le petit bar en bois qui sépare la cuisine du salon. J’étais prêt à répondre, mais tu me devances. « J'espère que ça ne te dérange pas. » Je garde malgré tout un petit sourire aux lèvres en m’adressant à toi, même si oui, j’aurais aimé que tu me le dises, mais c’est chose faite. Et je ne suis pas du genre à te mettre dehors. « Bien sûr que non ça ne me dérange pas. Puis mieux vaut maintenant que trop tard. Je sais qu’en ce moment ça ne doit pas être la joie au boulot donc, t’en fait pas. » La tornade revient en courant en faisant peur à Chocolat, le labrador qui dormait, mais qui doit être trop bien au chaud contre le radiateur pour venir dire bonjour et moustache, la boule de poil rousse qui dort non loin du chien. Elle vient te tendre le dessin tout sourire en te regardant. Je te laisse tranquillement avec Ana, puis je fais le tour pour aller à la cuisine et attraper deux verres a ballon, avec la bouteille de vin rouge que mon père m'a donné et qu’il a fait lui-même. Je viens alors l’ouvrir en te laissant tranquille, jetant un coup d'œil pour voir si tu as besoin d’aide, mais au fond de moi ça me réchauffe le cœur d’avoir une présence avec moi. Même si je n’ai jamais été très doux avec toi à cause de la mère d’Ana, mais aussi parce qu’on ne s’entendait pas, je me dis qu’au fond, on a perdu une personne qui nous fait cher tout les deux alors pourquoi faire encore plus abstraction à tout ça. Je reviens vers toi avec les deux verres en main. « Tiens, mon père l'a fait et je pense que tu vas apprécier. » Je dis en souriant doucement.
Pando


@ellen volpino Le père noël est passer.. + Ellen 3203843487


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Ellen VolpinoTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Ellen Volpino
https://www.ciao-vecchio.com/t8189-ellen-volpino https://www.ciao-vecchio.com/t8238-ellen-o-36-ans-o-gerante-de-pompes-funebres
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Meghan Ory, © Proserpine
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : mort (de par son métier)
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 283 - Points : 331
Le père noël est passer.. + Ellen Tumblr_pywre5X6Bx1ucw5o4o2_500
Âge : 36 ans (29/07/1984)
Métier : Gérante des Pompes Funèbres Volpino, tente aussi de dissimuler les fraudes passées de son père à la retraite
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Re: Le père noël est passer.. + Ellen ( le Sam 9 Jan 2021 - 15:22 )
MIGUEL &
ELLEN

Le père noël est passé
Cela avait toujours été un peu tendu avec Miguel et en vérité, tu ne savais pas tellement pourquoi et tu étais persuadée que lui-même, n'en savait pas plus. Peut-être était-ce le fait qu'il ait fréquenté ta meilleure amie, celle que tu considérais comme une sœur ? Une sorte de jalousie ? Ridicule. Et jalouse de qui après ? Les choses ne s'étaient pas arrangées lorsqu'elle est partie, ne laissant rien derrière elle à part une fillette malheureuse. Tu ne lui pardonnerais jamais pour cela et valait mieux pour elle qu'elle ne repointe pas le bout de son nez par ici. Les choses auraient dû s'arranger avec Miguel, mais cela ne s'est pas passé comme cela. Tu lui en avais voulu, car tu l'avais tenu pour responsable pendant un moment et le fait que tu sois en plein divorce n'avait rien arrangé. Tu avais sans doute transposé ton propre malheur sur le pauvre designer qui ne t'avait pourtant rien fait. Tout ce que tu avais trouvé à faire, c'était te raccrocher à ta filleule que tu avais gâté plus que raisonnablement. Il ne restait qu'elle après tout. Et Miguel aussi, mais là encore, c'était compliqué. Lorsque tu franchis le seuil de la porte, elle te saute dans la porte et un rire t'échappe, c'était toujours un bonheur infini de la voir, de la serrer contre toi. Il y avait au moins quelqu'un ravi de te voir ce soir. Tu ignores le regard sceptique de son père et tu te concentres sur la petite qui était apparemment surexcitée et c'était toujours un plaisir de la voir ainsi, tu n'aimais pas la voir triste. Bientôt, la voilà qui file en direction de sa chambre, elle semblait avoir quelque chose pour toi, quelque chose qui allait sûrement finir affiché sur la porte de ton réfrigérateur. « Elle t'a fait un dessin hier, j’avais besoin de l’occuper et elle a pensé à toi. » Tu esquisses un sourire, sincèrement touchée alors que tu retires ton manteau, te mettant à l'aise et tu en profites pour t'enquérir de leur semaine au Portugal, par politesse, mais aussi par curiosité. « Elle s'est plutôt bien passée, même si ma mère était encore pas mal absente de la mort de ma sœur. Mais elles se sont bien passées, ça a dû faire du bien à tout le monde d’avoir notre tornade présente. Ils ont tous fait des efforts à Ana pour communiquer avec elle, mais aussi lui, on apparaît des signes en portugais. » Tu souris doucement, ravie de savoir que cela se soit bien passé notamment grâce à la présence de la petite, mais tu étais aussi attristée par l'événement qui avait frappé la famille Magina. Un drame qui t'avait touchée toi aussi, de près et de loin. Tu avais été là pour prendre soin d'Ana lorsque Miguel était occupé, mais tu t'étais occupée de sa sœur avant le rapatriement de son corps. « Je suis contente que ça se soit bien passé malgré les événements. » Et tu t'arrêtes là, tu ne pouvais pas dire qu'on se remettait d'un tel événement, car c'était faux, tu savais bien de quoi il en retournait, des famille déchirée et en deuil, tu voyais ça tous les jours. Tu t'excuses de ton arrivée à l'improviste, tu aurais pu prévenir en amont comme tu le faisais toujours, mais tu n'en avais pas eu le temps. « Bien sûr que non ça ne me dérange pas. Puis mieux vaut maintenant que trop tard. Je sais qu’en ce moment ça ne doit pas être la joie au boulot donc, t’en fait pas. » Tu hoches de la tête en pinçant les lèvres. « Ce n'est jamais une période facile malheureusement. » C'étaient peut-être les fêtes de fin d'année, mais pour certains, ce n'était pas le cas, bien au contraire. Mais tu n'étais pas venue pour débattre de tout cela, c'était bien trop triste et tu avais surtout envie de voir le bonheur dans les yeux de ta filleule. Ana revient finalement avec son dessin et tu t'assois dans le canapé, la prenant sur tes genoux un instant, regardant avec elle le dessin. Tu la mets en travers de tes genoux de façon à ce qu'elle te voit signer et vous échangez un instant tant bien que mal. Tu n'étais pas encore au point, mais tu arrivais à comprendre son vocabulaire d'enfant. Miguel revient vers vous avec deux verres, dont l'un qu'il te tend et tu le prends avec un sourire. « Tiens, mon père l'a fait et je pense que tu vas apprécier. » Tu souris, ravie du geste, tu t'étonneras toujours des attentions aussi petites, soient-elles qu'il pouvait avoir à ton égard. C'était parfois le jour et la nuit, mais cela a toujours été ainsi entre vous. « Merci. » Ana saute de tes genoux et s'assoit près de toi alors que tu bois une gorgée de vin qui n'était vraiment pas mauvais. « Tu pourras lui dire qu'il est délicieux. » Tu souris de nouveau avant de poser le verre sur la table basse devant toi et tu te tournes vers Ana, lui demandant si elle était prête à ouvrir ses cadeaux et vu son explosion de joie, tu supposais que oui. Tu éclates de rire en la voyant trépigner d'impatience et tu lances un regard complice à son père, sur ça, vous étiez en harmonie. Tu attrapes le sac que tu avais posé non loin de là et tu lui tends un premier paquet, mais tu en tends un aussi à Miguel. « Le Père-Noël est aussi passé pour toi. » Tu esquisses un léger sourire, les laissant déballer leur cadeau, le fameux pull de Noël. Tu savais que cela allait plaire à Ana, mais tu savais déjà que Miguel allait lever les yeux au ciel, mais c'était une petite boutade et tu espérais que dans le fond, il allait aimer.
Pando


@Miguel Magina  Le père noël est passer.. + Ellen 2491463887
Revenir en haut Aller en bas
Miguel MaginaTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Miguel Magina
https://www.ciao-vecchio.com/t8133-miguel-magina https://www.ciao-vecchio.com/t8141-miguel-o-36-ans-o-designer-dessinateur-de-sa-bd
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : oscar Isaac - Proserpine <3 (avatar) * beylin (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : décès, sa fille.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 148 - Points : 353
Le père noël est passer.. + Ellen Tumblr_inline_ogyhw1hcLS1qlt39u_250
Âge : trente six ans
Métier : designer pour une grande boite d'italie, mais aussi il créer sa propre bd.
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Re: Le père noël est passer.. + Ellen ( le Jeu 11 Fév 2021 - 16:28 )
ELLEN &
MIGUEL

Le père noël est passer
Rien n’est simple en ce moment que ça soit de mon côté ou bien du tien. Mais on sait tous les deux que le jour où la mère d’Ana revient et ça arrivera sûrement un jour où l’autre, on sera l'accueillir comme il se doit. Surtout que je la connais trop bien, elle va sûrement revenir avec un mec bien friqué et vouloir reprendre la petite, une fille qu’elle n’a jamais connu et sait jamais occuper donc pour le coup, je m’attends a tout avec elle. Mais tout ce que je sais ce qu’avant qu’elle parte le contact ne passait pas trop entre nous deux, pour la raison, c’est que la mère d’Ana n'était ni subjective ni positive pour parler de nous deux. Je ne sais pas, je savais très bien qui avait un truc qui l’agaçait et elle n’a jamais essayer d’arranger les choses, même si nous deux, on a essayé sauf que non, j’avais bien trop de mal. La fierté portugaise qui est en moi peut-être ? Je ne sais pas du tout. Je ne veux même pas savoir pour le coup, car aujourd’hui tu es présente pour Ana est ça me réjouis quand même pas mal. Parce que toi, tu es resté malgré tout, tu étais encore pas mal de son parti jusqu’au jour où j’ai appris qu’elle ne te donnait même plus de nouvelle à toi aussi. Et elle se disait bonne personne, pas du tout. Je n’aurais jamais cru ça d’elle de toute façon. Quand ma petite tête part dans sa chambre, on prend le temps de discuter un peu, je t'explique ce qui c’est passé au portugal et je vois que tu en ai ravis pour nous. Mais aussi ce qui me fait plaisir, c’est que tu es pris des nouvelles de mes parents. Ce n’est pas une chose que tout le monde aurait faite. Mais ça me fait réellement plaisir. « Je suis contente que ça se soit bien passé malgré les événements. » Je souris doucement, ce sourire veut te dire merci. Merci que tu m’aies dit ça, mais aussi que tu ne sois pas allé plus loin dans tout ce bordel qui m’entoure malgré moi. Puis je t’explique que ça ne me dérange pas que tu sois venu à l'improviste, mais si au fond de moi tu avais prévenu ça m’aurait permis de ranger un peu les lieux. Mais c’est fait, je ne vais pas te renvoyer chez toi. « Ce n'est jamais une période facile malheureusement. » Je grimace doucement quand tu me dis ça, je ne vais rien ajouter à mon tour, ce n’est pas la soirée pour parler de ton boulot et encore moins des personnes défuntes. Paix à leur âme. Je laisse alors ma tornade t'accaparer pour que tu discutes un peu, qu’elle te montre son dessin et une fois que je reviens vers toi avec le verre que je te tends. « Merci. » Je souris doucement puis je viens caler mon postérieur contre le radiateur en laissant Chocolat à mes pieds qui ne bougent pas, enfin si, juste pour avoir les quatre fers en l’air trop bien placé. Il m’épuise lui aussi. Je viens boire une gorgée de la boisson que je tiens en main en vous regardant. « Tu pourras lui dire qu'il est délicieux. » J’en bois une seconde. « Je lui dirais, mais il glisse tellement tout seul qu’à un moment donner, tu sens qu’il te fait mal a la tête. » Connaisseur ? Pas du tout. Pendant une semaine on a fait ça avec mon frère, goûter le vin de notre père et bien même qu’on a fini bourrer au sol contre les cuves. Je crois qu’on refaisait le monde, mais les souvenirs sont trop vagues juste celui de mon père mort de rire a nous voir ainsi. Je sors assez rapidement de mes pensées quand je vois ma fille surexcitée. Le regard complice qui veut dire que oui, tu peux lui donner avec un petit sourire aux lèvres. Quand je vois que tu me tends un paquet aussi, je plisse des sourcils doucement. « Le Père-Noël est aussi passé pour toi. » Je dépose mon verre sur la table puis je le prends en main. « Merci. » Je dis doucement en venant commencer à l'ouvrir. Ana est super ravie d’avoir le même pull que toi, elle te demande même de l’aider à le mettre. J’ouvre le mien en même temps. Quand je vois que c’est le même d’une autre couleur, je lève doucement les yeux au ciel en me faisant un non de la tête. Pinçant doucement des lèvres, puis pour faire plaisir à ma fille, je le déplie puis je viens de l'enfiler. Elle vient nous signaler qu’elle adore et qu’elle nous trouve super beau comme ça. « Tu sais que tu as fait une heureuse, et moi, tu rajoutes à ma collection des pulls de Noël que j’ai déjà ? » Merci maman. Mais je joue quand même le jeu parce que sinon, je sens que ma fille va m’engueuler de ne pas le mettre. C’est en me baissant pour reprendre mon verre en main que je vois le pull de haut, je me trouve vraiment ridicule et laisse un petit rire m’échapper. Je viens m’accroupir pour être à votre hauteur, d’une main, je viens boire un peu de mon breuvage puis de l’autre je caresse doucement mon chien. Sauf que la tornade n’est pas dupe, elle t’appelle pour te demander ce que ce sont les autres cadeaux dans le sac.
Pando


@ellen volpino Le père noël est passer.. + Ellen 3203843487


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Ellen VolpinoTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Ellen Volpino
https://www.ciao-vecchio.com/t8189-ellen-volpino https://www.ciao-vecchio.com/t8238-ellen-o-36-ans-o-gerante-de-pompes-funebres
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Meghan Ory, © Proserpine
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : mort (de par son métier)
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 283 - Points : 331
Le père noël est passer.. + Ellen Tumblr_pywre5X6Bx1ucw5o4o2_500
Âge : 36 ans (29/07/1984)
Métier : Gérante des Pompes Funèbres Volpino, tente aussi de dissimuler les fraudes passées de son père à la retraite
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Re: Le père noël est passer.. + Ellen ( le Mar 23 Fév 2021 - 14:32 )
MIGUEL &
ELLEN

Le père noël est passé
Alors qu'Ana part dans sa chambre pendant quelques instants, Ellen se retrouve seule avec Miguel et cherche quoi dire. Il ne la mettait pas mal à l'aise, elle le connaissait depuis le temps, mais cela avait toujours été un peu tendu entre eux, depuis le début. Sûrement une histoire de jalousie en somme ou d'incompréhensions, c'était sûrement cela. Il était celui qui avait partagé la vie de sa meilleure amie, de sa sœur, pendant tout ce temps et maintenant qu'elle était partie, elle ne savait plus trop quoi penser de cette relation. Devait-elle s'arrêter maintenant que la personne qui avait fait le lien entre eux était partie ? Ou au contraire, devaient-ils continuer à se voir ? C'était cette option-là qui s'était imposée, un peu malgré eux et cela s'était fait tout naturellement. Maintenant, si Ana n'était pas là, Ellen se demandait vraiment si Miguel aurait voulu continuer à la voir. Quoiqu'il en soit, la jeune femme cherche ses mots et change de sujet, ce n'était clairement pas le moment de parler de son travail, peu de gens était à l'aise avec cela de toute manière.

Heureusement, Ana revient à ce moment-là et se colle à celle qu'elle considérait comme sa tante, "Tata Ellen" comme elle aimait le dire. Cela la faisait toujours sourire et jamais elle ne l'avait repris, elle aimait ce petit nom. Le vin que Miguel lui a offert s'avère être délicieux et elle comptait bien qu'il remercie son père pour cela, jamais il ne l'avait déçu et elle se met à rire alors qu'elle pose son verre sur la table basse. « On va éviter d'en arriver là quand même. » Avec l'estomac vide, ce n'était clairement pas une bonne idée d'enchaîner les verres et puis il fallait qu'elle rentre chez elle après, elle serait donc raisonnable ce soir. Ellen finit par descendre la petite fille de ses genoux pour prendre les premiers cadeaux dont un pour son père qu'elle lui tend avec un sourire, elle savait déjà qu'il allait râler, mais qu'importe. Ana déballe son cadeau et semble ravie de voir le même pull qu'elle porte à cet instant. Elle l'aide même à l'enfiler et la regarde un instant, un grand sourire calé sur les lèvres, elle était vraiment adorable. La jeune femme pouffe de rire en voyant la tête de Miguel découvrant son cadeau qu'il enfile lui aussi, il n'avait pas le choix de toute façon. « Je savais que ça te plairait ! » Elle prend un petit air moqueur, mais rien de méchant, elle aimait le taquiner par moments. « Ana est ravie en plus, c'est tout ce qui compte. Ton look passe après. » Elle lui fait un clin d'œil alors qu'elle sent la petite trépigner, elle avait bien compris que le pull n'était pas le seul cadeau et cela fait rire sa marraine. « Quelle impatience.. » Elle rit de bon coeur avant de prendre les deux derniers cadeaux dans le sac qu'elle lui tend avant de se rasseoir sur le canapé, son verre en main alors que Miguel les a rejointes. Ellen la regarde déballer les deux derniers cadeaux avec un sourire, lançant par moments des regards à son père pour guetter ses réactions, il ne pouvait pas s'empêcher d'aimer voir l'amour qu'il portait à sa fille dans ses yeux. L'un des cadeaux est un Memory très coloré avec des odeurs, des tissus différents afin de stimuler les sens et le second était une peluche bien particulière à qui on pouvait transformer les expressions faciales pour reconnaître différentes émotions. « Joyeux Noël, ma chérie. » dit-elle en signant avant de la serrer contre elle un moment, la petite semblait heureuse, c'est tout ce qui comptait. « J'ai essayé de faire au mieux, mais je vois qu'elle aime déjà sa peluche. » Elle sourit en regardant Ana alors qu'elle s'adresse à Miguel avant qu'elle n'accroche son regard au sien. « Tu as vraiment du mérite et tu t'en sors bien, tu peux être fier. » Elle n'avait pas l'habitude de ce genre de discours, mais c'était Noël après tout.

Pando


@Miguel Magina  Le père noël est passer.. + Ellen 2491463887
Revenir en haut Aller en bas
Miguel MaginaTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Miguel Magina
https://www.ciao-vecchio.com/t8133-miguel-magina https://www.ciao-vecchio.com/t8141-miguel-o-36-ans-o-designer-dessinateur-de-sa-bd
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : oscar Isaac - Proserpine <3 (avatar) * beylin (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : décès, sa fille.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 148 - Points : 353
Le père noël est passer.. + Ellen Tumblr_inline_ogyhw1hcLS1qlt39u_250
Âge : trente six ans
Métier : designer pour une grande boite d'italie, mais aussi il créer sa propre bd.
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Re: Le père noël est passer.. + Ellen ( le Sam 27 Fév 2021 - 14:27 )
ELLEN &
MIGUEL

Le père noël est passer
Ce qui est sûr, c’est de ne pas parler de la mère d’Ana-Giulia ensemble. À nous deux, elle nous a faites beaucoup de mal en partant et je sais qu’à toi aussi d’un côté. Ce n’est pas simple de voir perdre sa meilleure amie, celle qui était toujours là pour toi aussi. Donc, on évite au maximum et ce soir, ce n’est pas cette personne qui va gâcher la soirée on va dire. Donc même si on parle un peu de ton boulot et de comment, ça va. Et bien la conversation coupe court quand Ana revient en furie heureuse de t’avoir avec nous ce soir. Je n’ai jamais refusé le lien qui vous lie toutes les deux et ce n’est pas à moi de décider. Même s’il y a des désaccords par moment. Tu es la personne qui ne l'a pas abandonné et elle en est plus que ravie pour le coup. Tu es la personne qui la connaît depuis sa naissance et qui malgré tout m’a aidé. Même si par moment le contact n’est pas super entre nous deux, tu m’as quand même aidé pour beaucoup de choses. Et rien que de vous voir toutes les deux ça m’aide encore en ce jour. Verre de vin en main, je t’explique la puissance qu’à ce breuvage et bien évidemment, je savais que ça allait te faire sourire. Rare sont les fois où je suis bourré maintenant, même en soirée, j’évite au maximum. Maintenant, j’ai Ana. « On va éviter d'en arriver là quand même. » Je souris doucement quand tu me dis ça. Et je fais un signe de la tête pour accepter. « Après si besoin et que tu ne te sens pas de rentrer, tu sais que le canapé t’est à disposition. Une petite blonde viendra juste te rejoindre dans la nuit. » Je dis en souriant. Plus elle peut profiter de toi, mieux c’est pour elle. Et puis au moins elle ne viendra pas dans mon lit comme je peux très souvent la retrouver en ce moment le matin. Elle se faufile doucement à côté de moi sans trop que je m’en rende compte et c’est seulement le matin que je la vois en boule dans ma couette dormir point fermé. Des fois, elle kidnappe le chat pour qu’elle ait de la compagnie la nuit et lui, il se laisse totalement faire sans aucun problème. Alors que tu me tends mon cadeau, et quand je vois ce que c’est, je ne peux pas m’empêcher de sourire. Bêtement, mais je souris quand même. Rien que pour le geste d’abord, c’est bien gentil de ta part. Puis après, parce que je vois qu’on sera tous les trois “assortie” on va dire. « Je savais que ça te plairait ! » Je ne peux pas m’empêcher de rire à nouveau surtout en voyant ton air moqueur. Ce soir ça sera des moments de rigolade sans montrer à Ana qu’on peut se détester, on va dire. C’est pour ça que j’accepte de le mettre sans rechigner et dire quoi que ce soit. « Ana est ravie en plus, c'est tout ce qui compte. Ton look passe après. » Je souris à nouveau. « Tu n’as pas tort. » Je dis doucement quand je vois Ana toute folle, ravis, mais aussi elle apprécie vraiment de voir ça. De nous voir en pull de noël et d’aimer ça. Mais aussi elle n’hésite pas à demander les autres cadeaux que tu as apporté. « Quelle impatience.. » Je prends doucement mon verre en main en haussant des épaules. « Comme son père. » Je dis en souriant avant de boire une nouvelle gorgée de beuvrage. Puis je m’assois aussi en votre compagnie. Quand je la vois déballer le premier et que je remarque ce que c’est, je ne peux pas m’empêcher de sourire. Je la regarde puis elle me montre ravie tout en me disant qu’elle va bien s’amuser. Mais quand elle ouvre le deuxième, ses yeux s'illuminent et te regardent. « Joyeux Noël, ma chérie. » Puis elle te saute dans les bras pour te faire un câlin et te remercier. Après ça, elle se rassoit au fond du canapé, la peluche entre ses mains tout en la regardant et l’essayant aussi. « J'ai essayé de faire au mieux, mais je vois qu'elle aime déjà sa peluche. » Je la regarde faire en gardant mon sourire aux lèvres, je ne peux pas m’empêcher de sourire en la voyant faire. « Ne t’inquiète pas là-dessus, tu as fait beaucoup et je crois qu’elle ne la quittera plus du tout. Et c’est tata Ellen qui lui a offert ça, c'est sacrer. » Je te dis en venant te regarder à mon tour. C’est vrai que toutes les choses que tu lui a offertes, elle ne les quitte pas du tout. Elle aime ce qui vient de toi. « Tu as vraiment du mérite et tu t'en sors bien, tu peux être fier. » Je viens de nouveau sourire. Un sourire sincère qui s’affiche, car je ne m’attendais pas à ce que tu me dises ça. « Merci beaucoup, mais tu sais, j’ai pas mal de soutien aussi donc ça m’aide à ce qu’elle soit bien. Faudrait que tu viennes plus souvent, je pense que ça pourra encore mieux l’aider aussi... » Je te dis droit dans les yeux. Je le pense réellement aussi. Je viens prendre l’attention d’Ana et je lui signe : « Avec Tate Ellen, on va faire à manger tu es sage ? » Elle me fait un oui de la tête. Et je me lève doucement. « Ça te dit de m’aider pour le repas ? De toute façon, tu restes avec nous pour manger ! » Ce n’était pas une question, mais une obligation en quelque sorte. Je prends mon verre en main pour l’emmener avec moi dans la cuisine ouverte ça nous permettra de parler tranquillement sans qu’elle soit déranger.
Pando


@ellen volpino Le père noël est passer.. + Ellen 3203843487


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Ellen VolpinoTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Ellen Volpino
https://www.ciao-vecchio.com/t8189-ellen-volpino https://www.ciao-vecchio.com/t8238-ellen-o-36-ans-o-gerante-de-pompes-funebres
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Meghan Ory, © Proserpine
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : mort (de par son métier)
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 283 - Points : 331
Le père noël est passer.. + Ellen Tumblr_pywre5X6Bx1ucw5o4o2_500
Âge : 36 ans (29/07/1984)
Métier : Gérante des Pompes Funèbres Volpino, tente aussi de dissimuler les fraudes passées de son père à la retraite
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Re: Le père noël est passer.. + Ellen ( le Ven 19 Mar 2021 - 13:06 )
MIGUEL &
ELLEN

Le père noël est passer
Ana les liait, c'était sûr et certain. Elle était ce qui leur restait, elle faisait subsister ce lien alors qu'ils n'étaient même pas obligés de se parler ou de se fréquenter. Mais Ellen ne pouvait décemment pas les laisser ainsi, elle avait vu Ana naître, elle était sa marraine, alors elle mettait sa fierté de côté et sa rancœur envers Miguel disparaissait petit à petit, mais la tension était là, palpable. Elle ne saurait pas expliquer pourquoi elle ressentait cela lorsqu'elle le voyait. Sûrement, parce qu'il avait ce qu'elle désirait elle, du plus profond de son être : une famille. Une famille bancale et dysfonctionnelle, mais une famille quand même. Le départ de la mère d'Ana avait brisé quelque chose, mais avait aussi renforcé ce lien entre eux et malgré eux. Ellen aurait pu fuir en courant, ce qu'elle a un peu fait, alors en plein divorce, mais elle était revenue et elle ne comptait pas partir, plus maintenant. Elle était venue ce soir dans le but d'offrir les cadeaux de Noël qu'elle avait acheté pour sa filleule, ou plutôt ce que le Père Noël avait laissé pour Ana. Miguel, toujours aussi poli, était hospitalier, lui proposant de rester si jamais elle ne pouvait pas rentrer à cause de l'alcool et elle gardait cette information dans un coin de la tête, on ne sait jamais, car le vin qu'il lui avait offert était quand même un peu fort, mais pas désagréable. « On verra le moment venu, mais merci. » Un léger sourire et elle reporte aussitôt son attention sur la petite blonde.

Une fois, le cadeau offert à Miguel, la jeune femme ne cache pas son amusement en le voyant accoutré de la sorte. Son air légèrement moqueur était surtout le reflet de l'excitation de sa filleule qui semblait ravie de voir son père avec un pull de Noël ce qui, effectivement, était assez amusant à voir et cela lui donnait un air moins strict sur le visage et c'était vraiment plaisant à voir même s'il s’efforçait de ne pas râler devant la petite, pour le coup, elle l'avait bien eu. « Sache que je n'ai jamais tort.. » Un léger clin d'œil complice avant qu'elle ne se mette à rire, l'effet Noël avait vraiment du bon sur eux, c'était presque effrayant. Ana déballe finalement ses cadeaux tandis qu'Ellen se délecte de son air émerveillé et de ses mouvements qui trahissaient sa joie. Elle donnerait cher pour voir cela encore longtemps. La petite semble aimer ses cadeaux et la jeune femme en est rassurée, car elle avait vraiment craint que quelque chose n'aille pas, notamment vis-à-vis de son handicap, mais elle semblait heureuse et c'est tout ce qui comptait. Son père, d'ailleurs, la rassure également et Ellen n'en est que plus touchée. Cet homme avait tout de même du mérite, élever Ana toute seule et dans ces conditions, c'était quelque chose dont il pouvait être fier. « Je peux effectivement passer plus souvent, mais je ne veux pas non plus m'imposer. » Elle se doutait bien qu'Ana avait besoin d'autres repères, mais Ellen se sentait peu légitime malgré le fort attachement qu'elle éprouvait. Elle voulait plus que tout être auprès d'elle, mais elle ne voulait pas non plus entacher quoique ce soit vis-à-vis de son père.

La jeune femme le voit signer quelque chose à sa fille qu'elle ne saisit pas sur le moment, elle a encore beaucoup à apprendre, mais elle aime les voir communiquer, elle se rend compte ainsi du fort lien qu'il y a entre eux. Elle lève les yeux vers lui alors qu'il se lève avant de hocher de la tête. « Comme si j'avais le choix ! » Et le connaissant, elle ne l'avait pas, mais ce n'était pas un problème, plus elle pouvait passer de temps ici à voir sa filleule s'épanouir, mieux c'était. Elle se lève à son tour après avoir déposé un baiser sur le front d'Ana et suit son père dans la cuisine, son verre de vin dans la main. « Comment ça se passe à l'école avec Ana ? Elle n'a pas trop de difficultés à se lier aux autres ? » C'était la chose qui l'inquiétait le plus à vrai dire, cela la rendrait malade de savoir qu'elle ne soit pas acceptée ou un tant soit peu heureuse à l'école. « Je me disais aussi.. si un week-end, tu veux me la laisser pour te reposer ou même sortir pour faire ta vie, tu n'hésites pas. » Elle boit de nouveau une gorgée de vin, finissant ainsi son verre.

Pando


@miguel magina Le père noël est passer.. + Ellen 3858275945


You deserve to be loved; and loved extraordinarily well. And to be told that you are loved, every single day.
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Miguel MaginaTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Miguel Magina
https://www.ciao-vecchio.com/t8133-miguel-magina https://www.ciao-vecchio.com/t8141-miguel-o-36-ans-o-designer-dessinateur-de-sa-bd
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : oscar Isaac - Proserpine <3 (avatar) * beylin (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : décès, sa fille.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 148 - Points : 353
Le père noël est passer.. + Ellen Tumblr_inline_ogyhw1hcLS1qlt39u_250
Âge : trente six ans
Métier : designer pour une grande boite d'italie, mais aussi il créer sa propre bd.
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Re: Le père noël est passer.. + Ellen ( le Mer 21 Avr 2021 - 0:34 )
ELLEN &
MIGUEL

Le père noël est passer
Rien n’est simple aujourd’hui mais d’un côté je suis quand même heureux que tu sois là, que tu sois revenu auprès de nous. Ou je devrais dire auprès d’Ana, elle a besoin de ça, mais aussi, elle a besoin de sa tante. C’est pour ça que ce soit, au début je n’étais pas super ravie que tu débarques sans rien dire, mais de l’autre ça me fait réellement plaisir. Je sais que j’ai vraiment du mal a montré ce que je ressens surtout avec toi, mais je ne me cache pas d’être heureux de voir ma fille tout excitée pour que tu sois près de nous, prêt d’elle. Cette soirée, j’allais à la pensée assez monotone, mais non, tu en fais une soirée joyeuse et c’est ce qu’il me fallait d’un côté. Revoir les photos chez mes parents m’a un peu déprimé sur le coup. C’était le monotone, mais sans ma sœur est ce n’était pas du tout pas facile en réalité. Mais j’avoue que l’on n’en s’éternisait pas spécialement là-dessus ce qui d’un côté me fait du bien. Ce n’est pas que je n’ai pas envie de parler de ma sœur bien au contraire, mais la plaie est encore bien trop profonde pour ça. Mais je n’hésite pas non plus à te dire que si tu veux rester ça ne me dérange pas du tout, au contraire, je te préfère savoir sur mon canapé que tu prennes le risque de rentrer chez toi avec l’alcool. Je ne veux pas qu’il t’arrive quoi que ce soit et c’est même sincère. Je suis un peu con sur les bords, mais pour des choses comme ça, je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose. « On verra le moment venu, mais merci. » Je viens te sourire à mon tour, bon au moins tu le sais. Même si je ne t’avais rien dit, tu m’aurais demandé la réponse aurait été positive de toute façon. Mais rapidement, on change malgré nous de sujet, enfin plutôt la petite nous fait faire ça. Ce n’est pas plus mal quand même. Les cadeaux de Noël. À la vue du pull, je ne savais pas trop si je devais râler, rire ou bien même pleurer. Mais le rire est tout de suite apparu parce que d'un, il y a la magie de Noël, de deux, c’est bien plus sympa que l’on soit tous assortie surtout quand je vois ma fille toute heureuse, mais aussi heureuse de me voir dans ce costume comme l’on dit si bien. Et pour finir, sourire et rire un peu ne me fait pas de mal. Ça ne guérit pas les plaies, mais ça leurs mets des petites pansements pour montrer que la vie ou des personnes peut nous aider à guérir. « Sache que je n'ai jamais tort.. » Je laisse un rire m’échapper en te regardant puis je secoue doucement la tête de gauche à droite. Pourtant, ce n’était pas faux. Rare fois où l’un comme l’autre avait tort. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est comme ça. Même si l’on se dit la vérité, l’on n’a pas tort, on a raison. « Je peux effectivement passer plus souvent, mais je ne veux pas non plus m'imposer. » Je pose à nouveau le regard sur ta personne quand tu me dis ça. J’ai un regard un peu plus doux et moins dur qu’en début de soirée. « Je préfère que tu t’imposes. » Je dis simplement. D’un côté, il y a ma fierté d’homme qui ne veut pas en dire plus, mais de l’autre, j’aimerais la mettre de côté pour te dire que oui, oui, je veux que tu t’imposes plus, oui, j’aimerais que les choses se passent mieux à chaque fois que tu es présente avec nous, que tu sois plus présente pour la petite et peut-être aussi pour moi. Je ne sais pas, peut-être qu’en réalité, je ne supporte pas d’être seul l’on va dire, et que j’ai besoin d’une personne proche de moi. Une personne comme toi qui sache me mettre des claques verbalement pour me remettre sur le droit chemin. Mais aussi, je sais qu’Ana a besoin d’une présence féminine, je sais qu’elle arrivera plus à t’écouter toi sur certaines choses que moi. Je suis un homme et par moments je n’arrive pas tout à comprendre. Sauf qu’il le faut avec une petite aussi hyperactive que ma blonde. Mais cette fierté reste quand même présente au fond de moi. C’est quand je vois ma princesse bien s’amuser avec le jouet que tu lui as offert, que je sais que je peux la laisser seule sans trop de surveillance. Je lui signe qu’on va faire à manger. L’heure commence aussi à tourner et pour elle, c’est encore une exception qu’elle veille ce soir. Tu es présente et elle autant le droit de profiter de toi. Quand je te dis de me suivre pour faire à manger, bon d’un côté, tu as le choix aussi. « Comme si j'avais le choix ! » Je hausse simplement des épaules quand tu me dis ça. Est-ce que mon côté portugais ressort autant que ça ? C’est un peu le doute que tu me donnes quand tu me dis ça. J’avais mon verre entre mes mains puis je le finis assez rapidement. Je le dépose non loin, puis j’ouvre le frigo pour attraper le plat de la vieille. Le poulet à la portugaise et les frites maison où j’en ai fait encore beaucoup trop pour nous deux. « Comment ça se passe à l'école avec Ana ? Elle n'a pas trop de difficultés à se lier aux autres ? » Quand je pose le plat sur le plan de travail, je laisse un petit soupire m’échapper malgré moi. Mon regard noisette se dépose sur toi, je ne vais pas te mentir et ça, tu sais très bien. Surtout au sujet d’Ana. « C’est quand même compliquer pour te dire la vérité. Elle est tellement hyperactive que part moment ça freine les autres enfants. » Je baisse doucement le regard sans le vouloir, même si au fond de moi ça me fait mal au cœur de dire ça. « Quand ils la voient signer pour se faire comprendre ils, ne cherche pas trop à vouloir comprendre, ils sont assez « méchants » avec elle, on va dire. » Machinalement, je viens séparer les frites maisons du poulet pour pouvoir réchauffer le tout dans le four. « Alors assez souvent, elle se retrouve seule à jouer, à s’occuper comme elle le peut. Elle me dit qu’elle ses faits des amis, mais je sais que ce n’est pas du tout le cas. La maîtresse me raconte tout chaque soir quand je vais la chercher et je ne sais pas trop quoi faire pour dire vrai. » C’est bien la cuisine, au moins, Ana ne sait pas de quoi on parle, mais surtout, je suis dos à elle. Elle ne me voit pas un peu détruit par ça. Car oui, ce n’est pas simple au quotidien à la maison, mais sache que c’est pire à l’école ça me fend le cœur au reste. « La maîtresse fait tout pour qu’elle soit avec les autres, pour qu’elle puisse réellement se faire des amis, mais c’est difficile Ellen… » Je soupire doucement, tout en faisant les choses machinalement. Tout en mettant les plats au four, tout en fermant la porte tranquillement, le mettant en route pour que ça chauffe. Mais aussi tout en essayant de ne pas montrer que ça me brise le cœur. Je passe alors une main dans mes cheveux en soufflant doucement. « Au passage, je t’ai mise sur les personnes à prévenir en cas de problème. En cas que je ne puisse pas répondre. » A un moment donné fallait que tu sois au courant, que tu ne sois pas surprise si tu as un appel de l’école. « Je me disais aussi.. si un week-end, tu veux me la laisser pour te reposer ou même sortir pour faire ta vie, tu n'hésites pas. » Après cette déclaration, je viens t’offrir un sourire quand tu me dis ça. Je vois aussi que ton verre est vide. Venant m’en resservir un, j’attends ton approbation pour te servir aussi. Bien sûr, je ne veux pas insisté je ne suis pas comme ça. « C’est avec plaisir, faudrait qu’on organise ça. Ça lui ferait plaisir et à toi aussi. Au moins, vous passeriez encore plus de temps ensemble. » Je dis ravie que tu me proposes ça. D’un côté, je n’osais pas te le demander…
Pando


@ellen volpino Le père noël est passer.. + Ellen 3203843487


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Ellen VolpinoTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Ellen Volpino
https://www.ciao-vecchio.com/t8189-ellen-volpino https://www.ciao-vecchio.com/t8238-ellen-o-36-ans-o-gerante-de-pompes-funebres
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Meghan Ory, © Proserpine
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : mort (de par son métier)
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 283 - Points : 331
Le père noël est passer.. + Ellen Tumblr_pywre5X6Bx1ucw5o4o2_500
Âge : 36 ans (29/07/1984)
Métier : Gérante des Pompes Funèbres Volpino, tente aussi de dissimuler les fraudes passées de son père à la retraite
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Re: Le père noël est passer.. + Ellen ( le Mer 28 Avr 2021 - 11:53 )
MIGUEL &
ELLEN

Le père noël est passer
Tout laissait penser à la jeune femme qu'elle allait finir la soirée ici et ce n'était pas tellement dérangeant à vrai dire. Elle était capable de mettre cette douce rancœur de côté pour sa filleule. Rancœur qui n'en était plus une, mais qui s'était transformée au fil du temps en indifférence, la seule chose qui les liait tous les deux était la petite. Ce qui les rapprochait, inévitablement, mais la fierté était présente, chez chacun d'eux. Si bien que désormais, ils ressentaient une certaine méfiance l'un pour l'autre, peut-être à tort, mais ils avaient toujours fonctionné ainsi et Ellen trouverait ça bizarre de changer maintenant. Pourquoi maintenant d'ailleurs ? Mais l'heure n'était pas tellement à l'introspection, la jeune femme préférait observer sa filleule jouer avec ce qu'elle lui avait pris pour Noël, habillée de son magnifique pull en plein dans le thème, elle était vraiment fière. Et elle l'était encore plus en voyant Miguel porter le sien, il pouvait dire ce qu'il voulait, il cédait toujours et il faut dire qu'Ellen appréciait. Passer du temps ici était devenu vital pour la jeune femme qui ne faisait pas un métier si facile, elle avait besoin de vie dans ce monde rempli de mort. L'énergie d'Ana contrastait tellement avec les personnes qu'elle voyaient tous les jours, que c'était devenu sa dose de vie dont elle ne pouvait plus s'en passer. Alors si elle pouvait venir plus souvent ici, elle ne s'en priverait pas, avec l'autorisation de son père bien entendu et c'était justement cela le problème, Miguel, représentait un obstacle malgré lui, malgré elle, mais il était son père et elle respectait cela. Et finalement, Ellen reste un moment bouche bée alors qu'il se radoucit, lui demandant de s'imposer. On allait définitivement de surprise en surprise, elle était tentée d'en faire une réflexion, mais elle se garde bien de dire quoi que ce soit, ne voulant pas perdre cette douceur inattendue dans le regard de Miguel.

Les deux adultes partent donc dans la cuisine alors que la petite continue de jouer tranquillement dans le salon. Miguel semble prendre en main le repas du soir ce qui ne déplaît pas à la jeune femme qui reste un peu en retrait, appuyée contre la table, observant ses faits et gestes. Maintenant, qu'ils sont un peu plus au calme, Ellen se montre curieuse concernant Ana, notamment pour l'école. Elle savait à quel point les enfants pouvaient être durs entre eux, mais avec un handicap, cela pouvait être pire encore et la jeune femme était vraiment inquiète à ce sujet. Elle craignait vraiment que sa filleule soit malheureuse ou harcelée, peu importe quoi, elle ne supporterait pas de savoir que quelque chose n'allait pas au sein de son école. Le soupir de Miguel ne la rassure pas tellement et son cœur se serre alors qu'elle comprend qu'elle avait malheureusement visé juste. Il ne l'épargne pas, reste franc comme toujours et elle aura beau dire qu'il ne faisait rien pour préserver sa sensibilité, elle préférait entendre la vérité plutôt que de passer à côté de quelque chose. Instinctivement, Ellen se rapproche doucement, voulant montrer sa présence, le fait qu'elle était là au besoin, mais ce qu'elle entend l'attriste. Ana ne semblait pas si heureuse, elle était incomprise et rejetée par ses camarades et bien entendu cela affectait son père qui cachait tant bien que mal son désarroi. La jeune femme se sent impuissante à cet instant, profondément triste aussi et elle ne peut s'empêcher de poser une main sur l'épaule de Miguel qui lui tournait le dos. Elle ne savait pas tellement quoi faire de sa main, elle se trouvait même un peu prise au dépourvue par son propre geste à cet instant, mais elle savait que c'était la meilleure chose à faire. « Je suis désolée Miguel.. » C'est tout ce qu'elle trouve à dire sur le moment, elle retire sa main alors qu'il met son plat au four, mais reste tout près malgré tout. « Ses camarades sont méchants parce qu'ils ne la comprennent pas et je suppose que cette incompréhension se transforme en méchanceté. Les enfants sont tellement durs entre eux à cet âge là. » Elle soupire, vraiment désolée qu'Ana subisse cela, surtout à cet âge-là, cela pouvait laisser des marques. « Il n'y a aucune mesure de prévention prises dans cette école ? » Côtoyer des élèves sans handicap pouvait avoir du bon, mais si ces derniers n'étaient pas un minimum sensibilisés, les choses pouvaient évidemment être compliquées. De nouveau, Ellen est surprise par ce revirement, mais elle était heureuse de faire partie des personnes à prévenir en cas d'urgence, cela voulait dire qu'elle comptait un minimum et son cœur se desserre un peu. « Pas de soucis, tu peux compter sur moi. En espérant que ça n'arrive pas. » Même si elle était flattée, elle serait rassurée que l'école n'appelle pas, au moins, elle était sûre qu'il n'y avait pas de problème. La jeune femme propose à Miguel de prendre Ana, parfois, le temps d'un week-end, histoire de le libérer un peu de sa charge de père célibataire, il semble ravi, alors elle l'est aussi, tendant son verre qu'il remplit alors. « Après, je n'ai pas envie de te chasser non plus, tu es le bienvenu lors de ces week-ends, si ça te dit bien sûr. » Mais il fallait aussi qu'il prenne du temps pour lui, s'il le désirait. « Quand viendront les beaux jours, je pense l'emmener faire un pique-nique sur la plage, ça la fera se dépenser un peu. » Ana avait besoin de bouger, tout le temps et rien de tel qu'une sortie en plein air, avec tout l'espace nécessaire pour se dépenser. « On pourra même emmener Chocolat, il pourra chasser les mouettes. » C'était d'ailleurs un peu la condition pour qu'elle aille sur une plage, il fallait qu'elle soit accompagnée par l'un de ses chiens pour qu'aucune mouette n'approche, elle en avait une peur terrible.

Pando


@miguel magina Le père noël est passer.. + Ellen 3858275945
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Le père noël est passer.. + Ellen Empty
# Sujet: Re: Le père noël est passer.. + Ellen ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Le père noël est passer.. + Ellen -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences :: 19. Via Renovella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut