Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -69%
Mallette pour PC portable 15,6 pouces
Voir le deal
7.99 €

 

- the beginning (Sofia) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Marcus KingsleyTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Marcus Kingsley
https://www.ciao-vecchio.com/t8266-marcus-kingsley https://www.ciao-vecchio.com/t8305-marcus-o-46ans-o-proprietaire-d-une-agence-de-gardes-du-corps
ID : lola
Pronom : elle
Faceclaim : chadwick (litya)
Style RP : PRONOM: j'écris en il
FLASHBACK/ALTERNATIVE: oui
RPS HOT: avant et après
LONGUEUR: sans pression

Thème·s abordé·s : ptsd, maladie, deuil
Messages : 266 - Points : 379
the beginning (Sofia) Tumblr_osbw4gT2U01uqyzfgo4_250
Âge : quarante-six ans
Métier : ancien membre éminent des delta force, il s’est associé à un ami pour ouvrir une agence de gardes du corps hautement qualifiés.
the beginning (Sofia) Empty
# Sujet: the beginning (Sofia) ( le Mer 20 Jan 2021 - 23:26 )
Marcus avait reçu une invitation, d’une élégante simplicité, celles dont on est impatient de découvrir. L’enveloppe s’était retrouvée au milieu d’autres lettres et la sobriété du document l’avait mené à lui accorder toute son attention. Il avait dévoilé le contenu, son regard avait parcouru la calligraphie qui correspondait parfaitement à l’image qu’il s’en faisait. Cette invitation était également une consécration pour les trois années passées dans cette ville, il était sur le point de se faire une place de choix dans les sphères influentes, du moins l’espérait-il. Dans une volonté d’impressionner cette foule d’inconnus, l’américain avait passé un sacré bout de temps à essayer costume sur costume. Finalement, il finit par trouver la perle rare qui irait parfaitement avec l’évènement, en plus de tomber superbement. Fashion victim ? Cela faisait longtemps que l’on avait passé ce stade. Il s’attarda devant le miroir, inspectant son reflet sous toutes ses coutures, corrigeant la symétrie du mouchoir dans la poche de sa veste et il fut enfin prêt. Il ne lui faudra qu’une dizaine de minutes pour que son Uber X ne le dépose devant la demeure qui accueillait cette petite sauterie. Une main dans la poche de son pantalon, Marcus se fraya un chemin jusqu’à l’intérieur. « Marcus Kingsley » annonça-t-il une fois devant les cerbères qui gardaient l’entrée. Le premier homme directement sur sa droite parcourut la liste entre ses mains -l’américain était étonné qu’ils aient recours à une méthode aussi archaïque, assez décevant d’ailleurs- avant de lui permettre de faire une entrée remarquée, lui souhaitant une bonne soirée. Par automatisme, Marcus parcourait rapidement la pièce à la recherche d’issues de secours ou de cachettes susceptibles de voir jaillir l’ennemi. Une fois que cela fut localisé, il se sentit soudainement plus détendu, plus que de quinze années dans l’armée ça laisse des traces. Il s’arma de son plus beau sourire alors que ses prunelles croisaient des visages inconnus. Il remarquait deux choses, une beaucoup étaient venus accompagnés et deux il ne connaissait pas grand monde, heureusement il commençait à avoir l’habitude de cet exercice. Il traversa la pièce, s’arrêta auprès de personnes qui captaient son attention et étaient susceptible de servir ses desseins, agrandissant son carnet d’adresse pendant un peu plus d’une heure. Récupérant une nouvelle coupe de champagne, il remarqua à nouveau cette jeune femme seule, elle était comme lui, venue seule, ce qui était généralement rare pour une femme. « bonsoir » lança-t-il pour attirer son attention, utilisant la voix la plus suave qu’il avait en réserve par automatisme « vous buvez quelque chose ? » demanda-t-il en remarquant ses mains vides. L’on n’était pas à ce genre de soirée, mais tant pis.

@Sofia Di Antonelli

Revenir en haut Aller en bas
Sofia Di AntonelliTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Sofia Di Antonelli
https://www.ciao-vecchio.com/t8168-sofia-di-antonelli https://www.ciao-vecchio.com/t8196-sofia-o-35-ans-o-redactrice-de-mode
ID : Yû.
Pronom : Elle ♥
Faceclaim : Beyoncé Knowles, @smmg (avatar), @astra (sign), google (gifs)
Style RP : • J'écris à la première et à la troisième personne du singulier.
• Je peux écrire entre 500 et 2000 mots, mais je m'adapte facilement selon mes partenaires et n'exige pas l'équivalent, donc pas d'inquiétude. :)
• Je n'aime pas trop les rp à la deuxième personne du singulier.
• J'accepte les flashbacks et les flashforwards.
• Je suis okay pour les rp "hot" mais pas les "violents".
• Et bien entendu, je suis toujours ouverte au dialogue et à toute proposition ! ;)

Sujets sensibles : Violences sexuelles, meurtres, inceste.
Messages : 75 - Points : 225
the beginning (Sofia) Giphy
Âge : 35 ans, née le 25/10/1985 à Florence, Italie.
Métier : Rédactrice de mode pour Vogue Italia.
the beginning (Sofia) Empty
# Sujet: Re: the beginning (Sofia) ( le Sam 23 Jan 2021 - 3:40 )


|
the beginning ;
sofia & marcus


Examinant une dernière fois son reflet dans le verre du miroir, la belle Sofia - future papesse de la mode italienne auto-désignée -, réajustait à l'aide de gestes de mains bien calculés la sublime robe haute couture noire qu'elle revêtait. Que ce soit de face ou de dos, elle mettait un point d'honneur à ce qu'aucun pli ne lui échappe et que chacun des éléments qui la composait mettaient bien en valeur ses formes généreuses.

Ce soir, elle avait été conviée à assister à une soirée mondaine, plus précisément un gala de bienfaisance authentique et chic, organisée par un couple de bourgeois qu'elle connaissait assez bien. En premier lieu réticente à l'éventualité de s'y rendre à cause d'un emploi du temps plutôt surchargé cette semaine, elle n'avait toutefois pas eu trop de mal à tout réorganiser, en délégant notamment quelques tâches à ses assistants personnels.

En effet, le couple d'hôtes en question s'avérait être des proches de son père et en outre, elle se devait donc d'y faire acte de présence pour le représenter lui, ainsi que le reste de la famille. Il s'agissait tout simplement d'honorer les uses et coutumes de la haute société italienne, chose qui était loin de l'ennuyer tant elle était fière d'en être. Et puis honnêtement... elle appréciait ces beaux rendez-vous bourgeois : elle aimait prendre soin d'elle, s'apprêter comme il se devait pour s'y rendre et être l'objet de l'attention des quelques paparazzis présents. De plus, il s’agissait aussi d'occasions idéales pour entretenir et faire perdurer les bons rapports avec les personnalités présentes d'une part, et d'autre part pour élargir un carnet d'adresses jamais trop rempli. Dans le même temps, peut-être qu'elle y consacrerait un petit article dans l'un de ses futurs éditos.

C'est donc pourquoi elle portait fièrement l'une des créations sur-mesure confectionnée par son paternel en personne, afin d'éblouir les regards et marquer, une fois de plus, les esprits de sa prestance indiscutable et de son allure divine. Cela dit, une seule ombre ternissait le tableau : comme pour toutes les soirées exclusives auxquelles elle se rendaient, elle avaient fait le choix de faire appel à un de ses amis très particuliers pour l'accompagner. Un homme d'affaires plutôt sympathique avec qui elle avait couché une ou deux fois par le passé. Seulement, à une demie-heure du départ pour la soirée, il ne donnait toujours pas signe de vie, ce qui l'agaçait au plus haut point puisqu'il avait promis d'arriver chez elle une heure avant au plus tard, pour qu'ils puissent s'y rendre ensemble.

« Bon sang, maugréa la jolie noble entre ses dents. Pour qui se prend-t-il pour me poser pareil lapin ? Il me le paiera, ça c'est certain ! »

Suivant un juron, la blonde reprit contenance et empoigna son sac à main. Si elle avait pour habitude de se comporter comme une diva et de prendre quelques fois un malin plaisir à se faire désirer, elle détestait cependant ne pas faire preuve de ponctualité lors de rencontres officielles. Et il était absolument hors de question que sa réputation en prenne en coup, tout ça à cause d'un plaisantin incapable de respecter son engagement envers elle. Pas de signe de vie ? Dans ce cas tant pis pour lui : même si cela la contrariait d'être présente à ce genre de soirée sans homme de compagnie, cela resterait toujours mieux que d'être en retard ou de se désister.

Ainsi, d'un pas assuré, elle se dirigea vers son hall d'entrée et activa l'alarme de sa villa, avant de verrouiller la porte derrière elle. En face de sa demeure, elle aperçut la limousine noire qu'elle avait loué spécialement pour l'occasion, ainsi que son chauffeur qui l'attendait. En la remarquant à son tour, celui-ci lui ouvrit la portière et l'aida à prendre place à l'intérieur, avant de la refermer solidement. Et sans plus de cérémonie, le somptueux véhicule quitta le quartier résidentiel de Via Posillipo pour celui de Santa Lucia.

Le trajet ne fut pas très long et au bout de trente minutes, la voiture fit halte devant une très belle demeure, agrémentée d'un beau tapis rouge, d'un personnel tiré à quatre épingles et d'invités de marques. D'un air confiant, Sofia sortit hors de la limousine et fut tout de suite accueillit par un petit groupe de photographes. Suivant quelques poses et quelques sourires devant l'entrée et après avoir intimé à son chauffeur de revenir vers une heure du matin, elle marcha en direction des vigiles pour s'annoncer, même si elle ne pensait pas ça vraiment nécessaire dans le fond.

« Sofia Di Antonelli. Suite à un imprévu, mon partenaire a malheureusement dû se désister. »

L'un des deux gardes acquiesça aussitôt et la laissa passer sans encombre. La raison ? Elle était bien simple : elle était connue dans le milieu et ne nécessitait pas une quelconque vérification. Si elle était là, c'était parce qu'on l'y avait invité. Point barre.

Par la suite, ce fut un véritable festival de salutations, de poignets de mains et d'autres courtoisies, échangées avec quelques visages familiers. Par contre, la belle blonde se refusait encore à devoir saluer ses hôtes sans être rattachée au bras d'un jeune homme. Aussi, elle décida de se rendre, un peu morose, vers le bar tant elle s'ennuyait. Mais, alors qu'elle pensait que sa soirée allait se terminer plus prématurément que prévu, son attention convergea subitement vers un homme, qui venait de l'interpeler en toute politesse. D'emblée, son visage s'illumina et un sourire aguicheur se dessina sur ses lèvres.

« Bonsoir, minauda-t-elle alors tandis qu'elle se rapprochait de lui. Un verre de vin rosé, je vous prie. »

Sans le lâcher du regard, elle l'observa passer commande pour elle et prit son verre en main lorsque le barman le glissa devant elle.

« Je vous remercie pour cette délicate attention. Aviez-vous remarqué mon âme esseulée ? »

Sofia ne put réprimer un rire narquois à sa propre encontre. Se retrouver seule à un événement aussi important était pour elle un semblant de disgrâce. Néanmoins, elle fit tout son possible pour continuer à faire bonne figure malgré les circonstances. Après tout, c'était une grande dame, et les grandes dames faisaient preuve de dignité en toutes situations.

« Je me nomme Sofia Di Antonelli, fille du créateur italien et membre de la famille noble du même nom. Et vous ? Quel est le vôtre ? Votre visage... ne m'est guère familier. Et puis un aussi bel homme avec un aussi beau costume... je m'en serais souvenu. »

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



sofia di antonelli "Tell them that your favorite position is CEO".
Revenir en haut Aller en bas
Marcus KingsleyTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Marcus Kingsley
https://www.ciao-vecchio.com/t8266-marcus-kingsley https://www.ciao-vecchio.com/t8305-marcus-o-46ans-o-proprietaire-d-une-agence-de-gardes-du-corps
ID : lola
Pronom : elle
Faceclaim : chadwick (litya)
Style RP : PRONOM: j'écris en il
FLASHBACK/ALTERNATIVE: oui
RPS HOT: avant et après
LONGUEUR: sans pression

Thème·s abordé·s : ptsd, maladie, deuil
Messages : 266 - Points : 379
the beginning (Sofia) Tumblr_osbw4gT2U01uqyzfgo4_250
Âge : quarante-six ans
Métier : ancien membre éminent des delta force, il s’est associé à un ami pour ouvrir une agence de gardes du corps hautement qualifiés.
the beginning (Sofia) Empty
# Sujet: Re: the beginning (Sofia) ( le Mar 23 Mar 2021 - 20:29 )
Marcus aimait par-dessus tout se trouver en société, un exercice qu’il avait appris à aimer une fois de retour à la ville civile. Ce qui amusait assez sa sœur qui lui prêtait des airs de bourgeois qui ne seyait nullement à ses origines modestes. Cela lui extirpait un sourire, il aimait les belles choses, qu’y avait-il de mal à cela ? D’ailleurs il était plutôt fier et plus que tout satisfait de pouvoir se permettre de tels luxes. Il n’en rougirait donc pas, bien au contraire, il en réclamait plus encore. C’était dans cette optique qu’il avait serré de nombreuses mains, souri de façon affable aux plaisanteries et accepté des invitations à découvrir un cours de golf. Ce dernier point ferait hurler de rire son ainée, Marcus sur un cours de golf… l’image seule lui mettrait les larmes aux yeux. A juste titre, l’américain préférait des sports plus dynamiques, Tyson l’emportait sur Woods et il n’avait jamais eu de commentaires positifs sur ce sport. Repérant ainsi un visage esseulé au milieu de cette foule d’anonymes, Marcus s’était approché avec tout le savoir-vivre qui incombait à de tels festivités et surtout à cet air distingué que la jeune femme dégageait. « Je m'en occupe » il lui servit un autre sourire dont il avait le secret et entreprit de passer commande. Le service était à l’image de l’évènement, efficace et la demoiselle fut rapidement servie. « J’ai simplement remarqué une belle jeune femme à qui tenir compagnie » il marqua une pause, ses prunelles dans les siennes « si vous me le permettez, bien sûr » Ses lèvres se soulevèrent à nouveau délicatement alors que son regard se délectait du visage face au sien, les belles choses, en l’occurrence les beaux traits gagnaient rapidement ses faveurs. « Enchanté miss Di Antonelli » il se risque à un baisemain par égard de cette noblesse à laquelle elle appartenait. Bien sûr le nom ne lui était pas inconnu, amateur de mode, il ne s’habillait que chez les meilleurs créateurs et le père de Sofia en faisait partie. « Marcus kingsley » il n’avait pas de pédigrée aussi important que sa partenaire de la soirée, aussi se montra-t-il bref. « Vous avez raison. » il trempa ses lèvres dans son verre, il aimait marquer ses discours, visiblement. « Je viens de débuter mon exploration de la société napolitaine, ce qui explique que mon visage ne vous parle pas… encore » il avait conclu sa phrase sur un ton malicieux et complice, agrémenté d’un sourire espiègle. Elle aurait déjà remarqué à son accent qu’il n’était pas d’ici, big brother s’était bien éloigné de sa terre natale. « Je suis ravi que mon costume trouve grâce à vos yeux, le compliment est précieux de la part de l’héritière du créateur Di Antonelli » il n’y avait que de la sincérité dans ses propos, il avait même quelques œuvres du créateur dans ses placards avec lesquelles il avait grandement hésité ce soir. « J’imagine que vous êtes cliente régulière de ce type de festivités ? » il prit à nouveau ses prunelles d’assaut, d’une façon délicate cependant « Auriez-vous quelques conseils à me dispenser ? » Parlant, son regard avait brièvement parcouru la pièce comme pour l’inviter à lui en dire plus sur ce nouvel environnement.  

@Sofia Di Antonelli
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Di AntonelliTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Sofia Di Antonelli
https://www.ciao-vecchio.com/t8168-sofia-di-antonelli https://www.ciao-vecchio.com/t8196-sofia-o-35-ans-o-redactrice-de-mode
ID : Yû.
Pronom : Elle ♥
Faceclaim : Beyoncé Knowles, @smmg (avatar), @astra (sign), google (gifs)
Style RP : • J'écris à la première et à la troisième personne du singulier.
• Je peux écrire entre 500 et 2000 mots, mais je m'adapte facilement selon mes partenaires et n'exige pas l'équivalent, donc pas d'inquiétude. :)
• Je n'aime pas trop les rp à la deuxième personne du singulier.
• J'accepte les flashbacks et les flashforwards.
• Je suis okay pour les rp "hot" mais pas les "violents".
• Et bien entendu, je suis toujours ouverte au dialogue et à toute proposition ! ;)

Sujets sensibles : Violences sexuelles, meurtres, inceste.
Messages : 75 - Points : 225
the beginning (Sofia) Giphy
Âge : 35 ans, née le 25/10/1985 à Florence, Italie.
Métier : Rédactrice de mode pour Vogue Italia.
the beginning (Sofia) Empty
# Sujet: Re: the beginning (Sofia) ( le Dim 11 Avr 2021 - 3:42 )


|
the beginning ;
sofia & marcus


En plus d'être fortement aimable et élégant, l'homme qui l'avait abordé avait tout du parfait gentleman. En effet, sans perdre la moins de seconde, il avait pris les devants et lui avait offert de bonne grâce un verre d'alcool, sans même attendre que ce soit elle qui lui en fasse la demande... détail qui signifiait beaucoup pour cette noble diva étant donné à quel point les règles de bienséance étaient importantes à ses yeux lors d'événements mondains comme celui-ci. Par contre, lorsqu'il s'agissait de fêtes un peu moins formels, là, c'était une autre histoire.

« Et un plus d'être un bel homme vêtu d'un beau costume, je constate que vous êtes également un fin flatteur, notai-je avec humour juste avant de boire une fine gorgée de vin. Quoi qu'il en soit, il serait pure folie de refuser votre compagnie, d'autant plus que vous titiller ma curiosité, Monsieur : il me tarde en effet de faire votre connaissance. »

Suivant ces mots, Sofia se mit à regarder son nouveau compagnon de soirée avec grand intérêt, curieuse d'en savoir davantage sur son compte. Bien évidemment, elle connaissait la plupart des individus qui fréquentaient ce type de soirée et lui... son visage ne lui revenait pas du tout en mémoire. C'était là l'occasion de lever le voile sur son identité et ainsi, peut-être, de nouer une nouvelle amitié, qu'elle soit sincère ou purement stratégique afin d'en faire bénéficier sa carrière.

Puis, l'inconnu à l'allure distinguée que posée ne tarda pas à se présenter, en n'oubliant de compléter ses paroles par un baisemain qui ne manqua pas de ravir la belle blonde. Après cela, il l'informa du fait qu'il était en réalité un nouvel arrivant, un petit nouveau qui commençait tout juste à se familiarisé avec la haute sphère napolitaine. Cette révélation ne surprit pas le moins du monde la future papesse de la mode, qui s'était à peu près doutée que c'était là la raison pour laquelle elle ne l'avait jamais croisé, que ce soit à Naples ou ailleurs dans le pays. D'ailleurs, elle remarqua sans peine son accent, qui sonnait visiblement anglais américain. Était-il donc originaire du pays de l'Oncle Sam ? Probablement, si son ouïe était correct.  

« Et le compliment est sincère, je vous l'assure. Il s'agit là d'une très belle pièce. Cela dit, ne m'en voulez pas de penser que ceux produits par la maison Di Antonelli sont encore plus éblouissants, je vous l'assure ~ »

La noble ponctua sa phrase d'un rire léger, pour souligner le fait que cela n'était que de l'humour, même si elle ne plaisantait en vérité qu'à moitié. Aucune opportunité n'était trop belle ou trop osée pour vanter le savoir-faire de la marque familiale, surtout à ce genre de rendez-vous réservé à l'élite de l'élite. Le tout était de savoir le faire avec adresse.

« Et bien dans ce cas, je vous souhaite la bienvenue parmi nous... Monsieur Kingsley. J'imagine que vous êtes américain, n'est-ce pas ? »

Ses orbes marrons se plantèrent immédiatement dans ceux de son vis-à-vis, une expression toute aussi taquine ornant son visage. Il commençait réellement à lui être fort sympathique.

« Effectivement, vous avez vu juste. Je suis une grande habituée ce genre de festivités. Après tout, en tant que membre d'une des plus illustres familles nobles italiennes, je me dois de faire personnellement et professionnellement acte de présence. Heureusement pour moi que j'aime les strasses et les paillettes...  »

La rédactrice rit de nouveau et but une autre gorgée de sa liqueur. Les apparences étaient on ne peut plus importantes de ce milieu mais quelques rares fois, il lui arrivait d'en avoir par dessus la tête : et c'est justement pour cette raison qu'elle avait créée le R.S.W.C, un groupe officieux réservée aux femmes de la haute société et/ou à la carrière exemplaire qui permettait à ses membres de festoyer, de faire des folies et de se détendre loin des codes et de l'atmosphère guindée de l'élite sociale. Une véritable bouffée d'oxygène qui lui permettait de jouer aux jet-setteuse sans la moindre culpabilité.

« Hm... des conseils vous dites ? Vous faites bien de vous tourner vers moi. Hm... Voyons-voir... »

Sofia suréleva son menton à l'aide de l'une de ses mains, avant d'observer de part et d'autre son compagnon d'un soir. Bien entendu, en tant qu'héritière, la trentenaire avait reçut dès son plus jeune âge une éducation exemplaire, dont des cours d'étiquette d'envergure afin de ne pas faire pâle figure en société. Aussi, elle était sans nul doute l'une des mieux placés pour lui fournir un petit coup de pouce dans ce sens.

« Pour commencer, vous avez déjà tout du parfait gentleman et les détails à améliorer ne sont que mineurs. En vérité, cela dépendra surtout de votre objectif : est-ce que vous souhaitez vous faire un nom dans le milieu ? Ou recherchez-vous peut-être des investisseurs pour financer un quelconque projet ? À moins que vous ne souhaitiez être anobli ? »

Sofia marqua une pause et l'examina de nouveau tel une médecin prête à lui faire de son diagnostic. Puis, elle poursuivit.

« Tout d'abord, je vous dirais que se comporter comme un total arriviste, avide, cupide et désespéré n'est pas la chose à faire. Vous vous devez de rester humble. Être cultivé et éprouver de l'intérêt pour les affaires des personnes fréquentant ce monde est essentiel : cela implique de se renseigner sur eux. Pour la suite, j'attends d'en savoir plus sur vos ambitions. »

Elle esquissa alors un sourire, attendant la réponse de ce bel homme qui l'intéressait de plus en plus.

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



@Marcus Kingsley
Spoiler:
 


sofia di antonelli "Tell them that your favorite position is CEO".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the beginning (Sofia) Empty
# Sujet: Re: the beginning (Sofia) ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- the beginning (Sofia) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut