Déjeuner entre amies (ft. Déva)

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal

 

- Déjeuner entre amies (ft. Déva) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Silena GiordanoTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Silena Giordano
https://www.ciao-vecchio.com/t8737-silena-giordano https://www.ciao-vecchio.com/t8742-silena-o-32-ans-o-ingenieure-en-aerospatial
ID : Illy
Pronom : Elle
Faceclaim : M. Roxburgh © Djoan
Style RP : 1ère/3ème personnes, présent, 500 lignes environ, flashbacks possibles ; à l'aise avec tout pronom, temps, nombre de lignes de la part de mes partenaires.
Thème·s abordé·s : Abandon, homophobie.
Je suis absent-e : Du 12 juillet au 1er août.
Messages : 174 - Points : 250
Déjeuner entre amies (ft. Déva) Qfvo
Âge : 32 ans.
Métier : Ingénieure en aérospatial pour le CIRA, elle travaille en ce moment sur le projet Daedalus de l'ESA.
Déjeuner entre amies (ft. Déva) Empty
# Sujet: Déjeuner entre amies (ft. Déva) ( le Dim 18 Avr 2021 - 18:53 )
Déjeuner entre amiesSilena & Déva - 17/04/2021


Derrière les fourneaux de sa cuisine, Silena surveille la fin de cuisson de son Bœuf Bourguignon tout en achevant la préparation du dessert. Elle a choisi un menu exclusivement français puisque ce midi, elle accueille Déva pour le déjeuner et, tout comme elle, Déva a vécu quelques temps au cœur de leur nation voisine avant de revenir à son Naples natal. Sil a donc pensé que ce serait un beau clin d'œil, sans compter que la France, mondialement réputée grâce à sa gastronomie, lui offre de nombreuses possibilités de recettes.

La blonde est dérangée par un coup de fil au moment où elle met son dessert au réfrigérateur. L'écran affiche le numéro de l'un de ses collègues au CIRA. Elle est en repos ce jour, raison pour laquelle ses sourcils se froncent instantanément : elle a conscience que sans une urgence en cours, on ne l'appellerait pas. Sans perdre une seconde, Silena essuie ses mains dans son tablier et décroche, prête à mettre la cuisinière en elle en pause, et à laisser les commandes à l'ingénieure…

Quinze minutes plus tard, elle a migré vers son bureau, ayant eu besoin d'ouvrir un document Excel sur son ordinateur. Elle est encore en pleine discussion avec son subordonné lorsqu'une odeur caractéristique parvient à ses narines. Elle retourne au salon et son sang ne fait qu'un tour : de la fumée s'échappe de la porte restée entrouverte menant à la cuisine. Le four ! « Luca, il faut que je te laisse. Fais de ton mieux avec les éléments dont on a parlé et si tu as encore un souci tu me rappelles, d'accord ? » Presse-t-elle tout en traversant la pièce principale au pas de course.

Elle raccroche à mi-chemin, juste au moment où la sonnette retentit. Instinctivement, son regard se tourne vers la porte d'entrée, puis sur sa montre : il est déjà midi et, comme de coutume, Déva est à l'heure. C'est elle qui n'a pas fait attention au temps alors qu'elle se trouvait en ligne avec le CIRA. C'est pas vrai ! Silena se sent prise de court mais réagit vite. « Entre ! J'arrive ! » Elle se presse en cuisine, coupe le four et ouvre la fenêtre en grand. Trop tard : la fumée a déjà fait son chemin dans le salon et soudain, c'est l'alarme du détecteur qui se déclenche…

Lorsque la blonde fait le chemin inverse, elle aperçoit la silhouette de Déva, une vive surprise peinte sur ses traits. Sil commence par, là aussi, ouvrir toutes les fenêtres, avant de grimper sur une chaise et de stopper le son strident. Aidée par la brise, la fumée a déjà commencé à se dissiper. La jeune femme se tourne finalement vers son amie. « Je suis sûre que personne d'autre ne t'a jamais réservé un tel accueil ! » s'exclame-t-elle sur le ton de l'humour, bien que son rire soit un peu nerveux. « On a évité la catastrophe, malheureusement je dois t'annoncer que le Bœuf Bourguignon n'a pas survécu… » Désappointée par sa propre bêtise, elle se frappe le front du plat de la main, déjà en train de faire l'inventaire mental de ce qu'elle pourrait préparer vite fait en remplacement.



@Déva Staçion <3


ALWAYS REACH FOR THE STARS
and i'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes. with shortness of breath, i'll explain the infinite. how rare and beautiful it truly is that we exist. • SIGN BY COM
Revenir en haut Aller en bas
Déva StaçionToujours frais après un litre de café
Déva Staçion
https://www.ciao-vecchio.com/t8630-deva-stacion https://www.ciao-vecchio.com/t8643p10-deva-o-32-ans-o-directrice-et-d-animatrice-au-centro-ricreativo
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : anna kendrick - whovian (avatar), magma (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : l'abandon, la violence conjugale, les enfants en difficultés.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 103 - Points : 227
Déjeuner entre amies (ft. Déva) 4kup
Âge : trente deux ans. (11.08)
Métier : directrice et animatrice du Centro Ricreativo, avec spécialisation pour les enfants avec un handicap.
Déjeuner entre amies (ft. Déva) Empty
# Sujet: Re: Déjeuner entre amies (ft. Déva) ( le Mer 21 Avr 2021 - 14:57 )
Déjeuner entre amiesSilena & Déva - 17/04/2021


Un jour de repos pour ma part, ça ne ferait pas de mal, mais surtout l’on a prévu toutes les deux de manger ensemble. Il faut avouer que ça faisait déjà quelques jours que l’on avait prévu ce petit repas entre filles, mais aussi qu’on a prévu de se voir pour qu’on puisse discuter un peu de tout. On n’a pas pu se voir depuis un moment et là, ça sera l’occasion parfaite pour qu’on discute, qu’on raconte un peu notre vie à l’une et à l’autre. Bien évidemment, je n’allais pas venir les mains vides, ce n’est pas moi, je n’aime pas ça du tout de toute façon. Mais avant de passer par la case boulangerie, je finis tranquillement de me préparer. Je me fais assez discrète, car j’entends mon frère au téléphone depuis maintenant une petite heure. Je ne veux pas le déranger, mais surtout je ne veux pas que ses collègues derrière le téléphone le charrient. Beaucoup ne comprennent pas que l’on vit sous le même toit, mais aussi que l’on prend soin l’un de l’autre. Alors que d’habitude, la musique résonne dans l’appartement, là, le silence, enfin la voix de mon frère résonne. Je me fais toute petite, je fais des pas discret pour ne pas le déranger. Je sais que ça va le faire rire pour le coup, mais ce n’est pas un souci. Il sait très bien que j’ai un immense respect pour son travail, alors je n’ai pas envie de le déranger plus que ça. Alors que je prends ma veste et que je l’enfile sur mon dos, je prends mon sac en main et j’enfile mes talons au dernier moment. Je me penche doucement et envoie un baiser à mon frère de loin pour lui dire que je pars. Mes clefs en main, je referme doucement la porte derrière moi. Alors que je descends les marches tranquillement, une fois dehors, je monte dans ma voiture puis je me dirige vers la boulangerie pour acheter deux pâtisseries françaises. Les Paris-Brest, ce sont les meilleurs que j’ai pu goûter quand j’étais en France. Une fois que c’est payé, je remonte dans ma voiture faisant attention que les pâtisseries ne tombent pas puis je me dirige tranquillement vers chez-toi.

Une fois garer devant chez-toi, je sors avec mon sac et la petite boite en main. Je me dirige tranquillement vers le pas de ta porte. Je viens alors sonner une seule fois, mais quand j’entends ta voix : « Entre ! J'arrive ! » Je me doute que quelque chose ne va pas. Alors je viens pousser la porte de chez-toi, puis rapidement, je peux sentir l’odeur du brûler. L’alarme ce mets alors à retentir assez rapidement de ce qui peut nous assourdir assez rapidement. Je viens déposer mon sac et la boite sur la table la plus proche de moi, venant rapidement vers les fenêtres de la pièce de laquelle je me trouve pour venir les ouvrir rapidement. Puis comme je peux, j’attrape une chaise retirant mes talons pour ne pas tomber montant dessus et je viens appuyer sur le bouton de l’alarme pour ne pas avoir ce bruit assourdissant dans les oreilles assez longtemps. J’avoue que je viens de faire comme chez moi, mais là, il te fallait de l’aide sans aucun souci. Remettant mes chaussures quand je me redresse, je te vois t’approcher de moi. « Je suis sûre que personne d'autre ne t'a jamais réservé un tel accueil ! » Je me mets à rire à mon tour quand tu me dis ça. « J’avoue que c’est la première fois que j’ai un accueil aussi mouvementé ! » L’humour, mieux vaux en rire qu’en pleurer en réalité. « On a évité la catastrophe, malheureusement je dois t'annoncer que le Bœuf Bourguignon n'a pas survécu… » Je ne peux pas m’empêcher de rire malgré moi, surtout en te voyant faire. Je viens prendre la boite des desserts entre mes mains et je te la tends pour te faire penser à autre chose. « Tiens regarde, peut-être que le Bœuf n’est pas récupérable, mais nous avons au moins les desserts qui sont en vie ! » Quel drôle d’image je nous donne pour la nourriture-là pour le coup. « Au pire, tu sais quoi, avoir un repas français, je connais un petit restaurant qui peut nous livrer en peu de temps. Comme ça, on dira a personne que nous a fait brûler le Bœuf, et on aura du Français jusqu’au bout ? » J’ai toujours un sourire amusé mes lèvres quand je te dis ça. Bon, j’avoue que sur le coup ma question est : comment tu as fait pour le faire brûler ? Mais ce n’est pas grave, ça sera une petite anecdote à garder dans certains moments de taquinerie !



Dreaming Light
Suddenly... life has new meaning
Suddenly... feeling is being
Suddenly... I don't have to be afraid
Suddenly... All falls into place
Revenir en haut Aller en bas
Silena GiordanoTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Silena Giordano
https://www.ciao-vecchio.com/t8737-silena-giordano https://www.ciao-vecchio.com/t8742-silena-o-32-ans-o-ingenieure-en-aerospatial
ID : Illy
Pronom : Elle
Faceclaim : M. Roxburgh © Djoan
Style RP : 1ère/3ème personnes, présent, 500 lignes environ, flashbacks possibles ; à l'aise avec tout pronom, temps, nombre de lignes de la part de mes partenaires.
Thème·s abordé·s : Abandon, homophobie.
Je suis absent-e : Du 12 juillet au 1er août.
Messages : 174 - Points : 250
Déjeuner entre amies (ft. Déva) Qfvo
Âge : 32 ans.
Métier : Ingénieure en aérospatial pour le CIRA, elle travaille en ce moment sur le projet Daedalus de l'ESA.
Déjeuner entre amies (ft. Déva) Empty
# Sujet: Re: Déjeuner entre amies (ft. Déva) ( le Lun 3 Mai 2021 - 16:14 )
Sil se sent un peu décontenancée face à cette situation inattendue. De toute son existence, elle ne se souvient pas avoir jamais provoqué une catastrophe culinaire de cette ampleur. Pourtant, ses compétences derrière les fourneaux lui ont demandé de nombreux efforts et un grand nombre d'heures d'entraînement. La blonde ne compte plus les plats trop cuits, les mousses trop liquides ou encore les soufflés trop plats. Pourtant, ce n'était rien comparé à aujourd'hui. Rien du tout. Elle ne serait même pas surprise de voir les pompiers sonner à sa porte d'ici une poignée de minutes, après qu'un membre du voisinage les ait prévenus d'un feu potentiel.

Elle pousse un soupir à fendre l'âme. Le pire n'est pas d'avoir raté son plat, mais de l'avoir fait à la dernière seconde. Elle pourrait préparer autre chose (comme toujours, elle a de quoi proposer une alternative à son amie), sauf qu'elle préférerait mille fois profiter de cette dernière que de se remettre en cuisine. Déva lui tend une boîte contenant ce qu'elle a apporté et Silena s'en saisit avec un sourire reconnaissant. « Merci, tu nous sauves ! De toute façon, entrée plat dessert, c'est devenu trop courant. Soyons un peu plus originales que le commun des mortels : je propose entrée double dessert. » Un rire s'élève dans l'air et ses yeux brillent d'une malice retrouvée.

Déva est rapide à lui proposer une solution tout de même plus saine : un restaurant français qui peut les livrer directement au loft. L'ingénieure hausse un sourcil et un instant, c'est le silence qui répond à Déva. Elle est trop occupée à faire l'inventaire mental de tous les établissements aux alentours, mais n'en voit aucun qui puisse correspondre. Se peut-il qu'elle ne connaisse pas encore celui proposé par son amie ? Finalement, Sil hoche la tête, enjouée. « Excellente idée ! C'est moi qui offre. » Et puisqu'elle connait Déva depuis longtemps, elle se hâte d'ajouter. « Ce n'est pas négociable. Disons que c'est le prix à payer pour que tu gardes le pire de tous mes secrets : la honteuse affaire du bœuf bourguignon calciné. »

Elle est encore en train de s'amuser de sa propre remarque quand elle fait un signe de tête à Déva pour qu'elle l'accompagne au cœur du désastre : en cuisine. Elle met la boîte apportée par son amie au réfrigérateur avant de se retourner, les mains sur les hanches, l'air observateur. Grâce aux hautes fenêtres et à la VMC, les lieux sont désormais plus respirables qu'il y a deux minutes, même si quelques restes de fumée rendent la vision un peu opaque. « On va éviter de traîner ici malgré tout ! » Sil s'exclame, sentant sa gorge la démanger. Autant retourner dans le salon qui a été largement moins impacté.

Silena attrape le plateau sur lequel elle dépose les biscuits salés. Toutefois, avant d'ajouter les verres appropriés, elle se tourne vers Déva. « Tu connais déjà la liste. » Lâche-t-elle, sourire complice aux lèvres. Elle met en effet un point d'honneur à maintenir un choix varié de boissons, qu'elles soient avec ou sans alcool, soucieuse de faire plaisir à tous ses invités et ce, peu importe leurs goûts. « Alors dis-moi, quel apéritif te ferait plaisir ? Pour ma part, je crois que je vais attaquer directement à la vodka. J'ai besoin d'oublier. » Conclut-elle, avec humour bien sûr, étant donné qu'elle n'en boit jamais.



@Déva Staçion <3


ALWAYS REACH FOR THE STARS
and i'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes. with shortness of breath, i'll explain the infinite. how rare and beautiful it truly is that we exist. • SIGN BY COM
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Déjeuner entre amies (ft. Déva) Empty
# Sujet: Re: Déjeuner entre amies (ft. Déva) ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Déjeuner entre amies (ft. Déva) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut