Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et ...
Voir le deal

 

- What if we run away ? Aksil & Mayra -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mayra VerdiBon pour te remonter le moral
Mayra Verdi
https://www.ciao-vecchio.com/t7909-mayra-moi-je-vais-rester-la-p https://www.ciao-vecchio.com/t7911-mayra-be-what-you-want
Faceclaim : Naomi Scott + Tag
Sujets sensibles : relation toxique
Thème·s abordé·s : violence conjugale; fausse couche
Messages : 508 - Points : 530
What if we run away ? Aksil & Mayra 5568f92f69d38b5dc1f2223c07cac0d2a9d15668
Âge : 29 ans
Métier : Libraire et professeur de yoga
What if we run away ? Aksil & Mayra Empty
# Sujet: What if we run away ? Aksil & Mayra ( le Dim 4 Avr 2021 - 11:38 )

What if we run away ?
Aksil & Mayra


La journée avait été longue pour la jeune italienne, et tellement compliqué. Bien plus qu'elle ne l'avait voulu... Cela avait commencé avec une fuite d'eau à la librairie, dans le local arrière. Bon, rien de bien grave, car aucun livre ou document n'avait été endommagé par cette fuite, mais se fut un véritable imprévu qu'il avait fallu gérer de bon matin pour la libraire: appeler le patron pour le prévenir, puis un plombier, avant de nettoyer ce qu'elle pouvait en attendant que celui-ci arrive pour réparer le souci. Et en plus de cela, elle avait géré l'ouverture et les premiers clients de la journée. Quand tout rentra dans l'ordre sur les coups de dix heures, Mayra était certaine de passer le reste de la journée sans le moindre incident. Mais elle se trompait... un coup de téléphone de sa banquière assombrit un peu plus cette journée: sa carte bancaire avait été piraté, et son compte était à sec, si bien qu'elle ne pouvait laisser celle-ci en fonction, ni même accepter les derniers paiements. Et là: la panique. Son maigre compte bancaire désormais vide... Heureusement que tous les mois, elle économisait sur un compte épargne une bonne partie de son salaire, elle n'était ainsi pas totalement à sec. Mais ce piratage, ce vol de carte bancaire allait entraîner de sérieuse complication... A commencer par une carte sur laquelle elle dut faire opposition, avant de demander son après-midi pour aller porter plainte. Elle qui détestait les comissariats, pour ne pas dire les policiers depuis sa tragique histoire passée, elle allait être servie...

L'indienne passa une grande partie de l'après-midi à attendre avant de pouvoir déposer plainte pour vol de coordonnées bancaires, donnant toutes les informations nécessaires qu'elle avait, apprenant aussi au passage qu'elle n'était pas la première ces derniers jours à venir porter plainte pour cette raison. Peut-être verrait-elle sa plainte aboutir alors ? Même si dans le fond, elle avait peu d'espoir... Elle faisait principalement ce dépôt de plainte pour obtenir un remboursement, qu'il soit partiel ou total, des sommes qui lui ont été volées.
Elle rejoignit son petit appartement sur les coups de seize heure, et la brune choisit de profiter de cette fin de journée ensoleillée pour aller courir, pour aller se changer les idées après cette journée bien trop remplie à ses yeux. Un bon jogging pour décompresser et oublier. En quelques minutes, elle était prête et déjà dans les rues de Spagnoli, les parcourant dans un pas léger et souple, musique sur les oreilles, le soleil réchauffant sa peau doré.

Sa course la mena jusqu'à un petit parc du quartier, où la population avait l'habitude de se retrouver en diverses occasions, et où les sportifs se donnaient rendez-vous pour pratiquer. Un parc où Mayra avait l'habitude d'aller courir, s'y sentant généralement en sécurité. Mais pas aujourd'hui... Car à peine avait-elle parcourut une centaine de mètres dans le parc, qu'elle tomba sur une rixe, ou plutôt un passage à tabac d'un homme par trois autres. Une violence inouïe qui amène les personnes présentes à intervenir pour mettre fin à la situation. Difficilement, mais à plusieurs, ils réussirent à faire déguerpir les individus, notamment quand des portables furent dégainés pour appeler les secours, les forces de l'ordre ou encore filmer et prendre des photos. Sans oublier ceux qui tentèrent de les séparer. Un groupe d'une dizaine de personne.

Les secours arrivèrent rapidement, prenant en charge le blessé qui allait s'en sortir selon leurs mots. A ces déclarations, rassurée, Mayra s'apprêtait à reprendre sa course ou alors à rentrer à pied chez elle. Mais alors qu'elle effectuait un demi-tour pour rebroussait chemin, l'un des secouristes la retint, tout comme l'homme non loin d'elle qui semblait faire comme elle: ils devaient rester ici pour témoigner auprès des policiers. Ils avaient assisté à ce qu'il s'était passé, leurs témoignages étaient donc essentiels. Sauf que la Verdi n'avait aucune envie de témoigner auprès des policiers... Elle les avait déjà bien trop vu aujourd'hui, et puis, elle ne veut pas se mêler des histoires des autres depuis Brindisi. Elle ne voulait pas d'ennuis, juste vivre sa vie le plus discrètement et calmement possible... Et visiblement, le voisin, un homme certainement originaire d'Afrique du Nord, enfin c'était la déduction de l'indienne, n'en avait pas plus envie.

- Super...

Lâcha en soupirant la jeune femme, un mot audible simplement par son voisin qui semblait aussi mécontent qu'elle de la situation.

(c) DΛNDELION


@Aksil Ziani



Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
 
- What if we run away ? Aksil & Mayra -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut