Calm down - Nao & Cecilia

Revenir en haut
Aller en bas

-29%
Le deal à ne pas rater :
Les Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge en soldes sur Cdiscount
127 € 179 €
Voir le deal
-57%
Le deal à ne pas rater :
Pyrex Classic Broc – Mesureur en verre avec couvercle 1L
8.49 € 19.55 €
Voir le deal

 

- Calm down - Nao & Cecilia -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Piazza dei Martiri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cecilia LanzoniBon pour te remonter le moral
Cecilia Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8173-cecilia-lanzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8181-cecilia-o-35-ans-o-sage-femme#271795
ID : Kara Canary
Pronom : Elle
Faceclaim : Stefania Spampinato
Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant, pendant, après
Longueur : 300 à 1300/1400 selon l'inspiration

Sujets sensibles : cannibalisme, séquestration, viol
Thème·s abordé·s : sexualité, deuil, homophobie
Messages : 153 - Points : 392
Calm down - Nao & Cecilia 949c7dc786ec1957a25eb4937666a7af
Âge : 35 ans
Métier : Sage femme
Calm down - Nao & Cecilia Empty
# Sujet: Calm down - Nao & Cecilia ( le Dim 10 Jan 2021 - 14:50 )

Calm down
EXORDIUM.

La routine du samedi, la même depuis des mois. Debout à huit heure, Cecilia réveillait tranquillement Charlie, son fils adoptif. Ils prenaient ensuite leurs petits déjeuné, se préparaient, puis se rendaient aux alentours de dix heures chez le fleuriste. Une bonne cliente, voir probablement une des plus fidèles. Elle achetait des plantes, des fleurs de toutes sortes, demandant des conseils, changeant au gré des saisons, sans jamais dévoiler à qui tous cela était destiné.

En réalité, le samedi se trouvait être le jour où elle se regroupait avec sa bande d’amis autour de la tombe des parents de Charlie. Un hommage hebdomadaire, qu’elle ne loupait que pour de rare occasions. Cecilia avait décidé de faire vivre leurs esprits le plus longtemps possible et surtout permettre à leur fils de pouvoir connaitre ses véritables parents, afin de ne jamais les oublier.

Un rituel qui était donc devenu sacré au fil du temps. Cecilia avait fini par sympathiser avec le fleuriste et prenait plaisir à échanger des banalités à chacun de ses passages.

La maman avait donc franchi les portes du fleuriste avec son sourire et sa joie de vivre habituelle. « Bonjour, vous allez bien ? » demanda-t-elle, lançant un regard circulaire à la recherche de nouveauté qui  pourrait éventuellement lui attirer l’œil. -Bonjour- avait prononcé le petit garçon en courant un peu partout dans la boutique. Il appréciait particulièrement cet endroit parce qu’il en ressortait toujours avec un petit quelque chose offert par le gérant.

« Charlie calme toi » Il était particulièrement excité ses derniers jours, surtout depuis qu’il avait rencontré sa tante Sara…

« Qu’est-ce que vous avez de beau à nous proposer aujour… » commença-t-elle à demander, avant que son attention soit attiré par un bruit de verre s’écrasant sur le sol. La brune se retourna, découvrant alors son fils adoptive les mains dans le dos arborant un air innocent à coté d’un vase éclaté sur le sol.

« Charlie qu’est-ce que je t’ai dit ! Je suis vraiment désolé. Charlie excuse toi s’il te plait. » Il regarda le fleuriste avec cette tête d’ange innocent. -Pardon- prononça le petit garçon. « Tu ne t’ai pas fait mal au moins ? » Elle l’inspecta de la tête au pied pour s’assurer qu’il ne s’était pas blessé et le porta pour l’écarter des morceaux de verres. « Je vais nettoyer ses bêtises. » avait-t-elle dit redonnant tout son attention à son interlocuteur.

« Je vais payer les dommages, si il le faut, j’espère que ce n’était pas une commande pour un autre client ? »


@NAOS CIANELI


"“You can love someone so much...But you can never love people as much as you can miss them.”" John Green
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Calm down - Nao & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Calm down - Nao & Cecilia ( le Jeu 14 Jan 2021 - 4:49 )

Calm down
EXORDIUM.
OOTD Comme tous les autres jours, le français se réveille dans la plus grande des banalités. Vérifiant l'heure sur son téléphone avant d'avoir le courage de se glisser hors du lit et d'éventuellement passer à la douche, ne supportant pas l'idée d'avoir une goutte de sueur sur le corps. Ces derniers temps deviennent difficiles pour le cerveau de l'amnésique, il rêve de choses qui ne font aucun sens, pourtant il est certain que ces rêves cachent un message, des souvenirs inconnus depuis l'accident... Mais il ne saurait débloquer ce niveau secret. Dans la douche à se masser le crâne, il réfléchi intensément à comment il pourrait découvrir cette partie de sa vie qui semble importante. Faire appel à un hypnotiseur est l'une de ses solution, mais c'est trop stupide... Non ? Peut-être pourrait-il en parler avec l'un de ses amis, leurs conseils lui sont précieux. Un soupir de désespoir échappe de ses croissants de chair alors qu'il éteint l'arrivée d'eau et sort du cabinet pour pouvoir se sécher. Georgie se regarde dans le miroir avant de se donner des paroles de courage, il va passer une bonne journée, qu'est-ce qui pourrait se passer dans la boutique ? Tant de choses négatives lui viennent à l'esprit alors qu'il voulait se mettre de bonne humeur. Ha ! Trop stupide ! Il souffle. Puis enfile des vêtements propres avant de quitter la salle de bain pour aller se préparer un café. Le café dans sa tasse, il rajoute un sucre avant de le boire en regardant les actualités à la télévision, rien ne semble intéressant alors il se permet de regarder une vidéo sur son téléphone. Naos a encore le temps avant d'être en retard pour l'ouverture de sa boutique, mais il se met déjà en route après avoir mis la tasse dans l'évier. Il fera la vaisselle dans la soirée, s'il n’oublie pas.

Entrant dans sa voiture, il ne rate pas l'occasion pour écouter son album favori de Gorillaz, voire même de chanter passionnément. Le châtain pourrait presque en rire alors qu'il arrive assez rapidement sur le parking dans lequel il gare habituellement sa voiture. Il éteint le moteur, se détache, prend sa sacoche avant de sa voiture. Il prend soin de fermer les portière avant de marcher pendant cinq petite minutes, jusqu'à arriver devant le rideau de ferraille qui lui laisse échapper un souffle de soulagement. Merveilleux, l'amnésique n'avait pas oublié de fermer la boutique en partant ! Il entre et dépose ses affaires derrière le comptoir. Il vérifie la fleur qui lui tient à cœur avant d'aller sortir les plantes qu'il met en exposition devant les vitrines, puis il allume la chaîne hi-fi pour mettre une bonne ambiance dans la pièce. C'est satisfaisant. Naos aime cette petite vie qu'il s'est construit, malgré ces troubles qui viennent le hanter depuis sa sortie d'hôpital.

C'est à dix heures du matin qu'une cliente et son fils entrent. D'abord confus, Naos ne comprend pas pourquoi ses clients habituels arrivent avant de vérifier la date. Il se sent bête d'avoir oublié la date d'aujourd'hui, c'est vrai ! Pourquoi a-t-il oublié que c'était son dernier jour de travail de la semaine ? Même qu'il avait prévu d'aller dîner avec ses parents le lendemain et qu'il n'en avait AUCUNES envies. Un sourire étire ses lèvres à l'entente de sa voix.

- « Bonjour madame Lanzoni et bonjour Charlie. », dit-il alors qu'il lui fait un signe de la main. « Hé bien, disons que ça va. Et vous ? », il répond avec une gentillesse que certains trouveraient trop étouffante. Cette petite routine est agréable, laissant de la bonne humeur dans la boutique. C'est ce qu'il aime. C'est ce qui le fait ignorer la réalité en derrière les portes de sorties. Ça le soulage d'être toujours apte à vivre sa vie malgré l'amnésie qui pollue ses faibles souvenirs...

- « On dirait bien que Charlie est de bonne humeur... », commente-t-il alors qu'il laisse échapper un léger rire de ses lèvres, se permettant d'arroser les alstreomètres qui se trouvent sur le comptoir. Naos est étrangement attiré par ces fleurs et il n'arrive pas à savoir pourquoi, la raison lui est inconnue, mais il en prend soin comme s'il prenait soin d'un être cher. Ce n'est jusqu'à ce qu'un bruit n'attire son attention. Oh non... Oh non non... Malgré ce qu'il vient de se passer devant ses yeux, le fleuriste tente de garder son calme et son charmant sourire. Il dépose le verre d'eau avant de contourner le comptoir et de s'avancer pour examiner les dommages commis par le fils de sa cliente. Naos grimace brièvement alors qu'il dépose son regard sur Cecilia, les enfants sont vraiment des pitres... « Ce n'était que des fleurs en exposition, heureusement... Je n'ose pas imaginer si c'était une commande importante ! », admet-il tandis qu'il décale les autres pots qui se trouvent sur le chemin. George doit avouer que ça devait arriver, si ce n'était pas Charlie, ça aurait été sûrement quelqu'un d'autre voire même lui. Après tout, la boutique n'est pas très bien rangée... Exprimant le brouillon qu'est son cerveau.

- « Ne vous fatiguez pas, je vais nettoyer... », il hausse les épaules avant de se passer une main dans les cheveux. Naos ne peut pas s'énerver. Les accidents arrivent, c'est totalement normal... « Non heureusement ! », répète-t-il alors qu'il se tourne vers sa cliente. « Ne payez pas les dommages, c'est pas important ! », si ça l'est. Ce sont des fleurs qui ne poussent pas tous les jours de l'année, mais il ne peut pas non plus s'énerver pour ça. « Disons que Charlie n'aura pas sa friandise régulière ! », ajoute-t-il en rigolant légèrement. Le français affichait toujours de la bonne humeur lorsqu'il interagissait avec autrui, il n'avait pas le courage d'appeler à l'aide et de demander des conseils pour son amnésie... Il mentait même à son psychiatre alors ce n'est même pas surprenant. Il cache ses vraies émotions pour ne pas se laisser submerger.

@Cecilia Lanzoni
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia LanzoniBon pour te remonter le moral
Cecilia Lanzoni
https://www.ciao-vecchio.com/t8173-cecilia-lanzoni https://www.ciao-vecchio.com/t8181-cecilia-o-35-ans-o-sage-femme#271795
ID : Kara Canary
Pronom : Elle
Faceclaim : Stefania Spampinato
Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant, pendant, après
Longueur : 300 à 1300/1400 selon l'inspiration

Sujets sensibles : cannibalisme, séquestration, viol
Thème·s abordé·s : sexualité, deuil, homophobie
Messages : 153 - Points : 392
Calm down - Nao & Cecilia 949c7dc786ec1957a25eb4937666a7af
Âge : 35 ans
Métier : Sage femme
Calm down - Nao & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Calm down - Nao & Cecilia ( le Lun 8 Fév 2021 - 20:23 )

Calm down
EXORDIUM.

Même s’il tentait de faire comme si de rien était, Cecilia n’était pas dupe pour autant. Qui serait content de voir ses créations explosées sur le sol en mille morceaux ? Charlie avait beau avoir une gueule d’ange, il n’était pas totalement innocent.


La brune aida donc le vendeur à ramasser les débris, malgré le refus de ce dernier, c’était la moindre des choses ! Elle avait reçu une assez bonne éducation pour ne pas laisser les choses ainsi. Au final, c’était elle l’exemple pour Charlie, autant lui montrer les bonnes manières, c’est ce qu’aurait voulu la mère biologique de celui-ci. « Excusez-le, il est souvent excité avant de voir ses parents. » lança-t-elle tout d’abord sans explication. Elle se sentit cependant obligé de rentrer dans les détails. « Ses parents son décédés quand il n’était qu’un bébé, on va donc les voir tous les samedis au cimetière. Si c’est difficile pour les adultes, lui est assez content, c’est le principal, non ? » Expliqua-t-elle calmement, un sourire discret affiché sur son visage.

Première fois qu’elle évoquait cela avec le fleuriste. En réalité, ils ne savaient pas grand-chose l’un sur l’autre, leurs conversations s’arrêtaient souvent aux banalités. « Vous avez des enfants ? » demanda-t-elle par simple curiosité. Elle était persuadée que non, face à son attitude, mais ne pouvait pas en être certaine sans l’avoir entendu de sa propre bouche.  

Une fois terminé de nettoyer avec Nao, Cecilia regarda son fils adoptif, immobile les regardant un peu plus calmement que précédemment.  « Viens-là » demanda-t-elle d’une voix quelque peu sévère. Quand il arriva à sa hauteur, elle le prit dans ses bras, remettant derrière une de ses mèches de cheveux rebelle. « Au moins, là, il ne risquera pas de faire une autre catastrophe. » continua-t-elle, s’adressant cette fois-ci au fleuriste.

« Encore désolé pour le désordre, pour la peine je vais vous acheter une composition florale un peu plus garnie que d’habitude. » Il y avait tellement de choix dans la boutique, qu’il était vraiment difficile pour elle, qui ne s’y connaissait que très peu, de prendre une décision. C’était pour cela qu’elle ne se gênait pas à demander conseil.

« Vous avez des nouvelles arrivés de fleurs de saison à me conseiller ? Je ne sais pas trop vers quoi me tourner aujourd’hui. » lui demanda-t-elle poliment. « Charlie, dit-moi si tu vois une fleur que tu trouves jolie » Le petit garçon aimait particulièrement participer au choix.

En général, il choisissait toujours une ou deux fleurs, voir même une plante, qu’elle se pressait d’acheter sans réfléchir. Cecilia avait tendance à le gâter un peu trop, tout en étant parfaitement consciente. Un moyen pour compenser la perte qu’il avait subit et honorer son rôle de maman par procuration. C’était loin d’être facile tous les jours de posséder ce rôle. Comment la considéra-t-il à l’adolescence, sera-t-il toujours aussi proche d’elle ? Finira-t-il par l’abandonner tout comme l’avait fait Sara ? Pourquoi diable toutes ses pensées revenaient sans cesse à sa sœur ?

Après quelques secondes d’absence, elle se reconcentra sur le fleuriste, prête à écouter ses conseils afin de prendre une décision. Elle n’était pas une cliente des plus difficile, un rien la satisfaisait, tant que le tout se trouvait être esthétique. Nao maitrisait cet art à la perfection et dégageait une aura de confiance. Du moins dans son travail, il aimait ce qu’il faisait, ce qui était plaisant et devenait plutôt rare ses derniers temps, dans cette nouvelle génération blasée pour un rien et partisante du moindre effort.

@NAOS CIANELI


"“You can love someone so much...But you can never love people as much as you can miss them.”" John Green
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Calm down - Nao & Cecilia Empty
# Sujet: Re: Calm down - Nao & Cecilia ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Calm down - Nao & Cecilia -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Piazza dei Martiri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut