Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et ...
Voir le deal

 

- Convalescence. ( Luca -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Na Young WangTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Na Young Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7066-na-young-et-si-demain-ouvrait https://www.ciao-vecchio.com/t7076-tu-montres-ton-compte-en-banque-et-apres-on-discute#240168
Faceclaim : Ryu Hwa Young © bermudes. (vava + code sig) / Soy Sauce (icons) / lauly (crackship)
Thème·s abordé·s : /
Messages : 458 - Points : 1591
Convalescence. ( Luca  - Page 2 VDAozhg
Âge : 30 ans née le 08 octobre 1990 à Naples
Métier : Propriétaire d'un haras. Elevage de Haflinger et de Lipizzan. Cavalière en concours équestre.
Convalescence. ( Luca  - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Convalescence. ( Luca ( le Lun 29 Mar 2021 - 17:38 )

prendre le temps.
luca & na young
Si la vie, t'offre un être inattendu, qui rend ton monde merveilleux, n'essaie pas d'en connaître la date de péremption, elle te sera révélé en temps voulu. Profite de ce qui t'a été donné, avec authenticité et infinité...
Je serais contente d'avoir Luca à mes côtés lors du futur concours, mais je comprendrais que pour des raisons professionnelles il ne puisse pas venir. Surtout que vu les dates et dans la logique de sa remise en forme, il aura repris le travail depuis peu. Du coup on verra au moment venu. Pour l'instant je ne l'ai que pour moi et je compte bien continuer à mettre ce temps à profit pour avancer dans notre relation. Tisser d'avantage le lien. Ce qui se fait tout doucement, pas à pas, ce n'est pas toujours évident car il faut prendre en compte pas mal de facteurs . J'ai bien vu combien sur certains points Luca reste un homme fragilisé par son passé, et timide. Je ne dois pas le brusquer. Mais je trouve qu'on ne s'en sort pas trop mal au final. Pour deux inconnus on s'accorde plutôt bien. On est complice, on se complète. On est honnête l'un envers l'autre ce qui est aussi une bonne chose.
Une façon d'éviter les gaffes, même si on n'est pas à l’abri d'en faire involontairement. J'en ai fais de mon côté. En tout cas j'essaie d'être prévenante et attentionnée. J'aime aussi le taquiner sans non plus aller au delà des limites. Rien de bien oser, juste de quoi le faire sourire. Faut dire qu'il est encore plus craquant quand ses lèvres s'étirent. Une fois le petit déjeuner partagé, je lui accorde le temps de sa douche. Je prépare tout, avant de le laisser. Je ne reste pas sans rien faire. Et le temps passe bien plus vite que je ne l'aurais imaginé, le voilà tout propre et sorti pour me rejoindre. Il est temps pour nous de descendre au haras.

Tout en y allant on continue la conversation, parlant de notre mariage, de cette idée folle. Des réactions de nos proches. Enfin surtout de Charlie pour ma part, vu que niveau famille et amis j'ai très peu de monde. Avec mon caractère j'ai fais fuir pas mal de gens. Me retrouvant souvent seule, Charlie faisant office de protecteur, de confident, de grand frère. Mais au fil des semaines et des mois il a pu constater que Luca n'avait rien avec l'homme qu'il avait dépeint au départ. Il n'en avait nullement après mon argent. En tout cas c'est certain que sur ce coup là j'ai eu beaucoup de chance, je n'aurais pu choisir mieux comme époux.
« C'est logique aussi. Mais au final on est des fous heureux ce qui prouve aussi qu'on peut s'attacher même si à la base tout est à écrire. »
Car en effet je m'attache à Luca. J'aime sentir son parfum sur sa taie d'oreiller. Ou bien dans la salle de bain quand il est allé se préparer avant moi. J'aime entendre le son de sa voix résonner dans la maison. Le voir rentrer le soir et venir se poser sur le canapé à mes côtés. J'aime nos discussions, nos regards qui s'accrochent. J'aime être avec lui tout simplement. Je rougis un peu à ses mots.
« Merci c'est gentil. »
Je sais que Luca est sincère, je sais aussi que je ne suis pas évidente à vivre tous les jours. Même si je fais des progrès, notamment pour lui. Parce que je veux vraiment que ça marche entre nous. Je veux vraiment écrire une histoire avec lui, une belle histoire. La voir se teinter d'amour. Même si je sais qu'il faudra encore du temps. Enfin de son côté parce que moi j'ai bien compris que les sentiments que j'éprouvais et qui se sont renforcés avec l'accident, prenaient doucement un chemin plus profond.

Une fois sur place, je me prépare pour faire mon entraînement. Les obstacles sont déjà mis en place, et je laisse à Luca le temps de bien se faire à l'idée des hauteurs que je vais devoir sauter avec Chul. Je le rassure aussi, lui promet d'être prudente. De toute façon ce n'est pas dans mon intention de forcer. Pas la peine de prendre de risque, cela pourrait mettre en péril ma participation au concours. Et puis faut qu'on se remette dans le bain avec mon étalon.
« Tu as intérêt de nous encourager sinon je te prive de dessert. »
Une sourire et je me mets en selle. Puis j'entre dans le manège, Charlie en ferme la barrière et il se met en place pour chronométrer les divers parcours. Un peu d'échauffement et je me lance. Chul est assez réceptif, certainement heureux de retrouver ces sensations divines que nous partageons. C'est un moment complice avec mon étalon, il faut que l'on soit fusionnel et en accord pour que tout se passe bien. Et on prend de l'assurance comme de la vitesse. Il va encore y avoir du travail et les prochaines semaines je vais devoir accorder plus de temps à cette activité. Mais dans l'ensemble je suis positive surtout que je vois Luca nous encourager et nous applaudir, ce qui me fait sourire. Une fois l'entraînement fini, je sors, je m'occupe d'abord de Chul avant de retrouver mon mari pour connaître ses impressions.
« Oui on a bien gérer. Bon quelques petits détails sont à revoir. Mais je suis assez contente du résultat. »
Surtout que Charlie nous donne les temps et qu'ils sont loin d'être mauvais. Ils sont même plutôt bons.
« Toi peur ? Alors que tu cours après des bandits. »
Il a même risqué sa vie pour en attraper un. Je souris touchée qu'il me fasse part de son ressenti.
« J'aime l'idée de t'avoir impressionné. C'est sur que je suis plus douée dans ce domaine qu'en cuisine. »
Et je me mets à rire. Chul vient me pousser d'un coup de tête. Je manque finir sur les genoux de Luca.
« Non mais Chul alors. Tu me fais quoi là ? Tu me files un coup de main pour séduire mon mari. Il est déjà sous mon charme voyons. »
C'est dit sur un ton tout à fait innocent, sans arrière pensée, à vrai dire c'est sorti tout seul. Pourvu que ça ne vexe pas Luca.

C'est là qu'un de mes employé arrive en courant.
« Charlie Na Young, Douce va mettre bas. »
« Quoi ?? Ce n'était pas prévu pour dans une semaine ? »
Étonnement et un brin de panique dans la voix.
« Appelez le véto vite. »
Puis je me retourne vers Luca.
« Tu veux assister à une naissance ? C'est le moment si tu es partant. Je précise cela retourne le cœur d'émotion. Mais si tu es partant suis nous. »
Je laisse Chul traîner seul dans le haras, il va nous coller je le sais. Je récupère une blouse que j'enfile. Et on file vers le box de la jument.
« Reste là tu verras bien. »
Je rentre seule au départ, caressant le ventre de la jument.
« Tout doux ma Douce. Je suis là tout va bien se passer. »
Je me tourne vers Charlie.
« Le travail est bien engagé, je ne sais même pas si elle va attendre le véto. Mais bon ce n'est pas son premier alors la nature va faire son œuvre. »
Je continue à la caresser et à lui parler doucement. Je regarde Luca de temps à autre, Chul s'est juste posté à côté de lui, ils sont mignons tous les deux à me surveiller.

vmicorum.


Naissance
d'une flamme intense. Elle vient d'une étincelle et grandit doucement au creux des coeurs qui se mettent à l'unisson.
Revenir en haut Aller en bas
Luca WangBon pour te remonter le moral
Luca Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown https://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Thème·s abordé·s : Aucun
Messages : 503 - Points : 1802
Convalescence. ( Luca  - Page 2 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
Convalescence. ( Luca  - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Convalescence. ( Luca ( le Dim 4 Avr 2021 - 20:23 )

prendre le temps.
luca & na young
Si la vie, t'offre un être inattendu, qui rend ton monde merveilleux, n'essaie pas d'en connaître la date de péremption, elle te sera révélé en temps voulu. Profite de ce qui t'a été donné, avec authenticité et infinité...
Na Young était une femme formidable, Luca ne cessait d’y songer un peu plus chaque jour ; lorsqu’il passait un nouveau moment avec elle, qu’il la découvrait un peu plus, il pensait toujours ô combien il avait bien fait en choisissant de l’épouser. Cela n’avait été qu’un pari fou au départ cependant il ne regrettait pas d’avoir pris cette décision parce qu’ils étaient bien plus sur la même longueur d’ondes que ce dont le jeune homme aurait imaginé, ils se complétaient autant qu’ils se ressemblaient et c’était plus que merveilleux. Ca fonctionnait parce que tous les deux avaient voulu que ce mariage vraiment, parce qu’ils avaient communiqué et échangé dés le début, parce qu’ils ne s’étaient pas jugés non plus puis qu’ils avaient appris à s’apprivoiser. « Exactement. » Lui avait alors rétorqué le garçon dans un doux sourire. Ils étaient heureux ensemble et même s’ils avaient encore tout à écrire, tout à développer, ce qui importait actuellement était qu’ils se sentent bien, qu’ils aiment être tous les deux, puis continuent de partager des tas de choses. Luca ne résistait jamais à la complimenter, à lui répéter qu’elle était une bonne personne parce qu’il estimait qu’on ne disait pas assez les choses dans la vie et que s’il était important de confier ce qui n’allait pas, ça l’était encore plus de chérir sincèrement nos proches puis de toujours les encourager.

Chacun avec le sourire aux lèvres, ils s’étaient donc rendus là où la cavalière comptait s’entraîner puis s’était préparé à la soutenir. Peu importait à quel point ce parcours l’impressionnait, le garçon avait la ferme intention de l’observer puis de l’encourager sérieusement ; s’il était à la place de son épouse, il aurait aimé qu’elle le soutienne dans sa passion donc c’était normal à ses yeux d’en faire de même. « Non mais c’est quoi cette menace ? » L’avait-il taquiné à son tour, une esquisse amusée peignant son visage alors que, dessert ou pas, il avait prévu de la soutenir jusqu’au bout. Il deviendrait son premier fan s’il le fallait. En tout cas, la voir monter sur son cheval puis effectuer ce parcours comme si tout avait été si facile, Luca en avait été admiratif. Evidemment que ça l’avait stressé en premier lieu néanmoins il avait rapidement été pris par la fluidité, par la complicité que Na Young avait avec son étalon, par la beauté simple du spectacle, qu’il en avait presque oublié son angoisse. Certes, cela l’avait rassuré une fois tout terminé hors il n’avait pas résisté à l’applaudir puis lui exprimer son point de vue ensuite. « Tant mieux si le résultat est correct. » Lui ne s’y connaissait pas énormément en équitation mais il avait confiance en sa femme pour être honnête. « C’est vrai mais ce n’est pas pareil. » En quoi son travail était-il différent de l’activité pratiquée par son épouse ? Luca n’en avait pas la réponse, il déclarerait simplement que ce n’était pas la même chose. Il n’avait pas peur quand le danger le concernait lui hors quand il s’agissait de ses proches, c’était une toute autre affaire. Puis, s’il comprenait que Na Young pouvait également être tracassé pour lui, il dirait qu’elle ne le voyait pas directement se mettre en danger… Bien que se connaissant, lui avait le don de s’en faire pour tout et rien à la fois, parce qu’il préférait s’inquiéter pour rien que ne pas s’angoisser du tout et passer à côté d’une situation importante. « On a chacun notre domaine de prédilection. Si je sais monter à cheval, je ne pourrais clairement pas faire ce que tu fais. » Il aimait les balades mais ça s’arrêtait là.

Chul semblait être d’humeur taquine puisqu’il n’avait pas hésité à pousser la cavalière et celle-ci avait manqué de finir sur les genoux du policier. Et non, ce dernier n’avait nullement été offusqué des propos de son épouse, il en avait même été amusé, bien qu’il n’avait pas relevé, se contentant d’en rire doucement. De toute façon, même s’il l’avait voulu, il n’en aurait eu guère le temps car l’un des employés était venu les prévenir d’une jument qui s’apprêtait à mettre bas. « Bien sûr que je suis partant. » Pour l’amoureux des animaux qu’il était, c’était une occasion en or. Du mieux qu’il pouvait il les avait suivis, se servant de ses mains pour faire rouler les roues du fauteuil tandis que tout le monde s’agitait… Lui n’avait rien dit, il n’avait fait que les observer de loin, offrant de tendres sourires à sa femme lorsque leurs regards se croisaient, simplement pour la rassurer. Tout se passerait bien, il n’en doutait pas un seul instant.

vmicorum.


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Na Young WangTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Na Young Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7066-na-young-et-si-demain-ouvrait https://www.ciao-vecchio.com/t7076-tu-montres-ton-compte-en-banque-et-apres-on-discute#240168
Faceclaim : Ryu Hwa Young © bermudes. (vava + code sig) / Soy Sauce (icons) / lauly (crackship)
Thème·s abordé·s : /
Messages : 458 - Points : 1591
Convalescence. ( Luca  - Page 2 VDAozhg
Âge : 30 ans née le 08 octobre 1990 à Naples
Métier : Propriétaire d'un haras. Elevage de Haflinger et de Lipizzan. Cavalière en concours équestre.
Convalescence. ( Luca  - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Convalescence. ( Luca ( le Jeu 8 Avr 2021 - 17:06 )

prendre le temps.
luca & na young
Si la vie, t'offre un être inattendu, qui rend ton monde merveilleux, n'essaie pas d'en connaître la date de péremption, elle te sera révélé en temps voulu. Profite de ce qui t'a été donné, avec authenticité et infinité...
C'est sourire aux lèvres, le cœur léger que je descends vers les écuries en compagnie de Luca. Je suis contente qu'il aille mieux, qu'il se remette de son accident et de son coma. J'ai été si inquiète après son réveil. Mais là toute ombre au tableau semble dissipée. Je suis heureuse qu'il m'accompagne pour mon entraînement. Il nous reste du temps pour que Chul et moi soyons au mieux de notre forme. Je suis assez détendue. Ayant à l'esprit le mental d'une gagneuse même si mon mari m'a fait comprendre que ce n'était pas l'essentiel. J'apprécie de parler librement avec lui de tous les sujets, de ceux qui me tiennent à cœur, comme de ceux qui semblent plus insignifiants. C'est plaisant cette facilité qui doucement se met en place entre nous. Et qui donne à notre mariage chaque jour plus d'importance. Je me sens sereine et posée à ses côtés. Même si parfois il me désarme par son sourire ou ses regards. L'a t-il remarqué ? Je n'ose lui demander. C'est encore trop tôt peut être. Ou c'est moi qui est peur que des mots se posent sur ce sentiment qui naît.

Et nous voilà aux écuries ou je retrouve Chul. Mon parcours est sujet à discussion tout comme les risques qu'un tel exercice peut mettre en avant. Je sais que tomber de cheval peut causer des soucis. Comme un obstacle loupé peut être fatal pour l'animal. Mais avec Chul on forme une bonne équipe et on connaît nos points forts comme nos points faibles. Je taquine mon mari, puis je monte en selle et je m'engage sous l’œil bienveillant de Charlie qui notera les temps. Tout se passe bien. Le chronomètre n'est pas trop mal, il est même bien. Luca a apprécié le spectacle et m'applaudit. Moi je suis aux anges comme à chaque fois que j'exerce cette discipline. Monter à cheval est une passion, lorsque je dois m'en priver pour telle ou telle raison, j'ai la sensation qu'une part de moi est frustré. Alors en retrouvant mon mari je me sens entière. Comblée également. Parce que je viens de faire ce que j'aime. Et surtout parce que je vois cette étincelle dans son regard. Cette étincelle qui me fait chaud au cœur.

Luca m'avoue ses craintes, je le titille à ce sujet, lui qui poursuit des bandits tremble pour sa femme qui ne fait que sauter des obstacles. Je suis touchée. Et je me manque pas de lui rappeler que je ne suis pas la seule à courir le danger.
« Ce n'est pas pareil ? Il va falloir qu'on approfondisse cette phrase. Le danger reste le danger qu'importe le domaine dans lequel il s'exerce. »
C'est sur que je ne le vois pas courir après les méchants. Les risques qu'il prend je ne peux que les imaginer quand je le sais sur le terrain. Alors que là Luca a mesuré le danger à chaque saut. C'est peut être pour cette raison qu'il le voit différent. Et l'idée de l'avoir impressionné m'enchante. Je vais abuser de ce genre de talent.
« Oui et c'est bien comme ça. Après je peux t'apprendre à sauter. Tu as déjà un bon équilibre en monte. Des acquis pour l'assise. C'est juste le poids de ton corps que tu dois apprendre à  bien répartir au moment du saut. Si ça te tente je serais ravie d'être ton professeur. »
Et c'est à ce moment là que mon étalon joue les entremetteur. Ce qui me surprend mais je réussis à éviter de me retrouver sur les genoux de mon mari. Je ne sais pas trop comment Luca aurait réagi, je maîtrise pas encore toutes ses émotions. Et je ne veux surtout pas le mettre mal à l'aise devant le personnel. Mais on a pas trop l'occasion de discuter de la situation. J'ai juste le temps de faire une réflexion à Chul en plaisantant,  que l'on vient me chercher pour une future naissance.

Tout se précipite. L'instant est crucial et il peut devenir problématique si on ne réagit pas à temps. Me voilà dont donnant les ordres tout en proposant à Luca de m'accompagner s'il souhaite assister à la naissance d'un poulain. Il est sûr qu'il aura d'autres occasions en vivant au domaine, mais là cela peut être sa première fois.
« Parfait alors. »
Et nous voilà parti en direction du box où se trouve la jument qui va mettre bas. Je câline la jument, lui parle doucement, la tranquillise. Parfois mes yeux partent vers Luca qui se tient à l'écart. Je lui souris parfaitement à mon aise dans cette tache. J'étais toute jeune quand j'ai vu mon premier poulinage, Un peu plus de trois ans et les émotions que j'ai ressenti traverse encore mon cœur.
« C'est bien la belle. »
La jument se couche et me confirme par ses postures qu'elle n'attendra pas le véto. On m'apporte de la paille propre que j 'étale aidé de Charlie sous elle pour que le poulain soit accueilli dans un nid douillet. Et doucement la nature fait son œuvre. Je continue à lui parler. A la caresser.
« C'est bien continue, tu y es presque. »
Le museau apparaît, puis le cou, les pattes avant. Charlie m'aide à le tirer lentement et à la dernière contraction le poulain finit se sortir. Je laisse sa mère s'en occupait, le lécher, le laver, je vérifie qu'elle coupe bien le cordon. Que le placenta soit bien sorti. J'arrange la paille, le frotte un peu avec.
« Comme tu es beau. Tu as la même tâche que ton père. »
Puis je regarde Luca les yeux plein de larmes de joie.
« Tu as vu comme il est beau. »
Et j'ai à peine le temps de finir de parler que le poulain essaie déjà de se lever.
« A peine né et il va se mettre debout, la magie de la nature. »
Je me mets en retrait sans quitter le box laissant la mère et son petit s'accorder un câlin. Pour que mon mari puisse observer ce miracle un peu plus.

vmicorum.


Naissance
d'une flamme intense. Elle vient d'une étincelle et grandit doucement au creux des coeurs qui se mettent à l'unisson.
Revenir en haut Aller en bas
Luca WangBon pour te remonter le moral
Luca Wang
https://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown https://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Everdosis
Thème·s abordé·s : Aucun
Messages : 503 - Points : 1802
Convalescence. ( Luca  - Page 2 7dEMexY
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
Convalescence. ( Luca  - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Convalescence. ( Luca ( le Dim 11 Avr 2021 - 15:27 )

prendre le temps.
luca & na young
Si la vie, t'offre un être inattendu, qui rend ton monde merveilleux, n'essaie pas d'en connaître la date de péremption, elle te sera révélé en temps voulu. Profite de ce qui t'a été donné, avec authenticité et infinité...
Non, pour Luca, ce n’était pas pareil. Même s’il avait conscience que son métier était probablement plus dangereux que celui de son épouse, ça n’empêchait pas que cela restait différent à ses yeux. Lorsqu’il avait eu son accident par exemple, s’il comprenait que Na Young avait pu en être très inquiète, elle n’avait pas assisté à la scène et le traumatisme était de ce fait moins grand. Alors que la concernant, si elle se blessait pendant qu’il la regardait sauter, il était certain que les images le marqueraient pendant longtemps. Toutefois, le jeune homme acceptait que ce n’était pas forcément juste de penser de cette façon et qu’il n’était pas plus favorisé que sa femme. Elle avait tout à fait le droit de se tracasser pour lui comme il angoissait pour elle, ce n’était qu’une preuve supplémentaire qu’ils tenaient sincèrement à l’autre au bout du compte, et ça lui faisait plaisir de s’en apercevoir un peu plus. « C’est vrai, mais tu n’es pas la première spectatrice de mon métier. » Il lui avait souri chaleureusement sur ses propos, souhaitant lui faire comprendre en quoi pour lui, c’était différent, cependant ce n’était en rien un reproche, bien au contraire. Et à dire vrai, s’il n’avait pu s’empêcher d’être stressé pour la cavalière, il en avait surtout été impressionné, ce qu’il ne s’était pas gêné de lui déclarer à haute voix d’ailleurs. Na Young méritait tous les compliments du monde et il ne cesserait jamais de lui en faire, même lorsqu’elle se tromperait, même lorsqu’elle aurait l’impression d’être la pire, pour lui, elle serait toujours la meilleure. Elle se battait pour en arriver là où elle en était, elle travaillait dur, et rien que cela, c’était admirable. Elle était douée dans son domaine, comme lui était doué dans les siens, et Luca l’avait d’ailleurs relevé. Parce que oui, encore une fois, sa femme était vraiment impressionnante… Lorsque celle-ci lui proposa de lui apprendre à sauter, l’officier avait écarquillé les yeux avant de vivement secouer sa main devant lui. « Non merci. » Avait-il rétorqué presque un peu trop naturellement, non pas sans rire doucement. « C’est sympa de ta part mais je préfère le cheval pour la ballade. Je suis un petit aventurier mais pas pour ce genre de choses. » C’était peut-être paradoxale de se dire qu’il n’était pas serein sur le dos d’un étalon pour chevaucher quelques barres cependant c’était le cas. Il était à l’aise derrière le volant d’une voiture, il n’avait pas peur de rouler à une vitesse importante, néanmoins l’idée même de se retrouver face à un obstacle ne le motivait pas. Pas pour l’instant en tout cas, peut-être plus tard, qui savait.

Chul s’était mis à jouer les entremetteurs ensuite et le jeune homme n’avait pu que s’en amuser, nullement offensé par les paroles de sa femme. C’était naturel, lui aussi réagissait instinctivement, sans daigner s’apercevoir ce que ce genre de comportement signifiait, il profitait simplement. Puis, il n’avait de toute manière pas eu le temps de répliquer quoi que ce soit qu’un employé avait débarqué, parlant de la naissance d’une jument. Une naissance à laquelle Luca avait envie d’y assister et c’était la raison pour laquelle il les avait suivis, non pas sans rester en retrait. Probablement que s’il n’avait pas été blessé, il aurait cherché à les aider hors dans son état, c’était quelque peu compliqué. Tout ce que lui faisait avait été de sourire tendrement à son épouse lorsque leurs regards se croisaient, de l’encourager de ses yeux sombres, et de montrer rien que par ses gestes qu’il était là et qu’il la soutenait. Pas un seul instant, le jeune homme n’avait détourné ses iris de la scène qui se déroulait devant lui, c’était beau, c’était tellement émouvant et l’expression sur son visage s’était faite de plus en plus attendrissante. Il ne pleurait pas, non, néanmoins ses pupilles brillaient d’émotions et il avait souri à nouveau lorsque son épouse porta son attention sur elle. « Il est magnifique. » Na Young s’était décalée à son tour, mise en retrait elle également et pendant quelques instants de silence, ils avaient pu observer cette sublime scène qui se déroulait sous leurs yeux. « Tu as dû tellement en voir vu que tu es née là-dedans, non ? » Elle en avait de la chance et Luca était plus qu’heureux de faire partie de cette vie à son tour aujourd’hui. Même s’il l’avait voulu, il n’aurait probablement pas pu rêver mieux.

vmicorum.


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Convalescence. ( Luca  - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Convalescence. ( Luca ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Convalescence. ( Luca -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2