Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

-20%
Le deal à ne pas rater :
JIGA Batterie Externe 30000mAh, 3 ports USB et 3 entrées
26.36 € 32.95 €
Voir le deal

 

- [Kalisha] Happy New Year -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t https://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @Ealitya (merci Sandrine <3)
Messages : 865 - Points : 1240
[Kalisha] Happy New Year C810b83584016e47716c0538727b746c1599ee45
Âge : 43 ans (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
[Kalisha] Happy New Year Empty
# Sujet: [Kalisha] Happy New Year ( le Dim 3 Jan 2021 - 17:50 )

Happy New Year @Kalisha Moore  .


Cela fait bien longtemps qu’Adam n’a pas fêté dignement le passage à la nouvelle année.  De nature calme et réservé, le brun est plutôt satisfait devant une émission télévisée ou un bon livre. Mais aujourd’hui il a décidé de changer ses habitudes. Il n’a pas envie de rester éveillé jusqu’à minuit pour envoyer quelques SMS avant d’aller rejoindre son lit. Seul. Ce soir, il va embrasser 2021 dans la joie et la bonne humeur. Deux années particulièrement difficiles sont maintenant derrière lui, il mérite un moment pour décompresser totalement. Oublier le divorce et tous les problèmes qu’il a engendré ces derniers mois. Pour être franc, il compte même en oublier jusqu’à son nom.  Un bénévole au refuge a parlé d’une fête dans un bar du centre-ville. Adam n’y avait pas porté plus d’attention que cela jusqu’à maintenant, mais il ne lui faut pas beaucoup de temps pour s’emparer de son téléphone et vérifier les informations sur internet. Le site de l’établissement parle bien d’une soirée spéciale nouvel an. Heureusement, ce n’est pas déguisé. Ne se laissant pas le temps de se dégonfler, Adam se dirige vers sa penderie pour se changer. Si Ebba était là, elle lui dirait de troquer ce t-shirt pour quelque chose de plus attirant. Le brun sourit en imaginant sa cadette hocher négativement la tête devant sa tenue et passe ses doigts sur quelques chemises avant d’en choisir une. Parfaite. Un jean pour accompagner, rien de trop habillé non plus, il ne serait pas à l’aise. Il pose les vetements sur une chaise de la salle de bain. Etape douche, un peu de parfum et le voilà fin prêt pour une soirée qui s’annonce bien différente de celles qu’il connaît d’habitude.

Les rues ne Naples sont particulièrement animées. Certains ont commencé à boire il y a déjà plusieurs heures et ça s’entend. Adam croise un groupe de jeunes chantant une chanson qu’il n’a jamais entendu de sa vie. Probablement une nouveauté qui n’est pas encore arrivé à ses oreilles. Et s’il ne savait pas qu’une soirée est organisé dans le bar, il l’aurait deviné vu la musique qui s’entend à l’extérieur du bâtiment.

Ni une, ni deux, Adam se dirige vers le bar pour commander sa boisson. Vu le monde, il prefère demander deux verres d’un coup. Attendre de longues minutes devant un comptoir c’est pas son truc. Et probablement que le rhum dans son verre aide à la socialisation, car il se retrouve rapidement parmi un groupe de personnes qu’il ne connaissait pas il y a 15 minutes. A moins qu’il soit arrivé il y a 1 heure. C’est un peu confus dans son esprit et les verres qui s’alignent sur la table qu’il partage avec ces -presque – inconnus n’aident pas. Le brun se laisse entraîner dans les jeux d’alcool dont il ne comprend pas toujours la règle. Cela ne le dérange pas et il se contente de finir son verre quand on le lui dit. Son cerveau est complément embrumé par les vapeurs d’alcool. Ça fait de longs mois qu’il n’a pas autant bu et sa capacité à tenir les verres n’est plus aussi bonne que lorsqu’il avait 25 ans. Adam se lève de sa chaise quand la tournée est terminée. Quelle heure est-il ? Il lève le bras pour regarder le cadran de sa montre et le fixe de longues secondes avant de se souvenir qu’il voulait y lire l’heure. Il lui en faut quelques-unes de plus pour y parvenir. 11H24. Il est ici depuis à peine 2heures et il a déjà du mal à se tenir droit. Ça promet. L’idée lui vient alors d’aller danser. Paraît que ça aide à évacuer l’alcool, du moins c’est ce qu’on lui disait plus jeune. Sa démarche est un peu bancale mais alors que ses yeux se posent sur une silhouette connue il se met à sourire. « Kalisha ! » Oui c’est elle, il en est certain. Difficile d’oublier ce jolie sourire. Et il ne parle même pas de ses formes. La bienséance oubliée, il envoie balader toute la politesse dont il fait preuve habituellement quand il la croise. On blâmera le rhum et la bière. « Wow. J’avais presque oublié que tu étais aussi jolie » Demain il voudra probablement se cacher pour le reste de sa vie « Tu veux danser ? J’allais justement sur la piste » Il réalise que son doigt pointe à l’opposé de la piste de danse. Il fronce les sourcils, se met à rire et montre finalement de l’autre côté « Plutôt par-là »



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




What doesn't kill you makes you stronger



Revenir en haut Aller en bas
Kalisha MooreTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Kalisha Moore
https://www.ciao-vecchio.com/t5991-kalisha-entre-le-feu-et-la-gl https://www.ciao-vecchio.com/t6040-du-flair-un-esprit-commercial-un-grand-sens-relationnel-et-de-l-organisation#191391
Faceclaim : Halle Berry + © lilousilver (vava)
Thème·s abordé·s : Deuil, perte d'enfant.
Messages : 990 - Points : 1907
[Kalisha] Happy New Year Giphy-downsized
Âge : Née le 31/08/1969 à Toronto (Canada)
Métier : Agent artistique.. Ausssi féroce que Cerbère le chien des enfers, je veille sur mes artistes.
[Kalisha] Happy New Year Empty
# Sujet: Re: [Kalisha] Happy New Year ( le Ven 8 Jan 2021 - 14:38 )
Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie-mais plutôt essayer de rajouter de la vie à ses années.
adam & kalisha
Soir de fête
Seule devant une coupe de champagne et quelques canapés salés, sucrés, ce n'est pas du tout de cette façon que je souhaite fêter ce changement d'année. Je ne souhaite pas non plus d'être entourée de monde que je connais, pas que je n'apprécierais pas. Juste que j'ai envie de renouveau, et de surprise. Voir ce que peut me réserver ce changement de cap. Je n'ai pas réservé comme je le fais parfois, une place dans une soirée prévue, ou tout plus ou moins est calculé. C'est sûr que l'on s'amuse car tout est prévu, du menu au choix de musique, de la décoration à l'instant ou les confettis nous tombe sur la tête. Ces réveillons là sont amusants, mais à force ils finissent par ne plus se renouveler, on retrouve même d'une année sur l'autre les mêmes têtes. Alors j'ai tout simplement décidé de ne rien décider. De sortir oui mais de me laisser porter par une fantaisie toute nouvelle et de me prendre au jeu de l'inédit en poussant la porte d'un lieu inattendu sans rien préparer. Sauf ma tenue bien sur, car pas question de sortir en ce soir de réveillon habillée comme tous les jours. Mais je ne joue pas dans l’excès non plus. Un juste milieu dans lequel je ne sentirais à mon aise, autant pour lever le coude afin de trinquer, que pour bouger mes hanches sur une piste de danse.

J'opte donc pour une robe noire pailletée, décolletée, moulante au niveau du haut et partant en évasée à partir de mes hanches. Un brin sexy mais sans non plus être trop provocante. Je sors pour m'amuser par pour aguicher. Quoi que si je trouve un homme à mon goût je pourrais bien jouer du comment le volant se soulève quand je tourne. Du coup je choisis un shorty noir pour le bas que j'enfile sur un string en dentelle assorti mon soutien gorge. Je reste une femme qui aime séduire. La tenue posée sur mon lit, je file sous la douche. Ensuite j'enduis mon corps d'huile liée à mon parfum. Je me glisse dans mes vêtements. Une paire de bas pour parer mes jambes d'un galbe parfait et des talons aiguilles pour finir en beauté.

Manteau sur les épaules, écharpe autour de cou, pochette en main, me voilà déambulant les rues de la Naples à la recherche de l'endroit parfait. Je me laisse guider par mon instinct. Quelques musiques m'attirent mais je ne passe que le bout de mon nez avant de trouver l'endroit parfait. Un bar tout simplement, mais l'ambiance est au rendez vous et c'est tout ce qu'il me faut. Je laisse mon manteau et mon écharpe aux vestiaires. Je commande un coupe de champagne. Puis une autre et une autre, pour que les bulles fassent leur office. Il n'est pas encore minuit mais certains ont un peu d'avance en ce qui concerne le taux d'alcoolémie. Je ne m'en offusque pas. J'avance vers la piste de danse, voulant m'amuser. Et vu que j'aime danser, je ne compte pas me priver. Mon corps frôle quelques silhouettes innocemment. Il est trop tôt pour incendier les mâles. Même si certains regards me disent qu'ils seraient prêt à se brûler. Chaque chose en son temps.

Je suis toute proche de la piste quand j'entends une voix. Je me tourne et mes yeux se posent dans le regard clair d'Adam. Je lui souris. « Merci pour le compliment. Mais je dois te le retourner. » Je laisse mes yeux glisser sur ses courbes, habillement mise en valeur par son jean et sa chemise. Adam est un bel homme, je l'aurais bien savourer le soir ou nous avons mangé ensemble. Mais la soirée a fait que nous sommes restés sages. Plus occupés à parler de nos voyages et de saveurs culinaires. Ce qui ne m'a pas déplu. Ce qui prouve aussi que le beau gosse a du savoir vivre. Enfin revenons à cet instant. « J'y allais aussi. Cela tombe bien. Et je ne peux dire non à une pareille invitation. » Je lui fais un clin d’œil avant de rire en voyant que Adam se trompe de direction. Il me semble qu'il est un peu d'avance lui aussi sur le grammage alcoolique. Mais je m'en moque. Je veux passer un bon moment et le passer en sa compagnie sera la cerise sur le gâteau. « Oui par là. » Je lui attrape sa main pour être certaine qu'il ne parte pas dans l'autre sens. Et en quelques minutes, après avoir un peu jouer des coudes on est sur la piste de danse. Et cela tombe bien car le rythme s'accélère, ce qui permet à mes hanches d'entrer directement en mouvement. Il reste encore un peu de temps avant que ne ressentisse le décompte qui nous mènera à la nouvelle année. Et en attendant je viens coller Adam d'un peu plus prés. Effleurant son corps. Poussant même les belles qui s'approchent un peu trop. « Tu es tout seul ? Ou avec des amis ? » Vu que la musique est un peu forte je viens lui poser les questions tout contre son oreille, laissant mon souffle s'égarer un peu sur sa peau. De quoi rendre peut être l'ambiance plus électrique. Après cela reste très léger et discret.

vmicorum (fiche) Corpse Heart & lya (vava).


Profiter
simplement des instants que la vie offre. .
Revenir en haut Aller en bas
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t https://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @Ealitya (merci Sandrine <3)
Messages : 865 - Points : 1240
[Kalisha] Happy New Year C810b83584016e47716c0538727b746c1599ee45
Âge : 43 ans (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
[Kalisha] Happy New Year Empty
# Sujet: Re: [Kalisha] Happy New Year ( le Dim 17 Jan 2021 - 20:27 )

Happy New Year @Kalisha Moore  .


Adam n’est pas le genre d’homme à se faire happer par l’alcool normalement. Il fait attention, surtout quand il se retrouve entouré d’inconnus, dans un bar assez loin de chez lui. Mais cette fois il décide d’oublier d’être un adulte responsable en enchaînant les verres qu’on lui propose. Le jeu devient de plus en plus compliqué à comprendre pour son esprit imbibé de rhum, de bière et de whisky. Les mélanges ne font pas bon ménage, il devrait le savoir. Cela fait une éternité qu’il n’a pas ressentit cette sensation si particulière en se levant de sa chaise. L’impression que ses gestes sont trop lents – ou bien trop rapides – et que les rires autour de lui sont amplifiés. Le brun passe une main sur son visage pour se remettre les idées en place, c’est ainsi qu’il décide d’aller danser. Il croit entendre l’une de ses nouvelles connaissances lui proposer un autre verre, mais il oublie vite l’information en croisant le regard de Kalisha. Ses yeux passent sur la robe qui met gracieusement ses formes en valeur. Il met d’ailleurs un peu longtemps à se concentrer sur son visage, lançant un compliment par la même occasion. Lui qui n’ose jamais trop en dire d’habitude, l’alcool délie sa langue. Il ne tarde pas à l’inviter à danser et même si son doigt pointe la mauvaise direction, Kalisha accepte. Adam se laisse entraîner, ne lâchant pas sa main pour ne pas la perdre dans la foule.

La musique accélère et cela rappelle à Adam ses nombreuses soirées étudiantes. Il aimait déjà se retrouver sur la piste. Le brun suit le rythme alors que Kalisha se rapproche. Ecoutant sa question, la main d’Adam se pose contre sa hanche pour la tenir près de lui. C’est un reflex qu’il ne réalise même pas sur le coup, pensant plutôt au tissu contre sa peau. Il tourne quand même légèrement la tête pour montrer la direction de la table où il était préalablement assis. « Je suis venu seul » Pas de demoiselle jalouse qui pourrait leur sauter dessus en montrant les griffes « J’ai commencé un jeu d’alcool et… » il hausse les épaules comme si cela expliquait la situation dans laquelle il se trouve maintenant. Situation forte agréable ceci-dit. Il n’attendait pas grand-chose en venant dans ce bar, mais il a trouvé beaucoup.

Le souffle de Kalisha le fait frissonner et il en oublie un instant la musique qui retentit toujours dans le bar. Sa main remonte légèrement alors qu’il demande à son tour « Et toi ? Seule ? » Il prefère s’en assurer, même si Kalisha envoie tous les signes qu’elle l’est. « En tout cas, je suis content d’être tombé sur toi » Sourire qui prouve sa sincérité alors qu’il se rapproche encore un peu de son ancienne  voisine n’oubliant pas de continuer à danser. Il est un peu en mode automatique, laissant simplement le rythme dicter ses mouvements. « J'espérais te revoir »



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




What doesn't kill you makes you stronger



Revenir en haut Aller en bas
Kalisha MooreTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Kalisha Moore
https://www.ciao-vecchio.com/t5991-kalisha-entre-le-feu-et-la-gl https://www.ciao-vecchio.com/t6040-du-flair-un-esprit-commercial-un-grand-sens-relationnel-et-de-l-organisation#191391
Faceclaim : Halle Berry + © lilousilver (vava)
Thème·s abordé·s : Deuil, perte d'enfant.
Messages : 990 - Points : 1907
[Kalisha] Happy New Year Giphy-downsized
Âge : Née le 31/08/1969 à Toronto (Canada)
Métier : Agent artistique.. Ausssi féroce que Cerbère le chien des enfers, je veille sur mes artistes.
[Kalisha] Happy New Year Empty
# Sujet: Re: [Kalisha] Happy New Year ( le Jeu 28 Jan 2021 - 16:23 )
Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie-mais plutôt essayer de rajouter de la vie à ses années.
adam & kalisha
Soir de fête
Quelques coupes de champagne avalées, je décide de rejoindre la piste de danse. J'ignore comment se déroulera cette soirée mais je ne compte pas être seule au moment ou retentiront les douze coups de minuit. Je veux m'amuser, je passe mon temps à cumuler des heures pour mon boulot. Voulant m'assurer du bien être de mes protégés. Il est temps que je pense à moi, à mon bien être, au moins le temps d'une soirée. Et pas n'importe laquelle, vu que celle-ci est le pont entre 2020 et 2021. Et il semble que le destin ce soir soit avec moi vu que je me retrouve face à Adam. Un Adam très séduisant, un peu imbibé ce qui donne à son regard plus de malice et un brin d'insolent. Ce qui fait bouger ses lèvres dans de doux mouvements pour me complimenter. A cet instant j'aime son audace. Et ce grain de folie qui l'enflamme quand il décide de m'embarquer sur la piste. Même si au départ il perd le nord durant quelques secondes. Du coup je me permets de le remettre dans la bonne direction et sans chercher plus loin j'attrape sa main et l'entraîne. L'idée de passer du temps avec le beau gosse ne me dérange vraiment pas, bien au contraire, faire plus ample connaissance dans cette situation de fête va être des plus agréable.

Je m'assure au départ s'il est seul ou si par malheur une belle l'accompagne. Pas que j'ai à ce moment là des idées derrière la tête, mais je préfère être prudente. Histoire d'assurer mes arrières et ne pas voir débarquer une hystérique qui aurait jeté son dévolu d'entrée de jeu sur Adam. Il a tout pour plaire, alors cela ne m'aurait nullement étonné qu'il soit accompagné. Même si sa façon de faire pourrait bien m'aiguiller. « Avec dans l'idée de repartir en bonne compagnie. » Un homme accompagné et bien éduqué ne poserait certainement pas ses mains sur mes hanches. Quoi que ? Avec un peu d'alcool dans le sang, tout peut être faussé dans les résonnements. Je regarde dans la direction qu'il pointe du doigt. « Et tu as pris goût au jeu.  » Je lui souris, tout en plongeant mon regard dans le sien. Alors que mon corps frôle son corps tout en continuant de danser. Un coup de bassin pour m'approcher de lui, un coup pour m'en éloigner. Juste un peu, assez pour que ses mains me rapprochent à nouveau. Réduisant chaque fois un peu plus la distance.

Je profite un peu de la situation, titillant doucement mon partenaire de danse. J'aime être draguée et séduite, mais j'aime aussi draguer et séduire. La main d'Adam remonte doucement ce qui déclenche un frisson le long de ma colonne vertébrale. « Je suis venue seule aussi. Comme ça pas de risque de rendre jaloux quelqu'un. » Je passe mes bras autour de son cou. Suivant mon propre rythme, me moquant de la musique qui passe. Imposant même mon rythme à Adam. Après tout on est là pour s'amuser. « C'est réciproque. J'avoue que tu donnes à ma soirée une couleur bien plus agréable. J'avais tellement peur de m'ennuyer. Mais là je pense que cela ne va pas être le cas. » Mes doigts glissent dans sa nuque remontant dans ses cheveux. « Tu es très sexy quand tu danses. » Je pose ma tête contre son épaule réduisant à néant la distance entre nous. « Et tu as prévu quoi pour cette soirée ? Rester dans ce bar ? Partir à la découverte des diverses soirées dans la ville ? En tout cas je serais ravie de faire un truc fou avec toi. » Et quand je dis fou l'éventail peut être très très large. La musique se coupe et le décompte est lancé. Décompte que nous reprenons avec Adam. « Cinq quatre trois deux un zéro ... »  Avant que tout le monde crie .. « Bonne Année. » Je regard en souriant Adam et je pose un tendre baiser contre sa joue, au plutôt prés du coin de ses lèvres. Attendant de voir sa réaction.

vmicorum (fiche) Corpse Heart & lya (vava).


Profiter
simplement des instants que la vie offre. .
Revenir en haut Aller en bas
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t https://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @Ealitya (merci Sandrine <3)
Messages : 865 - Points : 1240
[Kalisha] Happy New Year C810b83584016e47716c0538727b746c1599ee45
Âge : 43 ans (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
[Kalisha] Happy New Year Empty
# Sujet: Re: [Kalisha] Happy New Year ( le Sam 20 Fév 2021 - 15:58 )

Happy New Year @Kalisha Moore  .


Alors que les corps se rapprochent, Adam explique ce qui l’a conduit à être dans cet état de sobriété avancé. Etat qui lui permet de lâcher prise – bien que ses mains s’accrochent à la robe de Kalisha quand elle s’éloigne un peu trop de lui – et de délier les langues. Le brun est venu seul, voulant voir ce que la soirée lui réserverait. Une nouvelle année commencera bientôt et Adam est bien décidé de mettre la chance de son côté pour faire tourner le destin. Il a eu sa dose de peine et de culpabilité, il est temps qu’il prenne maintenant soin de lui. Il ne sert à rien de s’accrocher à une relation passée qui ne le fait que plonger plus bas que terre. La meilleure chose qui puisse arriver à sa famille et ses enfants : c’est qu’il retrouve le sourire qui le définissait tant avant son voyage au Congo. « Peut-être que c’est le jeu qui a pris goût à moi » Il rigole avant d’ajouter, le regard espiègle « Je n’ai toujours pas comprit les règles, mais je perdais toujours » Sûr que le groupe d’amis à tourné cela à leur avantage. Adam s’en contre-fiche que les règles du jeu aient changé en cours de route, il s’est amusé et c’est bien le principal à ses yeux. Surtout que cela l’a mené devant Kalisha, surprise qui pourrait continuer de pimenter sa soirée.
Adam s’assure à son tour que Kalisha n’est pas venue accompagnée, bien que sa façon de danser lui mette déjà la puce à l’oreille quant à la réponse qu’elle prononcera. Les bras de la brune viennent se poser autour de son cou et Adam se cale au rythme imposé par son ancienne voisine. Ils sont à contrecourant mais encore une fois, c’est une information qui passe au-dessus de la tête du brun. Il ralentit ses pas et entoure ses bras autour des hanches de Kalisha. L’espace entre eux est considérablement réduit, ce qui n’est pas pour lui déplaire. « Je m’en voudrais si tu t’ennuyais après ce que tu viens de me dire. Je vais devoir mettre les bouchées doubles » Les doigts de Kalisha remontent dans son cou et il ferme un instant les yeux pour se laisser happer par cette douce sensation. Cela fait bien longtemps qu’il n’a pas été touché de la sorte. « Et je te retourne le compliment » Adam sourit en coin en sentant les cheveux de Kalisha lui frôler le visage et il resserre légèrement l’étreinte tout en suivant leur propre rythme. « Pour ce soir j’ai décidé de me laisser porter par le vent » Il sourit bien qu’elle ne puisse pas le voir vu l’angle de son visage « Et jusqu’ici ça m’a plutôt bien réussi » Pourquoi le lui cacher puisqu’elle semble elle aussi aimer cette première danse ?
Le décompte commence, les arrêtant un instant alors que les dernières secondes de 2020 s’envolent dans les airs. Il ouvre la bouche afin de souhaiter à sa cavalière une bonne année mais le baiser sur la joue l’arrête avant même qu’il ne puisse commencer. Normalement, ses joues se seraient empourprées de rouge et il aurait bégayé quelque chose d’incompréhensible. Mais étrangement, il se surprend à simplement sourire. L’alcool semble aussi pouvoir faire des miracles. Alors d’un geste presque trop assuré pour un homme comme lui, Adam pose un doigt sous le menton de Kalisha afin de tourner son visage et rapproche leurs lèvres pour de les sceller. Un baiser d’abord timide mais qui se fait plus audacieux alors que sa main se pose sur la joue de son ancienne voisine. Il en oublie les autres qui vont et viennent autour d’eux, jusqu’à ce qu’il se fasse bousculer par une personne qu’il n’a même pas le temps de voir. Geste qui arrête bien trop brusquement l’échange entre Kalisha et Adam. Alors ce dernier attrape la main de la brune et lui fait signe de le suivre. Où ? Il n’en a aucune idée. Naples est en fête, une nouvelle année vient de commencer et les rues sont animées. Poussant la porte du bar, il inspire l’air frais et tourne un regard malicieux vers Kalisha. « Je t’ai promis que tu n’allais pas t’ennuyer alors allons découvrir ce que Naples à à offrir un 31 décembre hm ? » Bien qu’il ait une petite idée de comment la soirée se terminera.



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




What doesn't kill you makes you stronger



Revenir en haut Aller en bas
Kalisha MooreTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Kalisha Moore
https://www.ciao-vecchio.com/t5991-kalisha-entre-le-feu-et-la-gl https://www.ciao-vecchio.com/t6040-du-flair-un-esprit-commercial-un-grand-sens-relationnel-et-de-l-organisation#191391
Faceclaim : Halle Berry + © lilousilver (vava)
Thème·s abordé·s : Deuil, perte d'enfant.
Messages : 990 - Points : 1907
[Kalisha] Happy New Year Giphy-downsized
Âge : Née le 31/08/1969 à Toronto (Canada)
Métier : Agent artistique.. Ausssi féroce que Cerbère le chien des enfers, je veille sur mes artistes.
[Kalisha] Happy New Year Empty
# Sujet: Re: [Kalisha] Happy New Year ( le Sam 27 Fév 2021 - 11:18 )
Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie-mais plutôt essayer de rajouter de la vie à ses années.
adam & kalisha
Soir de fête
En dansant, nos corps se rapprochent doucement. Ils se frôlent, et ce touché délicat affole mes sens alors que la discussion continue. Je cherche à savoir ce qui a conduit Adam dans ce lieu, et surtout ce qui a mis son être dans cet état. Car l'alcool semble lui faire briser ses barrières, ce qui n'est pas pour me déplaire, le rapprochement est agréable. Après tout je suis sortie pour avoir de la compagnie, pour ne pas passer cette soirée de réveillon seule. Trouver Adam et profiter de cet instant met une couleur de plus à mon début de soirée. Et qu'importe si c'est l'alcool qui au départ le pousse à se laisser aller. Ce facteur déclencheur est loin de me déplaire. Même si pour le moment on y va à petite dose, pas la peine de précipiter les choses, on a toute la nuit devant nous. Et je compte bien la voir briller et la faire brûler de manière insolente avec le beau gosse si le destin m'en donne la chance. Et cela semble en bonne voie. « En effet c'est aussi une solution. Je suis sûre que tu vas finir par gagner ce soir. Faut juste que tu trouves le bon jeu et surtout la bonne partenaire. » Comme des petits cailloux je distille des indices, il semble avoir les idées assez claires pour saisir le sens de mes phrases. Peut être que même mon regard dévoile plus que mes mots. Même si pour l'instant la provocation est juste en surface. Mais elle se dessine peu à peu dans mes gestes, dans nos rapprochements qui se font plus francs. Offrant une porte ouverte, Adam n'a plus qu'à l'emprunter s'il le souhaite. « Je ne vais pas m'ennuyer tu vas y veiller j'en suis certaine. » Je pourrais même glisser des idées dans son esprit si je sens qu'il a besoin d'être reboosté. Mais Adam prend la bonne direction et tout se fait naturellement, et puis qui dit danse dit rapprochement des corps. Alors que mes bras se posent autour de son cou, que ses mains se posent sur mes hanches c'est la suite logique, même si on en oublie le rythme de la musique. L'instant peut être juste pour nous, les autres on s'en fout. On échange des compliments, on se taquine, on se titille. Éveillant bien des gourmandises, mais on est plus des enfants. Et même si il nous faut du temps pour trouver les codes, pour mettre en place ce langue, dans lequel les corps ont plus d'importance, on finit par se laisser aller. Trouvant nos marques et nos aises. « Se laisser porter par le vent est une bonne initiative. Il pourrait bien te guider vers des paysages exotiques. Alors qu'aller à contre courant pourrait te frustrer. » Le message se fait clair, même si j'y vais en douceur. Je ne veux pas passer pour une lionne affamée.  

Et les minutes s'égrainent, puis les secondes et le compte à rebours tombe. Faisant mourir 2020 et donnant naissance à 2021 dans les cris et les échanges de baisers. Je cherche sage sur le coup goûtant juste à la naissance de sa bouche. Et en retour j'obtiens un sourire, un sourire charmeur et ravageur qui me désarme. Suivi d'un geste qui me montre qu'Adam est dans la même optique que moi pour la suite. Son doigt sous mon menton, mon visage qui se tourne vers le sien. Et ses lèvres qui couvrent les miennes. Chaleur intense dans les reins. Mes doigts qui se glissent dans ses cheveux. Douce effusion de sensations exquises. Brisées trop vite par une bousculade. Un goût de trop peu. Une envie de plus. Mais je n'ai pas le temps de quémander plus vu qu'Adam me prend la main et m’entraîne. J'ai juste le temps de récupérer ma veste et mon sac. Nous voilà dehors du bar, le vent frais pique mes joues brûlantes de cette émotion à peine dessinée. Nos yeux se croisent, pétillants de curiosité. « Tu as raison allons voir ce que cette soirée nous offre. Pas de limite imposée. » L'idée même de partir à la découverte me grise, et m'enivre. Mais avant une petite chose, ce baiser avait vraiment un goût de trop peu. Alors je stoppe Adam et l'attire contre moi, initiant un nouveau baiser. Mes lèvres se font gourmandes des siennes et ma langue vient naturellement chercher sa comparse. De quoi mettre le feu aux poudres. Et donner aussi le ton à la suite. « Maintenant je suis prête à te suivre jusqu'au bout de la nuit. Jusqu'à la naissance du jour. Surprends moi. Enivre moi. Sois audacieux, je n'ai peur de rien. » Mes doigts se lient aux siens avec plus de force, je suis prête à voir Naples sous ce nouveau jour en compagnie d'Adam. Je veux en cette nouvelle année oublier tout ce qui parfois me retient prisonnière d'un passé que je dois doucement apprendre à laisser s'envoler. Et nous voilà déambulant les rues de la ville à la recherche de notre prochain point de chute.

vmicorum (fiche) Corpse Heart & lya (vava).


Profiter
simplement des instants que la vie offre. .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Kalisha] Happy New Year Empty
# Sujet: Re: [Kalisha] Happy New Year ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Kalisha] Happy New Year -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut