Fun then darkness - Elisa

Revenir en haut
Aller en bas

-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

 

- Fun then darkness - Elisa -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alexandra LazzariLa myrtille, fruit obscure
Alexandra Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t9534-alexandra-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t9538-alexandra-o-36-ans-o-institutrice-en-reconversion
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten © Hidden Falls
Thème·s abordé·s : deuil, nyctophobie
Fun then darkness - Elisa Tumblr_inline_o3zn58tj4A1rifr4k_500
Âge : 36 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice en reconversion
Messages : 752 Style RP : Pronoms RP: j'écris en elle
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

Fun then darkness - Elisa Empty
# Sujet: Fun then darkness - Elisa ( le Lun 8 Fév 2021 - 12:39 )
fun then darkness
elisa & alexandra
Alexandra courait, des sacs de courses dans les mains, le sac à main en bandoulière, s'arrêtant parfois pour regarder l'heure sur ton téléphone, pas très pratique, puisqu'elle devait lâcher quelques sacs qui ne tenaient pas debout, seuls, sur le sol. Alors c'était la même rengaine, elle râlait, ramassait ce qui était sorti du sac avant de tout remettre dedans et de reprendre sa course. Trois fois. Est-ce qu'elle allait apprendre de ses erreurs ? Pas tout à fait. Elle craignait seulement d'arriver en retard chez elle, Elisa devait la rejoindre pour passer une soirée entre cousines. L'institutrice avait croisé une connaissance en ville et elle n'avait clairement pas vu le temps passer et la voilà maintenant en retard. En retard pour sa propre soirée, dans son propre appartement. Elle avait tout préparé, du moins, elle avait tout acheté chez le traiteur afin qu'elles puissent passer une bonne soirée, c'était la condition si l'on venait manger ou grignoter chez la jeune femme : rien ne serait préparé maison, jamais. Ou alors ce serait une expérience loin d'être réussie.

Le souffle très court, Alex sort de l’ascenseur qui la mène à son étage et ne peut s'empêcher de lâcher un grand soupir lorsque l'anse de l'un de ses sacs lâche. Mais un réflexe sorti de nulle part empêche la catastrophe et la jeune femme empêche le sac de se renverser à l'aide son genou avant de rejoindre la porte de son appartement avec peine. Elle expire profondément, essayant de reprendre une respiration normale après cette course effrénée. Maintenant qu'elle était entrée à l'intérieur de l'immeuble, elle avait chaud et puis elle avait couru, elle avait l'impression que ses vêtements lui collaient à la peau, c'était désagréable. Son sac de courses lâche lorsqu'elle passe l'entrée de son appartement et cette fois, la jeune femme laisse éclater sa frustration avant de s'agenouiller pour ramasser ce qui était tombé. Tout près de là, Si & Am étaient confortablement installés sur le canapé et semblaient faire la sieste de leur vie, pelotonnés l'un contre l'autre. « Ne m'aidez pas surtout, fils ingrats ! » Cependant, Alexandra pouffe de rire en voyant Si relever la tête pour bâiller avant de prolonger sa sieste contre son compagnon à poils. Elle range finalement ses courses, regarde l'heure une nouvelle fois, Elisa ne devrait plus tarder, il était l'heure. Pourtant, Alexandra se risque à prendre une douche rapide, histoire de se débarrasser de cette sensation désagréable, passant des vêtements propres et gardant la queue-de-cheval qu'elle s'était faite pour ne pas mouiller ses cheveux.

C'est à cet instant précis que la sonnette retentit, l'institutrice n'avait rien eu le temps de préparer, tant pis, Elisa mettrait la main à la pâte elle aussi.  « Salut ! Je ne t'attendais pas si tôt. » Elle était parfaitement à l'heure, mais c'était sa façon de lui dire qu'elle la prenait de court, rien de bien méchant. Elle laisse entrer sa cousine après avoir claqué deux bises bruyantes sur ses joues, l'excitation de passer une soirée avec Elisa la prend d'un coup. « Comment ça va ? » Elle referme la porte derrière sa cousine, la laissant se décharger de ses affaires, elle faisait comme chez elle ici, pas de chichis.
code by exordium.




Dernière édition par Alexandra Jacobsen le Jeu 18 Mar 2021 - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elisa WilsonL'abricot, fruit du bonheur
Elisa Wilson
https://www.ciao-vecchio.com/t7585-elisa-lonely-flower https://www.ciao-vecchio.com/t7616-elisa-don-t-stop-me-now
ID : Maxi, @Cinderella
Pronom : Elle
Faceclaim : Alicia Vikander (@Cinderella)
Sujets sensibles : Les relations toxiques, la zoophilie
Thème·s abordé·s : handicap; deuil et mort; maladie (mucoviscidose)
Fun then darkness - Elisa B85f5e42b0ead07bb94e476e39261970f9d28965
Âge : 32 ans (18.12.89)
Métier : Historienne-archéologue, avec une spécialité pour l'époque contemporaine et la seconde guerre mondiale
Messages : 1449 Style RP : Flashback : oui.
RPs hot : avant/après, pas pendant.
Longueur : j'écris sans pression, je m'adapte à mes partenaires, je peux faire du 300/400 mots comme plus de 1000 ! J'écris à l'inspiration, et quand j'écris beaucoup je n'attends pas de même en face, chacun écrit comme il le sent !

Fun then darkness - Elisa Empty
# Sujet: Re: Fun then darkness - Elisa ( le Dim 14 Fév 2021 - 21:31 )
fun then darkness
elisa & alexandra
La journée avait été longue. Après une matinée à l'université pour une conférence pour des secondes années en licence d'histoire, ainsi qu'un cours de travaux dirigé donné pour un collègue, Elisa avait foncé une fois celui-ci fini jusqu'au musée. Où elle avait enchaîné avec une autre partie de son métier. Elle aidait actuellement à trier et classer les dernières trouvailles de Pompéi en compagnie de Tobias. Un travail que la brune trouvait passionnant et qui lui rappelait les chantiers de fouilles qu'elle aimait tant, mais qu'elle avait mis de côté pour le moment. A voir pour combien de temps, car elle l'avouait bien: ça lui manquait de partir pour trois semaines, un mois ou même deux sur un chantier archéologique à l'autre bout du monde, à passer ses journées dans la poussière, à genoux ou accroupie, sous le soleil ou la pluie. Ce n'était pas le métier le plus évident, mais elle l'aimait ainsi.
Laissant ses pensées de côté, la Wilson resta concentrée jusqu'à ce que l'heure ne vienne de tout ranger à l'abri pour la nuit et de rentrer. Ce qui signifiait pour elle, un détour par chez son père, et avant cela par le supermarché, car elle devait lui faire quelques courses. Et si elle osait encore les repoussait, son misanthrope de paternel se ferait entendre. Au moins ce détour permit à la brune de ne faire qu'un saut chez ce dernier, toujours avec le sourire, malgré les éternels remontrances de son père. Il avait bien de la chance que sa fille était d'une patience infinie et pleine d'amour pour lui, surtout quand il lui en faisait voir de toutes les couleurs, comme ce soir-là. Sauf qu'elle mit rapidement fin à son passage, après avoir bien entendu remonter quelques bouteilles de vin de la cave, cave où elle n'aimait plus trop descendre depuis le tremblement de terre. La peur d'une nouvelle secousse et de s'y retrouver bloquée la hantait. Ce qui n'arriva bien entendu.

Une fois son passage terminée, et la brune de retour dans sa voiture, celle-ci prit le temps de regarder l'heure: ce soir, elle dînait chez Alexandra, pour une petite soirée entre cousines, et elle devait se dépêcher si elle voulait rentrer chez elle, prendre une douche et se changer. Mais c'était faisable si elle ne traînait pas, et elle serait à l'heure. Elle n'aimait pas être en retard, Elisa. C'était quelque chose qui venait de son éducation et de sa personnalité qui s'était forgé au fil des ans.
Et elle réussit à ne pas être en retard, arrivant pile à l'heure devant l'immeuble de sa cousine, après avoir facilement trouvé une place pour garer sa voiture. Prenant son sac contenant une bonne bouteille de vin, venir les mains vident, ce n'était pas son genre, elle sonna, un grand sourire sur les lèvres.

- Salut Alex ! Ce n'est pas l'heure qu'on avait convenu ?

Glissa-t-elle en jetant un regard à la blonde avant d'entrer et de lui claqer la bise. Elle en profita pour lui tendre le sac contenant le vin, une bonne bouteille bien sur, pas du premier prix.

- Ca va et toi ? Tu as l'air débordé ? J'arrive pas au bon moment ?

Elle enleva sa veste en disant cela, avant de se pencher vers Si & Am qu'elle caressa en souriant.
code by exordium.






You don’t just give up. You don’t just let things happen. You make a stand! You say no!
-  Just kind


Dernière édition par Elisa Wilson le Mer 14 Avr 2021 - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra LazzariLa myrtille, fruit obscure
Alexandra Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t9534-alexandra-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t9538-alexandra-o-36-ans-o-institutrice-en-reconversion
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten © Hidden Falls
Thème·s abordé·s : deuil, nyctophobie
Fun then darkness - Elisa Tumblr_inline_o3zn58tj4A1rifr4k_500
Âge : 36 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice en reconversion
Messages : 752 Style RP : Pronoms RP: j'écris en elle
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

Fun then darkness - Elisa Empty
# Sujet: Re: Fun then darkness - Elisa ( le Mer 24 Fév 2021 - 10:51 )
fun then darkness
elisa & alexandra
La journée avait été une telle succession d'événements que l'institutrice ne savait même plus quel était le jour de la semaine. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'Elisa venait passer la soirée chez elle et elle savait à quel point elle était toujours ponctuelle, tout l'inverse de sa cousine, donc. Pourtant, Alex n'aimait pas être en retard, mais c'était plus fort qu'elle, il fallait toujours qu'elle traîne ou trouve quelque chose à faire au lieu de se bouger réellement. Mais qu'importe, il fallait absolument qu'elle rentre avant que sa cousine ne l'attende devant la porte de son appartement. Et finalement, elle réussit sa mission, non sans mal, faisant tomber ses courses plusieurs fois avant d'aller prendre une douche bien méritée.

Alexandra n'a pas le temps de préparer quoique ce soit que déjà on sonne à la porte, dérangeant à peine Si et Am sur le canapé, en pleine session toilette. L'engouement de la soirée se voyait sur son visage et elle avait déjà hâte de connaître les derniers potins que pourrait lui raconter sa cousine. « Tu es parfaitement à l'heure, c'est juste moi qui suis en retard. » Elle hausse les épaules, lui faisant comprendre que ce n'était pas très grave et elle en profite pour détacher ses cheveux blonds, passant l'élastique autour de son poignet. Elle prend le sac tendu par Elisa avant de faire un "oh" silencieux suivi d'un petit sourire en voyant la bouteille de vin. « Bonne soirée en perspective ! » Après l'avoir fait entrer dans l'appartement, la laissant se mettre à l'aise, elle pose la bouteille sur le snack qui séparait le salon de la cuisine alors qu'Elisa venait saluer les deux flemmards sur le canapé. « Ça va ! C'était un peu la course ce soir, j'ai dû faire des courses en ville et c'était bondé, je viens à peine de rentrer pour tout te dire. » Elle sort deux verres à pied ainsi qu'un tire-bouchon, sûrement le seul ustensile dont elle savait se servir et ramène le tout dans le salon avec la bouteille.
« Je nous ai pris des makis pour ce soir, je me suis dit que ça te plairait. » Et puis cela changerait des pâtes pour une fois, quand elle arrivait à les faire cuire bien entendu.

Pour le moment, elles méritaient bien de se poser avec un verre. L'institutrice approche et décale Si et Am qui ne voulaient pas bouger et débouche la bouteille de vin sans trop de difficultés avant de servir remplir à moitié les deux verres. « Trinquons à cette soirée ! »  Alex tend son verre en direction de sa cousine pour trinquer, débutant ainsi cette soirée qui démarre plutôt bien, jusqu'ici tout va bien, dans le meilleur des mondes. Pour le moment. « Parle-moi de ta journée, ça s'est bien passé ? » La blonde était une petite curieuse et puis elle s'intéressait aussi à tout, notamment à la vie de sa cousine qu'elle affectionnait particulièrement.
code by exordium.




Dernière édition par Alexandra Jacobsen le Jeu 18 Mar 2021 - 18:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elisa WilsonL'abricot, fruit du bonheur
Elisa Wilson
https://www.ciao-vecchio.com/t7585-elisa-lonely-flower https://www.ciao-vecchio.com/t7616-elisa-don-t-stop-me-now
ID : Maxi, @Cinderella
Pronom : Elle
Faceclaim : Alicia Vikander (@Cinderella)
Sujets sensibles : Les relations toxiques, la zoophilie
Thème·s abordé·s : handicap; deuil et mort; maladie (mucoviscidose)
Fun then darkness - Elisa B85f5e42b0ead07bb94e476e39261970f9d28965
Âge : 32 ans (18.12.89)
Métier : Historienne-archéologue, avec une spécialité pour l'époque contemporaine et la seconde guerre mondiale
Messages : 1449 Style RP : Flashback : oui.
RPs hot : avant/après, pas pendant.
Longueur : j'écris sans pression, je m'adapte à mes partenaires, je peux faire du 300/400 mots comme plus de 1000 ! J'écris à l'inspiration, et quand j'écris beaucoup je n'attends pas de même en face, chacun écrit comme il le sent !

Fun then darkness - Elisa Empty
# Sujet: Re: Fun then darkness - Elisa ( le Sam 6 Mar 2021 - 22:04 )
fun then darkness
elisa & alexandra
La journée touchait à sa fin, et de la meilleure des manières pour Elisa. Une soirée avec un de ses proches, elle ne disait jamais non. Notamment avec ses cousines, pour qui elle était toujours là et répondait toujours présente. Tout comme Cesare. Ils étaient ce petit cercle de personnes en qui elle avait entièrement confiance, et ça, ça n'avait pas de prix à ses yeux. Ca la rendait même heureuse. Encore plus ce soir, sa bonne humeur étant accompagnée de Celine Dion dans sa voiture, la musique résonnant assez fort, et elle chantant à tue-tête. Oui, la soirée allait être fantastique, et sa longue journée allait se clôturer de la meilleure des manières. Voilà qui était certain.
La surprise d'Alexandra, à son arrivée, fait douter Elisa sur l'heure convenue durant quelques secondes. Mais non, elle était là à l'heure, c'est juste sa cousine qui était en retard, faisant naître un regard interrogatif chez la Wilson. Des petits soucis ? Question que la jeune femme se pose sans oser la dire à voix haute. Enfin dans un premier temps.

- Oh oui, une super soirée !

S'exclama-t-elle sur un ton enjoué, un grand sourire sur les lèvres. Oui la soirée allait être top, elle n'en doutait pas. Si seulement elle savait ce qui les attendait, elle ne se serait certainement pas prononcer aussi positivement. Elle aurait retenu son enthousiasme, mais là, il était entièrement perceptible. Et communicatif. Puis elle finit par demander si tout allait bien pour sa cousine, toujours un peu préoccupé par ce qu'il s'était passé au départ, non sans au passage saluer les deux chats de la blonde, confortablement installés sur le canapé.

- Oh je vois. Tu aurais dû m'envoyer un SMS, je serais venu plus tard.

Dit-elle en se redressant pour aider Alex à tout ranger et préparer au besoin. Hors de question qu'elle reste les bras croisés. Mais déjà sa cousine revient avec deux verres à pied et le tire-bouchon, annonçant qu'elle avait pris des makis. De quoi réveiller les papilles de la jeune femme.

- Tu sais que j'adore ça !

Elle sourit en disant cela, avant de rejoindre le salon pour prendre place sur le canapé, aux côtés de sa cousine. Le verre de vin se trouve rapidement entre ses mains, et les deux jeunes femmes en viennent à trinquer.

- A cette soirée ! Qui sera super !

Le ton était toujours optimiste tandis que le son des verres qui s'entrechoquent se fait entendre dans un doux son cristallin. Puis le doux et délicieux liquide atteint enfin les lèvres de la Wilson qui en boit une petite gorgée avant de répondre à la question de sa cousine.

- Longue. Très longue, je suis bien contente qu'elle soit finie. Ce matin j'étais à l'université et cette après-midi au musée, pour trier et cataloguer les dernières trouvailles de Pompéi. Puis passage par chez mon père, comme tous les jours, avant de venir ici, pour passer un bon moment avec toi. Et toi, alors, comment a été ta journée ?

Certainement aussi longue que celle de la brune. Heureusement que le vin était là pour les réconforter.

code by exordium.






You don’t just give up. You don’t just let things happen. You make a stand! You say no!
-  Just kind


Dernière édition par Elisa Wilson le Mer 14 Avr 2021 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra LazzariLa myrtille, fruit obscure
Alexandra Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t9534-alexandra-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t9538-alexandra-o-36-ans-o-institutrice-en-reconversion
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten © Hidden Falls
Thème·s abordé·s : deuil, nyctophobie
Fun then darkness - Elisa Tumblr_inline_o3zn58tj4A1rifr4k_500
Âge : 36 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice en reconversion
Messages : 752 Style RP : Pronoms RP: j'écris en elle
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

Fun then darkness - Elisa Empty
# Sujet: Re: Fun then darkness - Elisa ( le Ven 19 Mar 2021 - 13:07 )
fun then darkness
elisa & alexandra
Alexandra avait passé la journée à trépigner d'impatience en vue de la soirée qui les attendait, Elisa et elle. Si elle savait comment elle allait se terminer, elle n'aurait sûrement pas quitté son lit le matin même. Mais qu'importe, pour le moment, pour le moment tout se passait dans le meilleur des mondes. Sa cousine, comme toujours, était très compréhensive notamment concernant son retard qui n'était pas flagrant à première vue, mais elle n'avait pas eu le temps de souffler depuis son retour, mais elle comptait sur ce verre de vin et le reste de la soirée pour décompresser. « Ne t'en fais pas, l'important, c'est que tu sois là ! » La blonde l'a rejoint bien vite sur le canapé avec leurs verres de vin, lui annonçant le menu de la soirée. Elle savait qu'elle visait juste avec des makis et elle les avait acheté dans cette petite épicerie dans le centre qui en faisait de très bons, elle n'avait jamais été déçue. « Evidemment que je le sais. » Elle sourit, pas peu fière de cette trouvaille et en même temps elle ne s'était pas vue cuisiner, autant acheter des produits de qualité.

Les cousines trinquent avec enthousiasme et Alexandra trempe ses lèvres dans le vin qui s'avérait être très bon dès la première gorgée. Une bonne soirée en perspective donc et l'institutrice tenait à tout savoir de sa journée et des derniers potins qu'elle pouvait lui raconter. Elle écoute son petit récit et ses yeux pétillent dès qu'elle évoque Pompéi, cela faisait bien longtemps qu'elle ne s'y était pas rendue, mais c'était toujours un plaisir d'entendre Elisa en parler. Elle avait ce point commun qu'était l'histoire, sauf que la plus jeune en avait son métier et il faut dire qu'Alexandra l'enviait un peu parfois, même si elle adorait enseigner aux plus jeunes. « J'ai effectivement entendu dire qu'ils avaient trouvé de nouveaux éléments là-bas, tu dois être ravie ! » Les deux cousines pouvaient en parler des heures, c'était un sujet qui les passionnait même si Alexandra était beaucoup moins calée sur le sujet. « Et bien écoute pas trop mal, journée classique à l'école, mes élèves étaient assez excités aujourd'hui et m'ont fait vivre un enfer cet après-midi, comme tous les vendredis en fin de compte. J'ai eu un peu de retard, car la maman de l'une de mes élèves a été très en retard et il a fallu que je cours pour faire quelques courses et me voilà. » Rien de bien exceptionnel, mais elle était bien contente d'être enfin posée avec le week-end qui se profilait malgré les quelques cours qu'elle devait préparer, mais ça encore, ce n'était pas ce qui allait lui prendre le plus de temps. « Comment va ton père ? » Elle demande finalement même si elle savait que c'était un peu tendue entre eux, mais c'était plus par politesse.

code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Elisa WilsonL'abricot, fruit du bonheur
Elisa Wilson
https://www.ciao-vecchio.com/t7585-elisa-lonely-flower https://www.ciao-vecchio.com/t7616-elisa-don-t-stop-me-now
ID : Maxi, @Cinderella
Pronom : Elle
Faceclaim : Alicia Vikander (@Cinderella)
Sujets sensibles : Les relations toxiques, la zoophilie
Thème·s abordé·s : handicap; deuil et mort; maladie (mucoviscidose)
Fun then darkness - Elisa B85f5e42b0ead07bb94e476e39261970f9d28965
Âge : 32 ans (18.12.89)
Métier : Historienne-archéologue, avec une spécialité pour l'époque contemporaine et la seconde guerre mondiale
Messages : 1449 Style RP : Flashback : oui.
RPs hot : avant/après, pas pendant.
Longueur : j'écris sans pression, je m'adapte à mes partenaires, je peux faire du 300/400 mots comme plus de 1000 ! J'écris à l'inspiration, et quand j'écris beaucoup je n'attends pas de même en face, chacun écrit comme il le sent !

Fun then darkness - Elisa Empty
# Sujet: Re: Fun then darkness - Elisa ( le Dim 25 Avr 2021 - 12:27 )
fun then darkness
elisa & alexandra
Des makis. Alexandra savait comment faire plaisir à Elisa, grande amatrice de la nourriture japonaise, et notamment des sushis et makis. Une passion qu'elle ne cachait pas, encore moins assise auprès de sa cousine, dans ce canapé si confortable, un verre d'un délicieux vin à la main. La soirée s'annonçait splendide pour la brune, qui allait en profiter pour se détendre et s'amuser.

- Tu me connais que trop bien !

Commente juste la jeune femme en levant son verre de vin vers Alexandra, trinquant ensemble dans la bonne humeur dans un doux son de cristal qui s'entrechoque, avant d'en boire une gorgée. Délicieux. Elisa savoure chaque goutte avant de reprendre le fil de la conversation, parlant à Alex de la récente découverte faite à Pompéi et son travail actuel qui en découle. Aider le musée plaît beaucoup à l'historienne, même si elle ne travaille pas sur la partie dont elle est la plus spécialiste pour le moment. Mais elle apprenait en compagnie de ses collègues, et elle aimait ça. D'ailleurs cataloguer ces récentes trouvailles lui donnait envie de repartir en chantier de fouilles, quelque part autour du monde. Plusieurs mois qu'elle n'était pas partie, et elle y pensait de plus en plus. Peut-être bientôt.

- Oui, ils y ont découvert un thermopolium splendide, extrêmement bien conservé, merci les cendres du Vésuve ! Et puis bien sûr, tout un tas d'objets hétéroclites, comme souvent, que je catalogue du coup avec mes collègues au musée, avant qu'ils ne soient restaurés.

Et un jour, présentés au public. Toujours un moment qu'appréciait la Wilson: que le public découvre ces artefacts découverts et qui en disent long sur la vie et le talent des civilisations du passé.

- Je vois. Une longue journée en sommes, tu dois bien être contente qu'elle arrive à son terme, avec un verre d'un délicieux vin. En tout cas, je constate que les élèves ne changent pas: les vendredi après-midi, toujours les pires moments !

Elle rit en disant cela, pensant à elle au même âge, et à l'excitation du week-end qu'elle ressentait enfant.

- Allez, ce week-end, tu détends et tu en profites !

Lança-t-elle en souriant à Alexandra avant de boire une nouvelle gorgée de son vin, savourant celui-ci quelques instants avant de répondre à la nouvelle question que venait de lui poser sa cousine. Comment allait son père ? A savoir l'oncle de la Jacobsen. Etonnamment plutôt bien, même si toujours bougon et râleur.

- Il va plutôt bien. Fidèle à lui-même à vrai dire, mais bon, ce n'est pas aujourd'hui que je vais changer le vieux mysanthrope qu'il est devenu.

Ca serait mission impossible de toute façon. Depuis son accident, il était devenu ainsi au fur et à mesure, et la mort de son fils puis le divorce n'avait rien arrangé à cela. Mais il était encore entouré, moins qu'autrefois il est vrai, mais il avait choisi de s'isoler au fur et à mesure des années, se contentant de voir le moins de personnes possibles. Elisa était celle qu'il voyait le plus, la jeune femme passant la voir tous les jours. Puis il avait son infirmière, son coach de sport, son plus vieil ami, et le dernier, ou encore sa soeur, la mère d'Alex, qui passait le voir de temps à autre. Les seules personnes qu'il acceptait vraiment de voir.

- Bref, il est ainsi. Sinon, quoi de beau à par le boulot, pour toi ?
code by exordium.






You don’t just give up. You don’t just let things happen. You make a stand! You say no!
-  Just kind
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra LazzariLa myrtille, fruit obscure
Alexandra Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t9534-alexandra-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t9538-alexandra-o-36-ans-o-institutrice-en-reconversion
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten © Hidden Falls
Thème·s abordé·s : deuil, nyctophobie
Fun then darkness - Elisa Tumblr_inline_o3zn58tj4A1rifr4k_500
Âge : 36 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice en reconversion
Messages : 752 Style RP : Pronoms RP: j'écris en elle
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

Fun then darkness - Elisa Empty
# Sujet: Re: Fun then darkness - Elisa ( le Mar 11 Mai 2021 - 16:09 )
fun then darkness
elisa & alexandra
Évidemment, lorsqu'il s'agissait de faire plaisir à ses proches, Alexandra était du genre à se démener. Même lorsqu'il s'agissait de nourriture. Bien entendu, elle ne leur faisait pas l'affront de leur cuisiner quoi que ce soit, elle se contentait d'acheter de bons petits plats préparés par des traiteurs ce qui n'était pas si mal ! Ce n'était peut-être pas elle qui les avait faits, mais au moins, elle avait eu la gentillesse de les acheter ou même d'y penser, elle n'est pas si ingrate que certain.es aimaient à le dire. Elisa faisait partie des privilégié.es et Alexandra connaissait son amour pour les makis alors elle ne s'était pas privée. Assises autour d'un verre de vin, les deux cousines papotent tranquillement notamment des récentes découvertes archéologiques locales ce qui enthousiasmait la blonde. Elle, qui, s'ennuyait assez rapidement lorsque quelqu'un lui racontait ce qu'il faisait dans le cadre de son travail, là, elle était captivée car passionnée. Elle trépigne presque sur le canapé, sautillant légèrement. « C'est super ! Je t'envie, tu sais, tu as eu le privilège de voir tout ça avant tout le monde, avant la restauration ! J'ai hâte d'aller les admirer au musée même si je me doute que cela prendra du temps. » Il ne fallait pas rêver, elle n'était pas prête de voir les éléments récupérés ou même le thermopolium restauré, mais le simple fait de la découverte, déjà, la rendait heureuse.

Sa journée à elle, n'avait pas été aussi exceptionnelle. Elle avait beau aimer ses élèves, parfois, elle avait envie de jeter l'éponge et de les laisser se débrouiller, surtout un jour comme celui-ci, un vendredi. L'excitation du week-end rendait toujours la journée particulièrement ardue, mais c'était le jeu. « Tu es ma récompense après cette journée particulièrement pénible, oui ! » Elle rit elle aussi avant de soupirer légèrement, cette journée était derrière elle maintenant, elle allait pouvoir penser à ce week-end. « Oh oui, je pense que je vais rattraper mon retard dans ma série et peut-être écrire un peu.. » Elle ne savait pas encore, la flemme allait sûrement frapper et elle ne ferait peut-être rien au final, mais elle repoussait l'écriture de ce rp depuis quelques jours, elle ne pouvait plus reculer, il fallait qu'elle lui réponde. La jeune blonde s'enquiert de l'état de son oncle maternel et fait une légère moue compréhensive, c'était plutôt compliqué cette relation avec Elisa et son père, du moins elle l'imaginait, mais au moins, il était toujours là, elle le voyait ainsi.

Alexandra n'insiste pas, sentant bien que le sujet était délicat et elles n'étaient pas ici pour ressasser de mauvaises choses ou de mauvaises ondes, elles étaient là pour papoter tranquillement et fêter ce début de week-end qu'elle avait attendu toute la semaine, pour sa part, depuis qu'elle s'était levée lundi matin en fin de compte. La blonde hausse les épaules à la question de sa cousine, ne sachant pas trop quoi répondre et c'est à cet instant précis que l'obscurité s'installe, subitement. Coupure de courant, compteur qui a sauté, Alexandra n'en a aucune idée à vrai dire, tout ce qu'elle sait, c'est qu'il fait noir. Si noir qu'elle commence déjà sentir son cœur s'emballer, elle a une peur panique de l'obscurité. À tel point, qu'habituellement, elle dort avec la lampe de chevet allumée ou alors la télé, et ça, depuis l'adolescence. Elle tend le bras pour poser son verre sur la table basse qui est normalement devant elle et elle s'empresse de tatonner vers Elisa. « Elisa... Elisa... T'es où ? Elisa.. J'ai peur !!! » Elle avait bien essayé de se contenir, mais là, ce n'était plus possible, elle était mortifiée. Seule la lumière du soleil couchant venant de la fenêtre éclairait légèrement la pièce, mais ce n'était clairement pas suffisant pour l'institutrice qui avait pris le bras de sa cousine entre ses doigts pour se rassurer. « Je me sens pas bien.. » Elle se sentait bizarre, elle avait du mal à respirer et commençait à discerner des ombres qui semblaient danser sur les murs qu'elle voyait à peine. Elles n'étaient sûrement pas seules ici. Non, c'était seulement son imagination et surtout son cerveau qui s'était mis en alerte, elle n'arrivait plus à raisonner objectivement. « On va mourir hein dis ? » Et elle était aussi légèrement dramatique sur les bords, ce qui n'arrangeait rien.

code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Elisa WilsonL'abricot, fruit du bonheur
Elisa Wilson
https://www.ciao-vecchio.com/t7585-elisa-lonely-flower https://www.ciao-vecchio.com/t7616-elisa-don-t-stop-me-now
ID : Maxi, @Cinderella
Pronom : Elle
Faceclaim : Alicia Vikander (@Cinderella)
Sujets sensibles : Les relations toxiques, la zoophilie
Thème·s abordé·s : handicap; deuil et mort; maladie (mucoviscidose)
Fun then darkness - Elisa B85f5e42b0ead07bb94e476e39261970f9d28965
Âge : 32 ans (18.12.89)
Métier : Historienne-archéologue, avec une spécialité pour l'époque contemporaine et la seconde guerre mondiale
Messages : 1449 Style RP : Flashback : oui.
RPs hot : avant/après, pas pendant.
Longueur : j'écris sans pression, je m'adapte à mes partenaires, je peux faire du 300/400 mots comme plus de 1000 ! J'écris à l'inspiration, et quand j'écris beaucoup je n'attends pas de même en face, chacun écrit comme il le sent !

Fun then darkness - Elisa Empty
# Sujet: Re: Fun then darkness - Elisa ( le Sam 21 Aoû 2021 - 18:38 )
fun then darkness
elisa & alexandra
Parler de son travail, ce n'est pas avec tout le monde qu'Elisa le fait. Elle sait qu'à ce sujet, elle doit choisir ses interlocuteurs, sinon, elle risquait de les ennuyer, et ils pourraient l'envoyer chier, ou autre. Elle le savait car ça lui était déjà arrivée par le passé, il y a bien des années maintenant, et depuis, elle faisait attention. Mais Alexandra avait une passion pour l'hsitoire, alors elle partageait cela avec elle. Encore plus la découverte d'un thermopolium quasi intact, dans un état de conservation des plus rare. Et l'attitude de sa cousine à ses côtés la faisait doucement sourire, son verre de vin rouge à la main qu'elle porta à ses lèvres, hochant simplement la tête dans un premier temps aux paroles de la blonde à ses côtés.

- Oui, c'est vrai que j'ai cet avantage, mais j'ai tendance à trouver les objets restaurés encore plus beaux que lors de leur découverte. Bien que lors de celle-ci, il y a une sorte d'émerveillement particulier, car c'est la trace d'un passé ancien que l'on retrouve, et souvent dans un état convenable.

Un sentiment particulier que l'archéologue adorait plus que tout.

- En tout cas s'il y a une soirée d'inauguration, j'essaierai de te dégotter des billets. Par contre, le thermopolium, ça sera directement sur site. Je sais qu'ils vont l'ouvrir au public, mais la date n'a pas encore été communiquée.

Tout le monde voulait le voir. Enfin, tous les touristes qu'on pouvait croiser dans les parties ouvertes à la visite du site. La découverte avait eu un tel retentissement que forcément, la question était posée tous les jours, plusieurs fois. L'idée de mettre un panneau informatif sur le site de Pompéi, mais aussi au musée, à ce sujet faisait d'ailleurs doucement son chemin, à voir si cela se concrétiserait.
La journée d'Alex, quant à elle, n'avait pas été du même ressort, amenant la Wilson à grimacer doucement en l'entendant, avant de tenter d'un rire. Il était temps d'oublier le comportement exécrable de ces petits monstres pour se concentrer la soirée qui serait bien meilleure. Pas le choix. Sans compter que ça ne pouvait pas être pire. Enfin du point de vue de la brune. Si seulement elle savait ce qui les attendait quand elle pensait cela...

- Une récompense avec du vin et des makis, y a rien de mieux pour commencer un week-end !

Elle sourit en tendant un instant son verre, le laissant s'entrechoquer contre celui de la Jacobsen. Puis elle le porta à ses lèvres pour en boire une nouvelle gorgée, écoutant Alex lui annoncer son programme des deux jours à venir.

- Regarder une série. Je pense que je vais faire la même chose aussi. C'est repos après tout, on a le droit de flemmarder dans son lit ou son canapé !

Disait celle qui était un peu trop active pour le faire tout une journée entière. Sans compter qu'elle devait s'occuper de son père, et avec Cesare, ils avaient prévu d'aller au restaurant tous les deux. Si ce n'est partir en vadrouille. Mais elle trouverait un moment pour flemmarder devant une série, foi de Wilson.

- Tu regardes quoi en ce moment d'ailleurs ?

Demanda-t-elle anodinement, elle qui était toujours à la recherche de nouveautés à regarder. Sa passion pour les séries lui jouerait des tours un jour... Mais pas pour le moment, alors elle en profitait.

La conversation continua doucement, et alors qu'Eli la relançait en demandant ce qu'il y avait de nouveau dans la vie de sa cousine depuis qu'elles s'étaient vues, les lumières s'éteignirent d'un coup, laissant place à l'obscurité. Et vu que les volets d'Alex étaient abaissés en grande partie pour prémunir de la chaleur du soleil la journée, les deux cousines se retrouvèrent presque dans le noir. Plus d'électricité. Il ne manquait plus que ça, car si les souvenirs d'Elisa étaient bons, sa cousine avait peur du noir... Et ils étaient bons ses souvenirs.

- Je suis toujours à côté de toi, tout va bien.

Dit-elle à l'attention de sa cousine, tout en tendant les mains vers elle pour la toucher et la rassurer. Mais déjà les doigts d'Alex entouraient son bras le plus proche, la serrant fermement, ce qui fit grimacer la brune: elle avait de la poigne l'institutrice.

- Ca va aller, ne t'en fais pas. Je pense que les plombs ont sauté, mais ça va revenir d'une manière ou d'une autre.

Son ton était rassurant, et tout en parlant, Elisa chercha son portable, qui avait bien entendu glisser de sa poche arrière de son jean pour venir se cacher entre les coussins du canapé. Et il ne voulait décidément pas se laisser attrapper, alors que la panique semblait envahir Alexandra.

- Mais non, mais non, on ne va pas mourir.

Lâcha-t-elle, alors que sa main atteignait enfin son téléphone, au moment même où la main d'Alex serrait un peu plus son bras.

- Enfin si tu me serres encore plus fort le bras, je ne suis pas certaine de m'en sortir vivante par contre !

Les mots furent prononcés sur le ton de la plaisanterie, ce que vint confirmer le rire de l'archéologue qui en profita pour allumer la lampe de son téléphone, laissant venir un peu de lumière. Heureusement que ça éclairé bien ces petites choses.

- Tu vois ? Tout va bien.

Tout en parlant, elle souria avant de balayer la pièce avec son portable, éclairant les zones dans le noir, montrant qu'il n'y avait rien.

- Maintenant dis moi où est ton disjoncteur que j'aille jeter un coup d'oeil. Voir si c'est un de tes plombs qui a sauté, ou si c'est une coupure générale.

A choisir, la Wilson préférerait que ce soit les plombs d'Alex qui ait sauté et non une coupure générale, qui pouvait être plus problématique. Mais bon, si c'était le cas, elles devraient faire avec.
code by exordium.






You don’t just give up. You don’t just let things happen. You make a stand! You say no!
-  Just kind
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra LazzariLa myrtille, fruit obscure
Alexandra Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t9534-alexandra-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t9538-alexandra-o-36-ans-o-institutrice-en-reconversion
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten © Hidden Falls
Thème·s abordé·s : deuil, nyctophobie
Fun then darkness - Elisa Tumblr_inline_o3zn58tj4A1rifr4k_500
Âge : 36 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice en reconversion
Messages : 752 Style RP : Pronoms RP: j'écris en elle
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

Fun then darkness - Elisa Empty
# Sujet: Re: Fun then darkness - Elisa ( le Dim 17 Oct 2021 - 1:42 )
fun then darkness
elisa & alexandra
Alexandra était toujours émerveillée lorsqu’Elisa lui parlait de son travail, à vrai dire, elle l’enviait beaucoup. Si elle avait poussé ses études un peu plus loin, il était possible qu’elles aient été collègues, du moins travaillant dans le même domaine. Mais l’institutrice n’était pas mécontente de son parcours et vivait donc cette envie par procuration, ce n’était déjà pas si mal. Les découvertes récentes à Pompéi, Alex les suivait et pouvait même se targuer de dire qu’elle connaissait des personnes concernées par les fouilles, et même si elle en faisait parfois des caisses, elle disait vrai. « Des billets pour ta cousine préférée, je n’en demande pas moins. J’ai hâte de voir tout ça, c’est toujours incroyable d’admirer les vestiges d’un passé si lointain maintenant. » Une véritable passion pour la blonde qui savait déjà qu’elle ne tiendrait pas en place durant la soirée de l’inauguration.

Ce petit aparté change les idées de l’institutrice qui avait passé une journée pour le moins chargée et surtout fatigante. Elle ne regrettait pas d’avoir choisi cette voie, loin de là, mais il est vrai que, parfois, ses élèves pompaient toute son énergie vitale au point qu’elle ne voulait rien faire de ses week-ends à part se reposer. Mais la soirée avec Elisa s’annonçait des plus revigorantes. Elles avaient de quoi manger et de quoi boire, Alexandra aimait vraiment ces moments-là. Et puis qu’est-ce qui pouvait arriver de pire ? « Tu crois pas si bien dire ! J’ai envie de rester sur le canapé jusqu’à ce qu’il prennent la forme de mes fesses. » La jeune femme boit une gorgée de son vin avant de poser son verre sur la table basse. « En ce moment, je me refais Mindhunter. C’est un sujet qui me passionne, bon c’est bizarre dit comme ça j’avoue.. » Alexandra était du genre à être plus effrayée par des reportages sur des tueurs en série que par des histoires de fantômes, ce qui, en soi, était logique, du moins pour elle, l’être humain pouvait être capable du pire.

Par réflexe, la jeune femme veut retourner la question à sa cousine, mais l’obscurité envahit son appartement, la faisant violemment frissonner. Elle ne supportait pas de se retrouver dans le noir total, c’était l’une de ses plus grandes peurs à vrai dire, pas étonnant qu’elle dormait avec la télé allumée. Sa peur grandissait de manière exponentielle et en quelques secondes, la blonde était déjà au bord de la crise d’angoisse. Cherchant sa cousine à tâtons alors qu’elle était encore près d’elle, il y a moins d’une minute, Alex s’attendait à ne pas la trouver ou de trouver autre chose. Son imagination, comme toujours dans ces moments-là, commençaient à lui jouer des tours. Légèrement rassurée de la trouver à ses côtés et par sa voix, aussi, l’institutrice resserre ses doigts autour de son bras, incapable de la lâcher, à peine consciente qu’elle pouvait lui faire mal. Sa respiration saccadée trahissait la panique dans laquelle elle était à cet instant et de léger gémissements de peur s’échappaient de manière incontrôlée de sa bouche. Alexandra ne contrôlait plus rien et elle avait très envie de pleurer. S’imaginant déjà le pire, elle essaie de respirer profondément, lentement, pour faire descendre son angoisse, pour faire reculer cette crise d’angoisse qui était en train de la paralyser. Elle appréciait la tentative de boutade de sa cousine, mais cela ne change rien au fait qu’elle ait peur. Puis soudain de la lumière d’un flash qui l’éblouit un instant et Alex met quelques secondes avant de comprendre ce que c’était. Très légèrement rassurée par la lumière à laquelle elle s’accroche comme à une bouée, elle ne lâche pas Elisa pour autant. « D’a.. D’accord… » Si Elisa disait que tout allait bien, alors elle voulait bien la croire, mais c’était bien plus facile à dire qu’à faire. Alex voit la lumière du flash parcourir la pièce, mais n’ose pas regarder, voir cette lumière éclairer les ténèbres n’avait rien de rassurant du tout, n’importe quoi pouvait surgir de n’importe où. La jeune femme essaie de garder le contrôle, vraiment, mais les larmes coulent tout de même, elle était toujours autant terrifiée. « Non ! Reste avec moi, je t’en prie.. » Même si elle ne contrôlait pas du tout ses réactions, Alexandra avait bien conscience que cela pouvait paraître excessif de réagir ainsi et elle commençait à se maudire. Et si elle avait été seule chez elle à cet instant, qu’aurait-elle pu bien faire ? Elle n’aurait même pas été en mesure d’appeler quelqu’un à l’aide. « Je.. Je vais venir avec toi. Faut encore que je me souvienne où c’est. » Près de la porte d’entrée ? Ou dans le couloir menant à la salle de bains ? Elle ne savait plus vraiment où se trouvait ce fichu disjoncteur. Prudemment, la jeune femme se lève, sans lâcher le bras de sa cousine, sortant elle aussi son téléphone, deux flashs valaient mieux qu’un. Alexandra fait pivoter Elisa de manière à ce qu’elle se trouve devant elle, comme un bouclier et elle la pousse directement vers le couloir. « Je crois qu’il est là-bas, près de la porte de la salle de bains. » Aux dernières nouvelles, c’était le cas, normalement. Avançant prudemment vers ce qui semble être un boîtier et donc un disjoncteur, Alex reste concentrée sur sa cousine, n’osant même pas regarder derrière elle ou même sur les côtés, il n’y avait que le néant et ténèbres. « Si c’est une coupure générale, je squatte chez toi, c’est non négociable. »

code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Fun then darkness - Elisa Empty
# Sujet: Re: Fun then darkness - Elisa ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Fun then darkness - Elisa -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut