[Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless - Page 2

Revenir en haut
Aller en bas

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur la Souris Gaming sans fil Wifi Logitech Pro X Superlight ...
89.99 € 149.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -40%
-40% sur la Souris Gaming sans fil Wifi Logitech Pro X ...
Voir le deal
89.99 €

 

- [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Daya RaichandLa myrtille, fruit obscure
Daya Raichand
https://www.ciao-vecchio.com/t8668-daya-raichand#289871 https://www.ciao-vecchio.com/t8681-daya-o-36-ans-o-profession#290172
ID : Cilaos
Pronom : Elle/she
Faceclaim : Freida Pinto : bébé + signa : endless love + gifs : hidden falls
Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur :sans pression.

Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : Violences conjugales, deuil
Je suis absent-e : Test
Messages : 1652 [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless - Page 2 Gp22wJb
Âge : 35 ans
Métier : Professeur de piano au conservatoire de musique de Naples
[Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless - Page 2 Empty
# Sujet: Re: [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless ( le Dim 17 Oct 2021 - 1:50 )
Un sourire doux avait étiré les lèvres de Daya qui avait glissé sa main dans celle de Dante. Un geste à la fois étrange et naturel, comme si les choses se remettaient à leur place. Devant le café, il était important pour la jeune femme de lui faire comprendre qu’il n’y était pour rien de ce qui s’était passé par la suite. Personne n’aurait pu prédire ce qu’elle vivrait ni comment ça se terminerait. A plusieurs reprises pendant qu’elle préparait son procès, elle s’était demandé si elle le croiserait. Son histoire avait occupée la première page des journaux locaux pendant des semaines et même chose une fois que le procès commença. Mais elle se résigna à ne pas se renseigner à ce sujet. Elle ne voulait pas croiser son regard et y  déceler de la déception, du jugement ou de la pitié. Quelque part, elle aurait même aimé qu’il se tienne éloigné de tout ça et ne sache même pas ce qui lui était arrivé après cette nuit. Lorsqu’il hocha la tête pour confirmer qu’il était au courant, Daya eut un pincement au cœur avant de se résoudre que ce n’était pas non plus un secret d’état. Les gens en avaient parlé à l’époque et en parlaient encore aujourd’hui. Suite à ça, elle avait même dû adapter son quotidien pour éviter les questions intrusives et indiscrètes de la part d’étrangers voire même de ses proches.

Elle afficha tout de même un sourire en coin avant d’entrer dans le bar et de s’installer à une table en compagnie de Dante qu’elle suivait du regard. « Je t’écoute. » Son ton sérieux n’inspirait rien de bon à la créole dont l’estomac se tordit un peu plus. Le temps qu’il cherche comment formuler sa question, le regard de la jeune femme se posa sur le pilote prête à gratter la moindre information sur la question qu’il voulait lui poser, rien que pour anticiper. Pendue à ses lèvres, elle avait retenue sa respiration pour ne pas le perturber. Lorsque les mots sortirent enfin et qu’elle se retrouva confrontée à son interrogation, elle sentit le monde s’écrouler autour d’elle. Pourtant assise, elle avait la sensation que son corps était en train de basculer dans le vide et qu’elle n’avait plus aucune bouée pour la maintenir hors de l’eau. « Quoi ? » Elle avait bien entendu la question. Elle l’avait également comprise. Elle ne voulait juste pas y répondre parce qu’elle n’était pas sûre de savoir comment mettre en mots ce qui lui passait par la tête. « Lucio… » Commença Daya qui savait qu'il ne se faisait plus appeler comme ça, mais elle avait besoin de s'adresser directement à lui. « Avec Luca… » A peine avait-elle soufflé son prénom qu’une douleur vive traversa la poitrine avec violence. Au cours de ces dernières années, Daya s’en était pris des coups certains plus forts que d’autres. Mais rien ne lui faisait plus mal que d’évoquer son amour de jeunesse à qui elle avait été forcée de dire au revoir. Elle n’avait d’ailleurs pas assisté à son enterrement parce que l’idée de ne plus jamais le revoir lui était insupportable. Et aujourd’hui, alors qu’elle se retrouvait face à son jumeau avec qui elle avait passé une nuit qui avait pu rendre à Daya ce qu’on lui avait pris, elle se retrouvait à devoir répondre à une question impossible à répondre. C’était comme de demander à la mer de s’assécher. A la lune de cesser de briller. A son cœur de cesser de battre. Elle se contenta de secouer doucement la tête. Elle ne voulait pas lui mentir. Et pour Daya, ce n’était pas une nouvelle qu’il apprenait. Sa relation avec Luca a toujours été unique et impossible à cerner, même pour la créole qui la vivait. « C’est Luca. » Sa voix se brisa alors qu’elle essayait de formuler plus de deux mots. « Le plus grand amour de ma vie et sans aucun doute, mon plus grand chagrin. » La voix basse, les yeux baissés, des larmes s’étaient remises à rouler le long de ses joues sans qu’elle n’essaie de les arrêter. « Me demander si je pense à lui, c’est comme de me demander si j’ai besoin d’air pour respirer. » Elle ponctua sa phrase d’un petit rire sans humour. « Bien sûr que je pense à lui. »  Un sourire triste étira doucement les lèvres de la jeune femme qui pensait justement à lui. « Tu devrais le savoir, non ? C’était pas comme si on se cachait dans les couloirs du lycée ou quand on traînait en dehors. » Iels n’avaient jamais dit ouvertement qu’iels sortaient ensemble, mais tout le monde savait que Luca était à Daya, et que Daya était à Luca. « Toi ça t’arrive de penser à lui ? » Puisqu’iels en étaient à se poser des questions. « Votre relation était…particulière aussi, non ? » Traduction : vous ne vous entendiez pas, est-ce que sa mort a changé quelque chose ou le méprisait-il toujours autant ?


Interwined souls ♒︎Que deviendra le monde si nos femmes ont peur ? Il s'effondrera le monde ! Sa voûte sombrera et les étoiles qui constellent, se mêleront à la poussière des routes ! ▬ Toi peur ? Et de quoi ?© endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe citron, fruit du mensonge
En ligne
Dante Galeone
https://www.ciao-vecchio.com/t8545-dante-galeone https://www.ciao-vecchio.com/t8890-dante-o-36-ans-o-commandant-de-bord
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : J. Dornan ©Djo
Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
Thème·s abordé·s : deuil, mort, favoritisme familial
Messages : 16334 [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless - Page 2 Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless - Page 2 Empty
# Sujet: Re: [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless ( le Dim 17 Oct 2021 - 16:04 )


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Daya RaichandLa myrtille, fruit obscure
Daya Raichand
https://www.ciao-vecchio.com/t8668-daya-raichand#289871 https://www.ciao-vecchio.com/t8681-daya-o-36-ans-o-profession#290172
ID : Cilaos
Pronom : Elle/she
Faceclaim : Freida Pinto : bébé + signa : endless love + gifs : hidden falls
Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur :sans pression.

Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : Violences conjugales, deuil
Je suis absent-e : Test
Messages : 1652 [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless - Page 2 Gp22wJb
Âge : 35 ans
Métier : Professeur de piano au conservatoire de musique de Naples
[Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless - Page 2 Empty
# Sujet: Re: [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless ( le Lun 18 Oct 2021 - 0:23 )
Sous le poids de ses souvenirs qui allégeaient pourtant son cœur, Daya étirait un petit sourire alors que des images des moments passés avec Luca défilaient dans sa tête. Il n’y avait pas besoin de mots échangés pour qu’iels se comprennent. Lorsqu’elle avait besoin de lui, comme s’il avait entendu son appel à distance, il débarquait et lui donnait ce dont elle avait besoin. Une oreille attentive, une épaule sur laquelle pleurer ou tout simplement le creux de ses bras pour s’y réfugier. Face au ton de Dante, la jeune femme perdit néanmoins le sourire qui se fana doucement sur son visage. Etait-ce déplacé de penser comme ça à son jumeau décédé alors qu’il était en face d’elle ? Après cette nuit qu’iels avaient passé ensemble, espérait-il que ce qu’elle ait pu ressentir pour Luca disparaisse du jour au lendemain ?

- Oui on… on ne maîtrisait pas vraiment ce qu’on vivait. Parce que pour Daya, les choses s’étaient installées tellement naturellement qu’elle prenait tout comme ça venait. Que ce soit les moments de tendresse que Luca voulait bien partager avec elle, ou même les moments de sa vie qu’il lui confiait. En retour, elle lui avait offert son cœur avant même que sa tête ne l’ait comprise. Et les gestes qui pour elle, paraissaient bienveillants et amicaux, étaient en fait des gestes tendres qu’elle adressait à celui pour qui battait son cœur.  Reniflant doucement, elle essuya les larmes qui roulèrent le long de sa joue avant de retourner la question à l’Italien installé en face d’elle. Sa réponse ne la surpris pas vraiment.
- Hum…  Elle accompagna ce hum d’un hochement de tête pensif. Elle n’était pas vraiment surprise de cette réponse mais voulait tout de même savoir ce qu’il en était aujourd’hui de leur relation qui n’était pas toujours au beau fixe à l’époque où il était encore là.
- Ca non plus ce n’était un secret pour personne, que vous ne vous entendiez pas.  Répliqua timidement Daya qui garda les yeux baissés. Elle ne voulait pas juger de leur relation bien qu’elle était au courant de la nature de cette dernière. Malgré le lien fort de jumeaux qu’ils partageaient, il n’avait pas fallut longtemps à la créole pour cerner que la relation était conflictuelle. Elle leva doucement la tête vers le pilote pour l’écouter parler, peu convaincue par la complexité de cette relation. Un mot un peu trop générique qui voulait tout et rien dire.
- Oui, j’imagine.  Souffla la jeune femme. Elle aussi avait une relation compliquée avec ses sœurs mais elle savait que ce n’était pas aussi « compliqué » que celle de la famille Galeone.
Dans sa poitrine, le cœur de créole avait cessé de battre le temps de quelques secondes à l’idée que Dante se rendait sur la tombe de son frère. Leur relation avait beau être compliquée ou peu importe le terme, il allait lui rendre visite. Malgré le lien que lui et Daya partageaient, elle ne s’était jamais rendue au cimetière le visiter. Aujourd’hui encore alors qu’elle n’était qu’à quelques allées de lui, elle ne songea pas une seule fois à s’y rendre. Son regard s’était baladé au loin, hésitante, mais non. Elle avait tourné les talons bien vite pour se rendre sur la tombe de son fils et rien d’autre.
- Tu vas souvent le voir ? Est-ce qu’elle était sûre de vouloir connaître la réponse ? Trop tard, la question était posée.
Un soupir passa la barrière de ses lèvres alors qu’elle pensait avoir répondu à la question. Du moins, elle pensait que Dante avait compris ce qu’elle sous-entendait. La tête toujours baissée, elle la leva doucement dans sa direction et au moment où elle s’apprêtait à parler, un serveur la stoppa net pour prendre leurs commandes.
- Est-ce que vous pourriez nous accorder une minute de plus, s’il vous plait ? Elle s’était adressée au serveur qui sans demander son reste, s’éloigna de leur table pour leur laisser un peu de temps. Lucio, souffla Daya en plantant son regard dans le sien pour le soutenir, les deux mains sur la table, légèrement penchée en avant pour être sûre qu’il soit le seul à l’entendre. Que ce soit bien clair. Le jour où Luca est mort, une partie de moi est morte avec lui et si j’avais pu aller le rejoindre, je l’aurais fait sans hésiter. Alors à ta question de si ça avait été lui, est-ce que ça aurait changé quelque chose ? Je te laisse y répondre seul. La réponse était plus qu'évidente pour Daya et espérait qu'il le comprenne. Elle avait choisi l'honnêteté même si elle savait que ça voulait dire qu'iels ne se verraient peut-être plus après ce verre. Mais lorsqu'il s'agissait de Luca, de son Luca, Daya ne pouvait pas mentir. Ni sur lui, ni sur ce qui les liait, ni sur son amour pour lui qui ne connaissait pas de frontières. Tu m'en veux de ma réponse ?


Interwined souls ♒︎Que deviendra le monde si nos femmes ont peur ? Il s'effondrera le monde ! Sa voûte sombrera et les étoiles qui constellent, se mêleront à la poussière des routes ! ▬ Toi peur ? Et de quoi ?© endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe citron, fruit du mensonge
En ligne
Dante Galeone
https://www.ciao-vecchio.com/t8545-dante-galeone https://www.ciao-vecchio.com/t8890-dante-o-36-ans-o-commandant-de-bord
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : J. Dornan ©Djo
Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
Thème·s abordé·s : deuil, mort, favoritisme familial
Messages : 16334 [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless - Page 2 Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-cinq ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless - Page 2 Empty
# Sujet: Re: [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless ( le Sam 23 Oct 2021 - 16:23 )


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless - Page 2 Empty
# Sujet: Re: [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] [Poggioreale] Dante || Helpless -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2