Together along the sea - Cleo

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -40%
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile ...
Voir le deal
72 €

 

- Together along the sea - Cleo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Lungomare di Mergellina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lorenzo GalliniBon pour te remonter le moral
En ligne
Lorenzo Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t7538-lorenzo-gallini https://www.ciao-vecchio.com/t8781-lorenzo-o-40-ans-o-boxeur
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Chris Evans, © proserpine
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : violence, deuil
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 675 - Points : 1455
Together along the sea - Cleo E5e2acc2e5dd2263088b9a963942e42c
Âge : 40 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel à la retraite devenu entraîneur
Together along the sea - Cleo Empty
# Sujet: Together along the sea - Cleo ( le Lun 12 Avr 2021 - 18:34 )

together along the sea
Get to know your parents. You never know when they'll be gone for good. Be nice to your siblings. They're your best link to your past and the people most likely to stick with you in the future.
Si Lorenzo avait voulu le faire exprès, il n'aurait certainement pas réussi. C'est ce qu'il se dit lorsqu'il observe son filleul affublé de sa petite doudoune et de sa petite casquette pour protéger ses yeux, galopant sur le sable d'une démarche presque assurée. Ils avaient tous les deux la même dégaine, ils étaient presque assortis et c'était assez amusant à voir, touchant aussi sûrement. Le temps était clément aujourd'hui, le soleil était de sortie et les températures étaient assez douces alors le boxeur avait décidé de sortir pour une promenade avec son neveu qu'il gardait pour la journée. Cleo ne devait plus tarder maintenant et il lui avait donné rendez-vous sur la plage plutôt que chez lui, ils avaient l'habitude de se retrouver ici, alors autant en profiter.

Posé sur le sable légèrement humide, tassé par la dernière marée, Lorenzo ne quittait pas Ugo des yeux. Ce dernier courait comme il pouvait après une mouette qui semblait vouloir le narguer. Le parrain consciencieux guettait le moindre faux pas, mais Ugo tenait bon et continuait sa course. Mais bien entendu, l'oiseau était rapide jusqu'à ce que le petit garçon ne tombe sur les fesses en pleurant. Le boxeur ne peut s'empêcher de rire légèrement, voyant très bien qu'il était plus vexé qu'autre chose, mais cela rendait le moment attendrissant. « Allez, viens mon grand, ce n'est pas grave. » Les pleurs s'arrêtent alors que Lorenzo ouvre les bras pour l'inciter à venir et le petit Ugo se relève en riant avant de finir sur ses genoux. « Tu es aussi bon comédien que ta mère.. » Le petit rit sans vraiment savoir ce qu'il venait de dire et son parrain en fait tout autant, rassuré de savoir que jamais Cleo n'entendrait ses derniers mots.

Après un moment, le boxeur finit par faire boire et manger son filleul, c'était l'heure du goûter, il savait qu'il n'avait pas intérêt à oublier ce moment important, il avait donc tout prévu dans un sac. Un gâteau au chocolat et un jus de pomme plus tard, Ugo gambadait de nouveau en riant autour de son oncle qui ne le lâchait pas du regard avant de remarquer un changement dans son regard. Lorenzo n'a pas besoin de se retourner pour comprendre que sa sœur cadette approchait et déjà, Ugo se précipite vers elle avec enthousiasme et poussant de petits cris d'excitation. « Doucement Ugo.. » Il rit doucement, son euphorie était contagieuse, mais il savait aussi que dans la précipitation, il pouvait trébucher et donc tomber, mais il atteint sa mère sans encombre, bientôt rejoint.e.s par Lorenzo. « Salut, alors cette journée ? » Il la savait débordée, parfois éreintée et il s'estimait heureux d'avoir un emploi du temps modulable pour pouvoir s'occuper du petit, mais il ne savait tout de même pas comment elle arrivait à gérer tout ça.
MADE BY @ICE AND FIRE.


Take my hand, will you share this with me ? 'Cause darling without you. All the shine of a thousand spotlights, all the stars we steal from the nightsky. Will never be enough
Revenir en haut Aller en bas
Cleo GalliniTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Cleo Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t8696-cleo-gallini https://www.ciao-vecchio.com/t8724-cleo-o-32-ans-o-infirmiere-a-l-hopital
ID : @Cinderella, Maxi
Pronom : Elle
Faceclaim : Emily VanCamp (@Cinderella + Doriana pour le Pokemon)
Style RP : Flashback : oui.
RPs hot : avant/après, pas pendant.
Longueur : j'écris sans pression, je m'adapte à mes partenaires, que vous fassiez 200 mots comme 3000, tout me va.
Pronom:: j'écris à la troisième personne du singulier, à "elle"

Sujets sensibles : Les relations toxiques; violence intra-familiales
Thème·s abordé·s : Féminisme; médecine
Messages : 2026 - Points : 2225
Together along the sea - Cleo Tumblr_p4e76kUW1K1u4ypbyo6_400
Âge : 32 ans (03.03.1989)
Métier : Infirmières aux urgences
Together along the sea - Cleo Empty
# Sujet: Re: Together along the sea - Cleo ( le Dim 25 Avr 2021 - 12:19 )

together along the sea
Get to know your parents. You never know when they'll be gone for good. Be nice to your siblings. They're your best link to your past and the people most likely to stick with you in the future.
Le léger vent marin fouetta les cheveux de Cleo dès le moment où elle sortit de sa voiture, tandis que l'odeur salé la prenait au narine. Ce qu'elle aimait cette odeur. Prenant une grande inspiration les yeux fermés, cachés derrière ses lunettes de soleil, elle profita du tout quelques instants avant de verrouiller sa voiture. Le soleil lui tapait doucement sur la nuque et la réchauffait, tandis qu'elle s'engageait sur la plage bien occupée de Lungomare di Mergellina. Chaussures à la main, elle progressait tranquillement, cherchant du regard son frère aîné et son fils, venus passés un moment au bord de la Méditerrannée. Un endroit où les deux Gallini avaient l'habitude de se retrouver régulièrement, que ce soit avec ou sans Ugo.
Laissant ses pieds pénétraient dans le sable sec et mou, la jeune femme avançait doucement, repensant à sa journée aux urgences durant quelques instants, avant de penser à ce qu'elle ferait à manger le soir même. Il faudrait certainement qu'elle aille faire quelques courses au retour. Enfin, elle y penserait en temps voulu, car déjà elle arrivait à la hauteur de l'endroit où Lorenzo s'était installée. Et Ugo, deux ans et demi bientôt avait déjà repéré sa mère, courant à toute vitesse avec ses adorables petites jambes jusqu'à elle. Une telle vision donna un grand et magnifique sourire à la blonde, qui s'accroupit à sa hauteur pour le recevoir entre ses bras, et le serrer contre elle. Ce qu'il lui avait manqué, même sur une simple journée. Le retrouver était toujours un grand plaisir.

- Bonjour mon amour !

Lui murmura-t-elle en l'embrassant sur le somment de son petit crâne, avant de le serrer un peu plus contre elle. Et de se relever, son fils entre ses bras, pour saluer son aîné qui venait d'arriver à leur hauteur.

- Salut toi !

Elle l'embrassa rapidement sur la joue en souriant, avant d'hausser les épaules un court instant à la question de son frère.

- Comme toujours, je crois. Mais elle est finie, et je peux me consacrer tout entièrement à vous. Et profiter de ce bon air pur !

Enfin pur autant que pouvait l'être l'air d'une grande ville polluée telle que Naples. Mais le bord de mer, c'était déjà mieux qu'en pleine ville.

- Et vous, vous avez fait quoi aujourd'hui ? Il a été sage ?

Interrogea la blonde, tout en rejoignant l'endroit où Lorenzo avait installé ses affaires, pour se laisser tomber sur le sable, non sans avoir libéré Ugo qui se remit à jouer non loin d'eux.



MADE BY @ICE AND FIRE.




I do what I do because it’s right! Because it’s decent! And above all, it’s kind! It’s just that…
-  Just kind
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo GalliniBon pour te remonter le moral
En ligne
Lorenzo Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t7538-lorenzo-gallini https://www.ciao-vecchio.com/t8781-lorenzo-o-40-ans-o-boxeur
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Chris Evans, © proserpine
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : violence, deuil
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 675 - Points : 1455
Together along the sea - Cleo E5e2acc2e5dd2263088b9a963942e42c
Âge : 40 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel à la retraite devenu entraîneur
Together along the sea - Cleo Empty
# Sujet: Re: Together along the sea - Cleo ( le Mar 11 Mai 2021 - 18:41 )

together along the sea
Get to know your parents. You never know when they'll be gone for good. Be nice to your siblings. They're your best link to your past and the people most likely to stick with you in the future.
Le vent n'était pas glacial, mais Lorenzo avait pris soin d'emmitoufler Ugo dans sa petite doudoune à capuche et il avait l'impression de voir parfois un petit lutin ce qui le faisait rire gaiement. Il en fallait peu pour le boxeur à vrai dire, il s'émerveillait d'un rien lorsqu'il avait son neveu sous les yeux. Il avait bien du mal à le gronder, même s'il était encore jeune pour ça, mais il savait jouer du regard pour calmer une quelconque colère ou caprice. Mais le plus clair de son temps, Lorenzo le passait à regarder ce petit être évoluer, essayant de ne pas ressentir de la jalousie mal placée. Le changement d'attitude d'Ugo lui fait comprendre que Cleo était là, tout près, il l'avait déjà aperçu et c'est tout naturellement que Lorenzo se lève pour la rejoindre alors que son filleul courrait déjà aux devants d'elle, plus qu'heureux de la retrouver. Le plus vieux les contemple un instant, ralentissant le pas pour leur laisser un moment tous les deux avant d'arriver à leur hauteur.

Il salue sa jeune soeur avant d'échanger la bise habituelle, la questionnant sur cette journée qu'elle avait passé à l'hôpital. « Oh mais c'est qu'on en a de la chance ! » Et elle avait raison d'en profiter, quand il voyait les horaires qu'elle pouvait avoir parfois, il se demandait bien comment elle pouvait gérer tout cela de front. Entre ses gardes aux urgences et Ugo, il ne l'enviait pas du tout, bien au contraire, mais son admiration était grande, ça c'était certain. « Oh, et bien ce matin on est restés tranquillement à l'appartement, on a lu tout pleins d'histoires ! » Lorenzo s'était surtout amusé à prendre des voix différentes et totalement ridicules pour illustrer ce qu'il avait sous les yeux et cela n'avait plus eu aucun sens, au moins Ugo, même s'il n'avait rien compris, avait ri et c'était le plus important. « Et après la sieste, on est venus directement ici pour t'attendre et pour prendre le goûter. Je t'ai même gardé du gâteau si tu veux. Une journée bien remplie ! » A leur manière, mais c'était toujours un plaisir de passer du temps avec son neveu, il savait surtout que Cleo n'avait pas tellement le choix, mais cela n'avait jamais été une corvée pour le frère aîné. « Et il a été très sage, comme d'habitude, c'est un ange. Comme son merveilleux parrain. » Lorenzo sourit et prend un air attendrissant qui n'allait sûrement pas duper sa soeur. « On marche un peu ? » Autant profiter du temps clair et de la douceur du bord de mer.
MADE BY @ICE AND FIRE.


Take my hand, will you share this with me ? 'Cause darling without you. All the shine of a thousand spotlights, all the stars we steal from the nightsky. Will never be enough
Revenir en haut Aller en bas
Cleo GalliniTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Cleo Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t8696-cleo-gallini https://www.ciao-vecchio.com/t8724-cleo-o-32-ans-o-infirmiere-a-l-hopital
ID : @Cinderella, Maxi
Pronom : Elle
Faceclaim : Emily VanCamp (@Cinderella + Doriana pour le Pokemon)
Style RP : Flashback : oui.
RPs hot : avant/après, pas pendant.
Longueur : j'écris sans pression, je m'adapte à mes partenaires, que vous fassiez 200 mots comme 3000, tout me va.
Pronom:: j'écris à la troisième personne du singulier, à "elle"

Sujets sensibles : Les relations toxiques; violence intra-familiales
Thème·s abordé·s : Féminisme; médecine
Messages : 2026 - Points : 2225
Together along the sea - Cleo Tumblr_p4e76kUW1K1u4ypbyo6_400
Âge : 32 ans (03.03.1989)
Métier : Infirmières aux urgences
Together along the sea - Cleo Empty
# Sujet: Re: Together along the sea - Cleo ( le Mar 18 Mai 2021 - 17:14 )

together along the sea
Get to know your parents. You never know when they'll be gone for good. Be nice to your siblings. They're your best link to your past and the people most likely to stick with you in the future.
Retrouver son fils, une véritable joie pour Cleo chaque jour, encore plus quand elle voit aussi joyeux qu'aujourd'hui, courant vers elle aussi vite que ses petites jambes pouvaient le porter. Il était si adorable dans son manteau. Un petit lutin ou feu follet tout sourire. Si mignon. Un amour, que sa mère aimait à la folie, et qu'elle embrassa doucement avant de le prendre dans ses bras. Mieux ne valait pas qu'elle ne le fasse pas, il saurait se faire entendre ce petit coquin. Et maintenant qu'il y était, il n'allait certainement pas en descendre de suite, il fallait voir comment il s'était calé contre sa mère, ne bougeant pas d'un poil alors qu'elle saluait Lorenzo, venu à eux. Lui aussi, la blonde était heureuse de le voir. Sa famille avait une place si importante dans son coeur et à ses yeux. Désormais, elle allait pouvoir lui consacrer le reste de sa journée, et cette idée lui plaisait plus que tout.

- Et moi dont !

S'exclama-t-elle en laissant apparaître un immense sourire sur ses lèvres. Oui, elle aussi avait de la chance de pouvoir consacrer les heures à venir aux siens. Ce n'est pas toujours qu'elle le pouvait, alors quand ça arrivait, elle savourait chaque seconde. Mais pour le moment, elle rêvait que d'une chose: se posait sur le sable, là où Lorenzo avait installé ses affaires. Elle avait été debout une bonne partie de la journée à courir dans tous les sens, et ses jambes lui demandaient presque grâce. Alors c'est avec plaisir qu'elle se laissa choir sur le sol, non sans libérer Ugo au passage, qui repartit en direction de ses jouets, permettant à Cleo de donner toute son attention à son aîné, souriant aux confidences de celui-ci. Elle s'imaginait très bien l'oncle et le neveu en train de lire des histoires, et l'image, sûrement idyllique, qu'elle se faisait lui plaisait. Dommage qu'elle ne soit pas présente dans ces moments-là, au moins pour les immortaliser sur photo. Ca en donnerait certainement de très jolies.

- Je vois ça qu'elle est bien remplie ! Et tout s'est bien passé visiblement, rien ne peut me rendre plus heureuse.

Son regard passa alors de son frère à son fils, avant de revenir à son frère, et à cette histoire de gâteaux qu'il lui avait gardé. Elle avait faim, elle n'allait pas dire non.

- Et bien sûr que je veux des gâteaux !

En bonne gourmande, elle n'aurait pas dit non. Même sans avoir faim. Remerciant Lorenzo, elle se saisit des gâteaux, les mangeant doucement, tout en posant ses yeux sur Ugo, pour le surveiller.

- Oui c'est un ange, et j'espère qu'il le restera ! Quant à savoir s'il est aussi angélique que son parrain, je préfère ne pas me prononcer sur ce sujet !

Le ton était taquin, tout comme le sourire, puis le rire qui franchit les lèvres de la blonde tandis qu'elle finissait de dévorer son goûter à elle.

- En tout cas, il s'amuse, et c'est un plaisir pour les yeux.

Elle prit alors le temps de regarder à nouveau Ugo, un air attendrissant rempli d'amour sur le visage, restant ainsi quelques secondes avant d'hocher la tête à la question de son frère. Il semblait être assis depuis un moment vu l'état du sable à l'endroit où jouait Ugo, une petite balade ne ferait pas de mal. Peut-être qu'aux jambes de la blonde aussi.

- Allons-y !

S'exclama-t-elle tout en se levant, essuyant le sable sur les jambes de son pantalon, avant de se pencher pour aider Lorenzo à tout plier. Puis elle appela Ugo, et tendit sa main en sa direction, le garçonnet venant la saisir. Et quand son oncle vint à ses côtés, il prit tout naturellement celle de Lorenzo aussi, se retrouvant entre le frère et la soeur.

- Tu veux aller dans une direction précise ?

Demanda-t-elle avant de suivre son frère, le laissant mener cette marche.

- Comment tu vas toi, sinon ?

Une question qui sous-entendait clairement qu'elle attendait bien plus qu'un "ça va".
MADE BY @ICE AND FIRE.




I do what I do because it’s right! Because it’s decent! And above all, it’s kind! It’s just that…
-  Just kind
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo GalliniBon pour te remonter le moral
En ligne
Lorenzo Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t7538-lorenzo-gallini https://www.ciao-vecchio.com/t8781-lorenzo-o-40-ans-o-boxeur
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Chris Evans, © proserpine
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : violence, deuil
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 675 - Points : 1455
Together along the sea - Cleo E5e2acc2e5dd2263088b9a963942e42c
Âge : 40 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel à la retraite devenu entraîneur
Together along the sea - Cleo Empty
# Sujet: Re: Together along the sea - Cleo ( le Lun 31 Mai 2021 - 15:58 )

together along the sea
Get to know your parents. You never know when they'll be gone for good. Be nice to your siblings. They're your best link to your past and the people most likely to stick with you in the future.
Parfois, le boxeur enviait un peu sa sœur lorsqu'il la voyait avec Ugo. Avoir des enfants, c'était une chose dont il avait toujours rêvé, seulement sa "condition" ne s'y prêtait pas et cela le mettait parfois en colère. Le pays qui l'avait vu naître et grandir n'autorise pas l'adoption pour des couples gays et il se voyait mal adopter seul surtout lorsqu'il voyait comment sa benjamine jonglait entre le travail et son fils. C'était donc quelque chose qu'il avait mis en suspens, qu'il avait mis de côté, avec l'espoir, qu'un jour peut-être la loi changerait, qui sait ? Pour le moment, il profitait de la présence des enfants de ses sœurs et cela le comblait suffisamment. Non pas qu'il voulait voler la place de qui que ce soit, bien au contraire, mais il faisait son possible pour être un oncle exemplaire et il n'avait apparemment pas trop de mal.

Pas le temps de s'ennuyer avec son filleul qui avait de l'énergie à revendre et qu'il ne fallait pas quitter des yeux sous peine de le chercher pendant un moment. Cleo les rejoint donc et son aîné voit immédiatement à sa façon à se laisser tomber sur le sable que la journée avait dû être éreintante. La petite famille profite ainsi d'un instant de répit alors qu'Ugo retourne à son occupation première, c'est-à-dire courir dans tous les sens mais toujours à portée du regard. Les gâteaux au chocolat restants trouvent grâce aux yeux de l'infirmière et Lorenzo ne peut s'empêcher d'en prendre un à son tour, il n'avait plus besoin de faire attention à son poids désormais, du moins au gramme près, il n'allait donc certainement pas se priver. Bien entendu, que le petit garçon était un ange, il avait certes ses moments un peu ronchon, mais il n'était pas à plaindre. « Évidemment que je suis un ange ! » Après un air faussement choqué, Lorenzo se met à rire lui aussi, ce n'était peut-être pas un ange à proprement parler, mais il n'était pas horrible non plus, c'était la sagesse de la quarantaine toute juste franchie.

Son regard suit Ugo qui s'amuse à évoluer autour d'eux, le frère et la sœur restent là, un moment à l'observer. « Oui.. Il grandit si vite, c'est presque effrayant. » Il ne disait pas cela pour lui faire peur, mais c'était impressionnant de voir que les autres évoluent, grandissent quand on a l'impression, soi-même de faire du sur-place. Finalement, le boxeur se lève et propose une balade afin de se dégourdir les jambes que sa cadette accepte. S'occupant de rassembler les affaires, Lorenzo range tout minutieusement dans le sac à dos qu'il met sur son épaule avant qu'Ugo ne prenne sa main dans la sienne. « On peut aller du côté du port ? Je suis sûr qu'Ugo aimerait voir les bateaux, on n'a pas encore eu l'occasion d'y aller tout à l'heure. » Au bout de la promenade, se trouvait le petit port de Margellina avec son phare et les ferries en partance pour les îles aux alentours, Lorenzo avait toujours l'habitude de terminer ses promenades par ici lorsqu'il était avec son filleul qui n'attendait qu'une chose : le bruit sourd des cornes de brume des bateaux qui arrivaient au port.

La petite troupe se met finalement en route, marchant au rythme des pas du petit garçon avant que son regard ne se pose sur Cleo qui le questionne. Il laisse échapper un rire nerveux qui trahit clairement son absence de réponse à la question posée et il remercie les lunettes de soleil posées sur son nez qui cachent ses yeux à cet instant. « Si je te dis ça va, tu me crois ? » Il se doutait bien que non, chez les Gallini, on ne se contentait jamais d'une réponse pareille et qu'on ne pouvait surtout pas leurrer qui que ce soit alors il ne lui laisse pas le temps de lui faire les gros yeux ou d'insister. « Évidemment que tu ne me croiras pas. » Il sourit légèrement avant de continuer à marcher silencieusement, regardant ses pieds un instant, cherchant quoi dire, il n'était pas forcément doué avec les mots. « On va dire que j'ai connu pire comme creux de la vague. » Il rit nerveusement de nouveau, mais c'était bien réel. « L'avantage de m'occuper d'Ugo, c'est que je ne pense pas à la fin lamentable de ma carrière professionnelle et sentimentale. » Il hausse les épaules avec nonchalance, il préfère prendre cela avec philosophie même si parfois, c'est trop et qu'il est obligé de frapper dans un sac pour atténuer cette colère qui ne le quittait jamais. « Et à mes quarante ans aussi. » Le début de l'année avait été rude pour Lorenzo, mais dans des moments comme celui qu'il vivait à cet instant qu'il se sentait le mieux. « Des problèmes de vieux, tu vois, tu verras quand tu auras mon âge. » Il ponctue sa phrase par un rire, une pirouette pour ne pas non plus laisser penser qu'il était plus déprimé qu'autre chose.
MADE BY @ICE AND FIRE.


Take my hand, will you share this with me ? 'Cause darling without you. All the shine of a thousand spotlights, all the stars we steal from the nightsky. Will never be enough
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Together along the sea - Cleo Empty
# Sujet: Re: Together along the sea - Cleo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Together along the sea - Cleo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Lungomare di Mergellina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut