Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -55%
GETGO Set 6 boules de pétanque acier ...
Voir le deal
17.99 €

 

- Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lilo ReynoldsBon pour te remonter le moral
Lilo Reynolds
https://www.ciao-vecchio.com/t8191-lilo-reynolds https://www.ciao-vecchio.com/t8199-lilo-31-ans-inspectrice-de-police#272570
ID : P'tit Biscuit
Pronom : Elle
Faceclaim : Shay Mitchell (c) Exotic
Style RP : Rp à la 3ème personne mostly même si j'ai tendance à interpeller mon perso (j'ai un narrateur jugeur qui me poursuit). Sinon je m'adapte à tout, court comme long et je n'ai pas de soucis pour jouer des rp hot ou des flashback.
Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : //
Messages : 41 - Points : 215
Âge : 31
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Empty
# Sujet: Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo ( le Jeu 7 Jan 2021 - 21:35 )


   

Matteo
&
Lilo
Have yourself a very little merry christhmas
Lilo adorait les fêtes… autant que ça le déprimait. Le paradoxe était étrange et pourtant, il était bien là, ce soir devant son grand sapin. Il était dans ce soupir qu’elle avait poussé, le troisième en l’espace de cinq minutes. Pas le choix, fallait bien se décider à ranger tout ça un jour ou l’autre. Aussi originale l’idée de passer le mois de mars aux couleurs de Noël pouvait-elle être, plus étrange encore celle de se voir en pleine canicule avec un cadavre de sapin dans le salon, elle savait bien que c’était ridicule. Plus tôt, elle se déciderait, mieux ce serait.
Alors pourquoi est-ce qu’elle fixait cette boule depuis cinq minutes ? Est-ce que c’était un genre de boule maudite qui lui lancerait une terrible malédiction dès qu’elle quitterait la branche de son sapin déjà pas mal desséché ?
Etrange comme scénario, curieux film d’horreur avec un Santa sanglant dans le rôle du grand méchant. Allez Lilo, t’es une grande fille, tu peux le faire !

Elle pouvait si bien le faire que moins de deux minutes plus tard, elle se retrouvait à pianoter sur son téléphone plusieurs sms au même destinataire. Un “Tu fais quoi?” suivi d’un “Tu fais rien hein?” qui n’avait pas tardé à laisser sa place à un “Je sais que tu fais rien !” belle accusation “J’ai l’occupation rêvée pour toi !” suivie d’un beau mensonge. Depuis quand démonter des décos de Noël était une occupation de rêves ?
Depuis qu’elle n’avait pas le coeur à s’en occuper toute seule manifestement !
“Tu m’aides à démonter ma déco de Noël ?” et évidemment, elle ne s’était pas privée du Smiley parfait Chat Potté pour faire les yeux doux à son ex. Et si jamais ce n’était pas assez adorable pour lui donner l’envie irrésistible de venir lui filer un coup de main, elle y avait ajouté un “J’ai tes cadeaux en otage. Et tu pourras même avoir un bonus” bravo, ça fait bien pour un flic !
Oh, dans son incommensurable connerie, elle aurait pu faire bien pire qu’on en doute pas.

Et si l’homme refusait de se taper le démontage de décorations de Noël ?
Elle savait se montrer convaincante. Oui, même si Matteo ne devait pas ignorer que la Reynolds était du genre à trop décorer. Oui, y’avait de la guirlande dans l’escaliers, des oursons adorables  sur le perron, de la lumière comme il en faut… parce qu’elle ne faisait manifestement pas comme ces gens seuls qui préféraient ne faire qu’un simple sapin, voir pas de sapin du tout.
De toute évidence, pour Lilo, passer Noël sans famille n’était pas une excuse.
Est-ce qu’elle trouvait ça plus déprimant de ne rien faire du tout ? Sans doute.
Est-ce qu’elle pensait que c’était un peu rattraper tous ces Noëls où elle n’avait pas pu décorer un beau sapin avec mamie ? Peut-être un peu.
Mais, fierté oblige, elle ne parlerait pas même sous la torture. La version officielle, son excuse pour demander à un ex et ami de se pointer chez elle à 21 heures ?
Et bien, il était vrai qu’il restait un tas, deux paquets, avec le nom de son ex dessus. C’était sans doute un peu étrange, mais puisqu’ils ne s’étaient pas quittés en mauvais termes, puisqu’ils étaient même restés amis et qu’ils étaient parfois en trop bons termes pour des amis, elle ne voyait rien de mal dans le fait d’avoir pensé à son ancien partenaire.

CODE BY MAY


Mahalo nui 'ia ke Ali'i wahine
'O Lili'ulani 'O ka Wohi kū. Ka pipi'o mai o ke ānuenue. Nā waiho'olu'u a hālike 'ole. E nānā nā maka i ke ao malama. Mai Hawai'i ākea i Kaua'i vocivus + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Matteo ManzoniBon pour te remonter le moral
Matteo Manzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : richard madden. - jenesaispas (avatar) * tik tok (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : disparition de sa tante, son demi-frère.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 106 - Points : 337
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Tumblr_inline_nqrwr3alBW1qlt39u_250
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Empty
# Sujet: Re: Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo ( le Ven 8 Jan 2021 - 22:24 )

little merry
christmas
lilo & matteo
Un jour ça peut être la joie parfait, mais le second ça peut-être la pire panique que l'on ne puisse avoir.
Noël, étrange fête cette année pour ma part. Ma mère, qui essayait de revenir vers moi durant le repas avec toute la famille, mais personne ne comprenait sauf nous trois. J’ai quand même pas mal la tête ailleurs à cause de la mauvaise façon d’avoir approché mon frère. Mais, tout ça, j’aimerais juste l’oublier. Rien n’était simple, en plus j’ai mangé un peu trop de choses qui m’avait fait monter mon diabète qui lui, m’a joué des tours le lendemain et a failli m’envoyer à l'hôpital. Tout est merveilleux, Noël magique. J’étais partie faire un tour en ville durant la journée pour me changer les idées, car même au boulot pour l’instant, je n’ai pas le droit d’y mettre les pieds. J’ai fauté et je le sais très bien, mais ça, c’est une autre chose que j’aimerais aussi oublier. Pendant que je faisais les boutiques, j’étais passé vers une qui, je pense pourrais clairement te plaire alors oui, je me suis arrêté pour t’acheter quelque chose. Ce n’est pas parce que tu es mon ex-copine, mais aussi une amie voir plus par moment que l’on n’a pas le droit d’être des enfants à continuer à s'offrir des choses malgré tout. Le sourire aux lèvres, je laisse la vendeuse me l’emballer gentiment puis je rentre chez moi. Je dépose les cadeaux non loin de la porte pour ne pas les oublier la prochaine fois que je viens te voir. Alors que je me suis avachie sur mon canapé avec mon chat. L’heure passe rapidement et je décide de passer par la case : douche. Alors que je m’apprêtais à passer une petite soirée chill devant Netflix une série française qui vient de sortir “Lupin” ça n'a pas l’air mal. Je sens mon téléphone vibrer une fois, deux fois… Et même plusieurs fois à la suite sauf que je sais que ce n’est pas un appel. Je le prends en main pour regarder et quand je vois tous tes messages, je ne peux pas m’empêcher de me mettre à rire. Je n’ai pas le temps de répondre quoique ce soit que c’était plus une affirmation qu’une question en réalité que tu me proposes. “Si tu as mes cadeaux en otage, je les tiens aussi en otage ! Donc, compromis ? J’ouvre un cadeau, t'aide a tout enlever chez toi !” Compromis pas mal, mais aussi, c’est du chantage, ce n’est pas bien du tout ce que je fais, mais j’aime beaucoup le faire malgré tout. Je lève alors mes fesses de mon canapé pour réellement finir sous la douche. Une douche bien chaude, mais aussi relaxante malgré tout. Je pars dans ma chambre tranquillement, ayant allumé la musique avant de passer sous l’eau. Je chantonne ce qui passe dans les enceintes, puis je prends d’abord une chemise blanche, puis un jean noir quand même moulant. J’enfile tout ça après avoir mis mon dessus. Je me mets même à danser sur la musique. On dirait un adolescent qui va voir sa petite amie là, mais en réalité ce n’est qu’une simple soirée a retiré t’es décoration. Le petit tour à la salle de bain pour finir de me préparer, mais aussi de me coiffer. Tu sais que j’aime être toujours bien apprêté sur moi, même si ce n’était pas grand chose, mais tu sais que j’aime ça alors j’en profite. Tout comme toi aussi, tu en profites autant que moi. Je suis en train de chanter Maldad de Maluma, avec un espagnol à faire accoucher une couvée de singe, mais je m’en fiche, je profite, je me détends et ça m’a fait plus que plaisir de savoir que tu as penser à moi. Même si je sais que l’on va ne plus en pouvoir, mais au moins on va bien s’amuser. Quand j’entends mon chat venir me miauler dans les jambes, je me rends compte que je suis clairement en train de danser… Mais non-pourquoi ? En fin, j’avoue que le latino me fait pas mal danser. Et ça, ce n’est un secret pour personne vu que j’aime toujours autant sortir et danser. Mon déhanché fait tombé toutes les filles. Je me mets à rire en le regardant, puis une fois prêt. Je lui donne une ration de croquette, mets ma veste sur le dos et prend le sac avec tes cadeaux. L’heure va bientôt se faire alors mieux ne vaut pas trop tarder. Je prends la route jusqu’à chez-toi, toujours avec la musique, c’est clair que je suis en forme pour le peu d’heure que je dors. Mais je me suis arrêté à la supérette avant d’arriver chez toi pour acheter un peu d’alcool. Il va m’en falloir pour supporter tout ça et ne pas être épuisé à la fin. Je me gare en bas de chez-toi, prends tout ce que j’ai à prendre puis j’arrive assez rapidement à ta porte. Bien coiffer, habiller comme toujours puis je viens sonner chez toi. Quand la porte s’ouvre à moi. J’entre tranquillement comme si de rien n’étais, mais surtout comme si j’étais chez moi. « Ca, c’est pendant le retirage de décoration. Ca, c’est après ! » Je viens te dire en souriant, te passant les bouteilles d'alcool, mais je garde quand même tes cadeaux dans ma main. Je dépose alors ma main libre sur ta joue et dépose un baiser sur l’autre. « Bien évidemment, bonsoir Lilo. » Je dis en souriant, puis je viens déposer le sac au sol, pour venir déposer tes cadeaux vers les miens. Je me redresse, dos à toi, prenant une petite boule en main. « Pauvre de toi, nous allons te ranger dans un noir total pour presque dix mois. » Je dis sur le ton de l’humour, bien évidemment, sinon je ne serais pas le Matteo que je suis. Je n'ai aussi pas envie de t’inquiéter avec mes soucis. Je passe mes deux mains sur mes hanches et me retourne vers toi. « On commence par quoi en premier ? » Je garde un sourire aux lèvres en te regardant, un peu mieux pour le coup. Comme tu es habillé surtout, mon sourire ne quitte pas mes lèvres.
(c) princessecapricieuse


equinox
Dig up her soul but leave the soul alone. Let her find a way to a better place. Broken dreams and silent screams, empty churches with soulless curses.
Nothing is simple, a broken man stays broken.
Revenir en haut Aller en bas
Lilo ReynoldsBon pour te remonter le moral
Lilo Reynolds
https://www.ciao-vecchio.com/t8191-lilo-reynolds https://www.ciao-vecchio.com/t8199-lilo-31-ans-inspectrice-de-police#272570
ID : P'tit Biscuit
Pronom : Elle
Faceclaim : Shay Mitchell (c) Exotic
Style RP : Rp à la 3ème personne mostly même si j'ai tendance à interpeller mon perso (j'ai un narrateur jugeur qui me poursuit). Sinon je m'adapte à tout, court comme long et je n'ai pas de soucis pour jouer des rp hot ou des flashback.
Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : //
Messages : 41 - Points : 215
Âge : 31
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Empty
# Sujet: Re: Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo ( le Mar 26 Jan 2021 - 17:22 )


   

Matteo
&
Lilo
Have yourself a very little merry christhmas
Honteux. Parfaitement scandaleux. Ces flics pros du chantage !
Et bien, disons au moins qu’ils se comprenaient ! Ou qu’ils étaient sur la même longueur d’ondes si vous préférez.
Quoiqu’il en soit, ce chantage en retour restait une victoire pour la demoiselle et un sourire était venu prendre place sur ses lèvres. Oui, cette déco devrait néanmoins sombrer dans les oubliettes du grenier jusqu’à la fin de l’année, mais au moins elle sombrerait avec le coup de main d’un ami.
D’un ami vraiment ?
Disons d’un ami proche pour qui il était tout à fait naturel d’aller prendre une douche rapide avant son arrivée. Non qu’elle se trouvait repoussante dans ce sweat trop grand, et uniquement dans ce sweat trop grand, mais Reynolds faisait partie du genre qui aimait plaire. Alors, évidemment, sortie de la douche, le sweat avait été oublié pour être troqué contre une robe pull, un maquillage refait et des cheveux à la sauvage, mode “j’en fais pas trop mais un peu quand même”.
D’accord, elle l’admettait, parce qu’il fallait savoir confier ses crimes, elle avait songé à lui ouvrir dans une tenue plus osée. Cadeau intéressant de Noël et pour le remercier de ce généreux coup de main.

Oui, on l’avait bien éduquée.
Quoique, pas sûr que ce soit sa très sainte mère qui lui ait appris à dire merci de cette manière. Non, elle, elle lui aurait déjà balancé de l’eau bénite à la gueule si elle avait su.
Mais passons, une grande mission l’attendait et un Matteo à la porte auquel elle avait ouvert sans le faire attendre.
« Mon héros ! » c’était quoi le nom de l’avenger qui retirait les décorations de Noël des braves concitoyens après la fête ?
Damidoman ? Franchement aucune idée !
Mettons la connerie de côté et accueillons plutôt l’offrande pour donner force et courage à leur mission « Qu’est-ce qu’on ferait sans toi ? » fallait l’admettre, Matteo avait pensé à tout. L’ami parfait qui ne se contentait pas de venir vous aider !
Et si ses yeux s’étaient fermés l’espace d’une seconde sous un geste de tendresse, elle n’avait pas manqué de louer ses qualités évidentes « Tu le sais que tu me sauves la vie ?  » On se calme, ce n’était que des décorations de Noël ! « Mais salut bel inconnu ! »

Fallait bien le reconnaître, son ancien partenaire le méritait cet adjectif.
Quoi ? Lilo avait des yeux pour voir, elle s’en servait. Question de principe ! Alors, évidemment, elle l’avait noté, Matteo était particulièrement charmant ce soir.
Faut dire qu’elle avait toujours eu un excellent goût. La preuve supplémentaire : cette boule magnifique que son ex et ami tenait entre ses mains !
Et le cul pas trop mal moulé dans ce petit jean de son ex petit ami ?
Restons correct, l’anniversaire de Jesus n’était que quelques jours en arrière !
« Tu vois, c’est pour ça que je t’ai appelé. T’as toujours su parler aux boules ! » Pardon ? « Sans rire, Barbara se sentira moins triste dans ce carton et c’est grâce à toi ! » quand on est con, on reste con !
Bel adage et très véridique adage appuyé d’un pouce levé approbateur.

Mais au moins, elle avait retrouvé un semblant de sérieux pour lui répondre « Moi je vais commencer par nous servir deux verres. Mais toi tu peux commencer par retirer les copains et les copines de Barbara en m’attendant. » que l’homme se rassure, elle n’allait pas le laisser faire le sale boulot tout seul. Et si elle avait bien filé en direction de sa cuisine, elle n’en n’avait pas profité pour traîner afin de lui laisser le plus gros. Elle était revenue moins d’une minute plus tard avec deux verres dans les mains pour en tendre un à son ex dans un sourire « Tenez Monsieur Manzoni, un peu d’énergie pour vous encourager ! » puis son verre était venu rencontrer le sien pour trinquer « Aux vacances de Tornade et ses copains. » et t’es capable de citer les autres noms des rennes ?
Hey, elle en connaissait déjà un, c’était plutôt pas mal ! Y’avait bien quelque chose comme Danseuse mais franchement, c’était beaucoup moins simple que les sept nains !


CODE BY MAY


Mahalo nui 'ia ke Ali'i wahine
'O Lili'ulani 'O ka Wohi kū. Ka pipi'o mai o ke ānuenue. Nā waiho'olu'u a hālike 'ole. E nānā nā maka i ke ao malama. Mai Hawai'i ākea i Kaua'i vocivus + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Matteo ManzoniBon pour te remonter le moral
Matteo Manzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : richard madden. - jenesaispas (avatar) * tik tok (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : disparition de sa tante, son demi-frère.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 106 - Points : 337
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Tumblr_inline_nqrwr3alBW1qlt39u_250
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Empty
# Sujet: Re: Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo ( le Dim 21 Fév 2021 - 16:29 )

Have yourself a very little merry christmas.
Lilo & Matteo
Un jour ça peut être la joie parfait, mais le second ça peut-être la pire panique que l'on ne puisse avoir.
En réalité, si j’avais accepté de venir t’aider c’était aussi simplement pour sortir un peu de chez moi et oublier tous mes problèmes. Ça ne fait pas de mal par moment et c’est aussi pour ça que je n'ai pas refusé ta proposition. Après mon tour rapide dans la salle de bain, la bouteille et tes cadeaux en main, j’ai enfin débarquer chez toi comme si de rien n’était. Quand tu m’ouvres la porte, je peux remarquer ta tenue qui, oui je l'avoue, me décroche un petit sourire au coin des lèvres. Un sourire qui veut dire que tu es élégante ce soir, mais aussi comme à ton habitude bien habiller et qui n’est pas déplaisant à voir. « Mon héros ! » Je ne peux pas m’empêcher de lâcher un petit rire quand tu me dis ça. Bien évidemment, de l’humour ne fait pas de mal. « Qu’est-ce qu’on ferait sans toi ? » Je hausse doucement des épaules en entrant chez toi. « Surement que tes décorations resteront encore longtemps dans la maison et que personne n’aurait compris pourquoi ? » Je garde bien sûr mon sourire moqueur aux lèvres, mais je m’approche de toi pour ce geste de tendresse. Ca ne fait du mal à personne de toute façon, puis ce n’est pas parce qu’on est des exs que l’on ne doit pas être tendre l’un envers l’autre. Je ne changerais pas une seule seconde. « Mais salut bel inconnu ! » Je garde mon sourire aux lèvres en entrant entièrement dans ta maison, déposant les sacs au sol, puis je viens te donner la bouteille que j’ai en main. J’entre directement dans le vif du sujet en ayant sous les yeux ton sapin, tellement bien décoré que d’un côté ça me fait mal au cœur a moins aussi de devoir t’aider à le retirer. « Tu vois, c’est pour ça que je t’ai appelé. T’as toujours su parler aux boules ! » Un éclat de rire se fait entendre pour ma part quand tu me dis ça. « Sans rire, Barbara se sentira moins triste dans ce carton et c’est grâce à toi ! » Je fais un oui de la tête en te regardant doucement. « C’est peut-être Barbara qui doit m'appeler son sauveur alors ? » Connerie pour connerie, on n’arrête pas comme ça. « Moi je vais commencer par nous servir deux verres. Mais toi tu peux commencer par retirer les copains et les copines de Barbara en m’attendant. » Je viens te regarder, puis je laisse glisser mon regard sur toi quand tu te retournes pour aller dans la cuisine. « Pas de souci charmante demoiselle. » Je dis en souriant, puis je viens commencer à retirer quelques boules pour les déposer dans le carton qui se trouve à mes côtés. Accroupis pour commencer par le bas, quand j’entends ta voix, je viens me redresser. « Tenez Monsieur Manzoni, un peu d’énergie pour vous encourager ! » Je souris en venant prendre le verre entre mes mains tout en souriant. Je suis le mouvement pour trinquer. « Aux vacances de Tornade et ses copains. » Je te regarde en plissant doucement des yeux. « À leurs très longues vacances oui ! » Je souris en venant boire une gorgée de la boisson tout en souriant. Puis je dépose le verre sur le meuble à côté de moi. « Aller vient, on finir de retirer les amies de Barbara, ils se sentent un peu seul ! » Je ris doucement en te regardant, puis je viens reprendre où j'en étais avec ton aide. Bien évidemment, le sapin se vide très vite et quand je prends les deux dernières boules en main, je m’approche de toi et les places non loin de tes oreilles. « Attends ! Tu sais quoi, l’année prochaine, tu pourrais te faire des boucles d’oreilles avec non ? Franchement, tu serais sublime avec ! » J’essaye tant bien que mal de garder mon sérieux, parce que même si la connerie est présente, il faut continuer à garder son sérieux malgré tout. Sauf que non, je ne peux pas m’empêcher de rire avant de les mettre dans le carton avec les autres. Puis je trouve qu’il manque un truc dans la maison, je m’approche alors de la chaîne, puis je viens me connecter avec mon téléphone sans ton accord, mais je sais que tu ne dirais pas non. Une musique me vient en tête. Je souris doucement en cherchant. Une fois que je la trouve, je viens alors la mettre, puis augmente le son de Hotel California de Eagles. Je me retourne vers toi doucement et te tends la main. « Une danse ? On a pas eu l’occasion d’en avoir une pour Noël. » J’ai un large sourire aux lèvres, presque charmeur voire un peu plus que d’habitude pour cette occasion. Et de toute façon, autant occuper notre soirée comme l’on peut si l’on fait que les décorations ça sera long.

(c) princessecapricieuse



irp:
 


equinox
Dig up her soul but leave the soul alone. Let her find a way to a better place. Broken dreams and silent screams, empty churches with soulless curses.
Nothing is simple, a broken man stays broken.
Revenir en haut Aller en bas
Lilo ReynoldsBon pour te remonter le moral
Lilo Reynolds
https://www.ciao-vecchio.com/t8191-lilo-reynolds https://www.ciao-vecchio.com/t8199-lilo-31-ans-inspectrice-de-police#272570
ID : P'tit Biscuit
Pronom : Elle
Faceclaim : Shay Mitchell (c) Exotic
Style RP : Rp à la 3ème personne mostly même si j'ai tendance à interpeller mon perso (j'ai un narrateur jugeur qui me poursuit). Sinon je m'adapte à tout, court comme long et je n'ai pas de soucis pour jouer des rp hot ou des flashback.
Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : //
Messages : 41 - Points : 215
Âge : 31
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Empty
# Sujet: Re: Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo ( le Lun 1 Mar 2021 - 16:35 )


   

Matteo
&
Lilo
Have yourself a very little merry christhmas
« Tout juste ! » Noël en juillet, Pâques en novembre, un calendrier entièrement chamboulé, ce genre de classiques… un genre bien connu dans un quartier qui lui donnait le rôle évident du personnage qu’elle avait résumé ensuite de quelques mots « Je serais la folle du quartier ! Celle chez qui les gosses ont peur d’aller sonner pour demander à récupérer leurs ballons. Celle dont on dit “ne va pas chez la Mère Reynolds ! Elle dévore les enfants et empaille les écureuils !” » pardon ? « C’est du vécu.  » avait-elle finit par préciser « J’avais ma Mère Reynolds quand j’étais petite, elle était terrifiante ! » c’était déjà l’heure de l’échange des anecdotes ? Ils n’étaient pas là pour venir à bout de la magie de Noël ?
En théorie, avant de s’attaquer à sa décoration impressionnante des fêtes de fin d’année, il y avait les salutations, quelques conneries à dire, les bases d’une introduction réussie selon les codes… d’une très étrange société où on ne respectait pas la règle de base - qu’elle ne valait pas tellement de son côté à priori - qui disait, pour commencer, qu’on ne pouvait pas être proche d’un ex petit ami.
Ces mêmes règles qui précisaient qu’il ne faisait jamais bon de donner un nom à ses boules - qu’importe de quelles boules on parlait d’ailleurs - et que ça nous faisait passer soit pour une folle, soit pour un genre de beauf… encore une fois selon le thème.
Question. Est-ce que c’était ok pour la pétanque ?
Passons. Ceci était l’histoire d’un autre chapitre et s’égarer en pleine introduction, ce n’était jamais bon.

Le sauveur de Barbara ?
La petite moue boudeuse est jouée mais elle est bien là. « Je refuse de me disputer le choix de mon super héros avec ma boule de Noël.  » c’est sûr, ça finirait sans doute très mal pour la pauvre Barbara, si fragile comparée à elle. Un mur ou un sol, c’était si proche quand ils renouvelaient tous les ans les stocks de décorations en magasins.
Trêves de plaisanteries marquées par un rapide détour vers sa cuisine histoire de revenir les mains chargées de deux verres et de célébrer la fin des fêtes en trinquant avec Monsieur Manzoni.
Une gorgée, pas plus, et déjà la corvée débute « Tu vois, c’est pour ça que t’es le héros parfait ! J’étais déjà en train de me disperser et toi tu me remets sur le droit chemin ! Focus Lilo ! » un sourire amusé passe sur ses lèvres avant qu’elle n’imite son ami et ne dépose son propre verre près de celui qui l’a devancé sur le meuble près d’eux.

L’homme marque un point, plus tôt ils s’y mettront, plus tôt la corvée sera terminée. Alors Reynolds s’exécute à son tour et commence à débarrasser le sapin de ses décorations avant de devenir officiellement cette fameuse folle du quartier que les gosses fuient.
A deux, ça va plus vite et c’est bien moins pénible. Plus doux, plus amusant aussi, alors elle ne peut s’empêcher de rire quand son camarade de corvée la pare des plus belles boules d’oreille qu’on ait jamais vues dans la région.
« Tu rigoles ? Avec une telle parure, ils font un Titanic 2 ! ça vaut au moins le Coeur de l’Océan ! » et Rose Dawson serait encore assez conne pour jeter la richesse à la mer à la fin ? Tragique.

Bien moins tragique les goûts musicaux de son ex ceci dit. Comment ne pas sourire avant de saisir doucement cette main tendue « Tu sais bien que je ne peux rien te refuser. » et évidemment, bien encore moins avec ce sourire là sur les lèvres.
Même quand le si bon héros, le Maître Yoda qu’elle dépeignait comme celui qui remettait dans le droit de chemin… devenait le dissipateur ?
Ils avaient bien avancé, le sapin était nu, ils pouvaient bien se permettre une petite danse sur une bien jolie musique non ?
La réponse était sans doute oui sinon les bras de la jeune femme ne se seraient pas noués autour d’un cou tandis qu’elle se laissait guider sur le rythme d’une douce mélodie.
« Alors ? Vous habitez dans le coin ? » elle ne voulait pas rester sérieuse juste 5 minutes ?
Oh, elle pouvait. Sincèrement, elle en était capable. Mais draguer un ex avec de grands classiques était sans doute plus divertissant !

CODE BY MAY


Mahalo nui 'ia ke Ali'i wahine
'O Lili'ulani 'O ka Wohi kū. Ka pipi'o mai o ke ānuenue. Nā waiho'olu'u a hālike 'ole. E nānā nā maka i ke ao malama. Mai Hawai'i ākea i Kaua'i vocivus + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Matteo ManzoniBon pour te remonter le moral
Matteo Manzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : richard madden. - jenesaispas (avatar) * tik tok (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : disparition de sa tante, son demi-frère.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 106 - Points : 337
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Tumblr_inline_nqrwr3alBW1qlt39u_250
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Empty
# Sujet: Re: Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo ( le Ven 5 Mar 2021 - 15:02 )

Have yourself a very little merry christmas.
Lilo & Matteo
Un jour ça peut être la joie parfait, mais le second ça peut-être la pire panique que l'on ne puisse avoir.
Avoue que rire un peu ne fait pas de mal. « Je serais la folle du quartier ! Celle chez qui les gosses ont peur d’aller sonner pour demander à récupérer leurs ballons. Celle dont on dit “ne va pas chez la Mère Reynolds ! Elle dévore les enfants et empaille les écureuils !” » Mon rire se fait encore plus entendre quand tu me dis ça. Puis je m’arrête deux secondes, mains sur mes hanches en t’observant sans gêne et essayant d’imaginer ce que tu me dis. « Un peu trop sexy la dévoreuse d’enfant. » Je marmonne doucement puis je te laisse continuer malgré tout. Comme si je n’avais rien dit pour le coup. « C’est du vécu. » Je reprends ce que j’étais en train de faire avant de m’arrêter tout en t’écoutant. « J’avais ma Mère Reynolds quand j’étais petite, elle était terrifiante ! » Puis je hausse doucement des épaules. « On a tous eu notre dame terrifiante où on n’avait pas le droit d’approcher, mais qu’on allait quand même pour voir si c’était vrai ! » Je dis en souriant, puis j’avoue que les déclarations sur les mamies terrifiantes ne sont pas au goût du jour pour le coup. Mais un noël sans parler un peu d'anecdote ou bien d’horreur n’est pas un vrai noël pour le coup, enfin, c’est mon avis. Mais aussi avoir de la folie n’est pas mal du tout, bien au contraire ça fait toujours du bien. Surtout que la, on est en train de terminer noël est de tout ranger. Alors que je te parle que c’est moi son sauveur, à Barbara, mais pourquoi Barbara et pas un autre nom ? Je ne sais pas, il n’y a que ton cerveau qui peut le savoir. Mais quand je vois ta mine boudeuse, je me pince les lèvres pour ne pas me mettre à rire. Puis je te viens te faire une petite mine déçue. « Je refuse de me disputer le choix de mon super-héros avec ma boule de Noël. » Mais un petit rictus s’affiche sur mes lèvres malgré moi. « Barbara n'a rien demandé, juste à être rangé, tu sais ? » Je garde mon rictus amusé sur mes lèvres puis on a tous, toujours bien trop de décoration de noël, surtout toi en réalité. Tu en changes très souvent et je me demande encore où tu stockes tout ça. Le verre en main, puis une gorgée avalé, j’ai bien choisi, je trouve. « Tu vois, c’est pour ça que t’es le héros parfait ! J’étais déjà en train de me disperser et toi, tu me remets sur le droit chemin ! Focus Lilo ! » Je me mets alors à rire quand tu te remets dans le droit chemin malgré tout. À deux, tout va toujours plus vite de toute façon. C’est aussi pour ça que je suis là, et puis je sais que tu n'auras jamais fini toute seule. Mais il faut bien s’amuser un peu, d'où ma réflexion pour te refaire des boucles avec les dernières boules que j’enlève. « Tu rigoles ? Avec une telle parure, ils font un Titanic 2 ! ça vaut au moins le Coeur de l’Océan ! » Je fais un petit oui de la tête en continuant de te regarder avec les boules en main. Avant de les déposer et de rire doucement. « Fait attention à Davy Jones, il tomberait amoureux de toi aussi ! » Le mélange de films que nous sommes en train de faire est affolant. Mais ça pourrait faire un bon mix, un bon truc pas trop mal surtout au Titanic 2 avec un Davy Jones assez cloque… Rien que l’image ne me donne pas envie de regarder ça. Mais je change les esprits pour venir mettre de la musique et t’inviter à danser. Sourire tout aussi charmeur aux lèvres, il faut bien s'occuper d’autres choses. De toi par exemple. « Tu sais bien que je ne peux rien te refuser. » Gardant mon sourire aux lèvres, et je te tire doucement contre mon corps. Je viens doucement faire glisser mes mains au creux de tes reins quand je sens tes bras se nouer à mon cou. Tout en venant emboîter le pas pour suivre la danse et te faire doucement danser sur le son qui passe. Ca, je sais très bien que je n’ai jamais été piètre danseur bien au contraire et ça ne ma jamais fais défaut. Je te garde contre mon corps en suivant le rythme, mon regard plonge dans le tien. « Alors ? Vous habitez dans le coin ? » Je m’attendais fortement à une petite connerie, jamais de sérieux sauf quand on sait que c’est le moment. Je fais une petite moue en te regardant puis je te vois dans ton jeu. « D’ici et d'ailleurs, de bien plus près que vous ne le pensez charmante demoiselle. Et vous donc ? » Des exs, mais c’est bien plus trop quand on se redécouvre. Surtout qu’une de mes mains remonte doucement le long de ta colonne pour atterrir entre tes deux omoplates. On dirait une vieille série à l’eau de rose. La reine du lycée, qui est enfin dans les bras de l’homme qui n’arrêtait pas de penser à elle et de la vouloir. Rien qu’en une danse et tous les deux sont fous amoureux et ne se quitteront plus jamais ? Oui, c’est une vieille série ça. La réalité, c’est qu’on retombe toujours dans les bras de l’un et de l’autre quoiqu’il arrive.

(c) princessecapricieuse



equinox
Dig up her soul but leave the soul alone. Let her find a way to a better place. Broken dreams and silent screams, empty churches with soulless curses.
Nothing is simple, a broken man stays broken.
Revenir en haut Aller en bas
Lilo ReynoldsBon pour te remonter le moral
Lilo Reynolds
https://www.ciao-vecchio.com/t8191-lilo-reynolds https://www.ciao-vecchio.com/t8199-lilo-31-ans-inspectrice-de-police#272570
ID : P'tit Biscuit
Pronom : Elle
Faceclaim : Shay Mitchell (c) Exotic
Style RP : Rp à la 3ème personne mostly même si j'ai tendance à interpeller mon perso (j'ai un narrateur jugeur qui me poursuit). Sinon je m'adapte à tout, court comme long et je n'ai pas de soucis pour jouer des rp hot ou des flashback.
Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : //
Messages : 41 - Points : 215
Âge : 31
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Empty
# Sujet: Re: Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo ( le Ven 5 Mar 2021 - 20:04 )


   

Matteo
&
Lilo
Have yourself a very little merry christhmas
Un peu trop quoi ?
Le petit flatteur marquait ceci dit un point. Si on prenait la bonne vieille base des légendes et des films d’horreur, elle n’obtiendrait sans doute pas le rôle au casting même avec un bon maquillage. Peut-être une méchante reine ou quelque chose comme ça mais en général les clown étaient bien plus terrifiants dans ce registre.
Laisse tomber Lilo. Range tes déco et oublie tes rêves d’avenir macabres. De toute façon, la remarque de son ex avait su la détourner d’un destin de flemme « Ah oui ? Et elle ressemblait à quoi la tienne ? Elle cherchait à te proposer des cookies pour que tu rentres chez elle ? » elle était un peu curieuse de se l’imaginer le Matteo enfant. Celui qui se mettait au défi d’aller chercher le ballon sur le terrain de cette maison à l’aspect terrifiant.
Est-ce qu’ils se seraient bien entendus plus jeunes d’ailleurs ?
La question ne menait sans doute à rien mais la réponse n’était pas si compliquée selon elle. Enfant, elle se trouvait bien moins intéressante que maintenant. Ceci dit, la Lilo du passé était aussi en quelque sorte moins pénible mais tellement plus soporifique qu’elle se dirait, sans trop y réfléchir, qu’elle ne l’aurait sans doute pas tant intéressé.
Entre eux, ça avait tout de suite collé. Tout s’était fait si naturellement. Oui, même passer d’une amitié à plus. Même leur rupture quand elle y pensait…. si on pouvait appeler ça une vraie rupture bien sûr.
Mais rien n’avait été compliqué sans être moins parfait. Aaah Matteo, il faisait sans aucun doute partie de ses plus belles rencontres ici. De celles qui donnaient à la ville ce truc en plus qui faisait qu’elle se sentait doublement chez elle dans un endroit où elle avait pourtant dû apprendre à tout découvrir.

Ce n’était sans doute pas vraiment le moment de se perdre dans ses pensées. C’était l’histoire d’un autre moment. Probablement une longue soirée avec deux verres de vin et des conversations où on refaisait le Monde. Pas celles où on donnait des noms à ses boules « Innocent enfant, tu ne sais pas ce qui se passe dans la tête de cette boule-là.  » alors quoi ? Dans cette histoire sans aucun sens, Barbara allait devenir une perverse qui bavait un peu trop sur son ex ?
Qui pouvait résister à Matteo ? L’homme était séduisant, charmant, et tout plein d’adjectifs qui avaient su voler le coeur de Barbara.
On s’égare Reynolds, on s’égare même un peu trop !
Remercions dans ce cas sa conscience Manzonienne pour l’avoir remis sur le droit chemin. C’était bien grâce à lui si ce sapin avait pu se retrouver nu de toutes décorations. Et c’était aussi grâce à lui qu’elle s’était retrouvée parée des deux plus belles. Oui, ils avaient aussi un peu de connerie en commun, ça fallait bien l’avouer.
« Tu veux savoir un secret ? J’suis pas très poulpe. » quoi ? Davy Jones n’était pas à son goût ?
En même temps, le contraire aurait été carrément vexant pour Matteo. Et quel rôle il aurait dans ce magnifique scénario revisité d’ailleurs ?
Un pirate, autant qu’il ait la classe !

Et un pirate savait à priori danser.
Le sien était charmant, elle n’en doutait pas et n’en n’avait jamais douté.
Elle s’était laissée attirer, se resserrant même contre lui pour accrocher ce regard qui avait su accrocher le sien. Evidemment elle était sans doute trop chiante pour ne pas sortir une connerie mais la réponse de Matteo lui avait fait retrouver ce même sourire « Ah oui ? Etonnant que je ne vous ai jamais remarqué dans le coin. » un charmant voisin comme lui oui. Evident qu’elle ne lui avait pas ouvert sa porte pour lui prêter du sucre dans ce nouveau scénario autrement ses doigts ne se seraient pas perdus dans une nuque pour y glisser. Ils n’auraient pas non plus dériver dans des cheveux tandis qu’elle ajoutait « Mmmh de pas trop loin. » quel pays étrange ce “pas trop loin” « Je viens ici de temps en temps. Visiter ma tante Barbara, tout ça... » mais arrête avec Barbara ! Quel étrange connerie à souffler sur un ton charmeur en dansant sur la musique parfaite, avec l’ex tout aussi parfait.

D’accord, elle voulait bien avouer son dernier crime en date. Celui qui remontait à quelques secondes tout au plus. Quand elle s’était laissée aller à se rapprocher de lui, glissant finalement son autre main dans son dos pour déposer un instant son visage contre son épaule. Un instant de silence dérangé uniquement par la musique et pas par sa pénible connerie, elle n’avait fermé les yeux que quelques secondes, un court crime pour savourer l’instant avant de confesser « J’ai toujours adoré ton parfum. » oui, on sait, ce n’était pas plus la manière de parler à l’inconnu du scénario que celle de parler à son ex. Mais eux, ils ne faisaient jamais les choses comme les autres.


CODE BY MAY


Mahalo nui 'ia ke Ali'i wahine
'O Lili'ulani 'O ka Wohi kū. Ka pipi'o mai o ke ānuenue. Nā waiho'olu'u a hālike 'ole. E nānā nā maka i ke ao malama. Mai Hawai'i ākea i Kaua'i vocivus + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Matteo ManzoniBon pour te remonter le moral
Matteo Manzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8203-matteo-manzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8261-matteo-o-32-ans-o-brigadier-pour-la-protection-des-mineurs
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : richard madden. - jenesaispas (avatar) * tik tok (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : disparition de sa tante, son demi-frère.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 106 - Points : 337
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Tumblr_inline_nqrwr3alBW1qlt39u_250
Âge : trente deux ans. (18.06)
Métier : brigadier pour la protection des mineurs, il a été transfert après avoir été toucher sur un dossier de personne disparu.
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Empty
# Sujet: Re: Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo ( le Dim 7 Mar 2021 - 18:14 )

Have yourself a very little merry christmas.
Lilo & Matteo
Un jour ça peut être la joie parfait, mais le second ça peut-être la pire panique que l'on ne puisse avoir.
Alors que l’on parle de notre vieille femme qui faisait peur, je suis en train de repenser tranquillement ô combien j’ai pu désobéir pour aller la voir, qu’en réalité tout le monde avait peur d’elle, mais c’est aussi grâce à elle que mes parents on découvert ma maladie. « Ah oui ? Et elle ressemblait à quoi la tienne ? Elle cherchait à te proposer des cookies pour que tu rentres chez elle ? » Je souris doucement en te regardant et haussant doucement des épaules. « Un peu à une sorcière, on va dire, mais elle a aidé mes parents sur un point pour je puisse vivre on va dire. » J’avoue que ce n’était pas du tout une bonne période de ma vie. Mais grâce à elle, c’était une bonne chose. Mais après ça, j’étais quand même un peu perturbateur, mais aussi très actif ce qui voulait quand même tout dire pour le coup. La guérison et la joie de vivre, surtout les remerciements de cette vieille dame. Mais c’est vrai que plusieurs fois, je me demande comment on aurait pu être si l’on s'était contré plus jeune et qui aurait entré qui dans les pire bêtises. Mais maintenant, c’est aujourd’hui à savoir qui entraîne qui, les amis devenu un peu plus c’est une bonne chose quand même. Parce que ce qui est bien, c’est que nous nous tendons bien et qu’on ne peut pas s’engueuler pour certaines choses. Même si on n'est pas toujours d’accord sur tout et bien, on est toujours présent l’un pour l’autre quoi qu’il puisse arriver. Puis la bêtise est toujours présente malgré qu’on essaie de se débarrasser de tes décorations, mais oui Barbara est bien présente aussi. « Innocent enfant, tu ne sais pas ce qui se passe dans la tête de cette boule-là. » Je ne peux pas m’empêcher de rire, cette petite boule elle va être marquée dans nos mémoires un très long moment pour le coup. Mais ce n’est pas une mauvaise chose. Nous faisons des parodies de film en même temps, et au passage ce n’est pas un mal. « Tu veux savoir un secret ? J’suis pas très poulpe. » Je viens te regarder en haussant des sourcils. « Alors vous ne serez pas Rose, et moi je ne serai pas Davy Jones pour le coup. » Je viens doucement prendre un air faussement déçu. Faussement déçu de ce que tu viens de dire. Mais je me retiens quand même de rire quoiqu’il se passe. De ce qu’il se passe, c’est que nous venions à danser tous les deux. La magie de noël doit encore opérer pour le coup. Je te suis dans tes blagues, je te suis dans tes bêtises pour le coup. « Ah oui ? Etonnant que je ne vous ai jamais remarqué dans le coin. » Je me mets à sourire quand tu me dis ça. « Vous n’avez pas assez regardé alors ! » C’est toujours comme ça dans les films, c’est le moment le plus déprimant que l’on se rencontre que notre perfection que l’on a en face de chez nous. Mais je te retourne alors la question. « Mmmh de pas trop loin. » Je me mets à sourire quand tu me dis ça. « Je viens ici de temps en temps. Visiter ma tante Barbara, tout ça... » Je ne peux pas m’empêcher de rire doucement quand elle revient à nouveau sur le tas. Cette Barbara va nous en faire voir de toutes les couleurs, je pense. Je viens alors reprendre tranquillement mon sérieux quand je te sens t’installer contre moi. Je glisse doucement mes doigts sur ta nuque à mon tour pour venir la caresser du bout de mes doigts. Je viens doucement déposer un baiser sur le sommet de ton crâne avant de déposer mon visage contre ta tête. Je ferme doucement mes yeux à mon tour pour en profiter, profiter de ce moment. « J’ai toujours adoré ton parfum. » Je souris doucement et je viens doucement parler. « Tu sais que c’est celui que tu m’as offert a notre première rencontre ? J’ai toujours gardé celui-là. » Calme, mais aussi j’aime beaucoup ce parfum depuis le début. J’ai toujours aimé et je ne voulais pas en changer. Puis je viens doucement remonter ton visage en le prenant entre mes mains pour venir te regarder dans les yeux. Je dépose un baiser sur le coin de tes lèvres quand la musique commence à se finir. Puis je viens te regarder en souriant. « J’ai envie de t’offrir tes cadeaux. » Un sourire en coin, puis je viens doucement me détacher de toi. J’attrape les deux sacs que j’ai emmenés et je viens doucement te les tendre. À l’intérieur d’un d’eux, se trouve une robe rouge, une robe de soirée pour laquelle je pourrais te la défaire en un rien de temps. Puis dans le second, se trouve un ensemble qui va avec cette robe. J’avoue que ce n’est pas spécialement un cadeau à faire pour une ex, mais j’ai envie. J’ai envie de te faire plaisir. J’ai envie que ça te plaise et m’en doute fortement que ça te fera plaisir et que je sais que tu me feras une petite démonstration sans hésiter.

(c) princessecapricieuse



equinox
Dig up her soul but leave the soul alone. Let her find a way to a better place. Broken dreams and silent screams, empty churches with soulless curses.
Nothing is simple, a broken man stays broken.
Revenir en haut Aller en bas
Lilo ReynoldsBon pour te remonter le moral
Lilo Reynolds
https://www.ciao-vecchio.com/t8191-lilo-reynolds https://www.ciao-vecchio.com/t8199-lilo-31-ans-inspectrice-de-police#272570
ID : P'tit Biscuit
Pronom : Elle
Faceclaim : Shay Mitchell (c) Exotic
Style RP : Rp à la 3ème personne mostly même si j'ai tendance à interpeller mon perso (j'ai un narrateur jugeur qui me poursuit). Sinon je m'adapte à tout, court comme long et je n'ai pas de soucis pour jouer des rp hot ou des flashback.
Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : //
Messages : 41 - Points : 215
Âge : 31
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Empty
# Sujet: Re: Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo ( le Mer 7 Avr 2021 - 11:34 )


   

Matteo
&
Lilo
Have yourself a very little merry christhmas
Curieuse, Lilo ne peut empêcher à l’un de ses sourcils de se lever.
Ce n’est peut-être pas le moment pour ce genre de conversation. Peut-être que ça plombera l’ambiance. Pourtant, le début de sa phrase commence bien sur le ton d’une interrogation « Ah oui ? » Tant pis. Ce sera à Matteo de décider s’il rebondit dessus et s’il a envie de se lancer dans un récit plus détaillé. De son côté, elle hoche finalement la tête pour approuver « Plutôt une gentille sorcière du coup ! » du moins le genre qu’elle pouvait remercier aujourd’hui. Fallait plusieurs types de folles du quartier pour faire un Monde après tout. Si elle prenait l’exemple de la mère, le type Bree parfait, la caricature la plus totale du personnage… elle pouvait s’imaginer, sans forcer, que certains gamins avaient dû avoir peur d’elle. A sa manière, la femme parfaite au sourire figé qui se trimballe toujours avec le panier tout aussi parfait quand il y a un emménagement dans le quartier… et qui semble prête à se mêler de tout aussi… ouais, ça pouvait être terrifiant pour un gamin ce visage presque figé comme dans un musée en cire.
Mais voilà, ils s’étaient égarés. Et visiblement pas que dans les souvenirs d’enfance. Une spécialité chez eux et, autant le dire, si la discipline s’exerçait dans une quelconque compétition, ils tenteraient d’obtenir la médaille d’or pour la catégorie couple « Fais Jack ! » lequel ? Version Sparrow ou Dawson ? Elle était plus Depp ou Dicaprio ? « Sparrow évidemment. » chapeau ! La piraterie pour une flic, n’avait-elle pas honte ?
Qu’est-ce qu’elle y pouvait s’il avait définitivement ce petit truc ?!

Mais, manifestement, celui qui avait ce petit truc maintenant était son cavalier du soir.
Agréable de délaisser la corvée de la journée pour une petite danse. Bien sûr, à un procès, ça marcherait sans doute d’appuyer leur bonne foi en mentionnant le fait qu’ils avaient au moins défait le sapin. Mais histoire d’être tout à fait franc, reconnaissons tout de même qu’ils s’étaient pas mal perdus. Bientôt, Reynolds lui demanderait s’il avait un 06 ou bien elle choisirait de ne pas tout gâcher avec quelque chose d’un peu plus joli à dire. En attendant, elle jouait manifestement le rôle de la gourde qui n’avait pas remarqué l’homme parfait alors qu’il était là, juste sous ses yeux ! Sans doute trop occupée à regarder Freddy, le livreur de journaux ! Freddy qui lui briserait peut-être le coeur. Quoique, dans leur scénario, il n’aurait visiblement pas l’occasion de le faire puisqu’une danse semblait l’avoir sauvé de cette tragique et dramatique trajectoire pour son cœur ! « J’avoue que je ne suis pas toujours très attentive. » oui, tatie Barbara a bien dû lui reprocher aussi une ou deux fois. Mais fallait-il qu’elle revienne encore alors qu’elle venait à peine d’être mentionnée ?

Sans doute que non.
De toute façon, petite confidence, mais Lilo préférait savourer, pour au moins quelques instants encore, cette danse dans les bras de son ex.
C’est peut-être mal, toujours selon certaines personnes, mais elle savoure également cette tendresse. Un soupir lui échappe et ça ne semble pas être si grave pour elle qui se resserre contre lui et le complimente même.
Reynolds est prête à l’avouer, elle trouve même ça plutôt flatteur qu’il mette toujours ce parfum qu’elle lui a un jour choisi. Alors c’est bien un sourire qui passe sur ses lèvres tandis qu’elle laisse son visage se faire sortir d’une cachette bien agréable « C’est que j’ai plutôt bon goût alors... » oui, autrement elle danserait avec Freddy, le livreur imaginaire, et pas Matteo l’ex séduisant qui lui avait fait fermer les yeux pour ce baiser.
Quand ses yeux s’ouvrent à nouveau, ils ne tardent pas à afficher une certaine curiosité appuyée par un sourire. Evidemment, elle a envie de savoir. Évidemment aussi, elle regrette la fin de cette danse mais ne le mentionne pas « C’est vrai qu’il est temps que j’arrête cette prise d’otage ridicule. »  et oui, elle a bien les siens. Un ridicule. Un peut-être qu’une ex ne ferait pas. Mais puisqu’il lui revient l’honneur « Alors je commence ! »

Inutile de cacher l’impatience entre eux après tout ! Alors elle dépose sur le meuble près d’eux un paquet et garde le second pour l’ouvrir.
Alors elle déballe le premier cadeau. La robe est magnifique, le sourire et la remarque sont donc sincères « Elle est magnifique ! Merci ! » Faut bien l’avouer, Matteo aussi a bon goût.
Et si elle songe à l’essayer ensuite, parce que ça lui semble logique que Matteo soit le premier à la voir dedans, en dira t’elle autant du second paquet qu’elle commence à ouvrir.
Malheureusement, la connaissant… sans aucun doute.
Mais c’est d’abord une lueur mutine qui s’allume dans son regard tandis que sa main dévoile et lui présente l’ensemble. Normalement, c’était le moment pour dire ”C’est quoi ça ?”, la version sympa, la version moins cash était de lui dire qu’en théorie, on ne faisait pas ça quand on était des ex, c’était ce qui se disait « Un homme de très bon goût même ! Mais tu sais que la politesse exige que je te montre comment ça me va ? Pour la robe comme pour les dessous ? » non mais vraiment Lilo, inutile de faire une démonstration de ta bonne éducation. Sois sage pour une fois.
… c’est bien un adjectif dont tu connais la définition ?

Peut-être. L’avenir de cette soirée nous dirait sans doute que non mais en attendant, trop impatiente d’offrir à Matteo ses cadeaux, elle avait déposé les siens sur l’accoudoir du canapé avant de filer près du sapin pour lui tendre un sac. Un paquet avec le classique pull de Noël mais dans la version qui l’obligerait, bien évidemment, à le porter au boulot au moins une fois pendant les prochaines fêtes de fin d’année. Et oui, ils faisaient des “police officer sweat” pour Noël. Alors, évidemment, elle aussi, elle voudrait le voir avec au moins une fois !
Et le second paquet ? Elle avait trouvé cette gourmette bien trop belle pour ne pas lui prendre. Elle le savait, le cadeau ne faisait pas trop amical. Mais clairement, vu les dessous qu’il lui avait offert, ce n’était pas le genre de choses dont ils se souciaient.


CODE BY MAY


Mahalo nui 'ia ke Ali'i wahine
'O Lili'ulani 'O ka Wohi kū. Ka pipi'o mai o ke ānuenue. Nā waiho'olu'u a hālike 'ole. E nānā nā maka i ke ao malama. Mai Hawai'i ākea i Kaua'i vocivus + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo Empty
# Sujet: Re: Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Have yourself a very little merry christmas || ft. Matteo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut