Revenir en haut
Aller en bas

-59%
Le deal à ne pas rater :
Jeu PS5 RIDE 4 à 28,99€ au lieu de 69,99€
28.99 € 69.99 €
Voir le deal

 

- AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Camille GrimesToujours frais après un litre de café
Camille Grimes
https://www.ciao-vecchio.com/t8347-camille-grimes
Faceclaim : Christian Hogue
Messages : 52 - Points : 171
AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur Tumblr_pe4c39NDLB1xdt2mio7_250
Âge : 29 ans
Métier : Coach sportif et professeur de danse
AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur Empty
Sujet: AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur ( le Mar 19 Jan 2021 - 15:06 )
Je n'avais travaillé que le matin aujourd'hui et je n'aimais pas spécialement cela ! J'aimais aller au travail, car j'étais le genre de garçon à être tout le temps en action. Mais bon, après le boulot j'étais rentré chez moi, j'avais pris une douche et je m'étais posé devant la console, oui autant profiter de cette après midi de repos. Je passe un sacré moment devant la console et au moment de me levé pour manger un morceau, je me rend compte que j'ai oublié de faire les courses...comme souvent ! Je prends donc un bol de céréales, bon c'est un déjeuné de midi comme un autres. Je mange donc mes céréales, puis une fois finis je me lave les dents, j'enfile des vêtements, car je m'étais mis à l'aise et je sors de chez moi, j'avais des course à faire.

Alors que je passe devant un magasin, je remarque un blouson sympa...cher..mais il me plait. Je rentre donc dans la boutique, je demande à voir le blouson, à ma taille bien sûr et je l'essaie, pour le coup, il me va plutôt bien. Alors que j'essaye d'ouvrir la fermeture, je me rends compte qu'elle est bloqué...c'est bien ma chance !! Je me dis que je peux essayer de le faire passer par la tête, mais je risque de l'abimer...pour le coup je me sens un peu con. Je reste donc dans le blouson quelques minutes, puis je décide de le passer par la tête. Mais bon le blouson part, mais pas seul, il part avec le haut que je porte et impossible de revenir en arrière...

C'est donc dans cette drôle de situation que la vendeuse me retrouve, elle m'aide, c'est sympa de sa part. Je me retrouve donc torse nu en plein magasin, je remet mon haut et je m'excuse quand même pour cela. Je décide cependant d'acheter le blouson, la vendeuse me le change. Je paye, puis la demoiselle me donne mon ticket de caisse, avec dessus son numéro de téléphone, je li fais un petit sourire et je sors du magasin.

Puis je prends la direction du domicile de ma soeur. Je toc, elle n'est pas là, donc je prends mes clefs, car oui j'ai les clefs de chez elle et j'entre, comme chez moi ! Je pose mon sac, je ne balance pas mes affaires, ma soeur est maniaque et je respecte cela. J'ai un peu faim, donc je me dirige vers sa cuisine et j'ouvre le frigo...il est plein, c'est super. Je me sers alors un truc à manger, je me fais une petite salade et je me pose dans la cuisine, pour manger.
Revenir en haut Aller en bas
Augustina GrimesToujours frais après un litre de café
Augustina Grimes
https://www.ciao-vecchio.com/t7931-augustina-le-mal-vient-de-ce-q https://www.ciao-vecchio.com/t7934-augustina-un-bon-whisky-et-c-est-finit
Faceclaim : karla souza. - bellaciao (avatar) * crackintime (signature)
Thème·s abordé·s : l'armée, la médecine.
Messages : 256 - Points : 516
AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur Tumblr_nhcvk5A5oR1sruu4to5_r1_250
Âge : trente-quatre ans et toutes ses dents.
Métier : infirmière en chef du service des urgences de la ville. ancienne infirmière militaire de terre.
AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur Empty
Sujet: Re: AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur ( le Mar 19 Jan 2021 - 15:37 )
Je devais partir au boulot, ce matin, sauf que ma télécommande me lâche. Je regarde, puis je me rends compte que ce sont les piles qui viennent de me lâcher. J’ouvre le tiroir de mon meuble télé, mais quand je vais pour la mettre à l’intérieur elle me lâche des mains et roule sous ce meuble. Je bascule ma tête en arrière et lâche un soupir de désespoir. Je regarde ma montre, mais je vois que je n’ai pas le temps de tout bouger pour faire le déménagement pour une pile. J’ai un peu de temps avant d’aller au boulot, je prends ma veste et mon sac en main puis je ferme mon appartement pour me diriger vers le commerçant du coin. Une fois dans le rayon, il n’y a pas moins de vingt-quatre piles. Je hausse les épaules, j’en aurais d’avance pour le coup. Pas grave je les prends quand même, au pire, j’en aurais d’avance et ça m’évitera d’en racheter la prochaine fois que je vais faire des courses. Une fois que j’ai payé, je vais alors au boulot pour faire ma journée. Une journée quand même pas mal mouvementée pour le coup. On n’arrête pas une seule seconde, les urgences se blinde de plus en plus, j’ai l’impression que jamais ça ne va s’arrêter. À peine le temps d'avaler un café que c’est repartie. Courir dans tous les sens, se faire appeler parce qu’ils n’arrivent pas à "gérer" un patient un peu trop mouvementé. Sauf que quand j’arrive devant cette personne, je me rends compte que c’est toujours le même. Un soupir, un balancement de la tête en arrière puis je viens rapidement le calmer en l’emmenant avec moi dans un box pour le soigner. Bagarre encore une fois, sauf que bien évidemment, il essaye de me pousser au bout de mes limites ce qu'il n’arrive toujours pas à faire. Une fois qu’il est soigné, je sais qu’il n’a pas trop envie de repartir aux bras de la police. Je fais tout pour les distraire, mais aussi, je fais en sorte qu’ils puissent partir comme ça. Après moi, je ne suis pas pour le surveiller et être nounou. C’est leur problème. Un remerciement de loin, je m'éclipse rapidement et eux aussi pour essayer de le retrouver. Ça tombe bien, c’est leur de ma relève. Transmission faite, retourne à la case départ pour le changement et partir de l’hôpital. Dans ma tête, je me dis que je vais prendre une douche bien chaude, m’affaler dans mon canapé en pyjama pilou-pilou puis surtout me mettre devant des séries un peu nul et sûrement m’endormir devant avant de me faire réveiller par mon téléphone qui sonnera. Alors que je marche tranquillement vers chez moi, je réponds aux quelques messages que je peux avoir, puis une fois dans l’ascenseur, je prends mes clefs. J’enfile la clef dans la serrure et je vois que c’est ouvert. « Tu n’as pas laissé ouvert tout à l’heure. » Je me parle à moi-même comme souvent, sauf que je ne pense pas que ça peut être toi, ou Thomas, mais Thomas m’aurait prévenue. Surtout que Nuka est à l’appartement, je n’ai pas envie qu’il s’enfuit. Je hausse les épaules, puis je rentre chez moi. Retire mes chaussures et je vois tes affaires. « Camille Grimes, ne me dites pas que vous n’avez pas fait vos courses ? » Je dis assez fort pour que tu m’entendes puis je me dirige vers la cuisine en passant mes mains sur mes hanches. Quand je vois que tu manges de la salade. « Caaaam ! J’avais acheté de la salade pour Michelangelo ! » Je dis en laissant ma tête basculer en arrière. Miche est ma tortue, pas petite ni trop grosse, mais elle mange autant que toi à ce que je vois. Sauf que quand Nuka entend ma voix, je peux l’entendre rappliquer et venir se frotter contre mes jambes en miaulant. Je viens lui donner une caresse, puis je m’approche de toi pour venir embrasser ton front. « Tu avais des lasagnes maison en plus de ça ! » Je dis en te regardant tout en souriant, puis j’ouvre le frigo pour me servir une part de ça, surtout que j’ai pas mal faim et qu’on n'a pas eu le temps de manger un truc. « Alors, ses courses ? » Je dis avec un sourire moqueur, en parlant de course, je viens prendre mon sac pour sortir mes piles de dedans.



Where there's tears, there's hope. Left you my tears, remember ?
Revenir en haut Aller en bas
Camille GrimesToujours frais après un litre de café
Camille Grimes
https://www.ciao-vecchio.com/t8347-camille-grimes
Faceclaim : Christian Hogue
Messages : 52 - Points : 171
AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur Tumblr_pe4c39NDLB1xdt2mio7_250
Âge : 29 ans
Métier : Coach sportif et professeur de danse
AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur Empty
Sujet: Re: AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur ( le Mar 19 Jan 2021 - 17:51 )
Assis dans la cuisine de chez ma soeur, je sors de ma poche le ticket de caisse...pour y regarder le numéro de la vendeuse, qui sait je l'appellerais peut être, après tout elle était assez mignonne et e plus elle m'avait aider à me sortir d'une situation assez...embarrassante. Je n'avais pas vraiment de chance avec les fringues, une fois j'avais déchiré un tee shirt, il était trop petit, j'avais bougé le bras et j'avais entendu le bruit du déchirement. En même temps il faut bien avouer que j'ai une carrure assez imposante, un grand changement par rapport au moi d'il y a 20 ans. Je remet le ticket de caisse dans ma poche.

J'entends alors la porte de l'entrée s'ouvrir, ma soeur arrive chez elle. Quelques secondes après j'entends « Camille Grimes, ne me dites pas que vous n’avez pas fait vos courses ? » je souris...elle me connait que trop bien. En même temps je pense être l'un des seul à débarquer chez elle, sans l'avertir avant. Je dis alors « Bonjour à toi aussi Augustina Grimes » j'adorais ma soeur, elle menait son rôle de grande soeur à merveille. Elle arrive alors dans la cuisine et me dit « Caaaam ! J’avais acheté de la salade pour Michelangelo ! » je la regarde et je lui dis « Ne t'inquiète pas je lui en ai laissé de la salade... » la tortue de ma soeur...cet animal fan salade ! Ma soeur était fan des animaux, elle avait une tortue et un petit traite...qui faisait office de chat. Je le surnommais "petit traite" car il me met tout le temps des coups de griffes par derrière.

Puis Tina s'approche de moi et m'embrasse sur le front, elle me parle ensuite de lasagnes...je la regarde et je lui dis « Aussi bonnes que peuvent l'être tes lasagnes, je ne mange pas de lipides aujourd'hui... » j'étais obséder par la nourriture, quand je faisais un excès, je faisais deux fois plus de sport et je me privais de certaines choses le lendemain. Cette obsession vient de mon enfance, j'étais assez gros jusqu'à l'âge de 12 ans et j'en ai beaucoup souffert, donc aujourd'hui je n'ai qu'une peur, perdre ce corps parfait que je m'étais sculpté.

Elle se sert une part de lasagne, j'avoue que cela sent bon...ça donnerais presque envie, mais bon aujourd'hui, c'est light. Elle me demande alors avec un sourire moqueur « Alors, ses courses ? » je lui fais un grand sourire et je lui dis « Oui j'ai oublié...mon frigo est vide...et comme je passais dans le coin.. » j'avais l'habitude de venir chez ma soeur, comme cela, quand j'en avais envie. Les fois où je la dérangeais, elle me le disais clairement !! Je la vois alors sortir un paquet de piles de son sac, il y en a beaucoup, je lui demande « Tu es sûr d'en avoir assez? » c'était à mon tour de me moquer un peu.


Revenir en haut Aller en bas
Augustina GrimesToujours frais après un litre de café
Augustina Grimes
https://www.ciao-vecchio.com/t7931-augustina-le-mal-vient-de-ce-q https://www.ciao-vecchio.com/t7934-augustina-un-bon-whisky-et-c-est-finit
Faceclaim : karla souza. - bellaciao (avatar) * crackintime (signature)
Thème·s abordé·s : l'armée, la médecine.
Messages : 256 - Points : 516
AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur Tumblr_nhcvk5A5oR1sruu4to5_r1_250
Âge : trente-quatre ans et toutes ses dents.
Métier : infirmière en chef du service des urgences de la ville. ancienne infirmière militaire de terre.
AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur Empty
Sujet: Re: AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur ( le Mer 17 Fév 2021 - 11:46 )
J’avoue que de t’avoir ici dans ma cuisine me fait un peu tourner en bourrique alors que tu n’as pas fait tes courses, mais en réalité je suis bien contente que tu sois passé pour le coup. J’avais besoin de te voir, d’avoir ta bouille pas loin, mais aussi ça faisait un petit moment qu’on ne s’était pas vu. Même si je savais que tu passais quand j’étais au boulot, mais que tu ne restais pas spécialement parce que je bossais un peu trop. Aujourd’hui j’avais réussi à partir à l’heure pour une fois, mais aussi a ne pas rester pour dépanner pour une fois ils vont se débrouiller sans moi. « Bonjour à toi aussi Augustina Grimes » Je ne peux pas m’empêcher de sourire quand tu me dis ça. Puis je viens te parler de la salade de Michelangelo. Oui j’en achète toujours pour lui-même si aussi je navigue avec la nourriture spéciale pour lui. Comme celles des furets, puis en plus j’ai de la compagnie Nuka le chat de Thomas, il est souvent présent à la maison en ce moment. Monsieur Thomas préfère qu’il soit en ma compagnie que celle de celui qui est allergique. Je ne préfère pas penser à lui, sinon les nerfs vont rapidement me monter. « Ne t'inquiète pas je lui en ai laissé de la salade... » Je plisse des yeux doucement. « Tu as intérêt sinon il va te mordre ! » Je te dis avec un air un peu enfantin mais aussi amusé. La tortue la plus gentille au monde que j’ai. Je me suis alors sortie une part de lasagne pour la faire chauffer en t’en parlant. « Aussi bonnes que peuvent l'être tes lasagnes, je ne mange pas de lipides aujourd'hui... » Je ne peux pas m’empêcher de rouler doucement des yeux quand tu me dis ça. Je me souviens très bien de ton problème étant petit, mais ce n’était pas pour autant qu’on ne t’aimait pas. Bien au contraire. « T’es trop dans l’excès Cam… Puis ce n’est pas pour une fois que tu fais une exception que tu vas grossir ! » Je prends mon assiette puis je viens m’asseoir non loin de toi pour pouvoir en manger. « Surtout ce que je ne t’es pas dit, elles sont pas comme d’habitude. Je les ai faites aux courgettes, poivron et carotte. Tu sais, Thomas est végétarien donc je dois innover par moments. Tu loupes quelque chose. » Je dis en souriant, laissant un peu refroidir. Thomas, c’est mon meilleur ami et tu le sais que je ne peux pas me passer de lui quoiqu’il se passe. Tu le connais tout autant que Mathieu, et j’avoue que Thomas a souvent été présent avec moi pour beaucoup de choses. Mais avant de manger, je te parle de tes courses. « Oui j'ai oublié...mon frigo est vide...et comme je passais dans le coin.. » Je te regarde en haussant doucement un sourcil. « Tu passais dans le coin pour venir manger à la maison avoue le ! » Je dis sur le ton de l’humour, mais aussi je sais que tu le fais tout le temps alors je te taquine assez avec ça. Mais avant de manger, je sors mon paquet de pile neuve pour ne pas les oubliés. « Tu es sûr d'en avoir assez? » Je fais un petit oui de la tête. « Après vu que tu es là, tu vas pouvoir te servir de tes petits muscles pour me déplacer mon meuble télé et récupérer ma pile qui est tomber dessous ? » Je te dis avec mon plus beau sourire que je puisse te faire. Je n'ai pas la fois de le déplacer seul, surtout que je n'ai pas pris le plus léger de meuble. Une fois les piles sur la table, je prends enfin un morceau de mes lasagnes et de les mettre en bouche, je mache doucement en faisant un petit bruit envieux et pour te dire qu’elles sont délicieuses, mais aussi que tu loupes quelques choses. J’aime te faire rager intérieurement et je sais que tu les dévorais du regard. Ca m’amuse de faire ça.



Where there's tears, there's hope. Left you my tears, remember ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur Empty
Sujet: Re: AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- AUGUSTINA &CAMILLE - soirée avec ma soeur -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut