Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

-35%
Le deal à ne pas rater :
-35% sur les lunettes de soleil audio Bose Frames Rondo
149.99 € 229.99 €
Voir le deal

 

- Regarde devant toi [Rp libre] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Parco Virgiliano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Octavia SolomosBon pour te remonter le moral
Octavia Solomos
https://www.ciao-vecchio.com/t8701-octavia-solomos https://www.ciao-vecchio.com/t8723-octavia-30-ans-chef-d-entreprise
ID : Ashi
Pronom : Elle
Faceclaim : Blanca Suarez ©vellichor
Style RP : Pronoms RP: j'écris en je
Flashback : oui si c'est utile aux personnages
RPs hot : avant/pendant/après, l'important c'est d'être d'accord.
Longueur : C'est sans aucune pression, selon l'inspiration !

Thème·s abordé·s : Recherche d'identité; Meurtre; Agression; Drogue
Messages : 71 - Points : 96
Âge : 30 ans
Métier : Chef d'entreprise Marketing et Communication
Regarde devant toi [Rp libre] Empty
# Sujet: Regarde devant toi [Rp libre] ( le Sam 17 Avr 2021 - 11:21 )
Dans un pas rapide, je poursuivais ma course en regardant ma montre connectée cela faisait déjà 25 min que je tenais ma foulée. Le sport était le seul moyen de m'échapper de mon quotidien et de mon addiction. Certains réagissaient autrement mais il nous fallait toujours un moyen d'évacuer l'envie. Je n'avais jamais demandé de l'aide à vrai dire. J'étais persuadée de réussir seule et au final, les mains qu'on m'avaient tendu sans hésiter, m'avait sauver la vie.

J'entrais dans le parc, avec cette même vitesse. Je repensais à cette fois, où elle m'avait obligé à aller à une réunion de groupe pour les toxicos. J'avais compris que mon cas n'était pas si désespérée si vous voulez mon avis. L'addiction finissait toujours par se reporter sur une autre passion. Le sport était mon alternative mais le sexe, le travail, les associations étaient aussi des solutions pour de nombreux addictes. De nombreux coureurs passés à côté de moi, il faisait encore bon dehors, assez chaud pour ne pas avoir besoin d'une veste mais assez frais pour respirer correctement. Le parc était magnifique. Naples m'avait manqué. Il n'y avait pas à dire.

Un jeune homme passait à côté de moi et cet odeur m'obligeait à détourner le regard vers lui. J'entendais le ruissellement de l'eau et je me revoyais des années auparavant, le soir dans ce parc. J'avais pris la dose de trop, j'espérais prendre cette dose de trop pour me libérer de cette cage. Malgré les années qui s'étaient écoulées, un petit pincement au coeur venait me surprendre. Et bordel ce qu'il était canon le coureur. Je tournais la tête en continuant de courir pour identifier cette personne. « On se conna...»

Karma dans la gueule, mon pied venait de percuter quelque chose de très dur sous mon gémissement de surprise. A peine le temps de me rendre compte que j'étais trop proche de la fontaine, je ne pouvais pas faire attention à l'endroit où je me trouvais et admirais la foulée du coureur. C'était dans un grand raffut avec un petit cris de panique, de surprise et de désespoir qu'un énorme PLOUF retentissait dans le parc. Trempée, je commençais à me relever. Les cheveux devant les yeux, des mèches sortaient de mon chignon.

Je ne pouvais pas m'empêcher de lâcher un rire. L'eau était proche. Je tentais de sortir de la fontaine mais avec les produits qu'il utilisait pour la laver, je glissais presque à chaque pas. Des personnes assis là, à côté de la fontaine, venaient d'être éclaboussés dû à ma chute phénoménale, digne d'un plongeur. « Oh mon dieu... Je suis désolée ! ». Des personnes avaient dégêné leurs portables, de véritables ninjas pour immortaliser la scène. L'image que j'allais avoir pour mes futurs clients... « Il fait drôlement froid... d'un coup !»

Au secours ! La honte.


I want to break free

≈ i need times, to win against myself !

Revenir en haut Aller en bas
Déva StaçionToujours frais après un litre de café
Déva Staçion
https://www.ciao-vecchio.com/t8630-deva-stacion https://www.ciao-vecchio.com/t8643p10-deva-o-32-ans-o-directrice-et-d-animatrice-au-centro-ricreativo
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : anna kendrick - smmg (avatar), magma (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : l'abandon, la violence conjugale, les enfants en difficultés.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 100 - Points : 227
Regarde devant toi [Rp libre] Tumblr_inline_o3dwqmiYVf1qlt39u_250
Âge : trente deux ans. (11.08)
Métier : directrice et animatrice du Centro Ricreativo, avec spécialisation pour les enfants avec un handicap.
Regarde devant toi [Rp libre] Empty
# Sujet: Re: Regarde devant toi [Rp libre] ( le Sam 17 Avr 2021 - 17:09 )
La journée était longue, très longue. Les enfants étaient insupportables, mais aussi, ils étaient surexcités. Je ne sais pas où ils trouvent cette énergie. Des fois, j'aimerais qu'ils m'en donnent pour pouvoir supporter les journées complètes avec eux. Mais en réalité, j'ai eu la chance de m'échapper un peu plutôt. Mes collègues, on prit le relais et j'en suis bien contente. Bien évidemment, comme à mon habitude, j'ai envoyé un message à mon frère en lui disant que je rentrerais un peu plus tard que d'habitude. J'avais envie de faire un tour, de me retrouver un peu seule, de penser à moi. J'ai un livre dans mon sac et aujourd'hui, je n'avais pas pris ma voiture pour aller au boulot. Je marche tranquillement ayant mes écouteurs dans les oreilles en soupirant doucement. Je viens de pousser la porte de l'établissement, le sac sur l'épaule puis je marche tranquillement. Je m'arrête un peu devant quelques boutiques pour regarder ce qu'il y a. Puis je passe quand je vois ma librairie préférer, je m'avance et entre à l'intérieur. Un sourire aux lèvres, j'aime tellement cette boutique, elle est chaleureuse, on a envie de rentre-dedans puis j'aime l'ambiance qui a. Je navigue doucement entre les rayons, je regarde ce qu'il peut avoir. Je regarde les anciens livres, puis je m'avance vers les nouveaux. Les nouveautés qu'il vienne de recevoir, il y en a un qui me tape à l'œil. Je le prends entre les mains, lit la dernière de couverture, plantée dans le rayon. La musique défile dans mes oreilles, alors que je me plonge tranquillement dans le récit. Je le garde en main puis j'en prends deux autres pour refaire ma soirée. Bon d'un côté je sais que mon frère va me les piquer aussi on a les mêmes styles de lecture et aussi on aime ça. Après tout, je vis chez lui donc je ne peux pas lui refuser de me les emprunter. Alors que je sors de la boutique après les avoir payés puis je reprends ma marche. Je regarde un peu autour de moi, je me décide à passer par le parc. Les enfants ? J'aime tellement ça alors je ne vais pas les quitter aussi vite. Je les vois s'amuser ce qui me fait sourire largement. En réalité, je dois regretter de ne pas en avoir rien que pour moi, d'avoir eu une mauvaise expérience avec l'homme qui m'en a fait voir de toutes les couleurs. Je soupire doucement passant une main dans mes cheveux. Alors que je passe pas loin de la fontaine, je relève la tête et je vois la scène. Toi, qui nous fais un magnifique plat dans la fontaine. D'un côté, je ne peux pas m'empêcher de laisser un petit rire malgré moi. Mais le souci, c'est que tout le monde sort leur téléphone au lieu de venir t'aider pour sortir de l'eau. Je retire et range mes écouteurs puis je m'approche de toi doucement. « Je pense que tu as besoin d'aide non ? » Je dis en souriant doucement puis je te tends ma main pour que tu puisses venir la prendre puis que tu ne glisses pas à nouveau. « Mais s'il te plaît, ne me mets pas l'eau ! » Je te tutoie, si naturellement mais aussi amuser par la situation. Alors que j'arrive à t'aider à sortie de là, je retire ma veste que j'ai sur les épaules. Puis je te la tends. « Tu auras moins froid ! Si ça te dit aussi y a un petit bar pas loin pour que tu puisses te réchauffer ? » C'est naturel que je te dise ça, mais aussi, ça ne me fera pas de mal aussi pour penser à autre chose que mes soucis. « Où aller ailleurs. » Je dis en riant doucement. « Je suis désolée, mais je ne vais pas te mentir, c'était pas mal le petit plongeon. » Je ne veux pas me moquer, mais ça aurait pu m'arrive aussi un moment de distraction et bam, dans l'eau. Mais j'ai fait abstraction de fait que les gens ton prise en photo, ou autre chose au lieu d'avoir une part d'humanité.

Regarde devant toi [Rp libre] 3203843487:
 



Dreaming Light
Suddenly... life has new meaning
Suddenly... feeling is being
Suddenly... I don't have to be afraid
Suddenly... All falls into place
Revenir en haut Aller en bas
 
- Regarde devant toi [Rp libre] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Parco Virgiliano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut