Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -44%
-44% sur la carte mémoire microSD SanDisk ...
Voir le deal
103.49 €

 

- Just taking some news - Matteo & Cecilia -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cecilia LanzoniBon pour te remonter le moral
Cecilia Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8173-cecilia-lanzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8181-cecilia-o-35-ans-o-sage-femme#271795
ID : Kara Canary
Pronom : Elle
Faceclaim : Stefania Spampinato
Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant, pendant, après
Longueur : 300 à 1300/1400 selon l'inspiration

Messages : 120 - Points : 300
Âge : 35 ans
Métier : Sage femme
Just taking some news - Matteo & Cecilia Empty
# Sujet: Just taking some news - Matteo & Cecilia ( le Jeu 7 Jan 2021 - 11:09 )

Just taking some news
EXORDIUM.


« Soit bien sage Charlie » Un sourire rassurant sur le visage et un baisé sur le front de son fils, la voila qui s’en allait de chez la nounou pour sauter dans sa voiture. Pendant quelques instants, elle resta immobile dans son véhicule à fixer l’horizon afin de réfléchir à tête reposé. A peine Sara de retour qu’elles s’étaient déjà croisé deux fois, surement pas les dernières d’ailleurs.

Qui pourrait bien être au courant de son retour en ville ? Il était impossible qu’elle n’ait informé personne ?  Ses doigts tapotaient nerveusement sur son volant, quand soudain un nom éclata dans son cerveau : Matteo. Si quelqu’un savait quelque chose, ça ne pouvait être que lui. Le meilleur ami d’enfance de Sara, son seul repaire ici même à Naples.

Cecilia avait sa mâtinée de libre, ce qui lui laissait parfaitement le temps de faire un détour. Ça faisait un bout de temps qu’elle ne l’avait pas vu. Accepterait-il de lui parler de Sara ? Pourquoi était-elle tant accrochée à sa sœur ? Alors que celle-ci n’avait pas hésité une seule seconde avant de partir ?

Tout le trajet se passa sur un fond de musique hispanique. Son cerveau se trouvait totalement brouiller par dix milles interrogations, bien que concentré sur la route.

Arrivé à destination, elle se gara et se dirigea à pied vers la maison. Qu’est-ce qu’elle allait bien pouvoir lui dire ? Elle se pointait un peu ici sur un coup de tête, sans véritable plan ou question précise.

Elle avait beau se répéter qu’elle faisait ça pour Charlie, pour lui donner une chance de connaitre sa tante, elle savait qu’au fond, elle le faisait aussi pour elle. C'était sa sœur après tout. Cecilia sonna, sans être certaine que Matteo était bien chez lui, jusqu’à ce que la porte finisse par s’ouvrir. Instinctivement son visage fut immédiatement éclairé par un sourire amical.

« Salut, j’espère que tu vas bien et que je ne te dérange pas. J’aimerais te parler au sujet de Sara. Je ne sais pas si tu es au courant, mais elle est de retour.» Voilà qui était fait, valait mieux tout déballé d’un coup. De toute façon Cecilia n’était pas du genre à tourner autour du pot pendant dix ans, ce qui lui avait d’ailleurs valu une première dispute avec sa sœur dès leurs retrouvailles. "Je peux rentrer?" Le stress pouvait se voir quelque peu sur le visage de la brune.


@Matteo Manzoni


"People feel so much better after she heps them. Sometimes people feel better juste after she walks in the room, because she has got this super magic smile and when she smiles at you, every thing gets better." Leslie Kingston (best friends forever)
Revenir en haut Aller en bas
Matteo ManzoniBon pour te remonter le moral
Matteo Manzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : liam hemsworth. - jenesaispas (avatar) * tik tok (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : disparition de sa tante, son demi-frère.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 116 - Points : 392
Just taking some news - Matteo & Cecilia Tumblr_inline_nub9e1fpTx1qlt39u_250
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
Just taking some news - Matteo & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Just taking some news - Matteo & Cecilia ( le Jeu 7 Jan 2021 - 17:54 )

just taking some news
cecilia & matteo
Parlare di qualcosa di arrabbiato non è una buona idea ma sembra obbligatorio.
Depuis que j’ai dérapé au boulot je suis chez moi à rien faire, enfin ce n’est qu’une petite impression car bon, pour le coup ça me permet de réfléchir à mes actes, de réfléchir à ce qui vient de se passer deux avant. Car oui, je suis un très mauvais menteur et pour le coup, j’ai complètement chié ma première impression devant mon frère. Cette chose est régulière, et puis de toute façon comment on peut dire à quelqu'un qu’il a une famille, mais surtout un frère qui le recherche depuis quelques mois déjà. C’était peut-être trop tôt pour venir le voir ? J’aurais peut-être dû lui écrire une lettre, mais ça, c’est autre chose. Je me mets à soupirer longtemps en restant allongé dans mon lit comme ça a fixer le plafond de ma chambre. Pourquoi j’ai été aussi débile que ça ce jour-là ? Pourquoi j’y suis allé surtout. Alors que je me lève en sursaut de mon lit, je fais peur à mon chat qui était à côté. Il me lance un sale regard quand même, mais je hausse les épaules doucement attrapant mon jogging que j’enfile. Je reste torse-nu, une ville habituelle. Puis je l’entends miauler comme si je l’avais dérangé. « Ça va, Monsieur le Paresseux. Désolé de vous avoir dérangé, majesté. » Je dis en riant doucement avant de venir lui donner une caresse. La nuit était courte malgré tout pour moi. Alors je vais dans ma cuisine pour venir me faire un café, un fond de musique dans l’appartement pour ne pas changer mes habitudes. Une fois que je prends ma tasse en main, j’entends que l’on sonne à la porte. Je soupire doucement en me penchant pour regarder l’heure. Sans gêne, je me dirige vers la porte comme je suis, et ma tasse en main où c’est écrit : “je ne suis pas du matin” merci Sara de ce cadeau. Quand j’ouvre la porte et que je vois que c’est toi, je laisse un sourire s’afficher même si je viens de me lever. « Salut, j’espère que tu vas bien et que je ne te dérange pas. J’aimerais te parler au sujet de Sara. Je ne sais pas si tu es au courant, mais elle est de retour.» Et voilà la sœur, ou l’ex qui débarque. Je t’écoute et t’ouvre la porte pour te laisser entrer, je sais que tu es un peu une petite pile électrique quand tu as quelques choses a dire alors rien qu’avec un hochement de la tête, je fais un oui pour te dire que je suis au courant qu’elle est en ville. "Je peux rentrer?" Tu me le demandes, mais je le fais machinalement. Je ferme la porte derrière toi doucement. Puis au lieu de répondre à ta première “agression” verbale, je te regarde. « Café ? » C’était une question, mais je n’ai pas besoin de réponse vu que je me dirige naturellement vers ma cuisine pour t’en faire un. « Je pense que tu connais déjà la réponse pour Sara. Tu veux me dire quoi d’autre sur Sara ? » Je dis tranquillement la voix encore un peu cassée. Je viens te glisser la tasse doucement sur le bois en chaîne qui sépare la cuisine du salon. Puis je viens ouvrir la petite fenêtre qui se trouve à côté de moi et prends mon paquet de cigarettes. Je la cale entre mes lèvres puis je viens l'allumer tranquillement. Café, clope la meilleure des choses. Je viens déposer mon regard sur ta personne, tu m’as l’air bien plus électrique que d’habitude, tu as besoin de parler alors je te laisse la parole, puis après quand tu vas apprendre des choses, tu vas vriller, je pense.
(c) princessecapricieuse


equinox
Dig up her soul but leave the soul alone. Let her find a way to a better place. Broken dreams and silent screams, empty churches with soulless curses.
Nothing is simple, a broken man stays broken.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia LanzoniBon pour te remonter le moral
Cecilia Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8173-cecilia-lanzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8181-cecilia-o-35-ans-o-sage-femme#271795
ID : Kara Canary
Pronom : Elle
Faceclaim : Stefania Spampinato
Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant, pendant, après
Longueur : 300 à 1300/1400 selon l'inspiration

Messages : 120 - Points : 300
Âge : 35 ans
Métier : Sage femme
Just taking some news - Matteo & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Just taking some news - Matteo & Cecilia ( le Dim 10 Jan 2021 - 18:03 )

Just taking some news
EXORDIUM.


Face à face à Matteo, Cecilia ne put s’empêcher de relever son allure dénudée et lâcher un sourire à la vision de l’écriteau sur sa tasse - Je ne suis pas du matin –. Effectivement, elle n’avait probablement pas choisi le meilleur moment pour l’importuner, enfin quoi qu’il en soit, il lui offrit un sourire et la laissa entrer. « Merci » prononça-t-elle franchissant le seuil de la porte pendant qu’il la refermait derrière elle.

Cecilia n’était pas venue pour se prendre la tête ou s’énerver, mais pour avoir des réponses. Elle obtenue d’ailleurs très rapidement la confirmation qu’il était au courant du retour de Sara. Alors qu’elle s’apprêtait à reprendre la parole et faire les cents pas nerveusement, Matteo lui proposa un café qu’elle n’eut même pas le temps de refuser ou d’accepter puise qu’il lui tendit une tasse. « Merci » ajouta-t-elle une fois de plus, jusqu’à ce qu’il décide enfin de se mettre à disposition pour l’écouter.

Debout devant lui, elle ne savait pas par où commencer. Elle le regarda un instant se caler à la fenêtre pour fumer, pendant qu’elle, se trouvait incapable de rester immobile, tournant tel un fauve en cage. « Toi et Sara, vous avez toujours été proche. Un peu comme moi et Leslie. » Commença-t-elle, évoquant sa meilleure amie décédée avec un petit gout amer dans la bouche, noyant son chagrin avec une gorgés de café.

« Les inséparables… Tu avais des nouvelles d’elle depuis tous ce temps, n’est-ce pas ? » Au tout début, lorsque la blonde avait décidé de partir, Cecilia avait questionné Matteo et celui-ci lui avait garanti qu’il était également sans nouvelle. Il n’avait jamais vraiment été un bon menteur et Cecilia avait douté, mais avait laissé courir sous la colère face à cet abandon injustifié.

Désormais tout était bien différent, elle ne savait plus où elle en était, pour quelle raison exacte elle faisait ça et quel sentiment elle devrait ressentir à l’égard de sa sœur. « Toi et moi on a été proche, mais si tu avais dû choisir entre elle et moi, même à cet époque-là quand on était en couple, on sait tous les deux qui tu aurais choisis. » débitait-elle rapidement, plus en guise de réflexion pour elle-même que pour lui. « Et c’est ce que tu as fait, avoue-le. » Est-ce qu’elle pouvait réellement lui en vouloir de lui avoir cacher son contact avec Sara ? N’aurait elle pas fait la même chose pour sa propre meilleure amie ? Sans aucun doute, bien que ce soit un poil différent puisse qu’elle aimait Leslie bien au-delà de l’amitié.

« Je suppose que même si je te demande poliment de ne pas lui dire que je suis passé te voir. Tu lui dira quand même ? » De toute façon, chaque secret ou non-dit finissait par se savoir un jour ou l'autre.

« Je l’ai détesté tu sais et je lui en veut encore. J’ai tenté de la joindre plusieurs fois au début, puis j’ai arrêté. Tu crois que c’est de ma faute ?» Pauvre Matteo, c’était peut-être pas la meilleure idée au final de lui demander des explications. Se retrouver au centre d’un conflit entre les deux sœurs n’étaient surement pas ce à quoi il aspirait se matin en se réveillant.

@Matteo Manzoni


"People feel so much better after she heps them. Sometimes people feel better juste after she walks in the room, because she has got this super magic smile and when she smiles at you, every thing gets better." Leslie Kingston (best friends forever)
Revenir en haut Aller en bas
Matteo ManzoniBon pour te remonter le moral
Matteo Manzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : liam hemsworth. - jenesaispas (avatar) * tik tok (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : disparition de sa tante, son demi-frère.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 116 - Points : 392
Just taking some news - Matteo & Cecilia Tumblr_inline_nub9e1fpTx1qlt39u_250
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
Just taking some news - Matteo & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Just taking some news - Matteo & Cecilia ( le Sam 16 Jan 2021 - 18:47 )

just taking some news
cecilia & matteo
Parlare di qualcosa di arrabbiato non è una buona idea ma sembra obbligatorio.
J’avoue qu’en me levant je pensais plus me caler devant la tête à prendre mon petit-déjeuner tranquillement que d’avoir un fauve devant moi à faire les cent pas pour avoir des explications. Alors oui, je te laisse entrer sans trop que tu me le demandes, et surtout, je t’offre un café bien avant que tu me répondes. Une fois posé à côté de ma fenêtre, pour fumer, je viens t’écouter comme toute personne l'aurait fait, même si je ne suis pas du tout du matin et que ma nuit était horrible. Je porte encore les marques de ma bagarre avec le père de la petite sur le visage, surtout à l'arcade sourcilière qui était fraîche depuis quelques jours. Mais c’est une autre histoire ça aussi. Alors que je tire tranquillement sur ma cigarette, et navigue aussi avec mon café, je viens d'observer et écouter ce que tu as à dire. « Toi et Sara, vous avez toujours été proche. Un peu comme moi et Leslie. » Je hoche doucement la tête de haut en bas, je me souviens trop bien de votre relation comme l’oublier. Et puis j’étais quand même dans le mal quand l’on m'a appris son décès. C’était quand même une bonne personne. Je te regarde et je sais que tu n’aimes pas trop parler d’elle, alors je ne vais rien rajouter là-dessus. « Les inséparables… Tu avais des nouvelles d’elle depuis tous ce temps, n’est-ce pas ? » Je laisse un petit soupir m’échapper. « Tu sais que je suis piètre menteur. Je dois te répondre ? » Ca voulait tout dire et tu me connaissais tout aussi bien que ta sœur, peut-être un peu moins bien qu’elle, mais malgré qu’on aille grandi ensemble et qu’on soit sortie ensemble les deux, tu connais quand même quelques petites choses de moi et inversement. Je viens de finir mon café tout en finissant tranquillement ma cigarette. Une fois fini, je l'écrase dans mon cendrier à l’extérieur puis je ferme la fenêtre, mais je reste quand même à ma place tout en t’observant. « Toi et moi on a été proche, mais si tu avais dû choisir entre elle et moi, même à cet époque-là quand on était en couple, on sait tous les deux qui tu aurais choisis. » Je fais une petite moue avec un léger hochement de tête. « Et c’est ce que tu as fait, avoue-le. » Puis je viens faire une petite moue réfléchie. « Oui, je l’ai fait, et tu sais très bien pourquoi j’ai fait ça. J’aurais pu te choisir toi, mais notre séparation a fait tout autre chose. » Je dis sans gêne pour le coup, car oui, quand nous deux ça s'est arrêté, je ne le montrais pas, mais j’étais quand même pas bien du tout. Et Sara était présente pour m’aider à remonter la pente. C’est aussi, à cause ou grâce à toi que je suis cet homme charmeur et qui veut plaire aux femmes par tous les moyens possibles. « Je suppose que même si je te demande poliment de ne pas lui dire que je suis passé te voir. Tu lui dira quand même ? » Je penche doucement ma tête en arrière puis sur le côté pour reposer mon regard sur toi. « Cecilia, s’il te plaît. Quelle question. Je suis piètre menteur et elle va vite le voir si je lui cache un truc. » Je dis doucement sans m’énerver, car ça ne sert strictement à rien du tout pour le coup. « Je l’ai détesté tu sais et je lui en veut encore. J’ai tenté de la joindre plusieurs fois au début, puis j’ai arrêté. Tu crois que c’est de ma faute ?» Puis vu que tu es dans ta lancée, je viens me faire un nouveau café, je sens qu’on va en avoir pour longtemps tous les deux et que toi aussi, tu as des choses à me dire et que tu as besoin de vider ton sac. Même si j’ai choisi Sara, j’ai aussi pris la décision de ne pas t’abandonner non plus et de rester l’ami que j’ai toujours été depuis le début. « Je le sais très bien tout ça Cecilia, mais là, aujourd’hui, il ne faut pas que tu continues à t'énerver comme tu le fais. Il faut vous laisser du temps pour pouvoir par la suite parler calmement entre vous deux et poser les choses à plat. Que ça soit elle qui te dise pourquoi elle a coupé tout contact avec toi et le reste du monde, ce n’est pas à moi de te dire ses choix qu’elle fait. » Je ne suis sûrement pas la bonne personne qui doit dire ça en ce moment. Moi qui ai fait la boulette d’aller voir mon frère caché et de lui avouer qui j’étais sans même prendre des pincettes. Je me suis fait jeter de chez lui à coup de pied limite, que j’en veux royalement à ma mère ne m’avoir rien dit de tout ça. Je ne suis pas une bonne personne niveau famille.
(c) princessecapricieuse


equinox
Dig up her soul but leave the soul alone. Let her find a way to a better place. Broken dreams and silent screams, empty churches with soulless curses.
Nothing is simple, a broken man stays broken.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia LanzoniBon pour te remonter le moral
Cecilia Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8173-cecilia-lanzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8181-cecilia-o-35-ans-o-sage-femme#271795
ID : Kara Canary
Pronom : Elle
Faceclaim : Stefania Spampinato
Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant, pendant, après
Longueur : 300 à 1300/1400 selon l'inspiration

Messages : 120 - Points : 300
Âge : 35 ans
Métier : Sage femme
Just taking some news - Matteo & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Just taking some news - Matteo & Cecilia ( le Lun 8 Fév 2021 - 21:13 )

Just taking some news
EXORDIUM.


La brune se trouvait tellement dans un état second, envahis par un torrent émotionnel incontrôlable, qu’elle n’avait même pas relevé la blessure à l’arcade sourcilière de son ex. Qu’est-ce qu’il avait bien pu se passer ? Bien qu’ils n’étaient plus aussi proche qu’avant, elle tenait quand même assez à lui pour s’y intéresser. Une question qu’elle nota dans un coin de son esprit, afin de lui poser un peu plus tard, car de toute évidence l’attention était pour le moment tournée vers elle et sa façon nerveuse de tourner tel un fauve dans le logement de Matteo.

Lorsque le brun confirma son contact jamais coupé avec Sara, Cecilia ne put s’empêcher de lever les yeux aux ciels. Comment ce faisait-il qu’elle n’y avait pas penser plus tôt ? Quand elle s’était inquiétée durant toutes ses années, Matteo, qui se trouvait à quelques kilomètres d’elle, possédait toutes les réponses. Il y avait de quoi rager, non ? Pourtant elle avait -à peu près- réussi à garder un semblant de calme après ça.

Il ne trouva pas d’autre arguments que leurs ruptures. Il était vrai qu’à l’époque, elle avait mis du temps à se rendre contre à qu’elle point elle l’avait blessé. Elle l’avait en quelque sortes utilisé. Utilisé pour se prouver que son attirance ne correspondait pas aux normes sociales. Alors certes, elle l’aimait, mais d’un amour bien différent que celui qui aurait été espérer dans une telle relation. Elle n’avait jamais réussi à s’attacher au-delà de l’amitié et on ne pouvait pas dire qu’elle n’avait pas essayé. C’était à ce moment-là, qu’elle avait pris la décision de tout stopper et d’arrêter d’essayer de vivre une vie qui ne lui correspondait pas.

Pourtant, jamais elle n’avait réussi à lui avouer la véritable raison de leur rupture. Ce n’était pas les occasions qui lui avaient manqué, mais plutôt le courage. Le courage d’assumer pleinement sa sexualité, ainsi que la volonté de ne pas blesser l’amour propre de Matteo. Beaucoup d’hommes ou femmes, découvrant l’homosexualité de leurs partenaires, arrivait bien vite à la -fausse- conclusion que tout cela était de leur faute. Or tout était tellement bien plus compliqué que cela.
« Oui je me doute bien… » répondit-elle simplement lorsqu’il avoua qu’il serait obligé d'annoncer sa venue à Sara. Pouvait-elle l’en empêcher ? N’était-ce pas ce qu’elle voulait au fond ?

Les paroles suivantes, lui prouva une nouvelle fois que Matteo était quelqu’un de bien. Il n’avait pas pris parti et se contentait de répondre calmement à ses questionnements, malgré le fait qu’elle soit rentrée quelque peu de force dans sa maison, qui plus est, assez tôt.

« Il est bien là le problème. Je lui ai fait part de ce que j’avais sur le cœur et elle a pris la fuite. Une fois de plus… » Bon ok, ses paroles avaient peut-être été un peu trop brutale, pour une première rencontre. Pourtant c’était ce qu’elle pensait et le fait de ne pas réussir à être hypocrite, la faisait passer pour la méchante. « On s’est recroisé un peu plus tard et encore une fois, j’ai lu dans son regard son envie de partir en courant. » Jamais Cecilia n’aurait pensé que cette histoire pouvait tant la bouleversé. Pendant des années, elle avait refoulé ses émotions, jusqu’à se convaincre qu’elle avait réussi à tourner la page, ce qui au final s’avérait totalement faux.

« Je suis désolé de t’importuner » fini-t-elle par dire, le voyant retourner vers la machine à café, une deuxième fois, en moins de vingt minutes. Ça faisait beaucoup d’agitation dès le matin pour une personne qui venait de sortir du lit et dont le cerveau marchait encore au ralenti. « Qu’est qui est arrivé à ton visage ? » deman-t-elle, pour tenter de lancer la conversation sur d’autre sujet. Cecilia était loin d'être la seule d'avoir des problème, Matteo aussi en avait et elle était prête à l'écouter.

Au final, elle avait eu la réponse qu’elle attendait : sa sœur n’avait coupé les ponts qu’avec certaine personne seulement.

@Matteo Manzoni


"People feel so much better after she heps them. Sometimes people feel better juste after she walks in the room, because she has got this super magic smile and when she smiles at you, every thing gets better." Leslie Kingston (best friends forever)
Revenir en haut Aller en bas
Matteo ManzoniBon pour te remonter le moral
Matteo Manzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : liam hemsworth. - jenesaispas (avatar) * tik tok (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : disparition de sa tante, son demi-frère.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 116 - Points : 392
Just taking some news - Matteo & Cecilia Tumblr_inline_nub9e1fpTx1qlt39u_250
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
Just taking some news - Matteo & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Just taking some news - Matteo & Cecilia ( le Dim 21 Fév 2021 - 13:32 )

just taking some news
cecilia & matteo
Parlare di qualcosa di arrabbiato non è una buona idea ma sembra obbligatorio.
Te voir ici tourner en rond comme un lion en cage, ne me mets pas trop de bonne humeur pour la journée, mais j’essaye d’être la personne la plus calme possible. Ça sert à quoi de s’énerver alors que tu es là pour avoir des réponses, des réponses que oui, je n’hésiterais pas à te donner sans mentir. Parce que déjà que pour moi le mensonge est une chose que je déteste, mais le pire c’est quand une personne que j’aime me ment sans problème. Référence à ma propre mère qui m'a menti pendant des années sur un frère que j’ai, mais qui n’a jamais grandi avec moi. Ca m'a bien blessé quand elle m'a menti droit dans les yeux, alors je ne reproduis pas la même erreur qu’elle. Pour Sara, tu aurais dû te douter que oui on n’aurait pas perdu le contact et que si tu serais venu me demander je ne t’aurais pas mentis, ou peut-être un peu, voir même été vaste sur mes réponses car il y a des choses que je sais et ce n’est pas à moi de te dire. Mais à ta sœur. Sauf que la conversation divague un peu sur nous deux, notre relation. Relation qui m'a bien brisé et mis un coup pour le coup. Depuis, je n’ai jamais réellement eu de relation sérieuse après toi. J'ai peur que ça recommence à nouveau et que je me fasse à nouveau prendre pour un pigeon. Je sais qu’il y a une vérité derrière tout ça que tu ne veux toujours pas me dire. Pourtant tu me connais, tu sais que je suis ouvert à toute discussion que je n’ai aucun jugement à faire et qu’au contraire je peux être la personne qui peut t’aider aussi. Ce n’est pas parce que ta sœur est ma meilleure amie que oui, on doit couper les points nous deux aussi. « Oui je me doute bien… » Je hausse doucement des épaules, je n’ai rien d’autre à ajouter. Je pourrais, mais je ne veux pas que ça parte en engueulade. Je n’ai pas la force, pas aujourd’hui, pas en ce moment. Pas entre le fait que je dois gérer mon problème au boulot, mais aussi le fait d’avoir retrouvé mon frère et que ça se passe très mal. Mais pour l’instant, je n’ai pas envie d’en parler. Sara est au courant, mais je n’ai pas envie de m'étaler sur ce fait. Alors je t’écoute sur tes retrouvailles avec Sara. « Il est bien là le problème. Je lui ai fait part de ce que j’avais sur le cœur et elle a pris la fuite. Une fois de plus… » Je te regarde doucement, je vois que tu as plus à dire là-dessus. Alors je te laisse parler tranquillement. « On s’est recroisé un peu plus tard et encore une fois, j’ai lu dans son regard son envie de partir en courant. » Je ne peux pas m’empêcher de lâcher un petit soupire malgré moi. « Cecilia, pourquoi tu ne lui laisses pas un peu de temps ? Le temps de digérer tout ça, de digérer le fait que tu lui as dit ce que toi, tu as sur le cœur. Peut-être que pour Sara, enfin je suis sûr, il lui faut un peu plus de temps, plus de temps pour accepter tout ça et pouvoir venir te parler sans vouloir fuir, tu vois ? » Je vous connais à force. « Je sais très bien que ce n’est pas simple pour toi, ni pour elle. Mais laissez-vous du temps, laissez-vous le temps de vous revoir sans avoir une de la rancœur que l’autre est partie, et de l’autre côté qu’elle veut prendre la fuite quand elle te voit. » Je reste toujours calme dans mes paroles, mais je sais que ça va te faire réfléchir malgré tout. Surtout ce que je te dis. Je sais aussi que je ne suis pas la meilleure personne à donner des conseils, car même pour moi, je n’ai pas de solution mais je n’ai pas envie de vous voir vous déchiré a chaque fois. « Je suis désolé de t’importuner » Je secoue la tête comme pour te dire que ça va, tu ne m’embêtes pas, même si tu avais pu choisir un autre moment que le matin. Tu sais très bien que si tu as besoin, tu peux venir me voir. Oui, je me fais à nouveau couler un café, car j’ai besoin de me réveiller au maximum ou bien, juste de me dire que c’est pour être “en forme”. « Qu’est qui est arrivé à ton visage ? » Je suis dos à toi et je viens déposer mes mains sur le plan de travail en soupirant doucement. Je ne m’attendais pas à ce que tu me poses la question. Quand je me redresse doucement, je passe le bout de mes doigts sur ma blessure en grimaçant doucement. Je prends mon café en main et me remets face à toi. « Je me suis battu avec le père d’une enfant au boulot. » Tu savais que j’étais à la brigade des personnes disparues, mais tu ne savais pas que j’avais changé de brigade entre-temps. « Enfin, pour t’expliquer, mon patron a remarquer que j’étais aux personnes disparus pour retrouver ma tante. Sauf qu’il n’a pas accepté alors il m'a transféré il y a quelques mois sur la brigade des mineurs. » Je bois une gorgée de ma boisson puis je reprends une cigarette que j’allume pour éviter de m’énerver. « Il y a deux jours en arrière, on était sur une affaire très louche avec des collègues. Un père qui avait porté plainte contre son frère pour abus sur sa fille. Sauf que la fillette est venue me confier des tas de choses qui ne correspondent pas avec ce que son père m'a dit. » Je tire doucement sur ma cigarette, puis relâche la fumée doucement. « Sauf que lorsqu’on a débarqué sans prévenir à la maison familiale, s'est parti en live. Il a réussi à m'en décrocher une seule et je suis totalement dans un noir complet et je n'ai pas su m’arrêter. » Je baisse un peu le regard, pas fière de ce que j’ai fait, car ça peut me coûter ma place. Je continue de naviguer entre ma clope et mon café en soupirant doucement.
(c) princessecapricieuse


irp:
 


equinox
Dig up her soul but leave the soul alone. Let her find a way to a better place. Broken dreams and silent screams, empty churches with soulless curses.
Nothing is simple, a broken man stays broken.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia LanzoniBon pour te remonter le moral
Cecilia Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8173-cecilia-lanzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8181-cecilia-o-35-ans-o-sage-femme#271795
ID : Kara Canary
Pronom : Elle
Faceclaim : Stefania Spampinato
Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant, pendant, après
Longueur : 300 à 1300/1400 selon l'inspiration

Messages : 120 - Points : 300
Âge : 35 ans
Métier : Sage femme
Just taking some news - Matteo & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Just taking some news - Matteo & Cecilia ( le Lun 22 Mar 2021 - 11:28 )

Just taking some news
EXORDIUM.


La rancœur c’est ce qui alimentait ses pensées depuis le départ de sa sœur de sa vie. « Lui laisser un peu de temps ? Car tu crois que le temps guéri les blessures ? C’est ce que je pensais aussi au début et regarde où j’en suis maintenant ! » Des blessures bien trop profonde qui certes avait quelque peu cicatrisées, mais sans jamais vraiment se refermer.

Sa vie avait pris des dimensions inattendues et le retour de Sara dans l’histoire, n’avait fait que renfoncer le couteau dans la plaie, une fois de plus. « Ce n’est pas demain la veille » répondit-elle calmement, tentant de prendre sur elle. Au final, Matteo n’avait pas à subir la colère qu’elle ressentait pour sa sœur.

L’interrogation de Cecilia permit enfin de changer le centre de l’attention et se concentrer sur son interlocuteur. Sa blessure au visage assez impressionnante, n’était pas passé inaperçu aux yeux de la brune.  Il s’était donc battu ? Elle n’eut pas à l’interroger concernant « le père d’une enfant du boulot » que celui-ci argumenta, expliquant son changement de brigade.
Combien cela faisait-il de temps qu’ils n’avaient pas parler ? Tant de chose à son sujet qu’elle ignorait maintenant, un presque inconnu. Ça faisait beaucoup d’informations à digérer en si peu de temps. « Tu devrais mettre de la glace sur ton hématome » commença-t-elle en voyant sa crispation alors qu’il frôlait sa blessure avec son doigt. Son âme de médecin la rattrapait toujours, même si la bobologie était loin d’etre sa spécialité. « T’as de la glace dans ton congèle ? » demanda-t-elle ensuite se dirigeant vers le frigo sans attendre de réponse. Il fallait qu’elle occupe ses mains, qu’elle fasse quelque chose avant de devenir totalement folle.

Elle l’écoutait, intrigué par ce qu’il racontait, sachant pertinemment la frustration qu’il devait ressentir à ne plus pouvoir enquêter sur la disparition de tante. Dans le fond son patron n’avait pas tort, etre impliqué personnellement dans une affaire au travail, n’était pas spécialement une bonne idée, comme d’ailleurs s’occuper d’un propre membre de sa famille en médecine. Cecilia avait bien vu ou ça l’avait mené avec Sara, même si ça situation était plus compliquer que ça. « Au moins, tu n’as pas perdu ton travail. » argumenta-t-elle trouvant une façon un peu plus positive pour aborder le sujet. Toute cette situation commençait réellement à devenir étrange au fils que les minutes s’écoulaient.

« Je suis sincèrement navré de t’importuner avec mes histoires, alors que tu as l’air de traverser des choses pas faciles toi, non plus. » finit-t-elle par lâcher doucement, trouvant un pack de glace dans le compartiment congélateur et l’emmitoufla dans un torchon avant de revenir vers l’homme.

Elle s’assit ensuite sur le canapé pour arrêter de tourner en rond comme un lion en cage. Qu’est ce qui lui avait pris de débarquer chez Matéo pour parler de sa sœur alors que celui-ci paraissait réellement en détresse ? « Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé tous les deux » conclu-t-elle lassement, tentant en vain de se remémorer leur dernière conversation.

Elle avait tout gâché avec lui, accepter de sortir ensemble avait surement été sa pire décision, le laisser s’attacher d’une façon dont elle-même n’était pas capable ne les avaient pas aidés à rester en bon terme. Au fond c’était vraiment dommage, Mateo était quelqu’un qu’elle appréciait sincèrement.
« Notre relation passée me manque, enfin pas comme tu le pense. Je veux dire, notre amitié me manque. » Se rattrapa-t-elle finissant sa tasse à café avant de la poser sur la table base.

« Quand tu auras finit ta clope, tu te mettra ça sur ton hématome. »
Lança-t-elle levant le pack de glace qu’elle avait préparé pour lui. Plus de Sara, plus d’énervement, il fallait qu’elle pense à Mateo désormais.
« Et sinon, hormis le fait qu’ils t’ont changé de brigade, tu deviens quoi ? »




@Matteo Manzoni


"People feel so much better after she heps them. Sometimes people feel better juste after she walks in the room, because she has got this super magic smile and when she smiles at you, every thing gets better." Leslie Kingston (best friends forever)
Revenir en haut Aller en bas
Matteo ManzoniBon pour te remonter le moral
Matteo Manzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : liam hemsworth. - jenesaispas (avatar) * tik tok (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : disparition de sa tante, son demi-frère.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 116 - Points : 392
Just taking some news - Matteo & Cecilia Tumblr_inline_nub9e1fpTx1qlt39u_250
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
Just taking some news - Matteo & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Just taking some news - Matteo & Cecilia ( le Dim 25 Avr 2021 - 16:41 )

just taking some news
cecilia & matteo
Parlare di qualcosa di arrabbiato non è una buona idea ma sembra obbligatorio.
« Lui laisser un peu de temps ? Car tu crois que le temps guéri les blessures ? C’est ce que je pensais aussi au début et regarde où j’en suis maintenant ! » Malgré moi, je laisse un soupire m’échapper. L’on dirait que tu ne m’as pas écouté une seule seconde. « Laisser vous du temps, c’est tout ce que j’ai à te dire ! » Je dis en levant doucement un sourcil, celui que ne me fait pas mal pour le coup, car bon, si je veux que ça se soigne autant faire attention ce qui n’est pas trop mon cas habituellement. Mais mes paroles faillaient qu’elle sorte, contre ma volonté ? Non-bien au contraire. Je sais très bien ce qu’il se passe entre vous deux, mais d’un côté, je ne peux pas être juge et juré en même temps. Il faut, il faut que vous vous laissez du temps, et même si ça ne soigne rien et bien pour le coup ça laisse le temps de réfléchir quand même. « Ce n’est pas demain la veille » Je soupire doucement, mais je ne réplique rien à ça, pourquoi ? Pour te mettre en colère au reste ? Non, merci, ça ira quand même, je n’ai pas envie surtout que je n’arrive toujours pas à bien me réveiller, mais ça, c’est autre chose. Alors que tu me demandes comment j’ai pu me faire ça, je t’explique mon changement de brigade, mais aussi, je t’explique aussi ce qu’il sait passer. On sait très bien, que quand je commence à me battre, c’est difficile pour moi de m’arrêter, tu en as déjà eu des preuves. Se mettre entre moi et la personne, c’est une mauvaise idée, mais quand j’aime la personne, je commence à me contenir, mais là, ce jour-là, mes collègues on eu du mal à me stopper. C’est comme ça, on ne peut pas faire autrement. Les coups sont tombés et c’est comme ça, je ne peux pas retourner en arrière et d’un côté, je n’ai pas envie. « Tu devrais mettre de la glace sur ton hématome » Je laisse un petit grognement se faire entendre quand tu me dis ça. Je ne suis pas du genre à me soigner comme ça alors je ne dis rien d’autre. Je sais aussi que si tu peux soigner, tu le fais, mais d’un côté, je n'ai pas réellement besoin de ça. J’ai vu pire et tu le sais, surtout depuis la sortie en randonnée qui a été faite et dont je suis arrivé aux urgences dans un état pitoyable. Mes cicatrices sur mon ventre et mon torse le rappelle trop bien. « T’as de la glace dans ton congèle ? » Je viens hausser des épaules quand tu me dis ça. « J’pense. » Alors que je suis toujours en train de fumer, je te laisse t’activer, mais aussi, je te laisse faire. Bon ça ne me fait pas de mal que l’on prenne un peu soin de moi quand même. Vu, dans l’état où je suis, je ne suis pas dans une capacité correcte de bien réfléchir quand même. « Au moins, tu n’as pas perdu ton travail. » Je fais une petite moue puis je pose mon regard sur toi. « J’ai une mise à pied, mais je ne sais pas si je pourrais revenir. Donc, d’un côté, je préfère me dire que je l’ai perdu que de me faire de faux espoirs. » Je dis doucement en soupirant un peu, c’est la vérité, mieux vaux que je me dise ça que je tournais le cerveau a espéré quelque chose qui n’arrivera sûrement pas. « Je suis sincèrement navré de t’importuner avec mes histoires, alors que tu as l’air de traverser des choses pas faciles toi, non plus. » Je continue de te regarder malgré tout en te laissant faire, en te laissant fouiller dans le congèle. « Cécilia, c’est bon. » Je te dis calment comme pour te dire que tu ne me déranges pas. Bien au contraire, je préfère ça que me tuer le cerveau a penser pour mon boulot ou bien même mon dit demi-frère que j’ai découvert l’existence y a peu de temps. « Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé tous les deux » Je laisse un petit sourire m’échapper malgré moi puis je réfléchis un instant a quand remonte notre dernière discussion. « J’avoue, pourtant, je suis partie aux urgences avec le père de famille pour dire que j’ai bonne conscience, mais tu ne devais sûrement ne pas bosser à ce moment-là, vu que j’ai vagabondé dans les couloirs pour essayer de te voir. » J’avoue que j’ai bien aimé voir un visage familier ce jour-là. J’étais même partie dans ton service pour savoir si tu bossais, mais tes collègues m’ont dit que non. « Notre relation passée me manque, enfin pas comme tu le pense. Je veux dire, notre amitié me manque. » C’est là que je me mets à baisser doucement la tête. Pour ma part, ce n’était pas que notre amitié qui me manquait en réalité. Mais je pense que grâce ou à cause de toi, je suis devenu l’homme que je suis devenu. Un homme fidèle malgré tout, mais bien trop charmeur et bien trop séducteur pour pouvoir rester avec quelqu’un aussi longtemps qu’on a pu être ensemble. C’est un peu pour cette raison que je ne réponds rien à ce que tu viens de me dire. Je n’ai pas envie d’envenimer les choses. « Quand tu auras finit ta clope, tu te mettras ça sur ton hématome. » J’écrase alors ma cigarette une fois finit puis je m’approche de toi, je m’installe même à tes côtés. J’attrape la poche entre ma main puis je la dépose sur mon hématome. « Merci maman ! » Je dis avec un sourire ironique, mais moqueur à la fois. « Et sinon, hormis le fait qu’ils t’ont changé de brigade, tu deviens quoi ? » Je colle mon dos dans mon canapé, et un petit être a quatre pattes se fait entendre pour me dire qu’il est toujours présent. Le chat de ma tante débarque dans le salon en faisant le beau comme s’il voulait te draguer. Il monte à côté de toi et vient se frotter contre toi en miaulant. « Cette petite boule de poil qui me prend du temps. » Je dis en riant doucement. « Non sinon pas grand chose, je ne parle plus à ma mère ou juste comme ça, je reste dans le respect. Mon père n’est pas en forme en ce moment, mais il ne veut pas consulter et ça m’énerve un peu en fait. Puis, je dois refaire des visites de contrôle, car avec la bagarre, j’ai mes vieilles douleurs de l’accident qui me reviennent… » Ce n’est pas des supers nouveaux malheureusement. Puis je te regarde. « Et toi à part Sara ? » J’ai quand même un petit sourire sur mon visage, moins grognon, on va dire.
(c) princessecapricieuse


equinox
Dig up her soul but leave the soul alone. Let her find a way to a better place. Broken dreams and silent screams, empty churches with soulless curses.
Nothing is simple, a broken man stays broken.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Just taking some news - Matteo & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Just taking some news - Matteo & Cecilia ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Just taking some news - Matteo & Cecilia -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut